Définir les préférences de performances adéquates dans Photoshop permet à votre ordinateur de fonctionner stablement à une vitesse optimale, sans blocages, latences ou temps d’attente. En fonction des ressources disponibles sur votre système, ajustez ces préférences afin de tirer le meilleur parti de votre expérience Photoshop.

Photoshop fournit un ensemble de préférences (Préférences > Performances) pour vous aider à utiliser au mieux les ressources de votre ordinateur, telles que la mémoire, le cache, le processeur graphique, etc. Selon votre scénario d’utilisation principal de Photoshop et les types de documents que vous utilisez généralement, différentes combinaisons de ces paramètres peuvent vous convenir.

Des paramètres supplémentaires tels que Disques de travail, disponibles dans d’autres onglets de la boîte de dialogue Préférences, peuvent également avoir un impact direct sur la vitesse d’exécution et la stabilité de votre ordinateur.

Préférences relatives aux performances de Photoshop
Préférences de performances dans Photoshop

Régler la mémoire allouée à Photoshop

Vous pouvez améliorer les performances en augmentant la quantité de mémoire/RAM affectée à Photoshop. La zone Utilisation de la mémoire de la boîte de dialogue Préférences de performances (Préférences > Performances) indique la quantité de mémoire RAM disponible pour Photoshop. Elle indique également la fourchette idéale d’affectation de la mémoire Photoshop pour votre système.

Par défaut, Photoshop utilise 70 % de la mémoire RAM disponible.

  1. Augmentez la quantité de mémoire RAM affectée à Photoshop en modifiant la valeur située dans le champ Laisser Photoshop utiliser. Une autre possibilité consiste à régler le curseur d’utilisation de la mémoire.
  2. Redémarrez Photoshop pour activer vos modifications.

Pour trouver l’allocation idéale à votre système, modifiez la valeur par incréments de 5 % et contrôlez les performances avec l’indicateur d’efficacité. 

Nous ne recommandons pas d’affecter plus de 85 % de la mémoire de votre ordinateur à Photoshop. En effet, les performances pourraient alors en être affectées car les autres applications système manqueraient de mémoire.

Remarque :

Si vous rencontrez des erreurs de mémoire RAM saturée ou des erreurs de mémoire insuffisante dans Photoshop, essayez d’augmenter la quantité de mémoire RAM affectée à Photoshop. Toutefois, affecter trop de mémoire RAM (>85 %) à Photoshop peut affecter les performances des autres applications s’exécutant et rendre alors votre système instable. 

La meilleure solution à ce problème consiste augmenter la quantité de RAM de votre ordinateur. Consultez le fabricant de votre ordinateur pour connaître les spécifications et la compatibilité de la RAM.

Régler les niveaux de cache

Éléments de base du cache

Photoshop utilise la mise en mémoire cache d’images pour accélérer la réactualisation des documents haute résolution pendant que vous les utilisez. Vous pouvez définir jusqu’à huit niveaux de données d’images mises en cache et choisir l’une des quatre tailles de mosaïque de cache disponibles.

Les niveaux de cache croissants améliorent la réactivité de Photoshop pendant que vous travaillez, bien que le chargement d’images prendra plus de temps. La taille de la mosaïque du cache détermine la quantité de données sur laquelle Photoshop opère à la fois. Les mosaïques plus volumineuses permettent d’accélérer des opérations plus complexes, telles que la netteté des filtres. Les modifications mineures, telles que l’application de contours, sont plus efficaces avec de plus petites mosaïques.

Paramètres prédéfinis de cache

Trois caches prédéfinis sont disponibles dans le panneau Préférences des performances. Choisissez celui qui correspond à votre scénario d’utilisation/objectif d’utilisation de Photoshop :

  • Conception Web/UI : Choisissez cette option si vous utilisez Photoshop surtout pour la conception Web, d’application ou d’écran. Cette option convient aux documents comportant de nombreux calques d’actifs de dimension de pixel faible à moyenne.
  • Par défaut/Photos : Choisissez cette option si vous utilisez surtout Photoshop pour retoucher ou éditer des images de taille modérée. Par exemple, utilisez cette option si vous éditez normalement des photos provenant de votre appareil mobile ou numérique dans Photoshop.
  • Dimensions pixel immenses : Choisissez cette option si vous utilisez considérablement des documents volumineux dans Photoshop (par exemple, des panoramas, des peintures mates, etc.).

Niveaux de cache

Pour un contrôle plus détaillé, spécifiez les niveaux de cache manuellement ; la valeur par défaut est 4.

  • Si vous utilisez des fichiers relativement petits (environ 1 mégapixel ou 1 280 x 1 024 pixels) et de nombreux calques (plus de 50), définissez les niveaux de cache sur 1 ou 2. La définition des niveaux de cache à 1 désactive la mise en mémoire cache de l’image ; seule l’image à l’écran est placée dans le cache.
  • Si vous utilisez des fichiers avec des dimensions en pixels supérieures (50 mégapixels ou plus), définissez les niveaux de cache sur une valeur supérieure à 4. Les niveaux de cache plus élevés accélèrent le retraçage.

Remarque :

Vous risquez de ne pas obtenir des résultats de haute qualité avec certaines fonctionnalités de Photoshop si vous définissez les niveaux de cache sur 1.

Limiter les états d’historique

Vous pouvez enregistrer l’espace du disque de travail et améliorer les performances en limitant ou en réduisant le nombre d’états d’historique que Photoshop enregistre dans le panneau Historique. La quantité d’espace que vous enregistrez varie selon le nombre de pixels qu’une opération change. Par exemple, un état d’historique basé sur un simple trait ou une opération non destructive, telle que la création ou la modification d’un calque de réglage, occupe peu d’espace sur le disque. L’application d’un filtre à une image entière, en revanche, consomme beaucoup plus d’espace.

Photoshop peut enregistrer jusqu’à 1 000 états d’historique ; le nombre par défaut est de 50.

Pour réduire ce nombre, accédez à la boîte de dialogue des préférences de performances. Dans la section Historique et cache
, définissez le nombre d’états d’historique sur une valeur inférieure.

Définir les paramètres du processeur graphique (GPU)

Comment Photoshop tire-t-il profit du processeur graphique ?

Si vous rencontrez des problèmes lors de l’utilisation des fonctionnalités ci-dessus, consultez la section Dépannage du processeur graphique (GPU).

Préférences GPU

Photoshop fournit des paramètres GPU dédiés dans les sections Performances et 3D de la boîte de dialogue Préférences.

Paramètres dans la section Préférences > Performances

Si une carte graphique est détectée sur votre système, son nom et son modèle apparaîtront sous Processeur graphique détecté dans la zone Paramètres du processeur graphique de la section Performances.

  • Si votre carte graphique est prise en charge, la case « Utiliser le processeur graphique » est cochée par défaut.
  • Si votre carte graphique n’est pas prise en charge, la case à cocher est grisée et non cochée par défaut.
  • Si votre carte graphique est prise en charge et que la case « Utiliser un processeur graphique » est décochée, cela est probablement dû au fait que Photoshop a détecté un blocage causé par un pilote ou une configuration graphique défectueux. Consultez la section Résolution des problèmes de processeur graphique (GPU) et de pilote graphique de Photoshop.

Paramètres avancés du processeur graphique

Pour optimiser les performances de la carte, cliquez sur le bouton Paramètres avancés. 

Réglage du mode de dessin :

  • De base : ce mode utilise une quantité de mémoire du processeur graphique minimale pour exécuter les fonctions OpenGL les plus élémentaires. Utilisez ce mode si les modes Normal et Avancé semblent avoir des performances moins fluides. Cela peut se produire lorsque vous exécutez régulièrement d’autres programmes qui occupent la mémoire du processeur graphique. Sélectionnez cette option si vous constatez des réactualisations d’écran médiocres ou des performances plus lentes lorsque vous utilisez des fonctionnalités accélérées par GPU.
  • Normal : ce mode utilise une quantité de mémoire GPU considérable pour prendre en charge des fonctions OpenGL avancées afin de mettre en correspondance les couleurs et les tons et pour fusionner le damier. Cela libère le processeur qui peut alors effectuer d’autres tâches.
  • Avancé : ce mode utilise le processeur graphique de manière plus intensive. Il utilise la même quantité de mémoire que le mode Normal, tout en activant davantage de techniques pour améliorer les performances de dessin. Ce paramètre est optimal si vous travaillez en 3D ou utilisez considérablement des fonctionnalités accélérées par GPU. Si ce mode semble fonctionner de manière moins fluide, essayez de passer en mode Normal ou De base.
memory-usage-3D
3D : Utilisation de la mémoire

Gérer les disques de travail

Un disque de travail est un lecteur ou un disque SSD utilisé pour le stockage temporaire lors de l’exécution de Photoshop. Photoshop utilise cet espace pour stocker des parties de vos documents et les états du panneau Historique qui ne passent pas dans la mémoire RAM. Les fichiers de travail sont placés dans des dossiers invisibles spécifiés par le système d’exploitation, à l’exception des volumes non amorçables sur Windows, dans le répertoire racine du lecteur. Lorsqu’un lecteur non amorçable est utilisé comme disque de travail, les fichiers temporaires sont placés dans le répertoire racine du lecteur.

Par défaut, Photoshop utilise le disque dur sur lequel le système d’exploitation est installé comme disque de travail principal. 

Pour en savoir plus sur les préférences de gestion du disque de travail, les paramètres recommandés et le dépannage, reportez-vous à la section Configuration de disques de travail.

Voir aussi