Aperçu de la surimpression des couleurs (Acrobat Pro)

Le mode Aperçu de la surimpression consiste à simuler approximativement à l’écran la fusion et la surimpression dans une sortie faisant appel à la séparation des couleurs. Les effets de surimpression peuvent aussi être simulés lors de la sortie sur un périphérique d’impression composite. Ces deux méthodes sont utiles pour obtenir des épreuves de documents avec couleurs séparées.

Illustration à l’écran (à gauche) et de l’illustration imprimée (à droite)
Comparez l’aspect de l’illustration à l’écran (à gauche) et de l’illustration imprimée (à droite).

Gestion des couleurs (Acrobat Pro)

Lors de l’impression d’un document RVB ou CMJN faisant appel à la gestion des couleurs, vous pouvez spécifier des options de gestion des couleurs supplémentaires afin d’homogénéiser les couleurs à la sortie. Supposons, par exemple, que le document contienne un profil adapté à un travail de prépresse et que vous vouliez contrôler les couleurs sur une imprimante de bureau. Dans le panneau Gestion des couleurs de la boîte de dialogue Configuration avancée de l’impression, vous pouvez attribuer temporairement aux couleurs du document l’espace colorimétrique de l’imprimante de bureau. Le profil de l’imprimante est utilisé à la place du profil actuel du document pour l’impression. En outre, il est possible d’envoyer des données de couleur en tant que valeurs RVB vers une imprimante à l’aide de plusieurs profils RVB.

À propos de l’impression composite (Acrobat Pro)

Lors de l’impression d’un fichier PDF couleur, toutes les couleurs du fichier s’impriment sur une seule plaque. Ce processus s’appelle l’impression composite. Les options disponibles dans le panneau Sortie de la boîte de dialogue Configuration avancée de l’impression varient en fonction de l’imprimante sélectionnée.

Les illustrations destinées à la diffusion commerciale et contenant plusieurs couleurs doivent être imprimées sur des plaques distinctes, une pour chaque couleur. Ce processus s’appelle la séparation des couleurs. Si vous créez des séparations de couleurs, vous avez la possibilité d’imprimer une épreuve composite en couleurs ou en niveaux de gris afin d’effectuer des vérifications.

Considérez les points suivants lorsque vous imprimez des épreuves composites :

  • Les options de surimpression que vous sélectionnez prennent effet correctement uniquement si vous utilisez une imprimante prenant en charge la surimpression. Tel n’est pas le cas de la plupart des imprimantes de bureau, mais vous pouvez simuler les effets de la surimpression en activant l’option Simuler la surimpression dans le panneau Sortie de la boîte de dialogue Configuration avancée de l’impression. N’oubliez pas que cette option convertit les tons directs en couleurs quadri pour l’impression. S’il s’agit de produire une sortie finale, ne sélectionnez pas cette option.

  • Lors de l’impression sur une imprimante noir et blanc, une version composite en niveaux de gris est créée (sauf si l’option Imprimer les couleurs en noir est activée dans la boîte de dialogue d’impression, puisqu’elle imprime en noir toutes les couleurs autres que le blanc). Si le document contient des couleurs, des gris corrigés visuellement permettent de simuler cette couleur. Par exemple, le gris utilisé pour simuler une teinte avec 20 % de jaune sera plus clair que le gris utilisé pour simuler une teinte avec 20 % de noir, car le jaune apparaît plus clair que le noir.

Remarque :

gardez à l’esprit que la qualité de reproduction des imprimantes couleurs varie considérablement d’une imprimante à l’autre, à l’instar des moniteurs. Par conséquent, la meilleure manière de vérifier l’aspect final du document consiste à demander des épreuves à un prestataire de service d’impression.

  1. Sélectionnez Fichier > Imprimer, puis choisissez une imprimante.
  2. Sélectionnez des options de gestion de la page.
  3. Dans le menu Commentaires et formulaires, choisissez Document et tampons afin d’imprimer tout le contenu visible.
  4. Cliquez sur Options avancées, puis sélectionnez Sortie dans la partie gauche de la boîte de dialogue.
  5. Choisissez une option composite dans le menu Couleur.
  6. Spécifiez d’autres paramètres de couleur et de sortie, puis cliquez sur OK.
  7. Si le document contient des objets dotés de paramètres de transparence, sélectionnez une option dans le menu des paramètres prédéfinis de l’aplatissement de la transparence.
  8. (Imprimante PostScript uniquement) Dans le panneau Options PostScript, activez les options voulues.

À propos des séparations (Acrobat Pro)

Pour obtenir des séparations de qualité supérieure, vous devez connaître les principes de base de l’impression, notamment les linéatures, la résolution, les couleurs quadrichromiques et les tons directs.

Si les séparations sont effectuées par un prestataire de services d’impression, il est recommandé de travailler en étroite collaboration avec ce service avant chaque travail et pendant toute la procédure.

La reproduction d’images en couleurs et en tons continus implique généralement que l’imprimante sépare l’illustration en quatre plaques correspondant aux composantes cyan (C), jaune (J), magenta (M) et noire (N) de l’image. L’encrage à l’aide de la couleur appropriée et l’impression superposée des plaques permet de combiner les couleurs de façon à reproduire l’image d’origine. Le processus de décomposition de l’image en plusieurs couleurs s’appelle séparation des couleurs et les films permettant de créer les plaques sont nommés séparations.

Composite (à gauche) et séparations (à droite)
Composite (à gauche) et séparations (à droite)

Acrobat prend en charge les séparations hôte et In-RIP. La différence est liée à l’emplacement de création des séparations : sur l’ordinateur hôte (le système où sont installés Acrobat et le pilote d’imprimante) ou sur le module de pixellisation (ou RIP, acronyme de l’anglais Raster Image Processor) du périphérique de sortie.

Pour les séparations sur l’hôte, Acrobat génère des informations PostScript pour chaque séparation requise par le document et les envoie au périphérique de sortie. Dans le cas des séparations In-RIP, le processus de séparation d’un fichier est effectué par le processus RIP. Cette méthode est généralement plus rapide que la séparation des couleurs sur l’hôte, mais requiert un périphérique de sortie PostScript 3 doté d’une fonctionnalité de séparation In-RIP. Pour produire des séparations In-RIP, vous devez disposer d’un fichier PPD et d’un périphérique de sortie PostScript de niveau 3 ou de niveau 2 prenant chacun en charge les séparations In-RIP.

Préparation à l’impression des séparations

Avant de créer les séparations, effectuez les opérations suivantes :

Remarque :

si les séparations sont effectuées par un prestataire de service d’impression, il est recommandé de travailler en étroite collaboration avec ce service avant chaque travail et tout au long de la procédure.

  1. Sélectionnez Fichier > Imprimer, puis choisissez une imprimante.
  2. Choisissez une option dans le menu Commentaires et formulaires.
  3. Choisissez l’étendue d’impression et les options de gestion.
  4. Cliquez sur Avancées.
  5. Si vous avez créé un fichier de paramètres d’impression contenant les paramètres de séparation appropriées, choisissez-le dans le menu Paramètres, dans la partie supérieure de la boîte de dialogue Configuration avancée de l’impression.
  6. Sélectionnez Sortie sur la gauche, puis choisissez une option dans le menu Couleur :
    • Choisissez Séparations si le fichier PPD ne prend pas en charge les séparations In-RIP.

    • Choisissez Séparations In-RIP si le fichier PPD les prend en charge. Les options de recouvrement s’affichent. Dans le menu Recouvrement, choisissez Adobe In-RIP ou Désactivé. Si vous avez choisi Adobe In-RIP, cliquez sur Recouvrements prédéfinis et faites votre sélection. Cliquez sur OK.

  7. Spécifiez les paramètres pour une linéature de trame de demi-teintes et l’angle de rotation de l’encre sélectionnée.
  8. Si le document contient des objets dotés de paramètres de transparence, sélectionnez une option dans le menu des paramètres prédéfinis de l’aplatissement de la transparence.
  9. Dans la zone Gestionnaire d’encres, désélectionnez toutes les couleurs que vous ne souhaitez pas séparer.

    Les couleurs quadri (cyan, magenta, jaune et noir) s’affichent toujours au début de la liste des plaques de couleur, suivies des tons directs classés par ordre alphabétique.

  10. Cliquez sur le bouton Gestionnaire d’encres pour modifier les options d’encres des séparations de couleurs.
  11. Cliquez sur Repères et fonds perdus sur la gauche, puis sélectionnez Tous les repères.
  12. Cliquez sur Options PostScript sur la gauche, puis sélectionnez les paramètres nécessaires. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue, puis à nouveau sur OK pour imprimer les séparations.

Ressources supplémentaires

Pour plus d’informations sur l’impression PDF haut de gamme, reportez-vous aux ressources suivantes :

 

Présence d’informations de recouvrement (Acrobat Pro)

Si vous envoyez vos fichiers PDF à un prestataire de service d’impression, vous pouvez utiliser la boîte de dialogue Propriétés du document pour indiquer que l’un d’entre eux contient des informations de recouvrement. Vous éviterez ainsi que le prestataire de service n’ajoute au fichier des commandes de recouvrement potentiellement conflictuelles. Les informations de recouvrement peuvent être importées avec d’autres informations PostScript à partir de l’application de création ou créées dans Acrobat à l’aide d’options de recouvrement prédéfinies prises en charge par le recouvrement Adobe In-RIP.

  1. Ouvrez le fichier PDF et choisissez Fichier > Propriétés.
  2. Cliquez sur l’onglet Avancées.
  3. Choisissez une option dans le menu Recouvrement, puis cliquez sur OK.

    Oui

    Le fichier contient des informations de recouvrement.

    Non

    Le fichier ne contient aucune information de recouvrement.

    Inconnu

    Vous ne savez pas si le fichier contient des informations de recouvrement.

Enregistrement de séparations au format PostScript (Acrobat Pro)

En fonction du logiciel de prépresse utilisé, un prestataire peut éventuellement effectuer des tâches de prépresse telles que le recouvrement, l’imposition, la séparation et le remplacement OPI au niveau du processeur RIP du périphérique de sortie. Il préfère donc peut-être que vous lui fournissiez un fichier PostScript composite optimisé pour les séparations In-RIP, plutôt qu’un fichier PostScript préalablement séparé.

L’enregistrement du fichier au format PostScript conserve les options de séparation, les informations PPD et les conversions de couleurs spécifiées dans la boîte de dialogue Configuration avancée de l’impression.

Si vous générez un fichier PostScript à réutiliser dans un flux de prépresse, l’utilisation de la commande Enregistrer sous plutôt que Imprimer dans un fichier (dans la boîte de dialogue Imprimer) permet d’obtenir les meilleurs résultats.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne