Ce document décrit les mises à jour récentes d’Adobe Muse.

2 novembre 2016

2017.0

Intégration d’Adobe Animate CC

Déposez une composition Adobe Animate CC directement dans la zone de travail Conception depuis votre bibliothèque CC.

Améliorations des actifs Creative Cloud

Vous pouvez archiver et restaurer toutes vos ressources stockées dans Creative Cloud, les bibliothèques Creative Cloud, les ressources créées avec les produits de bureau CC et les terminaux mobiles.

Intégration des technologies Typekit

Achetez des polices et utilisez-les dans vos projets Adobe Muse CC, à l’aide des technologies web de synchronisation de polices de Typekit.

Zoom

Gagnez du tempslorsque vous recherchezun contenu sur votre site web en utilisant l’outil Main pour effectuer un zoom, un panoramique sur une section particulière ou pour la faire défiler.

Les éléments de bibliothèque conservent les points d’arrêt

Les éléments de bibliothèque qui contiennent des points d’arrêt lorsqu’ils sont déplacés dans la zone de travail Conception conservent désormais ces points d’arrêt, ce qui permet une intégration plus rapide des widgets aux sites Muse.

Bouton Partager

Après la publication de votre site Adobe Muse CC, cliquez sur le bouton Partager pour afficher les options permettant de partager l’URL de votre site, ainsi qu’un lien vers l’emplacement où vous pouvez modifier votre site à l’aide d’In-Browser Editing.

Boîte de dialogue de fusion d’In-Browser Editing

La toute nouvelle boîte de dialogue de fusion affiche directement les modifications, dans le cadre de la conception. De même, la synchronisation des modifications depuis In-Browser Editing est désormais plus fluide.

Améliorations liées au formulaire

reCAPTCHA v2

Muse CC 2017 inclut la nouvelle itération de reCAPTCHA qui ajoute la case « Je ne suis pas un robot. » Google a récemment modifié les clés générées, de sorte que les clés nouvellement créées ne fonctionnent qu’avec cette nouvelle version de reCAPTCHA. Les clés générées avant le mois d’août fonctionnent sur les deux versions de reCAPTCHA. Essayez-la et dites-nous si Google sait que vous n’êtes pas un robot !

Bouton d’envoi

Dans Adobe Muse CC 2017, le bouton d’envoi des formulaires est désormais affiché via HTML et CSS. Cela produit un rendu de grande qualité sur tous les écrans, quel que soit le niveau de zoom. 

Amélioration des performances et résolution de bogues

Les performances ont été améliorées au niveau du dessin, de la saisie et du défilement lorsque vous travaillez sur des pages complexes, avec plusieurs points d’arrêt.

20 juillet 2016

2015.2.1

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :
  • Lors du chargement de certains sites contenant des combinaisons de widgets HTML ou tiers personnalisés, le navigateur affiche un message d’erreur qui commence par « JavaScript exception: Error calling selector function. ».
  • Les déclencheurs de composition peuvent présenter un mauvais alignement horizontal lors de l’exportation s’ils possèdent différentes épaisseurs de contour dans les différents états.
  • La sélection de l’option Annuler après le redimensionnement d’une largeur de page dans le mode Conception entraîne un blocage et l’affichage du message d’erreur « unknown BP type ».
  • Le déplacement d’un objet dans le panneau Calques déplace également l’objet verticalement sur la page.
  • Les widgets avec des déclencheurs épinglés sur la page avec différents styles et dans leur état normal ou actif apparaissent mal alignés lors de la publication.
  • Si vous déplacez la barre de points d’arrêt après avoir créé un hyperlien, le redimensionnement de la largeur de page puis l’annulation de ce dernier peuvent entraîner le blocage de Muse.
  • Si la connexion réseau est interrompue pendant la publication, Muse se bloque et le message suivant apparaît : « SiteFile.getBinaryContent called before SiteFile.writeToStream ».
  • Les pages d’un site sont susceptibles de ne pas s’afficher correctement dans le navigateur si les différents points d’arrêt ne présentent pas les mêmes paramètres de pieds de page récurrents.
  • Muse peut se bloquer si vous déplacez la barre de points d’arrêt dans le mode Conception sur une page contenant un rectangle d’une largeur de 100 % et une image de taille supérieure au-dessus de ce rectangle.
  • Certains utilisateurs ayant des sites Business Catalyst n’ont pas accès à ces sites.
  • La publication d’un site sur Business Catalyst à partir d’un ordinateur Mac dont la langue paramétrée dans les Préférences système est l’hébreu peut entraîner un blocage.
  • Sélectionner l’option « Collecter toutes les ressources » dans le panneau Ressources sur un site avec des ressources de Bibliothèques CC manquantes entraîne un blocage.
  • Une barre oblique supplémentaire apparaît à la suite du nom de domaine lors de la publication d’un site présentant un nom de domaine personnalisé sur Business Catalyst.
  • La boîte de dialogue « Publier sur Business Catalyst » contient des traductions incorrectes en langue russe sur Windows.
  • Les sites publiés sur Business Catalyst avec des animations.oam ne peuvent pas être modifiés avec la fonction In-Browser Editing.
  • Les sites HiDPI de largeur fixe comportant des images importées s’exportent dans une dimension supérieure à la taille prévue (1,5 fois plus grande). Par ailleurs les dimensions indiquées dans le panneau Ressources sont incorrectes.
  • Les raccourcis de Muse ne figurent pas dans le menu Programmes après la mise à niveau vers Muse 2015.2 sous Windows.

20 juin 2016

2015.2

Effets de défilement dans les points d’arrêt de largeur fixe

Vous pouvez désormais appliquer des effets de défilement à des éléments sur n’importe quel point d’arrêt défini sur une largeur fixe. Le paramètre de largeur fixe ou fluide du point d’arrêt peut être modifié dans les Propriétés de point d’arrêt, accessibles en cliquant deux fois sur un point d’arrêt ou avec le bouton droit de la souris.

Rectangles et widgets You Tube et Vimeo responsive par la largeur et la hauteur

L’option de redimensionnement responsive par la largeur et la hauteur est désormais activée pour les rectangles ainsi que les widgets YouTube et Vimeo.

Poignée de déplacement vertical

Cette poignée est un outil déterminant lorsque vous manipulez des sites responsive ! Lorsqu’un objet est sélectionné sur la page, la poignée de déplacement vertical s’affiche pour vous donner la possibilité de déplacer tous les objets situés au-dessous. Lorsque vous utilisez la poignée, les objets situés en dessous de la limite supérieure de la sélection en cours seront déplacés sur la page. Cliquez deux fois sur la poignée de déplacement vertical pour sélectionner tous les éléments situés en dessous.

Prise en charge des fichiers Illustrator natifs

Les fichiers .ai peuvent désormais se placer directement dans Muse. La simplification des workflows de mise à jour du vecteur via le panneau Ressources, que vous maîtrisez et appréciez tant, est la bienvenue ! Les fichiers SVG sont générés automatiquement lorsque vous publiez votre site.

Amélioration de Google PageSpeed

Désormais, Muse charge tout le code JavaScript asynchrone. En outre, si votre site est hébergé sur un serveur web Apache et que vous le téléchargez via FTP, la mise en cache du navigateur pour les fichiers CSS, image et JavaScript est activée. Ces modifications permettent d’améliorer le classement Google PageSpeed. Vous bénéficiez désormais d’une option permettant à votre page de se charger plus rapidement à l’aide des polices de secours. Les sites existants et les nouveaux sites se comportent de la même façon qu’auparavant (ils attendent que les polices web soient disponibles avant d’afficher la page). Cette nouvelle fonctionnalité est accessible dans Propriétés du site en cliquant sur Avancé > Polices web.

Adobe Comp CC

Muse est désormais intégré à Comp CC, une application Adobe, disponible pour les iPhones et les iPads. Cette application facilite la création de mises en page sur les appareils mobiles comme sur les postes de travail, à tout moment et en tout lieu. Comp CC vous permet d’ajouter des composants tels que des rectangles, des espaces réservés pour une image ou des zones de texte d’un simple geste de la main. L’application convertit ces gestes en graphismes précis, ce qui vous permet d’effectuer une mise en page en quelques minutes.

Amélioration des couleurs dans les bibliothèques CC

Les couleurs des bibliothèques CC sont désormais plus faciles à utiliser. En effet, vous pouvez ajouter des nuances de dénomination personnalisée au panneau Nuancier. Il vous est également possible de sélectionner plusieurs couleurs et de les ajouter en même temps au panneau Nuancier en cliquant sur le bouton droit de la souris. De plus, vous pouvez définir le contour ou le texte d’un objet sur une couleur de bibliothèque CC. Enfin et surtout, vous avez désormais la possibilité de définir le fond de page ou de navigateur sur une couleur de bibliothèque CC.

Outil Ellipse

Créez des ellipses et des cercles avec le nouvel outil Ellipse directement dans Muse. Maintenez la touche Maj enfoncée pour effectuer des cercles.

Outil Cadre d’image

Ce nouvel outil crée des cadres d’image rectangulaires et elliptiques sur la page. Créez des cadres d’image pour espace réservé, que vous pouvez remplir plus tard lorsque le contenu est prêt. Pour cela, il vous suffit simplement d’y faire glisser le contenu à tout moment.

Collecte de ressources

La collecte de l’ensemble des ressources d’un site pour déplacer un projet ailleurs n’a jamais été aussi simple. En effet, il est désormais possible de copier tous les fichiers de ressources utilisés dans le cadre d’un site sur un emplacement unique de votre ordinateur.

Ecran De démarrage

L’écran de démarrage a été mis à jour pour refléter la nouvelle fonctionnalité commune aux applications CC.

Orientation de la vue Plan

La vue Plan comprend désormais une option de mise en page verticale permettant d’afficher la maquette et les pages enfant. Les sites comportant plus de pages et des hiérarchies complexes seront en mesure d’offrir une toute nouvelle expérience.

Modification directe de la largeur de page minimale

La largeur de page minimale est à présent modifiable directement à l’aide de la barre de points d’arrêt. Placez le pointeur de la souris sur le bord de la zone de dimensionnement minimal de la page dans la barre de points d’arrêt. Lorsque le curseur se transforme en curseur de redimensionnement, cliquez et faites glisser pour ajuster la taille de page minimale.

Nouvelle préférence pour l’adresse IP de l’aperçu

Certains paramètres de pare-feu empêchent d’établir une connexion entre l’aperçu Muse et l’aperçu dans le navigateur. Si vous rencontrez des difficultés à prévisualiser, il existe une nouvelle préférence dans la boîte de dialogue Préférences de Muse qui vous permet de choisir parmi 3 paramètres de connexion différents.

Pied de page rémanent avec CSS

La fonctionnalité Pied de page rémanent, permettant de redimensionner la hauteur de la page au cas où elle n’atteint pas le bas du navigateur, a été réécrite en CSS en plus de JavaScript. Les pages courtes qui utilisent cette fonction se chargent plus rapidement.

 

22 mars 2016

2015.1.2

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • La modification de la marge intérieure de gauche entraîne le décalage de tous les éléments de page sur les pages concernées
  • Muse se bloque lors de la génération d’affiches SVG pour le même SVG sur différents points d’arrêt
  • Les images d’un panneau à onglets situé sur une page comportant plusieurs points d’arrêt peuvent entraîner une erreur d’exportation et l’affichage du message d’erreur « Une image de cette page est trop grande. Réduisez sa taille et réessayez. »
  • La modification de la largeur de la page sur une page de largeur fixe ne met pas à jour la largeur de tous les éléments 
  • Certains fichiers Muse convertis affichent le message « pendingProcessInfo:updateDisplayAsync TextLayoutDisplayObject… » lors de l’ouverture de certaines pages
  • Muse se bloque lors de l’activation d’un point d’arrêt dans une minorité de fichiers Muse
  • Muse se bloque lors de la suppression de variantes de mise en page qui contiennent des éléments de page présentant des effets de défilement
  • Les éléments de page qui se chevauchent peuvent entraîner un ordre Z erroné après exportation
  • La modification d’un gabarit suivie d’une republication du site entraîne l’apparition du message « Failed to find CSSSheet for page » pour quelques sites contenant du texte synchronisé
  • Certaines pages peuvent présenter une largeur incorrecte lors de la conversion de sites conçus sous d’anciennes versions de Muse
  • L’espacement entre les éléments de page change inopinément lorsque le contenu est décalé vers le bas en raison de l’agrandissement d’un élément de page. Les éléments groupés se retrouvent alors en dehors de la page
  • Le contenu du pied de page de certains sites chevauche le contenu de la page lorsque la fenêtre du navigateur est redimensionnée en fonction d’un point d’arrêt spécifique
  • Les images de remplissage du navigateur ajustées sont redimensionnées et présentent une taille beaucoup plus petite que prévu
  • Les options de MUCOW avec supportsGlobalAndOptionContentTags sont perdues après avoir rouvert le fichier Muse
  • Une illustration dans les widgets Composition de cadre lumineux n’est pas visible après le redimensionnement au-delà d’un point d’arrêt si la composition comporte une transition horizontale ou verticale
  • Muse se bloque lors de la suppression de la variante de mise en page lorsque certaines pages sont ouvertes avec des points d’arrêt sur le gabarit
  • Muse se bloque lors de l’exportation de certains sites et le message « Why does PageItem have a cached parent page if we’re not already exporting or resizing the page? » s’affiche
  • La rotation d’un groupe dans la palette Transformation entraîne une rotation des éléments enfants, pas du groupe
  • Correction de la mise en forme d’une partie du contenu des gabarits publiés sur Business Catalyst
  • Muse se bloque lors de l’exportation d’une page contenant différents points d’arrêt lorsque celle-ci comporte un menu et des sous-menus et que cette page a été redimensionnée
  • Muse se bloque lorsque l’utilisateur colle ou glisse et dépose une sélection qui contient un formulaire et un bloc de texte dans lequel on trouve un fichier SVG ou une page HTML
  • Muse se bloque lors de la modification d’un effet de défilement sur un gabarit et le message suivant s’affiche : « Why are we applying scroll effects for an item on a page with multiple breakpoints »
  • Muse se bloque lors de l’exportation, lorsque le panneau Calques est ouvert avec un site contenant du texte synchronisé et une page à « ne pas exporter ». Le message suivant s’affiche : « LTW:onCollectionChange called with no front page canvas »
  • Muse se bloque après la modification de certains widgets MUCOW avec des zones de texte multiligne
  • Le style de paragraphe avec des balises h appliquées à un paragraphe d’un bloc de texte de plusieurs paragraphes dans un point d’arrêt entraîne des avertissements de validation w3
  • L’aspect de la page exportée est très différent si celle-ci contient une barre latérale de grande taille
  • Les ressources pour le chargement exportées depuis 2015.0 sont supprimées du serveur lorsqu’elles sont exportées depuis 2015.1
  • L’exportation de sites avec des points d’arrêt plus grands que les points d’arrêt du gabarit peut parfois générer des problèmes d’affichage inopinés dans le navigateur
  • Le message « Why do we have multiple folders with the same name? » apparaît lors de la publication de sites contenant des fichiers OAM

29 février 2016

2015.1.1

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :
 
  • Blocage lorsque certains utilisateurs publient un site Muse comportant des balises Business Catalyst
  • Obtention du message « Cannot get node’s position - invalid parent » en exportant certains sites
  • Blocage lors de la modification des attributs de texte d’un menu comportant des sous-menus
  • Obtention d’un message d’erreur confus lors de l’ajout d’un point d’arrêt plus petit que la largeur de page minimale
  • Obtention du message « An error occurred on the server » en soumettant des formulaires de contact sur un site pour lequel seule la version 5.4 de PHP est installée sur le serveur
  • Blocage lors de la suppression du dernier point d’arrêt sur un gabarit après avoir effectué quelques actions spécifiques
  • Blocage lors de l’enregistrement d’un site avec un SVG qui constitue le seul élément d’un groupe
  • Rapidité accrue du mode Plan lors de la réorganisation des pages
  • Zones grises situées derrière les boutons d’envoi de formulaires aux coins arrondis correspondant à des sites avec différents points d’arrêt
  • Blocage lors de l’exportation d’un site avec plusieurs formulaires reCAPTCHA activés sur une page avec différents points d’arrêt
  • Les compositions avec des diaporamas imbriqués et des transitions horizontales/verticales ne s’affichent pas correctement lors de l’exportation
  • Les SVG importés se redimensionnent parfois incorrectement lors du basculement entre les points d’arrêt dans le navigateur
  • Absence d’affichage de la couleur appliquée à un texte comportant un hyperlien dans les blocs de texte des gabarits sur les sites Business Catalyst
  • Les points d’ancrage dont le nom comporte les caractères « : » ou « . » peuvent faire apparaître le message « Invalid ID selector »
  • Performances de saisie améliorées sur les pages avec plusieurs points d’arrêt
  • Absence de mise à jour automatique des SVG au stade de la conception, à moins de les redimensionner manuellement
  • Ajout de plusieurs améliorations des performances lors de la modification des gabarits
     

8 février 2016

2015.1

Design adaptatif

Créez de superbes sites web adaptatifs de forme complètement libre. Concevez des sites esthétiques sans contrainte.

  • Concevez des sites entièrement adaptatifs sans avoir à penser comme un développeur. Vous n’avez plus à vous soucier du code. Muse garantit que votre site s’affichera de manière idéale sur pratiquement tous les navigateurs et appareils.

  • Vous pouvez continuer à travailler comme vous l’avez toujours fait et rendre votre site adaptatif dès que vous le souhaitez. Les sites existants, créés avec des versions antérieures de Muse, resteront inchangés, à moins que vous décidiez de les modifier.

  • Muse vous permettra de créer des sites web adaptatifs comme vous l’entendez, que ce soit pour des appareils mobiles ou des postes de travail.

Bibliothèques Creative Cloud

Parcourez et réutilisez facilement des ressources de création telles que les couleurs et les graphiques des outils Adobe pour poste de travail et pour mobile, grâce au panneau Bibliothèques Creative Cloud. Les bibliothèques se synchronisent avec Creative Cloud et peuvent être partagées pour vous fournir, à vous et à votre équipe, les fichiers dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin.

Intégration dans Adobe Stock

Vous pouvez désormais accéder directement à Adobe Stock dans Adobe Muse, comme dans Photoshop, Illustrator et InDesign. Vous pouvez trouver, mettre sous licence et gérer des images libres de droits ainsi que des graphiques vectoriels au fur et à mesure de la conception et de la création des sites. Faites votre choix parmi 45 millions de ressources, enregistrez votre sélection dans les bibliothèques Creative Cloud, puis faites-la glisser sur votre site web.

Transitions d’état

Animez la transition d’une image, ou d’un autre élément, d’un état à un autre en configurant l’option Fondu dans le panneau Etats. Les utilisateurs peuvent définir les options de Délai, de Durée et de temporisation de chaque état et de chaque élément.

Importation et exportation des nuances

Dans la palette Nuancier, le menu contextuel, accessible en cliquant sur le bouton droit de la souris dans une zone vide du panneau, comprend désormais deux options pour importer et exporter des bibliothèques de nuances sous forme de fichiers Adobe Swatch Exchange (ASE).

Tons foncés du texte CSS

Les tons foncés appliquées aux blocs de texte sans bordure ni fond s’appliquent désormais au texte, quelle que soit la police utilisée. Dans les versions précédentes de Muse, les tons foncés appliqués au texte pouvaient uniquement être appliqués aux blocs de texte contenant une police système. Le texte était alors exporté sous la forme d’une image.

Améliorations des fichiers SVG

Comme les images importées, les fichiers SVG ont désormais un bloc parent, auquel l’utilisateur peut appliquer un style. Il peut également s’en servir pour recadrer le fichier SVG, s’il le souhaite. Par conséquent, les fichiers SVG peuvent désormais être ajoutés aux diaporamas. Nous avons également apporté des améliorations pour effectuer le rendu des SVG plus rapidement dans le mode Conception. Enfin, des fichiers SVG importés peuvent être réédités en tant qu’images pixellisées et les images importées peuvent être rééditées en tant que fichiers SVG.

Détection de Rotation des images

Les images qui contiennent des informations de rotation intégrées (photos prises avec un appareil mobile, par exemple) s’afficheront désormais dans le bon sens lorsqu’elles seront utilisées.

Ecran de bienvenue et conception de démarrage

Les conceptions de démarrage et les rubriques d’aide ne sont plus affichées directement dans l’écran de bienvenue. Ces deux ressources sont toujours disponibles et ont été mises à jour pour vous aider à faire vos premiers pas dans le design de sites adaptatifs rapidement et facilement.

28 juillet 2015

2015.0.2.4

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Désactivation par inadvertance des propriétés activées dans les conceptions de démarrage de la boîte de dialogue de bienvenue.

21 juillet 2015

2015.0.1.22

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Blocage lors de la mise à jour des liens pour les images d’arrière-plan dans les widgets avec l’option Modifier ensemble activée.
  • Lors de l’exportation, Muse tente involontairement d’optimiser un fichier SWF importé et se bloque.
  • Muse se ferme inopinément lors de la tentative d’incorporation d’un blog Tumblr dans un site Muse.
  • Les blocs de texte insérés qui sont positionnés à l’extérieur de leur bloc de texte parent ne sont pas positionnés correctement après l’exportation.
  • L’option « Déclencheurs au premier plan » ne fonctionne pas dans les widgets de composition nouvellement créés.
  • Obtention du message « Error: Trying to format an XTHML Element with both content and children » lors de l’exportation de certains sites avec la fonction In-Browser Editing activée.
  • Les bibliothèques sont reconverties à plusieurs reprises si Muse n’est pas arrêté normalement après la conversion de la bibliothèque.
  • Blocage lors de l’ouverture des sites utilisant des polices web Typekit après la mise à jour de la police par Typekit avec un nouveau nom de la famille de polices.
  • Le widget Vimeo imbriqué dans une composition de cadre lumineux poursuit la lecture après la modification des diapositives de composition ou la fermeture du cadre lumineux par l’utilisateur.
  • L’opacité d’objet appliquée à un bloc de texte n’apparaît pas dans le navigateur lorsque le bloc de texte contient du texte utilisant des polices système.
  • Blocage après ajout d’un élément à un widget Bouton, attente de quelques secondes, puis annulation.
  • L’annulation après la suppression d’une page et de ses pages enfants peut provoquer un blocage (sur un site avec menu).
  • Un objet HTML sur un gabarit entraîne l’exportation inutile de toutes les pages utilisant ce gabarit, dans de nombreux cas.

15 juin 2015

2015.0

Polices web Adobe Typekit

  • Vous pouvez désormais utiliser les polices web de qualité supérieure Adobe Typekit dans vos conceptions sans devoir quitter Adobe Muse. Vous pouvez essayer une sélection limitée de polices de la bibliothèque Adobe Typekit avec n’importe quel niveau d’abonnement Creative Cloud, et si vous avez souscrit à une formule payante, vous avez accès à la bibliothèque complète comprenant des milliers de polices.
  • Trouvez la police idéale grâce à une interface utilisateur de navigation enrichie accessible en sélectionnant Ajouter des polices web dans le menu déroulant Polices.
  • Une fois qu’elles sont été ajoutées, vous pouvez utiliser les polices Adobe Typekit sur la zone de travail Conception comme n’importe quelle autre police.
  • Visualisez instantanément les polices web Adobe Typekit dans le mode Aperçu d’Adobe Muse ou dans votre navigateur local.
  • Publiez vers tout type d’hôte sans aucune configuration supplémentaire ; Adobe Muse crée automatiquement des « kits » de polices web pour votre site publié.

Changement de nom des polices « web sécurisées »

  • La catégorie de polices « web sécurisées » est désormais appelée « polices standard (avec procédure de secours) ». Ceci permet de clarifier que chaque entrée représente une liste de polices (par exemple, Verdana, Tahoma, Geneva, sans-serif) que le navigateur teste successivement jusqu’à ce qu’il en détecte une installée sur l’ordinateur de l’utilisateur. L’utilisation de ces polices est une source importante d’incohérences en matière d’expérience utilisateur du site, ce qui fait d’elles des polices en réalité moins « sécurisées » que les « polices web ».
  • La liste des polices de secours s’affiche directement dans la liste des polices, et non masquée dans une info-bulle.

Caractères des polices web

  • Vous pouvez choisir deux options prédéfinies de jeu de caractères pour les polices web utilisées par le navigateur. Ce paramètre s’applique aussi bien à Adobe Typekit qu’aux services de polices web Edge, et peut être modifié par site ou par page dans les boîtes de dialogue Propriétés du site et Propriétés de la page. Les options sont :
  • Sous-ensemble par défaut : caractères « Latin 1 ». Cette option couvre les langues d’Europe de l’Ouest et exclut les glyphes, tels que les ligatures communes, mais le chargement est plus rapide. Il s’agit du paramètre initial pour la plupart des nouveaux sites.
  • Tous : Tous les caractères de la police. Cette option offre une plus grande couverture linguistique et peut inclure des glyphes, tels que les ligatures communes, mais le chargement est plus lent. Il s’agit du paramètre initial pour tous les sites existants, ainsi que les nouveaux sites créés dans certaines langues (néerlandais, polonais, russe et turc).
  • Hérité (Propriétés de la page uniquement) : hériter du gabarit ou du site.

URL de sites supplémentaires

  • Les boîtes de dialogue Télécharger vers l’hôte FTP et Exporter au format HTML prennent désormais en charge plusieurs entrées dans le champ URL du site. Si votre site est accessible par le biais de plusieurs URL, vous pouvez les spécifier dans une liste séparée par des virgules telle que katiescafe.com, katiescafe.net, katiericks.com/cafe. Cela garantit qu’Adobe Muse va configurer des kits de police web Adobe Typekit pour toutes les URL prises en charge. Pour les sites hébergés avec Adobe Business Catalyst, la liste des URL est déterminée automatiquement. Vous n’avez donc pas besoin de les spécifier dans Adobe Muse.

Améliorations des formulaires

  • Les groupes de boutons radio et les groupes de cases à cocher sont désormais disponibles parmi les formulaires intégrés d’Adobe Muse. Vous pouvez ajouter des groupes en utilisant les commandes de champ personnalisé suivantes disponibles dans la fenêtre contextuelle de l’interface utilisateur des objets lorsque le formulaire est sélectionné.
  • Groupes de boutons radio : pour ajouter un bouton radio à un groupe de boutons radio déjà ajouté, sélectionnez le groupe supplémentaire. Le fait de cliquer sur la commande « + » du groupe de boutons radio sélectionné ajoute le bouton radio au groupe sélectionné.
  • Groupe de cases à cocher : à l’instar des groupes de boutons radio, vous pouvez ajouter des groupes de cases à cocher en cliquant sur la commande « + » du groupe de cases à cocher lorsque le formulaire est sélectionné. Pour ajouter une case à cocher au groupe nouvellement ajouté, sélectionnez le groupe que vous venez d’ajouter. Le fait de cliquer sur la commande « + » du groupe de cases à cocher sélectionné ajoute la case au groupe sélectionné. Le fait de cliquer sur la commande « + » avec le formulaire sélectionné ajoute la case à cocher au formulaire en tant que commande dissociée. Les e-mails issus d’envois de formulaire contenant des groupes de cases à cocher incluent une liste séparée par des virgules de libellés des cases à cocher sélectionnées dans chaque groupe.
  • Champ Adresse électronique désormais non requis : le champ Adresse électronique n’est plus nécessaire dans les formulaires et peut être supprimé.

Améliorations du panneau Calques

  • Dénomination personnalisée des éléments de page : cliquez deux fois sur le nom d’un objet dans le panneau Calques pour pouvoir le renommer. Les noms sont limités à 100 caractères. Pour réinitialiser le nom d’un objet par défaut, supprimez simplement son nom.
  • Dénomination d’un élément lors de l’importation d’un fichier .PSD avec des calques : lorsque vous importez un fichier .PSD avec des calques et choisissez d’importer un ou plusieurs calques (plutôt que l’image composite), le panneau Calques indique les noms des calques .PSD correspondants. Le nom initial de l’élément correspondra au nom du panneau Ressources, par exemple « Artwork.PSD (Arrière-plan) ». Agrandir le cadre de l’image pour afficher l’image indique seulement le nom du calque. Comme tous les éléments du panneau Calques, vous pouvez également le personnaliser.
  • Possibilité de faire glisser sur l’icône en forme d’œil ou de verrou pour définir plusieurs lignes simultanément : cliquez et faites glisser sur l’icône en forme d’œil ou de verrou pour afficher/masquer ou verrouiller/déverrouiller respectivement un ensemble d’éléments. La première icône sur laquelle vous cliquez détermine l’activation ou la désactivation pendant que le bouton de la souris est enfoncé (par exemple lors du masquage ou du verrouillage d’un élément). Avec le bouton de la souris enfoncé, faites glisser le pointeur sur les rangées adjacentes pour définir leur état.
  • Développer/réduire toutes les lignes dans le panneau Calques : cliquez sur le triangle d’expansion d’une ligne du panneau Calques tout en maintenant la touche Option enfoncée (Alt sous Windows) pour afficher la hiérarchie complète. Le fait de cliquer à nouveau réduit complètement la hiérarchie.

Améliorations du cadre lumineux

  • Les widgets de diaporama et de composition disposent désormais de la nouvelle fonctionnalité Cadre lumineux automatique qui permet d’afficher automatiquement le cadre lumineux lors du chargement de la page sans avoir à cliquer sur un déclencheur.
  • Des avertissements apparaissent si plusieurs cadres lumineux automatiques sont placés sur la même page.

Améliorations de la fonction In-Browser Editing

  • Les utilisateurs peuvent maintenant ajouter ou modifier des hyperliens dans le navigateur à l’aide du service In-Browser Editing disponible à l’adresse . Vous pouvez réintégrer dans un fichier Adobe Muse les modifications d’hyperlien apportées dans le navigateur via l’option Fichier > Synchroniser avec la version web. 

Améliorations générales

  • Le panneau Effets est désormais disponible comme palette flottante distincte lorsqu’il est sélectionné à partir du menu Fenêtre.
  • Ajout d’une nouvelle préférence de mise à l’échelle de l’interface utilisateur pour Windows. Dans la boîte de dialogue Préférences d’Adobe Muse, vous pouvez contrôler le comportement de mise à l’échelle de l’interface d’Adobe Muse lorsque l’affichage a été défini sur 125 %. Exécuté sur des écrans haute résolution, Adobe Muse prend en charge les facteurs d’échelle 100 %, 150 % et 200 %. Pour les facteurs d’échelle tels que 125 %, qui se situent entre deux facteurs d’échelle pris en charge, la préférence permet aux utilisateurs de choisir entre le facteur d’échelle pris en charge le plus bas et le plus élevé.

1 avril 2015

2014.3.2.11

  • Les sites Muse impliquant à la fois un rendu pour tablettes et pour téléphones intègrent désormais une redirection de la page pour tablettes vers la page pour téléphones. Ceci vise à optimiser la compatibilité mobile telle qu’elle a été définie par Google, qui vient d’annoncer une utilisation étendue de la compatibilité mobile comme facteur de référencement. 
  • Le fait de copier plusieurs blocs de texte, qui ont été marqués en utilisant différentes collections via le panneau Contenu, puis de les coller dans un nouveau projet entraîne un dysfonctionnement accompagné du message « Assert: Don’t know how to generate rendered data for type:type_guid ».
  • La suppression d’objets développés depuis le panneau Calques provoque un blocage si ces objets possèdent plusieurs niveaux d’objets enfants qui ont également été développés.
  • L’annulation de la suppression de tout le texte du champ « Messages de formulaire » d’un formulaire entraîne un dysfonctionnement.

4 mars 2015

2014.3.1.44

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • L’interface Muse s’affiche en gros chez certains utilisateurs de Windows. Ceci est dû à la résolution de l’affichage définie sur 125 %. Une nouvelle variable d’environnement peut être ajoutée pour réduire la taille de l’interface utilisateur.
  • Si vous essayez de reconnecter ou de mettre à jour des ressources qui incluent une image utilisée à la fois comme image d’arrière-plan du navigateur et comme image d’arrière-plan d’autres objets, lors de l’enregistrement de ces ressources vous obtenez différentes erreurs (par exemple : « Object UID:U### has two (or more) owners… », « UIDs with Multiple Owners… », « Dangling Ref or Ownership… »), ou d’autres erreurs (par exemple : « Asking to recursive delete xxx that’s already marked deleted »).
  • Lors de l’ouverture d’un fichier de projet Muse, certains utilisateurs reçoivent un avertissement concernant des images suréchantillonnées sans que le panneau Ressources ne parvienne à identifier les images concernées.
  • L’ouverture d’un ancien fichier de projet Muse contenant des widgets avec des SVG ou des blocs de texte importés et des polices manquantes peut entraîner une erreur « very large bounds ».
  • Certaines ressources étaient signalées comme obsolètes sous Windows 8/8.1 lorsqu’un fichier .muse était converti au format Muse 2014.3. 
  • Correction d’un type de bogues qui génèrent le message d’erreur « How does vellum have focus without a text selection active. ».
  • Les blocs de texte utilisant des polices système et contenant un hyperlien, passent de l’état normal à l’état Survol dans le navigateur.
  • Les pages contenant plusieurs copies du même graphique SVG utilisé comme remplissage d’arrière-plan se bloquaient.
  • Une panne survenait lors de la fermeture de l’onglet « Aperçu » si la page contenait du code HTML intégré avec JavaScript.
  • Un blocage survenait lors de la publication ou de l’exportation si la page contenait des ressources de téléchargement avec un nom de 3 caractères sans l’extension de fichier.
  • Les effets Biseau et Lueur interne appliqués aux éléments de gabarits ne s’affichaient que sur la première page à laquelle le gabarit était appliqué lors de l’aperçu, de l’exportation, du téléchargement ou de la publication.
  • Un problème de corruption du document pouvait se produire si une panne survenait pendant l’opération Enregistrer sous.
  • L’erreur « Unexpected undo state » pouvait se produire lorsque vous redimensionniez un widget de menu.
  • Les dossiers Préférences étaient parfois créés avec des autorisations incorrectes ce qui provoquait un échec du lancement.
  • Certaines préférences d’anciennes installations de Muse n’étaient pas copiées dans Muse 2014.3 (par exemple : les polices web auto-hébergées, les dictionnaires personnels, etc.). Cette mise à jour permettra de mettre à jour correctement les préférences si Adobe Muse CC 2014.3 n’a jamais été installé. Sinon, les utilisateurs devront d’abord supprimer les dossiers de préférence liés à Adobe Muse CC 2014.3, qui se trouvent aux emplacements suivants :

Mac (copier-coller dans la boîte de dialogue Aller > Aller au dossier dans le Finder, pour ouvrir le dossier cible) :

"~/Library/Preferences/com.adobe.AdobeMuseCC.2014.3 "

"~/Library/Preferences/Adobe/Adobe Muse CC/2014.3"

Windows (copier-coller dans une fenêtre de l’Explorateur, pour ouvrir le dossier cible) :

"%appdata%\com.adobe.AdobeMuseCC.2014.3 "

"%appdata%\Adobe\Adobe Muse CC\2014.3"

11 février 2015

2014.3.0.1176

Cette version comprend les nouvelles fonctionnalités suivantes :

Plus rapide que jamais – Amélioration des performances des fonctions clés dans l’application :

  • Rendu de la page et de l’image en mode Conception.
  • Sélection, ajout et suppression d’éléments lors de la modification.
  • Mises à jour du processus de modification des styles ou des nuances.
  • Affichage du panneau Ressources et réédition des images d’arrière-plan.
  • Performances de saisie dans les blocs de texte.
  • Copie d’une sélection en mode Conception.
  • Génération des vignettes de page en mode Plan.
  • Mises à jour des widgets de menu automatiques en ajoutant, supprimant ou renommant des pages.
  • Publication avec SFTP.
  • Performances « Enregistrer sous » pour les sites.
  • Suppression des objets inutilisés comme « Supprimer les nuances inutilisées » et « Supprimer les styles inutilisés ».
  • Sélection de widgets complexes en mode Conception.
  • Chargement de pages en mode Aperçu. Cette modification adresse les cas où les utilisateurs rencontrent des problèmes d’expiration du délai d’attente à la prévisualisation de pages ou à l’importation de fichiers SVG en raison de la lenteur de la connexion utilisée.
  • Chargement de fichiers SVG lorsque des sites sont affichés dans un navigateur.
  • Chargement des éléments utilisant des effets de biseau ou de lueur interne dans les navigateurs. Muse utilise désormais CSS pour rendre les effets de biseau et de lueur interne sur des images dans le navigateur au lieu de pixelliser l’effet et d’exporter les images sous forme d’images découpées.
  • Chargement d’images PNG dans les navigateurs. Muse utilise désormais des images PNG 8 bits si possible pour compresser encore plus les images PNG 24 bits.
  • Gestion de la mémoire améliorée.

Prise en charge HiDPI pour Windows – L’interface utilisateur de Muse prend désormais en charge l’affichage HiDPI pour Windows. L’interface utilisateur est optimisée pour la mise à l’échelle de l’affichage à 100 % ou de 200 %. La mise à l’échelle de l’affichage à 150 % est également prise en charge.

Améliorations du texte

  • En mode Conception, la mise en page du texte utilise désormais la même position de ligne de base du texte pour les paramètres de police que les navigateurs les plus utilisés, ce qui assure une meilleure cohérence du texte. La modification des paramètres peut modifier la position des lignes de base du texte pour les fichiers Muse existants. Pour revenir à la position de ligne de base d’origine, choisissez Fichier > Propriétés du site > Avancé > Utiliser la position de la ligne de base du texte existant.
  • Les paramètres d’exposant, d’indice et de casse sont désormais disponibles en tant qu’attributs de texte dans le panneau Texte.
  • Polices manquantes : le surlignage rose indique le texte pour lequel la police appliquée n’est pas disponible sur votre système.
  • Un déplacement par double-clic dans un bloc de texte permet désormais de sélectionner le texte sans tronquer les mots.

Améliorations des widgets

  • Une image de bouton personnalisée peut désormais être appliquée au widget PayPal. L’image s’affiche comme une ressource téléchargée dans le panneau Ressources.
  • Une fonctionnalité a été ajoutée pour permettre désormais à un développeur de widget MuCOW d’inclure une commande de navigation des fichiers dans l’interface utilisateur des objets du widget. L’amélioration du widget PayPal ci-dessus est un exemple de cette nouvelle fonctionnalité des widgets MuCOW.
  • Des couleurs personnalisées peuvent être définies pour le texte du titre et de la signature dans le widget Vimeo.
  • Une fonctionnalité a été ajoutée pour permettre désormais à un développeur de widget MuCOW d’inclure une commande de sélection des couleurs dans l’interface utilisateur des objets du widget. L’amélioration du widget Vimeo ci-dessus est un exemple de cette nouvelle fonctionnalité des widgets MuCOW.

Afficher ou masquer les contours du bloc – Adobe Muse trace désormais une ligne de couleur claire (contours du bloc) autour des objets et des blocs de texte par défaut, afin de vous permettre de visualiser les objets qui ne comportent pas de contour ni de fond. La couleur des contours est la même que celle du calque sur lequel l’objet ou le bloc de texte est placé. Lorsque vous choisissez un objet ou un bloc de texte, ou que vous le survolez à l’aide du curseur, le contour devient plus sombre. Pour activer ou désactiver les contours du bloc, sélectionnez Affichage > Masquer/Afficher les contours du bloc ou utilisez la combinaison de touches Ctrl+H (Windows)/Contrôle+Commande+H (Mac Os).

Adobe Muse CC Enterprise et Education – Les clients d’entreprise et du secteur de la formation peuvent désormais installer Muse dans le cadre du pack principal dans Creative Cloud Packager. Il n’est plus nécessaire d’utiliser Exception Deployer sous Mac et Windows.

Détection automatique des paramètres FTP – Lors du lancement d’un téléchargement via FTP, Muse vous permet de détecter automatiquement l’option de publication disponible la plus sûre pour votre fournisseur d’hébergement.

Passez moins de temps à rétablir le style par défaut

  • Par défaut, les nouveaux rectangles n’utilisent pas de contour ni de remplissage.
  • Utilisez l’option « Effacer tous les styles » disponible dans le menu contextuel pour supprimer tous les styles appliqués à un élément. L’élément sur lequel cette option est appliquée ne contient alors plus de fond, de contour ni d’effet, et prend le style de texte par défaut.
  • Utilisez l’option « Effacer le contenu du widget » à partir du menu contextuel pour supprimer l’intégralité du contenu d’un widget. L’option « Effacer le contenu du widget » permet de supprimer facilement le contenu des balises d’un widget.

Améliorations du mode Plan

  • Les pages accompagnées de la mention « ne pas exporter » sont désormais rendues d’une manière qui indique qu’elles ne seront pas exportées.
  • Faites glisser un gabarit là où vous voulez ajouter à votre site une page basée sur ce gabarit.

Améliorations des panneaux

  • A partir du panneau Calques, supprimez les calques inutilisés en sélectionnant l’option « Supprimer les calques inutilisés » dans le menu contextuel.
  • La commande d’opacité dans la barre de commandes arrondit désormais par incréments de 10 % si vous maintenez la touche Maj enfoncée lorsque vous utilisez les touches fléchées Haut/Bas.
  • En cliquant avec le bouton droit de la souris sur une ressource téléchargée ou sur une image d’arrière-plan dans le panneau Ressources, vous pouvez afficher un menu contextuel indiquant où la ressource est utilisée dans le document.
  • En cliquant avec le bouton droit de la souris sur un style de paragraphe, de graphique, de caractère ou de puce, vous pouvez afficher un menu contextuel indiquant où le style est utilisé dans le document.
  • Le clignotement des vignettes dans le panneau Etats lors du déplacement des éléments en mode Conception ou lors de la modification des attributs a été supprimé.

Améliorations du zoom

  • Ajout de la prise en charge du zoom avant/arrière en mode Conception via la combinaison de touches Option/Alt + molette de la souris.
  • Cliquer deux fois sur l’outil Main effectue désormais un zoom « page entière » en mode Conception.
  • Cliquer deux fois sur l’outil Zoom effectue désormais un zoom « taille réelle » en mode Conception (facteur de zoom de 100 %).

Améliorations générales

  • Raccourcis clavier supplémentaires pour Rechercher et remplacer.
  • Le mode Aperçu inclut désormais des formats d’échantillon pour l’iPhone 6 et l’iPhone 6 plus.
  • Muse conserve désormais des métadonnées IPTC dans les images JPEG optimisées par Muse.
  • Le Persan a été ajouté à la liste des langues disponibles des sites et des pages (la langue de site et de page est utilisée pour définir un style par défaut et la langue utilisée par des widgets sociaux).
  • Faites glisser une balise de contenu ou des collections depuis le panneau Contenu sur la zone de travail de conception pour ajouter facilement du texte partagé dans la page.

Conversion et optimisation de site

  • Muse affiche désormais une barre de progression lors de l’ouverture du document.
  • Les bibliothèques sont converties au premier lancement d’une nouvelle version de Muse et non lors de l’accès initial à chaque élément de bibliothèque.
  • Supprimer les données d’image superflues des images d’arrière-plan stockées dans un projet Muse. Cette optimisation ne modifie pas la taille ni la qualité des images générées par Muse, mais elle évite d’avoir à renommer certaines images d’arrière-plan. Cette optimisation réduit considérablement la taille totale de certains fichiers .muse. Cela fait partie de l’étape de conversion lors de l’ouverture de documents plus anciens. Cette étape de conversion peut être lente pour les documents contenant un grand nombre d’images d’arrière-plan haute résolution, mais ne doit pas être exécutée à nouveau une fois le fichier enregistré. Nous recommandons vivement d’enregistrer dans un nouveau fichier afin de continuer à utiliser votre document original avec les versions précédentes de Muse et pour des fins de sauvegarde. En raison de la réduction de la taille, les performances de nombreuses autres opérations peuvent être améliorées.

Business Catalyst

La nouvelle détection d’appareil permet la redirection au site de tablette ou de téléphone. La publication d’un site avec plusieurs mises en page comprend désormais un choix supplémentaire de « Redirection » dans la section « Options » de la boîte de dialogue Publier. La « Redirection universelle » ne considère que la taille d’écran et la prise en charge de l’écran tactile pour sélectionner une mise en page correspondante. La « Redirection vers Business Catalyst » utilise la base de données des appareils. La « Redirection universelle » est la méthode utilisée pour les sites non hébergés sur BC et est désormais la valeur par défaut pour les sites hébergés sur BC.

27 octobre 2014

2014.2.1

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Blocage suite à l’utilisation des sous-menus de polices.
  • Impossible d’utiliser la fonction In-Browser Editing pour modifier le contenu de tous les widgets ou blocs de texte contenant au moins une image insérée.
  • Blocage lors du déplacement en glisser-déposer de diaporamas en plein écran entre les pages.
  • Blocage en cas de saisie d’un port incorrect lors de l’utilisation de SFTP sous Mac.
  • Le téléchargement FTP échoue si l’accès à un fichier .htaccess est bloqué.
  • Les pages contenant du texte synchronisé publié vers un sous-dossier dans Business Catalyst ne s’affichent pas correctement.
  • Résolution du problème de blocage lors de certaines phases de téléchargement FTP.
  • Le téléchargement FTP échoue si « ftp:// » figure dans l’adresse du serveur.
  • Correction du long temps d’attente lors des tentatives de téléchargement d’un site avec des ports SFTP non standard.
  • Amélioration des performances de la sélection de longs blocs de texte.
  • Les fichiers SVG appliqués comme images d’arrière-plan rectangle avec des couleurs de remplissage en état actif disparaissent lorsque vous utilisez un gabarit.
  • Correction du blocage en cas de redimensionnement des images vers une très petite taille.
  • Le logiciel affiche un message d’erreur au lieu de se bloquer lorsque certaines erreurs de connexion avec l’ID Adobe se produisent.
  • Correction des pertes de mémoire survenant lors de l’importation de fichiers PSD volumineux.
  • Les fichiers SVG appliqués comme images d’arrière-plan ne s’affichent pas dans Internet Explorer 8.
  • Les objets présents sur des gabarits et contenant des arrière-plans SVG sont pixellisés dans le navigateur lorsque vous naviguez entre les pages.

 

6 octobre 2014

2014.2

Cette version comprend les nouvelles fonctionnalités suivantes :
  • Prise en charge du format SVG : importez ou copiez des graphiques vectoriels adaptables dans Adobe Muse ou importez-les comme remplissage d’arrière-plan. Le contenu publié reste une illustration vectorielle et est codé en SVG.
  • Publication FTP sécurisée : les protocoles SFTP et FTPS sont désormais disponibles dans les options de publication Télécharger vers le serveur FTP, sous Options > menu déroulant Méthode.
  • Texte synchronisé : à l’aide du nouveau panneau Contenu, vous pouvez ajouter une balise à du texte pour le réutiliser dans le reste du site, y compris dans les dispositions pour tablette ou smartphone. Vous pouvez appliquer une balise à plusieurs blocs de texte au sein d’une collection. Les modifications apportées au texte d’un bloc doté d’une balise sont automatiquement appliquées à tous les autres blocs de texte dotés de cette même balise.
  • Fonction In-Browser Editing pour le texte synchronisé : les modifications apportées aux blocs de texte synchronisés via la fonction In-Browser Editing sont automatiquement publiées à tous les endroits où se trouve cette balise.
  • Rechercher et remplacer : sélectionnez Rechercher et remplacer dans le menu Edition pour rechercher du texte dans les pages de votre site. La boîte de dialogue autorise aussi le remplacement d’une ou de toutes les occurrences des mots ou expressions recherchés.
  • Glisser-déposer entre les pages : vous pouvez désormais faire glisser et déposer tous les objets Adobe Muse pour les dupliquer sur plusieurs pages. Cette fonction est utile lorsque vous travaillez avec deux pages côte à côte en mode Création.

Cette version comprend également les mises à jour et améliorations suivantes :

  • Le mode de publication permet d’accéder aux 3 options de publication suivantes : Exporter au format HTML, Publier sur Business Catalyst et Télécharger vers l’hôte FTP.
  • Le mode de gestion a été déplacé vers le menu Fichier et renommé « Gérer un site Business Catalyst ».
  • Les images importées dans Adobe Muse préservent désormais le profil colorimétrique ICC pour les formats JPEG et PSD, et les métadonnées IPTC pour le format PSD.
  • Le problème de prise en charge du glissement dans les navigateurs Android a été résolu.

 

27 août 2014

2014.1.1.6

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Les effets appliqués aux états Survol, Clic et Actif n’apparaissent pas en mode Conception lorsqu’ils sont appliqués à des images.
  • Le bouton « Mettre à jour maintenant » ne déclenche pas automatiquement l’installation des mises à jour avec certains paramètres régionaux.

13 août 2014

2014.1.0.375

Typographie

  • Vos propres polices web auto-hébergées : Adobe Muse prend désormais en charge les polices web auto-hébergées en plus de notre service gratuit Polices web Adobe Edge. Pour utiliser une police auto-hébergée sur votre site Adobe Muse, installez la police système (avec une licence valide pour une utilisation sur bureau) et fournissez les fichiers de polices web correspondants (avec une licence valide pour une utilisation sur le web).
  • Ajout de styles personnalisables de listes à puce et numérotées : le nouveau panneau Styles de puce vous permet de définir et d’appliquer des caractères de puce et des listes numérotées personnalisés.
  • Insertion facile de caractères spéciaux : le nouveau panneau Glyphes vous permet d’accéder directement à des jeux complets de caractères pour des polices individuelles, y compris les polices web. Vous pouvez ainsi insérer facilement des symboles tels que les symboles © ou ᵝ, qui ne sont pas disponibles sur un clavier standard.
  • Affichage du texte de droite à gauche : les blocs de texte définis pour les langues qui sont lues de droite à gauche affichent désormais leur texte de droite à gauche. Vous pouvez activer ou désactiver cette fonction dans le panneau Texte même, ou y accéder via les Propriétés du site > Fenêtre de contenu.
  • Activation des fonctions spécifiques aux paramètres régionaux : la fonction de langue peut désormais être définie non seulement au niveau du site, mais également au niveau de la page individuelle ou du gabarit.

Formulaires

  • Ajout de champs de cases à cocher : les champs de cases à cocher peuvent désormais être ajoutés aux formulaires et éventuellement définis comme champs obligatoires. Cette fonction est particulièrement utile pour les formulaires contenant des Contrats de licence ou des inscriptions. L’état par défaut de la case à cocher (activée ou désactivée), ainsi que le style (avec les états d’objet) sont entièrement personnalisables.
  • Blocage des envois abusifs automatisés : nous avons intégré la possibilité d’ajouter le reCAPTCHA de Google, un service gratuit qui utilise du texte et des chiffres déformés afin de distinguer une intervention humaine des robots de courrier indésirable.

Général

  • Coller sur place rapide : la commande Coller sur place populaire est désormais disponible via le menu contextuel en mode Conception.
  • Défilement horizontal : nous avons ajouté la prise en charge du défilement horizontal à l’aide de la roulette de la souris ou du pavé tactile dans les modes Plan et Conception.


16 juillet 2014

2014.0.1.30 

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • La boîte de dialogue Bonjour est bloquée en mode hors ligne pour certaines configurations réseau.
  • Une panne se produit lors de la modification d’un élément de menu lorsqu’une page et son gabarit sont tous les deux ouverts.
  • Une panne se produit de temps en temps lors de la fermeture d’un onglet Conception.
  • Ajout d’une solution pour les serveurs FTP ne prenant pas correctement en charge le mode passif étendu.
  • Une panne se produit de temps en temps lors de l’application d’une couleur de fond à un élément de page.
  • Amélioration des performances de conversion des fichiers volumineux provenant de versions précédentes de Muse.
  • Un blocage se produit lorsque les images ont été redimensionnées pour faire moins de la moitié d’un pixel en hauteur ou en largeur.
  • Meilleure gestion des erreurs dans les cas où la validation de l’abonnement échoue de manière inattendue.
  • Mauvaises performances et blocages lors de l’importation manuelle de menus dans des gabarits créés dans des versions précédentes.
  • Positionnement incorrect des images principales de diaporamas lors de leur exportation lorsque des styles graphiques sont appliqués.
  • Panne « pendingProcessInfo not found » lors de l’exportation ou de la publication de sites contenant des images GIF redimensionnées.
  • Modification de certains liens de l’écran de bienvenue qui pointaient vers une destination incorrecte.
  • Graves problèmes de dessin sous Windows 8 lorsque la mise à l’échelle de l’affichage est définie à 125 %.
  • La modification d’un site contenant une animation Edge directement dans le navigateur provoque des erreurs lorsque le site est consulté.
  • Muse reste longtemps bloqué à 60 % dans la boîte de dialogue du FTP pendant l’optimisation d’images.
  • Erreur de ressources manquantes lorsque le site est affiché avec Chrome sur Android via une connexion de données.
  • Blocage dans le panneau Calques.
  • Une panne se produit de temps en temps lors de la sélection de blocs de texte.

18 juin 2014

2014.0.0.328

Edition dans le navigateur sur votre hôte

  • Les sites téléchargés avec la fonction « Télécharger vers l’hôte FTP » offrent désormais des fonctions In-Browser Editing similaires à celles disponibles lors de la publication dans Adobe Business Catalyst.

Plate-forme

  • Application native 64 bits. La base d’Adobe Muse CC a été remaniée pour devenir une application native 64 bits. Une partie de la technologie Adobe AIR est désormais intégrée dans Muse. L’installation distincte d’Adobe AIR n’est plus nécessaire.
  • Nouvelle configuration minimale requise. Windows 7 ou version ultérieure. Version 64 bits requise. Mac OSX 10.7 ou version ultérieure. Internet Explorer 8 ou version ultérieure, Internet Explorer 11 est recommandé.
  • Aperçu de Muse intégré à l’app. L’aperçu de Muse intégré à l’app utilise désormais la technologie du navigateur du système d’exploitation (version de Safari ou IE installée).
  • Client FTP interne. Le client FTP interne a été remplacé, le code pour chiffrer et stocker les informations de connexion FTP a été réécrit.
  • Code de connexion/d’activation d’un abonnement. Le code de connexion/d’activation d’un abonnement est une fonction entièrement nouvelle, qui s’aligne désormais sur d’autres produits Adobe.
  • Programme d’installation. Le programme d’installation est totalement nouveau et s’intègre désormais plus facilement au programme d’installation de Creative Cloud. Remarque : l’installation est plus lente car l’application native est beaucoup plus volumineuse que les versions précédentes de Muse.
  • Verrouillage de fichiers. Pour empêcher la corruption des fichiers stockés dans des emplacements partagés, Muse génère désormais des fichiers .MULK temporaires pour les fichiers .MUSE en cours de modification.

Interface utilisateur

  • Panneaux. Le comportement des panneaux et des fenêtres correspond désormais à celui d’InDesign, Photoshop et Illustrator, y compris les panneaux détachables et les fenêtres multiples. Vous pouvez également rétablir tous les panneaux à l’état par défaut de l’application à partir du menu Fenêtre > Réinitialiser les panneaux.
  • Palette d’outils. Les outils sont maintenant regroupés dans le panneau Palette d’outils, ancré à gauche par défaut.
  • Passage à une largeur de 100 %. La barre de contrôle contient désormais une commande spécifique pour activer/désactiver le passage à une largeur correspondant à 100 % du navigateur pour les objets qui prennent en charge cette fonction. Ceci donne le même résultat que le déplacement des bords d’un objet sur les bords gauche et droit de la zone du navigateur en mode Conception, mais plus efficacement.
  • Améliorations du panneau Texte. Le panneau Texte offre désormais la possibilité d’ajouter des balises (h1, balise p, etc.). Les balises sont toujours disponibles sous Options de style.
  • Espaces de travail. Les commandes Plan, Conception, Aperçu, Publier et Gérer les commandes se trouvent maintenant à l’extrême droite de la barre d’application.
  • Attributs de page et de navigateur par défaut. Lors de la création d’un nouveau site Muse, les pages par défaut sont sans fond ni contour et la couleur de fond du navigateur est définie sur blanc. Tous les attributs peuvent être remplacés.
  • Affichage Retina. L’interface utilisateur de l’application Muse a été entièrement optimisée pour les écrans Retina.
  • Fenêtre/menu « clignotant(e) ». La barre du menu principal sur Windows ne clignote plus. La ou les fenêtres de palette ne clignotent plus et/ou ne disparaissent plus temporairement derrière la fenêtre principale/d’autres fenêtres.
  • Raccourcis clavier. Les raccourcis clavier localisés sont maintenant inclus.
  • Mémorisation du dernier dossier. Les boîtes de dialogue Ouvrir et Enregistrer des deux plates-formes mémorisent le dernier dossier utilisé.
  • Masquage. Le masquage de l’application sous Mac n’échoue plus à masquer le mode Conception.
  • Bonjour. Nous effectuons un test d’un nouvel écran de bienvenue nommé « Bonjour » que certains clients anglais des Etats-Unis verront.
  • FTP simplifié. L’interface permettant de télécharger votre site sur un hôte FTP a été repensée pour en simplifier l’utilisation.

Productivité

  • Remplissages d’image d’arrière-plan. Les conteneurs avec des remplissages d’image d’arrière-plan permettent désormais de couper, copier, coller ou remplacer à partir du menu contextuel (clic droit).
  • Remplacement d’image. Les images peuvent désormais être remplacées (c’est-à-dire rééditées) via une option du menu contextuel (clic droit) de l’image en mode Conception, en plus du menu contextuel de l’entrée dans le panneau Ressources.

Widgets

  • Diaporamas à 100 % de largeur. Outre la prise en charge des diaporamas en plein écran (dans Muse 7), nous prenons maintenant en charge les diaporamas à hauteur fixe/largeur totale.
  • Amélioration de la reprise de diaporama. Les diaporamas à exécution automatique s’arrêtent après toute interaction. Il est désormais possible de définir une reprise après N secondes.
  • Champ de nom de widget de formulaire. Les champs de nom sont désormais facultatifs dans les formulaires. (L’adresse électronique est toujours requise.)
  • Résolution du bogue de widget de formulaire. Le bogue qui faisait que les courriers électroniques envoyés via les formulaires apparaissaient sous forme de code lorsqu’ils étaient envoyés par certains fournisseurs d’hébergement a été corrigé.
  • Résolution du bogue du widget Accordéon. Le bogue qui faisait qu’un widget Accordéon défini pour chevaucher le contenu en-dessous empêchait les événements de souris (survol ou clic) d’accéder aux éléments placés dans la zone chevauchée a été corrigé.
  • Widget Bouton HiDPI. Le nouveau widget permet aux utilisateurs du site web de basculer entre les versions normale et HiDPI des images affichées sur leur navigateur.
  • Ajouts de MuCOW. Possibilité d’ajouter une ligne de séparation horizontale dans l’interface utilisateur des widgets, et un avertissement s’affiche lorsqu’une valeur par défaut n’est pas modifiée.

Génération de code

  • Création d’un site haute résolution. Les sites web générés dans Muse prennent désormais en charge l’option d’optimisation de la sortie pour les écrans standard et haute résolution/Retina.
  • Navigateurs compatibles. Les créations de Muse ne sont plus entièrement compatibles avec Internet Explorer 7 ou version antérieure : certains éléments ne s’affichent pas correctement dans ces navigateurs plus anciens.
  • Vérification de la cohérence du site. Les vérifications supplémentaires intégrées au navigateur confirment que la plupart des fichiers pour une page donnée sont présents sur le serveur et que leur version est correcte. (Une des causes les plus courantes de demande d’assistance est l’utilisation par les clients d’un client FTP externe, qui engendre l’échec du téléchargement de tous les fichiers nécessaires aux emplacements appropriés.)
  • Largeur de 100 % générée par CSS. La largeur de 100 % est désormais obtenue à l’aide de CSS plutôt que JavaScript. Cela permet une expérience utilisateur plus fluide en termes de chargement de la page et de redimensionnement de la fenêtre du navigateur. Toutefois, cette modification est incompatible avec IE7.

Mode Conception

  • Animations Edge à 100 % de largeur. Les animations Edge peuvent désormais être définies sur une largeur de 100 % si elles ont été exportées depuis Edge Animate en tant qu’animations redimensionnables.
  • Augmentation du rayon. La limite est définie à 25 000, alors que la limite précédente était de 100.

Remplacement de Muse Exchange par les modules complémentaires Adobe Creative Cloud

  • Adobe Muse Exchange a été remplacé par le contenu de Muse dans le site de module complémentaire Adobe Creative Cloud. Visitez le nouveau site ici.

22 mai 2014

7.4.30

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Nouvelle tentative automatique pour les erreurs détectées lors de la publication.
  • Modifications du programme de mise à jour intégré à l’application pour permettre l’installation des futures versions.

2 avril 2014

7.3.5

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Pannes ponctuelles lors de l’utilisation des widgets YouTube. Le logo YouTube s’affiche pour marquer temporairement l’emplacement d’un espace réservé dans les modes Conception et Aperçu. La bonne vidéo YouTube est utilisée lors de l’exportation, du téléchargement vers le FTP et de la publication.
  • Certains types de contenu provoquent la publication non désirée de toutes les pages Muse et pas uniquement des pages qui ont été modifiées.
  • Les widgets Accordéon dont l’option « Chevauchement des éléments inférieurs » était activée empêchaient l’utilisateur de cliquer sur les liens situés sous l’accordéon.

22 janvier 2014

7.2.232

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Si des effets de défilement ont été appliqués, les états actifs du menu ne se lancent pas lorsque l’utilisateur fait défiler la page au-delà des points d’ancrage liés.
  • Sur tablette, la mise en page ne se charge pas correctement lors de l’utilisation de la dernière version du navigateur de bureau Chrome.

20 janvier 2014

7.2.230

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Mouvement sautillant ou saccadé sur les appareils lents et sur OS X Mavericks Safari.
  • L’option « Afficher les vidéos associées » est manquante dans le widget YouTube.
  • Les widgets YouTube et Vimeo apparaissent au premier plan de l’ordre d’empilement (ordre Z).
  • L’aperçu des widgets YouTube et Vimeo ne s’affiche pas correctement en mode Conception sur les ordinateurs Windows.
  • Les accordéons épinglés présentant un « chevauchement des éléments inférieurs » peuvent ne pas s’afficher dans Chrome.
  • Le widget Composition cesse de fonctionner si un conteneur de déclenchement a une valeur négative pour x.
  • Les animations Edge ne s’affichent pas toujours correctement dans Internet Explorer version 11.
  • Certains documents incluant des images sur la ligne dans les blocs de texte se bloquent lorsque l’utilisateur dessine des vignettes de page en mode Plan.
  • Un blocage se produit lorsque l’utilisateur dessine certains blocs de texte contenant de grands objets sur la ligne.
  • Les images de grande taille dans les diaporamas plein écran sont sous-échantillonnées à la largeur du diaporama en mode Conception.
  • Les champs de formulaire ajoutés à la suite d’un champ de formulaire personnalisé ne se suppriment pas correctement.
  • La suppression d’une nuance utilisée dans le fond en dégradé d’un navigateur entraîne une corruption mineure du document.

21 novembre 2013

7.1.329

Cette version contient des correctifs pour les problèmes suivants :

  • Résolution du problème d’échec d’authentification au moyen de l’ID Adobe lorsque les réseaux utilisent certains paramètres de configuration automatique du serveur proxy.
  • Blocage potentiel sur Mac lorsque l’utilisateur essaie d’enregistrer un fichier par-dessus le fichier d’origine stocké sur un volume de serveur de fichiers.
  • Dans Chrome, les diaporamas en plein écran ne restent plus en plein écran si des effets de défilement ou d’opacité sont appliqués à un objet sur la page.
  • Dans Chrome, les images d’arrière-plan en mosaïque dont la vitesse de défilement en arrière-plan est de 0 ne s’affichent pas correctement lorsque l’objet comporte également des effets.
  • Dans Chrome, les grandes images et les grandes images d’arrière-plan épinglées se décomposent et ne défilent que partiellement.
  • Dans Chrome, les images de remplissage du navigateur dont la vitesse de défilement est de 0 ne se chargent pas correctement.
  • Dans Chrome, les objets épinglés et les objets avec des effets de défilement entraînent dans certains cas des problèmes d’artefact ou de clignotement, ou disparaissent.

13 novembre 2013

7.0.314 

Widgets sociaux

  • Une nouvelle catégorie de widgets a été ajoutée à la bibliothèque de widgets : il s’agit des widgets sociaux (HTML). Ces widgets contiennent un code HTML incorporé qui peut être configuré dans Muse à l’aide du panneau « Options », en faisant glisser le widget dans la zone de travail Conception.
  • Ces widgets HTML sont créés à partir d’un code HTML incorporé fourni par des sites web externes. Ils fonctionnent mieux lorsqu’ils sont affichés sur un site web en ligne.
  • La présente version contient les widgets sociaux suivants : fonctionnalité d’ajout de commentaires Facebook, fonctionnalité Suivre sur Facebook, fonctionnalité Aimer sur Facebook, Google Maps, LinkedIn, badge Muse, Paypal, Pinterest, fonctionnalité Suivre sur Twitter, fonctionnalité Tweeter sur Twitter, vidéos de Vimeo, vidéos de YouTube.

Extensibilité des widgets HTML incorporés de Muse (.mucow)

  • Dans cette version, nous avons ajouté un nouveau type de widgets (vous les trouverez dans le dossier Social du panneau Bibliothèque de widgets). Ces widgets ont une structure unique et extensible connue sous le nom de .mucow (Muse Configurable Options Widget). Cette structure permet aux utilisateurs de codes savvy de créer de nouveaux widgets HTML incorporés en fonction de paramètres définis dans un fichier XML simple. Pour en savoir plus sur la création de fichiers XML .mucow personnalisés pouvant être intégrés à Muse, reportez-vous à la documentation Adobe Muse .mucow.

Bibliothèque utilisateur

  • Des éléments de création Muse (repères, widgets, texte, ainsi que tous les paragraphes/graphiques/nuances nommées, associés à chaque élément) peuvent désormais être enregistrés dans un panneau de bibliothèque utilisateur permanent. Les éléments de bibliothèque peuvent être exportés au nouveau format .mulib, puis distribués. Le fait de double-cliquer sur un fichier .mulib dans le Finder MacOS ou dans l’Explorateur Windows permet d’installer la bibliothèque dans l’application Muse.
  • Les éléments de bibliothèque sont permanents (ils restent dans l’application, indépendamment du document ouvert dans Muse).
  • Des échantillons d’éléments de bibliothèque peuvent être téléchargés sur la page Muse Exchange : cliquez sur le lien de la zone d’aperçu du panneau Bibliothèque de Muse ou accédez directement à la page Muse Exchange sur le site web de Muse.
  • Pour obtenir plus de détails, consultez l’article Organisation et réutilisation des éléments de conception à l’aide du panneau Bibliothèque dans l’aide d’Adobe.

Widgets de diaporama plein écran

  • Un nouveau widget, le widget « plein écran », a été ajouté dans la zone de diaporama du panneau Widget. Cette option permet de mettre les images principales du diaporama à l’échelle afin de remplir la fenêtre du navigateur avec le contenu. Pour découvrir comment fonctionne cette option, voir Utilisation des widgets de diaporama.
  • Il est également possible d’activer une option « Cadre lumineux » pour les diaporamas en mode plein écran. Le cadre lumineux définit une marge par défaut pour les images dont l’état est Cadre lumineux. La taille de cette marge peut être configurée dans le panneau Espacement.
  • Les diaporamas en mode plein écran du cadre lumineux peuvent être fermés dans le navigateur en appuyant sur la croix de fermeture ou en appuyant sur la touche Echap du clavier. Sur les appareils tactiles, l’image peut être fermée en appuyant sur la croix de fermeture ou en appuyant directement sur l’image principale.

Widget Bouton d’état

  • Un nouveau « widget Bouton » a été ajouté dans la zone de composition du panneau Widget. L’état (en haut, survol, en bas et actif) des objets (texte, images, boutons Photoshop, widgets, etc.) à l’intérieur de ce conteneur se synchronise lors des interactions avec une des zones du conteneur.
  • Il est possible de faire pivoter le widget Bouton.

Améliorations des widgets de composition

  • Un certain nombre de nouvelles options ont été ajoutées pour masquer la cible lors de la transition Fondu. Pour découvrir comment fonctionne l’option « Masquer à l’envol », voir Masquage des widgets de composition à l’envol pour créer des sous-menus. Les fonctions supplémentaires incluent les options suivantes :
    • Afficher la cible  : Clic, Masquer la cible : Aucun/Clic/A l’envol/A l’envol du déclencheur et de la cible.
    • Afficher la cible : Au survol, Masquer la cible : Aucun/Clic/A l’envol/A l’envol du déclencheur et de la cible.
  • Il est désormais possible de sélectionner un bouton Fermer lorsque la position est définie sur « Empilement ». Le fait de cliquer sur le bouton Fermer masque la cible active.
  • Les widgets de composition peuvent désormais être épinglés.
  • Lors de l’ajout d’ensembles déclencheur/cible supplémentaires, le comportement heuristique par défaut a été amélioré, afin de simplifier l’affichage des nouveaux éléments ajoutés.

Améliorations des widgets de diaporama

  • La sélection des « vignettes de forme libre » de l’interface utilisateur des objets permet d’organiser librement les vignettes. Remarque : bien que les vignettes puissent être disposées librement dans la zone de travail, le redimensionnement d’une vignette entraîne le redimensionnement de toutes les autres vignettes. Pour en savoir plus, consultez la rubrique d’aide Configuration de vignettes de forme libre dans des widgets de diaporama.
  • Les widgets de diaporama comprennent des images d’exemple pour permettre à l’utilisateur de mieux comprendre le processus de création. Désormais, l’ajout d’une image au diaporama pour la première fois supprime automatiquement toutes les images d’origine « pour positionnement uniquement ».
  • Il est désormais possible d’épingler des parties de diaporama.

Rotation des widgets

  • Le widget Panneau à onglets et le widget Accordéon prennent en charge la rotation libre.

Harmonisation des interlignes entre les navigateurs

  • Une nouvelle propriété de site, « Arrondir l’interligne à un nombre entier », a été ajoutée. Lorsque cette fonction est activée et que la valeur de l’interligne est un pourcentage de la taille de police (par exemple, 120 % de 14 px), la valeur calculée (par exemple, 16,8 px) est désormais arrondie à un nombre entier (par exemple, 17 px). Lorsqu’elle est arrondie, l’interligne est plus cohérente entre les navigateurs.
  • La propriété est désactivée pour les sites existants, mais elle est activée pour les nouveaux sites. Elle peut être gérée dans Propriétés du site > Zone de contenu.

Gestion des images

  • Une nouvelle option de la version actuelle, « Convertir les images PNG opaques au format JPEG », permet de définir si Muse doit ou non convertir automatiquement les images PNG non transparentes au format JPEG. Les images JPEG sont généralement beaucoup plus petites que les images PNG, ce qui permet de bénéficier d’un temps de chargement plus rapide lors de la consultation de votre site dans un navigateur. Le format JPEG est un système de compression qui rejette parfois de petits volumes de données d’image pour obtenir une compression plus élevée. En règle générale, cela n’a aucune incidence perceptible sur l’image. Cependant, dans le cas de certaines images, la compression de type JPEG peut entraîner de très faibles déformations appelées artefacts JPEG. Si le format de l’image d’origine n’était pas le format JPEG, il est possible d’éviter ces artefacts en désactivant cette option. Cette option se trouve dans Propriétés du site > Contenu.
  • La nouvelle version d’Adobe Muse CC utilise un algorithme bicubique plus précis pour générer des images d’une qualité supérieure lorsqu’un rééchantillonnage est nécessaire pour redimensionner une image plus petite. Les versions antérieures d’Adobe Muse CC utilisaient un algorithme bicubique plus générique.

Améliorations des effets de défilement

  • La fonction d’effets de défilement a été améliorée dans la version actuelle. Les améliorations suivantes sont accessibles à partir du panneau Effets de défilement :
    • Opacité : valeurs d’opacité uniques avant et après la position clé, y compris les intervalles de transition vers/depuis ces zones d’opacité et l’opacité à la position clé.
    • Diaporama : il est possible d’appliquer cette fonction aux diaporamas Muse, y compris le nouveau widget « de diaporama plein écran ». Il est possible de définir la position de début de lecture ou de choisir de changer les diapositives en fonction d’un certain nombre de pixels.
    • Animation Edge : il est possible de définir quand la lecture d’un fichier d’animation doit commencer ou d’associer son montage au défilement de la page, et de définir le rapport entre la distance de défilement et le nombre d’images lues. Cette option s’applique uniquement aux objets du montage principal de l’animation Edge.

Améliorations relatives à la redirection mobile

  • Une option permettant d’activer ou de désactiver la redirection vers les mises en page mobiles a été ajoutée à la boîte de dialogue Propriétés du site. Cette fonction peut être utilisée lorsque la mise en page n’est pas prête et qu’il est préférable de ne pas rediriger l’utilisateur vers une page affichant « Site en cours d’élaboration ». Remarque : la mise en page sera exportée même si l’option de redirection est désactivée ; en revanche, les navigateurs mobiles ne redirigeront pas l’utilisateur vers les pages mobiles, et les fichiers exportés seront ajoutés à sitemap.xml uniquement lorsque cette option sera activée dans la boîte de dialogue Propriétés du site.

Améliorations du correcteur orthographique 

  • Les dictionnaires personnels (mots ajoutés par l’utilisateur) sont désormais organisés par langue. Vous pouvez ajouter un mot au dictionnaire personnel général ou à un dictionnaire personnel spécifique à une langue.
  • Vous pouvez également supprimer un mot ajouté précédemment.
  • Ces actions peuvent être effectuées à l’aide du menu contextuel pour une sélection de texte, ou à l’aide de la boîte de dialogue Dictionnaire personnel dans le menu Edition > Orthographe > Dictionnaire personnel.

Rubriques d’aide dans l’application

  • Afin de faciliter l’accès aux rubriques d’aide relatives à des fonctions spécifiques, des liens directs vers ces rubriques ont été ajoutés dans l’application Adobe Muse. En cas de besoin, recherchez l’icône d’aide figurant dans les différents panneaux, les différentes options de widget et les différents menus déroulants.

Langues supplémentaires pour l’interface utilisateur 

  • Le logiciel est maintenant disponible en russe, en finnois, en portugais, en tchèque et en polonais. Ces langues sont désormais disponibles dans le menu déroulant Langue dans la fenêtre des Préférences Adobe Muse > Général.

13 août 2013

6.0.751

Effets de défilement (défilement parallaxe)

  • Tous les effets de défilement d’arrière-plan et de position existants fonctionnent désormais sur les appareils OS. Assurez-vous de publier de nouveau votre travail sur Muse pour tirer parti des améliorations en matière de génération de code.
  • Les commandes d’effet de défilement, qui se trouvaient dans la liste déroulante de la fenêtre Effets, ont désormais un panneau qui leur est propre. Vous pouvez accéder à ce panneau à partir du menu Fenêtre > Effets de défilement.
  • Il est désormais possible d’appliquer un mouvement de défilement aux éléments définis pour occuper toute la largeur du navigateur.

Améliorations de l’état Actif des objets liés à la source

  • Les liens d’ancrage peuvent désormais afficher l’état actif d’un objet en fonction de la position de défilement. Les éléments liés à un point d’ancrage s’affichent à l’état actif lorsque la portion de la page associée à l’ancrage est affichée.
  • Ce paramètre est désactivé par défaut pour les sites existants, et activé pour les nouveaux sites. Si vous voulez profiter de cette nouvelle fonctionnalité sur l’un de vos sites existants, allez dans les propriétés du site, cliquez sur l’onglet Contenu et cochez « Activer l’état actif pour les liens d’ancrage ».

Autres

  • Résolution du problème qui entraînait un dysfonctionnement de l’application lors de l’incrustation du code HTML d’une vidéo YouTube.
  • Résolution du problème qui empêchait les formulaires de fonctionner si un libellé contenait une seule apostrophe.

 

17 juin 2013

5.0.704

Langues supplémentaires pour l’interface utilisateur

  • Les contenus sont désormais disponibles en : chinois traditionnel, coréen, danois, norvégien et turc. Ces langues sont désormais disponibles dans le menu déroulant Langue dans la fenêtre des Préférences Adobe Muse > Général.

Formulaires de contact pour la plupart des plates-formes d’hébergement

  • Désormais, les formulaires Muse fonctionnent lorsqu’ils sont téléchargés vers la plupart des fournisseurs d’hébergement web. Si vous utilisez la fonction de téléchargement FTP intégrée, l’application Muse tentera de vérifier que les formulaires fonctionneront sur votre hôte web dans le cadre du processus de téléchargement FTP.
  • Si les formulaires Muse ne fonctionnent pas avec votre fournisseur d’hébergement, consultez cette FAQ.
  • Veuillez noter que les formulaires avec CAPTCHA sont uniquement pris en charge lorsqu’ils sont publiés sur Business Catalyst. Pour les sites non hébergés sur Business Catalyst, Muse essaiera de limiter le nombre de formulaires soumis provenant d’un seul visiteur (une seule adresse IP) afin de réduire le nombre de formulaires indésirables.

Edition dans le navigateur

  • Muse offre maintenant la possibilité de modifier des images et du texte (édition par le propriétaire du site) sur le site publié, par le biais de l’interface d’administration de Business Catalyst.
  • Les propriétaires du site n’ont pas besoin d’installer Muse (l’édition s’effectue dans un navigateur web une fois que l’accès en édition a été accordé par un concepteur Muse).
  • Les modifications apportées par édition dans le navigateur peuvent être importées dans le fichier source Muse.
  • Pour en savoir plus sur cette fonction, consultez le tutoriel relatif à la fonction In-Browser Editing.

Calques

  • Muse comprend désormais un panneau Calques qui s’inspire du panneau Calques présent dans InDesign. Le panneau Calques représente l’ordre de superposition des éléments sur la page, avec l’élément au premier plan placé au-dessus.
  • Le panneau Calques remplace la fonction Premier plan/Arrière-plan du gabarit fournie dans la version T1 de Muse.
  • Par défaut, un document dispose d’un seul calque, mais vous pouvez ajouter ou supprimer des calques grâce aux boutons Ajouter/Supprimer situés sous le panneau Calques.
  • Pour supprimer des éléments, sélectionnez les lignes correspondantes dans le panneau, puis cliquez sur l’icône de la corbeille (ou faites glisser les lignes vers l’icône de la corbeille).
  • Pour dupliquer des éléments, faites glisser les lignes correspondantes vers le bouton Nouveau ou cliquez sur Option/Alt et faites-les glisser vers l’emplacement souhaité.
  • Pour renommer des calques et des points d’ancrage, double-cliquez sur leur étiquette dans le panneau Calques pour ouvrir une boîte de dialogue permettant de modifier leur nom, ou cliquez en maintenant le bouton de la souris enfoncé pour modifier le nom directement dans le panneau.
  • Pour afficher la hiérarchie des éléments et des widgets de la page, développez cette ligne du panneau.
  • Pour sélectionner des éléments sur la page, cliquez sur le petit « point » sur le côté droit de l’élément.
  • Si vous cliquez sur le bouton Rechercher (en regard de la corbeille en bas du panneau), Muse met en surbrillance un élément sélectionné en mode Conception dans le panneau Calques.

Métadonnées

  • Il est désormais possible d’affecter des métadonnées à des gabarits. Les métadonnées sont ensuite partagées entre les pages (et les gabarits) auxquelles ce gabarit est appliqué.
  • Les gabarits peuvent maintenant inclure un préfixe ou un suffixe (ou les deux) dans le titre de la page à la sortie.
  • Pour les pages ordinaires, les champs de la boîte de dialogue Métadonnées sont plus grands, ce qui vous permet d’afficher davantage de mots-clés, de texte de description et d’en-tête.
  • Pour libérer de l’espace, certains de ces champs ont été déplacés vers un nouvel onglet Options dans la boîte de dialogue.

Défilement parallaxe

  • Les effets de défilement sont maintenant disponibles pour les éléments individuels ainsi que pour les images d’arrière-plan mosaïque, la page et l’arrière-plan de navigateur.
  • Les effets de mouvement de défilement peuvent être définis sur les éléments individuels via le nouvel onglet « Mouvement de défilement » (quatrième onglet) du panneau Effets de la barre de contrôle. Ce panneau comprend des commandes permettant de régler la vitesse et la direction du mouvement de défilement et vous permet de spécifier une « position clé » qui marque la position de défilement vertical dans le navigateur. Il s’agit de l’emplacement auquel l’élément sera dans la position verticale/horizontale visible en mode Conception dans Muse. En utilisant les vitesses de mouvement de défilement spécifiées, Muse calculera comment déplacer l’élément afin qu’une fois la position clé atteinte pendant le défilement, l’élément soit exactement à l’endroit où il a été placé en mode Conception.
  • Notez que les effets de mouvement de défilement ne sont pas disponibles pour les objets occupant 100 % de la largeur du navigateur, les objets épinglés, les objets insérés dans du texte, les éléments d’un groupe ou les éléments d’un widget.
  • Les effets de défilement des images d’arrière-plan mosaïque peuvent être définis dans le nouvel onglet Défilement du panneau Fond et dans le panneau Fond du navigateur de la barre de contrôle. Pour activer cette fonction, vous devez d’abord importer une image d’arrière-plan et définir l’ajustement sur Mosaïque, puis définir les effets de défilement dans l’onglet Défilement.

Développer/réduire en mode Plan

  • En mode Plan, vous pouvez réduire et développer des pages enfants en cliquant sur l’icône développer/réduire en dessous de la page parent. Cela vous permet de masquer les pages que vous n’avez pas besoin de consulter, en simplifiant le mode Plan et en réduisant le nombre de défilements que vous devrez effectuer.
  • L’état de la fonction Développer/réduire est mémorisé dans le document Muse enregistré, mais n’aura aucun effet en sortie.

Texte vertical

  • Vous pouvez à présent créer vos sites en utilisant le texte vertical couramment utilisé dans les systèmes d’écriture asiatiques. Les lignes de texte contiennent du contenu de haut en bas et des flux de droite à gauche.
  • Le texte vertical peut utiliser le même ensemble de contrôles typographiques que le texte horizontal.
  • Le texte vertical est publié sur votre site web en tant que texte dynamique accessible. Vous pouvez le sélectionner et effectuer des recherches.

Autres

  • Correction du problème lié au panneau des ressources qui ne défilait pas jusqu’à une image lorsque cette image était sélectionnée dans une mise en page.
  • Page précédente, Page suivante, Origine et Fin ont été ajoutés comme raccourcis clavier de navigation. Ils fonctionnent en mode Plan, Conception et Aperçu.
  • Muse dispose d’un nouveau raccourci clavier pour la fonction « Lier au fichier... ». Lisez l’info-bulle concernant l’option « Lier au fichier... » dans le menu déroulant des hyperliens pour connaître le nouveau raccourci pour votre langue.

15 mars 2013

4.1.8

  • Un rectangle ancré avec des coins arrondis peut désormais être exporté dans le cadre d’un survol et d’une lueur interne.
  • Les images d’arrière-plan dont le nom contient le symbole « & » et les effets associés s’afficheront désormais dans l’aperçu et/ou lors de l’exportation.
  • Le plantage qui survenait lors de l’exportation de certains sites, générant l’erreur « Le nom de domaine doit avoir un protocole », a été résolu.
  • Le problème qui entraînait un plantage pour certains utilisateurs lors de l’exportation ou de la publication a été résolu.
  • Le problème qui entraînait un plantage pour certains utilisateurs lors du lancement a été résolu.
  • Le problème d’exportation qui entraînait le chevauchement de certains accordéons sur les éléments situés en dessous quel que soit l’état de l’option « Chevauchement des éléments inférieurs » a été résolu.
  • Les ombres et les lueurs externes appliquées par le biais d’un style graphique seront exportées lorsque le style n’a ni bordure, ni remplissage.
  • Un élément de page doté d’une opacité d’objet sur un gabarit apparaissait avec une opacité incorrecte lorsqu’il s’affichait dans IE9. Ce problème a été résolu.
  • Résolution d’un problème lié à l’ordre de dessin d’une pile de plusieurs éléments de page se chevauchant. Lorsque ce problème se manifestait, des éléments disparaissaient ou il n’était plus possible de cliquer sur certains éléments. 

26 février 2013

4.0.557

Correcteur orthographique

  • Muse intègre désormais un correcteur orthographique qui peut être activé ou désactivé en sélectionnant Edition > Orthographe dans le menu Muse.
  • Pour afficher des suggestions pour les mots mal orthographiés (soulignés par un trait rouge ondulé), sélectionnez le texte à l’aide de l’outil Texte, puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur le ou les mots sélectionnés.
  • Pour ajouter un mot au dictionnaire orthographique, cliquez sur ce mot avec le bouton droit de la souris et sélectionnez « Ajouter . . . au dictionnaire » dans le menu contextuel.
  • Pour modifier la langue du correcteur orthographique, cliquez sur Fichier > Propriétés du site, cliquez sur l’onglet Texte et sélectionnez la langue appropriée dans le menu déroulant Langue. Pour modifier la langue d’un bloc de texte individuel, cliquez sur ce bloc de texte avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Langue dans le menu contextuel.

Amélioration des widgets

  • Le panneau Options du widget s’ouvre désormais automatiquement lorsqu’un nouveau widget est placé sur la zone de travail Conception pour rendre la configuration des widgets plus intuitive.
  • Les widgets Diaporama et Composition incluent désormais une option permettant d’activer ou de désactiver la prise en charge du glissement (toucher) et la possibilité de contrôler la vitesse de transition (en plus du temps passé sur chaque diapositive) par incréments de 0,1 seconde.
  • Le widget Accordéon prend désormais en charge la fonction « Tout fermer » en mode Conception. Le panneau sélectionné en mode Conception sera désormais sélectionné/actif lors de la prévisualisation, de l’exportation ou de la publication du site sur Business Catalyst.
  • L’onglet sélectionné en mode Conception pour le widget Panneau à onglets sera désormais sélectionné/actif lors de la prévisualisation, de l’exportation ou de la publication du site sur Business Catalyst.
  • Lors de l’ouverture d’anciens documents, Muse développera le premier panneau Accordéon ou réduira l’accordéon en mode Conception en fonction des options sélectionnées. Dans le cas du widget Panneau à onglets, le premier onglet du panneau à onglets sera actif/visible.
  • L’option « Tout fermer au début » du panneau Accordéon a été remplacée par le nouveau comportement qui permet à un accordéon d’être réduit en mode Conception.
  • Le panneau Accordéon inclut désormais une option permettant le « chevauchement des éléments inférieurs ». Le contenu sélectionné en dessous du panneau Accordéon ne se déplacera pas vers le bas de la page dans la mesure où un panneau Accordéon est ouvert/développé.
  • Si un accordéon a été déplacé vers son panneau d’origine ou qu’il a été réduit dès le départ, une référence à cet accordéon sera ajoutée sur le nouveau panneau Avertissements. Cela s’explique par le fait que cette modification peut légèrement modifier la conception de la page. Nous vous encourageons à vérifier le comportement de la conception/du navigateur pour ces pages. Lorsque vous avez terminé, supprimez les avertissements dans le panneau Avertissements. Si des avertissements n’ont pas été résolus (supprimés), Muse vous en informera avant chaque exportation/publication.
  • Vous pouvez à présent modifier l’ordre de superposition (à l’aide des fonctions Premier plan/En avant/En arrière/Arrière-plan) des déclencheurs et des cibles dans les widgets Composition sans interrompre la connexion entre les déclencheurs et les cibles. De même, vous pouvez désormais modifier l’ordre de superposition de la vignette Diaporama ou des images principales sans rompre la connexion établie entre elles. Notez que la modification de l’ordre de superposition modifie l’ordre des diapositives/panneaux pour lesquels les fonctions Suivant/Précédent et Lecture automatique sont utilisées.

Amélioration du gabarit

  • Gabarits hiérarchiques - Présentation vidéo
  • Les éléments de gabarit peuvent désormais apparaître sous forme de calque devant les contenus, sur les pages auxquelles le gabarit a été appliqué. Pour réorganiser le contenu du gabarit, sélectionnez les éléments sur le gabarit, cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez « Déplacer vers le premier plan du gabarit » ou « Déplacer vers l’arrière-plan du gabarit » dans le menu contextuel. Sélectionnez des éléments sur le gabarit, puis sélectionnez Objet > Déplacer vers l’arrière-plan ou le premier plan dans le menu de l’application Muse. Tous les éléments de gabarit définis sur « Déplacer vers le premier plan du gabarit » s’affichent au-dessus de tous les éléments de la page.
  • Les gabarits peuvent désormais être appliqués à d’autres gabarits. Tous les workflows permettant d’appliquer un gabarit à une page web peuvent désormais être utilisés pour appliquer un gabarit à un autre gabarit.
  • Pour comprendre la chaîne complète des gabarits appliqués à une page individuelle ou à un gabarit, placez le curseur de la souris sur le nom de la page à partir du plan du site. Une info-bulle vous indiquera la chaîne des gabarits appliqués.

Publication dans les sous-répertoires de Business Catalyst

  • Le flux de publication Muse permet maintenant de publier vers un sous-répertoire hôte spécifique sur la plate-forme d’hébergement Business Catalyst. Cette fonction, précédemment connue sous l’appellation « Télécharger vers l’hôte FTP », est désormais étendue à la publication sur la plate-forme Business Catalyst.
  • Pour publier dans un sous-dossier, sélectionnez Publier, développez la zone déroulante Options, puis entrez le nom du sous-dossier.

Transformations 2D

  • Pour les mises en page pour tablettes et téléphones, les éléments pivotés sont désormais décrits dans le code HTML comme non pivotés, puis la rotation est appliquée comme une propriété de rotation CSS 2D distincte. Cela se traduit par des images et des contenus textuels beaucoup plus nets, et permet de conserver du texte sélectionnable dans le navigateur. (Les éléments pivotés dans Muse 3 et versions antérieures sont exportés en tant qu’images. Par conséquent, plus vous zoomez lors de l’affichage dans un navigateur, plus l’élément pivoté sera pixellisé.)
  • Cette fonction a été appliquée aux mises en page pour tablettes et téléphones. La mise en forme pour les postes de travail est en cours de développement (IE 7 et 8 ne prennent pas en charge cette propriété de rotation CSS et les ingénieurs Muse travaillent donc sur une implémentation JavaScript pour ces navigateurs. D’ici là, des images bitmap continueront à être générées pour les éléments de bureau pivotés.)

Autres

  • L’aperçu sur tablettes et téléphones permet désormais de basculer entre le mode Portrait et le mode Paysage.
  • Lorsque vous supprimez un élément de page, Muse sélectionnera désormais l’élément parent, le cas échéant.
  • La boîte de dialogue Propriétés de la page inclut désormais une option permettant de toujours afficher les barres de défilement dans le navigateur.
  • Appuyez sur la touche Echap afin de quitter le mode Aperçu et revenir à la dernière page du mode Conception.
  • Le panneau Aligner/Répartir offre maintenant la possibilité de répartir les objets horizontalement ou verticalement avec un espacement numérique spécifique.
  • La fonction Télécharger vers l’hôte FTP inclut désormais un paramètre permettant de vérifier si Muse stocke les informations d’identification de votre compte FTP.
  • Amélioration des performances lors de l’ouverture d’une page en mode Conception.
  • Amélioration des performances pour la fonction Tout sélectionner, pour le dessin à l’aide des poignées de sélection et le test de la poignée de sélection lorsque la sélection contient quelques centaines d’éléments.

8 janvier 2013

3.2.2

  • Correction d’un plantage lors de l’ouverture d’un fichier Adobe Muse dont la zone de texte contient un fichier .swf.
  • Correction d’un bogue qui apparaissait lors de l’ajout d’effets sur un objet dont le fond avait plusieurs niveaux d’opacité différents selon son état, car l’opacité doit être la même pour tous les états.
  • Correction d’un bogue qui, lors de l’ajout de mises en page alternatives (pour poste de travail, tablette et téléphone), causait la duplication des fichiers de ressources (PDF par exemple) téléchargés.

19 décembre 2012

Version 3.1.8

  • Correction d’un plantage de l’application lors d’une exportation HTML où certains attributs sont appliqués à des parties du widget.

19 décembre 2012

Version 3.1.7

  • Correction d’un blocage lors de l’exportation d’un document contenant un style graphique auquel manque une couleur de bordure.
  • Correction d’un blocage de l’aperçu lors de la navigation dans un document contenant à la fois des pages pour les postes de travail et pour les tablettes.
  • Correction du problème concernant les libellés des éléments de menu en biseau ou avec un effet de lueur interne qui étaient inscrits en haut de l’élément de menu au lieu d’être inscrits au centre, dans l’état Actif.
  • Correction du problème concernant les éléments de pied de page de gabarits avec des effets qui apparaissaient dans la zone de contenu au lieu de la zone de pied de page lorsqu’ils étaient affichés dans un navigateur.
  • Correction du problème concernant les éléments verrouillés qui n’étaient pas alignés sur le bord droit du navigateur après l’exportation.
  • Vous pouvez à nouveau cliquer sur les boutons, liens et éléments de menu placés dans les zones occupées par un sous-menu caché.
  • Correction d’un problème de blocage au démarrage rencontré par certains utilisateurs de Mac OS X 10.8 utilisant des paramètres DSN inhabituels.
  • Ajout d’un message d’erreur qui s’affiche lorsqu’un utilisateur essaie d’exporter un site contenant une page avec un nom de fichier non valide.
  • Correction du problème de mise en page lorsque la page contient un mélange d’éléments verrouillés et non verrouillés (les éléments non verrouillés disparaissaient ou s’affichaient au mauvais endroit).

11 décembre 2012

Version 3.0.645

Bureau, tablette, téléphone

  • Plan de site : vous pouvez désormais ajouter d’autres plans de site pour les versions Bureau, Tablette et Téléphone de votre site web. Cela signifie que vous pouvez créer des plans de site et des pages spécifiques pour les personnes qui consultent votre site depuis le Bureau, une tablette ou un smartphone.
  • Options d’ajout de mise en page : vous pouvez choisir de copier des arrière-plans de plan de site et de gabarit/page lors de l’ajout de mises en page pour les versions Bureau, Tablette et Téléphone de votre site web.
  • Redirection : redirige automatiquement vers des mises en page spécifiques à des appareils. Lorsque vous parcourez un site Adobe Muse sur un smartphone ou une tablette, le code généré par Adobe Muse charge automatiquement la mise en page adaptée à l’appareil.
  • Prise en charge du glissement dans les widgets : les transitions Vertical, Horizontal et Fondu permettent désormais l’utilisation du glissement. Publiez simplement votre site Adobe Muse, et n’importe quel widget avec une transition Vertical, Horizontal ou Fondu prendra en charge le glissement sur les appareils tactiles.
  • Prise en charge des actions tactiles dans le widget de menu : la sélection de menu et de sous-menu est désormais tactile.
  • Aperçu des mises en page sur l’appareil : affichez un aperçu des mises en page Tablette dans différentes dimensions de tablette et des mises en page Téléphone dans différentes dimensions de téléphone. L’aperçu reflète les dimensions de l’appareil que vous avez sélectionné dans la liste déroulante Taille de l’aperçu, mais ne simule pas les fonctions spécifiques à un appareil ni les caractéristiques du navigateur sur un appareil donné.
  • Mise à l’échelle des fenêtres d’affichage : les sites générés à partir de Muse utilisent les métadonnées des fenêtres d’affichage pour vérifier qu’une page web « remplit » la largeur de l’écran des tablettes et des smartphones, à la fois en orientation Portrait et Paysage.

Raccourcis clavier

  • Passer d’un plan de site à un autre : basculez entre les plans de site Bureau (Ctrl/Cmd+7), Tablette (Ctrl/Cmd+8) et Téléphone (Ctrl/Cmd+9).
  • Atteindre la page : appuyez sur (Ctrl/Cmd+J) pour afficher la boîte de dialogue Atteindre la page permettant d’accéder rapidement à une page, un gabarit ou un plan de site en saisissant une partie du nom de la page.

Formulaires

  • CAPTCHA : le widget Formulaires inclut désormais une option de champ CAPTCHA qui empêche l’envoi automatique de formulaires (spam). Le widget Formulaires en général et l’option CAPTCHA en particulier doivent être pris en charge côté serveur et être hébergés sur Adobe Business Catalyst.

Liens

  • Recherche/Filtre : le menu déroulant Liens (ainsi que le menu déroulant Police) permet désormais la recherche et le filtrage partiel.
  • Organisation des liens : le menu déroulant Liens a été remanié pour organiser les pages pour les mises en page Bureau, Tablette et Téléphone.

Pied de page

  • Option Pied de page rémanent : l’option Pied de page rémanent se trouve dans Propriétés du site/de la page. Lorsque cette case est cochée, le pied de page reste au bas de la fenêtre de navigateur, sauf si la page est plus grande que la fenêtre de navigateur. Dans les versions 2.x (et antérieures) de Muse, le pied de page se comporte comme si l’option Pied de page rémanent était désactivée : les éléments du pied de page restent juste sous le contenu de la page et un espace vide peut apparaître sous le pied de page dans la fenêtre de navigateur si la page est courte. L’option Pied de page rémanent est activée par défaut sur les nouveaux sites et désactivée sur tous les sites convertis à partir de versions précédentes de Muse.

24 octobre 2012

Version 2.3.50

  • Permet de rejoindre le programme bêta privé pour les versions ultérieures d’Adobe Muse. Le programme bêta privé est ouvert aux abonnés à Adobe Muse et à Adobe Creative Cloud (l’acceptation d’un accord de confidentialité est requise).
  • Ajout d’une solution de contournement pour le bug lié au défilement basé sur des points d’ancrage pour les versions mobile et bureau de Safari 6. Lorsqu’un navigateur ne permet pas l’animation du défilement, le navigateur passe directement au point d’ancrage sans défilement animé.
  • Résout un dysfonctionnement de l’application lorsqu’un repère de règle était ajouté à une page et que l’affichage en mode Conception de la page se fermait immédiatement.
  • Résout un dysfonctionnement de l’application lors de la suppression de nombreuses pages juste après l’utilisation de la commande Enregistrer sous.
  • Résout un dysfonctionnement de l’application lors de la sélection de la commande « Atteindre le lien » dans le menu contextuel d’une image dans le panneau Ressources si l’image se trouvait dans une partie masquée d’un widget.
  • Résout un dysfonctionnement de l’application lors de l’affichage de l’aperçu d’un gabarit contenant une image avec un hyperlien appliqué.

26 septembre 2012

Version 2.2.6

  • La mise à jour 2.2 de Muse dispose de nouveaux certificats de signature de code, en réaction à l’annonce d’Adobe sur la révocation du certificat de signature de code pour certaines applications. Consultez cette page pour plus d’informations.

4 septembre 2012

Version 2.1.974

Téléchargement FTP

  • La nouvelle fonctionnalité Télécharger vers l’hôte FTP générait des erreurs si le site cible n’était pas situé à la racine du fournisseur d’hébergement et si le chemin d’accès complet à télécharger n’était pas fourni. Le téléchargement FTP fonctionne désormais correctement sans que le chemin d’accès complet soit saisi.
  • Correction d’un bogue qui générait des erreurs si le répertoire cible contenait une barre oblique (/).
  • Correction d’un bogue qui provoquait l’échec du téléchargement FTP vers des serveurs Mac ou Linux.

Texte

  • Correction d’un bogue qui entraînait un plantage peu après le lancement pour certains utilisateurs sous Windows XP.
  • Correction d’un bogue qui pouvait entraîner un dysfonctionnement lors de l’utilisation de la méthode de saisie russe (ou d’autres langues) sous Mac.

Widgets

  • Correction d’un bogue d’application incorrecte d’un effet de lueur externe à l’image principale d’un diaporama si l’image était plus petite que le cadre de l’image principale.
  • Correction d’un bogue qui pouvait entraîner des menus endommagés à la suite d’actions Annuler et/ou Rétablir portant sur l’ajout ou la suppression de pages. Cette corruption se traduisait par des erreurs/dysfonctionnements lorsque vous essayiez de modifier l’organisation de la page dans la vue Plan.
  • Si vous cliquez sur le bouton suivant/précédent ou sur une vignette dans un diaporama ou une composition alors que vous êtes dans le navigateur, la lecture automatique s’interrompt dorénavant.
  • Un widget Accordéon défini sur une exportation avec tous les panneaux initialement fermés dessinait de manière incorrecte l’un des onglets de l’accordéon dans l’état actif.
  • Correction d’un bogue relatif à la gestion des attributs de texte dans tous les états qui pouvait empêcher les attributs de texte d’être correctement définis dans les états.
  • Correction d’un bogue où les vignettes de widget de diaporama et de composition ne fonctionnaient pas dans l’aperçu et le navigateur si des combinaisons particulières d’attributs étaient définies dans les différents états.
  • Correction d’un bogue où le bouton Envoyer des formulaires était mal dessiné lors de l’aperçu/l’exportation en cas d’application d’une police système.

Autres

  • La boîte de dialogue de confirmation « Publication terminée » faisait toujours référence à « votre site temporaire… », qu’il s’agisse d’un site temporaire ou d’un site payant. Le texte a été corrigé.
  • Correction d’un bogue où les attributs graphiques étaient incorrectement exportés dans les cas où les images pixellisées étaient partagées entre plusieurs objets.
  • Correction d’un bogue pour permettre l’importation d’un fichier .oam Adobe Edge dont le nom comportait des caractères non-ASCII, ou ayant été créé pendant l’exécution d’Adobe Edge sur un système d’exploitation de langue autre que l’anglais (par exemple, Mac OS X en français). Cette fonctionnalité a été modifiée afin d’utiliser une bibliothèque différente qui ne comporte pas cette limitation.
  • Correction d’un bogue qui entraînait parfois l’ajout erroné de « http:// » à des liens saisis dans le contrôle Hyperlien (c’est-à-dire mailto:foo@bar.org, tel:2065551212, etc.).
  • Le format de date utilisé dans le fichier sitemap.xml généré a été corrigé.

20 août 2012

Version 2.0.945

Palette Alignement

  • Nous avons ajouté une nouvelle palette Alignement, disponible dans le menu Fenêtre, ou en cliquant sur le nouveau contrôle « Alignement » dans la barre de contrôle.
  • Vous pouvez utiliser les nouvelles fonctionnalités Alignement, afin d’aligner ou de répartir les objets sélectionnés les uns par rapport aux autres, ou par rapport à la zone de contenu de la page (c’est-à-dire la zone entre le bas de l’en-tête et le haut du pied de page).

Téléchargement des ressources

  • Vous pouvez à présent ajouter des liens vers des fichiers externes (par ex. des PDF, des fichiers .zip, .dmg ou .exe) et ajouter un lien hypertexte afin de permettre aux utilisateurs de télécharger le fichier à partir de votre site web.
  • Toutes les ressources liées seront téléchargées/exportées avec le reste du site Adobe Muse, dans un nouveau dossier « ressources ».

Amélioration de la génération de code

  • Nous avons amélioré la génération de code HTML pour Adobe Muse  dans plusieurs domaines. Les tons foncés, lueurs et dégradés utilisent maintenant une feuille de style CSS au lieu de générer des images supplémentaires.
  • Nous avons éliminé de nombreux cas où les nœuds HTML étaient dupliqués. Nous avons également modifié le cadre JavaScript pour nos widgets. Nous sommes passés de Spry à un cadre plus petit, plus rapide : WebPro.
  • Ces modifications accélèrent le processus d’exportation, et Adobe Muse génère désormais moins d’images et des fichiers HTML de plus petite taille.
  • Les tons foncés et lueurs externes sont représentés à l’aide de la propriété CSS box-shadow au lieu d’être pixellisés.
  • Nous avons corrigé l’appellation des images exportées par Adobe Muse ayant été soit rééchantillonnées soit recadrées avant l’exportation.
  • Les images en arrière-plan définies sur « Ajuster » ou « Ajuster au fond » sont désormais exportées avec la propriété CSS background-size « contain » ou « cover », respectivement.
  • Les navigateurs affichent un avertissement lorsque vous servez une page contenant à la fois du contenu HTTP et HTTPS, qui peut être déclenché en cas de chargement de contenu depuis un réseau de diffusion de contenu (CDN) tel qu’Amazon CloudFront. Pour éviter ces avertissements, Adobe Muse se sert de JavaScript pour ne pas utiliser les URL de CDN à contenu HTTPS et se rabattre sur une version locale du contenu.

Formulaires

  • Nous avons ajouté un nouveau widget formulaire à la bibliothèque de widgets.
  • Vous pouvez facilement configurer le formulaire pour qu’une fois soumis, le formulaire soit envoyé à plusieurs adresses électroniques, et éventuellement pour rediriger les utilisateurs vers une autre page après la soumission du formulaire.
  • Vous pouvez ajouter et supprimer des champs et appliquer des styles à un formulaire comme vous le feriez pour d’autres éléments d’Adobe Muse. Vous pouvez appliquer indépendamment des styles aux différents états et champs du formulaire pour qu’il soit attrayant et clair, avec des repères visuels pour indiquer les erreurs, les champs vides, entre autres.
  • Le traitement de formulaire nécessitant la prise en charge côté serveur, les formulaires Adobe Muse sont configurés pour fonctionner lorsqu’ils sont publiés sur Adobe Business Catalyst. Si vous apportez des modifications à votre formulaire et le publiez à nouveau, Adobe Muse fera ces mêmes modifications dans vos formulaires sur Adobe Business Catalyst.
  • Adobe Muse conserve les données lorsqu’il restructure vos formulaires sur Adobe Business Catalyst.
    • Si un champ non renseigné est supprimé, il sera supprimé de la base de données.
    • Si un champ renseigné est supprimé, il sera conservé dans la base de données, mais peut être supprimé de la console d’administration d’Adobe Business Catalyst si vous le souhaitez.

Amélioration des polices

  • L’interface utilisateur des polices propose un aperçu des polices sous la forme d’échantillon de texte avec la police, la graisse ou le style choisi.
  • Les sous-menus pour les divers types de police (web, web sécurisé et système) ont été supprimés au profit d’une liste unique à sections, avec des raccourcis pour se rendre à chaque section.
  • Les polices web et les polices système sont regroupées par famille ; les graisses et styles individuels (par ex. Gras, Italique, Gras italique, etc. ) des familles de polices à plusieurs faces apparaissent dans les sous-menus.
  • L’interface des polices affiche une liste, générée automatiquement, des polices utilisées récemment. Le nombre de polices utilisées récemment à afficher peut être configuré et la liste peut être effacée.
  • La liste des polices peut être filtrée par famille de police (par exemple, « Myriad Pro »), graisse ou style (par exemple, « Gras Italique »), ou par une combinaison de ces éléments (par exemple, « Pro Myriad Gras Italique »), y compris en utilisant des noms partiels dans n’importe quel ordre (par exemple, « It Gras Myr Pro »).
  • Adobe Muse utilise maintenant des références indépendantes de la plate-forme pour les polices, de sorte que les documents Adobe Muse peuvent être échangés entre Mac et Windows sans problème pour résoudre la référence des polices.
  • Adobe Muse affiche le nom des polices en version localisée (si disponible) en fonction des paramètres régionaux de l’application, et non de votre système. Les documents Adobe Muse peuvent être échangés entre les applications sans problème pour résoudre la référence des polices.

Téléchargement FTP

  • Adobe Muse propose maintenant la possibilité de transférer des documents par FTP à l’hôte de votre choix en sélectionnant Fichier > Télécharger vers hôte FTP dans le menu Adobe Muse.
  • La boîte de dialogue de transfert FTP d’Adobe Muse vous permet d’indiquer l’hôte, le sous-répertoire et les informations de connexion.

Intégration d’Adobe Edge

  • Si vous publiez un fichier .oam à partir d’Adobe Edge, vous pouvez l’importer dans Adobe Muse. Toutes les images requises, ainsi que le contenu CSS et JavaScript seront téléchargés lors de la publication ou de l’exportation.
  • Comme pour tous les autres contenus importés, si vous effectuez des changements dans le fichier source Adobe Edge et que vous réenregistrez le fichier au format .oam, les modifications sont détectées par Adobe Muse, et vous pouvez utiliser la palette Ressources pour mettre à jour le contenu dans Adobe Muse.

Prise en charge linguistique

  • Le logiciel est maintenant localisé en japonais et en italien.
  • Les fonctions spécifiques au japonais comprennent l’ajout de polices web japonaises sécurisées dans le menu des polices ainsi qu’une prise en charge des méthodes de codage des caractères en japonais, y compris de la saisie de texte et des caractères à deux octets.

Repères de règle

  • Adobe Muse permet maintenant de faire glisser des repères sur une page à partir de la règle horizontale ou verticale.
  • Les éléments de la page restent attachés aux repères lors de leur déplacement, mais les guides ne sont pas exportés.
  • Adobe Muse prend en charge la sélection de plusieurs repères sur une page.

Sitemap.xml

  • Adobe Muse crée dorénavant un fichier sitemap.xml pour une meilleure optimisation pour les moteurs de recherche lorsque le site est hébergé ailleurs que sur Adobe Business Catalyst. Vous pouvez exclure une page du fichier sitemap.xml (si vous ne souhaitez pas que les moteurs de recherche la trouvent) en définissant une option dans la boîte de dialogue Propriétés de la page.

Amélioration du fond du navigateur

  • Vous pouvez à présent définir un fond de navigateur dégradé. (Remarque : l’opacité, la taille et le point focal ne sont pas disponibles en raison des standards de compatibilité et de transparence entre les différents navigateurs.)
  • En outre, vous pouvez à présent définir les paramètres de l’image d’arrière-plan de votre navigateur pour qu’elle s’ajuste ou qu’elle remplisse le fond.

Amélioration de la barre de contrôle

  • Les commandes de la barre de contrôle d’Adobe Muse peuvent maintenant être réduites (comme dans Illustrator). A mesure que vous élargissez la fenêtre de l’application Adobe Muse, davantage de commandes s’affichent.
  • Des commandes supplémentaires ont été ajoutées à la barre de contrôle : Etats, Transformation et Alignement. Les commandes de texte sont désormais disponibles non seulement lorsque vous utilisez l’outil Texte, mais aussi lorsque vous sélectionnez des blocs de texte.

Glisser-déposer de styles/nuances/couleurs

  • Vous pouvez à présent faire glisser et déposer un style de paragraphe ou de caractère dans un bloc de texte pour appliquer le style au texte.
  • Vous pouvez également faire glisser un style graphique sur un élément de page ou sur la page pour l’appliquer.
  • Vous pouvez faire glisser une nuance sur un élément de la page, sur une page ou sur une zone de navigation d’une page pour appliquer le remplissage de l’arrière-plan.
  • Vous pouvez faire glisser une couleur (en faisant glisser la zone d’aperçu des couleurs juste au-dessus de la boîte d’édition RVB) sur un élément de page, une page ou une zone de navigation d’une page pour appliquer le remplissage d’arrière-plan. Vous pouvez également faire glisser une couleur à la palette Nuancier pour créer une nuance de celle-ci.

Hyperliens

  • Le contrôle Hyperlien peut maintenant être redimensionné de façon à ce que les utilisateurs puissent voir l’URL complète. Nous avons modifié l’étiquette « Titre » de l’option hyperlien en « Info-bulle » pour aider à clarifier où l’utilisateur saisit les informations de destination de l’hyperlien.

Modifications visuelles

  • L’étiquette Conseil s’affiche désormais lorsque vous survolez les éléments d’une page. Il y a une nouvelle préférence pour désactiver cette option d’affichage.
  • Les groupes et les widgets sont désormais indiqués par des rectangles en ligne pointillée.
  • Lorsqu’un élément de page ne peut pas être redimensionné dans une direction spécifique, un « X » s’affiche.

Amélioration des widgets

  • Les widgets Diaporama et Composition incluent désormais un sélecteur numérique pour régler la vitesse de lecture automatique en secondes, au lieu de choisir entre les vitesses Lente, Moyenne et Rapide.
  • Nous avons ajouté l’option Aléatoire aux widgets Diaporama et Composition afin que le contenu du diaporama ou de la composition puisse être lu dans un ordre aléatoire.
  • La taille et l’espacement du widget sont désormais mieux conservés lors de son passage de l’état horizontal à vertical, ou vice versa.
  • Lorsque vous changez l’état d’une partie d’un widget au moment de sa conception, vous pouvez maintenant modifier l’état des pièces apparentées appropriées pour mieux imiter le comportement du navigateur.
  • En nous basant sur les commentaires de nos clients, nous avons renommé les éléments suivants :
    • « Pleine largeur » et « Page entière » deviennent « Espacement uniforme ».
    • « Largeur uniforme » et « Hauteur uniforme » deviennent « Taille uniforme ».

Autres améliorations

  • Le raccourci Maj + Retour/Entrée crée un saut de ligne au lieu d’un retour chariot.
  • Le raccourci Contrôle/Ctrl + Tab active l’onglet suivant.
  • Le raccourci Contrôle/Ctrl + Maj + Tab active l’onglet précédent.
  • Le raccourci Option/Alt + clic sur l’onglet d’une page ferme tous les onglets des pages ouvertes.
  • Le raccourci Option/Alt + clic sur l’onglet d’un site ferme tous les sites ouverts.
  • Maintenir la touche Maj enfoncée pendant le redimensionnement d’une image vous permet d’effectuer un redimensionnement non-proportionnel.
  • Les boîtes d’édition X, Y, L, H et Angle prennent en charge la duplication et la transformation de la sélection si vous maintenez la touche Option/Alt tout en appuyant sur Retour/Entrée ou sur la touche de tabulation.
  • Si vous entrez une valeur dans une boîte d’édition vous pouvez utiliser le raccourci Maj + Entrée pour appliquer la valeur et conserver la sélection sur la zone d’édition.
  • Ajout de la fonctionnalité Sélectionner même qui sélectionne d’autres objets de la page qui sont du même type que celui de l’objet actuellement sélectionné et peut être utilisée avec le raccourci Alt + Contrôle + Maj + A et à partir des menus Contexte et Edition.
  • Ajout d’une indication d’angle dans le dispositif de suivi de la rotation pour vous permettre de voir l’angle à côté du curseur lorsque vous faites pivoter un élément.
  • Modification des valeurs de rotation : elles sont maintenant comprises entre -180 et 180 pour correspondre aux autres applications Adobe. Avant, elles allaient de 0 à 360.
  • La boîte de dialogue Publication dispose d’un nouveau lien vers la FAQ pour aider les utilisateurs à comprendre les implications de la publication.
  • Les workflows Télécharger vers l’hôte FTP et Exporter au format HTML ont à présent un champ de saisie « Nom de domaine ». Il est utilisé pour la génération de fichiers sitemap.xml et l’activation des polices web Typekit.
  • L’affichage des éléments à 100 % de leur largeur sur les appareils iOS est désormais possible.
  • Adobe Muse propose maintenant des sous-menus fonctionnels pour les appareils iOS.

1er juin 2012

Version 1.1.960

  • Suppression de l’erreur d’expiration après le 15 juin 2012.
  • Correction de l’erreur d’insuffisance de la mémoire lors de la publication de sites de grande taille contenant plusieurs images sur une seule page.
  • Correction du problème de démarrage d’Adobe Muse lorsque celui-ci a été installé à un emplacement dont le chemin comprend des caractères ASCII accentués (accent aigu, cédille, accent circonflexe, accent grave, tilde et tréma).
  • Correction du problème de conservation des informations d’identification dans le flux de publication de Business Catalyst avec la version d’essai d’Adobe Muse.
  • Résolution du problème concernant l’exportation d’un site de deux pages ou plus contenant un objet ayant divers fonds sur le gabarit.
  • Résolution du problème d’artefacts de compression pour les couleurs transparentes en cas de diminution du taux d’échantillonnage d’un fichier PNG.
  • Mise à jour de la clé Apple Developer pour qu’Adobe Muse soit conforme aux nouvelles fonctionnalités de sécurité 10.8 et puisse les prendre en charge.
  • Possibilité pour les abonnés de s’inscrire au programme bêta d’Adobe Muse (Menu Aide > « Aidez-nous à améliorer Adobe Muse »).

7 mai 2012

Version 1.0.948

  • Accès à plus de 400 polices web disponibles via le service Typekit® d’Adobe.
  • Ajout d’une nouvelle section « Code HTML pour <head> » dans l’onglet Métadonnées de la boîte de dialogue Propriétés de la page. Certains widgets web nécessitent l’ajout de la commande Javascript « include » dans l’élément <head> de la page. Cette commande permet d’ajouter ce code HTML personnalisé.
  • Ajout d’un nouvel algorithme de rééchantillonnage bicubique qui produit des images de meilleure qualité.
  • Ajout d’une nouvelle commande Conserver les proportions en largeur et en hauteur (icône en forme de chaîne) dans le panneau Transformation et la barre de contrôle. Lorsqu’elle est activée, elle permet de conserver les proportions de la sélection lors de la modification de sa largeur ou de sa hauteur.
  • Correction de plusieurs problèmes d’échec de la connexion.
  • Les commandes d’interface s’affichent de façon mixte lorsque plusieurs éléments ayant des attributs différents sont sélectionnés.
  • Nombreuses corrections de problèmes concernant la sortie HTML/CSS pour les états, les widgets et les bugs liés à un navigateur en particulier.
  • Résolution des problèmes liés à l’importation des images et des boutons Photoshop et au traitement des images de fond.
  • Corrections des blocages causés par l’importation de fichiers SWF problématiques ou de fichiers SWF qui font référence à des fichiers externes.
  • Résolution de problèmes liés au rendu des éléments alignés sur le texte dans certains navigateurs.
  • Résolution de problèmes liés à l’échec de l’enregistrement d’un fichier dû à une insuffisance de droits sur ce fichier.
  • Résolution de plusieurs problèmes liés aux diaporamas et aux cadres lumineux.
  • Amélioration de la gestion des noms de page et de gabarit comprenant des caractères accentués.
  • Suppression des caractères non-ASCII dans les fichiers CSS.
  • Ainsi que plusieurs améliorations de performance et d’autres résolutions de problèmes.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne