Remarque :

L’interface utilisateur a été simplifiée sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Par conséquent, il se peut que vous ne trouviez pas certaines options décrites dans cet article sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Pour plus d’informations, consultez cet article.

À propos de la collecte d’informations auprès des utilisateurs

Vous pouvez utiliser des formulaires Web ou des liens hypertexte pour recueillir des informations provenant des utilisateurs, les stocker dans la mémoire du serveur et les utiliser pour générer des réponses dynamiques basées sur les données entrées par les utilisateurs. Les outils les plus fréquemment utilisés pour recueillir des informations utilisateur sont les formulaires HTML et les liens hypertexte.

Les formulaires HTML

permettent de recueillir des informations provenant des utilisateurs et de les stocker dans la mémoire du serveur. Ils peuvent transmettre les informations sous forme de paramètres de formulaire ou de paramètres d’URL.

Les liens hypertextes

permettent de recueillir des informations provenant des utilisateurs et de les stocker dans la mémoire du serveur. Pour ce faire, vous devez spécifier une ou plusieurs valeurs à renvoyer lorsqu’un utilisateur clique sur un lien (tel qu’une préférence) en annexant cette valeur à l’URL spécifiée dans la balise d’ancrage. Lorsqu’un utilisateur clique sur le lien concerné, le navigateur envoie alors l’URL et la valeur annexée au serveur.

Paramètres de formulaire HTML

Les paramètres de formulaire sont envoyés au serveur à l’aide d’un formulaire HTML utilisant la méthode POST ou GET.

En cas d’emploi de la méthode POST, les paramètres sont envoyés au serveur Web dans l’en-tête du document et ne sont pas visibles ni accessibles à quiconque visualise la page par une méthode standard. La méthode POST doit être utilisée pour les valeurs qui influent sur le contenu d’une base de données (par exemple insertion, mise à jour ou suppression d’enregistrements) ou pour les valeurs envoyées par courrier électronique.

La méthode GET annexe les paramètres à l’URL demandée. Ces paramètres sont pour leur part visibles pour quiconque affiche la page. La méthode GET doit être utilisée pour les formulaires de recherche.

Vous pouvez utiliser Dreamweaver pour concevoir rapidement des formulaires HTML qui envoient les paramètres de formulaire au serveur. Vous devez connaître la méthode que vous utilisez pour transmettre les informations du navigateur au serveur.

Les paramètres de formulaire prennent le nom des objets de formulaire correspondants. Ainsi, si un formulaire contient un champ de texte portant le nom txtLastName, le paramètre de formulaire suivant est alors transmis au serveur lorsqu’un utilisateur clique sur le bouton Envoyer :

txtLastName=enteredvalue

Si une application Web s’attend à recevoir une valeur de paramètre précise (lorsqu’elle exécute une action en fonction d’une option parmi plusieurs options possibles, par exemple), utilisez un objet de formulaire de type bouton radio, case à cocher ou liste/menu afin de contrôler les valeurs susceptibles d’être envoyées par l’utilisateur. Cela évite que les utilisateurs ne commettent des erreurs lors de la saisie d’informations et empêche de ce fait toute erreur au niveau de l’application. L’exemple ci-dessous décrit un formulaire contenant un menu déroulant à trois choix :

Formulaire de menu contextuel
Formulaire de menu contextuel

Chaque choix du menu correspond à une valeur figée dans le code qui est envoyée au serveur en tant que paramètre de formulaire. La boîte de dialogue Valeurs de la liste présentée dans l’exemple suivant associe chaque élément de la liste à une valeur (Ajouter, Mettre à jour ou Supprimer) :

Boîte de dialogue Liste valeurs
Boîte de dialogue Liste valeurs

Une fois un paramètre de formulaire créé, Dreamweaver peut en récupérer la valeur et l’utiliser dans une application Web. Après avoir défini un paramètre de formulaire sous Dreamweaver, vous pouvez en insérer la valeur dans une page.

Paramètres d’URL

Utilisez les paramètres d’URL pour transmettre du navigateur au serveur les informations fournies par les utilisateurs. Lorsqu’il reçoit une demande et que des paramètres sont annexés à l’URL de la demande, le serveur met les paramètres à la disposition de la page demandée avant de fournir la page au navigateur.

Un paramètre d’URL est une paire nom-valeur (name-value) annexée à une URL. Le paramètre commence par un point d’interrogation (?). et se présente sous la forme nom=valeur. S’il existe plusieurs paramètres d’URL, ils sont séparés par une esperluette (&). L’exemple ci-dessous décrit un paramètre d’URL doté de deux paires nom-valeur :

http://server/path/document?name1=value1&name2=value2

Dans cet exemple de processus, l’application est une boutique en ligne. Comme les développeurs souhaitent atteindre un public aussi large que possible, le site a été conçu pour prendre en charge plusieurs devises. Lorsque des utilisateurs se connectent au site, ils peuvent donc sélectionner la devise dans laquelle afficher les tarifs des articles disponibles.

  1. Le navigateur demande la page report.cfm au serveur. Cette requête inclut le paramètre d’URL Currency="euro". La variable Currency="euro" indique que tous les montants récupérés doivent être affichés en euros.

  2. Le serveur stocke temporairement en mémoire le paramètre d’URL.

  3. La page report.cfm utilise le paramètre pour obtenir le tarif des articles en euros. Ces montants peuvent soit être stockés dans une table de base de données contenant des devises différentes, soit être convertis depuis la devise spécifique à chaque article (dans n’importe quelle devise prise en charge par l’application).

  4. Le serveur renvoie la page report.cfm au navigateur en affichant le montant des articles dans la devise demandée. Lorsque cet utilisateur ferme la session, le serveur efface la valeur du paramètre d’URL et libère ainsi la mémoire du serveur qui peut stocker de nouvelles demandes d’utilisateur.

    Les paramètres d’URL sont également créés lorsque la méthode GET du protocole HTTP est utilisée en conjonction avec un formulaire HTML. La méthode GET indique que la valeur du paramètre doit être annexée à la demande d’URL lors de l’envoi du formulaire.

    La personnalisation d’un site Web en fonction des préférences d’un utilisateur constitue un exemple typique d’utilisation des paramètres d’URL. Un paramètre d’URL composé d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe, par exemple, peut être utilisé pour authentifier un utilisateur et n’afficher que les informations auxquelles il a souscrit. Les sites Web financiers affichant le cours d’actions particulières en fonction des symboles boursiers sélectionnés précédemment par un utilisateur ont recours à ce type de paramètres, par exemple. Les développeurs d’applications Web utilisent souvent les paramètres d’URL pour transmettre des valeurs aux variables au sein des applications. Vous pouvez, par exemple, transmettre des termes à rechercher à des variable SQL au sein d’une application Web afin de générer des résultats de recherche.

    Paramètres d’URL

La création de paramètres d’URL au sein d’un lien HTML consiste à utiliser l’attribut href de la balise d’ancrage HTML. Vous pouvez entrer directement les paramètres d’URL dans l’attribut en passant en mode Code (Affichage > Code) ou en ajoutant les paramètres d’URL à la fin du lien d’URL de la zone Lien de l’inspecteur Propriétés.

Dans l’exemple ci-dessous, trois liens créent un même paramètre d’URL (action) pouvant avoir trois valeurs : Add (ajouter), Update (mettre à jour) et Delete (supprimer). Lorsque l’utilisateur clique sur un lien, une valeur de paramètre différente est envoyée au serveur et l’action demandée est exécutée.

<a href="http://www.mysite.com/index.cfm?action=Add">Add a record</a> 
<a href="http://www.mysite.com/index.cfm?action=Update">Update a record</a> 
<a href="http://www.mysite.com/index.cfm?action=Delete">Delete a record</a>

L’inspecteur Propriétés (Fenêtre > Propriétés) permet de créer les mêmes paramètres d’URL en sélectionnant le lien, puis en ajoutant les paramètres d’URL à la fin du lien d’URL de la zone Lien.

Inspecteur Propriétés
Inspecteur Propriétés

Une fois un paramètre d’URL créé, Dreamweaver peut en récupérer la valeur et l’utiliser dans une application Web. Après avoir défini un paramètre de URL sous Dreamweaver, vous pouvez en insérer la valeur dans une page.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne