Définir les préférences de performances adéquates dans Photoshop permet à votre ordinateur de fonctionner stablement à une vitesse optimale, sans blocages, latences ou temps d’attente. En fonction des ressources disponibles sur votre système, ajustez ces préférences afin de tirer le meilleur parti de votre expérience Photoshop.

Photoshop fournit un ensemble de préférences (Préférences > Performances) pour vous aider à utiliser au mieux les ressources de votre ordinateur, telles que la mémoire, le cache, le processeur graphique, etc. Selon votre scénario d’utilisation principal de Photoshop et les types de documents que vous utilisez généralement, différentes combinaisons de ces paramètres peuvent vous convenir. Des paramètres supplémentaires tels que Disques de travail, disponibles dans d’autres onglets de la boîte de dialogue Préférences, peuvent également avoir un impact direct sur la vitesse d’exécution et la stabilité de votre ordinateur.

Préférences relatives aux performances de Photoshop
Préférences de performances dans Photoshop

Régler la mémoire allouée à Photoshop

Vous pouvez améliorer les performances en augmentant la quantité de mémoire/RAM affectée à Photoshop. La zone Utilisation de la mémoire de l’écran des préférences Performances (Préférences > Performances) indique la quantité de mémoire RAM disponible pour Photoshop. Elle indique également la fourchette idéale d’affectation de la mémoire Photoshop pour votre système. Par défaut, Photoshop utilise 70 % de la mémoire RAM disponible.

  1. Augmentez la quantité de mémoire RAM affectée à Photoshop en modifiant la valeur située dans le champ Laisser Photoshop utiliser. Une autre possibilité consiste à régler le curseur d’utilisation de la mémoire.
  2. Redémarrez Photoshop pour activer vos modifications.

Pour trouver l’allocation idéale à votre système, modifiez la valeur par incréments de 5 % et contrôlez les performances avec l’indicateur d’efficacité. Reportez-vous à la section Contrôler l’indicateur d’efficacité.

Nous ne recommandons pas d’affecter plus de 85 % de la mémoire de votre ordinateur à Photoshop. En effet, les performances pourraient alors en être affectées car les autres applications système manqueraient de mémoire.

Remarque :

Si vous rencontrez des erreurs de mémoire RAM saturée ou des erreurs de mémoire insuffisante dans Photoshop, essayez d’augmenter la quantité de mémoire RAM affectée à Photoshop. Toutefois, affecter trop de mémoire RAM (>85 %) à Photoshop peut affecter les performances des autres applications s’exécutant et rendre alors votre système instable. 

La meilleure solution à ce problème consiste à ajouter plus de RAM à votre ordinateur.

Régler les niveaux de cache

Éléments de base du cache

Photoshop utilise la mise en mémoire cache d’images pour accélérer la réactualisation des documents haute résolution pendant que vous les utilisez. Vous pouvez définir jusqu’à huit niveaux de données d’images mises en cache et choisir l’une des quatre tailles de mosaïque de cache disponibles.

Les niveaux de cache croissants améliorent la réactivité de Photoshop pendant que vous travaillez, bien que le chargement d’images prendra plus de temps. La taille de la mosaïque du cache détermine la quantité de données sur laquelle Photoshop opère à la fois. Les mosaïques plus volumineuses permettent d’accélérer des opérations plus complexes, telles que la netteté des filtres. Les modifications mineures, telles que l’application de contours, sont plus efficaces avec de plus petites mosaïques.

Paramètres prédéfinis de cache

Trois caches prédéfinis sont disponibles dans le panneau Préférences des performances. Choisissez celui qui correspond à votre scénario d’utilisation/objectif d’utilisation de Photoshop :

  • Conception Web/UI : Choisissez cette option si vous utilisez Photoshop surtout pour la conception Web, d’application ou d’écran. Cette option convient aux documents comportant de nombreux calques d’actifs de dimension de pixel faible à moyenne.
  • Par défaut/Photos : Choisissez cette option si vous utilisez surtout Photoshop pour retoucher ou éditer des images de taille modérée. Par exemple, utilisez cette option si vous éditez normalement des photos provenant de votre appareil mobile ou numérique dans Photoshop.
  • Dimensions pixel immenses : Choisissez cette option si vous utilisez considérablement des documents volumineux dans Photoshop (par exemple, des panoramas, des peintures mates, etc.).

Niveaux de cache

Pour un contrôle plus détaillé, spécifiez les niveaux de cache manuellement ; la valeur par défaut est 4.

  • Si vous utilisez des fichiers relativement petits (environ 1 mégapixel ou 1 280 x 1 024 pixels) et de nombreux calques (plus de 50), définissez les niveaux de cache sur 1 ou 2. La définition des niveaux de cache à 1 désactive la mise en mémoire cache de l’image ; seule l’image à l’écran est placée dans le cache.
  • Si vous utilisez des fichiers avec des dimensions en pixels supérieures (50 mégapixels ou plus), définissez les niveaux de cache sur une valeur supérieure à 4. Les niveaux de cache plus élevés accélèrent le retraçage.

Remarque :

Vous risquez de ne pas obtenir des résultats de haute qualité avec certaines fonctionnalités de Photoshop si vous définissez les niveaux de cache sur 1.

Limiter les états d’historique

Vous pouvez enregistrer l’espace du disque de travail et améliorer les performances en limitant ou en réduisant le nombre d’états d’historique que Photoshop enregistre dans le panneau Historique. La quantité d’espace que vous enregistrez varie selon le nombre de pixels qu’une opération change. Par exemple, un état d’historique basé sur un simple trait ou une opération non destructive, telle que la création ou la modification d’un calque de réglage, occupe peu d’espace sur le disque. L’application d’un filtre à une image entière, en revanche, consomme beaucoup plus d’espace.

Photoshop peut enregistrer jusqu’à 1.000 états d’historique ; le nombre par défaut est de 20. Pour réduire ce nombre, accédez à la boîte de dialogue Préférences des performances, choisissez Historique et Cache > États d’historique. Dans le menu déroulant États d’historique, si nécessaire, faites glisser le paramètre vers une valeur inférieure.

Définir les paramètres du processeur graphique (GPU)

Le meilleur moyen d’optimiser l’accélération du GPU, qui permet d’accélérer les affichages d’écran, est de conserver le pilote d’adaptateur vidéo à jour. Pour plus d’informations sur l’accélération du GPU et des instructions de mise à jour des pilotes d’adaptateur vidéo, voir FAQ de Photoshop GPU et de carte vidéo.

Activer OpenCL, une technologie qui permet aux applications d’utiliser le processeur graphique, est susceptible d’accroître les performances si vous utilisez ces fonctionnalités Photoshop :

  • Panorama vidéo
  • Galerie d’effets de flou (Flou de diaphragme, Flou de profondeur de champ et Bascule-Décentrement)

Pour activer OpenCL, dans le panneau Préférences des performances, cliquez sur Paramètres avancés et sélectionnez Utiliser OpenCL.

Préférences GPU

Photoshop fournit des paramètres GPU dédiés dans les sections Performances et 3D de la boîte de dialogue Préférences.

Paramètres dans la section Préférences > Performances

Si une carte vidéo convenable est installée sur votre système, elle apparaît dans la zone Paramètres GPU de la section Performances.

  • Pour activer l’accélération GPU, assurez-vous que l’option Activer le dessin OpenGL est sélectionnée.
  • Pour optimiser les performances de la carte, cliquez sur le bouton Paramètres avancés et sélectionnez De base, Normal ou Avancé, selon les exigences.
    • De base—Utilise la quantité minimale de mémoire GPU pour exécuter les fonctionnalités OpenGL les plus élémentaires lorsque le GPU est partagé avec d’autres applications ou en cas de réactivité lente. Sélectionnez cette option si d’autres programmes s’exécutent en utilisant aussi le GPU ou si vous constatez des réactualisations d’écran médiocres ou des performances plus lentes lorsque vous utilisez des fonctionnalités accélérées par GPU.
    • Normal—Il s’agit du paramètre par défaut. Il utilise une grande quantité de mémoire GPU pour prendre en charge les fonctionnalités OpenGL avancées et doit être sélectionné si vous utilisez régulièrement des fonctionnalités accélérées par le GPU dans Photoshop.
    • Avancé—Utilise la même quantité de mémoire que le mode Normal, mais active davantage de fonctionnalités pour améliorer les performances de dessin. Ce paramètre est optimal si vous travaillez en 3D ou utilisez considérablement des fonctionnalités accélérées par GPU.

Remarque : Le changement de mode ne prend effet qu’après le redémarrage de Photoshop.

Paramètres dans la section Préférences > 3D

La section 3D de la boîte de dialogue Performances contient un curseur VRAM similaire au contrôle de mémoire situé dans la section Performances. Utilisez le curseur pour établir la limite supérieure de la RAM vidéo (VRAM) disponible pour le moteur de Photoshop 3D. La valeur totale est un pourcentage de la mémoire VRAM globale disponible. Un paramètre égal à 100 % réservera encore une portion de la VRAM globale à l’utilisation avec le système d’exploitation. Des valeurs supérieures favorisent les performances 3D globales mais peuvent faire concurrence à d’autres applications activées par GPU.

memory-usage-3D
3D : Utilisation de la mémoire

Gérer les disques de travail

Un disque de travail est un lecteur ou une partition de lecteur comportant de l’espace mémoire disponible. Par défaut, Photoshop utilise le disque dur sur lequel le système d’exploitation est installé comme disque de travail principal. Vous pouvez ajuster les paramètres de disque de travail dans la section Préférences > Disques de travail.

  1. Choisissez Edition > Préférences > Disques de travail (Windows) ou Photoshop > Préférences > Disques de travail (Mac OS).
  2. Pour activer ou désactiver un disque de travail, cochez ou décochez la case. Pour modifier l’ordre des disques de travail, cliquez sur les boutons fléchés.
  3. Cliquez sur OK.
  4. Relancez Photoshop pour appliquer les modifications.

Recommandations pour définir les préférences de disques de travail

  • Pour obtenir de meilleures performances, connectez les disques de travail au port compatible dont la limite de bande passante est la plus élevée parmi les ports disponibles. Les limites de bande passante pour différents ports sont les suivantes :
    Thunderbolt = 10 Go/sec
    eSATA = 600 Mo/sec
    PCIe = 500 Mo/sec
    USB3 = 400 Mo/sec
    USB2 = 35 Mo/sec
  • Pour améliorer les performances, définissez le disque de travail sur un disque dur défragmenté qui dispose d’un espace disponible et les vitesses de lecture/écriture rapides. Si vous avez plusieurs disques durs, spécifiez des disques de travail supplémentaires. Photoshop prend en charge jusqu’à 64 exaoctets d’espace sur le disque de travail, sur quatre volumes maximum. (Un exaoctet équivaut à 1 milliard de gigaoctets.)
  • Si votre disque de démarrage est un disque dur, par opposition à un disque SSD, l’utilisation d’un disque dur différent comme disque de travail principal peut améliorer les performances. Un disque SSD, en revanche, est très performant en tant que disque de démarrage principal et disque de travail. En fait, utiliser un disque SSD est probablement préférable qu’utiliser un disque dur distinct comme disque de travail principal.
  • Les disques de travail doivent être localisés sur un disque différent de celui sur lequel vous modifiez des fichiers volumineux.
  • Ils doivent être localisés sur un disque différent de celui utilisé par votre système d’exploitation pour la mémoire virtuelle.
  • Les disques RAID et les piles de disques conviennent parfaitement comme volumes de disques de travail dédiés.
  • Défragmentez régulièrement les unités comportant des disques de travail.

Remarque :

Si Photoshop ne peut pas se lancer car le disque de travail est saturé, maintenez les touches Cmd + Opt (Mac) ou Ctrl + Alt (Windows) enfoncées lors du lancement pour définir un nouveau disque de travail.

Regardez l’indicateur d’efficacité pour analyser les performances pendant que vous travaillez dans Photoshop.Cliquez sur le menu déroulant en bas de la fenêtre de l’image et choisissez Efficacité dans le menu déroulant.

Si la valeur de l’indicateur est inférieure à 100%, Photoshop a utilisé toute la mémoire RAM disponible et utilise le disque de travail, ce qui ralentit les performances. Si l’efficacité est inférieur à 90%, attribuez davantage de RAM à Photoshop dans les préférences de performance. Vous pouvez également ajouter de la mémoire RAM à votre système.

Options d’enregistrement de récupération et en arrière-plan

L’option Performances > Gestion des fichiers > Enregistrer automatiquement les données de récupération toutes les n minutes peut également affecter les performances. L’enregistrement en arrière-plan est activé par défaut. Lorsque cette option est activée, vous pouvez continuer à travailler pendant les tâches d’enregistrement (Enregistrer et Enregistrer sous) au lieu de devoir attendre que celles-ci soient achevées. La préférence Enregistrer automatiquement les données de récupération n’est activée que si l’option Enregistrer en arrière-plan est activée. Lorsque cette option est activée, les données de récupération de tout fichier ouvert sont enregistrées selon l’intervalle de temps spécifié. (Les données de récupération sont enregistrées sous forme de sauvegarde redondante ; votre fichier d’origine n’est pas modifié.)

En général, l’enregistrement en arrière-plan n’affecte pas les performances ni la réactivité des opérations normales de Photoshop. Cependant, dans le cas d’un fichier plus volumineux que la mémoire vive disponible, l’opération d’enregistrement peut avoir une incidence sur les performances ou la réactivité de Photoshop.

Si Photoshop semble ralentir par intermittence, vous pouvez vérifier si l’enregistrement en tâche de fond affecte les performances. Sélectionnez Enregistrer la progression dans le menu contextuel d’état en bas à gauche de la fenêtre de l’image.

Si vous constatez des problèmes de performances au niveau de l’évolution de la barre de progression de l’enregistrement, accédez à Préférences > Gestion des fichiers et diminuez la fréquence de la préférence Enregistrer automatiquement les données de récupération. Ou désactivez la préférence.

Affinez Photoshop

La définition d’un intervalle d’enregistrement moindre offre une meilleure protection contre les blocages. De façon générale, l’enregistrement des données de récupération n’affecte pas les performances ou la réactivité de Photoshop. Cependant, un ralentissement des performances est plus probable si les fichiers que vous modifiez sont plus grands que la mémoire vive disponible.

Les informations de récupération sont enregistrées aux mêmes emplacements que les fichiers de travail Photoshop. Si vous travaillez régulièrement avec de nombreux fichiers volumineux ouverts, la quantité d’espace peut être importante. Si vous obtenez des erreurs d’espace disque insuffisant pendant l’exécution d’autres commandes que les commandes d’enregistrement, ajoutez de l’espace de disque de travail. Vous pouvez également désactiver la préférence Enregistrer automatiquement les données de récupération tous/toutes les.

L’indicateur d’efficacité

Regardez l’indicateur d’efficacité pour analyser les performances pendant que vous travaillez dans Photoshop.Cliquez sur le menu déroulant en bas de la fenêtre de l’image et choisissez Efficacité dans le menu déroulant.

Si la valeur de l’indicateur est inférieure à 100%, Photoshop a utilisé toute la mémoire RAM disponible et utilise le disque de travail, ce qui ralentit les performances. Si l’efficacité est inférieur à 90%, attribuez davantage de RAM à Photoshop dans les préférences de performance. Vous pouvez également ajouter de la mémoire RAM à votre système.

Indicateur d’efficacité
Indicateur d’efficacité

Voir aussi

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne