Blocs de texte liés

Le texte d’un bloc peut être indépendant des autres blocs ou peut se poursuivre dans des blocs reliés. Pour placer du texte de sorte qu’il se poursuive dans d’autres blocs (également appelés zones de texte), vous devez d’abord relier les blocs. Les blocs reliés peuvent se trouver sur la même page ou la même planche, ou bien sur une autre page du document. Le processus qui consiste à relier du texte entre plusieurs blocs est appelé liaison de texte. On parle aussi parfois de liaison de blocs de texte ou liaison de zones de texte.

Tous les blocs de texte contiennent un port d’entrée et un port de sortie, qui sont utilisés pour les relier les uns aux autres. Des ports d’entrée ou de sortie vides indiquent respectivement le début ou la fin d’un article. Une flèche dans un port indique que le bloc correspondant est lié à un autre bloc. Un signe plus (+) rouge dans un port de sortie indique que le texte de l’article n’est pas terminé mais qu’il n’y a plus de bloc de texte où le placer. Le texte restant et invisible est appelé texte en excès.

Blocs liés
Blocs liés

A. Port d’entrée au début de l’article B. Port de sortie indiquant un lien au bloc suivant C. Chaînage du texte D. Port d’entrée indiquant un lien au bloc précédent E. Port de sortie indiquant un texte en excès 

Choisissez Affichage > Extras > Afficher le chaînage du texte, pour afficher les représentants visuels des blocs liés. Vous pouvez lier des blocs de texte vides aussi bien que ceux contenant du texte.

Ajout d’un nouveau bloc au lien

  1. A l’aide de l’outil Sélection , sélectionnez un bloc de texte, puis cliquez sur le port d’entrée ou de sortie pour charger une icône de texte.

    Cliquez sur le port d’entrée pour ajouter un bloc avant le bloc sélectionné. Inversement, cliquez sur le port de sortie pour ajouter un bloc après le bloc sélectionné.

  2. Positionnez l’icône de texte chargé  à l’endroit où vous souhaitez insérer un nouveau bloc de texte, puis cliquez ou faites glisser le pointeur pour créer un bloc de texte.

Remarque :

Lorsque l’icône de texte chargé est active, vous pouvez effectuer de nombreuses actions, comme tourner des pages, créer des pages et effectuer des zooms avant et arrière. Vous pouvez annuler un processus de liaison de blocs de texte en cours en cliquant sur n’importe quel outil du panneau Outils. Aucun texte ne sera perdu.

Ajout d’un bloc existant au lien

  1. A l’aide de l’outil Sélection, sélectionnez un bloc de texte, puis cliquez sur le port d’entrée ou de sortie pour charger une icône de texte.
  2. Positionnez l’icône de texte chargé sur le bloc à relier. L’icône de texte chargé se change en icône de lien.
    Ajout d’un bloc existant à un lien
    Ajout d’un bloc existant à un lien

  3. Cliquez à l’intérieur du second bloc pour le lier au premier.
Blocs liés

Lorsque vous liez une grille de bloc à un bloc de texte brut ou à une autre grille de bloc ne possédant pas les mêmes paramètres de grille, le bloc de texte du bloc lié est redéfini de façon à correspondre aux paramètres de la grille de bloc source.

Remarque :

Vous pouvez ajouter automatiquement une mention de tourne, comme « suite à la page » ou « suite de la page », pour suivre les articles liés d’un bloc à un autre (voir la section Numérotation automatique des pages pour les sauts d’article).

Ajout d’un bloc à une séquence de blocs liés

  1. A l’aide de l’outil Sélection, cliquez sur le port de sortie correspondant à l’emplacement de l’article où vous souhaitez ajouter un bloc. Lorsque vous relâchez le bouton de la souris, une icône de texte chargé apparaît.
  2. Faites glisser le curseur pour créer un bloc, ou sélectionnez un autre bloc de texte. InDesign lie le bloc à la série de blocs liés contenant l’article.
Ajout d’un bloc à l’intérieur d’un lien (en haut) et résultat (en bas)
Ajout d’un bloc à l’intérieur d’un lien (en haut) et résultat (en bas)

Suppression de liens entre des blocs de texte

Lorsque vous supprimez le lien à un bloc de texte, vous rompez le lien qui relie le bloc à tous les blocs suivants du lien. Le texte qui auparavant apparaissait dans les blocs devient du texte en excès (aucun texte n’est supprimé). Tous les blocs suivants sont vides.

  • A l’aide de l’outil Sélection, utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Cliquez deux fois dans un port d’entrée ou de sortie pour rompre le lien entre deux blocs.
    • Cliquez sur un port d’entrée ou de sortie représentant un lien vers un autre bloc. Par exemple, dans le cas d’un lien constitué de deux blocs, cliquez soit sur le port de sortie du premier bloc, soit sur le port d’entrée du second bloc. Positionnez l’icône de texte chargé sur le bloc précédent ou suivant pour afficher l’icône de suppression de lien . Cliquez sur le bloc à supprimer du lien.
    Suppression d’un bloc d’un lien
    Suppression d’un bloc d’un lien

Remarque :

Pour diviser un article en deux, coupez la seconde partie du texte, rompez le lien entre les blocs, puis collez le texte dans le premier bloc du second article.

Rupture de liens d’un bloc ou suppression de blocs de texte liés

Lorsque vous coupez ou supprimez des blocs de texte, aucun texte n’est supprimé. Le texte reste lié.

Rupture d’un lien d’un bloc

Vous pouvez rompre le lien d’un bloc et coller le bloc ailleurs. Le bloc est supprimé, avec une copie du texte, mais le texte n’est pas supprimé de l’article d’origine. Lorsque vous coupez et collez plusieurs blocs liés en même temps, les blocs collés conservent leurs liens les uns aux autres mais perdent leur lien aux autres blocs de l’article d’origine.

  1. Sélectionnez l’outil Sélection, sélectionnez un ou plusieurs blocs (maintenez la touche Maj enfoncée tout en cliquant pour sélectionner plusieurs objets).
  2. Choisissez Edition > Couper. Le bloc disparaît et le texte qu’il contenait se poursuit dans le bloc suivant de l’article. Lorsque vous coupez le dernier bloc d’un article, le texte est stocké en tant que texte en excès dans le bloc précédent.
  3. Si vous souhaitez utiliser le bloc dont vous avez rompu le lien ailleurs dans le document, accédez à la page dans laquelle vous souhaitez insérer le texte et choisissez Edition > Coller.

Suppression d’un bloc de texte lié

Lorsque vous supprimez un bloc de texte faisant partie d’un lien, le texte n’est pas supprimé, mais il devient du texte en excès ou il se poursuit dans le bloc suivant. Si le bloc de texte n’est pas relié à un autre bloc, le bloc et le texte sont tous deux supprimés.

  1. Pour sélectionner le bloc de texte, utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Sélectionnez l’outil Sélection, puis cliquez sur le bloc.
    • Sélectionnez l’outil Texte, maintenez la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée et cliquez sur le bloc.
  2. Appuyez sur la touche Retour arrière ou Suppr.

Placement automatique ou manuel de texte

Lorsque vous avez importé du texte ou cliqué sur un port d’entrée ou de sortie, le pointeur prend la forme d’une icône de texte chargé . Cette icône permet de placer du texte dans les pages. Vous pouvez déterminer la façon dont le texte sera placé tout en maintenant une touche de modification enfoncée. L’icône de texte chargé change de forme selon l’endroit où elle est placée.

Lorsque vous positionnez l’icône de texte chargé sur un bloc de texte, l’icône  est encadrée par des parenthèses. Lorsque vous positionnez l’icône de texte chargé en regard du point de magnétisme d’un repère ou d’une grille, le pointeur noir devient blanc .

Vous pouvez placer du texte de quatre façons :

Méthode

Fonction

Placement de texte manuel 

Ajoute le texte dans un bloc à la fois. Vous devez recharger l’icône de texte pour continuer à placer du texte.

Placement semi-automatique  en cliquant tout en maintenant la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée.

Similaire au placement manuel, mais le pointeur se transforme en icône de texte chargé à chaque fin de bloc, jusqu’à ce que tout le texte soit placé.

Placement automatique  en cliquant tout en maintenant la touche Maj enfoncée.

Ajoute des pages et des blocs jusqu’à ce que tout le texte soit placé dans le document.

Placement automatique de pages fixes  en cliquant tout en maintenant les touches Maj+Alt (Windows) ou Maj+Option (Mac OS) enfoncées

Place tout le texte dans le document en ajoutant les blocs nécessaires sans ajouter de pages. Le texte restant est composé en excès.

Pour placer du texte dans des blocs, InDesign détecte s’il s’agit d’un bloc vertical ou horizontal. Si le texte est inséré en mode de placement semi-automatique ou automatique, il est positionné selon le type de bloc et le sens défini dans le panneau Articles. L’icône donne un aperçu du sens du texte.

Placement manuel du texte

  1. Avec la commande Importer, sélectionnez un fichier, ou cliquez sur le port de sortie  d’un bloc de texte sélectionné.
  2. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Positionnez l’icône de texte chargé n’importe où dans le bloc ou le tracé, puis cliquez. Le texte est placé dans le bloc et se poursuit dans les autres blocs liés. A noter que le texte commence toujours à remplir le bloc qui se trouve en haut de la colonne la plus à gauche, même si vous cliquez dans une autre colonne.
    • Positionnez l’icône de texte chargé dans une colonne pour créer un bloc de texte de la largeur de cette colonne. Le haut du bloc apparaît là où vous cliquez.
    • Faites glisser l’icône de texte chargé pour créer un bloc de texte de la largeur et de la hauteur de la zone que vous définissez.
  3. S’il y a trop de texte à importer, cliquez sur le port de sortie et répétez les étapes 1 et 2 jusqu’à ce que le texte soit entièrement importé.

Remarque :

lorsque vous importez du texte dans un bloc lié, le texte se poursuit automatiquement dans les blocs liés, quelle que soit la méthode de placement choisie.

Placement semi-automatique du texte

  • Avec une icône de texte chargé, maintenez la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée tout en cliquant sur une page ou un bloc.

Le texte est placé dans une colonne à la fois, comme avec le placement manuel, mais l’icône de texte chargé se recharge automatiquement chaque fois qu’une colonne est remplie.

Placement automatique du texte

  • L’icône de texte chargé étant affichée, maintenez la touche Maj enfoncée tout en effectuant l’une des opérations suivantes :
    • Cliquez sur l’icône de texte chargé dans une colonne pour créer un bloc de la largeur de cette colonne. InDesign crée de nouveaux blocs de texte et de nouvelles pages de document jusqu’à ce que tout le texte soit placé dans le document.

Placement automatique du texte sans ajout de page

  • Avec une icône de texte chargé, maintenez les touches Maj+Alt(Windows) ou Maj+Option (Mac OS) enfoncées.

Redistribution intelligente du texte

La fonction Redistribution intelligente du texte permet d’ajouter ou de supprimer des pages pendant la saisie ou la modification de texte. Elle vous sera précieuse si vous utilisez InDesign comme un éditeur de texte et désirez ajouter une nouvelle page dès que le texte que vous saisissez déborde de la page en cours. Cette fonction permet en outre d’éviter d’avoir du texte en excès ou des pages vides si la répartition change lorsque vous modifiez le texte, affichez ou masquez le texte conditionnel, ou effectuez d’autres modifications de répartition.

Par défaut, la fonction Redistribution intelligente du texte est limitée aux blocs de texte types, c’est-à-dire, ceux situés sur un gabarit. Si le document inclut des pages en vis-à-vis, les blocs de texte types doivent apparaître à gauche et à droite des gabarits. Ils doivent par ailleurs être liés pour que la redistribution intelligente du texte puisse fonctionner.

Vous pouvez modifier les paramètres pour permettre l’ajout ou la suppression de pages lorsque vous travaillez dans des blocs de texte qui ne sont pas basés sur les gabarits. Toutefois, pour que la redistribution intelligente du texte puisse se faire, le bloc de texte doit être lié à au moins un autre bloc de texte d’une page différente.

Les paramètres de la fonction Redistribution intelligente du texte apparaissent dans les préférences de texte. Ils s’appliquent au document actif. Pour modifier les paramètres par défaut des nouveaux documents, fermez au préalable tous les documents.

  1. Choisissez Edition > Préférences > Texte (Windows) ou InDesign > Préférences > Texte (Mac OS).

  2. Sélectionnez l’option Redistribution intelligente du texte.

  3. Sélectionnez les options suivantes selon les besoins, puis cliquez sur OK.

Ajouter les pages à la

Cette option permet de déterminer l’emplacement de création de la nouvelle page. Admettons par exemple que votre document comporte trois pages contenant des blocs de texte sur les deux premières et une image pleine page sur la troisième. Si vous saisissez du texte jusqu’à la fin de la deuxième page, vous pouvez déterminer si la nouvelle page est ajoutée avant ou après l’illustration de la troisième page. Choisissez l’option Fin de l’article pour insérer une page après la deuxième. En revanche, si vous voulez insérer la page après la page de l’illustration, choisissez l’option Fin du document.

Dans les documents comportant plusieurs sections, vous pouvez choisir l’option Fin de la section pour ajouter la page à la fin de la section.

Limiter aux blocs de texte types

Si cette option est désactivée, vous pouvez aussi ajouter ou supprimer des pages lorsque vous modifiez des blocs de texte qui ne sont pas basés sur des gabarits. Afin d’éviter toute redistribution de texte intempestive, la fonction Redistribution intelligente du texte ne s’applique que si le bloc de texte que vous modifiez est lié à au moins un autre bloc de texte d’une autre page.

Remarque : lorsque vous utilisez la redistribution intelligente du texte dans des blocs de texte qui ne sont pas basés sur des gabarits, les pages sont ajoutées avec des blocs de texte pleine page d’une seule colonne, quels que soient les attributs du bloc de texte auquel le nouveau bloc est lié.

Conserver les planches de pages en vis-à-vis

Cette option détermine si les liens des pages en vis-à-vis sont conservés lors de la redistribution de texte au milieu d’un document. Si cette option est sélectionnée lorsque du texte est redistribué au milieu du document, une nouvelle planche de deux pages est ajoutée. Si elle n’est pas sélectionnée, une seule nouvelle page est insérée et les pages suivantes sont réorganisées.

Si votre disposition inclut des éléments de conception propres au côté droit ou gauche de la planche, activez cette option. Si vos pages gauche et droite sont interchangeables, vous pouvez désactiver cette option. Cette option est grisée si le document ne comporte pas de pages en vis-à-vis.

Supprimer les pages vides

Sélectionnez cette option pour supprimer les pages lorsque vous modifiez du texte ou masquez des conditions. Les pages ne sont supprimées que si le bloc de texte vidé est le seul objet de la page.

Remarque :

Pour voir comment la fonction Redistribution intelligente du texte peut vous permettre d’utiliser InDesign comme éditeur de texte, créez un document en désactivant l’option Pages en vis-à-vis et en sélectionnant l’option Bloc de texte type. Dans les préférences de texte, assurez-vous que les options Redistribution intelligente du texte et Supprimer les pages vides sont sélectionnées. Sur la première page, appuyez sur les touches Ctrl+Maj (Windows) ou Commande+Maj (Mac OS) et cliquez sur le bloc de texte type pour l’ignorer. Lorsque vous saisissez assez de texte pour remplir ce bloc de texte, InDesign ajoute automatiquement une nouvelle page et un nouveau bloc de texte. Si vous supprimez suffisamment de texte, une page est supprimée.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne