Remarque :

Pour obtenir une version mise à jour de ce document, voir Prise en charge des flux de travaux VR.

 

Utilisation de la vidéo VR

Présentation

La vidéo immersive existe dans différents formats depuis plusieurs décennies, mais elle n'a pas pu se répandre à grande échelle jusqu'à récemment.

La solution de vidéo VR la plus courante place le spectateur à l'intérieur d'une sphère et l'enveloppe d'un flux vidéo autour de la sphère. Cette solution peut être encore plus immersive avec l'utilisation d'une vidéo stéréoscopique, qui permet au spectateur de voir un seul flux de vidéo enveloppante pour chaque œil. Ce style de visualisation de vidéo est l'expérience offerte par YouTube, Google Cardboard et Facebook.

La clé de cette solution est la capture, le formatage et le codage de la vidéo de telle sorte qu'elle puisse facilement s'enrouler autour d'une sphère. La méthode la plus simple pour effectuer cette tâche repose sur la projection équirectangulaire.

Qu'est-ce que la projection équirectangulaire ?

Si vous imaginez la surface d'une sphère, un simple point est défini comme ayant des coordonnées de latitude et de longitude. Imaginez à présent une image vidéo standard. Une image vidéo possède une largeur et une hauteur, avec des points définis comme coordonnées X et Y.

La projection équirectangulaire introduit simplement le déroulement de la sphère, en associant la longitude à la coordonnée X et la latitude à la coordonnée Y.

Voici un exemple courant, le globe étendu à plat :

Globe étendu à plat

Notez que l'image s'élargit et qu'elle progresse vers les pôles. Le raisonnement est le suivant : la distance spatiale entre les positions de longitude diminuent plus vous approchez des pôles. La circonférence plus petite d'une ligne de latitude proche d'un pôle est étirée à la même distance que la latitude de l'équateur.

Cette distorsion rend difficile de comprendre de quoi une image équirectangulaire est composée. En outre, vous visualisez bien plus d'informations que ce à quoi vous êtes généralement habitué(e), et leur position n'est pas définie de manière intuitive. L'objet à l'extrémité droite de l'image est en fait derrière la caméra et l'objet vers l'extrémité gauche est directement à droite de celle-ci.

Golden Gate Bridge

Le Golden Gate Bridge attire l’attention, car il est le plus proche du centre de l’image, mais lorsque vous capturez une vidéo immersive, vous devez vous rendre compte de ce qui se trouve dans la scène entière. Si vous regardez l’image, vous ne voyez pas qu’il y a une barrière derrière nous. Ni l'âme courageuse sautant cette barrière derrière votre épaule gauche !

Saut par-dessus la barrière

Pour raconter une bonne histoire, en qualité de rédacteur, vous devez tenir compte de ce qui se passe dans l'image entière. Ce problème est bien plus qu'un défi avec la projection équirectangulaire. Adobe Premiere Pro CC 2015.3 vous offre les outils nécessaires pour regarder autour de la sphère, en simulant la vue que vous pourriez voir avec un casque ou sur une visionneuse de bureau comme YouTube.

Montage vidéo équirectangulaire

Bien que l'utilisation de la projection équirectangulaire puisse être un défi, elle n'est pas si différente d'un autre format vidéo. La plupart de vos compétences, outils et techniques de retouche peuvent être associés. Le raccord, la division, et la manipulation de piste fonctionnent tous de la même manière. Même plusieurs effets les plus couramment utilisés fonctionnent bien avec la projection équirectangulaire.

Une nouvelle fonction dans la version Premiere Pro 2015.3 qui peut être particulièrement utile avec la vidéo immersive : les flux de travaux proxy. Certaines vidéos équirectangulaires peuvent avoir un format de 8 000 pixels de large par 8 000 pixels de haut, de beaucoup supérieur à la plupart des autres formats d'image. Il est difficile de décoder une telle vidéo haute résolution en temps réel avec une accélération matérielle. Le nouveau flux de travaux proxy de Premiere Pro vous permet de charger le matériel et de commencer à le modifier, alors que les versions 2K de plus basse résolution sont générées en arrière-plan, prêtes à prendre leur place sur le montage par simple clic sur un bouton.

Activation de l'affichage Vidéo VR

En activant l'affichage Vidéo VR dans le programme ou le moniteur source, Premiere Pro vous permet d'intervenir à l'intérieur de la sphère et de visionner la vidéo depuis une perspective utilisateur. À l'aide de l'affichage Vidéo VR, vous pouvez simuler différentes expériences de visualisation avec votre vidéo équirectangulaire, par exemple, l'utilisation d'un casque VR tel que l'Oculus Rift ou sur un bureau via YouTube ou Facebook.

Pour activer l'affichage Vidéo VR, cliquez simplement sur l'icône des paramètres (clé) du côté droit du moniteur, et choisissez Vidéo VR > Activer.

Activation de l’affichage VR
Activation de l’affichage VR

Un nouveau bouton de moniteur bascule rapidement l'affichage Vidéo VR ; utilisez-le pour compléter facilement les commandes de lecture de votre moniteur. Pour ajouter ce bouton, ouvrez l'éditeur de boutons en cliquant sur l'icône + dans la partie inférieure droite de l'écran. Faites glisser le bouton bascule d'affichage Vidéo VR à la position souhaitée sous l'affichage du moniteur.

Bouton d’activation/de désactivation de l’affichage vidéo VR
Bouton d’activation/de désactivation de l’affichage vidéo VR

Vous pouvez également assigner une touche de votre choix pour activer ou désactiver l'affichage Vidéo VR de l'un ou l'autre de vos moniteurs à l'aide de la boîte de dialogue Raccourcis clavier.

Visualisation d'une vidéo immersive dans l'affichage Vidéo VR

Une fois que vous avez activé l'affichage Vidéo VR, la vue est désormais de l'intérieur de la sphère et votre moniteur se transforme en une expérience comme celle-ci :

Vue à l’intérieur de l’affichage Vidéo VR
Vue à l’intérieur de l’affichage Vidéo VR

Le centre supérieur est votre fenêtre interactive à l'intérieur de la sphère. Vous pouvez instantanément modifier la perspective simplement en cliquant et en faisant glisser la vue à l’intérieur de la sphère, ce qui vous permet de facilement appliquer un panoramique et une inclinaison. À tout moment, vous pouvez rapidement recentrer votre perspective en cliquant deux fois dans une vue.

Les curseurs, le long des bords droit et inférieur, vous permettent de contrôler l'inclinaison et le panoramique, respectivement.

Les champs numériques en regard de chaque curseur vous fournissent des commentaires précis sur votre position de visualisation, mais vous permettent également d'entrer vos propres valeurs. Les valeurs positives déplacent le panoramique vers la droite et l'inclinaison vers le haut, tandis que les valeurs négatives déplacent la perspective vers la gauche et vers le bas.

Le bouton radial au bas de l’affichage comprend un plus grand nombre d’informations visuelles en ce qui concerne la direction appliquée pour l’instant, mais il vous permet également de cliquer et faire glisser en dedans pour déplacer la perspective vers la gauche et vers la droite. Le bouton est unique, car il vous permet d'effectuer une rotation complète et d'aller au-delà de votre point de départ.

Configuration de l'affichage Vidéo VR

L'affichage Vidéo VR fonctionne à la fois avec la vidéo monoscopique et stéréoscopique. Vous pouvez également utiliser le métrage équirectangulaire d'une petite section de sphère. Vous pouvez le configurer pour simuler la vue d'un casque ou d'un bureau, ce qui vous permet même d'afficher le métrage stéréoscopique en 3D à l'aide d'une paire de lunettes anaglyphes rouge/cyan peu coûteuses.

Pour configurer l'affichage Vidéo VR, cliquez sur l'icône des paramètres (clé) sur le côté droit du moniteur, puis sélectionnez Vidéo VR > Paramètres.

Fenêtre des paramètres Vidéo VR
Fenêtre des paramètres Vidéo VR

La mise en page des images vous permet d'indiquer si votre vidéo est Monoscopique ou Stéréoscopique, ce dernier mode vous permettant également de choisir entre la disposition Dessus/Dessous ou Côte à côte. Si vous choisissez l'une des mises en page stéréoscopiques, vous avez le choix d'une vue stéréoscopique de l'œil gauche ou droit, avec un composite anaglyphe rouge/cyan.

Lorsque vous travaillez avec la vidéo immersive, pensez en degrés de vue, en plus des dimensions en pixels. La vue capturée décrit quelle partie de la sphère est représentée par l’image vidéo. Vous laissez généralement les contrôles définis sur les valeurs par défaut de pleine sphère à 360° horizontaux par 180° verticaux.

Les champs de la vue Moniteur vous permettent de contrôler quelle partie de la sphère vous visualisez (où vous pouvez simuler différentes expériences d'affichage) pendant le mode d'affichage Vidéo VR. Par exemple, une valeur de 90° horizontaux par 60° verticaux se rapproche d'un casque Oculus Rift ; 160° par 90° simule une visualisation sur YouTube. Notez également que ces paramètres déterminent les proportions de la fenêtre d'affichage. Par exemple, 160 par 90° présente une fenêtre d'affichage de 16:9.

Utilisation des effets

Les trois effets courants utilisés en projection équirectangulaire sont les fondus, la colorimétrie (Lumetri) et la vitesse. Ces effets ne changent pas suffisamment la position d'un pixel pour causer un problème. Selon la règle de base, si un effet modifie la position verticale d'un pixel, il est peu susceptible de fonctionner. Pensez à la façon dont la position verticale d'un pixel affecte sa déformation horizontale une fois la perspective appliquée. Par exemple, l'effet de compression horizontale ou d'essuyage fonctionne, tandis qu'un simple effet d'incrustation d'image produit une déformation, car il modifie les dimensions horizontale et verticale de l'image.

Prenez également en compte la composition. Vous pouvez composer une image équirectangulaire par dessus une autre image équirectangulaire tant que vous ne modifiez pas sa position verticale et son échelle. Vous pouvez projeter un objet sur un écran vert en mode équirectangulaire et l'incruster sur une image d'arrière-plan. Vous ne pouvez pas composer une vidéo plate classique sur une vidéo équirectangulaire sans étapes supplémentaires, et cela nous conduit au quatrième effet le plus courant : Titres et graphiques. Pour travailler avec une image plate, telle qu'un titre, sur une vidéo équirectangulaire, elle doit être projetée dans la sphère. Pour composer une vidéo plate sur une vidéo équirectangulaire, utilisez des modules externes de fournisseurs tiers, tels que les outils SkyBox 360/VR de Mettle, en particulier l'effet Mettle SkyBox Project 2D.

Un effet intégré important pour savoir quand utiliser une vidéo équirectangulaire est l'effet Décalage (disponible dans Effets/Distortion de vidéo). À la différence d'une caméra classique, un système de VR n'a pas de loupe à utiliser pour mettre en évidence le sujet. L'intégralité de la scène est capturée immédiatement. Lorsque vous commencez à couper ensemble différents plans, il est fort possible que votre caméra ait changé d'orientation, que le sujet qui vous intéresse le plus soit dans une position différente du plan précédent. Vous ne souhaitez pas que les utilisateurs doivent se tordre le cou pour ramener l'objet dans leur champ de vision.

Cet effet de décalage vous permet de faire pivoter l'image entière. Appliquez l'effet de décalage sur le segment coupé dans le montage et faites glisser le premier nombre de la paire de paramètres « Décaler le centre vers » vers la gauche ou vers la droite, selon la façon dont vous souhaitez déplacer l'élément. Veillez à ne pas déplacer le second paramètre, ce qui ne respecterait pas la règle de position verticale. Dernière remarque : cet effet n’est pas en temps réel et nécessite un rendu. L'effet Rotation de la sphère de Mettle fournit une prise en charge en temps réel. Il vous permet également d'incliner verticalement et même de faire rouler la sphère. Soyez prudent lorsque vous inclinez et faites rouler la sphère, car cela peut dégrader la qualité de l'image, ce qui est purement dû à la façon dont fonctionne la projection équirectangulaire.

Exportation

L'exportation d'une vidéo équirectangulaire ressemble beaucoup à l'exportation de n'importe quel autre type de vidéo, avec quelques avertissements :

  • Quel que soit le format et le paramètre prédéfini sélectionnés, n'oubliez pas de modifier l'option de mise à l'échelle de la source dans la boîte de dialogue Réglages d'exportation sous Étirer pour remplir. Si vous ne modifiez pas cette option, vous êtes susceptible d'introduire des bandes noires horizontales et verticales dans la vidéo exportée, ce qui casse l'uniformité de la sphère et la déforme.
  • Si vous exportez au format H.264, HEVC ou QuickTime, cochez la case La vidéo est VR dans l’onglet Paramètres vidéo. Sélectionnez ensuite la disposition d'images appropriée correspondant à votre vidéo source, comme vous l'avez fait dans les paramètres d'affichage Vidéo VR. Si vous activez ce paramètre, une vidéo équirectangulaire publiée sur YouTube et Facebook est lue automatiquement dans une visionneuse VR spéciale une fois qu'elle a été traitée par le service, ce qui peut prendre jusqu'à une heure après la fin du téléchargement.
  • Pour les images équirectangulaires extrêmement volumineuses, choisissez soigneusement un conteneur et un codec. Si vous exportez sur un Mac, vous avez la possibilité d'exporter à l'aide de QuickTime et de l'une des variantes de ProRes.

    La situation est plus complexe avec Windows dans lequel le format H.264 constitue votre meilleure solution. Lors de l'exportation d'images volumineuses avec H.264, procédez comme suit :
  1. Sélectionnez le format H.264 avec le paramètre prédéfini Correspondance à la source.
  2. Désactivez les cases à cocher de la correspondance à la source pour les dimensions, le profil et le niveau.
  3. Définissez le profil sur Haut et le niveau sur 5.2.
  4. Sélectionnez Étirer pour remplir pour le réglage d'échelle de la source.
  5. Désactivez le lien des proportions en regard des dimensions, puis définissez les dimensions sur 4096 par 2304 (ou 2160 pour 60 ips).
  6. Sélectionnez un débit de données élevé, tel que 100 Mbps.
  7. Activez Utiliser la qualité de rendu maximale pour obtenir le meilleur résultat de mise à l'échelle.

Voici un exemple de paramètres d'exportation stéréoscopique au format H.264 :

Paramètres d’exportation stéréoscopique H.264
Paramètres d’exportation stéréoscopique H.264

Résumé

Adobe Premiere Pro est depuis longtemps l’outil standard utilisé par les monteurs travaillant avec les vidéos VR immersives. Avec la version 2015.03, Premiere Pro offre des outils pour mieux visualiser, exporter et partager une vidéo VR. En outre, le marché se développe rapidement pour tous les éléments liés à la vidéo VR : systèmes, caméras, outils d’assemblage de vidéo équirectangulaire, effets, casque VR, et même contrôle de casque par une application. La vidéo VR immersive émerge et explose. Elle est différente de la 3D stéréoscopique, car une petite poignée de grands fabricants de matériel électronique n'ont pas la main sur la technologie. Celle-ci est alimentée par des centaines d'entreprises, grandes et petites, dont beaucoup en partenariat, et Adobe continue d'y contribuer.

Ressources

Didacticiel vidéo relatif à l'édition de vidéos 360/VR dans Premiere Pro

Édition de vidéos 360/VR dans Premiere Pro (Monoscopique et Stéréoscopique)

Édition de vidéos 360/VR dans Premiere Pro (Monoscopique et Stéréoscopique)
Regardez cette vidéo pour savoir comment éditer des vidéos 360/VR dans Premiere Pro

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne