A propos des tracés transparents

Vous pouvez combiner plusieurs tracés en un objet unique appelé tracé transparent. Créez un tracé transparent, puis utilisez l’une des méthodes suivantes :

  • Ajoutez des parties évidées transparentes à un tracé.

  • Conservez les parties évidées transparentes de certains caractères, tels que les lettres o et e, lorsque vous convertissez des caractères en dessins de lettre modifiables en utilisant la commande Vectoriser. L’utilisation de la commande Vectoriser résulte toujours en la création de tracés transparents.

  • Appliquez un dégradé ou ajoutez un contenu qui s’étend sur plusieurs tracés. Bien que vous puissiez également appliquer un dégradé à plusieurs objets à l’aide de l’outil Dégradé, l’application d’un dégradé à un tracé transparent donne souvent de meilleurs résultats, car vous pouvez ensuite modifier la totalité du dégradé en sélectionnant l’un des sous-tracés. Avec l’outil Dégradé, toute modification ultérieure nécessite la sélection de tous les tracés que vous aviez initialement sélectionnés.

Méthodes recommandées pour la modification des tracés transparents

Gardez à l’esprit les instructions suivantes lorsque vous modifiez des tracés transparents :

  • Les modifications apportées aux attributs de tracé (tels que le contour et le fond) altèrent toujours tous les sous-tracés d’un tracé transparent, et cela indépendamment de l’outil de sélection utilisé ou du nombre de sous-tracés sélectionnés. Pour conserver les attributs de contour et de fond de chaque tracé que vous voulez combiner, associez-les.

  • Dans un tracé transparent, tout effet placé relativement au cadre de sélection du tracé (tel qu’un dégradé ou une image collée à l’intérieur du tracé) est placé par rapport au cadre de sélection du tracé transparent (c’est-à-dire, le tracé qui contient tous les sous-tracés).

  • Si vous créez un tracé transparent, que vous modifiez ses propriétés puis que vous l’annulez avec la commande Annuler, les tracés annulés héritent des propriétés du tracé transparent et ne récupèrent pas leurs propriétés d’origine.

  • Si votre document contient des tracés transparents comportant de nombreux points d’inflexion, ils peuvent être difficiles à imprimer sur certains périphériques de sortie. Dans ce cas, simplifiez ou éliminez les tracés transparents, ou convertissez-les en images bitmap à l’aide d’un programme tel qu’Adobe Photoshop.

  • Si vous appliquez un fond à un tracé transparent, des parties évidées peuvent apparaître à des emplacements inattendus. Pour un tracé simple tel qu’un rectangle, l’intérieur, ou la zone à laquelle vous pouvez appliquer un fond, correspond tout simplement à la zone que renferme le tracé. Toutefois, pour un tracé transparent, InDesign doit décider si les intersections créées par les sous-tracés du tracé transparent sont situées à l’intérieur (zones remplies) ou à l’extérieur (parties évidées). Le sens de chaque sous-tracé (ordre dans lequel ses points ont été créés) détermine si la zone qu’il renferme se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur. Si un sous-tracé est rempli alors que vous vouliez en faire une partie évidée, ou vice versa, cliquez sur le bouton Inverser le tracé du panneau Pathfinder pour en inverser le sens.

Tracé transparent contenant deux sous-tracés
Tracé transparent contenant deux sous-tracés ayant le même sens de tracé (à gauche) et des sens de tracé différents (à droite)

Création d’un tracé transparent

Vous pouvez créer un tracé transparent à partir d’au moins deux tracés ouverts ou fermés. Une fois un tracé transparent créé, tous les tracés sélectionnés à l’origine deviennent des sous-tracés du nouveau tracé transparent. Les tracés sélectionnés héritent des paramètres de contour et de fond des objets les plus bas dans l’ordre de superposition.

Remarque :

si un ou plusieurs objets ont un contenu, tel que du texte ou une image importée, les attributs et le contenu du tracé transparent obtenu sont définis par les attributs et le contenu de l’objet le plus bas. Les objets sélectionnés plus avant mais sans contenu n’affectent pas le tracé.

Vous pouvez modifier la forme de n’importe quelle partie d’un tracé transparent en utilisant l’outil Sélection directe  pour sélectionner un point d’ancrage sur un sous-tracé.

  1. Utilisez l’outil Sélection  pour sélectionner tous les tracés que vous voulez inclure dans le tracé transparent.
  2. Choisissez Objet > Tracés > Créer un tracé transparent. Une partie évidée apparaît à l’intersection des tracés sélectionnés.

Remarque :

Il est possible d’appliquer un fond à une partie évidée résultant d’un sous-tracé ou de convertir un sous-tracé en partie évidée. A l’aide de l’outil Sélection directe, sélectionnez un point sur le sous-tracé dont vous souhaitez inverser le sens. Ensuite, choisissez Objet > Tracés > Inverser le tracé ou cliquez sur le bouton Inverser le tracé du panneau Pathfinder.

Transformation de parties évidées en fonds dans un tracé transparent

Le sens de chaque sous-tracé (l’ordre dans lequel ses points ont été créés) détermine si la zone qu’il délimite se trouve à l’intérieur (zones remplies) ou à l’extérieur (parties évidées). Si certaines parties évidées du tracé transparent apparaissent à des endroits inattendus, vous pouvez inverser le sens du sous-tracé.

Deux tracés fermés séparés
Deux tracés fermés séparés (à gauche) et deux sous-tracés du même tracé transparent (à droite) ; le tracé transparent utilise comme partie évidée le cercle central.

  1. A l’aide de l’outil Sélection directe , sélectionnez la partie du tracé transparent à inverser (ou un point dans cette partie). Ne sélectionnez pas l’intégralité du tracé transparent.
  2. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Choisissez Objet > Tracés > Inverser le tracé.

    • Cliquez sur le bouton Inverser le tracé du panneau Pathfinder.

Décomposition d’un tracé transparent

Vous pouvez décomposer un tracé transparent en l’annulant, ce qui transforme tous ses sous-tracés en tracés indépendants.

  1. Sélectionnez un tracé transparent à l’aide de l’outil Sélection .
  2. Choisissez Objet > Tracés > Annuler le tracé transparent.

Remarque :

la commande Annuler n’est pas disponible lorsque le tracé transparent sélectionné est compris dans un bloc ou lorsqu’il contient lui-même du texte.

Modification des parties évidées dans un tracé transparent

Il est possible d’éliminer une partie évidée résultant d’un sous-tracé ou d’appliquer un fond à un sous-tracé à l’origine d’une partie évidée par inversion du sens du sous-tracé.

  1. A l’aide de l’outil Sélection directe , sélectionnez un point sur le sous-tracé dont vous souhaitez inverser le sens. Ne sélectionnez pas l’intégralité du tracé transparent.
  2. Choisissez Objet > Tracés > Inverser le tracé ou cliquez sur le bouton Inverser le tracé du panneau Pathfinder.

Création de formes composées

Pour créer une forme composée, utilisez le panneau Pathfinder (Fenêtre > Objet et mise en page > Pathfinder). Les formes composées peuvent être créées à partir de tracés simples ou transparents, de blocs de texte, de textes vectorisés ou d’autres formes. L’aspect de la forme composée dépend du bouton Pathfinder que vous avez choisi.

Panneau Pathfinder
Panneau Pathfinder

A. Objets d’origine B. Addition C. Soustraction D. Intersection E. Exclusion du chevauchement F. Soustraction (avant-arrière) 

Addition

Trace le contour de tous les objets pour créer une seule forme.

Soustraction

Les objets au premier plan « perforent » l’objet à l’arrière-plan.

Intersection

Crée une forme à partir de zones se chevauchant.

Exclusion du chevauchement

Crée une forme à partir de zones qui ne se chevauchent pas.

Soustraction (avant-arrière)

Les objets à l’arrière-plan « perforent » l’objet au premier-plan.

Dans la plupart des cas, la forme qui en résulte adopte les attributs (fond, contour, transparence, calque, etc.) de l’objet le plus en avant. Toutefois, lorsque vous soustrayez des formes, les objets à l’avant sont supprimés. La forme qui en résulte adopte les attributs de l’objet le plus en arrière.

Lorsque vous incluez un bloc de texte dans une forme composée, la forme du bloc de texte se transforme, mais le texte lui-même reste inchangé. Pour modifier le texte, créez un tracé transparent à l’aide de textes vectorisés.

Forme composée utilisée comme bloc de texte
Forme composée utilisée comme bloc de texte (à gauche) comparée à une forme composée créée à partir d’un texte vectorisé (à droite)

Création d’une forme composée

Vous pouvez utiliser une forme composée comme unité simple ou libérer ses tracés de composants pour travailler individuellement avec chacun d’eux. Vous pouvez, par exemple, appliquer un fond en dégradé à une partie seulement de la forme composée.

Dégradé appliqué à une forme
Dégradé appliqué à une forme composée (à gauche) comparé à un dégradé appliqué à une partie de la forme composée seulement (à droite)

  1. Choisissez Fenêtre > Objet et mise en page > Pathfinder, pour ouvrir le panneau.
  2. Sélectionnez les objets à combiner dans une forme composée
  3. Cliquez sur un bouton (Ajouter, par exemple) dans la section Pathfinder du panneau Pathfinder.

Vous pouvez également choisir une commande du sous-menu Objet > Pathfinder.

Annulation des tracés dans une forme composée

  1. Sélectionnez la forme composée. Choisissez Objet > Tracés > Annuler le tracé transparent. La forme composée est séparée en tracés de composants.

    Remarque :

    Pour regrouper des tracés de composants sans perdre les modifications appliquées aux différents tracés, choisissez Associer dans le menu Objet plutôt que Tracés transparents > Créer.

Création de tracés à partir de texte vectorisé

Utilisez la commande Vectoriser pour convertir des caractères sélectionnés en un ensemble de tracés transparents que vous pouvez modifier et manipuler comme tout autre tracé. La commande Vectoriser est particulièrement utile pour créer des effets destinés à un affichage grand format, mais elle est rarement utilisée pour le corps du texte et autres petits caractères.

Remarque :

Si vous voulez simplement appliquer un contour en couleurs, un fond ou un contour dégradé à des caractères, il n’est pas nécessaire de vectoriser le texte. Vous pouvez utiliser le panneau Outils, ainsi que les panneaux Nuancier, Couleur ou Dégradé, pour appliquer les couleurs et les dégradés directement au contour ou au fond des caractères sélectionnés.

La commande Vectoriser utilise les données de vectorisation de police des fichiers de polices Type 1, TrueType ou OpenType. Lorsque vous créez un texte vectorisé, les caractères sont convertis à leur emplacement courant et conservent tous leurs attributs de mise en forme graphique, tels que le contour et le fond.

Remarque :

certains fondeurs bloquent les données de polices de caractères indispensables à la vectorisation. Si vous choisissez une police ainsi protégée et que vous choisissez Texte > Vectoriser, un message vous informe que la police ne peut pas être convertie.

Lorsque vous vectoriser du texte, celui-ci perd les renseignements qu’il contient, c’est-à-dire les instructions intégrées aux polices vectorielles pour modifier leur forme et permettre au système de les afficher ou de les imprimer de façon optimale, quelle que soit leur taille. Par conséquent, l’affichage d’un texte vectorisé risque d’être médiocre en petit corps de caractère ou à une résolution faible.

Une fois le texte vectorisé, vous pouvez utiliser l’une des méthodes suivantes :

  • Modifier les dessins de lettres en faisant glisser les points d’ancrage individuellement à l’aide de l’outil Sélection directe 

  • Copier les caractères vectorisés et utiliser la commande Edition > Coller dedans pour masquer une image en la collant dans les caractères vectorisés convertis

  • Utiliser les caractères vectorisés convertis comme blocs de texte pour y saisir ou y importer du texte

  • Changer les attributs de contour des dessins de lettres

  • Utiliser la vectorisation de texte pour créer des formes composées

Utilisation de la vectorisation de texte
Utilisation de la vectorisation de texte

A. Caractère avant vectorisation B. Caractère vectorisé avec image collée dedans C. Caractère vectorisé utilisé comme bloc de texte 

Etant donné que les caractères vectorisés convertis deviennent un ensemble de tracés transparents, vous pouvez modifier certains sous-tracés des ses caractères avec l’outil Sélection directe. Vous pouvez également décomposer les contours de caractères en tracés indépendants en les dissociant du tracé transparent.

Conversion de texte vectorisé en tracés

Par défaut, la vectorisation de texte supprime le texte d’origine. Vous pouvez toutefois, si vous le préférez, faire apparaître la vectorisation par-dessus une copie du texte pour éviter de perdre le texte d’origine.

Lorsque vous sélectionnez des caractères dans un bloc de texte et que vous les vectorisez, les contours obtenus deviennent des objets (texte) ancrés qui suivent le texte. Le texte converti étant devenu un objet graphique, vous ne pouvez plus le mettre en surbrillance ni modifier ses caractères à l’aide de l’outil Texte. En outre, les commandes typographiques ne s’y appliquent plus. Assurez-vous que vous êtes satisfait des paramètres typographiques du texte avant de le vectoriser et créez une copie du texte original.

  1. Utilisez l’outil Sélection  pour sélectionner un bloc de texte, ou utilisez l’outil Texte pour sélectionner un ou plusieurs caractères.
  2. Sélectionnez Texte > Vectoriser.

Conversion d’une copie du texte vectorisé en tracés

  1. Utilisez l’outil Sélection  pour sélectionner un bloc de texte, ou utilisez l’outil Texte pour sélectionner un ou plusieurs caractères.
  2. Tout en maintenant la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée, choisissez Texte > Vectoriser. La copie est créée par-dessus l’original ; utilisez l’outil Sélection pour la déplacer si vous le souhaitez.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne