Types de tracés et de formes

Vous pouvez créer des tracés et les combiner de multiples façons dans InDesign. InDesign crée les types de tracés et de formes suivants :

Tracés simples

Les tracés simples constituent les pièces maîtresses des tracés transparents et des formes composées. Ils consistent en un tracé ouvert ou fermé, qui peut avoir une intersection avec lui-même.

Tracés transparents

Les tracés transparents consistent en un minimum de deux tracés simples qui interagissent ou s’interceptent. Ils sont plus simples que les formes composées et sont reconnus par toutes les applications PostScript. Les tracés combinés dans un tracé transparent agissent comme un objet et partagent des attributs (tels que les couleurs et styles de contour).

Formes composées

Les formes composées consistent en plusieurs tracés, tracés transparents, groupes, dégradés, textes vectorisés, blocs de texte ou autres formes qui interagissent et s’interceptent pour créer de nouvelles formes modifiables. Certaines formes composées apparaissent comme tracés transparents mais leurs tracés transparents peuvent être modifiés par tracé et ne partagent pas nécessairement les mêmes attributs.

Types de tracés et de formes

A. Trois tracés simples B. Tracé transparent C. Forme composée 

A propos des tracés

Lorsque vous dessinez, vous créez une ligne appelée tracé. Un tracé est composé d’un ou de plusieurs segments droits ou incurvés. Le début et la fin de chaque segment sont indiqués par des points d’ancrage qui fonctionnent à la manière d’épingles maintenant un fil en place. Un tracé peut être fermé (un cercle, par exemple) ou ouvert, s’il comporte des extrémités distinctes (une ligne onduleuse, par exemple).

Pour modifier la forme d’un tracé, vous pouvez faire glisser ses points d’ancrage, les points directeurs à l’extrémité des lignes directrices qui apparaissent aux points d’ancrage ou le segment du tracé lui-même.

Composants d’un tracé

A. Extrémité de tracé sélectionnée (pleine) B. Point d’ancrage sélectionné C. Point d’ancrage non sélectionné D. Segment de tracé incurvé E. Ligne directrice F. Point directeur 

Les tracés peuvent avoir deux types de point d’ancrage : les sommets et les points d’inflexion. Au niveau d’un sommet, un tracé change brusquement de sens. Au niveau d’un point d’inflexion, les segments de tracé sont reliés en une courbe continue. Lorsque vous dessinez un tracé, vous pouvez mélanger à votre guise les sommets et les points d’inflexion. Vous pouvez toujours transformer un sommet en point d’inflexion, et inversement.

Points d’un tracé

A. Quatre sommets B. Quatre points d’inflexion C. Combinaison de sommets et de points d’inflexion 

Un sommet peut relier deux segments rectilignes ou courbes, tandis qu’un point d’inflexion raccorde toujours deux segments courbes.

Un sommet peut relier des segments rectilignes et des segments courbes.

Remarque :

ne confondez pas les sommets et les points d’inflexion avec les segments droits et incurvés.

La ligne que forme un tracé s’appelle contour. Une couleur ou un dégradé appliqué à la zone interne d’un tracé ouvert ou fermé s’appelle fond. Un contour peut avoir une épaisseur, une couleur et un modèle de trait (Illustrator et InDesign) ou un modèle de ligne stylisée (InDesign). Une fois que vous avez créé un tracé ou une forme, vous pouvez modifier ses caractéristiques de contour et de fond.

Dans InDesign, à chaque tracé est également associé un point central qui correspond au centre du tracé, mais qui ne fait pas partie intégrante du tracé. Utilisez le point central pour déplacer le tracé, l’aligner sur les autres éléments ou pour sélectionner tous ses points d’ancrage. Le point central est toujours visible et ne peut être ni masqué ni supprimé.

A propos des lignes directrices et des points directeurs

Lorsque vous sélectionnez un point d’ancrage qui relie des segments incurvés (ou lorsque vous sélectionnez le segment lui-même), les points d’ancrage des segments reliés affichent des poignées de direction, qui se composent de lignes directrices se terminant par des points directeurs. L’angle et la longueur des lignes directrices déterminent la forme et la taille des segments incurvés. Le déplacement des points directeurs modifie la forme de la courbe. Les lignes directrices n’apparaissent pas sur la sortie finale.

Une fois que vous avez sélectionné un point d’ancrage (à gauche), les lignes directrices apparaissent sur toutes les courbes reliées par ce point d’ancrage (à droite).

Un point d’inflexion est toujours doté de deux lignes directrices qui se déplacent ensemble comme une seule unité droite. Lorsque vous déplacez une ligne directrice sur un point d’inflexion, les segments incurvés des deux côtés du point s’ajustent simultanément, assurant une courbe continue à ce point d’ancrage.

Un sommet peut quant à lui avoir une, deux ou aucune lignes directrices, selon qu’il relie respectivement un, deux ou aucun segments courbes. Les lignes directrices d’un sommet conservent le sommet en utilisant différents angles. Lorsque vous placez une ligne directrice sur un sommet, seule la courbe située du même côté du point que la ligne directrice est ajustée.

Une fois que vous avez sélectionné un point d’ancrage (à gauche), les lignes directrices apparaissent sur toutes les courbes reliées par ce point d’ancrage (à droite).
Réglage des lignes directrices d’un point d’inflexion (à gauche) et d’un sommet (à droite)

Les lignes directrices sont toujours tangentes (perpendiculaires au rayon) à la courbe au niveau des points d’ancrage. L’inclinaison de chaque ligne directrice détermine celle de la courbe. De même, la longueur de chaque ligne directrice détermine la hauteur ou l’incurvation de la courbe.

Le déplacement et le redimensionnement des lignes directrices modifient l’inclinaison des courbes.

Remarque :

dans Illustrator, vous pouvez afficher ou masquer les points d’ancrage, les lignes directives et les points directeurs en choisissant la commande Affichage > Afficher le contour de sélection ou Affichage > Masquer le contour de sélection.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne