A propos des outils de publication traditionnels PDF

Dans certains flux de production de publication traditionnels, les documents sont distribués dans le format de l’application ayant servi à les créer (appelé format natif). Une fois approuvés, les fichiers sont enregistrés en PostScript ou dans un format propriétaire pour les travaux de prépresse et l’impression finale. Etant donné que le mode de création des fichiers PostScript varie considérablement d’une application à l’autre, les fichiers PostScript obtenus peuvent être excessivement volumineux et complexes. De plus, des problèmes de fiabilité (polices manquantes, fichiers corrompus, éléments graphiques manquants et fonctions non prises en charge) peuvent se produire au moment de la sortie. En réponse à cela, Adobe et ses partenaires continuent de créer des solutions de flux de production de publication fiables basées sur le format PDF.

InDesign vous permet d’exporter un document sous la forme d’un fichier Adobe PDF composite appelé gabarit numérique. Ces gabarits numériques sont des fichiers fiables et de taille réduite que vous (ou votre prestataire de services prépresse) pouvez visualiser, modifier, organiser et utiliser en tant qu’épreuve. Par la suite, au stade approprié du flux de production, le prestataire de services de prépresse peut soit créer le PDF directement, soit l’ouvrir dans différents outils pour réaliser des opérations de post-traitement telles que le contrôle en amont, le recouvrement, l’imposition et la séparation de couleurs.

Fichiers PDF dans le flux de production

La plupart des grands imprimeurs utilisent le format PDF pour rationaliser les tâches de révision et de production. De nombreux magazines et journaux, par exemple, ont adopté PDF comme format standard pour communiquer les encarts publicitaires aux imprimeurs locaux par satellite ou ligne RNIS. Grâce à ce format, les imprimeurs peuvent visualiser instantanément l’encart publicitaire tel qu’il a été conçu, effectuer des corrections de texte de dernière minute et imprimer en toute fiabilité à partir de n’importe quel ordinateur.

Technologies de flux de production PDF et conditions requises

Adobe s’efforce de répondre aux besoins des prestataires de services en matière de flux de production de publication et vous invite à consulter régulièrement le site Web d’Adobe, à l’adresse www.adobe.com/fr/ pour connaître les dernières évolutions. Adobe propose actuellement une solution reposant sur un système qui intègre plusieurs technologies :

  • Adobe Acrobat 9, compatible avec le format Adobe PDF version 1.7.

  • La technologie d’impression Adobe PostScript 3, pour la compatibilité interplate-forme, le recouvrement Adobe In-RIP, les séparations de couleurs in-RIP et les dégradés lissés.

  • Adobe InDesign CS4, intégrant des fonctionnalités de mise en page haute résolution et un traitement direct au format PDF.

  • PDF/X, norme ISO d’échange de contenus graphiques qui permet d’éliminer de nombreuses variables de couleur, de police et de recouvrement pouvant entraîner des problèmes d’impression.

Un flux de production composite haute résolution PDF comprend généralement un périphérique d’impression PostScript 3 dont le processeur RIP prend en charge les séparations in-RIP. Par conséquent, si vous utilisez un périphérique d’impression PostScript Niveau 2 ou qui ne prend pas en charge les séparations in-RIP, utilisez un flux de production d’impression PostScript préséparé.

Vérification du document avant l’exportation

Avant de créer un PDF pour un prestataire de services, assurez-vous que le document InDesign est conforme aux spécifications de ce dernier. Suivez les recommandations ci-dessous :

  • Utilisez la fonction Contrôle en amont d’InDesign pour vous assurer que la résolution d’image et les espaces colorimétriques sont corrects, que les polices sont disponibles et peuvent être incorporées, que les graphiques sont à jour, etc.

  • Affichez les paramètres d’exportation Adobe PDF avant de lancer l’exportation et modifiez-les si nécessaire. La zone Synthèse comprend une section dans laquelle un message d’avertissement s’affiche lorsqu’un paramètre prédéfini ne peut pas être mis en œuvre.

  • Si vos illustrations contiennent des transparences, des surimpressions et des ombres portées et que vous voulez une sortie haute résolution, il est conseillé de prévisualiser les effets de l’aplatissement à l’aide du panneau Aperçu de l’aplatissement avant d’enregistrer le fichier.

  • Si votre illustration comprend des transparences, demandez au prestataire de services prépresse s’il souhaite que celles-ci soient aplaties ou non dans les fichiers PDF. Il est recommandé que l’aplatissement soit effectué le plus tard possible dans le flux de production, de préférence par le prestataire de services. Toutefois, si votre prestataire de services souhaite que vous procédiez vous-même à l’aplatissement de la transparence, fournissez-lui un fichier compatible PDF/X-1a.

  • Si votre document contient des séparations de couleurs, vous pouvez les prévisualiser, ainsi que les limites de couverture d’encre, à l’aide du panneau Aperçu des séparations.

  • Utilisez exclusivement des images haute résolution dans votre document.

  • Pour obtenir de meilleurs résultats, utilisez uniquement des images CMJN en quadrichromie. Vous pouvez également choisir de convertir les images RVB en CMJN dans la boîte de dialogue Exporter au format Adobe PDF (catégorie Sortie).

  • Vous pouvez exclure les calques masqués ou non imprimables du document PDF exporté (voir Choix des calques à imprimer ou à exporter au format PDF).

Pour plus d'informations sur la préparation de documents InDesign pour obtenir des PDF haute résolution, consultez le Guide d’impression Adobe InDesign CS pour prestataires de services prépresse.

Impression directe de fichier PDF

Les fabricants d’imprimante de moteur d’impression PDF produisent de nouveaux pilotes basés sur Adobe PDFDriver SDK ayant des fonctionnalités de gestion du format PDF en mode direct. Lorsqu’une telle imprimante est sélectionnée via InDesign, son PPD peut indiquer qu’il s’agit d’une imprimante PDF (selon le fabricant d’imprimante).

Etant donné qu’InDesign peut générer un fichier PDF de haute qualité via l’exportation PDF, l'impression sur une imprimante PDF tire parti de cette fonctionnalité, et ce PDF de haute qualité est transmis à l’imprimante sans passer par l’itinéraire PostScript intermédiaire.
Généralement, la qualité d’impression des applications via le pilote PDF est semblable (ou supérieure) à celle de l’impression PostScript. L’impression de fichiers PDF via l’imprimante Adobe PDF prend également en charge la gestion des transparents dynamiques et des couleurs ICC. Dans la boîte de dialogue d’impression d’InDesign, les options associées à la gestion des couleurs, la séparation des couleurs et les options d’images sont désactivées puisque toutes les opérations de gestion des couleurs sont effectuées sur le périphérique pour une impression de meilleure qualité.

Boîte de dialogue d’impression
Boîte de dialogue d’impression

L’option Composite (ne pas modifier) est sélectionnée par défaut et ne peut pas être modifiée.

Génération d’un fichier PDF prêt pour l’impression

Un prestataire de services peut utiliser Acrobat 7.0 Professional ou version ultérieure pour réaliser les tâches de contrôle en amont et de séparation des couleurs. Acrobat Professional contient des outils avancés supplémentaires de contrôle en amont, notamment la capacité d’effectuer certaines corrections de façon automatique. Diverses applications de prépresse et technologies in-RIP permettent également de réaliser les tâches de contrôle en amont, de recouvrement et d’imposition, ainsi que les séparations de couleurs des pages dans le gabarit.

Si vous choisissez d’omettre les images au moment de créer le fichier Adobe PDF, assurez-vous que le prestataire de services prépresse peut accéder aux images haute résolution requises pour l’impression. Vérifiez également que le prestataire de services de prépresse dispose d’Acrobat Reader 7.0 ou version ultérieure pour pouvoir visualiser avec précision le texte et les images en couleur. Pour une qualité de visualisation optimale, Acrobat 8 Professional (ou une version ultérieure) est recommandé.

Si vous utilisez la gestion des couleurs dans votre flux de production, vous pouvez tirer parti de la précision des profils colorimétriques pour réaliser une prévisualisation à l’écran (vérification à l’écran). Vous pouvez ainsi visualiser l’aspect des couleurs lorsqu’elles sont reproduites sur un périphérique d’impression particulier.

Remarque :

à moins d’utiliser un système de gestion des couleurs (SGC) avec des profils ICC précis et un moniteur étalonné avec exactitude, les couleurs à l’écran risquent de ne pas être fiables.

  1. Préparez le document à exporter au format Adobe PDF.
  2. Procédez à l’exportation en vous appuyant sur le fichier .joboptions que vous a fourni le prestataires de services. Si vous ne disposez pas de fichier .joboptions spécifique, utilisez un paramètre prédéfini PDF/X.
  3. Effectuez un contrôle en amont du PDF dans Adobe Acrobat 7.0 Professional ou version ultérieure.
  4. Lancez une épreuve et corrigez le fichier PDF.
  5. Remettez le fichier optimisé à votre prestataire de services de prépresse.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne