Animate propose plusieurs méthodes pour incorporer du contenu vidéo dans votre document et le lire pour les utilisateurs.

Avant de commencer

Avant d’utiliser le contenu vidéo dans Animate, il est important de bien comprendre les points suivants :

  • Animate peut uniquement lire certains formats vidéo.

    Il s’agit, entre autres, des formats FLV, F4V et MPEG. Pour plus d’informations sur la conversion de vos vidéos dans d’autres formats, voir Création de vidéos en vue de les utiliser dans Animate.

  • Utilisez l’application autonome Adobe Media Encoder (fournie avec Animate) pour convertir d’autres formats vidéo en F4V. Pour plus d’informations, voir Création de vidéos en vue de les utiliser dans Animate.

  • Il existe différentes méthodes pour ajouter du contenu vidéo à Animate. Chacune d’elles présente des avantages en fonction de la situation. Vous trouverez ci-dessous une liste de ces méthodes.

  • Animate est doté d’un assistant d’importation vidéo qui s’ouvre lorsque vous choisissez Fichier > Importer > Importer une vidéo

  • La méthode la plus simple pour lire rapidement le contenu vidéo d’un fichier Animate consiste à utiliser le composant FLVPlayback.

    Pour plus d’informations, voir Téléchargement progressif d’une vidéo à l’aide d’un serveur Web.

Méthodes d’utilisation de la vidéo dans Animate

Vous pouvez utiliser le contenu vidéo dans Animate de plusieurs façons :

  • Téléchargement progressif depuis un serveur Web

    Grâce à cette méthode, le fichier vidéo reste extérieur au fichier Animate et au fichier SWF résultant. Cela n’augmente pas la taille du fichier SWF. Il s’agit de la méthode la plus courante pour utiliser le contenu vidéo dans Animate.

  • Diffusion vidéo continue avec Adobe Media Server

    Le fichier vidéo reste extérieur à votre fichier Animate. Adobe Media Streaming Server protège efficacement votre contenu vidéo et permet une lecture en flux continu harmonieuse.

  • Intégration de données vidéo directement dans un fichier Animate

    Cette méthode produit des fichiers Animate très volumineux et n’est recommandée que pour des clips courts. Pour plus d’informations, voir Intégration de vidéo dans un fichier Animate.

Téléchargement progressif d’une vidéo à l’aide d’un serveur web

Le téléchargement progressif permet d’utiliser le composant FLVPlayback ou du code ActionScript pour charger des fichiers FLV ou F4V externes dans un fichier SWF, et les lire au moment de l’exécution.

Étant donné que le fichier vidéo est maintenu à l’extérieur de l’autre contenu Animate, il est relativement facile de mettre à jour le contenu vidéo sans devoir publier à nouveau le fichier SWF.

Le téléchargement progressif présente les avantages suivants par rapport à l’intégration de la vidéo au scénario :

  • Durant la création, il suffit de publier l’interface du fichier SWF pour visionner ou tester le contenu Animate, en tout ou en partie. Les délais d’affichage et, dans le cas de tests à répétition, les délais de production en sont donc réduits d’autant.

  • Lors de la diffusion, la lecture de la vidéo débute dès que le premier segment a été téléchargé et mis en cache sur le disque dur local.

  • Lors de l’exécution, les fichiers vidéo sont ensuite chargés dans le fichier SWF depuis le disque dur par Flash Player, sans limite de taille ou de durée. Cette méthode évite les problèmes de synchronisation audio et les restrictions liées à la mémoire vive disponible.

  • La cadence du fichier vidéo peut différer de celle du fichier SWF, ce qui offre plus de souplesse dans la création d’un contenu Animate.

Importation de vidéo en vue d’un téléchargement progressif

Vous pouvez importer un fichier vidéo stocké localement sur votre ordinateur dans le fichier FLA, puis le télécharger vers un serveur. Dans Animate, lorsque vous importez une vidéo pour un téléchargement progressif, vous n’ajoutez en fait qu’une référence au fichier vidéo. Animate utilise cette référence pour rechercher le fichier vidéo sur votre ordinateur local ou sur un serveur Web.

Vous pouvez également importer un fichier vidéo qui a déjà été téléchargé vers un serveur web standard, Adobe Media Server (AMS) ou le service FVSS (Flash Video Streaming Service).

  1. Pour importer le clip vidéo dans le document Animate actif, sélectionnez Fichier > Importer > Importer une vidéo.

    Fenêtre Sélectionner une vidéo
    Select video window
  2. Sélectionnez le clip vidéo à importer. Vous pouvez sélectionner un clip vidéo stocké dans votre ordinateur local ou entrer l’URL d’une vidéo déjà téléchargée vers un serveur Web ou Adobe Media Server.

    • Pour importer la vidéo stockée dans votre ordinateur local, sélectionnez Charger la vidéo externe avec un composant de lecture.

    • Pour importer une vidéo déjà déployée sur un serveur Web, Adobe Media Server ou le service FVSS, sélectionnez Déjà déployée sur un serveur Web, Diffusion en continu avec le service FVSS ou Diffusion en continu à partir d’Adobe Media Server, puis entrez l’URL du clip vidéo.

    Remarque :

    L’URL d’un clip vidéo situé sur un serveur Web utilise le protocole de communication http. L’URL d’un clip vidéo situé sur Adobe Media Server ou sur un service FVSS utilise le protocole de communication RTMP.

  3. Sélectionnez une enveloppe pour le clip vidéo. 

    Sélection de l’enveloppe pour le clip vidéo
    Select the skin for video clip

    Vous avez le choix entre les options suivantes :

    • Ne pas utiliser d’enveloppe avec le composant FLVPlayback en sélectionnant Aucune.

    • Sélectionner l’une des enveloppes prédéfinies pour le composant FLVPlayback. Animate copie l’enveloppe dans le même dossier que le fichier FLA.

    Remarque :

    Les enveloppes du composant FLVPlayback diffèrent légèrement selon que vous créez un document Animate de type AS2 ou AS3.

    • Sélectionner votre propre enveloppe personnalisée en saisissant son URL sur le serveur Web.

    Remarque :

    si vous décidez d’utiliser une enveloppe personnalisée invoquée depuis un emplacement distant, l’aperçu en direct n’est pas disponible pour la vidéo sur la scène.

  4. L’Assistant Importer de la vidéo crée un composant vidéo FLVPlayback sur la scène que vous pouvez utiliser pour tester la vidéo localement. Lorsque vous avez terminé la création de votre document Animate et que vous souhaitez déployer le fichier SWF et le clip vidéo, chargez les ressources suivantes sur le serveur Web ou sur le serveur Adobe Media Server hébergeant votre vidéo :

    • Si vous utilisez une copie locale du clip vidéo, chargez ce dernier (stocké dans le même dossier que le clip vidéo source que vous avez sélectionné avec une extension .flv).

    Remarque :

    Animate utilise un chemin relatif pour désigner le fichier FLV ou F4V (relatif au fichier SWF), ce qui vous permet d’utiliser localement la même structure de répertoires que sur le serveur. Si la vidéo que vous utilisez a déjà été déployée sur votre FMS ou FVSS hébergeant votre vidéo, vous pouvez ignorer cette étape.

    • L’enveloppe vidéo (si vous choisissez d’utiliser une enveloppe)

      Si vous choisissez d’utiliser une enveloppe prédéfinie, Animate la copie dans le même dossier que le fichier FLA.

    • Le composant FLVPlayback

      Pour changer l’URL du composant FLVPlayback et la remplacer par celle du serveur web ou du serveur Adobe Media Server sur lequel vous avez chargé la vidéo, utilisez l’inspecteur des composants (Fenêtres > Inspecteur des composants) pour modifier le paramètre contentPath.

Diffusion vidéo continue avec Adobe Media Server

Adobe Media Server diffuse les données multimédias en temps réel vers Flash Player et AIR. Adobe Media Server utilise la détection de la bande passante, ce qui permet de transmettre des fichiers vidéo ou audio de taille adaptée à la connexion de l’utilisateur.

La vidéo en flux continu avec Adobe Media Server présente les avantages suivants par rapport à la vidéo intégrée ou téléchargée progressivement :

  • L’affichage de la vidéo débute plus rapidement qu’avec les autres méthodes.

  • Le flux continu utilise moins de mémoire et d’espace disque client, étant donné que les clients n’ont pas besoin de télécharger la totalité du fichier.

  • Les ressources du réseau sont utilisées de manière plus efficace, étant donné que seules les parties de la vidéo qui sont diffusées sont envoyées au client.

  • La diffusion des supports est plus sécurisée, étant donné que les supports ne sont pas enregistrés dans la mémoire cache du client lorsqu’ils sont diffusés en continu.

  • La diffusion vidéo en flux continu offre davantage de possibilités de suivi, rapports et journalisation.

  • Le flux continu vous permet de diffuser des présentations audio et vidéo en direct, ou de capturer la vidéo à partir d’une Webcam ou d’une caméra vidéo numérique.

  • Adobe Media Server permet d’établir des flux multidirectionnels et multi-utilisateurs pour créer des applications de conversation vidéo, de vidéomessagerie et de vidéoconférence.

  • En contrôlant de manière programmée les flux vidéo et audio (à l’aide d’exécution de scripts côté serveur), vous pouvez créer des listes de lecture côté serveur, des flux synchronisés et des options de diffusion plus intelligentes basées sur la vitesse de connexion du client.

Pour en savoir plus sur Adobe Media Server, voir www.adobe.com/go/flash_media_server_fr.

Pour en savoir plus sur Flash Video Streaming Service (FVSS), voir www.adobe.com/go/learn_fvss_en.

Intégration d’un fichier vidéo dans un fichier Animate

Lorsque vous intégrez un fichier vidéo, toutes ses données sont ajoutées au fichier Animate. Le fichier Animate et le fichier SWF ultérieur sont donc beaucoup plus volumineux. La vidéo est placée dans le scénario, où vous pouvez voir séparément les images vidéo représentées dans les images du scénario. Chaque image de la vidéo étant représentée par une image dans le scénario, les cadences d’images du clip et du fichier SWF doivent être identiques. Si vous utilisez des cadences d’images différentes pour le fichier SWF et le clip vidéo intégré, la lecture sera incohérente.

Remarque : Si vous devez utiliser des cadences différentes, diffusez la vidéo par un téléchargement progressif ou par Adobe Media Server. Lorsque vous importez des fichiers vidéo selon l’une de ces méthodes, les fichiers FLV ou F4V sont autonomes et exécutés à une cadence différente de toutes les autres cadences du scénario incluses dans le fichier SWF.

Il est conseillé de réserver la vidéo intégrée à des clips de petite taille, avec un temps de lecture inférieur à 10 secondes. Si vous utilisez des clips d’un temps de lecture supérieur, il est préférable de recourir à la vidéo en téléchargement progressif ou à la diffusion en flux continu avec Adobe Media Server.

Les limites de la vidéo intégrée sont les suivantes :

  • Au cours de l’intégration de fichiers vidéo, vous risquez d’éprouver des difficultés si les fichiers SWF obtenus sont trop volumineux. Flash Player consacre une grande partie de la mémoire au téléchargement et aux essais de lecture des fichiers SWF volumineux avec vidéo intégrée, et ceci peut entraîner le dysfonctionnement de Flash Player.

  • Des fichiers vidéo plus longs (plus de 10 secondes) entraînent souvent des problèmes de synchronisation entre les parties vidéo et audio d’un clip vidéo. Au fil du temps, la lecture de la piste audio commence en dehors de la séquence vidéo, ce qui entraîne un affichage non souhaité.

  • Pour lire une vidéo intégrée à un fichier SWF, la totalité du fichier vidéo doit être téléchargée avant le début de la lecture de la vidéo. Si vous incorporez un clip vidéo trop volumineux, le téléchargement intégral du fichier SWF et le début de la lecture peuvent prendre du temps.

  • Une fois un clip vidéo importé, il ne peut plus être modifié. Vous devez alors le modifier à nouveau, puis le réimporter.

  • Lorsque vous publiez votre fichier SWF sur le Web, la totalité de la vidéo doit être téléchargée sur l’ordinateur de l’utilisateur avant de commencer la lecture.

  • À l’exécution, toute la vidéo doit tenir dans la mémoire locale de l’ordinateur qui la lit.

  • La longueur d’un fichier vidéo importé ne doit pas dépasser les 16 000 images.

  • La cadence de la vidéo et celle du scénario Animate doivent être identiques. Définissez la cadence de votre fichier Animate pour qu’elle corresponde à celle de la vidéo intégrée.

Vous pouvez afficher un aperçu des images d’une vidéo importée en faisant glisser la tête de lecture le long du scénario (modulation). Notez que la piste audio de la vidéo n’est pas lue pendant la modulation. Pour afficher un aperçu de la vidéo avec le son, utilisez la commande Tester l’animation.

Intégration d’une vidéo dans un fichier Animate

  1. Pour importer le clip vidéo dans le document Animate actif, sélectionnez Fichier > Importer > Importer une vidéo.

  2. Sélectionnez l’une des options suivantes :

    Charger la vidéo externe avec un composant de lecture : importe la vidéo et crée une occurrence du composant FLVPlayback pour contrôler la lecture.

    Incorporer le fichier FLV dans SWF et le diffuser dans le scénario : incorpore le fichier FLV dans le document Animate et le place dans le scénario.

    Incorporer la vidéo H.264 au scénario : incorpore les vidéos H.264 dans le document Animate. Lorsque vous importez une vidéo à l’aide de cette option, elle peut être placée sur la scène pour être utilisée comme guide pour votre animation au moment de la conception. Les images issues de la vidéo seront rendues sur la scène lorsque vous faites défiler ou lisez le scénario. L’audio correspondant aux images est également lu.

    Remarque :

    • Lorsque vous tentez de publier un fichier avec le contenu vidéo H264 sur un calque qui n’est ni un calque de guide ni un calque masqué, un avertissement s’affiche vous indiquant que la plate-forme sur laquelle vous publiez ne prend pas en charge les vidéos H.264 incorporées.
  3. Cliquez sur Parcourir et sélectionnez le fichier vidéo sur l’ordinateur, puis cliquez sur Suivant.

    Facultatif : si Adobe Media Encoder est installé sur l’ordinateur et que vous souhaitez convertir une vidéo dans un autre format à l’aide d’AME, cliquez sur Convertir la vidéo.

  4. Choisissez le type de symbole avec lequel la vidéo sera intégrée.

    Choix du type de symbole
    Choose the symbol type

    Vidéo intégrée

    Si vous utilisez le clip vidéo pour une lecture linéaire dans le scénario, l’importation de la vidéo dans le scénario est la méthode la plus appropriée.

    Clip

    La meilleure pratique consiste à placer ces données dans une occurrence de clip : vous bénéficiez ainsi d’un meilleur contrôle sur le contenu. Le scénario vidéo est indépendant du scénario principal. Il n’est pas nécessaire d’étendre le scénario principal avec de nombreuses images pour recevoir les données vidéo, car ceci risquerait de rendre l’utilisation du fichier FLA difficile.

    Graphique

    L’intégration d’un clip vidéo en tant que symbole graphique signifie que vous ne pouvez pas interagir avec la vidéo en utilisant ActionScript (vous utilisez, généralement, des symboles graphiques pour les images statiques et pour créer des éléments d’animation réutilisables liées au scénario principal).

  5. Importez directement le clip vidéo sur la scène (et le scénario) ou en tant qu’élément de la bibliothèque.

    Par défaut, Animate place la vidéo que vous importez sur la scène. Pour importer la vidéo uniquement dans la bibliothèque, désactivez Placer l’occurrence sur la scène.

    Si vous créez une simple présentation vidéo avec narration linéaire et peu voire pas d’interaction, acceptez le paramètre par défaut et importez la vidéo sur la scène. Cependant, si vous souhaitez créer une présentation plus dynamique, travaillez avec plusieurs clips vidéo ou envisagez d’ajouter des transitions dynamiques ou d’autres éléments en utilisant ActionScript, importez la vidéo dans la bibliothèque. Une fois que le clip vidéo est dans la bibliothèque, vous pouvez le personnaliser en le convertissant en un objet MovieClip qui peut être plus facilement contrôlé en utilisant ActionScript.

    Par défaut, Animate agrandit le scénario pour l’adapter à la durée de lecture du clip vidéo que vous intégrez.

    Si le fichier vidéo contient des données audio que vous ne souhaitez pas importer, désélectionnez l’option Inclure l’audio.  

  6. Cliquez sur Suivant. Vérifiez les messages de confirmation, puis cliquez sur Terminer.

    L’Assistant Importer une vidéo intègre la vidéo dans le fichier SWF. La vidéo s’affiche sur la scène ou dans la bibliothèque en fonction des options d’intégration que vous sélectionnez.

    Boîte de dialogue Terminer l’importation de vidéos
    Finish video import dialog
  7. Dans l’inspecteur des propriétés (Fenêtre > Propriétés), donnez un nom d’occurrence au clip vidéo et apportez les modifications nécessaires aux propriétés du clip vidéo.

    Nom d’occurrence du clip vidéo
    Video clip instance name

Importation de fichiers vidéo dans la bibliothèque

Pour importer des vidéos FLV, F4V ou H.264, sélectionnez Importer > Importer une vidéo ou Importer dans la bibliothèque.

Si vous souhaitez créer votre propre lecteur vidéo, qui chargera dynamiquement les fichiers FLV ou F4V à partir d’une source externe, vous devez placer votre vidéo à l’intérieur d’un symbole de clip. Lorsque vous chargez des fichiers FLV ou F4V dynamiquement, ajustez les dimensions du clip pour qu’elles correspondent à celles du fichier vidéo et mettez la vidéo à l’échelle en mettant le clip à l’échelle.

Remarque :

la meilleure pratique consiste à placer ces données dans une occurrence de clip. Vous bénéficiez ainsi d’un meilleur contrôle sur le contenu. Le scénario vidéo est indépendant du scénario principal. Il n’est pas nécessaire d’étendre le scénario principal avec de nombreuses images pour recevoir les données vidéo, car ceci risquerait de rendre l’utilisation du fichier FLA difficile.

  1. Pour importer un fichier vidéo FLV, SWF ou H.264 dans la bibliothèque, effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Sélectionnez Fichier > Importer > Importer dans la bibliothèque.

    • Sélectionnez un clip vidéo existant dans le panneau Bibliothèque et choisissez Propriétés dans le menu Panneau de la bibliothèque. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit sur le fichier vidéo, puis choisir Propriétés dans le menu contextuel. Cliquez sur Importer. Recherchez le fichier à importer, puis cliquez sur Ouvrir.

    Option Importer dans la bibliothèque
    Import to library option

Modification des propriétés d’un clip vidéo

Dans l’inspecteur des propriétés, vous pouvez modifier les propriétés d’une occurrence d’un clip vidéo intégré sur la scène, affecter un nom à l’occurrence et en modifier la largeur, la hauteur et la position sur la scène. Vous pouvez également permuter l’occurrence d’un clip vidéo, c’est-à-dire affecter un symbole différent à l’occurrence d’un clip vidéo. L’affectation d’un symbole différent à une occurrence permet d’afficher une occurrence différente sur la scène tout en conservant toutes les autres propriétés de l’occurrence (telles que les dimensions et le point d’alignement).

Dans la boîte de dialogue Propriétés de vidéo, effectuez les opérations suivantes :

  • Affichez les informations sur un clip importé, y compris son nom, son chemin, sa date de création, ses dimensions en pixels, sa durée et sa taille de fichier.

  • Modifiez le nom du clip.

  • Mettez à jour le clip si vous le modifiez dans un éditeur externe.

  • Importez un fichier FLV ou F4V pour remplacer le clip sélectionné.

  • Exportez un clip vidéo sous forme de fichier FLV ou F4V.

Modification des propriétés d’une occurrence de vidéo dans l’inspecteur des propriétés

  1. Sélectionnez une occurrence de clip vidéo intégré ou lié sur la scène.
  2. Sélectionnez Fenêtre > Propriétés et effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Saisissez un nom d’occurrence dans le champ Nom, sur le côté gauche de l’inspecteur des propriétés.

    • Saisissez les valeurs de L et H afin de modifier les dimensions de l’occurrence de la vidéo.

    • Saisissez les valeurs de X et Y afin de modifier la position du coin supérieur gauche de l’occurrence sur la scène.

    • Cliquez sur Permuter. Sélectionnez un clip par lequel vous souhaitez remplacer celui actuellement affecté à l’occurrence.

      Remarque : Vous ne pouvez permuter un clip vidéo intégré qu’avec un autre clip vidéo intégré et un clip vidéo lié qu’avec un autre clip vidéo lié.

Affichage des propriétés d’un clip dans la boîte de dialogue Propriétés de vidéo

  1. Sélectionnez un clip vidéo dans le panneau Bibliothèque.
  2. Sélectionnez Propriétés dans le menu Panneau de bibliothèque, ou cliquez sur le bouton Propriétés situé au bas du panneau Bibliothèque. La boîte de dialogue Propriétés de la vidéo s’affiche.

Attribution d’un nouveau nom, mise à jour ou remplacement d’une vidéo

  1. Sélectionnez un clip vidéo existant dans le panneau Bibliothèque et choisissez Propriétés dans le menu Panneau de la bibliothèque.
  2. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Pour affecter un nouveau nom à un clip, saisissez le nom dans le champ Nom.

    • Pour mettre à jour une vidéo, recherchez son fichier mis à jour, puis cliquez sur Ouvrir.

    • Pour remplacer une vidéo, cliquez sur Importer, recherchez le fichier FLV, F4V ou H.264 pour remplacer l’élément actif, puis cliquez sur Ouvrir.

Contrôle de la lecture vidéo avec le scénario

Vous pouvez contrôler la lecture d’un fichier vidéo intégré en contrôlant le scénario qui contient la vidéo. Par exemple, pour mettre la lecture d’une vidéo en pause sur le scénario principal, vous pouvez appeler une action stop() ciblant ce scénario. De la même manière, vous pouvez contrôler un objet vidéo dans un symbole de clip en contrôlant la lecture du scénario de ce symbole.

Vous pouvez appliquer les actions suivantes aux objets vidéo importés dans les clips : goTo, play, stop, toggleHighQuality, stopAllSounds, getURL, FScommand, loadMovie, unloadMovie, ifFrameLoaded et onMouseEvent. Pour pouvoir appliquer des actions à un objet vidéo, vous devez d’abord le convertir en clip.

Vous pouvez également utiliser ActionScript pour afficher un flux vidéo en direct provenant d’une caméra. Sélectionnez d’abord Nouvelle vidéo dans le panneau Bibliothèque pour placer un objet Video sur la scène. Choisissez ensuite Video.attachVideo pour associer le flux vidéo à l’objet Video.

Voir également Video et attachVideo (méthode Video.attachVideo) dans le Guide de référence du langage ActionScript 2.0 et fl.video dans Référence du langage ActionScript 3.0.

Mise à jour d’une vidéo intégrée après modification du fichier source correspondant

  1. Sélectionnez le clip vidéo dans le panneau Bibliothèque.
  2. Sélectionnez Propriétés et cliquez sur Mettre à jour.

    Le clip vidéo intégré est mis à jour avec le fichier modifié. Les paramètres de compression choisis lors de la première importation de la vidéo sont de nouveau appliqués au clip mis à jour.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne