Pour plus d’informations et d’instructions, cliquez sur les liens ci-dessous.

Création de séparations

Pour reproduire une image en couleurs ou à tons continus, les imprimeurs séparent les couleurs de cette image en quatre [cyan (C), magenta (M), jaune (J) et noir (N)], sur quatre plaques différentes. Après application des encres de couleur et impression en repérage, les couleurs obtenues reproduisent fidèlement l’illustration originale. Le processus de décomposition d’une image en deux ou plusieurs couleurs s’appelle séparation des couleurs et on appelle séparations les films créés à partir des plaques.

Séparation des couleurs
Composite (à gauche) et séparations (à droite)

Flux de production de séparations

Adobe InDesign CS4 propose deux flux de production PostScript standard pour les séparations de couleurs : dans le premier, elles sont effectuées sur l’ordinateur hôte (à l’aide d’InDesign et du pilote d’imprimante) et dans le second, depuis le processeur d’images pixellisées ou processeur RIP (raster image processor) du périphérique de sortie. Il existe également un flux de production PDF.

Séparations basées sur un ordinateur hôte

Pour ce type de flux de production préséparé traditionnel, InDesign crée des informations PostScript pour chacune des séparations du document et les envoie au périphérique de sortie.

Séparations In-RIP

Dans un flux de production reposant sur un processeur RIP PostScript, des processeurs RIP de nouvelle génération effectuent, indépendamment de l’ordinateur hôte, les séparations de couleurs, le recouvrement et même la gestion des couleurs au niveau du RIP. InDesign génère alors le fichier plus rapidement et réduit la quantité de données à transmettre dans le cadre d’une impression. Par exemple, au lieu d’envoyer des informations PostScript pour l’impression de quatre pages ou plus avec des séparations de couleurs basées sur l’ordinateur hôte, InDesign envoie les informations PostScript d’un seul fichier PostScript composite pour un traitement RIP.

Préparation d’un document aux séparations des couleurs

  1. Corrigez les éventuels problèmes colorimétriques des illustrations.
  2. Définissez les options de surimpression.
  3. Créez des instructions de recouvrement pour compenser toute erreur de mise en registre sur la presse.
  4. Effectuez un aperçu des séparations des couleurs à l’écran.

    Remarque :

    pour la séparation des couleurs, les étapes 1 à 4 sont recommandées, mais pas obligatoires.

  5. Choisissez Fichier > Imprimer pour afficher la boîte de dialogue d’impression.
  6. Si vous avez créé un style d’impression prédéfini avec les paramètres de séparation appropriés, sélectionnez-le dans le menu Impression prédéfinie, en haut de la boîte de dialogue Imprimer.
  7. Dans le menu Imprimante, choisissez une imprimante ou un fichier PostScript.
  8. Pour une impression PostScript, choisissez le fichier PPD du périphérique de sortie des séparations.
  9. Pour afficher ou modifier les options d’impression actives, cliquez sur un nom de section, dans la partie gauche de la boîte de dialogue Imprimer.
  10. Avant de livrer votre document à un prestataire de services, vérifiez les séparations.
  11. Imprimez ou enregistrez les séparations.

Sortie de tons directs

Il est possible de remplacer ou de compléter des couleurs quadri par des teintes personnalisées appelées tons directs. Par exemple, pour reproduire une illustration contenant du texte noir et des dessins au trait utilisant un vert particulier, deux tons directs suffisent : le noir et un ton correspondant au vert souhaité. En outre, les encres de tons directs sont utilisées pour obtenir des couleurs qui ne sont pas reproductibles avec les encres CMJN, notamment des vernis ou des couleurs fluorescentes et métalliques. Vous pouvez également obtenir des encres mélangées en combinant plusieurs tons directs ou des tons directs avec des couleurs quadri.

Vous pouvez colorer une illustration avec des couleurs quadri, des tons directs ou une combinaison des deux. Lors de l’impression des séparations, vous pouvez convertir les tons directs en leurs équivalents quadri de sorte qu’ils s’impriment sur des plaques CMJN.

Affichage des équivalents quadri d’un ton direct

  1. Dans le panneau Nuancier, sélectionnez un ton direct.
  2. Dans le menu du panneau Couleur, choisissez CMJN.

Les équivalents CMJN du ton direct s’affichent dans le panneau Couleur.

Remarque :

Vous pouvez également placer le pointeur sur le ton direct dans le panneau Nuancier. La formule de la couleur apparaît dans l’info-bulle.

Pour imprimer un objet sur toutes les plaques, y compris sur des plaques de tons directs, appliquez une couleur de repérage à l’objet. La couleur de repérage s’utilise pour les repères de cadrage et de coupe. Dans le cas d’une sortie composite, les objets auxquels une couleur de repérage a été appliquée s’impriment sous la forme suivante : C 100, M 100, J 100 et N 100. Dans le cas de séparations, chaque plaque présente une valeur de 100 %.

  1. Sélectionnez les objets auxquels vous souhaitez appliquer la couleur de repérage.
  2. Choisissez Fenêtre > Nuancier.
  3. Dans le panneau Nuancier, cliquez sur la couleur de repérage .

Impression de dégradés sous forme de séparations

Tenez compte des points suivants lors de la production de séparations pour des documents avec dégradés :

  • La séparation des couleurs d’un dégradé créé dans InDesign et contenant une association de couleurs quadri et de tons directs est effectuée à l’aide d’une plaque de couleurs quadri et d’une plaque de tons directs.

  • La séparation d’un dégradé présentant des couleurs quadri s’effectue sur différentes plaques de couleurs quadri.

  • Dans le cas d’un dégradé contenant deux teintes d’un même ton direct, la séparation se fait sur une seule plaque de tons directs.

  • Pour obtenir un dégradé séparé sur un seul film entre un ton direct et du blanc, créez un fond de dégradé se situant entre le ton direct et la nuance Papier du panneau Nuancier.

  • Si vous créez un dégradé de deux tons directs, affectez-leur différents angles de trames. Si deux tons directs présentent le même angle de trame, ils se superposent, provoquant une surimpression. Si vous n’êtes pas sûr des angles, consultez votre prestataire de services prépresse.

Impression d’une épreuve composite

Vous pouvez imprimer une épreuve composite en couleurs ou en niveaux de gris pour vérifier les couleurs de votre document. Les images composites permettent de concevoir et de vérifier la mise en page des séparations avant leur impression finale, généralement coûteuse.

Lorsque vous imprimez un fichier composite dans InDesign, toutes les couleurs du fichier sont imprimées sur une seule plaque, même si des couleurs individuelles sont sélectionnées.

Tenez compte des points suivants lorsque vous imprimez des épreuves composites :

  • une épreuve ne permet pas d’obtenir une représentation exacte de la sortie finale ; toutefois, il est possible d’accroître le degré de précision d’une épreuve en étalonnant tous les périphériques utilisés lors de la création du document (tels que les scanners, les moniteurs et les imprimantes). Lorsque les périphériques sont correctement étalonnés, le système de gestion des couleurs peut être exploité pour obtenir des couleurs fiables et homogènes.
  • Les options de surimpression sélectionnées dans le document s’impriment correctement sur une imprimante prenant en charge la surimpression. Etant donné que la plupart des imprimantes de bureau ne prennent pas en charge la surimpression, simulez les effets de surimpression en sélectionnant l’option Simuler la surimpression du volet Sortie de la boîte de dialogue Imprimer.

Remarque :

sélectionnez l’option Simuler la surimpression pour convertir les tons directs en couleurs quadri pour l’impression. Si vous envisagez d’utiliser un fichier pour des séparations RIP ou pour une sortie finale, ne sélectionnez pas cette option.

  • Lors de l’impression sur une imprimante en noir et blanc, InDesign génère une version composite des pages en niveaux de gris. S’il s’agit d’un document en couleur, InDesign imprime les gris visuellement équivalents afin de simuler une couleur. Par exemple, le gris utilisé pour simuler une teinte avec 20 % de jaune sera plus clair que le gris utilisé pour simuler une teinte avec 20 % de noir, car le jaune apparaît plus clair que le noir.

  • Lorsque vous imprimez les chapitres d’un livre contenant des encres de tons directs ou des styles de recouvrement en conflit, configurez InDesign de façon à harmoniser les paramètres avec le document type.

  • Si vous utilisez la gestion des couleurs avec la fonction Livre, vérifiez que les paramètres de gestion des couleurs de la boîte de dialogue Couleurs sont les mêmes pour chaque document du livre.

Remarque :

n’oubliez pas que, tout comme pour les moniteurs, la qualité de reproduction des couleurs varie sensiblement d’une imprimante à l’autre ; les épreuves fournies par votre prestataire de services sont la meilleure façon de vérifier l’aspect final de votre travail.

Affichage d’un aperçu des séparations de couleurs

Pour obtenir un aperçu des séparations de couleurs, des limites de couverture d’encre et de la surimpression, utilisez le panneau Aperçu des séparations. L’affichage de l’aperçu des séparations sur votre moniteur vous permet de procéder aux vérifications suivantes :

Vernis et autres pellicules

L’affichage de l’aperçu des vernis à l’écran peut se révéler difficile dans la mesure où ils sont transparents. Lorsque vous affichez de façon isolée un aperçu de la séparation d’un vernis, les zones vernies apparaissent en noir.

Noir riche

L’aperçu des séparations vous permet d’identifier les zones qui s’imprimeront en noir riche ou en encre noire quadri (N) mélangée à des encres de couleur pour une plus grande opacité et une meilleure intensité des couleurs.

Couverture d’encre

Une trop grande quantité d’encre déposée sur le papier risque de poser des problèmes de séchage. Vérifiez auprès de votre imprimeur la couverture d’encre maximale de la presse qui sera utilisée. Vous pourrez ainsi identifier sur l’aperçu du document les zones où la couverture d’encre dépasse les limites de la presse.

Surimpression

Vous pouvez afficher un aperçu de la reproduction de la fusion, de la transparence et de la surimpression sur une impression en séparations des couleurs.

Remarque :

vous pouvez également voir les effets de surimpression lorsque vous imprimez sur un périphérique d’impression composite. Ceci est utile pour vérifier la séparation des couleurs.

Bien que l’aperçu des séparations sur votre moniteur permette d’identifier des problèmes sans subir le coût de l’impression des séparations, il ne vous permet pas de prévisualiser le recouvrement, les options d’émulsion, les repères d’impression, les trames de demi-teinte ou la résolution. Vérifiez ces paramètres auprès de votre imprimeur au moyen d’épreuves par superposition ou intégrales.

Remarque :

les objets répartis sur des calques masqués n’apparaissent pas dans l’aperçu à l’écran.

Aperçu des plaques de séparation

  1. Sélectionnez Fenêtre > Sortie > Aperçu des séparations.
  2. Choisissez Séparations dans le menu déroulant Affichage.
  3. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour afficher une seule séparation et masquer toutes les autres, cliquez sur le nom de la séparation à afficher. Par défaut, les zones de couverture apparaissent en noir. Si ce paramètre par défaut ne vous convient pas, désélectionnez l’option Afficher chaque plaque en noir dans le menu du panneau.

    • Pour afficher une ou plusieurs séparations, cliquez sur la case vide située à gauche du nom de chaque séparation. Chacune des séparations apparaît dans la couleur qui lui a été assignée.

    • Pour masquer une ou plusieurs séparations, cliquez sur l’icône en forme d’œil  située à gauche du nom de chaque séparation.

    • Pour afficher simultanément toutes les plaques quadri, cliquez sur l’icône CMJN .

    • Pour afficher simultanément toutes les séparations, cliquez, puis faites glisser le pointeur sur toutes les icônes en forme d’œil (ou toutes les cases vides) en regard du nom des séparations.

Remarque :

Vous pouvez également commander le panneau Aperçu des séparations au moyen des raccourcis clavier.

Aperçu des séparations
Aperçu d’une seule séparation (à gauche) et de plusieurs séparations (à droite)

Aperçu de la couverture d’encre

  1. Sélectionnez Fenêtre > Sortie > Aperçu des séparations.
  2. Choisissez Limite d’encre dans le menu déroulant Affichage. Entrez une valeur de couverture d’encre maximale dans la case qui apparaît en regard du menu déroulant Affichage (demandez à votre imprimeur la valeur appropriée à spécifier).
  3. Vérifiez la couverture d’encre sur l’aperçu du document. Les zones dont la couverture d’encre est excessive sont représentées dans les tons rouges (les zones rouge foncé dépassant davantage la limite de couverture d’encre que les zones rouge clair). Toutes les autres zones apparaissent en niveaux de gris.
    Couverture d’encre spécifiée
    Les zones de couverture d’encre excessive sont représentées en rouge.

  4. Pour vérifier la couverture d’encre d’une zone particulière, survolez-la avec le pointeur dans la fenêtre de document. Les pourcentages de couverture d’encre apparaissent dans le panneau en regard du nom de l’encre.

Remarque :

Vous pouvez régler la couverture d’encre en convertissant certains tons directs en couleurs quadri. Pour régler la couverture d’encre dans des images importées, modifiez ces images dans leur application source respective.

Rétablissement du mode d’affichage standard

  1. Sélectionnez Fenêtre > Sortie > Aperçu des séparations.
  2. Choisissez Désactivé dans le menu déroulant Affichage.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne