Vous pouvez configurer les coupures de mots et les sauts de ligne en définissant les paramètres de césure automatique ou bien en utilisant le dictionnaire de césure.

Illustrator utilise les mêmes règles de composition des sauts de ligne et des césures qu’Adobe InDesign. Pour plus de détails sur l’utilisation de ces fonctionnalités, consultez l’aide disponible sur Internet.

Réglage automatique de la césure

Les paramètres sélectionnés pour la césure agissent sur l’espacement horizontal des lignes et l’attrait esthétique du texte sur la page. Les options de césure déterminent dans quelle mesure les mots sont coupés, ainsi que les césures autorisées le cas échéant.

  1. Pour définir une césure automatique, utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour activer ou désactiver la césure automatique, sélectionnez ou désélectionnez l’option Césure dans le panneau Paragraphe.

    • Pour appliquer la césure à des paragraphes précis, commencez par sélectionner uniquement les paragraphes à modifier.

    • Pour choisir un dictionnaire de césure, sélectionnez une langue dans le menu de langue au bas du panneau Caractère.

  2. Choisissez Césure dans le menu du panneau Paragraphe, puis définissez les options suivantes :

    Mots de plus de _ lettres

    Indique le nombre minimum de caractères à respecter pour les mots coupés.

    Après les _ premières lettres et Avant les _ dernières lettres

    Indique le nombre minimum de caractères à conserver au début ou à la fin d’un mot avec césure. Par exemple, en définissant la valeur 3, le mot aromatique serait coupé en aro‑ matique au lieu de a‑romatique ou aroma-tique.

    Limite de césure

    Indique le nombre maximum de lignes consécutives sur lesquelles la césure peut se produire. La valeur zéro permet un nombre illimité de césures consécutives en fin de ligne.

    Zone de césure

    Définit une distance, à partir du bord droit d’un paragraphe, délimitant une portion de la ligne n’admettant pas la césure. La valeur 0 permet tous les cas de césure. Cette option s’applique uniquement lors de l’utilisation du compositeur ligne par ligne Adobe.

    Couper les mots en capitales

    Empêche la césure des mots en capitales.

Remarque :

les paramètres de césure ne s’appliquent qu’aux caractères romains ; les caractères codés sur deux octets disponibles dans les polices chinoises, japonaises et coréennes ne sont pas concernés.

Utilisation du dictionnaire de césure

Illustrator utilise des dictionnaires de langue Proximity pour déterminer les césures. Ces dictionnaires permettent de définir une langue différente pour chaque caractère de texte. Vous pouvez sélectionner un dictionnaire par défaut et le personnaliser dans la boîte de dialogue Préférences.

  1. Choisissez la commande Edition > Préférences > Césure (Windows) ou Illustrator > Préférences > Césure (Mac OS).
  2. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour choisir un dictionnaire de césure par défaut, choisissez une option dans le menu déroulant Langue par défaut, puis cliquez sur le bouton OK.

    • Pour ajouter un mot à la liste des exceptions, saisissez-le dans la zone Nouvelle entrée, puis cliquez sur le bouton Ajouter.

    • Pour supprimer un mot de la liste des exceptions, sélectionnez-le, puis cliquez sur le bouton Supprimer.

Empêcher la coupure des mots

Vous pouvez empêcher la coupure de mots en fin de ligne, par exemple lorsqu’il s’agit de noms propres ou de termes dont la césure pourrait prêter à confusion. Il est, en outre, possible de conserver plusieurs mots ou groupes de mots ensemble ; des initiales suivies d’un nom de famille, par exemple.

  1. Sélectionnez les caractères qui ne doivent pas être coupés.
  2. Choisissez Sans retour automatique dans le menu du panneau Caractère.

    Remarque :

    si vous appliquez l’option Sans retour automatique à de nombreux caractères adjacents, le texte peut passer à la ligne au milieu d’un mot. Cependant, si vous appliquez l’option Sans retour automatique à plusieurs lignes de texte, aucun élément du texte ne s’affiche.

Méthodes de composition

L’aspect du texte sur une page dépend d’un système complexe d’interactions entre différents processus, appelé composition. A l’aide des options d’intermots, d’interlettrage, d’espacement des glyphes et de césure sélectionnées, les applications Adobe évaluent les sauts de lignes possibles et choisissent ceux qui prennent en charge les paramètres spécifiés de la manière la plus appropriée.

Vous avez le choix entre deux méthodes de composition : le Compositeur multiligne d’Adobe et le Compositeur ligne par ligne d’Adobe. Les deux méthodes évaluent les sauts de ligne possibles et choisissent celui qui prend le mieux en charge les options de césure et de justification définies pour un paragraphe donné. La méthode de composition n’affecte que les paragraphes sélectionnés, ce qui permet de leur affecter très facilement des méthodes différentes.

Compositeur multiligne

Le Compositeur multiligne prend en compte un ensemble de points de rupture pour une plage de lignes et peut, en conséquence, optimiser les premières lignes d’un paragraphe de manière à éliminer ensuite les césures indésirables.

Le Compositeur multiligne effectue la composition en identifiant les points de rupture potentiels, en les évaluant et en leur assignant une pénalité en fonction des principes suivants :

  • Pour le texte aligné à gauche, aligné à droite ou centré, les lignes les plus proches du côté droit sont privilégiées et ont une pénalité moins élevée.

  • Pour le texte justifié, une plus grande importance est accordée à la régularité de l’espacement des lettres et des mots.

  • La césure est évitée autant que possible.

Compositeur ligne par ligne

Le compositeur ligne par ligne propose une approche traditionnelle de la composition de texte, une ligne à la fois. Cette option est utile si vous souhaitez contrôler manuellement les retours à la ligne. Le Compositeur ligne par ligne utilise les principes suivants lors de l’évaluation d’un point de rupture :

  • Les lignes plus longues sont avantagées par rapport aux plus courtes.

  • Dans le texte justifié, la compression ou l’expansion de l’espacement des mots sont préférées à la césure.

  • Dans le texte non justifié, en revanche, la césure prend le pas sur la compression ou l’expansion de l’interlettrage.

  • Si l’espacement doit être ajusté, la compression est préférable à l’extension.

    Pour choisir l’une de ces méthodes, sélectionnez-la dans le menu du panneau Paragraphe. Pour appliquer la méthode à tous les paragraphes, vous devez d’abord sélectionner l’objet texte ; pour n’appliquer la méthode qu’au seul paragraphe en cours, vous devez, au préalable, insérer le curseur dans ce paragraphe.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne