Guide d'utilisation Annuler

Exportation d’une illustration

  1. Guide de l’utilisateur d’Illustrator
  2. Découverte d’Illustrator
    1. Présentation d’Illustrator
      1. Nouveautés d’Illustrator
      2. Questions fréquentes
      3. Configuration requise pour Illustrator
      4. Illustrator pour Apple Silicon
    2. Espace de travail
      1. Principes de base sur les espaces de travail
      2. Création de documents
      3. Barre d’outils
      4. Raccourcis clavier par défaut
      5. Personnalisation des raccourcis clavier
      6. Introduction aux plans de travail
      7. Gestion des plans de travail
      8. Personnalisation de l’espace de travail
      9. Panneau Propriétés
      10. Définition des préférences de la mémoire
      11. Espace de travail Tactile
      12. Prise en charge de Microsoft Surface Dial dans Illustrator
      13. Récupération, annulation, historique et automatisation
      14. Faire pivoter l’affichage
      15. Règles, grilles et repères
      16. Accessibilité dans Illustrator
      17. Mode sans échec
      18. Affichage des illustrations
      19. Utilisation de la Touch Bar avec Illustrator
      20. Fichiers et modèles
    3. Outils dans Illustrator
      1. Principales caractéristiques des outils
      2. Outils de sélection
        1. Sélection
        2. Sélection directe
        3. Sélection directe progressive
        4. Baguette magique
        5. Lasso
        6. Plan de travail
      3. Outils de navigation
        1. Main
        2. Faire pivoter l’affichage
        3. Zoom
      4. Outils de peinture
        1. Dégradé
        2. Filet
        3. Concepteur de forme
      5. Outils de texte
        1. Texte
        2. Texte curviligne
        3. Texte vertical
      6. Outils de dessin
        1. Plume
        2. Ajout de point d’ancrage
        3. Suppression de point d’ancrage
        4. Point d’ancrage
        5. Courbure
        6. Trait
        7. Rectangle
        8. Rectangle arrondi
        9. Ellipse
        10. Polygone
        11. Étoile
        12. Pinceau
        13. Forme de tache
        14. Crayon
        15. Shaper
        16. Tranche
      7. Outils de modification
        1. Rotation
        2. Miroir
        3. Mise à l’échelle
        4. Cisaillement
        5. Largeur
        6. Transformation manuelle
        7. Pipette
        8. Dégradé de formes
        9. Gomme
        10. Ciseaux
  3. Illustrator sur iPad
    1. Introduction à Illustrator sur iPad
      1. Présentation d’Illustrator sur iPad
      2. FAQ sur Illustrator sur iPad
      3. Configuration requise | Illustrator sur iPad
      4. Ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire dans Illustrator sur iPad
    2. Espace de travail
      1. Espace de travail Illustrator sur iPad
      2. Raccourcis et mouvements tactiles
      3. Raccourcis clavier pour Illustrator sur iPad
      4. Gestion des paramètres de votre application
    3. Documents
      1. Utilisation des documents dans Illustrator sur iPad
      2. Importation de documents Photoshop et Fresco
    4. Sélection et organisation des objets
      1. Création des objets répétés
      2. Fusion d’objets
    5. Dessin
      1. Dessin et modification des tracés
      2. Dessin et modification de formes
    6. Texte
      1. Utilisation du texte et des polices
      2. Création de compositions de texte sur un tracé
      3. Ajout de vos propres polices
    7. Utilisation d’images
      1. Vectorisation d’images pixellisées
    8. Couleur
      1. Application des couleurs et des dégradés
  4. Documents en ligne
    1. Fonctionnalités de base
      1. Utilisation des documents en ligne Illustrator
      2. Partage et collaboration sur des documents en ligne Illustrator
      3. Mise à niveau de l’espace de stockage pour Adobe Illustrator
      4. Documents en ligne Illustrator | Questions fréquentes
    2. Résolution des problèmes
      1. Résolution des problèmes de création ou d’enregistrement de documents en ligne Illustrator
      2. Résolution des problèmes sur les documents en ligne Illustrator
  5. Ajout et modification de contenu
    1. Dessin
      1. Concepts de base sur le dessin
      2. Modification des tracés
      3. Dessin ultraprécis d’illustrations
      4. Dessin avec l’outil Stylo, Courbure ou Crayon
      5. Dessin de lignes et formes simples
      6. Vectorisation d’images
      7. Simplification des tracés
      8. Définition de grilles de perspective
      9. Outils de symbolisme et jeux de symboles
      10. Modification des segments de tracé
      11. Création d’une fleur en 5 étapes faciles
      12. Dessin en perspective
      13. Symboles
      14. Dessin de tracés alignés sur les pixels dans des workflows web
    2. Effets 3D et matières Adobe Substance
      1. À propos des effets 3D dans Illustrator
      2. Création de graphismes 3D
      3. Placage d’illustrations sur des objets 3D
      4. Création d’objets 3D
      5. Création de texte 3D
    3. Couleur
      1. À propos de la couleur
      2. Sélection de couleurs
      3. Utilisation et création de nuanciers
      4. Correction des couleurs
      5. Utilisation du panneau Thèmes Adobe Color
      6. Groupes de couleurs (harmonies)
      7. Panneau Thèmes de couleur
      8. Redéfinition des couleurs d’une illustration
    4. Peinture
      1. À propos de la peinture
      2. Peinture avec les fonds et les contours
      3. Groupes de peinture dynamique
      4. Dégradés
      5. Formes
      6. Transparence et modes de fusion
      7. Application d’un contour sur un objet
      8. Création et modification de motifs
      9. Filets
      10. Motifs
    5. Sélection et organisation des objets
      1. Sélection d’objets
      2. Calques
      3. Association et développement des objets
      4. Déplacement, alignement et répartition d’objets
      5. Superposition d’objets    
      6. Verrouillage, masquage et suppression d’objets
      7. Duplication d’objets
      8. Application de rotations et de symétries aux objets
    6. Remodelage d’objets
      1. Recadrage des images
      2. Transformation d’objets
      3. Combinaison d’objets
      4. Découpage, division et rognage d’objets
      5. Déformation de la marionnette
      6. Mise à l’échelle, déformation et distorsion des objets
      7. Fusion d’objets
      8. Modelage à l’aide d’enveloppes
      9. Remodelage des objets à l’aide d’effets
      10. Création de formes avec les outils Mise en forme et Concepteur de forme
      11. Utilisation des angles dynamiques
      12. Amélioration des flux de modelage avec prise en charge des commandes tactiles
      13. Modification des masques d’écrêtage
      14. Formes dynamiques
      15. Création de formes à l’aide de l’outil Concepteur de forme
      16. Modifications globales
    7. Texte
      1. Ajout de texte et utilisation d’objets texte
      2. Création de listes à puce et numérotées
      3. Gestion de la zone de texte
      4. Polices et typographie
      5. Mise en forme de texte
      6. Importation et exportation de texte
      7. Mise en forme des paragraphes
      8. Caractères spéciaux
      9. Création de texte curviligne
      10. Styles de caractère et de paragraphe
      11. Onglets
      12. Texte et typographie
      13. Recherche de polices manquantes (flux de travaux Typekit)
      14. Mise à jour de textes provenant d’Illustrator 10
      15. Texte en arabe et en hébreu
      16. Polices | FAQ et conseils de dépannage
      17. Création d’effets de texte 3D
      18. Designs typographiques créatifs
      19. Mise à l’échelle et rotation du texte
      20. Espacement des lignes et interlettrage
      21. Césure et sauts de ligne
      22. Améliorations relatives au texte
      23. Orthographe et dictionnaires de langue
      24. Mise en forme des caractères asiatiques
      25. Compositeurs de scripts asiatiques
      26. Création de designs de texte avec des dégradés d’objets
      27. Création d’une affiche de texte à l’aide du tracé d’image
    8. Création d’effets spéciaux
      1. Utilisation des effets
      2. Styles graphiques
      3. Création d’une ombre portée
      4. Attributs d’aspect
      5. Création d’esquisses et de mosaïques
      6. Ombres portées, lueurs et contour progressif
      7. Résumé des effets
    9. Images Web
      1. Méthodes recommandées pour la création d’images destinées au Web
      2. Graphismes
      3. SVG
      4. Création d’animations
      5. Tranches et cartes-images
  6. Importation, exportation et enregistrement
    1. Importation
      1. Importation de plusieurs fichiers
      2. Gestion des fichiers liés et intégrés
      3. Informations sur les liens
      4. Annulation de l’intégration des images
      5. Importation d’une illustration à partir de Photoshop
      6. Importation d’images bitmap
      7. Importation de fichiers Adobe PDF
      8. Importation de fichiers EPS, DCS et AutoCAD
    2. Bibliothèques Creative Cloud dans Illustrator 
      1. Bibliothèques Creative Cloud dans Illustrator
    3. Enregistrement
      1. Enregistrement d’une illustration
    4. Exportation
      1. Utilisation d’illustrations Illustrator dans Photoshop
      2. Exportation d’une illustration
      3. Collecte et exportation de ressources par lots
      4. Assemblage de fichiers
      5. Création de fichiers Adobe PDF
      6. Extraction de code CSS | Illustrator CC
      7. Options Adobe PDF
      8. Informations sur les fichiers et métadonnées
  7. Impression
    1. Préparation pour l’impression
      1. Configuration des documents pour l’impression
      2. Modification du format et de l’orientation de la page
      3. Définition des traits de coupe pour le rognage ou l’alignement
      4. Premiers pas avec les zones de travail de grande taille
    2. Impression
      1. Surimpression
      2. Impression avec gestion des couleurs
      3. Impression PostScript
      4. Paramètres prédéfinis d’impression
      5. Repères d’impression et fonds perdus
      6. Impression et enregistrement d’illustrations transparentes
      7. Recouvrement
      8. Impression des séparations des couleurs
      9. Impression de dégradés, de filets et de dégradés de formes
      10. Surimpression en blanc
  8. Automatisation des tâches
    1. Fusion des données à l’aide du panneau Variables
    2. Automatisation avec les scripts
    3. Automatisation avec des scripts d’action
  9. Résolution des problèmes 
    1. Problèmes de plantage
    2. Récupération de fichiers après un plantage
    3. Problèmes liés aux fichiers
    4. Formats de fichier pris en charge
    5. Problèmes avec un pilote de matériel GPU
    6. Problèmes liés à un appareil Wacom
    7. Problèmes liés aux fichiers DLL
    8. Problèmes de mémoire
    9. Problèmes liés au fichier de préférences
    10. Problèmes de police
    11. Problèmes d’imprimante
    12. Partage des rapports d’incident avec Adobe
    13. Optimisation des performances d’Illustrator

Exportation d’une illustration

  1. Choisissez la commande Fichier > Exporter.

  2. Sélectionnez l’emplacement du fichier et saisissez un nom de fichier.

  3. Sélectionnez un format dans le menu contextuel Enregistrer sous (Windows) ou Format (Mac OS).

  4. Cliquez sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS).

Pour plus d’informations sur l’exportation d’un contenu depuis Illustrator, voir la vidéo Enregistrement et exportation d’un fichier.

Exportation en arrière-plan

Lorsque vous exportez des actifs à partir d’un fichier au moyen de l’option Fichier > Exporter > Exportations pour les écrans Illustrator exécute le processus d’exportation en arrière-plan. Vous pouvez continuer votre travail même lorsque l’exportation est en cours. Si le fichier est petit, vous pourriez même ne pas remarquer le processus d’exportation en arrière-plan, mais pour les fichiers volumineux, cela vous aidera à économiser beaucoup de temps et améliore la productivité.

Vérifier l’avancement

Pour vérifier l’évolution du processus d’exportation en arrière-plan, vous pouvez cliquer sur l’icône de progression sur la barre de menu. 

Si plusieurs fichiers sont exportés en arrière-plan simultanément, la progression individuelle pour chacun d’eux est affichée. Une fois l’exportation terminée, vous recevrez un message.

Si vous souhaitez arrêter le processus d’exportation pour n’importe quel fichier, cliquez sur le bouton Annuler (x) suivant dans la barre de progression.

Par défaut, les fichiers seront toujours exportés en arrière-plan. Pour désactiver l’exportation en arrière-plan, choisissez Préférences Gestion des fichiers et presse-papiers > Exporter en arrière-plan.

Remarque :
  • Actuellement, seuls les formats de fichiers pixellisés, .png et .jpg, peuvent être exportés en arrière-plan. Les formats de fichiers .svg et .pdf suivent le processus d’exportation standard.
  • Si vous sélectionnez une combinaison de formats de fichiers pixellisés et de formats de fichiers .svg/.pdf, le processus d’exportation ne s’exécutera pas en arrière-plan.
Conseil rapide

Astuce
Comme vous pouvez continuer à travailler sur le fichier même lorsque celui-ci est exporté, n’oubliez pas d’enregistrer ou d’exporter vos dernières modifications apportées au fichier.

Formats de fichier pour l’exportation d’illustrations

Remarque :

Seuls les formats suivants sont admis pour l’exportation de plusieurs plans de travail : SWF, JPEG, PSD, PNG et TIFF.

Dessin AutoCAD (DWG) et fichier AutoCAD Interchange (DXF)

Dessin AutoCAD représente le format de fichier standard pour l’enregistrement d’images vectorielles créées dans AutoCAD. Fichier AutoCAD Interchange est un format d’échange graphique pour l’exportation de dessins AutoCAD ou l’importation de dessins vers et à partir d’autres applications. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Options d’exportation AutoCADRemarque : par défaut, lors de l’exportation au format AutoCAD, les contours ou les fonds blancs des illustrations Illustrator sont convertis en contours et fonds noirs. Les contours et fonds noirs des illustrations Illustrator sont eux exportés au format AutoCAD en blanc.

BMP

Format d’image Windows standard. Vous pouvez indiquer un modèle de couleur, une résolution et un paramètre de lissage pour la pixellisation de l’illustration, ainsi qu’un format (Windows ou OS/2) et un nombre de bits par pixel afin de définir le nombre total de couleurs (ou niveaux de gris) que l’image peut comporter. Pour des images 4 bits et 8 bits au format Windows, vous pouvez également définir le type de compression RLE.

Métafichier étendu (EMF)

Couramment utilisé par les applications Windows comme format d’échange pour l’exportation de données d’images vectorielles. Illustrator peut pixelliser certaines données vectorielles lors de l’exportation d’une illustration au format EMF.

JPEG (Joint Photographic Experts Group)

Couramment utilisé pour enregistrer les photographies. Le format JPEG conserve les informations chromatiques d’une image, mais compresse la taille des fichiers en éliminant des données de façon sélective. JPEG est un format standard d’affichage d’images sur le Web. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Options d’exportation JPEG. Vous pouvez également enregistrer une image en tant que fichier JPEG à l’aide de la commande Enregistrer pour le web et les périphériquesRemarque : des artefacts, tels que des motifs ondulés ou des effets de bande, sont ajoutés au fichier chaque fois que vous l’enregistrez au format JPEG. Enregistrez toujours les fichiers JPEG à partir de l’image d’origine et non à partir d’un fichier JPEG précédemment enregistré.

PICT Macintosh

Utilisé avec les images Mac OS et les applications de mise en page pour le transfert d’images entre plusieurs applications. Le format PICT est particulièrement adapté à la compression d’images contenant d’importantes zones de couleurs unies.

Photoshop (PSD)

Format Photoshop standard. Si votre illustration comporte des données ne pouvant être exportées au format Photoshop, Illustrator préserve son aspect en fusionnant les calques du document ou en la pixellisant. Il peut ainsi arriver que les calques, les sous-calques, les formes composées et le texte modifiable ne soient pas conservés dans le fichier Photoshop, même si vous avez sélectionné l’option d’exportation appropriée. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Options d’exportation Photoshop.

PNG (Portable Network Graphics)

Utilisé pour la compression sans perte de données et l’affichage d’images sur le Web. Contrairement au format GIF, le format PNG prend en charge les images 24 bits et génère des transparences d’arrière-plan sans créneler les contours. Cependant, certains navigateurs Web ne prennent pas en charge ce format. Il permet de conserver les transparences des images en niveaux de gris et RVB. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Options d’exportation PNG. Vous pouvez également enregistrer une image en tant que fichier PNG à l’aide de la commande Enregistrer pour le web et les périphériques.

Targa (TGA)

Destiné aux systèmes utilisant la carte vidéo Truevision®. Vous pouvez indiquer un modèle de couleur, une résolution et un paramètre de lissage pour la pixellisation de l’illustration, ainsi qu’un nombre de bits par pixel afin de définir le nombre total de couleurs (ou niveaux de gris) que l’image peut comporter.

Format texte (TXT)

Utilisé pour exporter le texte d’une illustration dans un fichier texte (voir la section Exportation de texte dans un fichier texte).

TIFF (Tagged-Image File Format)

Utilisé pour l’échange de fichiers entre applications et plates-formes informatiques. TIFF est un format d’image bitmap maniable et très répandu, pris en charge par la plupart des applications de dessin, d’édition graphique et de mise en page. La plupart des scanners de bureau peuvent produire des fichiers TIFF. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Options d’exportation TIFF.

Métafichier Windows (WMF)

Format d’échange intermédiaire pour les applications Windows 16 bits. Le format WMF est pris en charge par presque tous les programmes de dessin et de mise en page Windows. Sa prise en charge des graphismes vectoriels est cependant limitée et, chaque fois que cela est possible, il est possible d’utiliser le format EMF à la place du format WMF.

Options d’exportation AutoCAD

Lorsque vous exportez une illustration au format DXF ou DWG, vous pouvez définir les options suivantes :

Version AutoCAD

Indique quelle version d’AutoCAD prend en charge le fichier exporté.

Echelle

Saisissez des valeurs d’unités d’échelle pour indiquer à Illustrator comment interpréter les données de longueur lors de l’écriture du fichier AutoCAD.

Adapter les épaisseurs

Adapte les épaisseurs ainsi que le reste du dessin dans le fichier exporté.

Nombre de couleurs

Détermine la profondeur des couleurs du fichier exporté.

Format du fichier de pixellisation

Indique si les images et les objets pixellisés au cours de l’exportation sont enregistrés au format PNG ou JPEG. Seul le format PNG prend en charge la transparence. Si vous devez privilégier la préservation de l’aspect, choisissez ce format de fichier.

Conserver l’aspect

Sélectionnez cette option si vous souhaitez conserver l’aspect et qu’il est inutile de modifier le fichier exporté. La sélection de cette option peut entraîner une perte importante du caractère modifiable du texte. Par exemple, le texte peut être vectorisé et les effets sont pixellisés. Vous pouvez sélectionner cette option ou l’option Caractère modifiable maximum, mais pas les deux.

Caractère modifiable maximum

Sélectionnez cette option si la modification du fichier dans AutoCAD est plus importante que la préservation de l’aspect du fichier. La sélection de cette option peut entraîner une perte importante de l’aspect du fichier, surtout si vous avez appliqué des effets de style. Vous pouvez sélectionner cette option ou l’option Conserver l’aspect, mais pas les deux.

Exporter l’illustration sélectionnée seulement

Exporte uniquement l’illustration du fichier sélectionné au moment de l’exportation. Si aucune illustration n’est sélectionnée, un fichier vide est exporté.

Modifier l’aspect des tracés

Modifie les tracés dans AutoCAD afin de conserver l’aspect d’origine si nécessaire. Si par exemple, au cours de l’exportation, un tracé chevauche d’autres objets et modifie leur aspect, cette option modifie le tracé de façon à préserver l’aspect des objets.

Vectoriser le texte

Convertit tout le texte en tracés avant l’exportation afin de préserver l’aspect. Il est possible qu’Illustrator et AutoCAD interprètent les attributs de texte différemment. Sélectionnez cette option pour conserver une fidélité visuelle optimale (au détriment du caractère modifiable). Si vous devez modifier le texte dans AutoCAD, ne sélectionnez pas cette option.

Paramètre prédéfini

Indique le fichier de paramètres prédéfinis à utiliser pour l’exportation. Si vous modifiez les paramètres par défaut, ce menu déroulant affiche l’option Personnalisé. Vous pouvez enregistrer les paramètres d’une option personnalisée en tant que nouveau paramètre prédéfini afin de le réutiliser dans d’autres fichiers. Pour enregistrer les paramètres de l’option en tant que paramètre prédéfini, cliquez sur le bouton Enregistrer le paramètre prédéfini.

Exporter sous

Indique comment convertir les calques Illustrator :

Fichier AI en fichier SWF

Exporte l’illustration dans une seule image. Sélectionnez cette option pour préserver les masques d’écrêtage de calque.

Calques AI en images SWF

Exporte l’illustration de chaque calque dans une image SWF distincte pour créer un fichier SWF animé.

Calques AI en fichiers SWF

Exporte l’illustration de chaque calque dans un fichier SWF distinct. Plusieurs fichiers SWF sont créés, chacun contenant une seule image de l’illustration d’un seul calque Illustrator.

Calques AI en symboles SWF

Convertit l’illustration de chaque calque en un symbole et l’exporte dans un fichier SWF unique. Les calques AI sont exportés en tant que symboles de séquence vidéo SWF. Les noms des symboles sont attribués en fonction des noms de calque correspondants.

Plans de travail AI en fichiers SWF

Exporte chacun des plans de travail sélectionnés dans un fichier SWF distinct. Cette option est la seule disponible lorsque vous choisissez de conserver plusieurs plans de travail dans la boîte de dialogue Enregistrer sous. Si vous enregistrez un paramètre prédéfini incluant cette option, vous pouvez utiliser ce paramètre uniquement avec les fichiers contenant plusieurs plans de travail.

Ecrêter selon la taille du plan de travail

Permet d’exporter l’illustration Illustrator située dans le cadre du plan de travail sélectionné vers un fichier SWF. Toute illustration située hors du cadre est détourée. Cette option est cochée et désactivée lors de l’exportation de plusieurs plans de travail.

Conserver l’aspect

Cochez cette case pour aplanir l’illustration en un seul calque avant l’exportation. Cette option restreint le caractère modifiable du fichier.

Ignorer les informations de crénage du texte

Exporte le texte sans les valeurs de crénage.

Inclure les métadonnées

Exporte les métadonnées associées au fichier. Les informations XMP exportées sont minimisées pour préserver la petite taille du fichier. Par exemple, les vignettes ne sont pas incluses.

Protéger contre l’importation

Empêche les utilisateurs de modifier le fichier SWF exporté.

Précision des courbes

Détermine la précision des courbes de Bézier. Les valeurs plus faibles réduisent la taille du fichier exporté avec une légère perte de précision des courbes. Plus la valeur est élevée, plus la précision de la reproduction de la courbe de Bézier est grande, mais plus le fichier est volumineux.

Couleur d’arrière-plan

Indique une couleur d’arrière-plan pour le fichier SWF exporté.

Protection de lecture locale

Indique si vous voulez que le fichier accède aux fichiers locaux uniquement ou aux fichiers réseau durant la lecture.

Pour indiquer des options avancées, cliquez sur le bouton Avancé, puis spécifiez les options suivantes :

Qualité JPEG

Spécifie le niveau de détail de l’image exportée. Plus la qualité est grande, plus le fichier est volumineux. (Cette option est uniquement disponible si vous choisissez le paramètre de compression Avec perte de données (JPEG).)

Mode

Définit le type de compression JPEG utilisé. L’option Ligne de base (standard) applique le type de compression standard, tandis que l’option Ligne de base (optimisé) applique une optimisation supplémentaire. (Ces options sont uniquement disponibles si vous choisissez le paramètre de compression Avec perte de données (JPEG).)

Résolution

Ajuste la résolution d’écran pour les images bitmap. Pour les fichiers SWF exportés, vous pouvez définir une résolution comprise entre 72 et 600 pixels par pouce (ppp). Plus la résolution est élevée, plus la qualité de l’image est grande et plus le fichier est volumineux.

Animer les dégradés

Détermine si les dégradés de formes doivent être ou non animés. La sélection de cette option produit les mêmes résultats que l’annulation manuelle des dégradés de formes dans les calques avant l’exportation. Les dégradés de formes sont toujours animés du début à la fin, quel que soit l’ordre des calques.

Si vous sélectionnez l’option Animer les dégradés, choisissez une méthode d’exportation du dégradé :

En séquence

Exporte chaque objet du dégradé dans une image distincte de l’animation.

En agrégats

Compose une séquence d’objets dans les images animées. Par exemple, le dernier objet du dégradé apparaît dans chaque image et le premier apparaît uniquement dans la dernière image.

Ordre des calques

Détermine le montage de l’animation. Sélectionnez l’option Ordre ascendant pour exporter les calques en commençant par le calque situé au niveau le plus bas du panneau Calques. Sélectionnez l’option Ordre descendant pour exporter les calques en commençant par le calque situé au niveau le plus haut du panneau Calques. (Cette option est disponible uniquement pour l’option Calques AI en images SWF.)

Exporter les calques statiques

Indique un ou plusieurs des calques ou sous-calques à utiliser comme contenu statique dans toutes les images SWF exportées. Le contenu des calques ou sous-calques sélectionnés sera inclus comme illustration d’arrière-plan dans toutes les images SWF exportées. (Cette option est disponible uniquement pour l’option Calques AI en images SWF.)

Options d’exportation JPEG

Si votre document comporte plusieurs plans de travail, définissez le mode d’exportation des plans de travail avant de cliquer sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) de la boîte de dialogue Exporter. Pour exporter chaque plan de travail en tant que fichier JPEG distinct, sélectionnez l’option Utiliser les plans de travail dans la boîte de dialogue Exporter. Pour n’exporter qu’une plage de plans de travail, définissez la plage, puis cliquez sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) et spécifiez les options suivantes :

Qualité

Détermine la qualité et la taille du fichier JPEG. Choisissez une option dans le menu Qualité ou saisissez une valeur comprise entre 0 à 10 dans la zone de texte Qualité.

Modèle de couleur

Détermine le modèle de couleur du fichier JPEG.

Mode et Passages

Le format Ligne de base (standard) est compatible avec la plupart des navigateurs Web. Le format Ligne de base (optimisé) améliore la qualité des couleurs de l’image et génère un fichier un peu moins volumineux. Le format Progressif affiche une série de numérisations (vous devez définir le nombre d’images à afficher) dont la finesse des détails augmente image par image lors du téléchargement. Les images JPEG au format Ligne de base (optimisé) et Progressif ne sont pas prises en charge par tous les navigateurs Web.

Profondeur

Détermine la résolution du fichier JPEG. Choisissez l’option Personnalisée pour spécifier une résolution.

Lissage

Supprime les bords crénelés de l’illustration par suréchantillonnage. Si vous décochez cette case, les arêtes marquées sont conservées dans les dessins au trait lorsqu’ils sont pixellisés.

Carte-image

Génère un code pour les cartes-images. Si vous cochez cette case, choisissez l’option Client (.html) ou Serveur (.map) pour déterminer le type de fichier généré.

Incorporer le profil ICC

Enregistre le profil ICC dans le fichier JPEG.

Options d’exportation Photoshop

Si votre document comporte plusieurs plans de travail, définissez le mode d’exportation des plans de travail avant de cliquer sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) de la boîte de dialogue Exporter. Pour exporter chaque plan de travail en tant que fichier PSD distinct, sélectionnez l’option Utiliser les plans de travail dans la boîte de dialogue Exporter. Pour n’exporter qu’une plage de plans de travail, définissez la plage, puis cliquez sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) et spécifiez les options suivantes :

Modèle de couleur

Détermine le modèle de couleur du fichier exporté. L’exportation d’un document CMJN en RVB, ou vice versa, peut entraîner des changements inattendus dans l’aspect des zones transparentes, en particulier celles comprenant des modes de fusion. Si vous changez le modèle de couleur, vous devez exporter l’illustration en tant qu’image plate (l’option Ecrire les calques n’est pas disponible).

Résolution

Détermine la résolution du fichier exporté.

Image plate

Fusionne tous les calques et exporte l’illustration Illustrator en tant qu’image pixellisée. Choisissez cette option pour préserver l’aspect visuel de l’illustration.

Ecrire les calques

Exporte des groupes, des formes composées, des calques imbriqués et des tranches en tant que calques Photoshop modifiables distincts. Les calques imbriqués possédant plus de cinq niveaux fusionnent en un seul calque Photoshop. Cochez la case Caractère modifiable maximum pour exporter les objets transparents (objets possédant un masque d’opacité, une opacité constante inférieure à 100 % ou un mode de fusion autre que Normal) en tant que calques Photoshop modifiables dynamiques.

Conserver le caractère modifiable du texte

Exporte le texte de point horizontal et vertical des calques (y compris les calques imbriqués de cinq niveaux maximum) en texte Photoshop modifiable. Si cette opération compromet l’aspect de l’illustration, vous pouvez décocher cette case pour pixelliser le texte à la place.

Caractère modifiable maximum

Ecrit chaque sous-calque de niveau supérieur dans un calque Photoshop distinct dès lors que cette opération ne compromet pas l’aspect de l’illustration. Les calques de niveau supérieur deviennent des groupes de calques Photoshop. Les objets transparents restent modifiables. Crée également un calque de forme Photoshop pour chaque forme composée d’un calque de niveau supérieur dès lors que cette opération ne compromet pas l’aspect de l’illustration. Pour écrire des formes composées avec des traits continus, optez pour un Sommet en arrondi. Que vous cochiez ou non cette case, tous les calques possédant plus de 5 niveaux fusionnent en un seul calque Photoshop. Remarque : Illustrator ne peut pas exporter des formes composées auxquelles sont appliqués des styles graphiques, des contours en pointillés ou des formes. Ces formes composées sont pixellisées.

Lissage

Supprime les bords crénelés de l’illustration par suréchantillonnage. Si vous désélectionnez cette option, les arêtes marquées sont conservées dans les dessins au trait lorsqu’ils sont pixellisés.

Incorporer le profil ICC

Crée un document auquel est appliquée la gestion des couleurs.

Options d’exportation PNG

Si votre document comporte plusieurs plans de travail, définissez le mode d’exportation des plans de travail avant de cliquer sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) de la boîte de dialogue Exporter. Pour exporter chaque plan de travail en tant que fichier PNG distinct, sélectionnez l’option Utiliser les plans de travail dans la boîte de dialogue Exporter. Pour n’exporter qu’une plage de plans de travail, définissez la plage, puis cliquez sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) et spécifiez les options suivantes :

Résolution

Définit la résolution de l’image pixellisée. Plus la résolution est élevée, plus la qualité de l’image est grande et plus le fichier est volumineux. Remarque : certaines applications ouvrent les fichiers PNG à 72ppp, quelle que soit la résolution spécifiée. Ces applications modifient les dimensions de l’image. (Par exemple, la taille d’une illustration enregistrée à 150 pppfera plus du double de la taille d’une illustration enregistrée à 72 ppp.) Par conséquent, ne modifiez la résolution que lorsque vous savez que l’application de destination prend en charge les résolutions autres que72 ppp.

Couleur

Spécifie la couleur de remplissage de la transparence. Choisissez l’option Transparent pour conserver la transparence, Blanc pour la remplir de blanc, Noir pour la remplir de noir, ou Autre pour sélectionner une autre couleur de remplissage.

Lissage

Supprime les bords crénelés de l’illustration par suréchantillonnage. Si vous décochez cette case, les arêtes marquées sont conservées dans les dessins au trait lorsqu’ils sont pixellisés.

Entrelacé

Affiche des versions basse résolution de l’image pendant le téléchargement du fichier dans un navigateur. L’entrelacement donne l’impression que le téléchargement est plus rapide, mais il augmente également la taille des fichiers.

Options d’exportation TIFF

Si votre document comporte plusieurs plans de travail, définissez le mode d’exportation des plans de travail avant de cliquer sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) de la boîte de dialogue Exporter. Pour exporter chaque plan de travail en tant que fichier TIFF distinct, sélectionnez l’option Utiliser les plans de travail dans la boîte de dialogue Exporter. Pour n’exporter qu’une plage de plans de travail, définissez la plage, puis cliquez sur le bouton Enregistrer (Windows) ou Exporter (Mac OS) et spécifiez les options suivantes :

Modèle de couleur

Détermine le modèle de couleur du fichier exporté.

Résolution

Définit la résolution de l’image pixellisée. Plus la résolution est élevée, plus la qualité de l’image est grande et plus le fichier est volumineux.

Lissage

Supprime les bords crénelés de l’illustration par suréchantillonnage. Si vous décochez cette case, les arêtes marquées sont conservées dans les dessins au trait lorsqu’ils sont pixellisés.

Compression LZW

Applique la compression LZW, technique restituant parfaitement les détails de l’image, sans perte de données. Cochez cette case pour générer un fichier de taille réduite.

Format

Détermine la séquence d’octets appropriée pour l’écriture du fichier image, en fonction de la plate-forme choisie. Illustrator et les applications les plus récentes peuvent lire des fichiers en utilisant le format des octets pour l’une ou l’autre plate-forme. Cependant, si vous ne savez pas dans quelle application le fichier sera ouvert, sélectionnez la plate-forme de lecture du fichier.

Incorporer le profil ICC

Crée un document auquel est appliquée la gestion des couleurs.

Logo Adobe

Accéder à votre compte