Consultez cet article pour en savoir plus sur les différents paramètres de publication d’Animate CC.

Spécification des paramètres de publication d’un document HTML5 Canvas

Pour plus d’informations sur les paramètres de publication d’un document HTML5 Canvas, consultez cet article.

Spécification des paramètres de publication pour les fichiers SVG

Pour plus d’informations sur les paramètres de publication pour l’exportation d’un fichier SVG, consultez cet article.

Spécification des paramètres de publication d’un document WebGL

Pour plus d’informations sur les paramètres de publication d’un document WebGL, consultez cet article.

Spécification des paramètres de publication pour les applications AIR sur Android

Pour plus d’informations sur les paramètres de publication pour iOS, consultez cet article.

Spécification des paramètres de publication pour les applications AIR sur iOS

Pour plus d’informations sur les paramètres de publication pour iOS, consultez cet article.

Spécification des paramètres de publication pour les applications AIR de Bureau

Pour plus d’informations sur les paramètres de publication pour iOS, consultez cet article.

Publication de calques en tant qu’archives SWF

Auparavant, pour préparer une animation, les animateurs devaient créer et éditer manuellement le fichier SWF pour chaque calque et l’importer dans After Effects. Désormais, Animate propose l’archive SWF comme nouveau format de publication. Ce format regroupe les différents calques comme fichiers SWF indépendants et importés dans Adobe After Effects.

  1. Sélectionnez un document ActionScript > Fichier > Paramètres de publication > Autres formats > Archive SWF.

    Publication de l’archive SWF

  2. Recherchez et sélectionnez l’archive SWF enregistrée en local dans le champ du nom de la sortie. Une archive est générée avec un fichier compressé. Elle rassemble les fichiers SWF de tous les calques dans un fichier compressé unique. La convention d’affectation de nom du fichier compressé est précédée d’un nombre à 4 chiffres, d’un tiret bas et du nom du calque.

Spécification des paramètres de publication des fichiers Animate (.swf)

Remarque :

(CS5.5 uniquement) Vous pouvez également spécifier les paramètres de publication de la version du lecteur et la version d’ActionScript dans l’inspecteur des propriétés. Désélectionnez tous les éléments sur la scène pour afficher les propriétés du document dans l’inspecteur des propriétés.

  1. Choisissez Fichier > Paramètres de publication, puis sélectionnez une version du lecteur dans le menu déroulant Cible. Certaines fonctions de ne s’exécutent pas convenablement dans les fichiers SWF publiés pour des versions du lecteur antérieures à Flash Player 10. Pour spécifier une détection de Flash Player, cliquez sur la catégorie Enveloppe HTML située dans la colonne de gauche, sélectionnez Détecter la version de Flash et entrez la version de Flash Player à détecter.

    Remarque : Dans Flash Pro CS5.5, le paramètre Flash Player 10.2 crée un fichier SWF à l’aide de la version 11 du format SWF. Le paramètre Flash Player 10 & 10.1 crée un fichier SWF à l’aide de la version 10 du format.

  2. Dans le menu déroulant Script, choisissez la version d’ActionScript®. Si vous sélectionnez ActionScript 2.0 ou 3.0 et que vous avez créé des classes, cliquez sur le bouton Paramètres d’ActionScript pour définir le chemin de classe relatif aux fichiers de classe qui diffèrent du chemin des répertoires par défaut défini dans Préférences.

    Remarque : Seul le langage ActionScript 3.0 est pris en charge dans Animate CC.

  3. Pour contrôler la compression de bitmap, cliquez sur la catégorie Animate située dans la colonne de gauche et réglez la valeur de qualité JPEG. Une qualité d’image faible produit des fichiers plus réduits, tandis qu’une qualité d’image supérieure génère des fichiers plus volumineux. Essayez différents réglages afin de déterminer le meilleur compromis entre la taille et la qualité, la valeur 100 correspondant à la meilleure qualité et à la plus faible compression.

    Pour adoucir l’apparence des images JPEG fortement compressées, sélectionnez Activer le dégroupage JPEG. Cette option réduit les anomalies qui résultent généralement de la compression JPEG, tels que l’apparition courante de blocs 8x8 pixels sur l’image. Certaines images JPEG peuvent perdre une partie de leurs détails lorsque cette option est activée.

  4. Pour définir le taux d’échantillonnage et la compression des sons d’événement et des sons lus en flux continu dans le fichier SWF, cliquez sur les valeurs en regard de Flux audio ou de Événement audio, puis choisissez les options selon vos besoins.

    Remarque :

    Un son en flux continu est lu dès qu’un nombre suffisant de données est téléchargé pour les premières images ; il est synchronisé avec le scénario. Un son d’événement n’est pas lu tant qu’il n’est pas totalement téléchargé. Il est ensuite lu en continu jusqu’à ce qu’il soit arrêté.

  5. Activez l’option Neutraliser les paramètres audio pour remplacer les paramètres pour les différents sons spécifiés dans la section Sons de l’Inspecteur des propriétés. Vous pouvez également activer cette option pour créer une version de plus petite taille d’un fichier SWF avec un son de moindre qualité.

    Remarque :

    Si l’option Remplacer les paramètres audio est désactivée, Animate recherche tous les sons en flux continu du document (y compris les sons des vidéos importées) et les publie tous avec le paramètre le plus élevé. Cela peut augmenter la taille du fichier lorsqu’un ou plusieurs sons lus en flux continu sont associés à un paramètre d’exportation élevé.

  6. Pour exporter des sons adaptés aux périphériques mobiles, à la place du son de la bibliothèque d’origine, choisissez Exporter les sons du périphérique. Cliquez sur OK.
  7. Pour définir des paramètres avancés, sélectionnez l’une des options suivantes :

    Compresser l’animation

    (option activée par défaut) compresse le fichier SWF afin de réduire la taille du fichier et le temps nécessaire au téléchargement.

    Deux modes de compression sont disponibles :

    • Deflate : il s’agit de l’ancien mode de compression, compatible avec Flash Player 6.x et les versions ultérieures.
    • LZMA : jusqu’à 40 % plus efficace que le mode Deflate, ce mode est compatible uniquement avec Flash Player 11.x et les versions ultérieures ou avec AIR 3.x et les versions ultérieures. La compression LZMA convient mieux aux fichiers FLA qui contiennent beaucoup de code ActionScript ou de nombreux graphiques vectoriels. Lorsque vous sélectionnez SWC dans la boîte de dialogue Paramètres de publication, seul le mode de compression Deflate est disponible.

    Inclure les calques masqués

    (par défaut) exporte tous les calques masqués du document Animate. Si vous désactivez Exporter calques masqués, vous empêchez tous les calques (y compris ceux imbriqués dans les clips) signalés comme masqués d’être exportés dans le SWF résultant. Vous pouvez ainsi tester différentes versions de documents Animate en rendant des calques invisibles.

    Inclure les métadonnées XMP

    (par défaut) exporte toutes les métadonnées saisies dans la boîte de dialogue Infos fichier. Cliquez sur le bouton Modifier les métadonnées XMP pour ouvrir la boîte de dialogue. Vous pouvez également ouvrir la boîte de dialogue Infos fichier en choisissant Fichier > Infos fichier. Les métadonnées sont visibles lorsque le fichier SWF est sélectionné dans Adobe® Bridge.

    Générer un rapport de taille

    crée un rapport répertoriant le volume des données présentes dans le contenu Animate final, par fichier.

    Omettre les instructions trace

    Fait en sorte qu’Animate ignore les instructions trace d’ActionScript dans le fichier SWF actif. Lorsque vous sélectionnez cette option, les informations renvoyées par les instructions trace ne s’affichent pas dans le panneau Sortie. 

    Autoriser le débogage

    active le débogueur et permet de déboguer un fichier SWF Animate à distance. Vous pouvez décider d’utiliser une protection par mot de passe avec votre fichier SWF.

    Protéger contre l’importation

    Empêche d’autres personnes d’importer le fichier SWF et de le reconvertir en un document Flash (FLA). Vous pouvez décider d’utiliser une protection par mot de passe avec votre fichier SWF Animate.

  8. Texte de l’étape
  9. Si vous utilisez ActionScript 2.0 et avez sélectionné Débogage autorisé ou Protéger contre l’importation, vous pouvez saisir un mot de passe dans le champ Mot de passe. Si vous ajoutez un mot de passe, les autres utilisateurs devront le saisir avant de pouvoir déboguer ou importer le fichier SWF. Pour supprimer le mot de passe, effacez le contenu du champ Mot de passe et republiez. 

    Remarque : ActionScript 1.0 et 2.0 ne sont pas pris en charge dans Animate CC. 

  10. Pour définir un délai maximum d’exécution des scripts dans le fichier SWF, entrez une valeur pour l’option Délai du script. Flash Player annule l’exécution des scripts qui dépassent la limite.
  11. Dans le menu contextuel Sécurité de lecture locale, sélectionnez le modèle de sécurité Animate à utiliser. Indiquez si vous souhaitez que le fichier SWF publié reçoive un droit d’accès aux ressources locales ou sur le réseau.

    Accès aux fichiers locaux uniquement

    Cette option permet au fichier SWF publié d’interagir avec les fichiers et les ressources du système local, mais pas avec le réseau.

    Accès au réseau uniquement

    Cette option permet au fichier SWF publié d’interagir avec les fichiers et les ressources du réseau, mais pas avec le système local.

  12. Pour que le fichier SWF utilise l’accélération matérielle, sélectionnez l’une des options suivantes dans le menu Accélération matérielle :

    Niveau 1 - Direct

    Le mode direct améliore les performances de la lecture en permettant à Flash Player de dessiner directement sur l’écran au lieu de laisser dessiner le navigateur.

    Niveau 2 - GPU

    En mode GPU, Flash Player exploite la puissance de calcul disponible de la carte graphique pour lire les vidéos et les calques de graphiques composites. Selon la carte graphique de l’utilisateur, cela peut constituer un nouveau niveau de performances. Utilisez cette option si vous pensez que votre public disposera d’une carte graphique haut de gamme.

    Si le système de lecture ne dispose pas d’un matériel suffisant pour autoriser l’accélération, Flash Player repasse automatiquement en mode dessin standard. Pour de meilleures performances des pages web contenant plusieurs fichiers SWF, activez l’accélération matérielle pour l’un de ces fichiers uniquement. L’accélération matérielle n’est pas utilisée en mode Tester l’animation.

    Lorsque vous publiez votre fichier SWF, le fichier HTML dans lequel il est intégré contient un paramètre HTML wmode. L’accélération matérielle de Niveau 1 ou de niveau 2 définit le paramètre HTML wmode sur « direct » ou sur « gpu », respectivement. L’activation de l’accélération matérielle remplace le paramètre Mode fenêtre que vous avez pu sélectionner dans l’onglet HTML de la boîte de dialogue Paramètres de publication car ce paramètre est également stocké dans le paramètre wmode du fichier HTML.

Spécification des paramètres de publication pour les fichiers SWC et les fichiers de projection

Un fichier SWC est utilisé pour distribuer des composants. Ce fichier contient un clip compilé, le fichier de la classe ActionScript du composant, ainsi que d’autres fichiers qui décrivent le composant.

Les fichiers de projection sont des fichiers Animate qui contiennent le fichier SWF publié et Flash Player. Les fichiers de projection peuvent se comporter comme une application standard, sans avoir recours à un navigateur web, au module Flash Player ou à Adobe AIR.

  • Pour publier un fichier SWC, sélectionnez SWC dans la colonne de gauche de la boîte de dialogue Paramètres de publication, puis cliquez sur Publier.

  • Pour publier un fichier de projection Windows, sélectionnez Fichier de projection Win dans la colonne de gauche, puis cliquez sur Publier.

  • Pour publier un fichier de projection Macintosh, sélectionnez Fichier de projection MAC dans la colonne de gauche, puis cliquez sur Publier.

Pour enregistrer le fichier SWC ou le fichier de projection sous un autre nom que celui du fichier FLA d’origine, indiquez un nom dans le champ Fichier de sortie.

Spécification des paramètres de publication pour les fichiers d’enveloppe HTML

La lecture d’une animation Animate dans un navigateur web requiert un document HTML qui active le fichier SWF et qui spécifie les paramètres du navigateur. La commande Publier génère automatiquement ce document à partir des paramètres dans un document modèle HTML.

Le document modèle peut être un fichier texte contenant les variables de modèles appropriées (y compris un fichier HTML standard), un fichier incluant le code nécessaire pour des interpréteurs spéciaux tels que ColdFusion® ou Active Server Pages (ASP), ou un modèle inclus dans Animate.

Pour saisir manuellement des paramètres HTML pour Animate ou personnaliser un modèle intégré, utilisez un éditeur HTML.

Les paramètres HTML déterminent l’emplacement dans lequel le contenu Flash apparaîtra dans la fenêtre, la couleur d’arrière-plan, la taille du fichier SWF et ainsi de suite, et définissent les attributs des balises object et embed. Vous pouvez changer ces paramètres, ainsi que d’autres, dans le panneau HTML de la boîte de dialogue Paramètres de publication. La modification de ces paramètres neutralise les options définies dans votre fichier SWF.

Spécifications des paramètres

  1. Choisissez Fichier > Paramètres de publication et cliquez sur la catégorie Enveloppe HTML située dans la colonne de gauche de la boîte de dialogue.
  2. Utilisez le nom de fichier par défaut correspondant au nom de votre document ou saisissez un nouveau nom avec l’extension .html.
  3. Pour utiliser un modèle installé, choisissez-en dans le menu déroulant Modèle. Cliquez sur Infos pour afficher une description du modèle sélectionné. Le modèle sélectionné par défaut est Animate seulement.

  4. Si vous sélectionnez un modèle HTML autre que Image référence et choisissez la version 4 de Flash Player, ou une version ultérieure, activez l’option Détecter la version d’Animate. Pour plus d’informations, voir Spécification des paramètres de publication pour la détection de Flash Player.

    Remarque :

    L’option Détecter la version d’Animate configure votre document de telle sorte qu’il détecte la version de Flash Player exécutée par l’utilisateur pour l’orienter le cas échéant vers une autre page HTML s’il ne s’agit pas du lecteur approprié. La page HTML alternative contient un lien permettant de télécharger la dernière version de Flash Player.

  5. Choisissez une option dans la section Taille pour définir les valeurs des attributs width et height des balises HTML object et embed :

    Identique à l’animation

    (Par défaut) Utilise la taille du fichier SWF.

    Pixels

    Utilise les valeurs de largeur et de hauteur que vous avez spécifiées. Indiquez le nombre de pixels pour la largeur et la hauteur.

    Pourcentage

    Le fichier SWF occupe le pourcentage de la fenêtre du navigateur que vous spécifiez. Indiquez les valeurs de pourcentage pour la largeur et la hauteur.

  6. Pour contrôler la lecture et les fonctions du fichier SWF, sélectionnez parmi les options suivantes :

    En pause au démarrage

    Interrompt le fichier SWF jusqu’à ce que l’utilisateur clique sur un bouton ou choisisse Lire dans le menu contextuel. Par défaut, cette option est désactivée et le contenu Flash démarre dès que le fichier est chargé (le paramètre PLAY est réglé sur true).

    Boucle

    Répète le contenu lorsqu’il atteint la dernière image. Désactivez cette option pour arrêter la lecture du contenu après la dernière image. Le paramètre LOOP est activé par défaut.

    Afficher le menu

    Affiche un menu contextuel lorsque l’utilisateur clique sur le fichier SWF avec le bouton droit de la souris (Windows) ou en appuyant sur la touche Contrôle (Macintosh). Désactivez cette option pour afficher uniquement « À propos d’Animate » dans le menu contextuel. Cette option est sélectionnée par défaut (le paramètre MENU est réglé sur true).

    Police de périphérique

    (Windows uniquement) Substitue les polices système anticrénelées (bords lissés) aux polices qui ne sont pas installées sur l’ordinateur de l’utilisateur. L’utilisation des polices de périphérique augmente la lisibilité des caractères de petite taille et peut diminuer la taille du fichier SWF. Cette option ne touche que les fichiers SWF contenant du texte statique (texte que vous avez saisi lors de la création d’un fichier SWF et qui ne change pas lorsque le contenu est affiché) et devant s’afficher avec des polices de périphérique.

  7. Sélectionnez une option dans la section Qualité pour déterminer le compromis entre le temps de traitement et l’aspect, comme suit. Cette option définit la valeur du paramètre QUALITY des balises object et embed.

    Basse

    Favorise la vitesse de lecture par rapport à l’aspect et n’utilise pas l’anticrénelage.

    Basse automatiquement

    Privilégie d’abord la vitesse, mais améliore l’aspect chaque fois que possible. L’anticrénelage est désactivé au début de la lecture. Si Flash Player détecte que le processeur est à même de supporter l’anticrénelage, ce dernier est activé automatiquement.

    Élevée automatiquement

    Met d’abord l’accent de façon égale sur la vitesse et l’aspect, mais sacrifie le second au profit de la première en cas de nécessité. L’anticrénelage est activé au début de la lecture. Si le débit réel des images devient inférieur au débit spécifié, l’anticrénelage est désactivé afin d’améliorer la vitesse de lecture. Utilisez ce paramètre pour émuler le paramètre Affichage > Anticrénelage.

    Moyenne

    Applique un certain degré d’anticrénelage, mais ne lisse pas les bitmaps. La qualité obtenue est meilleure que celle du paramètre Basse mais plus faible qu’avec le paramètre Élevée.

    Élevée

    (Par défaut) Favorise l’aspect par rapport à la vitesse de lecture et applique toujours l’anticrénelage. Si le fichier SWF ne contient aucune image animée, les bitmaps sont lissés ; dans le cas contraire, ils ne le sont pas.

    Supérieure

    Fournit la meilleure qualité d’affichage et ignore la vitesse de lecture. Toute la sortie est anticrénelée et les bitmaps sont toujours lissés.

  8. Sélectionnez une option dans la section Mode fenêtre, qui contrôle l’attribut HTML wmode dans les balises object et embed. Le mode fenêtre modifie la relation entre le cadre de sélection ou fenêtre virtuelle et le contenu de la page HTML comme suit :

    Fenêtre

    (Par défaut) N’intègre aucun attribut relatif aux fenêtres dans les balises object et embed. L’arrière-plan du contenu est opaque et utilise la couleur d’arrière-plan de la page HTML. Le code HTML ne peut pas être affiché au-dessus ou en dessous du contenu Animate.

    Sans fenêtre opaque

    Définit l’arrière-plan du contenu Animate sur opaque, obscurcissant ainsi tout ce qui se trouve sous ce dernier. Cette option permet d’afficher le contenu HTML au-dessus ou par-dessus le contenu.

    Sans fenêtre transparent

    Définit l’arrière-plan du contenu Animate sur transparent, ce qui permet d’afficher le contenu HTML au-dessus et en dessous du contenu.

    Si vous activez l’accélération matérielle dans l’onglet Animate de la boîte de dialogue Paramètres de publication, le Mode fenêtre que vous avez sélectionné est ignoré et est défini par défaut sur Fenêtre.

    Pour plus d’informations sur la configuration du Mode fenêtre, voir la note technique intitulée Réalisation d’une animation Flash avec un arrière-plan transparent.

    Remarque :

    dans certains cas, un rendu complexe en mode Sans fenêtre transparente peut ralentir l’animation lorsque les images de la page HTML sont également complexes.

    Direct

    Utilise la méthode de rendu Stage3D, qui fait appel dès que possible au GPU. Lorsque vous utilisez le mode Direct, il n’est pas possible de placer d’autres images qui ne sont pas au format SWF au-dessus du fichier SWF dans la page HTML.

    Pour obtenir une liste des processeurs qui ne prennent pas en charge Stage3D, voir http://kb2.adobe.com/fr/cps/921/cpsid_92103.html.

  9. Activez l’option Afficher le message d’avertissement pour afficher les messages d’erreur en cas de conflit entre les paramètres des balises (par exemple, si un modèle contient un code faisant référence à une image de remplacement qui n’a pas été spécifiée).
  10. Sélectionnez une option dans la section Échelle pour placer le contenu Flash dans les limites spécifiées, si vous avez modifié la largeur et la hauteur d’origine du document. L’option Échelle définit le paramètre SCALE des balises HTML object et embed.

    Par défaut (Afficher tout)

    Affiche la totalité du document dans la zone définie, sans déformation, tout en conservant les proportions d’origine des fichiers SWF. Des bordures peuvent apparaître de part et d’autre de l’application.

    Aucune bordure

    Redimensionne le document afin qu’il remplisse la zone spécifiée et conserve les proportions d’origine du fichier SWF sans distorsion, en recadrant les bords du fichier SWF si nécessaire.

    Taille exacte

    Affiche le document entier sans préserver les proportions d’origine, ce qui peut entraîner une distorsion.

    Pas de redimensionnement

    Empêche le redimensionnement du document avec la fenêtre de Flash Player.

  11. Sélectionnez l’une des options suivantes dans Alignement HTML pour positionner la fenêtre du fichier Flash SWF dans une fenêtre de navigateur :

    Par défaut

    Centre le contenu dans la fenêtre du navigateur et recadre les bords si cette dernière est plus petite que l’application.

    Gauche, Droite ou Haut

    Alignent les fichiers SWF le long du bord correspondant dans la fenêtre de navigation et recadrent les trois autres bords selon les besoins.

  12. Pour définir la position du contenu dans la fenêtre de l’application, ainsi que le recadrage des bords, activez les options Alignement horizontal Flash et Alignement vertical Flash. Ces options définissent le paramètre SALIGN des balises HTML object et embed.

Paramètres et attributs des balises object et embed

Les paramètres et attributs de balises suivants décrivent le code HTML créé par la commande Publier. Vous pouvez vous référer à cette liste lorsque vous rédigez votre propre code HTML pour afficher du contenu Animate. Sauf indication contraire, tous les éléments s’appliquent aux deux balises object et embed. Les entrées facultatives sont indiquées comme telles. Internet Explorer reconnaît les paramètres utilisés avec la balise object, tandis que Netscape reconnaît la balise embed. Les attributs sont utilisés avec les balises object et embed. Lorsque vous modifiez un modèle, vous pouvez remplacer la valeur par une variable de modèle (identifiée dans la section Valeur de chaque paramètre dans la liste ci-dessous).

Remarque :

les attributs et paramètres répertoriés dans cette section sont délibérément affichés en minuscules pour respecter la norme XHTML.

Attribut/paramètre devicefont

(Facultatif) Indique si les objets de texte statiques pour lesquels l’option Police de périphérique n’est pas sélectionnée seront quand même dessinés à l’aide d’une police de périphérique. Cet attribut s’applique si le système d’exploitation dispose des polices nécessaires. 

Valeur : true | false

Variable de modèle : $DE

Attribut src

Spécifie le nom du fichier SWF à charger. S’applique à la balise embed uniquement. 

Valeur : movieName.swf

Variable de modèle : $MO

Paramètre movie

Spécifie le nom du fichier SWF à charger. S’applique à la balise object uniquement. 

Valeur : movieName.swf

Variable de modèle : $MO

Attribut classid

Identifie le contrôle ActiveX pour le navigateur. La valeur doit être entrée exactement telle qu’affichée. S’applique à la balise object uniquement. 

Valeur : clsid:d27cdb6e-ae6d-11cf-96b8-444553540000

Attribut width

Définit la largeur de l’application en pixels ou en pourcentage de la fenêtre du navigateur. 

Valeur : n ou n%

Variable de modèle : $WI

height, attribut

Définit la hauteur de l’application en pixels ou en pourcentage de la fenêtre du navigateur.

Remarque :

les applications Animate étant redimensionnables, leur qualité ne se dégradera pas en fonction des différentes tailles, tant que les proportions sont conservées. Par exemple, les tailles suivantes ont toutes une proportion 4:3 : 640 x 480 pixels, 320 x 240 pixels et 240 x 180 pixels.
 

Valeur : n ou n%

Variable de modèle : $HE


Attribut codebase

Identifie l’emplacement du contrôle ActiveX de Flash Player de sorte que le navigateur puisse le télécharger automatiquement s’il n’est pas déjà installé. La valeur doit être entrée exactement telle qu’affichée. S’applique à la balise object uniquement. 

Valeur : http://fpdownload.adobe.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=7,0,0,0

Attribut pluginspage

Identifie l’emplacement du module externe de Flash Player de sorte que l’utilisateur puisse le télécharger s’il n’est pas déjà installé. La valeur doit être entrée exactement telle qu’affichée. S’applique à la balise embed uniquement. 

Valeur : http://www.adobe.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash

swliveconnect, attribut

(Facultatif) Spécifie si le navigateur doit démarrer Java™ lors du premier chargement de Flash Player. La valeur par défaut est false si cet attribut est omis. Si vous utilisez JavaScript et Animate dans la même page, Java doit être exécuté pour que la fonction fscommand() soit opérationnelle. Cependant, si vous n’utilisez JavaScript que pour détecter le navigateur ou dans un autre but sans lien avec les actions fscommand(), vous pouvez empêcher Java de démarrer en définissant SWLIVECONNECT sur false. Vous pouvez aussi imposer le démarrage de Java lorsque vous n’utilisez pas JavaScript en définissant explicitement l’attribut SWLIVECONNECT sur true. Le lancement de Java augmentant de façon importante le temps de démarrage d’un fichier SWF, ne définissez cette balise sur true qu’en cas de nécessité. S’applique à la balise embed uniquement.

Utilisez l’action fscommand() pour démarrer Java depuis un fichier de projection autonome.

Valeur : true | false

Attribut/paramètre play

(Facultatif) Spécifie si la lecture de l’application commence dès le chargement de cette dernière dans le navigateur web. Si votre application Animate est interactive, vous pouvez laisser à l’utilisateur le soin de lancer la lecture en cliquant sur un bouton ou en exécutant une autre tâche. Dans ce cas, définissez l’attribut play sur false pour empêcher le démarrage automatique de l’application. La valeur par défaut est true si l’attribut est omis.

Valeur : true | false

Variable de modèle : $PL

Attribut/paramètre loop

(Facultatif) Spécifie si le contenu est répété indéfiniment ou s’il est arrêté lorsqu’il atteint la dernière image. La valeur par défaut est true si l’attribut est omis. 

Valeur : true | false

Variable de modèle : $LO

Attribut/paramètre quality

(Facultatif) Spécifie le niveau d’anticrénelage à utiliser. L’anticrénelage nécessite un processeur rapide pour lisser chaque image du fichier SWF avant de le restituer sur l’écran de l’utilisateur. C’est pourquoi il est conseillé de choisir une valeur en fonction de la priorité donnée (soit à la vitesse, soit à l’aspect) :

Basse

Favorise la vitesse de lecture par rapport à l’aspect et n’utilise jamais l’anticrénelage.

Autolow

Privilégie d’abord la vitesse, mais améliore l’aspect chaque fois que possible. L’anticrénelage est désactivé au début de la lecture. Si Flash Player détecte la capacité du processeur à prendre en charge l’anticrénelage, ce dernier est activé. Remarque : Les fichiers SWF créés avec ActionScript 3.0 ne reconnaissent pas la valeur autolow.

Autohigh

Met d’abord l’accent de façon égale sur la vitesse et l’aspect, mais sacrifie le second au profit de la première en cas de nécessité. L’anticrénelage est activé au début de la lecture. Si le débit des images devient inférieur au débit spécifié, l’anticrénelage est désactivé afin d’améliorer la vitesse de lecture. Utilisez ce paramètre pour émuler la commande Anticrénelage (Affichage > Mode Aperçu > Anticrénelage).

Moyenne

Applique un certain degré d’anticrénelage mais ne lisse pas les bitmaps. La qualité obtenue est meilleure que celle du paramètre low mais plus faible qu’avec le paramètre high.

Élevée

Favorise l’aspect par rapport à la vitesse de lecture et applique toujours l’anticrénelage. Si le fichier SWF ne contient aucune image animée, les bitmaps sont lissés ; dans le cas contraire, ils ne le sont pas.

Supérieure

Fournit la meilleure qualité d’affichage et ignore la vitesse de lecture. Les images sont anticrénelées et les bitmaps sont toujours lissés.

La valeur par défaut de quality est high si l’attribut est omis.

Valeur : low | medium | high | autolow | autohigh | best

Variable de modèle : $QU


Attribut/paramètre bgcolor

(Facultatif) Spécifie la couleur d’arrière-plan de l’application. Utilisez cet attribut pour redéfinir la couleur d’arrière-plan définie dans le fichier SWF. Cet attribut n’affecte pas la couleur d’arrière-plan de la page HTML. 

Valeur : #RRGGBB (valeur RVB hexadécimale) 

Variable de modèle : $BG

Attribut/paramètre scale

(Facultatif) Spécifie l’emplacement de l’application dans la fenêtre du navigateur lorsque les valeurs width et height sont exprimées en pourcentage.

Showall (par défaut)

Rend la totalité du contenu visible dans la zone définie, sans distorsion, tout en conservant les proportions d’origine de l’application. Des bordures peuvent apparaître de part et d’autre de l’application.

Noborder

Redimensionne le contenu de façon à ce qu’il remplisse la zone définie, sans distorsion mais avec un recadrage éventuel, tout en conservant les proportions d’origine de l’application.

Exactfit

Rend tout le contenu visible dans la zone spécifiée sans tenter de conserver les proportions d’origine. Une distorsion risque de se produire.

La valeur par défaut est showall si l’attribut est omis (et si les valeurs de width et height sont exprimées en pourcentage).

Valeur : showall | noborder | exactfit

Variable de modèle : $SC


Attribut align

Spécifie l’attribut align des balises object, embed et img, et définit l’emplacement de la fenêtre du fichier SWF dans la fenêtre du navigateur.

Par défaut

Centre l’animation dans la fenêtre du navigateur et recadre les bords si cette dernière est plus petite que l’application.

L, R et T

Alignent l’application le long des angles gauche, droit et supérieur, respectivement, dans la fenêtre du navigateur et recadrent les trois autres bords selon les besoins.

salign, paramètre

(Facultatif) Spécifie l’endroit où un fichier SWF redimensionné est placé à l’intérieur de la zone définie par les paramètres width et height.

L, R et T

Alignent l’application le long des angles gauche, droit et supérieur, respectivement, dans la fenêtre du navigateur et recadrent les trois autres bords selon les besoins.

TL et TR

Alignent l’application sur les angles supérieur gauche et supérieur droit, respectivement, dans la fenêtre du navigateur et recadrent les bords du bas, de droite ou de gauche selon les besoins.

Le contenu est centré dans la fenêtre du navigateur si cet attribut est omis. 

Valeur : L | R | T | B | TL | TR

Variable de modèle : $SA


Attribut base

(Facultatif) Spécifie l’URL ou le répertoire de base utilisé pour résoudre toutes les instructions de chemin relatif du fichier SWF. Cet attribut est utile si vous conservez les fichiers SWF dans un répertoire distinct de celui des autres fichiers. 

Valeur : répertoire ou URL de base

Attribut/Paramètre menu

(Facultatif) Spécifie le type de menu affiché lorsque l’utilisateur clique avec le bouton droit de la souris (Windows) ou avec la touche Commande enfoncée (Macintosh) sur la zone de l’application dans le navigateur.

true

Affiche le menu complet, offrant à l’utilisateur diverses options pour améliorer ou contrôler la lecture.

false

Affiche un menu ne contenant que la commande À propos d’Adobe Flash Player 6 et l’option Paramètres.

La valeur par défaut est true si l’attribut est omis.

Valeur : true | false

Variable de modèle : $ME


Attribut/Paramètre wmode

(Facultatif) Permet de bénéficier des fonctions de contenu Animate transparent, de positionnement absolu et de calques disponibles dans Internet Explorer 4.0. Le paramètre wmode est également utilisé pour l’accélération matérielle dans Flash Player 9 et versions ultérieures.

La valeur par défaut est Window si l’attribut est omis. S’applique à Object uniquement.

Fenêtre

Lit l’application dans sa propre fenêtre rectangulaire sur une page web. « Fenêtre » indique que l’application Animate n’interagit aucunement avec les calques HTML et qu’elle est toujours l’élément le plus visible.

Opaque

Masque tout élément de la page derrière l’application.

Transparent

Rend l’arrière-plan de la page HTML visible sur toutes les parties transparentes de l’application et peut ralentir les performances des effets animés.

Opaque windowless et Transparent windowless

Interagissent tous deux avec les calques HTML, permettant aux calques au-dessus du fichier SWF de bloquer l’application Le mode transparent active la transparence de sorte que les calques HTML sous-jacents au fichier SWF soient visibles au travers de l’arrière-plan de celui-ci. Le mode Opaque désactive la transparence.

Direct

Niveau 1 - L’accélération matérielle en mode Direct E Les autres paramètres de mode Window ne s’appliquent que si l’accélération matérielle est désactivée.

GPU

Niveau 2 - L’accélération matérielle en mode GPU est activée. Les autres paramètres de mode Window ne s’appliquent que si l’accélération matérielle est désactivée.

Valeur : Fenêtre | Opaque | Transparent | Direct | GPU

Variable de modèle : $WM


Attribut/Paramètre allowscriptaccess

Utilisez allowscriptaccess pour permettre à votre application Animate de communiquer avec la page HTML qui l’héberge. Avec les opérations fscommand() et getURL(), JavaScript est susceptible d’utiliser les autorisations de la page HTML, qui peuvent être différentes de celles de votre application Animate. Ceci a des implications importantes pour la sécurité inter domaines.

toujours

Autorise les opérations de script à tout moment.

never

Empêche toute opération de script.

samedomain

n’autorise les opérations de script que si l’application Animate appartient au même domaine que la page HTML.

La valeur par défaut utilisée par tous les modèles de publication HTML est samedomain.

Valeur : always | never | samedomain


Paramètre SeamlessTabbing

(Facultatif) Permet de paramétrer le contrôle ActiveX pour effectuer une navigation transparente par tabulations, afin que l’utilisateur puisse quitter une application Animate à l’aide de la touche de tabulation. Ce paramètre fonctionne uniquement sous Windows avec les versions 7 et ultérieures du contrôle Active X Flash Player.

true

(ou omis) Active la navigation transparente par tabulations dans le contrôle ActiveX : lorsque l’utilisateur parcourt l’application Animate à l’aide de la touche de tabulation, la pression suivante sur cette touche place le focus en dehors de l’application Animate et dans le contenu HTML environnant, ou dans la barre d’état du navigateur si la page HTML ne comporte aucun élément susceptible de recevoir le focus en dehors de l’application Animate.

false

Définit un comportement du contrôle ActiveX identique à celui des versions 6 et antérieures : lorsque l’utilisateur s’est déplacé dans l’application Animate à l’aide de la touche de tabulation, un nouvel appui sur cette touche renvoie le focus au début de l’application Animate. Dans ce mode, vous ne pouvez pas faire avancer le focus au-delà de l’application Animate.

Valeur : true | false


Exemple d’utilisation des balises object et embed

Pour object, les quatre paramètres (height, width, classid et codebase) sont des attributs qui apparaissent au sein de la balise object, les autres paramètres apparaissant dans des balises distinctes, intitulées param, comme dans l’exemple ci-dessous :

<object classid="clsid:d27cdb6e-ae6d-11cf-96b8-444553540000" width="100" 
height="100" codebase="http://fpdownload.adobe.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0"> 
<param name="movie" value="moviename.swf"> 
<param name="play" value="true"> 
<param name="loop" value="true"> 
<param name="quality" value="high"> 
</object>

Pour la balise embed, tous les paramètres (tels que height, width, quality et loop) sont des attributs qui figurent entre les chevrons de la balise d’ouverture embed, comme illustré par l’exemple ci-dessous :

<embed src="moviename.swf" width="100" height="100" play="true" 
loop="true" quality="high" 
pluginspage="http://www.adobe.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash"> 
</embed>

Pour utiliser les deux balises, placez la balise embed avant la balise de fermeture object, comme indiqué dans l’exemple suivant :

<object classid="clsid:d27cdb6e-ae6d-11cf-96b8-444553540000" width="100" 
height="100" codebase="http://fpdownload.adobe.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0"> 
<param name="movie" value="moviename.swf"> 
<param name="play" value="true"> 
<param name="loop" value="true"> 
<param name="quality" value="high"> 
<embed src="moviename.swf" width="100" height="100" play="true” 
loop="true" quality="high" 
pluginspage="http://www.adobe.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash"> 
</embed> 
</object>

Remarque :

si vous utilisez les deux balises object et embed, utilisez des valeurs identiques pour chaque attribut ou paramètre afin de vous assurer que la lecture sera homogène dans les navigateurs. Le paramètre swflash.cab#version=9,0,0,0 est facultatif et vous pouvez ne pas l’utiliser si vous ne souhaitez pas vérifier le numéro de version.

Navigateurs prenant en charge les modes sans fenêtre

Pour plus d’informations sur la prise en charge du navigateur web pour l’attribut WMODE, voir le tableau de la note technique 12701 : Flash OBJECT Tag Attributes (disponible en anglais uniquement).

Spécification des paramètres de publication pour la détection de Flash Player

L’option Détecter la version de Flash configure votre document de telle sorte qu’il détecte la version de Flash Player exécutée par l’utilisateur pour l’orienter le cas échéant vers une autre page HTML s’il ne s’agit pas du lecteur approprié. La page HTML alternative contient un lien permettant de télécharger la dernière version de Flash Player.

La fonctionnalité de détection de Flash Player est disponible uniquement pour les paramètres de publication définis sur Flash Player 4 ou version ultérieure, et pour les fichiers SWF intégrés dans les modèles Animate seulement ou les modèles HTTPS.

Remarque :

Flash Player 5 (et versions ultérieures) est installé sur 98 % des ordinateurs connectés à Internet, ce qui donne la mesure de l’importance de la fonction de détection pour s’assurer que les utilisateurs finaux disposent de la version appropriée d’Animate pour lire votre contenu.

Les modèles HTML suivants ne prennent pas en charge la détection de Flash Player. Ceci est dû au fait que le code JavaScript de ces modèles provoque un conflit avec le code JavaScript utilisé pour détecter la version de Flash Player.

  • Animate pour PocketPC 2003

  • Animate avec AICC Tracking

  • Animate avec FSCommand

  • Animate avec Named Anchors

  • Animate avec SCORM Tracking

Remarque :

le modèle HTML Image référence ne prend pas en charge la détection de Flash Player, car il ne permet pas d’intégrer ce programme.

  1. Choisissez Fichier > Paramètres de publication et cliquez sur la catégorie Enveloppe HTML située dans la colonne de gauche.
  2. Sélectionnez l’un des modèles Animate seulement ou le modèle Animate HTTPS dans le menu contextuel Modèle. Ces modèles prennent en charge le nouveau kit de détection HTML à page unique. La sélection de l’un de ces modèles active la case à cocher de détection de la version d’Animate, ainsi que les champs de texte correspondant au numéro de version.

  3. Cochez la case Détecter la version d’Animate. Votre fichier SWF est intégré à une page web qui inclut le code de détection de Flash Player. Si ce code détecte une version acceptable de Flash Player sur l’ordinateur de l’utilisateur, le fichier SWF est lu conformément à sa conception d’origine.

  4. (Facultatif) Vous pouvez utiliser les zones de texte Révision principale et Révision secondaire pour spécifier une version précise de Flash Player. Par exemple, spécifiez Flash Player version 10.1.2 si cette dernière est indispensable pour lire votre fichier SWF.

    Lorsque vous publiez votre fichier SWF, Animate crée une page HTML unique qui permet d’intégrer le fichier SWF et le code de détection de Flash Player. Si l’utilisateur ne dispose pas de la version d’Animate spécifiée pour afficher le fichier SWF, une page HTML contenant un lien de téléchargement de la dernière version de Flash Player s’affiche.

Spécification des paramètres de publication des fichiers GIF

Les fichiers GIF constituent un bon moyen d’exporter des dessins et des animations simples à partir d’Animate en vue de les utiliser dans des pages web. Les fichiers GIF standard sont des bitmaps compressés.

Un fichier GIF animé (parfois désigné sous le terme de GIF89a) offre un moyen simple d’exporter de brèves séquences animées. Animate optimise un fichier GIF animé en ne stockant que les modifications d’une image à l’autre.

Animate exporte la première image du fichier SWF sous la forme d’un fichier GIF, à moins que vous ne marquiez une image-clé différente pour l’exportation en saisissant l’étiquette d’image #Static dans l’Inspecteur des propriétés. Animate exporte toutes les images du fichier SWF en cours dans un fichier GIF animé, sauf si vous spécifiez une plage d’images à exporter, en saisissant les étiquettes d’image #First et #Last dans les images-clés appropriées.

Animate peut générer une image référence pour un fichier GIF afin de conserver des liens URL pour les boutons du document d’origine. Utilisez l’Inspecteur des propriétés pour placer l’étiquette #Map dans l’image-clé dans laquelle vous souhaitez créer l’image référence. Si vous ne créez pas d’étiquette d’image, Animate crée une image référence à l’aide des boutons de la dernière image du fichier SWF. Vous ne pouvez créer une image référence que si la variable de modèle $IM se trouve dans le modèle que vous sélectionnez.

  1. Choisissez Fichier > Paramètres de publication et cliquez sur Image GIF dans la colonne de gauche de la boîte de dialogue.
  2. Pour le nom de fichier GIF, utilisez le nom par défaut ou saisissez un nouveau nom avec l’extension .gif.
  3. Définissez les options du fichier GIF :

    Taille

    Sélectionnez Identique à l’animation pour que le fichier GIF ait la même taille que le fichier SWF, et maintenez le format de l’image originale ou entrez des valeurs de largeur et de hauteur en pixels pour l’image bitmap exportée.

    Lecture

    Détermine si Animate crée une image statique ou une animation GIF. Si vous activez l’option Animation, activez également l’option Boucle continue ou saisissez le nombre de répétitions.

  4. Pour spécifier d’autres paramètres d’aspect pour le fichier GIF exporté, développez la section Couleurs et sélectionnez l’une des options suivantes :

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Optimiser les couleurs

    Supprime toutes les couleurs non utilisées de la table des couleurs du fichier GIF. Cette option réduit la taille du fichier sans affecter la qualité de l’image, mais augmente légèrement les besoins en mémoire. Cette option n’a aucun effet sur une palette adaptative. Une palette adaptative analyse les couleurs de l’image et crée une table de couleurs unique pour le fichier GIF sélectionné.

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Entrelacer

    Affiche le fichier GIF exporté dans un navigateur au fur et à mesure de son téléchargement. L’entrelacement permet à l’utilisateur d’afficher le contenu graphique de base avant que le fichier ne soit complètement téléchargé. Le téléchargement peut se faire plus rapidement sur un réseau avec une connexion lente. N’entrelacez pas d’image GIF animée.

    Lisser

    Applique l’anticrénelage à une image bitmap exportée pour produire une image bitmap de qualité supérieure et améliorer la qualité d’affichage du texte. Cependant, le lissage peut provoquer un halo de pixels gris autour d’une image anticrénelée placée sur un arrière-plan coloré, ce qui contribue à augmenter la taille du fichier GIF. Exportez une image sans la lisser si un halo apparaît ou si vous placez une transparence GIF sur un arrière-plan multicolore.

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Tramer les couleurs unies

    Applique le tramage aux couleurs unies, ainsi qu’aux dégradés.

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Supprimer les dégradés

    (Désactivée par défaut) Convertit tous les remplissages de dégradé du fichier SWF en couleurs unies, à l’aide de la première couleur du dégradé. Les dégradés augmentent la taille d’un fichier GIF et sont souvent d’une qualité médiocre. Si vous utilisez cette option, choisissez la première couleur du dégradé avec soin pour éviter des résultats inattendus.

  5. (CS6 et versions antérieures uniquement) Sélectionnez l’une des options suivantes dans la section Transparent pour déterminer la transparence de l’arrière-plan de l’application et la conversion des paramètres alpha en GIF :

    Opaque

    Rend l’arrière-plan uni.

    Transparent

    Rend l’arrière-plan transparent.

    Alpha

    Applique une transparence partielle. Vous pouvez saisir une valeur de seuil de couleur comprise entre 0 et 255. Une valeur réduite résulte en une plus grande transparence. Une valeur de 128 correspond à une transparence de 50 %.

  6. (CS6 et versions antérieures uniquement) Pour spécifier la combinaison des pixels des couleurs disponibles afin de simuler les couleurs absentes de la palette courante, sélectionnez une option de tramage. Le tramage peut améliorer la qualité de l’image si une image transparente contient des éléments, mais il augmente la taille du fichier.

    Aucun

    Désactive le tramage et remplace les couleurs absentes de la table de couleurs de base par des couleurs unies présentes dans la table correspondant le mieux à la couleur spécifiée. L’absence de tramage peut produire des fichiers de taille réduite mais rendre les couleurs non satisfaisantes.

    Dans l’ordre

    Fournit un tramage de bonne qualité avec la plus petite augmentation de la taille du fichier.

    Diffusion

    Fournit la meilleure qualité de tramage mais augmente la taille du fichier ainsi que la durée de traitement. De plus, cette option ne fonctionne qu’avec la palette de couleurs web 216.

  7. (CS6 et versions antérieures uniquement) Pour définir la palette de couleurs de l’image, sélectionnez l’un des types de palettes suivants :

    Web 216

    Utilise la palette standard de 216 couleurs adaptée au web pour créer l’image GIF, afin d’obtenir une image de bonne qualité et le traitement le plus rapide sur le serveur.

    Adaptative

    Analyse les couleurs de l’image et crée une table de couleurs unique pour l’image GIF sélectionnée. Cette option est la plus adaptée aux systèmes affichant des milliers, voire des millions de couleurs : elle crée la couleur la plus précise possible pour l’image, mais contribue à augmenter la taille des fichiers. Pour réduire la taille d’un fichier GIF avec une palette adaptative, activez l’option d’optimisation des couleurs pour réduire le nombre de couleurs de la palette. Pour définir le nombre de couleurs utilisées dans l’image GIF, entrez une valeur dans le champ Nombre max. de couleurs. Le choix d’un nombre réduit de couleurs peut générer un fichier réduit, mais risque de dégrader les couleurs de l’image

    Adaptative ajustée pour le web

    Identique à l’option de palette Adaptative si ce n’est qu’elle convertit les couleurs très proches en palette de couleurs Web 216. La palette de couleurs qui en résulte est optimisée pour l’image. Cependant, lorsqu’il le peut, Animate utilise les couleurs de la palette web à 216 couleurs. Les couleurs de l’image sont meilleures lorsque la palette Web 216 est activée sur un système à 256 couleurs. Pour définir le nombre de couleurs utilisées dans l’image GIF, entrez une valeur dans le champ Nombre max. de couleurs. Le choix d’un nombre réduit de couleurs peut générer un fichier réduit, mais risque de dégrader les couleurs de l’image

    Personnalisée

    Spécifie une palette optimisée par vos soins pour l’image sélectionnée. La palette personnalisée est traitée à la même vitesse que la palette Web 216. Pour utiliser cette option, vous devez savoir comment créer et utiliser des palettes personnalisées. Pour choisir une palette personnalisée, cliquez sur l’icône du dossier Palette (l’icône de dossier qui est affichée à l’extrémité du champ Palette) et sélectionnez un fichier de palette. Animate prend en charge les palettes enregistrées au format ACT, exportées par certaines applications graphiques.

Spécification des paramètres de publication pour les fichiers JPEG

Le format JPEG permet de publier un fichier FLA sous forme de bitmap 24 bits hautement compressé. D’une manière générale, le format GIF convient mieux à l’exportation du mode trait, tandis que le format JPEG est plus approprié aux images incluant des nuances continues comme les photographies, les dégradés ou les bitmaps intégrés.

Animate exporte la première image du fichier SWF comme fichier JPEG, sauf si vous définissez une autre image-clé à exporter en saisissant le libellé d’image #Static dans le scénario.

  1. Choisissez Fichier > Paramètres de publication et cliquez sur Image JPEG dans la colonne de gauche de la boîte de dialogue.
  2. Pour le nom de fichier JPEG, utilisez le nom par défaut ou saisissez un nouveau nom avec l’extension .jpg.
  3. Définissez les options du fichier JPEG :

    Taille

    Sélectionnez Identique à l’animation pour que le fichier JPEG ait la même taille que la scène, et maintenez le format de l’image originale ou entrez des valeurs de largeur et de hauteur en pixels pour l’image bitmap exportée.

    Qualité

    Faites glisser le curseur ou saisissez une valeur pour contrôler le taux de compression du fichier JPEG. Plus la qualité de l’image est basse, plus le fichier est petit et vice versa. Faites différents essais avant de déterminer le meilleur compromis entre la taille et la qualité.

    Remarque : Vous pouvez définir la qualité d’exportation bitmap par objet dans la boîte de dialogue Propriétés du bitmap pour changer le paramètre de compression de l’objet. La sélection de l’option de compression par défaut dans la boîte de dialogue Propriétés du bitmap applique l’option Qualité JPEG des paramètres de publication.

    Progressive

    Destiné à afficher les images JPEG progressivement dans un navigateur web afin qu’elles apparaissent plus rapidement lorsqu’elles sont chargées avec une connexion réseau lente. Cette option est similaire à l’entrelacement des images GIF et PNG.

  4. Cliquez sur OK.

Spécification des paramètres de publication pour les fichiers PNG

Le format PNG est le seul format bitmap multiplate-forme qui prend en charge la transparence (un canal alpha). Il s’agit également du format de fichier natif d’Adobe® Fireworks®.

Animate exporte la première image du fichier SWF comme fichier PNG, sauf si vous définissez une autre image-clé à exporter en saisissant le libellé d’image #Static dans le scénario.

  1. Choisissez Fichier > Paramètres de publication et cliquez sur Image PNG dans la colonne de gauche de la boîte de dialogue.
  2. Pour le nom de fichier PNG, utilisez le nom par défaut ou saisissez un nouveau nom avec l’extension .png.
  3. Pour l’option Taille, sélectionnez Identique à l’animation pour que le fichier PNG ait la même taille que le fichier SWF, et maintenez le format de l’image originale ou entrez des valeurs de largeur et de hauteur en pixels pour l’image bitmap exportée.
  4. Pour l’option Codage binaire, indiquez le nombre de bits par pixel et les couleurs à utiliser lors de la création de l’image. Plus le codage est élevé, plus le fichier est volumineux.

    8 bits

    par canal (bpc) pour une image à 256 couleurs

    24 bits

    pour une image en milliers de couleurs

    24 bits avec Alpha

    pour une image en milliers de couleurs avec transparence (32 bpc)

  5. Pour définir l’aspect du PNG exporté, faites un choix parmi les options suivantes :

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Optimiser les couleurs

    Supprime toutes les couleurs inutilisées de la table des couleurs d’un fichier PNG. Cette option réduit la taille du fichier de 1 000 à 1 500 octets sans affecter la qualité de l’image, mais augmente légèrement les besoins en mémoire. Cette option n’a aucun effet sur une palette adaptative.

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Entrelacer

    Affiche le fichier PNG exporté dans un navigateur au fur et à mesure de son téléchargement. L’entrelacement permet à l’utilisateur d’afficher le contenu graphique de base avant que le fichier ne soit complètement téléchargé. Le téléchargement peut se faire plus rapidement sur un réseau à connexion lente. N’entrelacez jamais un fichier PNG animé.

    Lisser

    Applique l’anticrénelage à une image bitmap exportée pour produire une image bitmap de qualité supérieure et améliorer la qualité d’affichage du texte. Cependant, le lissage peut provoquer un halo de pixels gris autour d’une image anticrénelée placée sur un arrière-plan coloré, ce qui contribue à augmenter la taille du fichier PNG. Exportez une image sans la lisser si un halo apparaît ou si vous placez une transparence PNG sur un arrière-plan multicolore.

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Tramer les couleurs unies

    Applique le tramage aux couleurs unies et aux dégradés.

    (CS6 et versions antérieures uniquement) Supprimer les dégradés

    (Désactivée par défaut) Convertit tous les remplissages de dégradé de l’application en couleurs unies, à l’aide de la première couleur du dégradé. Les dégradés augmentent la taille du fichier PNG et sont souvent d’une qualité médiocre. Si vous utilisez cette option, choisissez la première couleur du dégradé avec soin pour éviter des résultats inattendus.

  6. (CS6 et versions antérieures uniquement) Si vous avez sélectionné un codage de 8 bits par canal, activez une option de tramage pour spécifier la combinaison des pixels des couleurs disponibles afin de simuler les couleurs absentes de la palette courante. Le tramage peut améliorer la qualité de la couleur, mais il augmente la taille du fichier. Choisissez l’une des options suivantes :

    Aucun

    Désactive le tramage et remplace les couleurs absentes de la table de couleurs de base par des couleurs unies présentes dans la table correspondant le mieux à la couleur spécifiée. L’absence de tramage peut produire des fichiers de taille réduite mais rendre les couleurs non satisfaisantes.

    Dans l’ordre

    Fournit un tramage de bonne qualité avec la plus petite augmentation de la taille du fichier.

    Diffusion

    Fournit la meilleure qualité de tramage mais augmente la taille du fichier ainsi que la durée de traitement. De plus, cette option ne fonctionne qu’avec la palette de couleurs web 216.

  7. (CS6 et versions antérieures uniquement) Si vous avez sélectionné un codage de 8 bits par canal, sélectionnez l’un des types de palette suivants pour définir la palette de couleurs de l’image PNG :

    Web 216

    Utilise la palette standard de 216 couleurs adaptée au web pour créer l’image PNG, afin d’obtenir une image de bonne qualité et le traitement le plus rapide sur le serveur.

    Adaptative

    Analyse les couleurs de l’image et crée une table de couleurs unique pour le fichier PNG sélectionné. Cette option est la meilleure pour les systèmes affichant des milliers, voire des millions, de couleurs et crée la couleur la plus précise possible pour l’image, mais avec une taille de fichier plus volumineuse qu’avec l’option de palette Web 216.

    Adaptative ajustée pour le web

    Identique à l’option de palette Adaptative si ce n’est qu’elle convertit les couleurs similaires en palette de 216 couleurs web. La palette de couleurs qui en résulte est optimisée pour l’image. Cependant, lorsqu’il le peut, Animate utilise les couleurs de la palette web à 216 couleurs. Les couleurs de l’image sont meilleures lorsque la palette Web 216 est activée sur un système à 256 couleurs. Pour réduire la taille d’un fichier PNG avec une palette adaptative, activez l’option d’optimisation des couleurs pour réduire le nombre de couleurs de la palette.

    Personnalisée

    Spécifie une palette optimisée par vos soins pour l’image sélectionnée. La palette personnalisée est traitée à la même vitesse que la palette Web 216. Pour utiliser cette option, vous devez savoir comment créer et utiliser des palettes personnalisées. Pour choisir une palette personnalisée, cliquez sur l’icône du dossier Palette (l’icône de dossier qui est affichée à l’extrémité du champ Palette) et sélectionnez un fichier de palette. Animate prend en charge les palettes enregistrées au format ACT, exportées par les principales applications graphiques.

  8. (CS6 et versions antérieures uniquement) Si vous avez sélectionné la palette Adaptative ou Adaptative ajustée pour le web, saisissez une valeur dans le champ Optimisation des couleurs pour définir le nombre de couleurs utilisées dans l’image PNG. Le choix d’un nombre réduit de couleurs peut générer un fichier réduit, mais risque de dégrader les couleurs de l’image.

  9. (CS6 et versions antérieures uniquement) Pour sélectionner une méthode de filtrage ligne par ligne afin de rendre le fichier PNG plus compressible et de tester les différentes options pour une image donnée, sélectionnez l’une des options de filtre suivantes :

    Aucun

    Désactive le filtre

    Différentiel horizontal

    Transmet la différence entre chaque octet et la valeur de l’octet correspondant du pixel précédent.

    Haut

    Transmet la différence entre chaque octet et la valeur de l’octet correspondant du pixel immédiatement supérieur.

    Moyenne

    Utilise la moyenne des deux pixels environnants (pixel gauche et pixel supérieur) pour prévoir la valeur d’un pixel.

    Chemin

    Calcule une simple fonction linéaire des trois pixels environnants (pixels gauche, supérieur et supérieur gauche), puis choisit comme prédicteur le pixel environnant le plus proche de la valeur calculée.

    Adaptative

    Analyse les couleurs de l’image et crée une table de couleurs unique pour le fichier PNG sélectionné. Cette option est la meilleure pour les systèmes affichant des milliers, voire des millions, de couleurs et crée la couleur la plus précise possible pour l’image mais avec une taille de fichier plus importante qu’avec l’option de palette Web 216. Vous pouvez réduire la taille d’un fichier PNG créé avec une palette adaptative en diminuant le nombre de couleurs de la palette.

Spécification des paramètres de publication pour l’exportation OAM

Vous pouvez désormais exporter du contenu Animate au format ActionScript, WebGL ou HTML5 Canvas dans des fichiers de widget animés OAM (.oam). Les fichiers OAM générés à partir d’Animate peuvent être placés dans Dreamweaver, Muse et InDesign. Pour exporter du contenu Animate au format OAM, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur Fichier > Paramètres de publication.

  2. Dans le panneau de gauche de la boîte de dialogue Paramètres de publication, sélectionnez OAM.

    Paramètres OAM

  3. Dans le champFichier de sortie, sélectionnez un emplacement et saisissez le nom du package.

  4. Sous Image d’affiche, sélectionnez l’une des options suivantes :

    • Si vous souhaitez générer le package OAM à partir du contenu de l’image actuelle, sélectionnez l’optionGénérer à partir de l’image actuelle (PNG). Sélectionnez Transparent si vous souhaitez générer une image PNG transparente.
    • Si vous souhaitez générer un package OAM à partir d’un autre fichier, indiquez le chemin d’accès au fichier dans le champ Utiliser ce fichier.
    • Pour générer des OAM transparents, définissez un arrière-plan de scène transparent et publiez le fichier au format OAM. Pour en savoir plus sur le paramétrage de l’arrière-plan de la scène, voir Transparence du plan de travail.
    • Pour générer des OAM réactifs, définissez le paramètre Réactif dans la boîte de dialogue Paramètres de publication. Pour en savoir plus sur les paramètres réactifs, voir Mise à l’échelle réactive.
  5. Cliquez sur Publier. Vous pouvez consulter le package OAM à l’emplacement enregistré.

Vidéo : Options de publication OAM

De Train Simple (www.trainsimple.com)

Aperçu des paramètres et du format de publication

Cette commande exporte le fichier et ouvre l’aperçu dans le navigateur par défaut. Si vous affichez un aperçu d’une animation QuickTime, la commande Aperçu avant publication lance QuickTime Video Player. Si vous affichez l’aperçu d’un fichier de projection, Animate lance ce fichier de projection.

  • Sélectionnez Fichier > Aperçu de la publication, puis choisissez le format de fichier à utiliser.

    Animate crée, avec les valeurs actuelles de la boîte de dialogue Paramètres de publication, un fichier du type spécifié au même emplacement que celui du fichier FLA. Le fichier demeure à cet emplacement tant qu’il n’est pas remplacé ou supprimé.

    Remarque :

    Si vous ouvrez un fichier FLA créé avec Animate CC dans Flash Professional CS6, les paramètres de publication pour les champs non disponibles dans Animate CC sont définis sur les valeurs par défaut.

Utilisation des profils de publication

Les profils de publication offrent de nombreux avantages :

  • Vous pouvez enregistrer une configuration de paramètres de publication, l’exporter et importer le profil de publication dans d’autres documents ou pour que d’autres personnes l’utilisent.

  • Vous pouvez importer des profils de publication à utiliser dans votre document.

  • Vous pouvez créer des profils pour publier dans divers formats.

  • Vous pouvez créer un profil de publication pour publier vos fichiers réalisés en interne d’une manière différente de celle utilisée pour publier les fichiers pour un client.

  • Votre société peut créer un profil de publication standard pour garantir que les fichiers sont publiés de la même façon.

Les profils de publication sont enregistrés au niveau du document plutôt qu’au niveau de l’application.

Création d’un profil de publication

  1. Dans la boîte de dialogue Paramètres de publication, cliquez sur le menu Options de profil et choisissez Créer un profil.
  2. Donnez un nom au profil, puis cliquez sur OK.
  3. Définissez les paramètres de publication de votre document, puis cliquez sur OK.

Duplication, modification ou suppression d’un profil de publication

  • Dans le menu déroulant Profil de la boîte de dialogue Paramètres de publication (Fichier > Paramètres de publication), sélectionnez le profil de publication à utiliser :
    • Pour créer un profil dupliqué, cliquez sur le menu Options de profil et choisissez Dupliquer le profil. Saisissez le nom du profil dans la zone Nom du duplicata, puis cliquez sur OK.
    • Pour modifier un profil de publication, sélectionnez-le dans le menu Profil, définissez les nouveaux paramètres de publication de votre document, puis cliquez sur OK.
    • Pour supprimer un profil de publication, cliquez sur le menu Options de profil et choisissez Supprimer le profil. Cliquez ensuite sur OK.

Exportation d’un profil de publication

  1. Sélectionnez Fichier > Paramètres de publication, cliquez sur le menu Options de profil, puis choisissez Exporter le profil.

  2. Dans le menu Options de profil, sélectionnez Exporter le profil. Exportez le profil de publication au format .APR afin de pouvoir l’importer dans d’autres documents.

  3. Acceptez l’emplacement par défaut dans lequel sera enregistré le profil de publication ou choisissez un nouvel emplacement, puis cliquez sur Enregistrer.

Importation d’un profil de publication

Remarque :

L’importation de profils de publication au format xml est obsolète et déconseillée. Les profils de publication sont maintenant exportés seulement au format .APR.

D’autres utilisateurs peuvent créer et exporter des profils de publication, que vous pouvez à votre tour importer et sélectionner sous la forme d’une option de paramètres de publication.

  1. Sélectionnez Fichier > Paramètres de publication, cliquez sur le menu Options de profil, puis choisissez Importer le profil.

  2. Recherchez le fichier .APR du profil de publication, puis cliquez sur Ouvrir.

Modèles HTML5 personnalisés

Animate CC prend en charge les modèles personnalisés du fichier d’enveloppe HTML lors de la publication de projets HTML5 Canvas. Vous pouvez utiliser le modèle par défaut, importer un fichier modèle HTML personnalisé ou exporter le modèle actuel vers un fichier externe.

Vous pouvez utiliser les options suivantes :

  • Utiliser la valeur par défaut : utilisez le modèle par défaut pour générer le fichier d’enveloppe HTML lors de la publication.
  • Importer nouveau : importez un modèle personnalisé d’après lequel le fichier d’enveloppe HTML sera créé lors de la publication.
  • Exporter : exportez le modèle actuel utilisé pour la publication.

Création de votre modèle personnalisé

Exportez le modèle par défaut, modifiez-le, puis importez-le pour publier la sortie Canvas avec vos modifications. Le modèle modifié (personnalisé) doit contenir tous les jetons (expliqués dans le modèle par défaut) du modèle par défaut.

Ajout d’un modèle à votre profil de publication

Vous pouvez désormais joindre des modèles HTML5 Canvas à vos profils de publication afin de créer efficacement du contenu HTML5 cohérent.Pour ajouter un modèle existant à un profil, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur Fichier > Paramètres de publication.
  2. Dans la boîte de dialogue Paramètres de publication, cliquez sur l’onglet Avancé.
  3. Dans le champ Profil, sélectionnez le profil dans lequel vous souhaitez importer et ajouter un nouveau modèle.
  4. Cliquez sur Importer nouveau, sélectionnez le modèle, puis cliquez sur Ouvrir.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne