Découvrez comment sont créées les couleurs et comment elles interagissent les unes avec les autres pour travailler plus efficacement dans Photoshop

Définition de la couleur

Vous travaillerez plus efficacement avec Photoshop en sachant comment sont créées les couleurs et comment elles interagissent les unes avec les autres. Au lieu de produire un effet par hasard, vous obtiendrez des résultats satisfaisants si vous comprenez les concepts de base de la couleur.

Les couleurs primaires

Les couleurs primaires additives sont les trois couleurs fondamentales de la lumière (le rouge, le vert et le bleu) dont la combinaison, en proportion variée, permet de produire toutes les couleurs du spectre visible. L’addition, en quantité égale, du rouge, du bleu et du vert produit le blanc. L’absence totale de rouge, de bleu et de vert produit le noir. Les moniteurs d’ordinateur sont des périphériques qui utilisent les couleurs primaires additives pour créer de la couleur.

Couleurs additives (RVB) dans Photoshop
Couleurs additives (RVB)

A. Rouge B. Vert C. Bleu 

Les couleurs primaires soustractives sont des pigments qui, selon leur combinaison, constituent un spectre des couleurs. Contrairement aux moniteurs, les imprimantes utilisent des couleurs primaires soustractives (pigments cyan, magenta, jaune et noir) pour produire des couleurs par mélanges soustractifs. Le terme « soustractif » signifie ici que les couleurs primaires sont pures avant d’être mélangées et qu’elles perdent en pureté une fois combinées. Par exemple, la couleur orange est obtenue par le mélange soustractif de magenta et de jaune.

Couleurs soustractives (CMJN) dans Photoshop
Couleurs soustractives (CMJN)

A. Cyan B. Magenta C. Jaune D. Noir 

La roue chromatique

Si vous êtes novice en matière de réglage de composantes de couleur et que vous travaillez sur la balance des couleurs, conservez à portée de main une représentation graphique de la roue chromatique standard. Vous pouvez utiliser la roue chromatique pour prévoir l’effet d’une modification d’une composante de couleur sur les autres couleurs et les correspondances des modifications entre les modèles RVB et CMJN.

Roue chromatique dans Photoshop
Roue chromatique

A. Rouge B. Jaune C. Vert D. Cyan E. Bleu F. Magenta 

Ainsi, vous pouvez réduire la quantité d’une couleur quelconque dans une image en augmentant la quantité de son opposé sur la roue chromatique, et inversement. Les couleurs situées à l’opposé l’une de l’autre sur la roue chromatique standard sont appelées des couleurs complémentaires. De même, vous pouvez augmenter et diminuer la quantité d’une couleur en réglant les deux couleurs adjacentes sur la roue chromatique, voire en réglant les deux couleurs adjacentes à son opposé.

Dans une image CMJN, vous pouvez diminuer le magenta en réduisant sa quantité ou en augmentant sa couleur complémentaire, le vert (couleur située à l’opposé du magenta sur de la roue chromatique). Dans une image RVB, vous pouvez diminuer le magenta en retirant du rouge et du bleu ou en ajoutant du vert. L’ensemble de ces réglages aboutit à une balance des couleurs globale contenant moins de magenta.

Modèles de couleur, espaces et modes colorimétriques

Un modèle de couleur décrit les couleurs que nous voyons et que nous utilisons dans les images numériques. Chaque modèle, RVB, CMJN ou TSL, représente une méthode différente (en général numérique) de description des couleurs.

Un espace colorimétrique est une variante d’un modèle de couleur caractérisée par sa propre gamme des couleurs. Par exemple, le modèle de couleur RVB recouvre plusieurs espaces colorimétriques : Adobe RVB, sRVB, ProPhoto RGB, etc.

Chaque périphérique, comme votre moniteur ou votre imprimante, a son propre espace colorimétrique et ne peut reproduire que les couleurs situées dans la gamme correspondante. Lorsqu’une image passe d’un périphérique à un autre, ses couleurs peuvent varier, car chaque périphérique interprète les valeurs RVB ou CMJN selon son propre espace colorimétrique. Vous pouvez utiliser la gestion des couleurs lorsque vous déplacez vos images pour veiller à ce que la plupart des couleurs soient identiques ou suffisamment ressemblantes pour apparaître homogènes. Voir la section Pourquoi les couleurs ne concordent-elles pas toujours ?.

Dans Photoshop, le mode colorimétrique d’un document détermine le modèle de couleur utilisé pour l’affichage et l’impression de l’image sur laquelle vous travaillez. Les modes colorimétriques de Photoshop reposent sur les modèles de couleur utilisés pour les images destinées à la publication. Vous avez le choix entre les modes Couleurs RVB (Rouge, Vert, Bleu), Couleurs CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir), Couleurs Lab (basé sur le système L*a*b* de la CIE) et Niveaux de gris. Photoshop prend également en charge les modes Couleurs indexées et Bichromie, réservés aux productions couleur spécialisées. Le nombre de couleurs, de couches et la taille d’une image sont fonction du mode de couleur. Le choix du mode colorimétrique détermine aussi les outils et formats de fichier disponibles. Voir la section Modes colorimétriques.

Lorsque vous touchez aux couleurs d’une image, vous modifiez certaines valeurs numériques dans le fichier. Il paraît simple d’imaginer qu’à chaque couleur correspond un nombre, mais, en réalité, ces valeurs numériques ne sont pas des définitions absolues de couleurs : elles n’ont de signification que dans l’espace colorimétrique du périphérique qui produit la couleur.

Réglage de la teinte, de la saturation et de la luminosité des couleurs

Basé sur la perception par l’œil humain de la couleur, le modèle TSL décrit trois caractéristiques fondamentales de la couleur :

Teinte

Couleur réfléchie ou transmise par un objet. Elle correspond à une position sur la roue chromatique standard, exprimée en degrés (entre 0 et 360). Concrètement, il s’agit de la couleur proprement dite : le rouge, l’orange ou le vert, par exemple.

Saturation

Intensité ou pureté de la couleur (parfois appelée chromie). Elle correspond à la quantité de gris contenu dans une teinte, exprimée sous la forme d’un pourcentage compris entre 0 (gris) et 100 (saturation totale). Sur la roue chromatique standard, la saturation augmente du centre vers la périphérie.

Luminosité

Variation d’intensité lumineuse de la couleur, généralement exprimée sous la forme d’un pourcentage compris entre 0 (noir) et 100 (blanc).

Modèle de couleur TSL dans Photoshop
modèles de couleur TSL

A. Teinte B. Saturation C. Luminosité 

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne