Si vous utilisez After Effects CS6 ou version ultérieure, reportez-vous à la section Mémoire et stockage | CC, CS6.

Utilisation de la mémoire (RAM) dans After Effects 64 bits

Avantages d’une application 64 bits et d’un espace d’adressage 64 bits

Une application 32 bits ne peut pas utiliser plus de 4 Go de RAM, ce qui est nettement inférieur à la quantité de RAM pouvant être installée sur les ordinateurs modernes et gérée par les systèmes d’exploitation 64 bits. After Effects CS4 était une application 32 bits ; il était possible d’utiliser plus de 4 Go de RAM uniquement en démarrant des instances distinctes (processus) de l’application afin d’effectuer un rendu de plusieurs images simultanément. After Effects CS5 est une application 64 bits ; par conséquent, chaque processus peut utiliser toute la RAM des systèmes d’exploitation 64 bits Windows Vista, Windows 7 et Mac OS.

La capacité d’After Effects à exploiter de grandes quantités de RAM par processus présente plusieurs avantages :

  • Vous pouvez effectuer le rendu de compositions plus conséquentes (pour la prévisualisation et la sortie finale) à l’aide d’images plus grandes et de fichiers sources plus volumineux.

  • Les prévisualisations RAM peuvent être beaucoup plus longues.

  • Vous pouvez travailler avec des codages de couleurs plus élevés sans rencontrer aucune limitation de mémoire.

  • After Effects peut mettre en mémoire cache davantage d’éléments, ce qui réduit la fréquence à laquelle seront rendus à nouveau les images et les composants d’images.

Préférences de mémoire et de multitraitement

Vous pouvez définir les préférences de mémoire et de multitraitement en choisissant Edition > Préférences > Mémoire et multitraitement (Windows) ou After Effects > Préférences > Mémoire et multitraitement (Mac OS).

A mesure que vous modifiez les paramètres dans la boîte de dialogue Mémoire et multitraitement, After Effects met à jour de manière dynamique le texte utile dans la boîte de dialogue qui indique la manière dont le logiciel attribuera et utilisera la mémoire et les processeurs.

La préférence RAM réservée pour les autres applications est appropriée, que l’option Rendu simultané de plusieurs images soit sélectionnée ou non. Les paramètres de la catégorie Multitraitement After Effects sont pertinents uniquement si l’option Rendu simultané de plusieurs images est sélectionnée.

Sur le site Web d’Adobe, Todd Kopriva fournit des informations sur les paramètres optimaux de mémoire et de processeur.

RAM réservée pour les autres applications

Augmentez cette valeur afin de laisser davantage de RAM au système d’exploitation et aux applications autres qu’After Effects et que l’application avec laquelle il partage un pool de mémoire (voir Pool de mémoire partagé entre After Effects, Premiere Pro, Encore et Adobe Media Encoder). Si vous savez que vous utiliserez une application spécifique avec After Effects, vérifiez ses exigences système et définissez cette valeur sur au moins la quantité minimale de RAM nécessaire à cette application. Les performances sont meilleures si une quantité suffisante de mémoire est réservée au système d’exploitation. Vous ne pouvez par conséquent pas définir cette valeur en dessous d’une valeur de base minimale.

Rendu simultané de plusieurs images

Remarque :

Pour voir un didacticiel vidéo sur l’utilisation du multitraitement Rendu simultané de plusieurs images dans After Effects, consultez le site Web de video2brain.

After Effects permet de lancer des processus supplémentaires de l’application After Effects à exécuter à l’arrière-plan pour aider l’application principale dans le rendu d’images pour des prévisualisations RAM ou le résultat final. Ces processus d’arrière-plan portent le nom AfterFX.exe (Windows) ou aeselflink (Mac OS).

Dans cette forme de multitraitement, chaque processus d’arrière-plan effectue le rendu de sa propre image et fonctionne sur un cœur de processeur (CPU). Le nombre de processus utilisés pour effectuer le rendu simultané de plusieurs images ne dépasse jamais le nombre de processeurs.

Remarque :

sur de nombreux systèmes informatiques, After Effects CS5 peut utiliser les noyaux de processeur virtuels (logiques) créés par l’hyperthreading pour diverses formes de multitraitement, notamment le Rendu simultané de plusieurs images. After Effects CS4, et versions antérieures, pouvaient uniquement exploiter les noyaux physiques pour le multitraitement Rendu simultané de plusieurs images.

Le nombre de processus d’arrière-plan exécutables sur votre ordinateur dépend également de la RAM système totale et de la RAM affectée à l’application After Effects.

La quantité de RAM nécessaire pour chaque processus d’arrière-plan varie, en fonction des compositions et de la configuration du système.

Remarque :

Lorsque la mémoire cache de RAM (RAM disponible pour le stockage des images de prévisualisation RAM) est presque saturée, les processus d’arrière-plan cessent le rendu et passent en mode de faible utilisation de la mémoire, tandis que le processus de premier plan commence le rendu (de même que si l’option Rendu simultané de plusieurs images était désactivée). Ceci signifie que le rendu de la prévisualisation RAM sera rapide au départ, puis qu’il deviendra plus lent lorsqu’il passera sur un seul noyau de processeur.

L’utilisation de la fonction de multitraitement Rendu simultané de plusieurs images n’accélère pas le rendu de toutes les compositions. Le rendu de certaines compositions est gourmand en mémoire, notamment lors de l’utilisation de très grande plaques d’arrière-plan de plusieurs milliers de pixels de haut et de large. Le rendu de certaines compositions nécessite beaucoup de bande passante (et de capacités d’E/S) ; c’est notamment le cas lors de l’utilisation de nombreux fichiers source, en particulier s’ils ne résident pas sur un disque dur local rapide dédié. La fonction de multitraitement Rendu simultané de plusieurs images optimise au mieux les performances lorsque la ressource la plus sollicitée par la composition est la puissance de traitement du CPU, par exemple lors de l’application d’un effet gourmand en capacité de traitement, tel qu’une lueur diffuse ou un flou.

Un logiciel antivirus contrôlant chaque opération de lecture et d’écriture, un tel logiciel peut réduire la vitesse de rendu, notamment lorsque la préférence Rendu simultané de plusieurs images est sélectionnée.

Remarque :

After Effects peut également utiliser plusieurs threads pour accélérer le rendu d’une seule image. Cette forme de multitraitement ne dépend pas de la préférence Rendu simultané de plusieurs images.

Allocation de la mémoire vive par processeur en arrière-plan

Définit la quantité minimale de RAM qui sera attribuée à chaque processus d’arrière-plan, chacun s’exécutant sur son propre CPU (cœur de processeur). Le paramétrage moins élevé de cette valeur peut permettre d’utiliser davantage de CPU simultanément avec une quantité limitée de RAM. Toutefois, si vous paramètrez cette valeur à un taux trop faible pour le type d’images rendues, les processus d’arrière-plan ne pourront rendre aucune image, et seul le processus de premier plan sera utilisé pour effectuer le rendu de ces images. Par exemple, ne paramétrez pas cette valeur à un taux faible de 0,75 Go si vous effectuez le rendu d’images ayant les dimensions en pixels d’une télévision haute définition ou d’un cinéma numérique.

Remarque :

La quantité optimale de mémoire RAM à allouer à chaque processus d’arrière-plan dépend des paramètres du projet (tel le codage des bits de couleur), des paramètres de la composition (telles les dimensions en pixels de l’image de la composition) et des effets appliqués. Pour un projet de télévision à définition standard type, au moins 1 Go par processus d’arrière-plan est recommandé. Pour un projet type impliquant des compositions HDTV, au moins 2 Go par processus d’arrière-plan sont recommandés pour obtenir des performances optimales. Commencez par ces paramètres, mais procédez à des tests avec vos propres systèmes informatiques et projets pour déterminer les paramètres adaptés à vos besoins spécifiques. Pour des performances optimales, les projets de cinéma numérique et les projets impliquant des images plus grandes nécessitent davantage de mémoire vive par processus d’arrière-plan.

Processeurs réservés aux autres applications

Définissez cette valeur à un chiffre autre que 0, afin d’empêcher After Effects d’utiliser tous les CPU (cœurs de processeur) de votre système informatique. Par exemple, si vous avez un ordinateur composé de 8 CPU, le paramétrage de cette valeur à 2 laisse 6 CPU à la disposition d’After Effects.

Remarque :

Il arrive souvent que les performances soient meilleures si vous n’utilisez pas le nombre maximal de processeurs pour le multitraitement Rendu simultané de plusieurs images, et ce même si vous disposez de suffisamment de RAM pour tous les processeurs. After Effects est une application multithread qui peut également exploiter des formes de multitraitement autres que le Rendu simultané de plusieurs images. Les processeurs sont susceptibles de devenir « suraffectés » si ces threads sont en concurrence pour les mêmes ressources que les processus d’arrière-plan utilisés pour le Rendu simultané de plusieurs images. Il est par conséquent préférable de commencer par utiliser un petit nombre de processeurs pour le multitraitement Rendu simultané de plusieurs images, puis d’augmenter ce nombre jusqu’à obtenir le nombre optimal pour votre système d’exploitation et vos compositions.

Cas où After Effects désactive temporairement le multitraitement avec Rendu simultané de plusieurs images

Si After Effects ne peut pas utiliser les processus d’arrière-plan pour effectuer le rendu simultané de plusieurs images, un message s’affiche dans le panneau Info et After Effects utilise uniquement le processus de premier plan principal pour effectuer le rendu de toutes les images. Parmi ces messages figurent, notamment :

  • « Mémoire vive insuffisante. Multitraitement désactivé. »

  • « Effet ou expression non compatible. Multitraitement désactivé. »

  • « Mode d’aperçu non compatible. Multitraitement désactivé. »

  • « Composition non compatible. Multitraitement désactivé. »

En général, les raisons à l’origine de la désactivation du Rendu simultané de plusieurs images peuvent être les suivantes :

  • Le rendu d’une seule image requiert davantage de mémoire vive que celle qui est disponible pour les traitements séparés en arrière-plan.

  • Le projet utilise OpenGL pour le rendu des prévisualisations ou du résultat final. La fonction de multitraitement Rendu simultané de plusieurs images utilise les traitements en arrière-plan sur plusieurs noyaux de processeur pour effectuer le rendu des images, alors qu’OpenGL effectue le rendu en déplaçant le traitement vers le GPU (voir la section Rendu avec OpenGL).

  • La composition utilise un effet qui s’appuie sur le traitement GPU. Ces effets sont en général implémentés avec Pixel Bender.

  • La composition contient un calque Photoshop 3D en direct. (Voir Utilisation de calques d’objets 3D de Photoshop.)

  • La composition utilise un effet avec un composant temporel qui effectue le rendu beaucoup plus rapidement lorsque le processus peut accéder à un cache des images précédentes. Certains de ces effets comportent une option Lissage temporel.

  • La composition utilise un effet avec un composant temporel qui nécessite le rendu des images de manière strictement séquentielle.

Les compositions qui font appel aux effets suivants ne sont pas rendues avec la fonction de multitraitement Rendu simultané de plusieurs images :

  • Couleur automatique

  • Contraste automatique

  • Niveaux automatiques

  • Dessin animé

  • Flou de l’objectif

  • Laboratoire de particules

  • Ombre/Ton clair

Remarque :

certains effets tiers (tels que CC Time Blend et RE:Vision Effects Video Gogh) ne sont en outre pas compatibles avec la fonction de multitraitement Rendu simultané de plusieurs images.

Pool de mémoire partagé entre After Effects, Premiere Pro, Encore et Adobe Media Encoder

After Effects partage un pool de mémoire avec Adobe Media Encoder, Premiere Pro et Encore. Ceci est indiqué dans le haut du panneau de préférences Mémoire et multitraitement, par les icônes pour chacune de ces applications. Les icônes des applications qui ne sont pas en cours d’exécution sont estompées.

Un équilibrage de la mémoire empêche l’échange de la RAM sur le disque en gérant dynamiquement la mémoire allouée à chacune des applications. Chaque application s’enregistre auprès de l’équilibrage de la mémoire avec quelques informations de base : quantité minimale de mémoire requise, quantité maximale de mémoire pouvant être utilisée, quantité de mémoire en cours d’utilisation et une priorité. La priorité peut avoir trois valeurs : faible, normale et supérieure. A l’heure actuelle, la priorité supérieure est réservée aux applications After Effects et Premiere Pro, lorsqu’il s’agit de l’application active. La priorité normale est définie lorsqu’After Effects est en arrière-plan ou qu’Adobe Media Encoder est au premier plan. La priorité faible convient pour les serveurs en arrière-plan de Premiere Pro ou d’Adobe Media Encoder en arrière-plan.

Remarque :

voici un exemple de résultat pratique du pool de mémoire partagé : le démarrage de Premiere Pro réduit la quantité de RAM disponible pour After Effects pour les prévisualisations RAM ; la fermeture de Premiere Pro libère immédiatement de la RAM pour After Effects et prolonge la durée possible des prévisualisations RAM.

Boîte de dialogue Détails de mémoire et de multitraitement

La boîte de dialogue Détails de mémoire et de multitraitement contient des informations supplémentaires sur la RAM installée et sur l’utilisation réelle et autorisée de la RAM. Elle comprend également un tableau à plusieurs colonnes qui répertorie les processus liés à Adobe Media Encoder, à After Effects, à Premiere Pro et à Encore. Ce tableau comprend des informations sur chaque processus, notamment un identificateur, le nom de l’application, la mémoire minimale requise, la mémoire maximale utilisable, la mémoire maximale autorisée, la mémoire active et la priorité active.

Pour ouvrir la boîte de dialogue, sélectionnez Edition > Préférences > Mémoire et multitraitement (Windows) ou After Effects > Préférences > Mémoire et multitraitement (Mac OS), puis cliquez sur le bouton Détails au bas de la boîte de dialogue des préférences.

Vous pouvez également copier les informations dans le Presse-papiers à l’aide du bouton Copier.

Mémoire (vive) requise pour le rendu

La mémoire requise pour le rendu d’une image (pour les prévisualisations ou pour la sortie finale) augmente en même temps que la mémoire requise par le calque de la composition qui consomme le plus de mémoire.

After Effects effectue le rendu de chaque image d’une composition calque par calque. Pour cette raison, lorsque vous déterminez si une image donnée peut être rendue avec la mémoire disponible, la mémoire requise par chaque calque individuel est plus pertinente que la durée de la composition ou que le nombre de calques dans la composition. La consommation de mémoire d’une composition équivaut à celle du calque unique le plus gourmand en mémoire de cette composition.

Il existe plusieurs circonstances dans lesquelles la mémoire requise d’un calque augmente, notamment :

  • Augmentation du codage de couleur du projet

  • Augmentation de la résolution de la composition

  • Utilisation d’une image source volumineuse

  • Activation de la gestion des couleurs

  • Ajout d’un masque

  • Ajout de propriétés 3D par caractère

  • Prémontage sans réduction des transformations

  • Utilisation de certains modes de fusion, styles de calque ou effets, notamment ceux faisant intervenir plusieurs calques

  • Application de certaines options de sortie, telles que la conversion 3:2, le recadrage et le redimensionnement

  • Ajout d’ombres ou d’effets de profondeur de champ lors de l’utilisation de calques 3D

After Effects requiert un bloc de mémoire contigu pour enregistrer chaque image. L’application ne peut pas enregistrer de portions d’image dans une mémoire fragmentée. Pour plus d’informations sur la RAM requise pour stocker une image non compressée, voir la section Conditions de stockage requises pour les fichiers de sortie.

Remarque :

Pour obtenir des conseils sur la diminution de la mémoire requise et l’augmentation des performances, reportez-vous à la section Optimisation des performances en simplifiant le projet.

Vidage de la mémoire (vive)

De temps à autre, After Effects affiche un message d’alerte signalant une insuffisance de mémoire pour l’affichage ou le rendu d’une composition. Si un message indiquant que la mémoire disponible est insuffisante s’affiche, libérez de la mémoire ou réduisez la consommation de mémoire des calques les plus gourmands, et essayez de nouveau.

Remarque :

Libérez immédiatement de la mémoire à l’aide des commandes du menuEdition > Purger.

Dépannage des problèmes de mémoire

Erreur : « Impossible d’allouer suffisamment de mémoire pour effectuer le rendu de l’image actuelle... »

Diminuez la quantité de mémoire requise pour le rendu de cette image ou installez davantage de RAM.

Erreur : « Impossible d’allouer [n] Mo de mémoire.... »

Diminuez la quantité de mémoire requise pour le rendu de cette image ou installez davantage de RAM.

Erreur : « Les tampons d’image de taille [largeur]x[hauteur] @ [codage] bpc ([n] Go) sont supérieurs aux limites internes... »

Diminuez la quantité de mémoire requise pour le rendu de cette image.

Remarque :

Une image ne peut pas occuper plus de 2 Go de mémoire.

Erreur : « L’allocation de mémoire de [n] Go dépasse les limites internes... »

Diminuez la quantité de mémoire requise pour le rendu de cette image.

Remarque :

Une allocation de mémoire ne peut pas dépasser 2 Go.

Ressources en ligne relatives à la mémoire et au multitraitement

Pour visionner une vidéo présentant certains des avantages d’une application After Effects 64 bits et expliquant comment allouer de la mémoire à After Effects et autres applications, consultez le Site Web d’Adobe.

Conditions de stockage requises pour les fichiers de sortie

Utilisez la formule suivante pour déterminer le nombre de mégaoctets requis pour stocker une image sans compression en résolution intégrale :

(hauteur en pixels) x (largeur en pixels) x (nombre de bits par couche) / 2 097 152

Remarque :

la valeur 2 097 152 est un facteur de conversion qui tient compte du nombre d’octets par mégaoctet (220), du nombre de bits par octet (8) et du nombre de couches par pixel (4).

Voici quelques exemples de tailles d’image et de quantités de mémoire requises, en mégaoctets (Mo) par image :

  • Image DV NTSC (720 x 480) dans un projet de 8 bpc : 1,3 Mo

  • Image D1/DV PAL (720 x 576) dans un projet de 8 bpc : 1,6 Mo

  • Image HDTV (1 920 x 1 080) dans un projet de 16 bpc : 16 Mo

  • Cinéma numérique 4K (4 096 x 2 304) dans un projet de 32 bpc : 144 Mo

Les éléments vidéo étant généralement compressées lors de l’encodage intervenant au moment du rendu final, vous ne pouvez pas multiplier la quantité de mémoire requise pour une seule image par la cadence et la durée de la composition pour déterminer la quantité d’espace disque nécessaire au stockage du film définitif. Toutefois, ce type de calcul peut vous donner une idée approximative de l’espace de stockage maximum dont vous pourriez avoir besoin. Par exemple, une seconde (environ 30 images) de vidéo de 8 bpc de définition standard non compressée nécessite environ 40 Mo. Avec un tel débit de données, un film de long métrage nécessiterait plus de 200 Go d’espace de stockage. Même avec une compression DV, qui fait passer la taille de fichier à 3,6 Mo par seconde de vidéo, un film de long métrage standard occuperait plus de 20 Go.

Il n’est pas rare qu’un projet de long métrage, fort d’une résolution élevée, d’un format d’image supérieur et d’un taux de compression nettement inférieur, requière une capacité de stockage de plusieurs téraoctets pour le métrage et les séquences définitives.

Caches : cache de RAM, cache de disque et cache de support

Au cours de votre travail sur une composition, After Effects sauvegarde temporairement certaines images rendues ainsi que les images source en mémoire vive (RAM) pour accélérer la génération de l’aperçu et l’édition. After Effects ne met pas en cache les images dont le rendu est rapide. Les images mises en cache le sont sans compression.

After Effects effectue également une mise en cache au niveau du métrage et du calque pour une prévisualisation plus rapide. Les calques qui ont été modifiés sont rendus durant la prévisualisation, tandis que les calques non modifiés sont combinés à partir du cache.

Lorsque le cache de RAM est saturé et que vous y ajoutez une nouvelle image, cette dernière écrase une image mise en cache précédemment. Lorsque vous compilez des images pour une prévisualisation RAM, After Effects cesse d’ajouter des images une fois le cache saturé et seules les images stockées dans le cache de RAM sont alors lues.

Des barres vertes dans l’échelle de temps des panneaux Montage, Calque et Métrage indiquent les images mises en cache dans la RAM. Des barres bleues dans le panneau Montage indiquent les images mises en cache sur le disque.

Indicateurs du cache de calque (CS5.5 et versions ultérieures)

Grâce aux indicateurs du cache de calque, vous pouvez visualiser les images cachées calque par calque. Ceci s’avère pratique lorsque vous tentez de déterminer quels calques sont masqués dans une composition.

Pour activer l’option Indicateurs du cache de calque, sélectionnez-la dans le menu du panneau Montage. Pour que les indicateurs soient visibles, l’option Afficher les indicateurs du cache doit être activée dans le menu.

Une fois les indicateurs du cache de calque activés, ils sont visibles sous chaque calque de la composition. Chaque calque se rétrécit légèrement afin de leur laisser de la place. A l’instar des panneaux Montage, Calque et Métrage, les indicateurs du cache peuvent apparaître dans l’une des couleurs suivantes :

  • Vert : les images sont en mémoire cache dans la RAM

  • Bleu : les images sont en mémoire cache sur le disque

Remarque :

L’affichage des indicateurs de cache diminue légèrement les performances.

Le cache RAM est automatiquement purgé lorsque vous quittez After Effects.

Dans After Effects CS6, vous pouvez choisir de purger les caches de RAM, ou les caches de RAM et de disque, à partir du menu Edition > Purger.

Cache disque

After Effects peut stocker les éléments rendus sur votre disque dur lorsque le cache de RAM est saturé lors des prévisualisations standard. Des barres bleues dans l’échelle de temps des panneaux Montage, Calque et Métrage indiquent les images mises en cache sur le disque.

Remarque :

le cache disque n’est pas utilisé pour les prévisualisations RAM. Il sert uniquement aux prévisualisations standard. (Voir Utilisation de la prévisualisation standard pour lire la séquence vidéo.)

Dans After Effects CS5.5 et versions ultérieures, le cache de disque est activé par défaut.

Pour les préférences de cache de disque, et pour activer ou désactiver la mise en mémoire cache du disque :

  1. Choisissez Edition > Préférences > Cache de média et de disque (Windows) ou After Effects > Préférences > Cache de média et de disque (Mac OS), puis sélectionnez Activer le cache de disque.

Les préférences du cache de disque vous permettent de sélectionner un dossier contenant le cache.

  1. Cliquez sur le bouton Choisir un dossier, puis cliquez sur OK (Windows) ou Choisir (Mac OS).

Pour vider le cache de disque :

  1. Cliquez sur Vider le cache de disque.

Remarque :

même si le cache disque est activé, chaque image doit pouvoir être contenue dans un bloc de RAM contigu. L’activation du cache disque n’a aucune incidence sur les limitations relatives à l’incapacité de la RAM de contenir ou d’effectuer le rendu d’une image de votre composition.

Pour optimiser les performances de la mise en cache sur le disque, sélectionnez un dossier situé sur un autre disque dur physique que le métrage source. Ce dossier doit, si possible, être situé sur un disque dur qui utilise un contrôleur de disque autre que celui utilisé par le disque sur lequel se trouve le métrage source. Un disque dur rapide ou SSD avec autant d’espace alloué que possible est recommandé pour le dossier du cache de disque. Le dossier du cache disque ne peut être le dossier racine du disque dur.

Comme avec le cache de RAM, After Effects utilise uniquement le cache disque pour stocker une image s’il est plus rapide de récupérer une image à partir du cache que d’effectuer le rendu de l’image.

Le paramètre Taille maximum du cache de disque définit le nombre de gigaoctets d’espace sur le disque dur à utiliser. Dans After Effects CS6, la taille du cache de disque par défaut est définie à 10 % de la taille totale du volume, jusqu’à 100 Go. Dans After Effects CS5.5, cette quantité est de 20 Go, par défaut. Par conséquent, beaucoup plus d’images peuvent être sélectionnées pour la mise en cache sur le disque que dans les versions antérieures.

Remarque :

Dans After Effects CS5.5, l’application vérifie que l’espace disponible est supérieur de 10 Go à la valeur définie dans Préférences > Cache de média et de disque. After Effects vous avertit si l’espace disponible pour le cache de disque est insuffisant.

Remarque :

Les images de Roto-pinceau ne peuvent pas être mises en cache persistant.

Cache de support

Lorsque After Effects importe des séquences vidéo et audio dans certains formats, l’application traite et met en cache les versions des séquences auxquelles elle peut accéder lors de la génération de prévisualisations. Les fichiers audio importés sont conformés dans un nouveau fichier .cfa et les fichiers MPEG sont indexés dans un nouveau fichier .mpgindex. Le cache de média accélère fortement les prévisualisations, car les éléments audio et vidéo ne sont pas retraités avant chaque prévisualisation.

Remarque :

lors de la première importation d’un fichier, le traitement et la mise en cache du support peuvent prendre un certain temps.

Les liens de tous les fichiers de support mis en cache sont stockés dans une base de données. Cette base de données est partagée avec les applications Adobe Media Encoder, Premiere Pro, Encore, Soundbooth ; cela permet à ces applications d’avoir accès aux mêmes fichiers média mis en cache lors des opérations de lecture/écriture. (Remarque : Adobe Audition CS5.5 ne partage pas la base de données des caches de média.) Si vous déplacez la base de données dans l’une de ces applications, l’emplacement de la base est mis à jour dans toutes les autres applications. Chaque application peut utiliser son propre dossier de mise en cache, mais le suivi est effectué par une seule et même base de données.

  1. Choisissez Edition > Préférences > Cache média et de disque (Windows) ou After Effects > Préférences > Cache média et de disque (Mac OS), et utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • Cliquez sur l’un des boutons Choisir un dossier pour modifier l’emplacement de la base de données du cache de média ou le cache de média lui-même.
    • Cliquez sur le bouton Nettoyer la base de données et le cache pour supprimer les fichiers indexés et conformés du cache et supprimer les entrées correspondantes de la base de données. Cette opération supprime uniquement les fichiers associés à des éléments de métrage pour lesquels le fichier source n’est plus disponible.

    Remarque :

    avant de cliquer sur le bouton Nettoyer la base de données et le cache, assurez-vous que tout appareil de stockage contenant votre média source actuellement utilisé est connecté à votre ordinateur. Si le métrage est manquant car l’appareil de stockage sur lequel il se trouve n’est pas connecté, les fichiers associés sur le cache de média seront supprimés. Cette suppression oblige à reconformer ou à réindexer le métrage lorsque vous essaierez de l’utiliser ultérieurement.

Remarque :

Le nettoyage de la base de données et du cache grâce au bouton Nettoyer la base de données et le cache ne supprime pas les fichiers associés aux éléments de métrage pour lesquels les fichiers sources sont toujours disponibles. Pour supprimer manuellement les fichiers conformés et indexés, parcourez le dossier du cache de média et supprimer les fichiers. L’emplacement du dossier du cache de média s’affiche dans les préférences Cache de média mis en conformité. Si le chemin est tronqué, cliquez sur le bouton Choisir dossier pour afficher le chemin.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne