Les champs de tampon sont disponibles pour les niveaux de service Individual, Team, Business et Enterprise.

Description de la fonction

Les tampons permettent de compléter les signatures électroniques en répliquant le « tampon » d’un document avec le sceau officiel de l’entreprise. Il est également possible de marquer le document avec un tampon personnalisé comme « Reçu », « Accompli », etc.

Les tampons sont à mi-chemin entre les images utilisées comme signature et les images intégrées conçues pour collecter les données d’image des destinataires.

Exemples d’utilisation possibles :

  • Un document qui doit utiliser un tampon Hanko comme seule signature.
  • Un document pour lequel la signature et le tampon Hanko (tampon japonais) sont tous deux nécessaires. Le signataire a déjà utilisé le champ de signature manuscrite et a besoin d’un autre champ d’image pour apposer le tampon Hanko.
  • Les sociétés qui souhaitent marquer chaque accord signé avec le tampon d’entreprise, dans le cadre de leur processus juridique.
  • Les agences gouvernementales qui doivent apposer des « tampons » sur les documents dans le cadre de leur processus d’authentification.
  • Les sociétés qui souhaitent utiliser leur tampon d’entreprise uniquement pour signer les accords de façon électronique.

Utilisation

Pour les expéditeurs, les tampons peuvent être ajoutés aux modèles en les plaçant à l’aide de l’environnement de création, des balises de texte ou de l’attribution d’un nouveau nom à un champ de texte lors de la création d’un formulaire dans Acrobat.

Les tampons sont conçus pour compléter le processus de signature avec les tampons requis par l’entreprise, ou remplacer le champ de signature pour les sociétés qui préfèrent signer avec un sceau d’entreprise. En conséquence, le tampon hérite de bon nombre des propriétés des champs de signature :

  • Un seul tampon est autorisé par signataire, mais le tampon peut se répéter plusieurs fois dans le document. Le tampon unique est reproduit dans tous les champs de tampon.
  • Les tampons ne peuvent pas être extraits du document.
  • Si un tampon est inclus pour un destinataire, mais pas un champ de signature, le tampon est accepté sous la forme d’un champ de signature et un bloc de signature n’est pas ajouté au document (si configuré ainsi).
  • Les tampons ne sont pas enregistrés automatiquement si l’utilisateur ferme le navigateur.
  • La valeur Nom du signataire est toujours capturée (comme avec les signatures).
  • Le champ de tampon est ajustable dans la limite de la hauteur et de la largeur de l’espace réservé à cet effet.
  • Les signataires peuvent insérer l’image dans l’espace réservé.
  • Le champ de tampon permet à un utilisateur de télécharger une image via la capture de signature multi-appareils.

Actuellement, l’objet tampon ne prend en charge que les fichiers .png ou .jpg/.jpeg.


Utilisation de la création par glisser-déposer

Il est préférable de placer les champs de tampon dans l’environnement de création, car ce dernier vous offre un contrôle plus précis de l’empreinte du champ.

Dans l’environnement de création, l’objet tampon se trouve dans la section Champs de signature.

Le champ de tampon est ancré dans le coin supérieur gauche, et est réglable en « saisissant » le coin inférieur droit et en « traînant » le champ pour lui donner la hauteur et la largeur désirées.

La taille finale de l’image est exprimée dans le champ de tampon.

Si vous placez le champ de tampon à l’aide de l’environnement de création, le champ est marqué comme Obligatoire par défaut. Cette option peut être modifiée en ouvrant les propriétés de champ (cliquez deux fois sur le champ), puis en désactivant la case Obligatoire.


Syntaxe des balises de texte

La balise texte du tampon est peu courante, car la balise doit indiquer une hauteur de l’espace réservé supérieure à celle de la police utilisée pour créer la balise (c’est de cette façon que la hauteur du champ est généralement déterminée).

L’argument pour créer un champ de tampon est :stampimage(X).

Le X représente le nombre de lignes à ajouter à la hauteur du champ.

La hauteur d’une « ligne » est déterminée par la taille de police employée pour créer la balise.

Par exemple : {{Stamp1_es_:signer1:stampimage(28)}} : hauteur de champ = 28 lignes.

Voici un exemple de balise de texte à droite, et le champ obtenu à gauche.

Gardez à l’esprit que la balise ancre le haut du champ et que le nombre de lignes ajoutées l’étendra au-dessous de la ligne où la balise est décrite.

La précision du redimensionnement du champ est en quelque peu affectée. Si vous avez besoin d’une taille de champ précise, vous devez ajuster le champ dans l’environnement de création avant d’enregistrer le modèle ou d’envoyer l’accord.

Remarque :

Il est impossible de définir les champs de tampon pour qu’ils soient en mode « Lecture seule ».

L’ajout d’un ! au début de la balise de texte n’a aucun effet et le champ est accessible pour le destinataire spécifié.


Création de formulaires dans Acrobat

L’ajout d’un champ de tampon lors de la création de formulaires dans Acrobat nécessite l’insertion d’une syntaxe pour la balise de texte dans les propriétés de nom d’un champ de texte (sans les accolades de chaque côté).

Cette approche hybride offre deux avantages :

  1. La taille et la forme du champ de texte inséré dans le formulaire sont respectées lors de la génération du document dans Adobe Sign. Cela permet de garantir les proportions du champ dans l’espace réservé sans avoir à deviner le nombre de lignes qui doivent être ajoutées.
  2. Les arguments ajoutés à la balise de texte sont respectés. Autrement dit, vous pouvez utiliser des arguments de type Showif/Hideif, ainsi que la plupart des autres arguments courants de balise de texte.

Remarque :

Lorsque vous définissez un champ dans Acrobat, aucun argument ne modifie la taille et la forme de ce dernier. Si vous incluez un certain nombre de lignes dans la syntaxe de la balise de texte, ces dernières seront ignorées pour conserver la taille du champ telle que vous l’avez explicitement spécifiée.


Interaction des destinataires avec le champ

Les destinataires téléchargent l’image du tampon en cliquant dans le champ et en sélectionnant une option parmi deux méthodes d’importation :

  • Téléchargement à partir du système local à l’aide de l’option Image
    • L’option Image ouvre une fenêtre de navigation pour accéder aux images de votre système local et en télécharger une.
  • Téléchargement à partir d’un périphérique mobile à l’aide de l’option Mobile (ce téléchargement lance le téléchargement multi-appareils)
    • L’option Mobile demande au destinataire de saisir le numéro de téléphone d’un périphérique mobile qui peut joindre une image de sa galerie pour l’insérer dans l’accord.

Une fois que l’image est en place, un grand X noir apparaît dans l’angle supérieur droit du champ. Cliquez sur cette croix pour supprimer l’image du champ et le restaurer son état d’origine.

Dans tous les cas, le graphique téléchargé conserve son rapport largeur/hauteur. L’image n’est pas déformée par étirement ou compression pour remplir l’empreinte du champ.

Si l’image est plus petite que l’empreinte de champ, l’image sera affichée avec ses dimensions réelles, telles que téléchargées, et sera centrée dans l’empreinte du champ.

Voici un exemple d’image trop petite centrée dans le champ.

Si l’image est plus grande que l’empreinte du champ en largeur ou en hauteur, elle est réduite jusqu’à ce qu’elle puisse s’afficher en entier dans l’empreinte de champ. En conséquence, l’autre dimension peut être plus petite que l’espace alloué.

Voici un exemple d’image réduite jusqu’à ce que sa largeur convienne au champ. La hauteur du graphique est relativement plus petite que celle du champ, ainsi l’image est centrée, laissant de l’espace au-dessus et au-dessous de l’image.


Utilisation de champ de tampon comme champ de signature

Lorsque cette option est activée par l’administrateur du compte, les tampons peuvent être utilisés à la place d’un champ de signature.

Le journal d’audit capture encore l’adresse électronique et le nom de la personne qui insère l’image, mais les caractères frappés ou l’image de la signature manuscrite sont remplacés par le sceau de l’entreprise, ou n’importe quelle image que la société décide d’insérer.

Souvenez-vous des points suivant lors de l’utilisation d’un champ de tampon pour la signature :

  • Le champ de tampon doit être obligatoire.
    • Tout comme les champs de signature, si tous les champs de tampon sont laissés comme « facultatifs » alors un bloc de signature est placé pour s’assurer qu’une signature est capturée.
  • Les images de tampon ne peuvent pas être enregistrées comme signatures pour les utilisateurs. Si les tampons doivent être utilisés comme image de signature, ils doivent être téléchargés à chaque fois.
  • Les tampons peuvent être utilisés pour appuyer une signature textuelle.
    • Par exemple, si un utilisateur doit signer avec une signature textuelle et un tampon Hanko.
  • Un seul champ de tampon peut être affecté à un destinataire. Si le tampon doit être appliqué plusieurs fois, comme les images, vous pouvez utiliser les images intégrées.

 

Conseils utiles…


Réglage de l’unité de mesure

Par défaut, l’application utilise les pouces (po), mais l’utilisateur peut rapidement avoir recours aux centimètres pour son usage personnel.

Les utilisateurs Individual peuvent effectuer cette modification depuis leur page de profil, en survolant leur nom dans le coin supérieur droit de la fenêtre. Ils doivent sélectionner Mon profil, puis cliquer sur Modifier pour ouvrir le profil en mode de modification.

Appliquez la norme de votre choix pour les unités, puis cliquez sur Enregistrer

Les administrateurs peuvent demander à ce que la valeur par défaut soit modifiée au niveau du compte ou du groupe en contactant le Support Adobe Sign ou leur gestionnaire de réussite.

Remarque :

Le changement d’unité de mesure s’applique à l’ensemble des incréments de mesures qui sont affichés dans l’application, pas seulement aux champs d’image.


Réglage de la taille minimale par défaut

Par défaut, la taille minimale d’un champ de tampon est un carré de 1,6 pouce ou centimètre.  

Durant la création, le tampon peut être agrandi, mais pas rétréci en dessous de cette taille.

Sur demande auprès de l’équipe d’assistance d’Adobe Sign, vous pouvez modifier la taille minimale du champ de tampon. Cette taille minimale absolue ne peut pas être inférieure à 1 centimètre, ou 0,393700787401575 pouce.

Si vous essayez de définir une taille minimale absolue en deçà, vous obtiendrez un champ de 1 centimètre de côté.

Activation/désactivation

Accédez à Compte > Paramètres de compte > Préférences de signature > Autoriser les destinataires à signer et parapher par

Les paramètres de tampon peuvent être activés/désactivés au niveau du groupe sur demande auprès de l’équipe d’assistance d’Adobe Sign.

 

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne