Illustrator est doté de nombreuses options de mise en forme des caractères asiatiques. Vous pouvez par exemple définir des attributs de polices Open Type asiatiques, en utilisant les options Tate-chu-yoko, Aki, Warichu, Mojisoroe, Mojikumi, Kinsoku, Burasagari et Kurikaeshi Moji Shori. En outre, vous pouvez combiner des polices asiatiques et latines, et créer des polices composites.

Remarque :

pour activer la prise en charge des polices GB18030 pour le chinois simplifié sous Windows XP, consultez le fichier Lisez-moi situé dans le dossier Illustrator CS5\Simplified Chinese\Goodies\Optional Extensions\GB18030.

Affichage des options de texte asiatique

Par défaut, les options relatives aux textes asiatiques des panneaux Caractère, Paragraphe, OpenType et du menu Texte sont masquées dans Illustrator.

  1. Choisissez la commande Edition > Préférences > Texte (Windows) ou Illustrator > Préférences > Texte (Mac OS).
  2. Sélectionnez l’option Afficher les options de texte asiatique, puis cliquez sur le bouton OK.

    Vous pouvez contrôler l’affichage des noms de police (en anglais ou dans la langue native) en activant ou en désactivant l’option Afficher le nom des polices en anglais.

Remarque :

le système d’exploitation doit prendre en charge les langues de travail souhaitées. Pour plus de détails, consultez l’éditeur du logiciel de votre système.

Définition des attributs des polices OpenType asiatiques

Les polices OpenType asiatiques peuvent comprendre un certain nombre de fonctions qui ne sont pas disponibles dans les polices PostScript et TrueType actuelles. En outre, les polices OpenType asiatiques fournissent des variantes de glyphes pour de nombreux caractères.

  1. Sélectionnez les caractères ou les objets texte auxquels vous souhaitez appliquer le paramètre. Si aucun texte n’est sélectionné, le réglage s’applique au nouveau texte.
  2. Assurez-vous qu’une police OpenType est sélectionnée.

    Pour vérifier si une police est de type OpenType, choisissez la commande Texte > Police. L’icône  est associée aux polices OpenType.

  3. Dans le panneau OpenType, définissez l’une des options suivantes :

    Métrique proportionnelle

    Le crénage s’effectue selon la métrique proportionnelle de la police.

    Styles H ou V

    Utilise des polices hiragana, qui comportent des glyphes différents pour les styles horizontal et vertical, comme les sons contractés, les consonnes doubles et les indices phonétiques.

    Italique romain

    Remplace les caractères alphanumériques demi-chasse par de l’italique.

Remplacement de caractères asiatiques par une forme de glyphe différente

  1. Sélectionnez les caractères à remplacer.
  2. Choisissez une option dans le menu du panneau Glyphes. Si vous ne visualisez pas les options ci-après, sélectionnez l’option Afficher les options de texte asiatique dans les préférences de texte. Si une option est grisée, la forme de glyphe n’est pas disponible pour la police actuelle.

    Formes traditionnelles

    Permet de remplacer les caractères sélectionnés par des formes traditionnelles.

    Formes expertes

    Permet de remplacer les caractères sélectionnés par leurs formes expertes.

    Formes JIS 04

    Permet de remplacer les caractères sélectionnés par des formes JIS 04.

    Formes JIS 90

    Permet de remplacer les caractères sélectionnés par des formes JIS 90.

    Formes JIS 78

    Permet de remplacer les caractères sélectionnés par des formes JIS 78.

    Formes JIS 83

    Permet de remplacer les caractères sélectionnés par des formes JIS 83.

    Formes de demi-chasses à espace mono

    Permet de remplacer les glyphes des caractères latins sélectionnés par des caractères hankaku à espacement simple (demi-chasse).

    Formes de tiers de chasse à espace mono

    Permet de remplacer les glyphes des caractères latins sélectionnés par des caractères à espacement simple tiers de chasse.

    Formes de quarts de chasse à espace mono

    Permet de remplacer les glyphes des caractères latins sélectionnés par des caractères à espacement simple quart de chasse.

    Conseil : pour rétablir la forme par défaut d’une variante de glyphe, sélectionnez le glyphe et choisissez l’option Rétablir les formes de base dans le menu du panneau Glyphes. Cette méthode ne permet pas de rétablir des variantes de glyphes appliquées à l’aide d’un style de caractère.

Définition du mode de mesure de l’interligne dans un texte asiatique

  1. Sélectionnez les paragraphes à ajuster.
  2. Choisissez une option d’interligne dans le menu du panneau Paragraphe.

    interlignage dactylographiqueinterlignage typographiqueinterligne dans un texte asiatiquetexte asiatique:interligneInterlignage typographique

    Mesure l’espacement entre les lignes depuis le sommet d’une ligne jusqu’au sommet de la ligne suivante (ascendant des lettres). Lorsque vous utilisez l’interlignage typographique, la première ligne de texte d’un paragraphe est alignée sur le haut du cadre de sélection.

    Interlignage dactylographique

    Pour du texte horizontal, permet de mesurer l’espace entre des lignes de texte à partir de la ligne de base. Lorsque vous utilisez l’interlignage dactylographique, l’espace apparaît entre la première ligne de texte et le cadre de sélection. L’option sélectionnée apparaît cochée.

    Remarque : l’option d’interlignage choisie ne joue pas sur l’interligne, mais uniquement sur la manière dont il est mesuré.

Application d’une rotation aux caractères demi-chasse dans un texte vertical

Le sens des caractères demi-chasse, par exemple du texte ou des chiffres romains, change dans un texte vertical. Par défaut, les caractères demi-chasse subissent une rotation individuelle.

Si vous ne souhaitez pas que les caractères demi-chasse subissent une rotation, désélectionnez l’option Alignement romain vertical standard dans le menu du panneau Caractère.

Texte romain avant et après rotation
Texte romain avant et après rotation

Utilisation de l’option Tate-chu-yoko

Le Tate-chu-yoko (également appelé Kumimoji et Renmoji) est un bloc de texte horizontal disposé entre des lignes de texte vertical. L’utilisation de cette option facilite la lecture des caractères demi-chasse, comme les nombres, les dates et les petits mots étrangers dans du texte vertical.

Comparaison entre des nombres sans Tate-chu-yoko (à gauche) et des nombres ayant subi une rotation avec Tate-chu-yoko (à droite)
Comparaison entre des nombres sans Tate-chu-yoko (à gauche) et des nombres ayant subi une rotation avec Tate-chu-yoko (à droite)

  1. Sélectionnez des caractères et choisissez l’option Tate-chu-yoko dans le menu du panneau Caractère. (Pour désactiver la fonction Tate-chu-yoko, sélectionnez de nouveau l’option.)
  2. Sélectionnez l’un des paramètres Tate-chu-yoko suivants dans le menu du panneau Caractère :

    Haut/Bas

    Permet d’indiquer une valeur positive pour déplacer le texte vers le haut et une valeur négative pour le déplacer vers le bas.

    Gauche/Droite

    Permet d’indiquer une valeur positive pour déplacer le texte vers la droite et une valeur négative pour le déplacer vers la gauche.

    Conseil : utilisez l’option Tsume ou Définir l’approche des caractères sélectionnés dans le panneau Caractère, afin de régler l’espacement des caractères pour Tate-chu-yoko.

    Remarque : si l’option Tate-chu-yoko ne s’affiche pas, sélectionnez l’option Afficher les options de texte asiatique dans les préférences de texte.

Utilisation de l’option Aki

L’Aki désigne l’espace blanc qui précède ou suit un caractère. Généralement, un espacement fixe est appliqué entre les caractères d’un paragraphe en fonction du paramètre Mojikumi. Vous pouvez modifier ce paramètre pour les caractères spéciaux à l’aide des options Insérer un Aki du panneau Caractère. Par exemple, pour ajouter un espace avant une parenthèse ouvrante, utilisez l’option Insérer un Aki (gauche).

Comparaison entre une parenthèse sans Aki (à gauche) et une parenthèse avec Aki (à droite)
Comparaison entre une parenthèse sans Aki (à gauche) et une parenthèse avec Aki (à droite)

  1. A l’aide de l’outil Texte, sélectionnez les caractères à ajuster et utilisez l’une des méthodes suivantes dans le panneau Caractère :
    • Pour ajouter un Aki avant ou après un caractère, choisissez la quantité d’Aki que vous souhaitez ajouter à partir du menu Insérer un Aki (gauche)  ou Insérer un Aki (droite)  dans le panneau Caractère. Par exemple, si vous indiquez 2 bu, la moitié d’un cadratin pleine chasse est ajoutée. Si vous indiquez 4 bu, un quart de cadratin pleine chasse est ajouté.

    • Pour compresser l’Aki entre les caractères, indiquez un pourcentage pour l’option Tsume . Plus ce pourcentage est élevé, plus l’Aki entre les caractères est étroit.

    Remarque :

    si les options Insérer un Aki ou Tsume ne s’affichent pas, sélectionnez l’option Afficher les options de texte asiatique dans les préférences de texte.

    Comparaison entre un caractère sans Tsume (à gauche) et un caractère avec Tsume (à droite)
    Comparaison entre un caractère sans Tsume (à gauche) et un caractère avec Tsume (à droite)

Utilisation de l’option Warichu

L’option Warichu du panneau Caractère réduit la taille de police du texte sélectionné à un certain pourcentage de l’original et superpose le texte (horizontalement ou verticalement, selon son orientation) sur plusieurs lignes.

Texte vertical et horizontal avec l’option Warichu
Texte vertical et horizontal avec l’option Warichu

  1. Sélectionnez du texte et choisissez l’option Paramètres Warichu dans le menu du panneau Caractère. (Pour désactiver la fonction Warichu, sélectionnez de nouveau l’option.)
  2. Sélectionnez l’un des paramètres Warichu suivants dans le menu du panneau Caractère :

    Lignes

    Permet d’indiquer le nombre de lignes de texte qui apparaîtront sous forme de caractères Warichu.

    Interligne

    Permet de déterminer la distance entre les lignes de caractères Warichu.

    Echelle

    Permet de sélectionner le corps des caractères Warichu en pourcentage du corps du texte parent.

    Alignement

    Permet de définir l’alignement des caractères Warichu. Par exemple, dans une grille verticale, la sélection de l’option Aligné en haut aligne le début des caractères Warichu sur le haut du bloc. L’alignement indique le mode d’affichage du texte Warichu par rapport au texte parent.

    Options de saut de ligne

    Permet d’indiquer le nombre minimal de caractères requis avant et après les sauts de ligne pour commencer une nouvelle ligne.

Aligner les caractères asiatiques avec Mojisoroe

Mojisoroe correspond à l’alignement des caractères dans le texte asiatique. Lorsqu’une ligne de texte comporte des caractères de corps différents, vous pouvez définir l’alignement du texte sur les caractères les plus grands de la ligne : sur le haut, le centre ou le bas de la zone Em (droite, centre et gauche pour les blocs verticaux), sur la ligne de base des caractères romains ou sur le haut ou le bas de la zone ICF (droite ou gauche pour les blocs verticaux). ICF (Ideographic Character Space) correspond à la hauteur et la largeur moyennes utilisées par le concepteur de polices pour créer des idéogrammes inclus dans une police.

Options d’alignement des caractères
Options d’alignement des caractères

A. Petits caractères alignés sur le bas B. Petits caractères alignés sur le centre C. Petits caractères alignés sur le haut 
  1. Dans le menu du panneau Caractère, choisissez une option dans le sous-menu Alignement des caractères.

    Ligne de base des caractères romains

    Aligne les petits caractères d’une ligne sur le caractère large.

    Embox Haut/Droite, Embox Centre ou Embox Bas/Gauche

    Aligne les petits caractères d’une ligne sur la position définie pour la zone Em du caractère large. Dans les blocs de texte verticaux, l’option Embox Haut/Droite aligne le texte sur la droite de la zone Em, tandis que l’option Embox Bas/Gauche aligne le texte sur la gauche de la zone Em.

    ICF Box Haut/Droite et ICF Box Bas/Gauche

    Aligne les petits caractères sur une ligne par rapport à l’ICF spécifié par les caractères larges. Dans les blocs de texte verticaux, l’option ICF Box Haut/Droite aligne le texte sur la droite de l’ICF, tandis que ICF Box Bas/Gauche l’aligne sur la gauche de l’ICF.

Utilisation de l’option Mojikumi

L’option Mojikumi définit une composition de texte japonaise pour l’espacement des caractères japonais et romains, de la ponctuation, des caractères spéciaux, du début et de la fin de ligne et des nombres. Vous pouvez également définir des retraits de paragraphe.

Les règles existantes d’espacement des caractères dans Illustrator obéissent à la spécification JIS (Japanese Industrial Standards), JISx4051-1995. Vous pouvez faire une sélection parmi les jeux Mojikumi prédéfinis fournis par Illustrator.

Par ailleurs, vous pouvez créer des jeux Mojikumi spéciaux. Dans un nouveau jeu Mojikumi, vous pouvez modifier les paramètres d’espacement que vous utilisez fréquemment, tels que l’espacement entre un point et une parenthèse ouvrante suivante. Par exemple, vous pourriez créer un format pour les entretiens dans lequel chaque question serait précédée d’un tiret cadratin et les réponses seraient placées entre parenthèses.

Sélection d’un jeu Mojikumi pour un paragraphe

  1. Dans le panneau Caractère, définissez le crénage sur zéro.
  2. Choisissez une option dans le menu déroulant Jeu Mojikumi du panneau Paragraphe :

    Sans Désactive l’utilisation de l’option Mojikumi.

    jeu mojikumi YakumonoHankaku YakumonoHankaku Utilise un espacement de demi-chasse pour la ponctuation.

    jeu mojikumi GyoumatsuYakumonoHankaku GyoumatsuYakumonoHankaku Utilise un espacement pleine chasse pour la plupart des caractères à l’exception du dernier caractère de la ligne.

    YakumonoHankaku (à gauche) et GyomatsuYakumonoHankaku (à droite)
    YakumonoHankaku (à gauche) et GyomatsuYakumonoHankaku (à droite)

    jeu mojikumi GyoumatsuYakumonoZenkakuGyoumatsuYakumonoZenkaku Utilise un espacement pleine chasse pour la plupart des caractères et le dernier caractère de la ligne.

    jeu mojikumi YakumonoZenkakuYakumonoZenkaku Utilise un espacement pleine chasse pour la ponctuation.

    GyomatsuYakumonoZenkaku (à gauche) et YakumonoZenkaku (à droite)
    GyomatsuYakumonoZenkaku (à gauche) et YakumonoZenkaku (à droite)

Création d’un jeu Mojikumi

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Choisissez la commande Texte > Paramètres Mojikumi.

    • Choisissez l’option Paramètres Mojikumi dans le menu déroulant Jeu Mojikumi du panneau Paragraphe.

  2. Cliquez sur le bouton Nouveau dans la boîte de dialogue Paramètres Mojikumi.
  3. Saisissez le nom du nouveau jeu, désignez le jeu existant à partir duquel créer le jeu, puis cliquez sur le bouton OK.
  4. Choisissez l’option % ou bu dans le menu déroulant des unités.
  5. Indiquez des valeurs pour les options Optimum, Minimum et Maximum. La valeur Minimum permet de compresser les lignes pour l’option Kinsoku (indiquez une valeur inférieure à la valeur Optimum). La valeur Maximum permet de dilater les lignes pour un texte entièrement justifié (indiquez une valeur supérieure à la valeur Optimum).

    Remarque :

    selon le type de caractères, vous pouvez indiquer les mêmes valeurs pour les options Optimum, Minimum et Maximum si vous ne souhaitez pas modifier l’espacement.

  6. Cliquez sur le bouton Enregistrer ou OK pour enregistrer les paramètres. Cliquez sur le bouton Annuler pour ne pas enregistrer les paramètres.

    Remarque :

    lorsque vous composez du texte japonais avec un grand nombre d’espaces demi-chasse ou de parenthèses romaines, les problèmes liés à la composition du texte augmentent. Il est recommandé d’éviter d’utiliser des parenthèses romaines et de recourir à des parenthèses pleine chasse pour la composition japonaise. Utilisez des parenthèses romaines uniquement dans des phrases relativement longues en français insérées dans du texte japonais ou lorsque des problèmes plus graves se produisent si vous n’utilisez pas ce type de parenthèses.

Utilisation des jeux Mojikumi

  1. Dans la boîte de dialogue Paramètres Mojikumi, utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour exporter un jeu, cliquez sur le bouton Exporter, sélectionnez l’emplacement du fichier, saisissez un nom de fichier, puis cliquez sur le bouton Enregistrer. Illustrator enregistre le fichier au format MJK.

    • Pour importer un jeu, cliquez sur le bouton Importer, sélectionnez un fichier MJK, puis cliquez sur le bouton Ouvrir.

    • Pour supprimer un jeu, choisissez-le dans le menu déroulant Mojikumi, puis cliquez sur le bouton Supprimer. Tout le texte auquel le jeu Mojikumi a été appliqué retrouve ses paramètres par défaut.

    Remarque :

    il est impossible de supprimer les jeux Mojikumi prédéfinis.

Utilisation de l’option Kinsoku

Kinsoku définit des sauts de ligne pour du texte japonais. Les caractères qui ne peuvent pas être placés en début ou en fin de ligne sont appelés caractères Kinsoku. Illustrator comporte des jeux Kinsoku pondérés et avancés. Photoshop intègre des jeux réduits et maximaux. Les jeux pondérés ou réduits omettent les symboles de voyelles longues et les petits caractères hiragana. Vous pouvez soit utiliser ces jeux existants, soit ajouter ou supprimer des caractères Kinsoku pour créer des jeux.

Vous pouvez également définir des caractères hors justification pour la ponctuation japonaise hors justification et définir les caractères qui ne peuvent pas être divisés en cas de dépassement de ligne.

Vous pouvez définir si le texte doit être décalé vers l’avant ou l’arrière pour éviter un mauvais placement des caractères Kinsoku.

Sélection de paramètres Kinsoku pour un paragraphe

  1. Choisissez une option dans le menu déroulant Jeu Kinsoku du panneau Paragraphe :

    Sans

    Désactive l’utilisation de l’option Kinsoku Shori.

    Modéré ou Avancé

    Empêche les caractères sélectionnés de commencer ou de finir une ligne.

Création d’un jeu Kinsoku

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Choisissez la commande Texte > Paramètres Kinsoku Shori.

    • Choisissez l’option Paramètres Kinsoku dans le menu déroulant Jeu Kinsoku du panneau Paragraphe.

  2. Dans la boîte de dialogue Paramètres Kinsoku Shori, cliquez sur le bouton Nouveau jeu.
  3. Saisissez le nom du jeu Kinsoku, désignez le jeu existant à partir duquel créer le jeu, puis cliquez sur le bouton OK.
  4. Pour ajouter un caractère à une zone, sélectionnez ce dernier, puis utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Saisissez un caractère dans le champ Entrée, puis cliquez sur le bouton Ajouter.

    • Indiquez le système de codage (Shift JIS, JIS, Unicode ou Kuten), saisissez le code du caractère, puis cliquez sur le bouton Ajouter.

  5. Pour supprimer un caractère dans un champ, sélectionnez-le, puis cliquez sur le bouton Supprimer. Vous pouvez également appuyer sur la touche Retour arrière (Windows) ou Suppr (Mac OS).
  6. Pour vérifier le code de caractère actif, sélectionnez l’option Shift JIS, JIS, Unicode ou Kuten, puis affichez le système de codage.
  7. Cliquez sur le bouton Enregistrer ou OK pour enregistrer les paramètres. Cliquez sur le bouton Annuler pour ne pas enregistrer les paramètres.

Utilisation de jeux Kinsoku

  1. Dans la boîte de dialogue Paramètres Kinsoku Shori, utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour exporter un jeu Kinsoku, cliquez sur le bouton Exporter. Sélectionnez l’emplacement du fichier, saisissez un nom de fichier, puis cliquez sur le bouton Enregistrer.

      Illustrator enregistre le fichier au format KSK.

    • Pour importer un jeu Kinsoku, cliquez sur le bouton Importer. Sélectionnez un fichier KSK, puis cliquez sur le bouton Ouvrir.

    • Pour supprimer un jeu Kinsoku, choisissez ce dernier dans le menu déroulant, puis cliquez sur le bouton Supprimer le jeu.

      Remarque : il est impossible de supprimer les paramètres Kinsoku prédéfinis.

Définition d’une option de saut de ligne Kinsoku

Les options Kinsoku Shori et Mojikumi doivent être sélectionnées pour utiliser les options de saut de ligne ci-dessous.

  1. Dans le menu du panneau Paragraphe, choisissez l’option Texte Kinsoku Shori, puis l’une des méthodes suivantes :

    Décaler tout d’abord vers l’avant

    Déplace les caractères vers la ligne précédente afin d’empêcher les caractères interdits de commencer ou terminer une ligne.

    Décaler tout d’abord vers l’arrière

    Déplace les caractères vers la ligne suivante afin d’empêcher les caractères interdits de commencer ou terminer une ligne.

    Décaler uniquement vers l’arrière

    Déplace toujours les caractères vers la ligne suivante afin d’empêcher les caractères interdits de commencer ou terminer une ligne. Aucun décalage vers l’avant n’est effectué.

    La méthode sélectionnée apparaît cochée.

Activation et désactivation de l’option Bunri-Kinshi

Lorsque l’option Bunri-Kinshi est activée, les caractères définis dans la section Bunri-Kinshi de la boîte de dialogue Paramètres Kinsoku Shori ne sont pas divisés.

  1. Choisissez l’option Bunri-Kinshi dans le menu du panneau Paragraphe.

    Remarque :

    cette option n’est disponible que lorsque l’option Kinsoku Shori est activée.

Définition d’une option Burasagari

Burasagari permet aux points et aux virgules codés sur un ou deux octets de dépasser du cadre de sélection d’un paragraphe.

  1. Choisissez l’option Burasagari dans le menu du panneau Paragraphe.
  2. Choisissez une option dans le sous-menu :

    Sans

    Désactive la ponctuation hors justification.

    Normal

    Active la ponctuation hors justification sans forcer les lignes irrégulières à dépasser le bord du cadre de sélection.

    Force

    Oblige la ponctuation à dépasser du cadre de sélection en étalant les lignes qui finissent dans les limites du cadre et se terminent par l’un des caractères hors justification.

    Remarque : les options Burasagari ne sont pas disponibles lorsque la valeur Sans est définie pour l’option Kinsoku Shori.

Utilisation de l’option Kurikaeshi Moji Shori

Vous pouvez gérer le comportement des caractères récurrents d’un texte japonais grâce à l’option Kurikaeshi Moji Shori dans le panneau Paragraphe. Par défaut, lorsque deux caractères identiques se suivent sur la même ligne de texte, le second caractère est remplacé par un signe de caractère récurrent. Si cette option est sélectionnée, les deux caractères s’affichent lorsqu’ils sont séparés par un saut de ligne.

GyomatsuYakumonoZenkaku (à gauche) et YakumonoZenkaku (à droite)
Comparaison entre du texte sans option Kurikaeshi Moji Shori (à gauche) et du texte avec option Kurikaeshi Moji Shori (à droite)

  1. A l’aide d’un outil Texte, sélectionnez le paragraphe auquel vous voulez appliquer le traitement des caractères récurrents. Si le texte n’existe pas, le réglage s’applique à la saisie d’un nouveau texte.
  2. Choisissez l’option Kurikaeshi Moji Shori dans le menu du panneau Paragraphe.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne