Instructions pour mettre à niveau votre package Adobe Sign pour Salesforce vers la version la plus récente.

Le package d’intégration Adobe Sign pour Salesforce est disponible sur Salesforce AppExchange. Ce guide a pour but d’aider les clients actuels d’Adobe Sign à effectuer une mise à niveau d’une ancienne version vers la version la plus récente des services Adobe Sign pour Salesforce.

Pour obtenir des informations supplémentaires sur les toutes nouvelles fonctionnalités d’Adobe Sign pour Salesforce, consultez les notes de mise à jour. Reportez-vous également au guide d’installation pour plus d’informations.

Remarque :

La prise en charge de l’intégration d’Adobe Sign pour Salesforce v18 a pris fin le 1er mars 2019

Les mises à jour produit, les mises à jour de sécurité et l’assistance technique pour Adobe Sign pour Salesforce v18 ont été interrompues le 1er mars 2019

Si vous utilisez la version 18 ou antérieure, effectuez la mise à niveau vers la nouvelle version pour continuer à bénéficier de la prise en charge.

Mise à niveau depuis une version précédente

Attention :

Les clients qui effectuent la mise à niveau depuis une version antérieure à la version 21.5.1 doivent effectuer la mise à niveau vers le package v21.5.1 en premier lieu, puis vers le package le plus récent.

Attention :

Notez que les objets Adobe Sign pour Salesforce peuvent changer au fur et à mesure que le package évolue. 

Si vous créez une solution personnalisée qui dépend de ces objets et que ces derniers sont modifiés, vous devrez peut-être mettre à jour votre solution.

Chaque version d’Adobe Sign pour Salesforce propose de nouvelles fonctionnalités et améliorations qui peuvent améliorer vos workflows documentaires. Adobe recommande vivement d’effectuer une mise à niveau vers la dernière version, car la prise en charge des anciennes versions se terminera au fil du temps.

Adobe Sign pour Salesforce peut être mis à niveau à partir de n’importe quel package nommé « EchoSign », « Adobe Document Cloud eSign Services » ou « Adobe Sign ». Si vous possédez une version antérieure d’EchoSign pour Salesforce ou si vous avez besoin d’aide pour les mises à niveau, contactez le gestionnaire de clientèle Adobe affecté à votre compte. Cette personne sera en mesure de vous aider ou de vous rediriger vers le support Adobe Sign et/ou les services professionnels Adobe pour obtenir une assistance.

Pour déterminer la version de l’intégration des services Adobe Sign pour Salesforce qui est actuellement installée :

  1. Connectez-vous à Salesforce avec votre ID d’administrateur de compte.
  2. Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Applications > Packages installés
Installed Package

Notez le nom du package et le numéro de version. Nom du package que vous avez installé est « Adobe Document Cloud eSign Services » ou « Adobe Document Cloud eSign Services - Non géré ».

Les anciennes versions des packages EchoSign pour Salesforce sont des packages non gérés. Les versions plus récentes sont des packages gérés. Ce document contient des instructions pour la mise à jour d’un package géré ou non géré. Suivez les instructions en fonction du type de package actuellement installé.

Remarque :

Si vous effectuez une mise à niveau depuis la version 12 ou une version antérieure et envoyez des transactions documentaires volumineuses (supérieures à 2.0 Mo), vous devez configurer Salesforce pour envoyer des documents volumineux pour signature. 

De plus, si vous effectuez une mise à niveau depuis la version 12 ou une version antérieure et si vous disposez de plusieurs comptes Adobe Sign effectuant des envois depuis la même organisation Salesforce, vous devez regrouper ces utilisateurs dans un même compte Adobe Sign avant de procéder à la mise à niveau. Après avoir regroupé vos utilisateurs, vous pouvez utiliser des mappages de groupe pour mapper des profils spécifiques de Salesforce aux groupes des services Adobe Sign. Pour toute question, contactez l’Assistance Adobe.

Pour plus d’informations sur les packages gérés et non géré, consultez le site : http://www.salesforce.com/us/developer/docs/packagingGuide/Content/packaging_about_packages.htm

Notes importantes sur la mise à niveau destinées à tous les clients

1. Si des utilisateurs de votre organisation Salesforce appartiennent à plusieurs comptes Adobe Sign, contactez le gestionnaire de clientèle ou l’assistance Adobe avant de procéder à la mise à niveau.

2. Avant de mettre à niveau votre compte de production, Adobe recommande de tester la mise à niveau dans votre environnement de sandbox Salesforce. Par ailleurs, vérifiez que vous avez accès à l’adresse électronique dans l’environnement de sandbox au cas où vous devriez modifier celle de votre compte Adobe Sign.

Mise à niveau depuis des packages non gérés EchoSign

Si un package portant le nom EchoSign non géré est actuellement installé, deux méthodes permettent la mise à niveau vers la dernière version du package non géré Adobe Sign. Vous pouvez décider quelle méthode est adaptée à votre organisation.

Cette option est plus facile à configurer que l’option 2. Elle présente toutefois l’inconvénient suivant : les accords existants dans votre organisation ne seront pas aussi facilement accessibles à l’avenir.

1. Installez la version la plus récente du package géré Adobe Sign depuis AppExchange dans votre organisation. Configurez-le et exposez-le à l’ensemble des profils et mises en page appropriés. Pour plus d’informations sur la configuration du nouveau package, reportez-vous au guide d’installation et de personnalisation. Une fois que le package Adobe Sign le plus récent a été installé, vos utilisateurs Salesforce peuvent commencer à l’utiliser immédiatement.

2. Après l’installation du nouveau package, masquez l’ancien package non géré aux utilisateurs en le supprimant de leur profil et mises en page. Cette opération est vivement recommandée afin que les utilisateurs ne sentent pas perdus en voyant deux onglets, deux listes associées ou deux objets portant un nom identique, côte à côte, lors de l’utilisation de Salesforce. Cette méthode permet aux utilisateurs de Salesforce de commencer à utiliser la nouvelle version du package Adobe Sign pour Salesforce tout en conservant les données d’accord existantes provenant du package plus ancien, en cas de besoin.

 

Remarque :

Comme l’ancien package est masqué, son accès doit être rare et à des fins spéciales. Si ces anciens accords doivent être référencés fréquemment, le masquage de l’ancien package peut ne pas être recommandé pour votre organisation.

L’option 2 permet de migrer les données d’accord existantes vers le nouveau package. L’inconvénient de cette option est qu’elle demande davantage d’efforts que l’option 1. Cette méthode requiert les étapes suivantes :

1. Exportez les données d’accord depuis le package non gérée existant à l’aide d’un outil de chargement de données tel que Jitterbit, Dataloader.io ou l’outil de chargement de données Salesforce standard.

2. Désinstallez le package non gérée actuel.

3. Installez la dernière version du package géré depuis AppExchange.

4. Importez les données d’accord de l’ancien package non géré dans le nouveau package.

Attention : La désinstallation d’un package supprime toutes les données Adobe Sign de ce package (c’est-à-dire les accords) de cette organisation. Par conséquent, vous devez d’abord exporter les données et les importer dans Salesforce pour les conserver lors du passage au nouveau package géré.

Remarque :

Les accords existent toujours sur les serveurs Adobe Sign, mais ils ne sont pas accessibles depuis Salesforce une fois que vous les supprimez.

En outre, l’exportation et l’importation des données d’accord peuvent inclure des objets enfants, selon les exigences, et doivent être correctement structurés. Lors de l’importation des objets enfants, l’ID de l’accord parent change. Il doit donc être mis à jour en conséquence pour chaque ligne importée. Il existe deux objets enfants principaux :

  • Événement d’accord : enregistre les événements d’audit d’un accord. Si ce n’est pas obligatoire, il peut être ignoré.
  • Pièce jointe : contient le document envoyé d’origine et le fichier PDF signé final de l’accord. Certaines organisations peuvent avoir reçu un lien vers le fichier PDF signé sur echosign.adobe.com, ce qui peut être suffisant pour la plupart. Dans ce cas, la pièce jointe peut être ignorée.

Un autre point à prendre en compte est le mappage des champs depuis les enregistrements non gérés exportés vers le dernier enregistrement géré. Tous les champs de l’ancien package existent toujours dans le nouveau package. Ils peuvent donc être mappés directement. Un outil avancé tel que Dataloader.io permet d’effectuer automatiquement des correspondances avec le champ approprié en fonction du nom de la colonne.

Pour toute question concernant la mise à niveau depuis des packages non gérés, contactez votre gestionnaire de clientèle Adobe.

Mise à niveau à partir des packages gérés

Si un package portant le nom Adobe Document Cloud eSign Services ou Adobe Sign est actuellement installé, vous devez effectuer les opérations suivantes pour la mise à niveau vers la dernière version du package Adobe Document Cloud eSign Services :

  • Avant l’installation, passez en revue les notes importantes concernant la mise à niveau des packages gérés.
  • Installez le package de mise à niveau Adobe Sign pour Salesforce depuis la boutique d’applications.
  • Configurez l’application.

Notes importantes concernant la mise à niveau des packages gérés

1. Ne désinstallez pas le package EchoSign ou Adobe Document Cloud eSign Services pour Salesforce. La désinstallation du package entraînera la perte de toutes vos données Adobe Sign dans Salesforce.

2. Vérifiez que le paramètre Verrouiller les sessions sur l’adresse IP d’où elles sont issues est désactivé. Pour ce faire, accédez à Configuration > Paramètres > Sécurité > Paramètres de session

3. Sachez que les accords hébergés qui ont été envoyés depuis la version 14 d’EchoSign pour Salesforce ou une version antérieure et qui sont toujours émis pour signature pendant la période de mise à niveau ne pourront faire l’objet de mises à jour d’état lors de leur signature après la mise à niveau. Assurez-vous que les accords initiés en tant qu’accords hébergés soient signés avant la mise à niveau.

4. Depuis la version 13, les accords hébergés n’ont plus besoin de sites dans Salesforce. Les sites ne sont nécessaires que si vous devez envoyer des transactions documentaires volumineuses (supérieures à 2,0 Mo).  N’oubliez pas que l’édition Professional Edition ne prend pas en charge l’envoi de fichiers volumineux, car les sites ne sont pas pris en charge. Si vous avez précédemment configuré des sites pour des accords hébergés et si vous n’avez pas besoin d’envoyer des transactions volumineuses, vous pouvez désactiver le site EchoSign Callback.

5. Plusieurs nouveaux paramètres des services Adobe Sign ont été ajoutés aux versions 13, 14, 15, 17, 18 et 19. Veillez à les examiner et à déterminer ceux à définir pour votre organisation. Les sections « Nouveautés » ci-dessous présentent les nouveaux paramètres les plus souvent utilisés et les valeurs de champ ajoutées aux versions 13 à 19. 

6. Passer d’une version antérieure à la version 21.5.1 nécessite d’installer le package 21.5.1 pour pouvoir installer le package le plus récent. Essayer d’installer le package le plus récent avant la version 21.5.1 entraînera un échec de la mise à jour.

Installation de la mise à jour Adobe Sign pour Salesforce

  1. Cliquez ici pour accéder au package de l’application Adobe Sign sur Salesforce AppExchange.
  2. Cliquez sur le bouton Obtenir maintenant.
  3. Sélectionnez Se connecter à AppExchange et saisissez vos informations d’identification pour continuer.
  4. Sélectionnez l’environnement dans lequel vous souhaitez installer la mise à niveau (production ou sandbox).
  5. Lisez les informations sur l’installation et les conditions générales d’utilisation. Confirmez que vous avez lu les conditions et que vous les acceptez, puis cliquez sur Confirmer et installer pour démarrer l’installation.
  6. Lorsque vous êtes invité à vous connecter à votre organisation Salesforce, saisissez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe Salesforce, puis cliquez sur Se connecter à Salesforce.
  7.  Lorsque la page Mettre à niveau Adobe Sign s’affiche :
    • Sélectionnez Installer pour tous les utilisateurs.
    • Cliquez sur Mettre à niveau.

            L’installation peut prendre quelques minutes.

    8. Si la fenêtre contextuelle Approuver l’accès de tiers s’affiche :

  • Cochez Oui, accorder l’accès à ces sites Web tiers.
  • Cliquez sur Continuer pour démarre l’installation.

    9. Pendant l’installation, une page de notification s’affiche pour vous indiquer que cette opération peut prendre du temps…

Cliquez sur Terminé, puis attendez le message électronique indiquant que le package a été correctement installé.

La page Package installé affiche à présent la version actuelle de votre package.

Configuration post-installation

Avant de commencer à envoyer des accords Adobe Sign depuis Salesforce, quelques étapes simples de configuration sont requises.

  1. Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Applications > Packages > Packages installés.
  2. Cliquez sur le lien Configurer pour le package Adobe Sign.
    • L’Assistant de configuration d’Adobe Sign pour Salesforce doit être lancé.

Remarque :

Si l’Assistant de configuration n’est pas lancé automatiquement :

  1. Accédez à l’onglet Administrateur Adobe Sign.
  2. Cliquez sur le lien Lancer l’assistant de configuration.

Lien Lancer l’assistant de configuration

    3. Dans Étape 1 : liez votre compte Adobe à Salesforce de l’Assistant de configuration :

  • Cliquez sur Se connecter à Adobe
  • Connectez-vous en tant qu’utilisateur admin Adobe Sign.
  • Autoriser l’accès en cas de demande d’accès.
    • Le message suivant doit s’afficher : Vous avez bien autorisé votre compte Adobe.

    4. Cliquez sur Suivant dans la notification de réussite de l’étape 1.

    5. Dans Étape 2 : activez les mises à jour d’état automatiques Adobe Sign, cliquez sur le bouton Activer.

  • Lorsque le système vous demande d’autoriser l’accès à Adobe Sign, cliquez sur Autoriser.
  • Le message suivant doit s’afficher : Vous avez bien activé les mises à jour d’état automatiques pour votre compte.

    6. Cliquez sur Suivant en bas de la page pour continuer.

    7. Lorsque l’assistant de configuration affiche le message Félicitations. La configuration est terminée, cliquez sur Terminé.

Remarque :

Une fois que vous avez terminé l’installation et la configuration du nouveau package, vous devriez vous reporter aux sections adéquates de ce guide pour obtenir des informations sur les paramètres et les champs ajoutés aux versions précédentes.

Vous devez activer manuellement ces paramètres et valeurs de champ dans votre organisation afin que le nouveau package fonctionne correctement. Par exemple, si vous effectuez une mise à niveau de la version 18 vers la version 21, vous devez activer les éventuelles modifications manuelles répertoriées pour les versions 19, 20 et 21.

Version 21.5.1 - Obligatoire Package d’installation pour toutes les versions antérieures à la version 21.5.1

Toute mise à niveau depuis une version antérieure à la version 21.5.1 nécessite d’installer préalablement la version 21.5.1. Une fois la version 21.5.1 installée, le package le plus récent peut être installé.

Nouveautés de la version 21

Remarque :

La version 21.x présente plusieurs mises à jour dans la façon dont fonctionne Adobe Sign pour Salesforce. 

Il est chaudement recommandé d’installer préalablement la version 21.x dans votre environnement Sandbox pour vérifier que toute l’application fonctionne comme vous le souhaitez. 

Les développeurs doivent vérifier les modifications apportées à l’ordre des mises à jour et le changement de méthode Apex. 

Vous trouverez ci-dessous la nouvelle séquence (à partir de la version 21.0) dans laquelle l’accord et ses objets associés sont mis à jour :

  1. Pièces jointes 
  2. Destinataires 
  3. Accord (statut et autres attributs)
  4. Événements de l’accord
  5. Flux Chatter 

Depuis les versions 21.x, tous les processus asynchrones (notamment les mises à jour automatiques et les mappages de données) sont passés de Future Method Apex à Queueable Apex, la nouvelle approche recommandée par Salesforce.

En raison de cette modification, toutes les personnalisations au sein de l’organisation de l’abonné qui ont ajouté des tâches à la file d’attente de Salesforce dans le cadre de la mise à jour automatique et/ou du processus de mappage des données déclencheront une erreur : « System.LimitException : trop de tâches pouvant être mises en attente ajoutées à la file d’attente : 2 ».

Cela est dû au fait qu’un processus pouvant être mis en attente peut uniquement ajouter une tâche enfant pouvant être mise en attente, ce qui est déjà pris en charge par Adobe Sign (consultez ici la section « Limites de la Queueable Apex »).

« Lors de l’enchaînement de tâches, vous pouvez ajouter une seule tâche à partir d’une tâche en cours d’exécution avec System.enqueueJob, ce qui signifie qu’une seule tâche enfant peut exister pour chaque tâche pouvant être mise en attente parent. Le démarrage de plusieurs tâches enfant de la même tâche pouvant être mise en attente n’est pas pris en charge. ».

Cette erreur se remarque car l’état de l’accord ne change pas et/ou le mappage de données ne fonctionne pas correctement. 

Pour résoudre cette erreur, recherchez le déclencheur concerné, le gestionnaire de processus ou le flux de travaux et désactivez-le ou basculez-le pour utiliser un appel synchrone, ou bien encore planifiez-le pour plus tard, par exemple dans 1 heure.

  • Le statut de l’accord est désormais mis à jour une fois les documents et les destinataires mis à jour
    • Avant la version 21, le statut était défini avant.
  • L’objet Accord signé (contenant les URLs des images) n’est maintenant plus du tout inséré
    • Avant la version 21, il était inséré une fois toutes les autres mises à jour terminées.
  • La taille maximale d’une requête ou d’une réponse d’appel est limitée à 12 Mo pour l’Apex asynchrone selon les limitations du gouverneur Salesforce : https://developer.salesforce.com/docs/atlas.en-us.210.0.apexcode.meta/apexcode/apex_gov_limits.htm
    • Les documents dont la taille excède 12 Mo ne peuvent pas être récupérés d’Adobe Sign en raison de la limite ci-dessus.
  • Les descriptions des événements de l’accord ont changé. Elles correspondent désormais à la description renvoyée par l’API Sign avec les rapports d’audit.
  • Le processus de mise à jour s’exécute désormais comme un processus par lots Apex natif (qui est un processus asynchrone) dans Salesforce
    • Avant, il s’agissait d’une mise à jour effectuée à l’aide d’appels API provenant de l’extérieur de Salesforce
    • Il n’est désormais plus possible de déclencher ces mises à jour de statut qui lançaient les processus asynchrones, car Salesforce limite l’appel à un autre processus asynchrone à partir d’un processus asynchrone en cours d’exécution.
  • Avant la version 21, les mises à jour des attributs de l’accord étaient divisées entre des appels distincts de mises à jour. Désormais, l’objet de l’accord est entièrement mis à jour lors d’une seule transaction.
  • Avant la version 21, les accords qui avaient échoués ne pouvaient être récupérés qu’en effectuant une mise à jour manuelle de Salesforce
    • Désormais, les mises à jour sont plus fiables puisque le back-end Sign récupère automatiquement les événements ayant échoué selon un nombre de fois spécifié.
  • Les mises à jour manuelles mettent désormais à jour tous les aspects des accords, y compris les objets associés.
  • Les accords Push s’exécutent désormais en mode asynchrone, comme les mises à jour régulières et les attributs supplémentaires sont mis à jour également de la même façon que les mises à jour régulières.
  • De nouveaux paramètres ont été introduits pour permettre de désactiver les mises à jour de différents aspects de l’accord.

Une fois la mise à niveau terminée :

  • Accédez à l’onglet Administrateur Adobe Sign 
  • Cliquez sur le lien Activer les mises à jour d’état automatiques pour rétablir la connexion OAuth à Adobe Sign
  • Cliquez sur Activer
  • Cliquez sur Autoriser pour autoriser l’accès
enable_status_updates

Dans la version 20, il n’était pas nécessaire que l’utilisateur de rappel dans Salesforce possède une licence Adobe Sign. 

Les améliorations apportées au mappage de transfert dans la version 21 exigent que l’utilisateur de rappel dispose d’un identifiant utilisateur actif dans le compte Adobe Sign qui est connecté à l’organisation Salesforce.

Les clients de la version 20 utilisant le mappage de transfert doivent s’assurer que l’utilisateur de rappel est déjà configuré dans Adobe Sign avant d’effectuer la mise à niveau. Dans le cas contraire, le mappage de transfert cessera de fonctionner (jusqu’à ce que l’utilisateur soit configuré) après la mise à niveau vers la version 21.

La fonctionnalité de mappage de transfert, qui reliait des objets associés à l’aide du paramètre « Copier un compte/une opportunité de contact » a été étendue pour inclure les accords envoyés depuis Salesforce.

  • Par exemple, si les licences envoyées n’ont aucun compte ou aucune opportunité associé(e), les licences envoyées depuis Salesforce copient automatiquement la référence d’opportunités du premier destinataire Contact dans la référence d’opportunités de l’accord et la référence de comptes du premier destinataire Contact dans la référence de comptes de l’accord

Avant la version 21, les flux Chatter étaient renseignés uniquement lorsque l’accord était envoyé depuis Salesforce.

Cette mise à jour étend le flux Chatter pour y inclure les accords envoyés en dehors de Salesforce (accords poussés)

Avant la version 21, la vue Accord ne mettait à jour l’image PDF et l’URL qu’une fois que le premier destinataire avait rempli sa tâche.

L’image et l’URL se mettent désormais à jour plus tôt, à l’état Pré-rempli ou Émis pour signature pour le premier destinataire

 

Aucune configuration n’est nécessaire pour activer cette fonctionnalité.

Un nouvel état d’accord de En attente de ma délégation est en cours d’introduction pour refléter la situation dans laquelle un accord est en attente de délégation de l’autorité du destinataire actuel par l’émetteur.

 

Aucune configuration n’est nécessaire pour activer cet état.

Le modèle d’accord possède un champ « Jours avant expiration » (echosign_dev1__Days_Until_Expiration__c).  Il s’agit d’un champ numérique abandonné dans la version 21.

Un nouveau champ « Jours avant expiration » (nom d’API : echosign_dev1__Days_Until_Expiration2__c) a été ajouté, mais il s’agit d’un champ de texte. Il permet de référencer d’autres champs dans l’objet principal (par exemple, {!Expiry_Date__c}).

Lors de la mise à niveau depuis une ancienne version, les données de formulaire mappées à l’ancien champ d’expiration sont automatiquement copiées dans le nouveau champ ; aucune action directe n’est donc requise de votre part.

Les champs Compte, Opportunité et Contrat ne sont plus disponibles sur la page du modèle.

Les administrateurs peuvent configurer ces champs dans le modèle en utilisant la fonction Mapper les données dans le champ de l’accord.

Auparavant, les expéditeurs pouvaient définir leur position absolue dans la pile de signature comme « L’expéditeur signe en premier » ou « L’expéditeur signe en dernier ».

Ce champ n’est plus disponible sur les pages des nouveaux modèles. Les expéditeurs peuvent s’insérer dans n’importe quelle position de la pile de signature.

Le curseur permettant de contrôler le flux de signature général de façon « Séquentielle » ou « Parallèle » a été supprimé.

Le style du nouveau modèle permet un flux de travaux entièrement configurable pouvant être intégralement séquentiel (indice signataire 1 puis 1+N), parallèle (tous les indices de signataires correspondent à 1), ou un mélange de séquentiel et de parallèle dans lequel l’indice e signature est configuré en fonction du flux de travaux spécifique.

Cinq paramètres ont été abandonnés dans la version 21. Tous ces paramètres se trouvaient dans la section Paramètres Adobe Sign de Paramètres personnalisés.

Ces cinq paramètres sont les suivants :

  • Ajout PDF d’audit à liste pièces jointes : activez ce paramètre pour joindre le PDF de la piste de vérification à l’enregistrement de l’accord après la signature de ce dernier.
  • Ajout PDF signés comme pj distinctes : activez ce paramètre pour joindre les PDF des accords signés en tant que pièces jointes distinctes lorsque plusieurs documents sont envoyés en une seule transaction. Pour ne plus recevoir l’accord signé sous forme de PDF fusionné, contactez l’assistance technique d’Adobe. 
  • Ajout fichiers accomp. à liste pj : activez ce paramètre pour joindre les PDF des documents d’accompagnement à l’enregistrement de l’accord après la signature de ce dernier. Les champs de documents d’accompagnement de l’accord permettent aux signataires de charger les documents d’accompagnement et de les joindre à la transaction de l’accord.
  • Ajouter un lien PDF signé pour des accords poussés (activé par défaut) : ce paramètre s’applique uniquement aux accords poussés envoyés en dehors de Salesforce. Activez-le pour ajouter un lien pour un PDF signé à l’enregistrement de l’accord.
  • Ajouter PDF signé pour accords poussés (activé par défaut) : ce paramètre s’applique aux accords envoyés en dehors de Salesforce et placés dans Salesforce.  Activez-le pour joindre le PDF signé à l’enregistrement de l’accord. 

 

Les clients qui utilisent les paramètres ci-dessus peuvent configurer le nouveau paramètre dans Paramètres de mise à jour des accords d’Adobe Sign.

Paramètre obsolète (sous Paramètres Adobe Sign) Nouveau paramètre (sous Paramètres de mise à jour des accords d’Adobe Sign)
Ajouter un PDF d’audit à la liste des pièces jointes Ajouter un rapport d’audit
Ajouter des PDF signés en tant que pièces jointes distinctes Ajouter des PDF signés en tant que pièces jointes distinctes
Ajouter des fichiers d’accompagnement à la liste de pièces jointes Ajouter des fichiers associés
Ajouter lien PDF signé pour accords poussés Ajouter l’URL du PDF signé
Ajouter un PDF signé pour des accords poussés  Ajouter le PDF signé

Modifications de sécurité de la version 20.9 pour les sites de rappel

La version 20.9 du package Adobe Sign pour Salesforce modifie l’autorisation liée aux objets utilisés pour la prise en charge de documents volumineux : elle passe de l’utilisateur du site à un utilisateur de « rappel » autorisé, qui doit s’être vu accorder cette autorisation de manière explicite.

Veuillez supprimer toutes les autorisations existantes sur les objets sensibles ou confidentiels attribués à l’utilisateur du site sur ledit site utilisé pour des fichiers volumineux ou un accord poussé.

Remarque :

Mon domaine doit être configuré avant de configurer le service de documents volumineux pour permettre l’authentification OAuth de l’utilisateur de rappel

 

Pour les clients existants qui passent à la version 20.9 ou supérieure, le processus recommandé est le suivant :

 

1. Mettez le package Adobe Sign pour Salesforce à jour vers la version 20.9 (ou supérieure)

 

2. Créez le profil du nouvel utilisateur de rappel

Remarque :

Un seul utilisateur de rappel est autorisé pour Adobe Sign. S’il en existe déjà un, configurez ce profil/utilisateur existant.

  • Copiez le profil de l’utilisateur standard
    • Donnez au nouveau profil un nom intuitif (par exemple : Utilisateur Adobe Sign Callback)
    • Modifiez le profil
      • Sous Paramètres d’onglet personnalisés, assurez-vous que les deux onglets Administrateur Adobe Sign sont définis sur Activé par défaut
      • Sous Autorisations personnalisées des objets, activez toutes les valeurs pour l’objet Accord
      • Veillez à ce que ces pages Visualforce soient activées 
        • echosign_dev1.EchosignAdmin
        • echosign_dev1.SalesforceOAuthPage
      • Activez la classe Apex echosign_dev1. AgreementAttachmentDownloadService
    • Enregistrez le profil

 

3. Activez l’option Nombre d’appels du service de pièces jointes pour le profil de l’utilisateur de rappel

  • Accédez à Gestionnaire d’objets > Accord > Champs et relations 
  • Cliquez sur Étiquette de champ Nombre d’appels du service de pièces jointes
  • Cliquez sur le bouton Définir la sécurité de niveau champ
  • Activez Visible et Lecture seule pour le profil de l’utilisateur de rappel
  • Cliquez sur Enregistrer

 

4. Créez un nouvel utilisateur en utilisant une licence Salesforce standard

  • Donnez à l’utilisateur un nom intuitif (par exemple : Adobe Sign Callback)
  • Attribuez une licence Salesforce
  • Assignez le profil que vous avez créé plus haut
  • Enregistrez le nouvel utilisateur
  • Vérifiez l’utilisateur pour établir le mot de passe connu
  • Déconnectez-vous de Salesforce

 

5. Définissez l’utilisateur de rappel

  • Ouvrez la session Salesforce de l’utilisateur de rappel
  • Accédez à la page Administrateur Adobe Sign
  • Cliquez sur Lier un compte sous l’en-tête Utilisateur de rappel
    • Une page Autoriser l’accès ? s’affiche pour tenter de lier l’identifiant utilisateur actuellement authentifié
  • Cliquez sur Autoriser
    • Vérifiez que l’utilisateur de rappel est correctement lié
  • Déconnectez-vous de Salesforce

 

5. Mettez à jour le site existant 

  • Connectez-vous sur la session de votre administrateur Salesforce
  • Accédez à Outils de la plate-forme > Interface utilisateur > Sites et domaines > Sites
  • Cliquez sur Libellé du site pour afficher les détails du site
  • Cliquez sur le bouton Paramètres d’accès public
  • Passez la souris sur le lien Accès aux classes Apex activé, puis cliquez sur le bouton Modifier
    • Supprimez la classe AgreementAttachmentService
    • Ajoutez la classe LargeFileDownloadService
    • Enregistrez la page
  • Cliquez sur le bouton Modifier dans la page Profil d’Adobe Sign Callback
    • Supprimez toutes les autorisations attribuées de manière explicite à l’utilisateur du site
    • Cliquez sur Enregistrer

La version 20.9 du package Adobe Sign pour Salesforce modifie l’autorisation liée aux objets utilisés pour la prise en charge d’accords Push : elle passe de l’utilisateur du site à un utilisateur de « rappel » autorisé, qui doit s’être vu accorder cette autorisation de manière explicite.

Veuillez supprimer toutes les autorisations assignées à l’utilisateur du site sur les sites respectifs.

Remarque :

Mon domaine doit être configuré avant de configurer les accords Push pour permettre l’authentification OAuth de l’utilisateur de rappel

 

Pour les clients existants qui passent à la version 20.9 ou supérieure, le processus recommandé est le suivant :

1. Créez le nouvel utilisateur de rappel

Remarque :

Un seul utilisateur de rappel est autorisé pour Adobe Sign.  S’il en existe déjà un, configurez ce profil/utilisateur existant.

  • Copiez le profil de l’utilisateur standard
  • Donnez au nouveau profil un nom intuitif (par exemple : Utilisateur Adobe Sign Callback)
  • Enregistrez le profil

 

2. Créez un nouvel utilisateur de « rappel » en utilisant une licence Salesforce standard

  • Donnez à l’utilisateur un nom intuitif (par exemple : Adobe Sign Callback)
  • Attribuez une licence Salesforce
  • Assignez le profil que vous avez créé plus haut
    • Enregistrez le nouvel utilisateur
  • Attribuez l’autorisation Utilisateur de l’intégration Adobe Sign à l’utilisateur de rappel créé précédemment
    • Enregistrez le jeu d’autorisations

 

3. Mettez le package Adobe Sign pour Salesforce à jour vers la version 20.9 (ou supérieure)

 

4. Définissez l’utilisateur de rappel

  • Une fois la mise à jour terminée, ouvrez la session Salesforce de l’utilisateur de rappel
  • Accédez à la page d’administration d’Adobe Sign (Lanceur d’applications > Adobe Sign pour Salesforce >Administrateur Adobe Sign)
  • Cliquez sur Lier un compte sous l’en-tête Utilisateur de rappel
    • Une page Autoriser l’accès ? s’affiche pour tenter de lier l’identifiant utilisateur actuellement authentifié
  • Cliquez sur Autoriser
    • Vérifiez que l’utilisateur de rappel est correctement lié
  • Déconnectez-vous de Salesforce

 

5. Mettez à jour le site existant 

  • Ouvrez la session Salesforce de votre administrateur
  • Accédez à Outils de la plate-forme > Interface utilisateur > Sites et domaines > Sites
  • Cliquez sur Libellé du site pour afficher les détails du site
  • Cliquez sur le bouton Paramètres d’accès public
  • Cliquez sur le bouton Afficher les utilisateurs
  • Cliquez sur le lien Nom de l’utilisateur du site
  • Placez le curseur de la souris sur le lien Affectations de jeux d’autorisations et cliquez sur le bouton Modifier les affectations
  • Supprimez le jeu d’autorisations Utilisateur de l’intégration Adobe Sign
  • Supprimez toutes les autres autorisations attribuées de manière explicite à l’utilisateur du site
  • Cliquez sur Enregistrer

 

Nouveautés de la version 20

Les organisations qui utilisent l’interface Lightning dans Salesforce doivent avoir activé Mon domaine pour que la version 20 du package Adobe Sign fonctionne correctement.

Les organisations qui utilisent l’interface Classic ne sont pas tenues de configurer Mon domaine à ce stade.

La version 20 du package Adobe Sign inclut trois nouveaux rôles de destinataire :

  • Accepteur : le rôle Accepteur est adéquat lorsque le destinataire doit confirmer une acceptation de l’accord sans approuver de façon formelle le contenu
  • Chargé du remplissage des formulaires : conçu spécifiquement pour les clients qui ont besoin de compléter le contenu d’un formulaire pendant le processus de signature
  • Destinataire certifié : les destinataires certifiés peuvent se voir affecter aucun (zéro) champ de formulaire. Pendant leur processus de « signature », ils devront déléguer, refuser ou valider l’accord

Pour accéder à ces rôles, ceux-ci doivent être ajoutés à un processus en trois étapes (quatre étapes si vous souhaitez localiser les rôles dans des langues autres que l’anglais).

 

Activez les rôles dans Adobe Sign :

  1. Connectez-vous à Adobe Sign en tant qu’administrateur
  2. Accédez à Compte > Paramètres du compte > Paramètres d’envoi > Rôles de destinataire autorisés
  3. Activez les rôles que vous avez besoin d’utiliser
  4. Cliquez sur Enregistrer
navigate_to_rolesinadobesign

 

Activez les rôles dans les paramètres personnalisés (Salesforce) :

  1. Connectez-vous à Salesforce en tant qu’administrateur
  2. Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés
  3. Cliquez sur l’étiquette Paramètres Adobe Sign
  4. Cliquez sur le bouton Gérer
  5. Cliquez sur Nouveau (ou Modifier, si vous avez configuré les paramètres avant)

Les valeurs de paramétrage sont les suivantes : 

  • Activer rôle accepteur : les destinataires désignés comme accepteurs acceptent le document. Il peut leur être demandé de saisir des données de champ
  • Activer rôle remplisseur de formulaire : les remplisseurs de formulaire peuvent saisir des données au niveau du champ
  • Activer rôle destinataire certifié : les destinataires certifiés reconnaissent l’accord, mais ne le signent pas. Il peut leur être demandé de saisir des données de champ

Remarque :

Délégants : tous les rôles de destinataire ont une version « délégant ». Les rôles Délégant sont utilisés lorsque l’on ne s’attend pas à ce que les destinataires connus accomplissent le rôle identifié. Ceux-ci délégueront plutôt leur rôle à une autre partie.

Les rôles Délégant sont activés via le même processus décrit ci-dessus.

Les valeurs de paramétrage disponibles pour les délégants sont les suivantes :

  • Activer rôle accepteur délégué : cette option est nécessaire lorsque vous souhaitez déléguer un rôle d’accepteur
  • Activer rôle destinataire certifié délégué : cette option est nécessaire lorsque vous prévoyez de déléguer un destinataire certifié
  • Activer rôle remplisseur de formulaire délégué : cette option est utilisée lorsque vous devez déléguer un rôle de remplisseur de formulaire
  • Activer rôle approbateur délégué destinataire : cette option est nécessaire lorsque vous envisagez de déléguer aux approbateurs
  • Activer rôle signataire délégué destinataire : cette option est nécessaire lorsque vous déléguez aux signataires

Les valeurs d’état du destinataire et des objets d’accord sont directement liées aux rôles activés dans le système. Si vous activez des rôles supplémentaires, vous devez également ajouter les valeurs de rôle associées à diverses listes déroulantes d’objets.  Le processus est similaire pour chaque objet, certaines valeurs ajoutées peuvent varier en fonction du contexte de l’objet.

L’objet > les champs qui doivent être mis à jour sont les suivants :

  • Destinataire > Rôle du destinataire
  • Destinataire > État
  • Ajouter un destinataire > Rôle du destinataire
  • Accord > État de l’accord
  • Mappage de champs > Mapper sur les événements
  • Mappage de fichiers > Mapper sur les événements

Les valeurs des champs qui doivent être ajoutées sont les suivantes :

Nom d’objet

Champ

Nouvelles valeurs à ajouter

Accord

État de l’accord

Émis pour remplissage

En attente de contre-remplissage du formulaire

Rempli

Émis pour acceptation

En attente de contre-acceptation

Accepté

Émis pour distribution

En attente de contre-distribution

Distribué

Destinataire

Rôle du destinataire

Accepteur

Chargé du remplissage des formulaires

Destinataire certifié

Déléguer à l’accepteur

Déléguer au chargé de remplissage des formulaires

Déléguer au destinataire certifié

Destinataire

État

Accepté

Rempli

Distribué

En attente d’acceptation

En attente de remplissage

En attente de distribution

Ajouter un destinataire

Rôle du destinataire

Accepteur

Chargé du remplissage des formulaires

Destinataire certifié

Déléguer à l’accepteur

Déléguer au chargé de remplissage des formulaires

Déléguer au destinataire certifié

Mappage de champs

Mapper sur les événements

Émis pour remplissage

En attente de contre-remplissage du formulaire

Rempli

Émis pour acceptation

En attente de contre-acceptation

Accepté

Émis pour distribution

En attente de contre-distribution

Distribué

Mappage des fichiers

Mapper sur les événements

Émis pour remplissage

En attente de contre-remplissage du formulaire

Rempli

Émis pour acceptation

En attente de contre-acceptation

Accepté

Émis pour distribution

En attente de contre-distribution

Distribué

 

Le processus d’ajout et de localisation des valeurs est similaire pour tous les objets.

Ci-dessous se trouve le processus pour Destinataire > Rôle du destinataire et peut être appliqué consécutivement à chaque objet.

 

Ajoutez les rôles à la liste déroulante Destinataire :

Une fois les nouveaux rôles activés, les valeurs de liste déroulante pour les champs doivent être mises à jour afin de les inclure.

1. Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets

2. Sélectionnez Destinataire dans la liste située à gauche

3. Sélectionnez Champs et relations dans le rail situé à gauche

4. Sélectionnez le champ Rôle du destinataire

5. Faites défiler la page jusqu’à la section Valeurs, puis sélectionnez Nouveau

6. Saisissez les nouvelles valeurs des rôles que vous avez activés. Les valeurs valides sont les suivantes :

  • Accepteur
  • Chargé du remplissage des formulaires
  • Destinataire certifié
  • Déléguer à l’accepteur
  • Déléguer au chargé de remplissage des formulaires
  • Déléguer au destinataire certifié

7. Cliquez sur Enregistrer lorsque vous avez terminé

role_picklist

 

La liste déroulante qui en résulte doit ressembler à ceci (en supposant que vous avez ajouté tous les rôles) :

full_role_picklist

 

Localisez les états de rôle via l’espace de travail de traduction :

1. Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Interface utilisateur > Espace de travail de traduction > Console de traduction > Traduction

  • Sélectionnez la langue vers laquelle vous souhaitez traduire
  • Dans Composant de configuration, sélectionnez Valeur de liste déroulante
  • Dans Objet, sélectionnez Destinataire.
  • Dans le tableau Liste déroulante principale, développez le dossier Rôle du destinataire.
  • Double-cliquez sur l’espace de colonne à côté de l’état Anglais pour ouvrir le champ de texte où la traduction peut être saisie, puis saisissez la valeur localisée correspondante 

2. Cliquez sur Enregistrer lorsque vous avez terminé

translate_recipientroles

Le champ Document de l’objet Accord contient un lien hypertexte vers l’accord. La version 20 inclut deux modifications apportées à ce champ :

  • L’état de l’accord n’est plus apposé au texte du lien hypertexte. 

Avant la version 20, le texte du lien hypertexte contenait le nom de l’accord ainsi que l’état « - signés » ou « - approuvé » apposé à la fin :

 

document_link_update-statusintext

La version 20 supprime cet état pour ne laisser que le nom de l’accord :

document_link_update-nostatusintext

 

  • Avant la version 20, le champ Document contenait le lien hypertexte uniquement lorsque la transaction d’accord était effectuée avec succès. 

Dans le package de la version 20, le champ Document contient toujours la dernière version PDF de l’accord :

real-time_pdf_versions

Le texte d’aide pour l’événement Chatter Publier lorsque l’accord est envoyé peut être mis à jour pour rester compatible avec les nouveaux rôles du destinataire.

  1. Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés
  2. Cliquez sur l’étiquette Paramètres Adobe Sign Chatter.
  3. Cliquez sur le lien Modifier à côté de Publier lorsque l’accord est envoyé
edit_chatter_setting

4. Mettez à jour le texte d’aide de la manière suivante : Publier la mise à jour Chatter lorsque l’accord est envoyé pour signature/approbation/acceptation/remplissage du formulaire/livraison.

5. Cliquez sur Enregistrer.

chatter_help_tectchange

Lorsque l’application Adobe Sign pour Salesforce est mise à niveau vers la version actuelle à partir d’une version antérieure à la version 14, il est possible que les utilisateurs ne puissent pas effectuer des actions telles que Supprimer, Annuler, Afficher, Rappeler ou Mettre à jour sur les accords existants qui ont été envoyés par d’autres utilisateurs avant la mise à niveau. 

Une erreur similaire aux suivantes peut s’afficher lorsque l’une des actions ci-dessus est exécutée :

« INVALID_DOCUMENT_KEY » ou « Une erreur de serveur interne s’est produite »

 

Cette erreur est due à un style de clé de document héritée utilisé dans les versions de l’application antérieures à la version 14.

Une migration unique de ces clés héritées est requise. À cette fin, une nouvelle affordance est décrite ci-dessous :

Une fois les étapes de configuration effectuées, les liens suivants seront disponibles sur la page d’administration d’Adobe Sign :

  • Récupérer les clés de document manquantes : cliquez sur ce lien pour effectuer une action par lots afin de récupérer les clés de document manquantes pour les accords existants.
  • Mettre à jour les clés de document héritées : cliquez sur ce lien pour effacer les clés de document héritées existantes et récupérer les nouvelles clés de document pour tous les accords de l’organisation. 

 

Si certains accords n’ont pas de clés de document associées, des clés de document seront également récupérées pour ces accords.

Une fois que de nouvelles clés de document auront été associées aux accords, les utilisateurs pourront effectuer toutes les actions sur les accords existants envoyés par d’autres utilisateurs.

Remarque :

Le package de la version 20 améliore les fonctionnalités permettant de récupérer et mettre à jour les clés de document héritées (lancées dans la version 19.4) :

  • Les deux liens sont toujours disponibles et ne sont jamais cachés dans un paramètre privé
  • Contrôle dans des limites de gouverneur. N’échouera pas si le nombre d’accords est supérieur à 50 000
  • Peut exécuter la tâche apex en lot depuis la console développeur en utilisant le code
  • Accepte les filtres en entrée (peut mettre à jour un nombre spécifique d’accords depuis la console développeur). 
  • Envoie une notification par e-mail à l’expéditeur à la fin de l’opération contenant les états et le volume de données

fetch_and_updatekeys

Nouveautés de la version 19

Remarque :

La version 19 introduit l’entrée en vigueur des paramètres CRUD et FLS de l’organisation relatifs aux objets standard et personnalisés. Par conséquent, nombre des fonctions configurées doivent être mises à jour afin d’inclure un accès explicite aux différents objets requis.

Deux étapes peuvent être nécessaires :

  • Toutes les fonctions peuvent être mises à jour à l’aide d’un jeu d’autorisations afin d’accorder l’accès aux objets Adobe Sign.
  • Certaines fonctions qui doivent accéder aux objets Salesforce peuvent nécessiter l’activation d’objets et/ou de champs spécifiques.

Consultez les listes de mises à jour manuelles ci-dessous pour savoir quels sont les processus et fonctions affectés.


Mise à jour de la plage d’adresses IP

Au fur et à mesure de l’expansion d’Adobe Sign, l’infrastructure a été déplacée vers des centres de données plus robustes, entraînant certaines modifications en termes de plages d’adresses IP que votre organisation Salesforce doit autoriser pour garantir une communication optimale entre les services.

Vous trouverez ci-dessous les modifications incrémentielles de la version 18 à la version 19.  Outre les réseaux approuvés de base, veillez à ce que tous les sites configurés soient mis à jour.

AJOUTER :

Inde :

 

13.126.23.0/27

SUPPRIMER :

Amérique du Nord :

 

166.78.79.112/28

207.97.227.112/28

 

La liste finale des plages d’adresses IP approuvées pour le service Adobe Sign doit ressembler à ceci :

list_of_ip_ranges


Mise à jour des clés de document héritées lors de la mise à niveau à partir d’une version antérieure à la version 14

Lorsque l’application Adobe Sign pour Salesforce est mise à niveau vers la version actuelle à partir d’une version antérieure à la version 14, il est possible que les utilisateurs ne puissent pas effectuer des actions telles que Supprimer, Annuler, Afficher, Rappeler ou Mettre à jour sur les accords existants qui ont été envoyés par d’autres utilisateurs avant la mise à niveau. 

Une erreur similaire aux suivantes peut s’afficher lorsque l’une des actions ci-dessus est exécutée :

« INVALID_DOCUMENT_KEY » ou « Une erreur de serveur interne s’est produite »

Cette erreur est due à un style de clé de document héritée utilisé dans les versions de l’application antérieures à la version 14.

Une migration unique de ces clés héritées est requise. À cette fin, une nouvelle affordance est décrite ci-dessous :

Une fois les étapes de configuration effectuées, les liens suivants seront disponibles sur la page d’administration d’Adobe Sign :

  • Récupérer les clés de document manquantes : cliquez sur ce lien pour effectuer une action par lots afin de récupérer les clés de document manquantes pour les accords existants.
  • Mettre à jour les clés de document héritées : cliquez sur ce lien pour effacer les clés de document héritées existantes et récupérer les nouvelles clés de document pour tous les accords de l’organisation. 

Si certains accords n’ont pas de clés de document associées, des clés de document seront également récupérées pour ces accords.

Une fois que de nouvelles clés de document auront été associées aux accords, les utilisateurs pourront effectuer toutes les actions sur les accords existants envoyés par d’autres utilisateurs.

Remarque :

Les liens Récupérer les clés de document manquantes et Mettre à jour les clés de document héritées sont visibles uniquement lorsque l’administrateur procède à la mise à niveau vers la version 19.4 à partir d’une version antérieure à la version 14.

Si l’administrateur met à jour un package entre la version 14 et la version 19.2, les liens sont masqués par défaut. Dans ce cas, l’administrateur peut contacter l’assistance Adobe Sign pour afficher manuellement les liens. 

Cette action requiert que vous octroyiez un accès de connexion à l’assistance Adobe Sign.

Points à noter :

La version 19 introduit l’entrée en vigueur des paramètres CRUD et FLS de l’organisation relatifs aux objets standard et personnalisés. L’application vérifie les autorisations en lecture et en écriture aux niveaux de l’objet et du champ. Si l’utilisateur ne dispose pas d’un accès adéquat, une erreur permission denied s’affiche.

Si, après la mise à niveau vers la version 19, un utilisateur de Salesforce reçoit une erreur qui ressemble à celle-ci :

Permission denied. Unable to insert field echosign_dev1__Contract__c in object: echosign_dev1__SIGN_Agreement__c

l’administrateur de Salesforce doit ajouter les autorisations en lecture et en écriture à l’objet Accord, ainsi qu’aux profils appropriés pour tous les champs personnalisés qui ont été créés.

  • Accédez à : Configuration > Administration > Utilisateurs > Profil > {nom du profil}.
  • Accédez à la section Sécurité au niveau du champ personnalisé, puis cliquez sur l’action Afficher correspondant à l’objet Accord.
  • Accordez l’accès en Lecture et en Modification aux champs appropriés.
enable_agreementfieldlevelsecurity

Ajouter lien PDF signé pour accord poussé : ce paramètre s’applique uniquement aux accords poussés envoyés en dehors de Salesforce. Activez-le pour ajouter un lien pour un PDF signé à l’enregistrement de l’accord.

La version 19 contient un paramètre personnalisé obsolète : 

  • Act. env. signatures écrites vers n° fax : Adobe Sign ne prend plus en charge l’envoi d’un accord à un numéro de téléphone. Les signatures manuscrites suivent le même processus que les signatures électroniques jusqu’à ce que le premier signataire ait à appliquer sa signature. Ensuite, le signataire télécharge, signe, numérise et charge le fichier dans Adobe Sign.

>> Informations supplémentaires sur les signatures manuscrites

La version 19 comprend un nouvel onglet : Types d’accord.

  • Un nouvel onglet personnalisé appelé Type d’accord (Agreement_Type__c) a été ajouté pour définir un type d’accord. Il possède un champ Nom standard, mais d’autres champs peuvent être ajoutés par la suite afin de définir vos propres champs personnalisés. Un objet est utilisé à la place d’un simple champ de texte, car cela permet à un enregistrement unique de définir un type, ce qui est plus flexible et évolutif. Il sépare également le type du modèle d’accord et de l’accord, de sorte que le modèle d’accord puisse changer sans être lié au type et que plusieurs modèles puissent définir un même type.
  • Un nouveau champ de Liste de choix parent, appelé Type d’accord (Agreement_Type__c) a été ajouté à l’objet Modèle d’accord, qui pointe vers l’objet Type d’accord. Le champ apparaît dans la section Détails du modèle d’accord de la page de modèle d’accord.
  • Un nouveau champ Liste de choix parent, appelé Type d’accord (Agreement_Type__c) a été ajouté à l’objet Accord, qui pointe vers l’objet Type d’accord. Le champ ne s’affiche pas dans la page de l’éditeur d’accord.

 

Ajoutez le champ de recherche parent nommé Type d’accord (Type_accord__c) à la mise en page du modèle d’accord :

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèle d’accord > Mise en page > Mise en page du modèle d’accord.
  • Sélectionnez l’option Champs.
  • Cliquez sur le champ Type d’accord et faites-le glisser sur la mise en page.
  • Cliquez sur Enregistrer
add_the_agreementtypefieldtothepagelayout

Si vous êtes un nouveau client, le style de page « Lightning » est le style par défaut. Il s’agit de la présentation qui sera développée à partir de maintenant. 

Il est vivement recommandé aux clients qui effectuent une mise à niveau d’adopter l’utilisation de la page Lightning pour garantir la disponibilité des nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure que le développement continue à améliorer le produit.

Cela étant, vous pouvez avoir de très bonnes raisons de rester sur l’une des anciennes mises en page. Reportez-vous au guide sur l’ajustement de la mise en page Salesforce pour déterminer si le passage à la page Lightning est préférable.

Un utilisateur qui interagit directement avec les mappages de groupes doit s’assurer qu’il possède les autorisations appropriées.

  • Il est préférable pour cela d’attribuer le jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign à l’utilisateur.
  • L’autorisation d’accès aux paramètres d’affichage et à la configuration doit être activée dans le profil de l’utilisateur.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

 

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Mappage de groupes EchoSign   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Résultat de synchronisation des utilisateurs d’EchoSign   Lire, supprimer, créer Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    

Un utilisateur qui utilise l’API Adobe Sign a besoin du jeu d’autorisations Utilisateur Adobe Sign.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Destinataire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  État Lire    
  Numéro d’ordre Lire    
  Destinataire source Lire    
  Accord      
         
Accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Création Lire    

Les utilisateurs qui interagissent avec le composant d’auto-signature pour Adobe Sign ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur Adobe Sign doit être appliqué à l’utilisateur.
  • L’objet Contact de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Adresse électronique de l’objet Contact doit être accessible en lecture.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Contact   Lire Salesforce – Standard  
  Adresse électronique Lire    
         
Accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Nom Lire    
  État Lire    
  Date de signature Lire    
  Message d’erreur Lire    
  PDF signé Lire    
  Clé de document Lire    
         
Modèle de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Type d’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Nom Lire    
         
Destinataire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Accord Lire    
  État      
  Date/heure de fin      

Les utilisateurs qui interagissent avec les modèles d’accords ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign doit être ajouté.
  • Accès à tous les champs correspondant à l’objet principal spécifié dans Salesforce.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Objet principal spécifié par l’utilisateur        
  Tous les champs définis par l’utilisateur Lire s.o.  
         
Modèle de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Nom Lire    
  Type d’objet principal Lire    

Les utilisateurs qui déclenchent des actions par lots ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Clé de document Lire    
  Motif d’annulation de la suppression Lire    
  Avis signataire si annul./suppression Lire    
  URL du serveur du partenaire Lire    
  État Lire    
  Identifiant du dernier événement Lire    

Un utilisateur qui utilise Adobe Sign par le biais de S1 Mobile a besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur Adobe Sign.
  • L’objet Opportunité de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Opportunité doit être accessible en lecture.
  • L’objet Compte de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Compte doit être accessible en lecture.
  • L’objet Contrat de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Contrat doit être accessible en lecture.
    • Le champ Numéro de contrat de l’objet Contrat doit être accessible en lecture.
  • L’objet Contact de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Contact doit être accessible en lecture.
    • Le champ Adresse électronique de l’objet Contact doit être accessible en lecture.
  • L’objet Piste de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Piste doit être accessible en lecture.
    • Le champ Adresse électronique de l’objet Piste doit être accessible en lecture.
  • L’objet Document de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Document doit être accessible en lecture.
    • Le champ Type de l’objet Document doit être accessible en lecture.
    • Le champ Type de contenu de l’objet Document doit être accessible en lecture.
    • Le champ Corps de l’objet Document doit être accessible en lecture.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Opportunité   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
         
Compte   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
         
Contrat   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
  Numéro de contrat Lire    
         
Contact   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
  Adresse électronique Lire    
         
Piste   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
  Adresse électronique Lire    
         
Document   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
  Type Lire    
  Type de contenu Lire    
  Corps Lire    
         
Événement de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Modèle de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
         
Accord   Lire, créer, supprimer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Créer, modifier    
         
Destinataire   Lire, créer, supprimer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Créer, modifier    
         
Modèles de bibliothèque   Lire, créer, supprimer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Créer, modifier    

Des utilisateurs qui accèdent à l’onglet Administration ont besoin du jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Modèle de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
         
Accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
         
Document   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Corps Lire    

Les utilisateurs qui procèdent à des actions Éditeur ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur Adobe Sign.
  • L’option d’autorisation système Insert System Field Values for Chatter Feeds doit être activée. 
  • L’objet Opportunité de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Opportunité doit être accessible en lecture.
  • L’objet Compte de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Compte doit être accessible en lecture.
  • L’objet Contact de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Contact doit être accessible en lecture.
    • Le champ Adresse électronique de l’objet Contact doit être accessible en lecture.
  • L’objet Piste de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Piste doit être accessible en lecture.
    • Le champ Adresse électronique de l’objet Piste doit être accessible en lecture.
  • L’objet Document de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Document doit être accessible en lecture.
    • Le champ Type de l’objet Document doit être accessible en lecture.
    • Le champ Type de contenu de l’objet Document doit être accessible en lecture.
    • Le champ Corps de l’objet Document doit être accessible en lecture.
  • L’objet Estimation de Salesforce doit être accessible en lecture.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Contact   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
  Adresse électronique Lire    
         
Piste   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
  Adresse électronique Lire    
         
Opportunité   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
         
Compte   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
         
Document   Lire Salesforce – Standard  
  Nom Lire    
  Type de contenu Lire    
  Corps Lire    
  Type Lire    
         
Estimation   Lire Salesforce – Standard  
         
Accord   Créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Modifier    
         
Modèle de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Mot de passe Lire    
  Nom Lire    
  Par défaut Lire    
         
Destinataire   Créer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Modifier    
         
Modèles de bibliothèque   Créer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Modifier    

Les utilisateurs qui modifient des modèles ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign.
  • L’objet Contact de Salesforce doit être accessible en lecture.
  • L’objet Piste de Salesforce doit être accessible en lecture.
  • L’objet Document de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ URL de l’objet Document doit être accessible en lecture.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Contact   Lire Salesforce – Standard  
         
Piste   Lire Salesforce – Standard  
         
Document   Lire Salesforce – Standard  
  URL Lire    
         
Modèle de l’accord   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Ajouter des destinataires   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Pièces jointes   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Ajouter le modèle de champs de formulaire   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mapper les données dans l’accord   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    

Le processeur de modèles d’accords a besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign.
  • L’objet Contact de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Téléphone mobile de l’objet Contact doit être accessible en lecture.
  • L’objet Piste de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Téléphone mobile de l’objet Piste doit être accessible en lecture.
  • L’objet Opportunité de Salesforce doit être accessible en lecture.
  • L’objet Compte de Salesforce doit être accessible en lecture.
  • L’objet Groupe de Salesforce doit être accessible en lecture.
  • L’objet Estimation de Salesforce doit être accessible en lecture.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Contact   Lire Salesforce – Standard  
  Téléphone mobile Lire    
         
Piste   Lire Salesforce – Standard  
  Téléphone mobile Lire    
         
Opportunité    Lire Salesforce – Standard  
         
Compte   Lire Salesforce – Standard  
         
Estimation   Lire Salesforce – Standard  
         
Pièce jointe   Accès basé sur l’enregistrement parent.    
         
Accord   Créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Type de signature Modifier    
  État Modifier    
  Jours avant l’échéance de signature Modifier    
  Activer les rappels automatiques Modifier    
  Rappeler au destinataire Modifier    
  Adresses du destinataire Modifier    
  Autres destinataires Modifier    
  Ordre des signatures Modifier    
  Création Modifier    
  Modèle de processus Modifier    
         
Destinataire   Créer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Type de destinataire Modifier    
  Rôle du destinataire Modifier    
  Numéro d’ordre Modifier    
  Adresse électronique Modifier    
         
Modèle de bibliothèque   Créer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Modifier    
         
         
Type d’accord    Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
         
Modèle de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Ajouter des destinataires   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Pièces jointes   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Ajouter le modèle de champs de formulaire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Mapper les données dans l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    

Les utilisateurs qui modifient des accords ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur Adobe Sign.
  • L’objet Piste de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Société de l’objet Piste doit être accessible en lecture.
  • L’objet Événement de Salesforce doit être accessible en création.
    • Tous les champs de l’objet Événement doivent être accessibles en modification.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Piste   Lire Salesforce – Standard
 
  Société Lire    
         
Événement   Créer Salesforce – Standard  
  Tous les champs Modifier    
         
Accord   Lire, créer, modifier, supprimer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Destinataire   Lire, créer, modifier, supprimer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Accord Lire    
  État Lire    
  Date/heure de fin Lire    
  Numéro d’ordre Lire    
  Type de destinataire Lire    
  Accord Lire    
  Adresse électronique  Lire    
  Type de destinataire Modifier    
  Rôle du destinataire Modifier    
  Numéro d’ordre Modifier    
  Adresse électronique Modifier    
         
Modèle de bibliothèque   Créer, modifier, supprimer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Type d’accord    Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Nom Lire    
         
Modèle de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Type d’accord Lire    
  Nom Lire    
  Par défaut Lire    
  Envoi automatique Lire    
         
Accord signé   Lire    
         
Mappage de fusion   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign

Les utilisateurs qui modifient des mappages de fusion ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign.
  • Tout objet/champ auquel ont accès les mappages de fusion doit être accessible en lecture et en modification.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Tout objet auquel il est mappé.   Lire, modifier    
  Tout champ auquel il est mappé. Lire, modifier    
         
Accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Clé de document Lire    
         
Importation des champs de formulaire   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mappage des champs de formulaire   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Entrée de mappage des champs de formulaire   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mappage enfant des champs de formulaire   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Entrée de mappage enfant des champs de formulaire   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mappage de fusion   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    

Les utilisateurs qui utilisent les mappages de fusion ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur Adobe Sign.
  • L’objet Compte de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Compte doit être accessible en lecture.
  • L’objet Opportunité de Salesforce doit être accessible en lecture.
    • Le champ Nom de l’objet Opportunité doit être accessible en lecture.
  • Tout objet/champ auquel ont accès les mappages de fusion doit être accessible en lecture et en modification.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Tout objet auquel il est mappé.   Lire, modifier    
  Tout champ auquel il est mappé. Lire, modifier    
         
Compte        
  Nom Lire Salesforce – Standard  
         
Opportunité        
  Nom Lire Salesforce – Standard  
         
Accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Clé de document Lire    
  Options supplémentaires Lire    
  Nom Lire    
  Mappage de fusion Lire    
  Erreur de mappage de fusion Lire    
  Résultat du mappage de fusion Lire    
  Compte Lire    
  Opportunité Lire    
         
Importation des champs de formulaire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Mappage des champs de formulaire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Entrée de mappage des champs de formulaire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Mappage enfant des champs de formulaire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Entrée de mappage enfant des champs de formulaire   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Mappage de fusion   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire    

Les utilisateurs qui modifient les mappages de données ont besoin de ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Administrateur Adobe Sign.
  • Tout objet/champ auquel ont accès les mappages de fusion doit être accessible en lecture et en modification.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Tout objet auquel il est mappé.   Lire, modifier    
  Tout champ auquel il est mappé. Lire, modifier    
         
Accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Clé de document Lire    
         
Mappage des fichiers   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mappage de champs   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mappage d’objets   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mappage de données   Lire, supprimer, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Administrateur Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    

Le traitement du mappage de données nécessite ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur de l’intégration Adobe Sign.
  • Tout objet/champ auquel ont accès les mappages de données doit être accessible en lecture et en modification.
  • L’objet Pièce jointe de Salesforce requiert un accès en fonction de l’enregistrement parent.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Tout objet auquel il est mappé.   Lire, modifier    
  Tout champ auquel il est mappé. Lire, modifier    
         
Pièce jointe   Accès basé sur l’enregistrement parent.    
         
Accord   Lire, modifier Adobe Sign – Personnalisé Intégration Adobe Sign
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Mappage des fichiers   Lire Adobe Sign – Personnalisé Intégration Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Mappage de champs   Lire Adobe Sign – Personnalisé Intégration Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Mappage d’objets   Lire Adobe Sign – Personnalisé Intégration Adobe Sign
  Tous les champs Lire    
         
Mappage de données   Lire Adobe Sign – Personnalisé Intégration Adobe Sign
  Tous les champs Lire    

Les intégrations de Chatter nécessitent ce qui suit :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur de l’intégration Adobe Sign.
  • L’option d’autorisation système Insert System Field Values for Chatter Feeds de Salesforce doit être activée.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Événement de l’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Intégration Adobe Sign
  Type Lire    
  Description Lire    
         
Destinataires     Adobe Sign – Personnalisé Intégration Adobe Sign
  Type de destinataire Lire    
  Adresse électronique Lire    
  Numéro d’ordre Lire    
  Utiliser l’adresse électronique Lire    

Les accords Push impliquent que l’utilisateur de rappel lié ait :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur de l’intégration Adobe Sign.
  • L’objet Compte de Salesforce doit être accessible en lecture et en création.
  • L’objet Contrat de Salesforce doit être accessible en lecture et en création.
  • L’objet Opportunité de Salesforce doit être accessible en lecture et en création.
  • L’objet Contact de Salesforce doit être accessible en lecture et en création.
    • Le champ Nom de l’objet Contact doit être accessible en lecture et en modification.
    • Le champ Adresse électronique de l’objet Contact doit être accessible en lecture et en modification.
    • Le champ Compte de l’objet Contact doit être accessible en lecture et en modification.
  • L’objet Piste de Salesforce doit être accessible en lecture et en création.
    • Le champ Nom de l’objet Piste doit être accessible en lecture et en modification.
    • Le champ Adresse électronique de l’objet Piste doit être accessible en lecture et en modification.
    • Le champ Société de l’objet Piste doit être accessible en lecture et en modification.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Compte   Lire Salesforce – Standard  
         
Contrat   Lire Salesforce – Standard  
         
Opportunité   Lire Salesforce – Standard  
         
Piste   Lire, créer Salesforce – Standard  
  Adresse électronique Lire, modifier    
  Nom Lire, modifier    
  Société Lire, modifier    
         
Contact   Lire, créer Salesforce – Standard  
  Adresse électronique Lire, modifier    
  Nom Lire, modifier    
  Compte Lire, modifier    
         
Accord   Lire, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé
Utilisateur de l’intégration Adobe
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Type d’accord   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe
         
Mutex   Lire, créer, modifier Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe
  Tous les champs Lire, modifier    
         
Déclencheurs   Créer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe
  Tous les champs Modifier    
         
Destinataire   Créer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe
  Tous les champs Modifier    
         
Événement de l’accord   Créer Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe
  Tous les champs Modifier    
         
Mappage de données   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe
         
Mappage de fusion   Lire Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe

L’utilisateur de rappel doit être configuré et lié :

  • Le jeu d’autorisations Utilisateur de l’intégration Adobe Sign ajouté
  • Le profil de l’utilisateur de rappel doit activer l’autorisation administrative permettant de modifier les métadonnées

De plus, le profil de site doit être modifié de manière à :

  • ajouter la classe LargeFileDownloadService ;
  • supprimer la classe AgreementAttachmentService.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste explicite des objets et des champs requis s’il n’est pas possible d’utiliser le jeu d’autorisations pour quelque raison que ce soit :

Objet Champ Valeurs requises Standard/Personnalisé Jeu d’autorisations Adobe Sign
Accord   Lire, modifier Adobe Sign – Personnalisé Utilisateur de l’intégration Adobe
  Nombre d’appels du service de pièces jointes Lire, modifier    

Nouveautés de la version 18

Remarque :

La version 18 de l’application Adobe Sign pour Salesforce est lancée avec la version Salesforce du nouvel environnement Lightning.

Examinez les paramètres ajoutés à la version 18 afin de déterminer si vous souhaitez activer l’une de ces fonctionnalités.

Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés.

Nouveaux paramètres Adobe Sign

  • Désactiver type destinataire groupe : cochez ce paramètre pour désactiver Groupe en tant que Type de destinataire sur les accords.


Nouveaux paramètres d’environnement Adobe Sign

  • URL de l’API OAuth de configuration : saisissez une URL pour remplacer l’URL de l’API Adobe Sign par défaut de l’environnement spécifié.

Attention :

Les paramètres d’environnement Adobe Sign ne doivent pas être modifiés sans instruction de la part de l’assistance Adobe Sign.

Pour ajouter l’indicateur Actif à vos modèles, vous devez modifier la mise en page de la page de modèle d’accord :

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèles d’accord > Mise en page > Mise en page du modèle d’accord.
  • Faites glisser le champ Actif vers la section Information.
  • Cliquez sur Enregistrer
Placez le champ Actif dans la mise en page

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Interface utilisateur > Onglets.
  • Supprimez l’onglet Administrateur des services eSign (remplacé par l’onglet Administrateur Adobe Sign).

Mettez à jour l’objet Destinataire pour activer les nouvelles fonctionnalités le concernant :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Destinataire > Champs et relations.
  • Sélectionnez le champ :Recipient_Message__c.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez Recipient_Type__c - Ajout : Groupe.
  • Cliquez sur Enregistrer

 

Répétez la procédure ci-dessus pour le champ : 

  • Group_Recipient__c

Mettez à jour l’objet Destinataire pour activer les nouvelles fonctionnalités le concernant :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Ajouter un destinataire > Champs et relations.
  • Sélectionnez le champ :Recipient_Message__c.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez Recipient_Type__c - Ajout : Groupe.
  • Cliquez sur Enregistrer

 

Répétez la procédure ci-dessus pour les champs : 

  • Group_Recipient__c
  • Uniform_Index__c

Si vous prévoyez d’utiliser l’environnement Lightning, vous pouvez personnaliser les mises en page de la page d’accueil des objets afin d’utiliser vos accords. Avant cela, vous devez déployer votre domaine vers tous les clients. (Voir https://developer.salesforce.com/docs/atlas.en-us.200.0.identityImplGuide.meta/identityImplGuide/domain_name_testing_and_rollout.htm).

Si vous n’avez pas défini de nom de domaine, vous devez en définir un et le déployer (voir https://developer.salesforce.com/docs/atlas.en-us.200.0.identityImplGuide.meta/identityImplGuide/domain_name_define.htm).

Vous pouvez personnaliser des objets standard (opportunité, contrat, compte, piste, utilisateur, contact) et des objets non standard (incident, devis, etc. ) 

 
Attention, Lightning est soumis à des restrictions :
  • Les administrateurs devront activer Mon domaine afin d’utiliser les composants Lightning personnalisés Adobe Sign.
  • La taille des fichiers téléchargés de Salesforce a été réduite à 1 Mo.  Comme Adobe Sign utilise le codage Base64, la taille des fichiers actuelle devra être légèrement inférieure à 1 Mo (~700 Ko). Les documents plus volumineux doivent être envoyés depuis la bibliothèque Salesforce. De plus, l’option des documents volumineux doit être activée.
  • L’environnement Lightning ne prend pas en charge les actions Éditeur. 
  • La page Ligthning ne prend pas en charge les ensembles de champs. Aucun champ personnalisé ne peut donc être ajouté.
  • Le flux Chatter ne fonctionne pas sur la page Lightning.
  • Le paramètre Masquer barre latérale Editeur d’accords ne fonctionne pas avec la mise en page Lightning.
  • Le service de sécurité de verrouillage Lightning doit être désactivé.
  • Les hiérarchies ne fonctionnent pas avec les groupes. 

L’accès est plus sécurisé pour les utilisateurs :

  • La version 18 utilise une API REST. Par conséquent, toutes les actions sont envoyées en tant qu’utilisateur du contexte actuel (par opposition à l’administrateur authentifié).  Les utilisateurs ne seront plus en mesure d’appeler des actions pour les accords (par exemple Mettre à jour, Rappeler) auxquels ils ne sont pas partie.

Utilisateurs de l’API :

  • Si vous appelez l’API echosign_dev1.EchoSignApiUtilities.getSigningUrls dans le package, le champ simpleEsignUrl sur l’objet renvoyé EchoSignApiService.SigningUrl est obsolète et n’est pas défini. Si vous avez recours à ce champ, utilisez plutôt le champ esignUrl.

Modification de la mise en page pour un enregistrement d’objet principal

  1. Sélectionnez un enregistrement pour un type d’objet standard, comme une opportunité, dans le menu de navigation Lightning situé en haut de la fenêtre.
Barre de menus Lightning

2. Sélectionnez l’icône de roue crantée Modifier la page.

Lien Modifier la page

3. Dans le panneau Composants à gauche, sélectionnez AgreementPanel (même largeur que le panneau de présentation) ou AgreementPanelWide (correspond à la largeur de la page) sous Personnalisé - Géré. Le composant sélectionné est ajouté à la vue d’aperçu au centre de la page. Vous pouvez cliquer sur le panneau et le faire glisser jusqu’à d’autres positions dans le panneau des pages et d’autres options. 

Glisser-déplacer depuis le panneau Accord

    4. Sur le côté droit, se trouvent Nom du champ d’enregistrement et ID d’enregistrement de modèle d’accord.

  • Laissez le champ Nom du champ d’enregistrement vide. Il sera utilisé pour les objets non standard et personnalisés.
  • Pour ID d’enregistrement de modèle d’accord, laissez-le vide afin de lier la mise en page aux modèles pour lesquels le type d’objet principal est Opportunité et vide. Vous pouvez éventuellement répertorier les modèles à utiliser en les séparant par une virgule.

    5. Cliquez sur Enregistrer. Lorsque vous êtes invité à procéder à l’activation, cliquez sur Activer.   

    6. Dans la boîte de dialogue Activation pour la page d’enregistrement d’opportunité, sélectionnez Attribuer cette page en tant que page d’enregistrement par défaut, puis cliquez sur Enregistrer.

Attribuer la page en tant que mise en page par défaut

Modification de la mise en page pour un enregistrement d’objet non standard

  1. Sélectionnez un enregistrement pour un type d’objet non standard, tel qu’un incident, dans le menu de navigation Lightning situé en haut de la fenêtre.
Sélectionnez un incident dans le menu supérieur.

2. Sélectionnez l’icône de roue crantée Modifier la page.

Modifiez la mise en page de la page d’incident.

3. Dans le panneau Composants à gauche, sélectionnez AgreementPanel (même largeur que le panneau de présentation) ou AgreementPanelWide (correspond à la largeur de la page) sous Personnalisé - Géré. Le composant sélectionné est ajouté à la vue d’aperçu au centre de la page. Vous pouvez cliquer sur le panneau et le faire glisser jusqu’à d’autres positions dans le panneau des pages et d’autres options. 

Glisser-déplacer depuis le panneau Accord

    4. Sur le côté droit, se trouvent Nom du champ d’enregistrement et ID d’enregistrement de modèle d’accord.

  • Le Nom du champ d’enregistrement doit contenir le nom de l’API du champ Liste de choix de l’objet Accord vers votre objet personnalisé. 

S’il n’a pas été saisi et si l’ID d’enregistrement correspond à l’un des champs Liste de choix standard (compte, opportunité, contrat, piste, contact, utilisateur), cette relation de liste de choix est utilisée. 

  • Pour ID d’enregistrement de modèle d’accord, laissez-le vide afin de lier la mise en page qui porte le nom de votre objet personnalisé en tant que type d’objet principal. Vous pouvez éventuellement répertorier les modèles à utiliser en les séparant par une virgule.

    5. Cliquez sur Enregistrer. Lorsque vous êtes invité à procéder à l’activation, cliquez sur Activer.   

    6. Dans la boîte de dialogue Activation pour la page d’enregistrement d’opportunité, sélectionnez Attribuer cette page en tant que page d’enregistrement par défaut, puis cliquez sur Enregistrer.

Attribuer la page en tant que mise en page par défaut

Nouveautés de la version 17

Examinez les paramètres ajoutés à la version 15 afin de déterminer si vous souhaitez activer l’une de ces fonctionnalités.

Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés > (Gérer) Paramètres Adobe Sign.

  • Créer événmnt rappel échéance signature : activez ce paramètre pour afficher des alertes Salesforce rappelant la date d’expiration des accords envoyés. Indiquez combien de jours avant la date d’expiration l’alerte doit s’afficher dans le paramètre Evénement de rappel d’échéance de signature.
  • Evnmnt rappel échéance signature (jours) : entrez un nombre de jours et activez le paramètre Créer un événement de rappel d’échéance de signature. Des alertes pour les accords arrivant à expiration sont ainsi affichées dans Salesforce. Les alertes sont affichées le nombre de jours spécifiés avant l’expiration de l’accord.
  • Désactiver la configuration utilisateur : activez ce paramètre pour empêcher la configuration automatique des utilisateurs avec un compte Adobe lorsqu’ils envoient ou gèrent des accords. Il n’empêche pas la configuration automatique des utilisateurs cliquant sur Mettre à jour l’accord dans la liste des accords.
  • Activer les options de post-signature : activez cette option pour rediriger les signataires vers une autre page de votre choix. Les options URL de redirection post-signature et Délai de redirection post-signature sont alors disponibles dans la page d’envoi. Les signataires d’un accord sont redirigés vers l’URL spécifiée après la signature. Par exemple, vous pouvez les rediriger vers le site Web de votre entreprise ou vers une page d’enquête. Cette option peut être définie en lecture seule pour les expéditeurs à l’aide du paramètre Options de post-signature en lecture seule.
  • Activer signatures expéditeur uniquement : activez ce paramètre pour afficher et activer l’option Signatures expéditeur uniquement dans la section Destinataires de la page d’envoi. Lorsque l’option Signatures expéditeur uniquement est utilisée, l’accord ou le document est présenté pour signature à l’expéditeur. Cette fonctionnalité est similaire à l’option Je suis le seul à signer des services Adobe. Cette option peut être définie en lecture seule à l’aide du paramètre Signatures expéditeur en lecture seule.
  • Masquer barre latérale Editeur d’accord : activez ce paramètre pour masquer la barre latérale dans la page Editeur d’accord. La page de l’éditeur d’accord est accessible en cliquant sur le nom d’un accord affiché dans la barre latérale, dans la page d’accueil des accords ou dans la liste des accords pour un objet associé.
  • Options de post-signature en lecture sle : activez ce paramètre pour afficher les options URL de redirection post-signature et Délai de redirection post-signature en lecture seule sous Destinataires sur la page d’envoi de l’accord. Ce paramètre fonctionne avec le paramètre Activer les options de post-signature.   
  • Signatures expéditeur en lecture seule : activez ce paramètre pour afficher l’option Signatures expéditeur uniquement en lecture seule dans la section Destinataires de la page de l’accord. Ce paramètre fonctionne avec le paramètre Activer signatures expéditeur uniquement.

Si vous utilisez des Modèles d’accord, modifiez la mise en page du modèle d’accord pour ajouter de nouveaux champs :

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèles d’accord > Mise en page > (Modifier) Mise en page du modèle d’accord.
  • Faites glisser les champs ci-dessous vers la section Information :
    • Délai redirection post-signature (sec.)
    • URL de redirection post-signature
    • Signatures expéditeur uniquement
  • Cliquez sur Enregistrer

Si votre organisation utilise des modèles d’accord et/ou devis :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Ajouter un fichier en pièce jointe > Champs et relations > Type de pièce jointe.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez les valeurs ci-dessous :
    • Document de devis à partir du devis d’opportunité
    • Variable d’exécution
  • Cliquez sur Enregistrer

Nouveautés de la version 16

Renforcement de la sécurité avec OAuth 2.0

Pour renforcer la sécurité de vos données, Adobe Sign utilise désormais OAuth 2.0 afin d’authentifier votre compte des services eSign au sein de Salesforce. Ce nouveau protocole permet à Salesforce de communiquer avec Adobe Sign sans demander votre mot de passe. Dans la mesure où les informations sensibles ne sont pas directement partagées entre les applications, votre compte est moins susceptible d’être piraté. Cette amélioration n’a aucune incidence sur votre mise en œuvre. Vous devez toutefois effectuer une configuration unique pour autoriser votre package Salesforce installé à communiquer avec Adobe Sign. 

Nouveautés de la version 15

Examinez les paramètres ajoutés à la version 15 afin de déterminer si vous souhaitez activer l’une de ces fonctionnalités.

Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés > (Gérer) Paramètres Adobe Sign.

  • Afficher pièces jtes biblio EchoSign : activez ce paramètre pour afficher l’option d’ajout des modèles de document EchoSign.
  • Afficher les modèles de champ EchoSign : activez ce paramètre pour afficher l’option de sélection et d’application des modèles de calque de champs de formulaire EchoSign sur les documents.
  • Masquer capacité ajout modèles de champs EchoSign : activez ce paramètre pour masquer le lien qui permet aux expéditeurs d’ajouter le modèle de champs de formulaire sur les brouillons de documents.
  • Masquer Réorganisation des pièces jointes permet de masquer l’option de tri des pièces pour les projets d’accord.
  • Masquer réorganisation des destinataires : permet de masquer l’option de tri des destinataires pour les projets d’accord.
  • Afficher options d’ordre signataires : activez ce paramètre pour afficher deux options pour la signature du destinataire : séquentiel (ordre entré) ou parallèle (n’importe quel ordre).
  • Ordre signature destinataires (lect. sle) : activez ce paramètre pour rendre les options d’ordre de signature des destinataires en lecture seule sur un accord.
  • Activer vérif. identité par signataire : activez ce paramètre pour que chaque signataire puisse utiliser une méthode de vérification de l’identité distincte (par ex. mot de passe, identité sociale, téléphone, authentification fondée sur les connaissances (KBA)).
  • Activer l’authentification par téléphone : activez ce paramètre afin d’afficher l’option d’authentification par téléphone pour la vérification de l’identité des destinataires. L’utilisation de cette fonctionnalité est limitée et peut entraîner des frais supplémentaires.

La version 15 propose de nouvelles fonctionnalités pour l’envoi des accords, la suppression des accords, l’envoi des rappels et la gestion des accords par lots.

Pour activer ces boutons personnalisés :

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objects et champs > Gestionnaire d’objets > Accord > Présentations de recherche.
  • Modifiez la Vue de liste.
  • Ajoutez les cinq boutons :
    • Annuler l’accord
    • Supprimer l’accord
    • Envoyer l’accord
    • Envoyer un rappel
    • Mettre à jour l’accord
  • Cliquez sur Enregistrer
v15_-_add_buttons

Remarque :

Avant de supprimer les champs, vérifiez que les valeurs de ces derniers ne sont pas utilisées dans votre organisation, dans des rapports, par exemple. Cette action est définitive et ne peut pas être annulée.

Supprimez les champs obsolètes de l’objet Accord.

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Accord > Champs et relations.
  • Recherchez echosign_dev1__Enable_Revisions__c.
  • Supprimez le champ.
    • Vérifiez la suppression.
  • Répétez la procédure ci-dessus pour chacun des champs ci-dessous :
    • echosign_dev1__Recipient_Signing_Order__c
    • echosign_dev1__Merge__c

 

Supprimez les champs obsolètes de l’objet Modèle d’accord.

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèle d’accord > Champs et relations.
  • Recherchez echosign_dev1__Suggest_Revisions__c.
  • Supprimez le champ.
    • Vérifiez la suppression.

Supprimez les paramètres personnalisés obsolètes :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés.
  • Cliquez sur le libellé Paramètres Adobe Sign (pas le lien Gérer).
  • Cliquez sur l’action Suppr pour supprimer chacun des paramètres suivants :
    • echosign_dev1__API_Key__c
    • echosign_dev1__Enable_Suggest_Revisions_Field__c
    • echosign_dev1__Reset_API_Security_Key__c
    • echosign_dev1__Security_Shared_Token__c
    • echosign_dev1__API_Server_URL__c
    • echosign_dev1__Server_URL__c

Ajouter un nouvel état d’accord :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Accord > Champs et relations> Etat de l’accord.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez Créé.
  • Cliquez sur Enregistrer

Si vous utilisez des modèles d’accord, modifiez la mise en page du modèle d’accord et placez les champs ajoutés à la version 15 dans la mise en page.

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèles d’accord > Mise en page > (Modifier) Mise en page du modèle d’accord.
  • Faites glisser le champ Processus de signature vers la section Options de l’accord.

Si vous utilisez des modèles d’accord et devez inclure l’option de langue Vietnamien :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèle d’accord > Champs et relations > Langue.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez Vietnamien (Vietnam).
  • Cliquez sur Enregistrer

Si votre organisation utilise des modèles de bibliothèque de la bibliothèque Adobe Sign :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Ajouter un fichier en pièce jointe > Champs et relations > Type de pièce jointe.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez Document de la bibliothèque EchoSign.
  • Cliquez sur Enregistrer

Si vous utilisez des mappages de champs :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Mappage de champs EchoSign > Champs et relations > Mapper sur les événements.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez Expiré.
  • Cliquez sur Enregistrer

Si vous utilisez des mappages de champs :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Mappage de fichiers > Champs et relations > Mapper sur les événements.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez Expiré.
  • Cliquez sur Enregistrer

Nouveautés de la version 14

Examinez les paramètres ajoutés à la version 14 afin de déterminer si vous souhaitez activer l’une de ces fonctionnalités.

Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés > (Gérer) Paramètres Adobe Sign.

  • Compte en lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ Compte soit en lecture seule dans un accord. Ce paramètre s’avère utile lorsque vous souhaitez préremplir le champ et ne pas autoriser l’expéditeur à le modifier.
  • Nom de l’accord en lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ Accord soit en lecture seule dans un accord.
  • Copies message électr. lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ Envoyer des copies de courriel soit en lecture seule dans un accord.
  • Ensemble de champs en lecture seule : activez ce paramètre pour que la section Champs supplémentaires soit en lecture seule dans un accord.
  • Signature hébergée en lecture seule : activez ce paramètre pour que la case à cocher Signature hébergée soit un champ en lecture seule dans un accord. 
  • Langue en lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ Langue soit en lecture seule dans un accord.
  • Message en lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ Message soit en lecture seule dans un accord.
  • Opportunité en lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ Liste de choix Opportunité soit en lecture seule dans un accord.
  • Aperçu ou position en lecture seule : activez ce paramètre pour que la case à cocher Prévisualiser le document ou positionner les champs de signature soit en lecture seule dans un accord.
  • Destinataire en lecture seule : activez ce paramètre pour que la section Destinataires soit en lecture seule dans un accord.
  • Options de sécurité en lecture seule : activez ce paramètre pour la section Options de sécurité soit en lecture seule dans un accord.
  • Signatures expéditeur en lecture seule : activez ce paramètre pour que la case à cocher Je dois également signer ce document soit un champ en lecture seule dans l’accord.
  • Expiration signature en lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ donnant aux signataires X jours pour signer ce document soit en lecture seule dans un accord.
  • Rappel de signature en lecture seule : activez ce paramètre pour que la case à cocher Rappeler au destinataire de signer soit un champ en lecture seule dans un accord.
  • Type de signature en lecture seule : activez ce paramètre pour que le champ Type de signature soit un champ en lecture seule dans un accord.

Si vous effectuez une mise à niveau depuis la version 12 ou une version antérieure et si votre organisation utilise des Modèles d’accord, modifiez la mise en page du Modèle d’accord et supprimez les champs obsolètes :

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèles d’accord > Mise en page > (Modifier) Mise en page du modèle d’accord.
  • Parcourez la page et supprimez les champs suivants, s’ils sont présents :
    • Mot de passe de signature de l’accord
    • Permettre aux signataires de suggérer des révisions
  • Cliquez sur Enregistrer

Si vous utilisez des Modèles d’accord, modifiez la mise en page du modèle d’accord et ajoutez le champ Disponible pour les actions Editeur :

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèles d’accord > Mise en page > (Modifier) Mise en page du modèle d’accord.
  • Faites glisser le champ Disponible pour les actions Editeur vers la section Information.
  • Cliquez sur Enregistrer

Si votre organisation utilise des Modèles d’accord ou des Devis, ajoutez ces nouveaux types de pièce jointe :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Ajouter un fichier en pièce jointe > Champs et relations > Type de pièce jointe.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez les valeurs ci-dessous.
    • Document de devis à partir du devis d’opportunité
    • Variable d’exécution
  • Cliquez sur Enregistrer

Si votre organisation utilise des Modèles d’accord, ajoutez ces nouvelles sources de destinataire :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Ajouter un destinataire > Champs et relations > Source du destinataire.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez les valeurs ci-dessous.
    • Tous les rôles du contact d’opportunité
    • Rôle du contact principal du compte
    • Rôle du contact du compte
    • Tous les rôles du contact de compte
    • Variable d’exécution
  • Cliquez sur Enregistrer

Si vous avez besoin d’inclure des options pour les langues tchèque et/ou turc :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Accord > Champs et relations > Langue.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez les valeurs ci-dessous.
    • Tchèque (République tchèque)
    • Turc (Turquie)
  • Cliquez sur Enregistrer

 

Si vous utilisez des Modèles d’accord :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèle d’accord > Champs et relations > Langue.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez les valeurs ci-dessous.
    • Tchèque (République tchèque)
    • Turc (Turquie)
  • Cliquez sur Enregistrer

Nouveautés de la version 13

Examinez les paramètres ajoutés à la version 13 afin de déterminer si vous souhaitez activer l’une de ces fonctionnalités.

Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Code personnalisé > Paramètres personnalisés > (Gérer) Paramètres Adobe Sign.

  • Synchro auto des mappages de groupes : activez ce paramètre pour déplacer automatiquement les bons groupes Adobe Sign lors de la mise à jour de leurs profils utilisateur Salesforce.
  • Désactiver l’envoi de copies de courriel : activez ce paramètre pour masquer le champ Envoyer des copies de courriel à sur la page d’envoi d’un accord.        
  • Désact authent. fondée sur connaissances : activez ce paramètre pour masquer l’option Authentification fondée sur les connaissances (KBA) pour les accords. Il s’agit d’une méthode de vérification de l’identité des signataires qui exige que les signataires fournissent des informations personnelles et les vérifient pour signer le document. Le recours à cette fonction est restreint et peut engendrer des frais supplémentaires. De plus, vérifiez que l’authentification fondée sur les connaissances (KBA) est activée pour les paramètres d’envoi du compte sur EchoSign.com afin que puissiez l’utiliser dans Salesforce.
  • Désact. vérification de l’identité Web : activez ce paramètre pour masquer l’option de vérification de l’identité Web pour les accords. La vérification de l’identité Web exige des signataires qu’ils vérifient leur identité en se connectant à l’un des sites suivants : Facebook, Google, LinkedIn, Twitter, Yahoo ou Microsoft Live. L’identité Web doit être activée dans votre compte Adobe Sign.
  • Activer notification d’erreur du mappage : envoyez des notifications par courrier électronique au propriétaire du mappage de données ou du mappage de fusion en cas d’erreurs d’exécution des mappages.
  • Activer rôle approbateur destinataire : activez cette option pour marquer un destinataire en tant qu’approbateur. Les approbateurs consultent et approuvent le document, mais ils ne sont pas tenus de le signer.
  • Act. autres méthodes identif. signataire : activez cette option pour sélectionner des méthodes de vérification différentes pour les destinataires de votre compte Adobe Sign et ceux en dehors de votre compte des services eSign. Cela s’applique à l’authentification basée sur les connaissances (KBA), la vérification de l’identité Web et le mot de passe pour apposer une signature. Par exemple, vous pouvez demander qu’un client soit vérifié avec l’identité fondée sur les connaissances avant de signer le document et que votre gestionnaire commerciale doive fournir un mot de passe pour signer le document. Si vous ne sélectionnez pas cette option, tous les signataires ou approbateurs effectueront la vérification à l’aide de la méthode choisie par l’expéditeur.

Pour mettre à jour votre objet de pièce jointe afin d’accepter des documents de devis à partir du devis principal :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Ajouter un fichier en pièce jointe > Champs et relations > Type de pièce jointe.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Entrez la chaîne littérale : Document de devis à partir du devis principal
  • Cliquez sur Enregistrer

 

Si vous utilisez des modèles d’accord, modifiez la mise en page du modèle d’accord et placez les champs ajoutés à la version 13 dans la mise en page.

  • Accédez à Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèles d’accord > Mise en page > (Modifier) Mise en page du modèle d’accord.
  • Ajoutez les champs suivants à la section Options de sécurité de l’accord :
    • Méthode de vérification des signataires externes
    • Méthode de vérification des signataires internes
  • Cliquez sur Enregistrer

Si vous utilisez des modèles d’accord et devez inclure les options de langue suivantes :

  • Accédez à : Configuration > Outils de la plate-forme > Objets et champs > Gestionnaire d’objets > Modèle d’accord > Champs et relations > Langue.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la section Valeurs et cliquez sur Nouveau.
  • Ajoutez les valeurs ci-dessous.
    • Chinois (Taïwan)
    • Anglais (Royaume-Uni)
    • Corée (Corée du Sud)
    • Polonais (Pologne)
  • Cliquez sur Enregistrer

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne