Présentation des tracés et des formes

  1. Guide de l’utilisateur d’InDesign
  2. Premiers pas dans InDesign
    1. Introduction à InDesign
      1. Nouveautés d’InDesign
      2. Configuration requise
      3. Questions courantes
      4. Utilisation des bibliothèques Creative Cloud
    2. Espace de travail
      1. Principes de base sur les espaces de travail
      2. Palette d’outils
      3. Définition des préférences de la mémoire
      4. Espace de travail Tactile
      5. Raccourcis clavier par défaut
      6. Récupération de documents et annulation
  3. Création et mise en page de documents
    1. Documents et pages
      1. Création de documents
      2. Utilisation des gabarits de page
      3. Utilisation des pages d’un document
      4. Définition de la taille des pages, des marges et du fond perdu
      5. Utilisation de fichiers et de modèles
      6. Création de fichiers de livre
      7. Ajouter une numérotation de base des pages
      8. Numérotation des pages, chapitres et sections
      9. Conversion de documents QuarkXPress et PageMaker
      10. Partage de contenu
      11. Présentation d’un workflow élémentaire avec gestion des fichiers
      12. Enregistrement de documents
    2. Grilles
      1. Grilles
      2. Définition des formats de grilles
    3. Aides à la mise en page
      1. Règles
  4. Ajout de contenu
    1. Texte
      1. Ajout de texte dans les blocs
      2. Liaison de texte
      3. Utilisation des fonctionnalités pour l’arabe et l’hébreu dans InDesign
      4. Création de texte curviligne
      5. Listes à puces et numérotées
      6. Glyphes et caractères spéciaux
      7. Composition de texte
      8. Variables de texte
      9. Génération de codes QR
      10. Modification du texte
      11. Alignement du texte
      12. Habillage d’objets avec du texte
      13. Objets ancrés
      14. Contenu lié
      15. Mise en forme des paragraphes
      16. Mise en forme des caractères
      17. Recherche et remplacement
      18. Vérification orthographique et dictionnaires de langue
    2. Typographie
      1. Utilisation des polices dans InDesign
      2. Crénage et approche
    3. Mise en forme de texte
      1. Mise en forme de texte
      2. Tabulations et retraits
    4. Révision de texte
      1. Suivi et examen des modifications
      2. Ajout de notes éditoriales dans InDesign
      3. Importation de commentaires PDF
    5. Ajout de références
      1. Création d’une table des matières
      2. Notes de bas de page
      3. Création d’un index
      4. Notes de fin
      5. Légendes
    6. Les styles
      1. Styles de paragraphe et de caractère
      2. Styles d’objet
      3. Lettrines et styles imbriqués
      4. Utilisation de styles
      5. Interligne
    7. Tableaux
      1. Mise en forme des tableaux
      2. Création de tableaux
      3. Styles de tableau et de cellule
      4. Sélection et modification de tableaux
      5. Contours et fond des tableaux
    8. Interactivité
      1. Hyperliens
      2. Documents PDF dynamiques
      3. Signets
      4. Boutons
      5. Formulaires
      6. Animation
      7. Références croisées
      8. Agencement des fichiers PDF
      9. Transitions de page
      10. Films et sons
      11. Formulaires
    9. Images
      1. Présentation des tracés et des formes
      2. Dessin avec l’outil Crayon
      3. Dessin avec l’outil Plume
      4. Application des paramètres de contour 
      5. Tracés transparents et formes composées
      6. Modification de tracés
      7. Masques
      8. Modification de l’aspect des arrondis
      9. Alignement et répartition d’objets
      10. Images liées et incorporées
      11. Intégration d’AEM Assets
    10. Couleurs et transparence
      1. Application de couleurs
      2. Utilisation de couleurs provenant d’images importées
      3. Utilisation des nuanciers
      4. Mélange d’encres
      5. Teintes
      6. Présentation des tons directs et des couleurs quadrichromiques
      7. Dégradés de couleurs
      8. Dégradés
      9. Aplatissement d’une illustration avec transparence
      10. Ajout d’effets de transparence
  5. Partage
    1. Partage et collaboration        
    2. Partage pour révision
    3. Révision d’un document InDesign partagé
    4. Gestion des commentaires 
  6. Publication
    1. Exportation et publication
      1. Publish Online
      2. Exportation de contenu pour EPUB
      3. Options Adobe PDF
      4. Exportation de contenu au format HTML
      5. Exportation au format Adobe PDF
      6. Exportation de pages au format JPEG
      7. Exportation au format HTML
      8. Présentation de DPS et AEM Mobile
    2. Impression
      1. Impression de livrets
      2. Repères d’impression et fonds perdus
      3. Impression de documents
      4. Encres, séparation et linéature de trame
      5. Surimpression
      6. Création de fichiers PostScript et EPS
      7. Contrôle des fichiers en amont de l’envoi
      8. Impression de miniatures et de documents grand format
      9. Préparation de fichiers PDF destinés à des prestataires de services
      10. Préparation à l’impression des séparations
  7. Extension des fonctionnalités d’InDesign
    1. Automatisation
      1. Fusion des données
      2. Modules externes
      3. Scripts

Types de tracés et de formes

Vous pouvez créer des tracés et les combiner de multiples façons dans InDesign. InDesign crée les types de tracés et de formes suivants :

Tracés simples

Les tracés simples constituent les pièces maîtresses des tracés transparents et des formes composées. Ils consistent en un tracé ouvert ou fermé, qui peut avoir une intersection avec lui-même.

Tracés transparents

Les tracés transparents consistent en un minimum de deux tracés simples qui interagissent ou s’interceptent. Ils sont plus simples que les formes composées et sont reconnus par toutes les applications PostScript. Les tracés combinés dans un tracé transparent agissent comme un objet et partagent des attributs (tels que les couleurs et styles de contour).

Formes composées

Les formes composées consistent en plusieurs tracés, tracés transparents, groupes, dégradés, textes vectorisés, blocs de texte ou autres formes qui interagissent et s’interceptent pour créer de nouvelles formes modifiables. Certaines formes composées apparaissent comme tracés transparents mais leurs tracés transparents peuvent être modifiés par tracé et ne partagent pas nécessairement les mêmes attributs.

Types de tracés et de formes

A. Trois tracés simples B. Tracé transparent C. Forme composée 

A propos des tracés

Lorsque vous dessinez, vous créez une ligne appelée tracé. Un tracé est composé d’un ou de plusieurs segments droits ou incurvés. Le début et la fin de chaque segment sont indiqués par des points d’ancrage qui fonctionnent à la manière d’épingles maintenant un fil en place. Un tracé peut être fermé (un cercle, par exemple) ou ouvert, s’il comporte des extrémités distinctes (une ligne onduleuse, par exemple).

Pour modifier la forme d’un tracé, vous pouvez faire glisser ses points d’ancrage, les points directeurs à l’extrémité des lignes directrices qui apparaissent aux points d’ancrage ou le segment du tracé lui-même.

Composants d’un tracé

A. Extrémité de tracé sélectionnée (pleine) B. Point d’ancrage sélectionné C. Point d’ancrage non sélectionné D. Segment de tracé incurvé E. Ligne directrice F. Point directeur 

Les tracés peuvent avoir deux types de point d’ancrage : les sommets et les points d’inflexion. Au niveau d’un sommet, un tracé change brusquement de sens. Au niveau d’un point d’inflexion, les segments de tracé sont reliés en une courbe continue. Lorsque vous dessinez un tracé, vous pouvez mélanger à votre guise les sommets et les points d’inflexion. Vous pouvez toujours transformer un sommet en point d’inflexion, et inversement.

Points d’un tracé

A. Quatre sommets B. Quatre points d’inflexion C. Combinaison de sommets et de points d’inflexion 

Un sommet peut relier deux segments rectilignes ou courbes, tandis qu’un point d’inflexion raccorde toujours deux segments courbes.

Un sommet peut relier des segments rectilignes et des segments courbes.

Remarque :

ne confondez pas les sommets et les points d’inflexion avec les segments droits et incurvés.

La ligne que forme un tracé s’appelle contour. Une couleur ou un dégradé appliqué à la zone interne d’un tracé ouvert ou fermé s’appelle fond. Un contour peut avoir une épaisseur, une couleur et un modèle de trait (Illustrator et InDesign) ou un modèle de ligne stylisée (InDesign). Une fois que vous avez créé un tracé ou une forme, vous pouvez modifier ses caractéristiques de contour et de fond.

Dans InDesign, à chaque tracé est également associé un point central qui correspond au centre du tracé, mais qui ne fait pas partie intégrante du tracé. Utilisez le point central pour déplacer le tracé, l’aligner sur les autres éléments ou pour sélectionner tous ses points d’ancrage. Le point central est toujours visible et ne peut être ni masqué ni supprimé.

A propos des lignes directrices et des points directeurs

Lorsque vous sélectionnez un point d’ancrage qui relie des segments incurvés (ou lorsque vous sélectionnez le segment lui-même), les points d’ancrage des segments reliés affichent des poignées de direction, qui se composent de lignes directrices se terminant par des points directeurs. L’angle et la longueur des lignes directrices déterminent la forme et la taille des segments incurvés. Le déplacement des points directeurs modifie la forme de la courbe. Les lignes directrices n’apparaissent pas sur la sortie finale.

Une fois que vous avez sélectionné un point d’ancrage (à gauche), les lignes directrices apparaissent sur toutes les courbes reliées par ce point d’ancrage (à droite).

Un point d’inflexion est toujours doté de deux lignes directrices qui se déplacent ensemble comme une seule unité droite. Lorsque vous déplacez une ligne directrice sur un point d’inflexion, les segments incurvés des deux côtés du point s’ajustent simultanément, assurant une courbe continue à ce point d’ancrage.

Un sommet peut quant à lui avoir une, deux ou aucune lignes directrices, selon qu’il relie respectivement un, deux ou aucun segments courbes. Les lignes directrices d’un sommet conservent le sommet en utilisant différents angles. Lorsque vous placez une ligne directrice sur un sommet, seule la courbe située du même côté du point que la ligne directrice est ajustée.

Une fois que vous avez sélectionné un point d’ancrage (à gauche), les lignes directrices apparaissent sur toutes les courbes reliées par ce point d’ancrage (à droite).

Réglage des lignes directrices d’un point d’inflexion (à gauche) et d’un sommet (à droite)

Les lignes directrices sont toujours tangentes (perpendiculaires au rayon) à la courbe au niveau des points d’ancrage. L’inclinaison de chaque ligne directrice détermine celle de la courbe. De même, la longueur de chaque ligne directrice détermine la hauteur ou l’incurvation de la courbe.

Le déplacement et le redimensionnement des lignes directrices modifient l’inclinaison des courbes.

Remarque :

dans Illustrator, vous pouvez afficher ou masquer les points d’ancrage, les lignes directives et les points directeurs en choisissant la commande Affichage > Afficher le contour de sélection ou Affichage > Masquer le contour de sélection.

Logo Adobe

Accéder à votre compte