Remarque :

  Typekit s’appelle désormais Adobe Fonts et est inclus avec Creative Cloud et d’autres abonnements. En savoir plus.

Introduction

Les offres d’abonnement Entreprise d’Adobe permettent à votre société de créer, partager et diffuser des documents sur le web, des appareils mobiles ou des ordinateurs à l’aide des tout derniers services et applications de création Adobe. Grâce aux outils centralisés de gestion des licences et à un support technique professionnel, votre service informatique est parfaitement équipé pour soutenir les équipes de création.

Si vous planifiez un déploiement de Creative Cloud ou de Document Cloud, prenez quelques instants pour réfléchir à comment vous déploierez et gérerez les applications, services et espaces de stockage. Cet article regroupe toutes les informations dont vous aurez besoin. Plusieurs points sont à prendre en considération lorsque vous planifiez votre déploiement.

  • Déploiement des licences
  • Gestion des identités
  • Applications et mises à jour
  • Espace de stockage et services
  • Utilisateurs, profils de produit et licences
  • Migration des utilisateurs existants

Déploiement des licences

Lorsque vous achetez un produit Adobe, la licence constitue le droit d’utiliser les logiciels et services Adobe associés. Les licences permettent d’authentifier et d’activer les produits sur l’ordinateur de chaque utilisateur final.

Pour plus d’informations, voir Présentation des types de licence.

Licence nominative

Les licences nominatives sont utiles dans les cas suivants :

  • Si vous devez autoriser des utilisateurs à accéder aux services hébergés par Adobe.
  • Si vous souhaitez utiliser Adobe Admin Console pour la gestion centralisée des licences et de la conformité.
  • Si vous avez besoin d’un système de licences flexible et évolutif, par exemple dans le cas où un designer est amené à quitter un profil de produit vidéo pour intégrer un profil de produit web.
  • Si vous souhaitez autoriser des flux de travaux en libre-service pour que les utilisateurs puissent se procurer eux-mêmes des applications et des mises à jour.

Les packs créés automatiquement sont prêts à être téléchargés depuis Admin Console. Ces packs sont créés en fonction des paramètres définis par défaut et des produits achetés. Ils peuvent être téléchargés et déployés en l’état. Pour en savoir plus, consultez la section Création de packs d’applications via Admin Console.

Licence par numéro de série

Le système d’octroi de licences avec numéro de série est une méthode d’octroi de licences historique, qui n’est pas liée à un utilisateur donné, mais à un ordinateur spécifique. Cette méthode d’octroi de licences convient à un très petit nombre de clients et, comme dans le cas de licences nominatives, elle peut être utilisée pour créer des packs pré-licenciés qui sont déployés à distance. Toutefois, lors de l’utilisation de licences avec numéro de série, les clients ne reçoivent pas la valeur complète de leur abonnement à Adobe Cloud.

Gestion des identités

Adobe utilise un système de gestion des identités sous-jacent pour authentifier et autoriser les utilisateurs. Si vous utilisez un système de licences nominatives ou prévoyez de fournir des droits d’accès aux services, il est impératif d’utiliser des identités. Adobe prend en charge trois types de compte ou d’identité ; l’adresse de messagerie est utilisée comme nom d’utilisateur. Ces types d’identités sont :

  • Federated ID : créé, détenu et géré par une organisation et lié à l’annuaire de l’entreprise via la fédération. L’organisation gère les informations d’identification et traite l’authentification unique via un fournisseur d’identité (IdP) SAML2.
  • Enterprise ID : créé, détenu et géré par une organisation. Adobe héberge l’Enterprise ID et effectue l’authentification, mais c’est l’organisation qui le met à jour.
  • Adobe ID : créé, détenu et géré par l’utilisateur final. Adobe effectue l’authentification et l’utilisateur final gère l’identité.

En fonction de vos besoins organisationnels, vous pouvez sélectionner le modèle d’identité le plus approprié à mettre en œuvre et à utiliser.

Vous pouvez utiliser des Adobe ID, Enterprise ID et Federated ID dans le cadre d’un même déploiement d’entreprise. N’oubliez pas que lorsque vous configurez un compte en utilisant un Adobe ID, les utilisateurs finaux disposent d’un contrôle total sur les fichiers et les données associés à ce compte. Lorsque vous utilisez un Enterprise ID ou un Federated ID, c’est l’entreprise qui détient et contrôle ce contenu.

Adobe recommande aux administrateurs de migrer les utilisateurs Adobe ID vers les Federated ID et Enterprise ID afin de donner à leur organisations un contrôle total sur les utilisateurs et les actifs d’applications.

Remarque :

Le site web d’achat de licences Adobe (LWS) ne prend pas en charge les Enterprise ID ni les Federated ID. Si vous prévoyez d’utiliser un système de licences par numéro de série, configurez tous les comptes d’administrateur avec des Adobe ID. Pour les comptes d’utilisateur, Adobe recommande d’utiliser des Enterprise ID et des Federated ID.

Configuration d’un répertoire

Dans Admin Console, un répertoire est une entité qui contient des ressources (comme des utilisateurs) et des règles (comme l’authentification). Ces répertoires sont semblables aux annuaires LDAP ou Active Directory.

Pour utiliser des Enterprise ID ou des Federated ID, commencez par configurer un répertoire auquel vous pouvez associer un ou plusieurs domaines.

Pour configurer un répertoire :

  1. Créez un répertoire dans Admin Console.
  2. (Federated ID uniquement) Adobe se charge de mettre en service le répertoire. L’opération prend généralement moins de 48 heures.
  3. Si vous configurez votre organisation de manière à utiliser des identités de type Enterprise ID, vous pouvez commencer à associer vos domaines de courrier électronique au répertoire.
  4. (Federated ID uniquement) Une fois qu’Adobe a mis en service votre répertoire, configurez les paramètres SAML qui lui sont associés.

Pour plus d’informations, consultez la section Configuration d’identité.

Configuration de domaines

L’identité de chaque utilisateur est vérifiée par rapport à une source d’autorisation. Pour utiliser des Enterprise ID ou des Federated ID, créez votre propre source d’autorisation en ajoutant un domaine. Par exemple, si votre adresse électronique est antoine@exemple.com, exemple.com correspond à votre domaine. Le fait d’ajouter un domaine permet de créer des Enterprise ID ou Federated ID dotés d’adresses e-mail sur le domaine. Un domaine peut être utilisé avec des Enterprise ID ou des Federated ID, mais pas avec les deux. Vous pouvez toutefois ajouter plusieurs domaines.

Une entreprise doit prouver qu’elle contrôle un domaine. Elle peut également ajouter plusieurs domaines. En revanche, un domaine ne peut être ajouté qu’une seule fois. Les domaines publics connus et généraux, comme gmail.com ou yahoo.com, ne peuvent pas être ajoutés.

Pour plus d’informations, consultez la section Configuration de domaines.

Configuration de l’authentification unique (SSO)

Le portail Adobe Admin Console propose aux utilisateurs d’entreprise une méthode leur permettant de s’authentifier en utilisant leur identité d’entreprise existante. Les Federated ID Adobe permettent l’intégration avec un système de gestion des identités par authentification unique (SSO). L’authentification unique est activée à l’aide du protocole SAML, un protocole normalisé qui connecte les systèmes de gestion des identités aux prestataires de services Cloud tels qu’Adobe.

Lorsque vous ajoutez des utilisateurs avec des Federated ID, aucun e-mail ne leur est envoyé. Lorsque vous créez des Federated ID, vous devez préparer le terrain en communiquant avec les utilisateurs. Si ces utilisateurs ont déjà des Adobe ID basés sur la même adresse e-mail, consultez la section Passer d’un Adobe ID à un Enterprise ID pour comprendre la procédure de connexion et son impact sur leurs applications et leurs contenus existants.

Si votre organisation souhaite tester l’intégration de l’authentification unique, vous pouvez déposer un domaine de test dont vous êtes propriétaire. Votre organisation doit disposer d’un fournisseur d’identité avec des identités définies dans ce domaine de test. Ce processus vous permet de tester l’intégration avant de déposer les principaux domaines, jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise avec le processus de dépôt de domaine et de configuration.

Pour plus d’informations, consultez la section Configuration de l’authentification unique (SSO).

Utilisateurs, profils de produit et licences

Pour les licences nominatives, des profils de produit permettent d’associer les licences à chaque utilisateur. Pour affecter des licences, ajoutez des utilisateurs à un profil de produit. Un utilisateur peut faire partie de plusieurs profils de produit, chaque profil pouvant lui conférer des licences différentes. L’éligibilité finale d’un utilisateur correspond à l’ensemble de toutes les licences accordées par chaque profil de produit.

Déterminez comment vous souhaitez distribuer les licences en fonction des responsabilités confiées à chaque utilisateur au sein de votre entreprise. Par exemple, si tous les utilisateurs d’un service ont besoin du logiciel Photoshop, vous pouvez créer un profil de produit qui donne accès à une formule mono-applicative Photoshop. En revanche, si au sein d’un service, les designers web ont besoin de Photoshop et de Dreamweaver, tandis que les monteurs vidéo ont besoin de Premiere Pro et d’After Effects, définissez deux profils de produit : l’un pour le rôle Designer web, l’autre pour le rôle Monteur vidéo.

Certains utilisateurs ont plusieurs casquettes. Un utilisateur qui se charge aussi bien de la conception web que du montage vidéo pourra être ajouté aux deux profils de produit et bénéficier ainsi des licences propres à chacun, c’est-à-dire Photoshop, Dreamweaver, Premiere Pro et After Effects.

Les profils de produit facilitent également la gestion des licences. Quand un utilisateur doit passer du rôle de designer web à celui de monteur vidéo, il vous suffit de l’ajouter au profil de produit de montage vidéo après l’avoir retiré du profil de produit de conception web. Ainsi, les produits activés pour cet utilisateur changent en fonction de la configuration, et des licences sont libérées. Lorsque les exigences d’un profil de produit évoluent (par exemple, si le profil de produit de montage vidéo doit permettre d’utiliser Prelude), les licences correspondantes peuvent être ajoutées au profil de produit de montage vidéo afin que ses membres aient immédiatement accès à Prelude.

Une licence est consommée dès lors qu’un utilisateur est ajouté à un profil de produit. Si un utilisateur est membre de deux profils de produit et que ceux-ci confèrent tous les deux une licence mono-applicative Photoshop, l’utilisateur consomme alors deux licences. Concevez vos profils de produit de manière à éviter la consommation redondante de licences. Identifiez chaque profil de produit nécessitant une application ou un ensemble d’applications spécifiques pour que les utilisateurs puissent mener à bien leur travail.

Identifiez les éléments suivants :

  • Produits : les licences d’un produit déterminent les applications et les services conférés à chaque membre du profil de produit associé.
  • Nom du profil de produit : identifiez chaque profil de produit. Les libellés choisis pour désigner les profils de produit sont destinés à votre propre usage. Ils ne sont pas repris dans le pack de déploiement, de sorte qu’il n’existe aucune restriction quant à ces noms. En pratique, il est préférable de créer des profils de produit en fonction du poste concerné, plutôt que pour un service ou une équipe. 
  • Services : choisissez des services dans la liste disponible pour le produit sélectionné. Par exemple, la formule Creative Cloud abonnement Entreprise comprend des services tels qu’Adobe Spark et Adobe Fonts.
  • Utilisateurs : identifiez les utilisateurs à ajouter à chaque profil de produit.

Pour plus d’informations, consultez la section Gestion de produits et de profils.

Déploiement d’applications et de mises à jour

Adobe garantit une innovation permanente sous la forme de fonctionnalités et de mises à jour. Les administrateurs informatiques décident quand et comment ces mises à jour sont appliquées. À vous de décider de quelle manière ces applications et mises à jour doivent être transmises à vos utilisateurs. À ce stade, tenez également compte de la configuration matérielle et logicielle requise des ordinateurs clients. Les offres Adobe abonnement Entreprise proposent plusieurs niveaux de contrôle sur le déploiement des applications et des mises à jour. Les administrateurs informatiques ont deux possibilités : laisser les utilisateurs choisir leurs produits et fonctionnalités via un flux de travaux en libre-service, ou opter pour un environnement géré où ils décident eux-mêmes quoi installer, quand et comment.

Applications

Libre-service

Comme des millions d’utilisateurs Adobe, vous pouvez permettre aux utilisateurs de télécharger et d’installer eux-mêmes leurs applications. Il leur suffit de se connecter sur www.adobe.com/fr , de télécharger et d’installer les applications de bureau et d’accéder aux services. Les procédures en libre-service nécessitent des droits d’administrateur, une connexion Internet et une licence nominative. Incluez l’application pour postes de travail Creative Cloud dans le progiciel que vous déployez.

Elles permettent aux utilisateurs de télécharger et d’installer les applications qui répondent précisément à leurs besoins. Les applications pour lesquelles un utilisateur dispose de droits d’accès sont mises en service dès que celui-ci se connecte. Les autres applications peuvent être utilisées en version d’évaluation pendant une durée limitée. Cela évite également aux administrateurs d’avoir à créer et à déployer plusieurs packs et mises à jour. Par exemple, les procédures en libre-service sont efficaces dans les cas suivants :

  • Vos exigences ne sont pas les mêmes pour les différentes applications selon l’utilisateur concerné.
  • Vos utilisateurs possèdent plusieurs combinaisons de matériel et de système d’exploitation.
  • Certains de vos employés travaillent à distance.
  • Les équipes et les utilisateurs effectuent les mises à niveau à différents moments, en raison des projets en cours.
  • Vous voulez réduire l’empreinte initiale sur un ordinateur en autorisant l’utilisateur à installer uniquement les applications dont il a besoin, pendant la durée qui lui convient.

Distribution gérée

Vous pouvez créer et télécharger des packages préconfigurés à partir d’Admin Console. Ces packs peuvent ensuite être déployés sur les machines client de votre entreprise. Vous pouvez effectuer une installation silencieuse ou personnalisée. Au cours de l’installation, l’utilisateur final n’a pas besoin d’indiquer quoi que ce soit. Les packs de déploiement peuvent être distribués à l’aide d’outils normalisés, tels que Microsoft System Center Configuration Manager (SCCM) ou Apple Remote Desktop (ARD).

Vous pouvez créer deux types de packages : pack en libre-service et pack de distribution gérée. Le pack en libre-service contient l’application pour postes de travail Creative Cloud, que les utilisateurs peuvent utiliser pour télécharger et installer des logiciels. Si les utilisateurs finaux ne disposent pas de privilèges d’administrateur sur leurs ordinateurs, vous pouvez créer un pack Application pour postes de travail Creative Cloud avec des privilèges élevés. Sinon, vous pouvez créer un pack de distribution gérée contenant des applications et des mises à jour spécifiques. 

Pour en savoir plus, consultez la section Création de packs d’applications via Admin Console.

Par exemple, vous pouvez utiliser la distribution gérée des applications dans les cas suivants :

  • Pour contrôler rigoureusement les applications installées sur les machines client.
  • Pour réduire la consommation de bande passante Internet, en évitant l’accumulation de téléchargements en libre-service simultanés.
  • Quand il n’y a pas d’accès Internet sur les ordinateurs clients.
  • Pour contrôler rigoureusement les versions des applications installées dans l’ensemble de votre entreprise.
  • Pour modifier les options de mise à jour des applications installées.
Pour plus d’informations sur la création et le déploiement d’applications, consultez le Guide de l’utilisateur du créateur de packs.

Mises à jour

Il existe plusieurs méthodes visant à distribuer les mises à jour d’applications aux utilisateurs finaux. Choisissez l’une des méthodes suivantes, en fonction des besoins de votre entreprise.

Libre-service

Les utilisateurs peuvent télécharger et installer les mises à jour directement depuis le site d’Adobe. Cette méthode garantit que vos utilisateurs finaux ont accès aux dernières mises à jour dès qu’elles sont mises à disposition. Les mises à jour peuvent être téléchargées et installées à l’aide de l’application pour postes de travail Creative Cloud ou de l’utilitaire Adobe Updater intégré à chaque application. Pour ces procédures, les machines client ont besoin d’avoir accès aux serveurs Adobe et doivent disposer de droits d’administration.

Cette option est disponible aussi bien pour la distribution gérée que la distribution en libre-service des applications.

Distribution gérée

Lorsque vous créez des packages, vous pouvez sélectionner un procédé de distribution gérée des mises à jour.

  • Installation des mises à jour sur les ordinateurs clients par le biais d’un serveur interne de mise à jour.
  • Déclenchement des mises à jour à distance avec Remote Update Manager. Utilisez cette option lorsque les ordinateurs clients ne disposent pas de droits d’administrateur.
  • Création et déploiement de packs contenant uniquement des mises à jour avec Creative Cloud Packager.

Pour en savoir plus sur la distribution gérée, consultez la section Application des mises à jour.

Espace de stockage et services

L’espace de stockage et les services sont disponibles pour toutes les formules Creative Cloud abonnement Entreprise. Ils sont liés à chaque utilisateur. L’accès à l’espace de stockage et aux services nécessite l’utilisation d’Adobe ID, d’Enterprise ID ou de Federated ID.

Remarque :

Pour désactiver tous les services et l’espace de stockage Creative Cloud, faites-le impérativement savoir à Adobe pendant la phase d’intégration.

Lorsque vous attribuez à un utilisateur un profil de produit comprenant de l’espace de stockage et des services, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver les services individuels de ce profil de produit. L’activation ou la désactivation de ces services définit ce à quoi les utilisateurs du profil de produit peuvent ou ne peuvent pas accéder.

Pour plus d’informations, voir Gestion de l’espace de stockage en entreprise.

Plusieurs services Creative Cloud reposent sur la disponibilité du stockage avec le produit. Si un produit n’inclut pas de stockage, ces services sont également indisponibles. Certains services sont obligatoires et ne peuvent pas être désactivés. Pour plus d’informations, consultez la section Activation ou désactivation des services.

Vous pouvez même choisir des paramètres d’actifs restrictifs qui empêchent les employés d’utiliser des fonctions de partage spécifiques au sein de Creative Cloud et Document Cloud.

Paramètres de proxy et de pare-feu

Pour les formules Creative Cloud abonnement Entreprise, l’accès au système de licences nominatives, à l’espace de stockage et aux services nécessite que les ordinateurs client aient accès aux serveurs Adobe. Pour que ces fonctionnalités soient opérationnelles, vérifiez que votre configuration de proxy et de pare-feu autorise l’accès aux points de terminaison des services Creative Cloud. Reportez-vous à la page Creative Cloud abonnement Entreprise – Points de terminaison réseau et assurez-vous que les utilisateurs ont accès aux points de terminaison des services web requis.

Migration d’un système de licences par numéro de série vers un système de licences nominatives

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne