Photoshop compte de nombreuses fonctions permettant d’utiliser des images dans d’autres applications. Grâce à l’intégration étroite entre les produits Adobe, certaines autres applications Adobe peuvent directement importer des fichiers Photoshop (PSD) et utiliser des fonctionnalités comme les calques, les styles de calque, les masques, les transparences et les effets.

Préparation des images destinées à des logiciels de mise en page

La préparation des images à importer dans des applications de mise en page dépend des formats de fichier reconnus par le programme :

  • Adobe InDesign 2.0 (et versions ultérieures) peut importer les fichiers Photoshop PSD. Vous n’avez besoin ni d’enregistrer ou ni d’exporter votre image Photoshop dans un format de fichier différent. Les zones transparentes sont affichées et imprimées de la façon prévue.

  • La plupart des autres applications de mise en page requièrent des images enregistrées au format de fichier TIFF ou EPS. Toutefois, si l’image contient des zones entièrement transparentes, vous devez tout d’abord définir ces zones à l’aide d’un masque. Consultez la documentation accompagnant votre programme de mise en page pour définir le meilleur format d’importation des images Photoshop.

Si le programme de mise en page ne peut pas importer des fichiers Photoshop PSD, procédez comme suit :

  1. Si votre image contient un arrière-plan transparent ou des zones que vous souhaitez rendre transparentes, créez un masque autour des zones opaques de l’image. Même si vous avez supprimé l’arrière-plan autour de l’image, vous devez définir la zone avec masque avant de convertir le fichier au format TIFF ou EPS. Si vous ne le faites pas, les zones transparentes risquent d’apparaître en blanc dans l’application de mise en page.
  2. Choisissez Fichier > Enregistrer sous.
  3. Choisissez le format approprié dans le menu Format de la boîte de dialogue Enregistrer sous. Le format que vous choisissez dépend de la sortie finale du document. Pour imprimer sur des imprimantes non PostScript, choisissez TIFF. Pour imprimer sur des imprimantes PostScript, choisissez Photoshop EPS. Cliquez ensuite sur Enregistrer.
  4. Dans la boîte de dialogue Options TIFF ou Options EPS, définissez les options ci-dessous. Conservez le paramétrage par défaut des autres options, puis cliquez sur OK.
    • Boîte de dialogue Options TIFF : choisissez Sans dans la section Compression de l’image.

    • Boîte de dialogue Options EPS (Windows) : choisissez TIFF (8 bits/pixel) dans le menu Aperçu et ASCII85 dans le menu Codage.

    • Boîte de dialogue Options EPS (Mac OS) : choisissez Mac (8 bits/pixel) dans le menu Aperçu et ASCII85 dans le menu Codage.

    Remarque :

    Si l’application de mise en page affiche les zones transparentes en blanc, essayez d’imprimer le document. Certaines applications de mise en page n’affichent pas les masques correctement, mais les impriment tout de même comme prévu.

Utilisation d’illustrations Photoshop dans Adobe Illustrator

Adobe Illustrator permet d’ouvrir et d’importer des fichiers Photoshop ; vous n’avez pas besoin d’enregistrer ou d’exporter votre image Photoshop vers un format de fichier différent. Si vous importez une image dans un fichier Illustrator ouvert, vous pouvez incorporer une image comme s’il s’agissait de tout autre élément contenu dans l’illustration, ou vous pouvez conserver un lien vers le fichier d’origine. Bien qu’il ne soit pas possible de modifier une image liée dans Illustrator, vous pouvez revenir dans Photoshop à l’aide de la commande Modifier l’original pour y apporter des modifications. Une fois enregistrées, les modifications sont reflétées dans la version Illustrator.

  1. Si le fichier image est ouvert dans Photoshop, enregistrez-le au format de fichier Photoshop (PSD), puis fermez le fichier.
  2. Dans Adobe Illustrator, utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour ouvrir le fichier directement dans Illustrator, choisissez Fichier > Ouvrir. Recherchez l’image dans la boîte de dialogue Ouvrir, puis cliquez sur Ouvrir.

    • Pour incorporer l’image à un fichier Illustrator existant, choisissez la commande Fichier > Importer. Recherchez le fichier dans la boîte de dialogue Importer, assurez-vous que l’option Lien est désélectionnée, puis cliquez sur le bouton Importer.

    • Pour importer une image dans un fichier tout en conservant un lien vers l’original, choisissez la commande Fichier > Importer. Dans la boîte de dialogue Importer, recherchez le fichier, sélectionnez l’option Lien, puis cliquez sur le bouton Importer. Illustrator centre l’image dans l’illustration ouverte. Une croix rouge à travers l’image indique qu’elle est liée et non modifiable.

  3. Si vous avez ouvert ou importé l’image sans lien, la boîte de dialogue d’importation de Photoshop apparaît. Choisissez l’option appropriée parmi les suivantes, puis cliquez sur OK :
    • Convertir les calques Photoshop en objets, pour convertir les calques en objets Illustrator. Cette option préserve les masques, les modes de fusion, la transparence, ainsi que les tranches et les cartes-images (le cas échéant). Cependant, elle ne gère ni les calques de réglage ni les effets de calque Photoshop.

    • Fusionner les calques Photoshop en une seule image, pour fusionner tous les calques en un seul calque. Cette option préserve l’aspect de l’image, mais les calques individuels sont impossibles à modifier.

Utilisation des masques d’image pour créer des transparences

Vous pouvez utiliser des masques d’image pour créer des zones transparentes dans les images que vous voulez insérer dans une application de mise en page. Les utilisateurs Mac OS peuvent en outre incorporer des images Photoshop dans des fichiers de diverses applications de texte.

Il est possible d’utiliser uniquement une partie d’une image Photoshop pour une impression ou une importation dans une autre application. Par exemple, vous pouvez utiliser un objet de premier plan et exclure l’arrière-plan. Un masque d’image permet d’isoler l’objet de premier plan et de rendre le reste transparent lorsque l’image est imprimée ou importée dans une autre application.

Remarque :

Les tracés sont vectorisés, ce qui produit des bords crénelés. Il est impossible de conserver la souplesse d’un contour progressif, comme dans une ombre, lors de la création d’un masque d’image.

Photoshop avec et sans le masque d’écrêtage
Image importée dans Illustrator ou InDesign sans masque d’image (à gauche) et avec masque d’image (à droite)

  1. Dessinez un tracé de travail définissant la zone de l’image que vous souhaitez afficher.

    Remarque :

    Si vous avez déjà sélectionné la zone de l’image à afficher, vous pouvez convertir la sélection en tracé de travail. Pour obtenir des instructions, reportez-vous à la section Conversion d’une sélection en tracé.

  2. Dans le panneau Tracés, enregistrez le tracé de travail en tant que tracé.
  3. Choisissez la commande Masque dans le menu du panneau Tracés, définissez les options suivantes, puis cliquez sur le bouton OK :
    • Dans le menu Tracé, choisissez le tracé à enregistrer.

    • Dans la zone de texte Flèche, laissez la valeur de flèche vide pour imprimer l’image avec la valeur de l’imprimante par défaut. Si vous rencontrez des problèmes d’impression, entrez une valeur de flèche pour déterminer l’approximation de la courbe par l’interpréteur PostScript. Plus cette valeur est faible, plus le nombre de segments de droite utilisés pour dessiner la courbe est élevé, et plus la courbe est précise. Les valeurs admises sont comprises entre 0,2 et 100. Une valeur de flèche comprise entre 8 et 10 est en général conseillée pour une impression haute résolution (de 1 200 ppp à 2 400 ppp), et une valeur comprise entre 1 et 3 pour une impression basse résolution (de 300 ppp à 600 ppp).

  4. Si vous envisagez d’imprimer le fichier en quadrichromie, convertissez le fichier en mode CMJN.
  5. Utilisez l’une des méthodes suivantes pour enregistrer le fichier :
    • Pour imprimer le fichier sur une imprimante PostScript, enregistrez-le au format Photoshop EPS, DCS ou PDF.

    • Pour imprimer le fichier sur une imprimante non PostScript, enregistrez-le au format TIFF et exportez-le vers Adobe InDesign ou Adobe PageMaker® 5.0 ou version ultérieure.

Impression des masques d’image

Si une photocomposeuse a des difficultés à interpréter des masques ou si masque semble trop complexe à imprimer, une erreur de contrôle de vraisemblance ou une erreur PostScript générale peut se produire. Un tracé complexe pourra s’imprimer sans difficulté sur une imprimante basse résolution, mais poser problème sur une imprimante haute résolution. Cela est dû au fait qu’une imprimante basse résolution simplifie le tracé, en utilisant moins de segments de droite pour décrire une courbe qu’une imprimante haute résolution.

Vous pouvez simplifier un masque comme suit :

  • Réduisez manuellement le nombre de points d’ancrage sur le tracé.

  • Augmentez le paramètre de tolérance utilisé pour créer le tracé. Pour ce faire, chargez le tracé existant en tant que sélection, choisissez la commande Convertir en tracé dans le menu du panneau Tracés, puis augmentez le paramètre de tolérance (4 à 6 pixels est la valeur de départ idéale). Recréez ensuite le masque d’image.

Exportation de tracés vers Adobe Illustrator

La commande Tracés vers Illustrator permet d’exporter des tracés Photoshop sous la forme de fichiers Illustrator. L’exportation des tracés avec cette méthode simplifie la combinaison des illustrations Photoshop et Illustrator ou l’utilisation des fonctionnalités Photoshop avec des illustrations Illustrator. Par exemple, vous pouvez exporter un tracé créé avec l’outil Plume et le doter d’un contour pour l’utiliser comme recouvrement avec un masque Photoshop que vous imprimez depuis Illustrator. Cette méthode peut également servir à aligner du texte ou des objets Illustrator avec des tracés Photoshop.

  1. Dessinez un tracé, puis enregistrez-le, ou convertissez une sélection existante en tracé.
  2. Choisissez Fichier > Exportation > Tracés vers Illustrator.
  3. Définissez un nom de fichier et le dossier d’exportation. Vérifiez que le tracé de travail a bien été choisi dans le menu Tracés avant d’exporter le tracé.
  4. Cliquez sur Enregistrer.
  5. Ouvrez le fichier dans Adobe Illustrator. Vous pouvez manipuler le tracé ou l’utiliser pour aligner des objets Illustrator ajoutés au fichier.

    Notez que les traits de coupe d’Adobe Illustrator reflètent les dimensions de l’image Photoshop. L’emplacement du tracé dans l’image Photoshop est donc conservé tant que vous ne modifiez pas les traits de coupe et que vous ne déplacez pas le tracé.

Photoshop est un serveur OLE 2.0, ce qui signifie qu’il prend en charge la liaison et l’incorporation d’une image dans une application conteneur OLE (généralement un programme de traitement de texte ou de mise en page). Par exemple, vous pouvez insérer des fichiers et des sélections Photoshop dans d’autres applications OLE comme Adobe PageMaker, Adobe FrameMaker ou Microsoft Word, par copier-coller ou par d’autres procédés.

  • La liaison permet de placer un lien dans le fichier conteneur OLE faisant référence au fichier Photoshop du disque dur.

  • L’incorporation permet d’insérer le fichier Photoshop dans un fichier conteneur OLE.

    Une fois que l’image se trouve dans l’application conteneur, vous pouvez cliquer deux fois dessus pour l’éditer dans Photoshop. Lorsque vous fermez l’image dans Photoshop, est elle mise à jour dans l’application conteneur.

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Copiez une sélection dans Photoshop, puis insérez-la dans l’application conteneur OLE à l’aide de la commande Collage spécial de l’application. Pour plus d’informations, consultez la documentation du logiciel de mise en page ou de traitement de texte. Les sélections collées peuvent uniquement être incorporées et non liées.

    • Utilisez la commande Insérer un objet de l’application de conteneur OLE pour insérer une nouvelle image Photoshop ou un fichier Photoshop existant en tant qu’objet incorporé ou lié OLE. Pour plus d’informations, consultez la documentation du logiciel de mise en page ou de traitement de texte.

Insertion d’une image bitmap non liée avec une résolution d’écran dans une application OLE

  1. Avec l’outil Déplacement , faites glisser une sélection vers l’application conteneur OLE. Lorsque vous déposez l’objet, il s’affiche comme une image bitmap 72 ppp qui ne peut pas être mise à jour automatiquement dans Photoshop.

Modification ou mise à jour d’une image liée ou incorporée dans une application OLE

  1. Cliquez deux fois sur l’image incorporée ou liée dans votre application de mise en page ou de traitement de texte pour lancer Photoshop (si cette dernière application n’est pas déjà en cours d’exécution), puis ouvrez l’image à modifier.
  2. Modifiez l’image.
  3. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour les images incorporées, fermez le fichier, ou choisissez Fichier > Mettre à jour ou Fichier > Fermer et revenir à [nom de l’application].

    • Pour les images liées, enregistrez le fichier, puis fermez-le.

    Remarque :

    Vous pouvez également modifier les fichiers liés sans ouvrir le document conteneur en premier lieu. L’image liée sera mise à jour la prochaine fois que vous ouvrirez le document dans son application conteneur OLE.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne