Exportation de texte

Vous pouvez enregistrer tout ou partie d’un article InDesign dans un format de fichier que vous pouvez ouvrir dans plusieurs applications. Chaque article d’un document est exporté dans un document distinct.

InDesign peut exporter du texte dans plusieurs formats de fichiers qui sont répertoriés dans la boîte de dialogue d’exportation. Les formats répertoriés sont utilisés par d’autres applications et peuvent conserver de nombreuses caractéristiques de texte, comme les retraits et les tabulations définis dans votre document.

Vous pouvez enregistrer en tant qu’extraits de texte ou de code des sections de texte et des éléments de mise en page que vous utilisez souvent.

  1. A l’aide de l’outil Texte , cliquez sur l’article à exporter.
  2. Choisissez Fichier > Exporter.
  3. Spécifiez un nom et un emplacement pour l’article exporté et sélectionnez un format de fichier texte sous Type (Windows) ou Format (Mac OS).

    Si le format correspondant à votre application de traitement de texte n’apparaît pas dans la liste, enregistrez le document dans un format pouvant être importé par l’application, tel que le format RTF. Si votre application de traitement de texte ne prend en charge aucun autre format d’exportation InDesign, utilisez le format Texte seulement. Notez cependant que l’exportation au format Texte seulement supprime tous les attributs de caractère du texte.

  4. Cliquez sur le bouton Enregistrer pour exporter l’article au format sélectionné.

Pour conserver toute la mise en forme, utilisez le filtre d’exportation de texte référencé Adobe InDesign. Pour plus de détails, consultez le fichier PDF relatif au texte référencé à l’adresse suivante : www.adobe.com/go/learn_id_taggedtext_cs5_fr.

Exportation de contenu pour le web

Pour réutiliser du contenu InDesign pour le web, vous disposez de plusieurs options :

Dreamweaver (XHTML)

Exportez une partie ou la totalité du document vers un document HTML de base sans mise en forme. Vous pouvez créer des liens vers des images sur un serveur ou créer un dossier séparé pour les images. Vous pouvez ensuite utiliser un éditeur HTML, tel qu’Adobe Dreamweaver®, pour mettre en forme le contenu pour le web Voir Exportation de contenu au format Dreamweaver (CS5).

Copier-coller

Copiez le texte et les images du document InDesign et collez-les dans votre éditeur HTML.

Adobe PDF

Exportez un document au format Adobe PDF, puis publiez ce fichier PDF sur le web. Vous pouvez y inclure des éléments interactifs, tels que des séquences vidéo et audio, des boutons et des transitions de page Voir Documents PDF dynamiques.

Flash (SWF)

Exportez le document au format SWF afin qu’il soit directement lisible dans Flash Player ou sur le web. Un fichier SWF peut comporter des boutons, des hyperliens et des transitions de page (balayage, fondu et coin de page, par exemple) Voir Création de fichiers SWF (Flash) interactifs pour le web.

Flash (FLA)

Exportez le document au format FLA afin de pouvoir l’éditer dans Adobe Flash Professional. Voir Création de fichiers FLA pour le web.

Digital Editions (EPUB)

Exportez un document ou un livre sous forme d’eBook XHTML au contenu redistribuable, compatible avec le logiciel Adobe Digital Editions Voir Exportation de contenu pour EPUB (CS5).

XML

Pour une meilleure réutilisation de vos workflows, exportez le contenu à partir du format XML d’InDesign, que vous pouvez ensuite importer dans un éditeur HTML tel que Dreamweaver Voir Utilisation de XML.

Exportation de contenu au format Dreamweaver (CS5)

L’exportation au format XHTML constitue un moyen simple de mettre en forme vos contenus InDesign pour le web. Lorsque vous exportez des contenus au format XHTML, vous pouvez contrôler la manière dont le texte et les images sont exportés. InDesign conserve les noms des styles de paragraphe, caractère, objet, tableau et cellule appliqués aux contenus exportés en marquant les contenus XHTML avec les classes de styles CSS du même nom. Grâce à Adobe Dreamweaver ou tout autre éditeur HTML compatible avec les feuilles de style en cascade (CSS), vous pouvez sans difficulté appliquer des mises en forme et des mises en page aux contenus.

Eléments exportés

InDesign exporte tous les articles, les graphiques liés et incorporés, les séquences vidéo SWF, les notes de bas de page, les variables de texte (au format texte), les listes à puces et numérotées, les références croisées internes, ainsi que les hyperliens renvoyant à du texte ou à des pages web. Les tableaux sont également exportés ; toutefois, certaines mises en forme, telles que les contours de tableau et de cellule, ne le sont pas. Des identifiants uniques sont attribués aux tableaux afin que ces derniers puissent être référencés comme jeux de données Spry dans Dreamweaver.

Eléments non exportés

InDesign n’exporte pas les objets que vous avez dessinés (rectangles, ellipses et polygones), les séquences vidéo (à l’exception des fichiers SWF), les hyperliens (à part les liens renvoyant à des pages web et ceux appliqués à du texte renvoyant à des points d’ancrage de texte au sein du même document), les objets collés (notamment les images copiées d’Illustrator), le texte vectorisé, les balises XML, les livres, les signets, les glyphlets SING, les transitions de page, les marques d’index, les objets de la table de montage qui ne sont pas sélectionnés et qui ne touchent pas la page ni les éléments du gabarit (sauf s’ils ont été remplacés ou sélectionnés avant l’exportation).

  1. Si vous n’exportez pas le document dans sa totalité, sélectionnez les blocs de texte, les plages de texte, les cellules de tableau ou les graphiques que vous voulez exporter.
  2. Choisissez la commande Fichier > Exporter pour > Dreamweaver.
  3. Spécifiez le nom et l’emplacement du document HTML, puis cliquez sur le bouton Enregistrer.
  4. Dans la boîte de dialogue Options d’exportation XHTML, spécifiez les options désirées dans les zones Général, Images et Avancé, puis cliquez sur le bouton Exporter.

Un document portant le nom spécifié et une extension .html (« bulletin.html », par exemple) est créé ; le cas échéant, un sous-dossier d’images web (« images-bulletins-web ») est enregistré au même endroit.

Options d’exportation XHTML

Dans la boîte de dialogue XHTML (Fichier > Exporter pour > Dreamweaver), spécifiez les options suivantes :

Options générales

La zone Général contient les options suivantes.

Exporter

Vous pouvez choisir d’exporter le document entier ou seulement certains éléments sélectionnés. Si un bloc de texte est sélectionné, la totalité de l’article (y compris l’éventuel texte en excès) est exportée.

Si le document est sélectionné, tous les éléments de page de toutes les planches sont exportés, sauf les éléments de gabarit qui n’ont pas été substitués et les éléments de page sur des calques invisibles. Les balises XML, ainsi que les index et tables des matières générés sont également ignorés.

Puces

Sélectionnez Faire correspondre à une liste non triée pour convertir les paragraphes à puces en éléments de liste, qui sont mis en forme en HTML à l’aide de la balise <ul>. Sélectionnez Convertir en texte pour mettre en forme à l’aide de la balise <p>, avec les puces au format texte.

Ordre

Indiquez si l’ordre de lecture des objets de page doit s’appuyer sur l’ordre des pages ou la structure XML.

Si vous choisissez l’option D’après la mise en page, InDesign détermine l’ordre de lecture des objets de page en analysant celle-ci de gauche à droite et de haut en bas. Dans certains cas, et spécialement dans les documents complexes comprenant plusieurs colonnes, les éléments de conception sont susceptibles de ne pas apparaître dans l’ordre de lecture souhaité. Réorganisez et mettez en forme le contenu à l’aide de Dreamweaver.

Si vous choisissez l’option D’après la mise en page, InDesign détermine l’ordre de lecture des objets de page du document en fonction de la liaison (de gauche à droite ou de droite à gauche). Dans certains cas, et spécialement dans les documents complexes comprenant plusieurs colonnes, les éléments de conception exportés sont susceptibles de ne pas apparaître dans l’ordre de lecture souhaité. Réorganisez et mettez en forme le contenu à l’aide de Dreamweaver.

Si vous choisissez l’option Identique à la structure XML, l’ordre du contenu exporté, ainsi que les éléments exportés, sont gérés au moyen du panneau Structure XML. Si le contenu est déjà balisé, il vous suffit de faire glisser les balises dans le panneau Structure XML pour définir l’ordre d’exportation XHTML. Dans le cas d’un contenu sans balises, vous pouvez choisir la commande Ajouter les éléments sans balise dans le menu du panneau Structure afin de générer des balises que vous pourrez ensuite réorganiser. Si vous voulez exclure un élément de l’exportation, il vous suffit de supprimer la balise correspondante dans le panneau Structure XML. (La suppression d’une balise n’entraîne pas la suppression du contenu du fichier INDD.) Voir la page Balisage d’éléments de page.

Nombres

Détermine la façon dont les nombres sont convertis dans le fichier HTML.

Faire correspondre à une liste triée

Convertit les listes numérotées en éléments de liste, mis au format HTML à l’aide de la balise <ol>.

Faire correspondre à une liste triée statique

Convertit les listes numérotées en éléments de liste et affecte un attribut <value> basé sur le numéro en cours du paragraphe dans InDesign.

Convertir en texte

Convertit les listes numérotées en paragraphes commençant par le numéro en cours du paragraphe au format texte.

Options d’image

Dans le menu Copier images, déterminez comment les images sont exportées en HTML.

Original

Exporte l’image originale vers le sous-dossier d’images web. Lorsque cette option est sélectionnée, toutes les autres options sont grisées.

Optimisées

Vous permet de modifier les paramètres pour déterminer comment l’image est exportée.

Mis en forme

Conserve la mise en forme InDesign, telle que la rotation ou la mise à l’échelle, autant que possible pour les images web.

Conversion d’image

Choisissez GIF ou JPEG pour la conversion des images optimisées dans votre document. Choisissez Automatique pour laisser InDesign décider quel format utiliser dans chaque instance.

Options GIF (Palette)

Cette option vous permet de contrôler la façon dont InDesign gère les couleurs lors de l’optimisation des fichiers GIF. Le format GIF utilise une palette de couleurs limitée, qui ne doit pas contenir plus de 256 couleurs.

Choisissez l’option Adaptative (sans simulation) pour créer une palette utilisant un échantillon représentatif de couleurs dans l’illustration sans aucun tramage (mélange de petits points de couleurs pour simuler des couleurs supplémentaires). Choisissez l’option web pour créer une palette de couleurs web (ces couleurs sont un sous-ensemble des couleurs système Windows et Mac OS). Choisissez l’option Système (Win) ou Système (Mac) pour créer une palette à partir de la palette de couleurs intégrée de Windows ou de Mac OS. Ce choix peut donner des résultats inattendus.

Options JPEG (Qualité d’image)

Permet de choisir entre une compression (et une taille de fichier réduite) et une haute qualité d’image pour chaque image JPEG. L’option Faible génère le plus petit fichier et la qualité d’image la plus faible.

Options JPEG (Méthode de mise en forme)

Permet de déterminer la vitesse d’affichage des images JPEG à l’ouverture du fichier contenant l’image sur le web. Choisissez Progressive pour que les images JPEG s’affichent graduellement avec de plus en plus de détails à mesure qu’elles sont téléchargées. Les fichiers créés avec cette option sont légèrement plus volumineux et utilisent davantage de RAM à l’affichage. Choisissez Ligne de base pour que le fichier JPEG s’affiche une fois téléchargé seulement ; une marque de réservation apparaît à la place de l’image avant son affichage.

Lier au chemin du serveur

Plutôt que d’exporter des images vers un sous-dossier, cette option vous permet de saisir une URL locale (telle que « images/ ») qui apparaît devant le fichier image. Dans le code HTML, l’attribut de lien affiche le chemin et l’extension que vous avez spécifiés. Cette option est particulièrement efficace lorsque vous convertissez vous-même des images en images compatibles web.

Remarque :

InDesign ne vérifie pas le chemin spécifié pour les scripts Java™, les styles CSS externes ou les dossiers d’images. Il est par conséquent préférable d’utiliser Dreamweaver pour vérifier les chemins d’accès.

Options avancées

Utilisez la zone Avancé pour définir des options de feuille de style CSS et JavaScript.

Options CSS

Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) regroupent des règles de mise en forme qui définissent l’apparence du contenu dans une page web. Lorsque vous utilisez CSS pour mettre en forme une page, vous séparez le contenu de sa présentation. Le contenu de votre page (c’est-à-dire le code HTML) réside dans le fichier HTML, tandis que les règles CSS définissant la présentation du code résident dans un autre fichier (fichier CSS externe) ou dans le document HTML (généralement dans la section de titre). Par exemple, vous pouvez spécifier différentes tailles de polices pour le texte sélectionné et vous pouvez utiliser CSS pour contrôler la mise en forme et le positionnement des éléments de niveau bloc dans une page web.

CSS incorporées

Lorsque vous exportez au format XHTML, vous pouvez créer une liste de styles CSS apparaissant dans la section de titre du fichier HTML avec des déclarations (attributs).

Si l’option Inclure les définitions de style est sélectionnée, InDesign tente de faire correspondre les attributs de mise en forme de texte InDesign à leurs équivalents CSS. Si cette option est désélectionnée, le fichier HTML comporte des déclarations vides. Vous pouvez modifier ces déclarations ultérieurement dans Dreamweaver.

Si l’option Conserver les remplacements locaux est sélectionnée, la mise en forme locale (italique ou gras, par exemple) est incluse.

Sans CSS

Cette option permet d’omettre la section CSS dans un fichier HTML.

CSS externe

Spécifiez l’URL de la feuille de style CSS existante, qui est généralement une URL relative, telle que « /styles/style.css ». InDesign ne vérifie ni l’existence ni la validité de la feuille de style CSS. Il est donc recommandé d’utiliser Dreamweaver pour confirmer la définition d’une feuille de style CSS externe.

Options JavaScript

Sélectionnez Lier au JavaScript externe pour exécuter un script JavaScript lorsque la page HTML est ouverte. Spécifiez l’URL du script JavaScript, qui est généralement une URL parente. InDesign ne vérifie ni l’existence ni la validité du script JavaScript.

Exportation de contenu pour EPUB (CS5)

Vous pouvez exporter un document ou un livre sous forme d’eBook EPUB au contenu redistribuable, compatible avec le logiciel Adobe Digital Editions.

  1. Pour exporter un document, ouvrez-le, puis choisissez la commande Fichier > Exporter pour > EPUB.
  2. Précisez un nom de fichier et un emplacement, puis cliquez sur le bouton Enregistrer.
  3. Dans la boîte de dialogue Options d’exportation Digital Editions, spécifiez les options désirées dans les zones Général, Images et Contenu, puis cliquez sur le bouton Exporter.

InDesign crée un seul fichier .epub incluant le contenu XHTML. Le fichier exporté comprend une image miniature JPEG de la première page du document spécifié (ou du document de source des styles si un livre a été sélectionné). Cette miniature est utilisée pour décrire le livre dans la bibliothèque du logiciel Digital Editions Reader. Pour visualiser le fichier, vous devez disposer de l’application Digital Editions que vous pouvez télécharger gratuitement à partir du site web d’Adobe.

Remarque :

En fait, le fichier .epub s’apparente à un fichier .zip. Pour visualiser et modifier le contenu du fichier .epub, remplacez son extension .epub par l’extension .zip, puis extrayez-en le contenu. Ceci est particulièrement utile pour modifier le fichier CSS.

Ressources EPUB

Pour obtenir une liste des articles et ressources EPUB, rendez-vous à l’adresse www.adobe.com/go/learn_id_epub_fr.

Pour plus d’informations sur le format EPUB, rendez-vous à l’adresse www.idpf.org.

Téléchargez une version gratuite de Digital Editions Reader sur le site www.adobe.com/fr/products/digital-editions.html.

Consultez le blog Digital Editions pour plus d’informations sur Digital Editions.

Options d’exportation générales Digital Editions

La section Général de la boîte de dialogue Options d’exportation Digital Editions comprend les options suivantes :

Inclure les métadonnées du document

Les métadonnées du document (ou le document de source des styles si un livre a été sélectionné) sont incluses dans le fichier exporté.

Ajouter une entrée pour l’éditeur

Spécifiez les détails concernant l’éditeur qui doivent figurer dans les métadonnées eBook. Pensez éventuellement à indiquer une adresse URL où les personnes qui recevront l’eBook peuvent consulter le site web de l’éditeur et effectuer des achats.

Identifiant unique

Chaque document EPUB doit comporter un identifiant unique. Vous avez la possibilité de définir cet attribut. Si vous ne renseignez pas le champ correspondant, un identifiant unique est créé automatiquement.

Ordre de lecture

Si vous sélectionnez l’option D’après la mise en page, l’ordre de lecture des éléments de page dans le document EPUB est fonction de leur emplacement sur la page. InDesign effectue la lecture de gauche à droite et de haut en bas. Pour un contrôle plus précis de l’ordre de lecture, utilisez le panneau Balises XML afin de baliser les éléments de page. Si vous choisissez l’option Identique à la structure XML, l’ordre des balises dans la vue Structure détermine l’ordre de lecture. Voir la page Balisage d’éléments de page.

Puces

Sélectionnez Faire correspondre à une liste non triée pour convertir les paragraphes à puces en éléments de liste, qui sont mis en forme en HTML à l’aide de la balise <ul>. Sélectionnez Convertir en texte pour mettre en forme à l’aide de la balise <p>, avec les puces au format texte.

Nombres

Détermine la façon dont les nombres sont convertis dans le fichier HTML.

Faire correspondre à une liste triée

Convertit les listes numérotées en éléments de liste, mis au format HTML à l’aide de la balise <ol>.

Faire correspondre à une liste triée statique

Convertit les listes numérotées en éléments de liste et affecte un attribut <value> basé sur le numéro en cours du paragraphe dans InDesign.

Convertir en texte

Convertit les listes numérotées en paragraphes commençant par le numéro en cours du paragraphe au format texte.

Afficher l’eBook après l’exportation

Lance le logiciel Adobe Digital Editions Reader s’il est installé. Un message d’avertissement s’affiche si votre système ne dispose pas d’un logiciel configuré pour visualiser des documents .epub.

Options d’exportation d’image Digital Editions

La section Images de la boîte de dialogue Options d’exportation Digital Editions comprend les options suivantes : Dans le menu Conversion d’image, déterminez comment les images sont exportées en HTML.

Mis en forme

Conserve la mise en forme InDesign, telle que la rotation ou la mise à l’échelle, autant que possible pour les images web.

Conversion d’image

Choisissez GIF ou JPEG pour la conversion des images optimisées dans votre document. Choisissez Automatique pour laisser InDesign décider quel format utiliser dans chaque instance.

Options GIF (Palette)

Cette option vous permet de contrôler la façon dont InDesign gère les couleurs lors de l’optimisation des fichiers GIF. Le format GIF utilise une palette de couleurs limitée, qui ne doit pas contenir plus de 256 couleurs.

Choisissez Adaptative pour créer une palette utilisant un échantillon représentatif de couleurs dans l’illustration sans aucun tramage (mélange de quelques tons de couleurs pour simuler des couleurs supplémentaires). Choisissez l’option web pour créer une palette de couleurs web (ces couleurs sont un sous-ensemble des couleurs système Windows et Mac OS). Choisissez Système (Win) ou Système (Mac) pour créer une palette utilisant la palette de couleurs intégrée de Windows ou de Mac OS. Ce choix peut donner des résultats inattendus.

Sélectionnez l’option Entrelacement pour afficher progressivement une image lente à charger en complétant les lignes manquantes. Lorsque cette option est désélectionnée, l’image paraît floue, puis elle devient plus nette au fur à et mesure qu’elle approche de sa résolution maximale.

Options JPEG (Qualité d’image)

Permet de choisir entre une compression (et une taille de fichier réduite) et une haute qualité d’image pour chaque image JPEG. L’option Faible génère le plus petit fichier et la qualité d’image la plus faible.

Options JPEG (Méthode de mise en forme)

Permet de déterminer la vitesse d’affichage des images JPEG à l’ouverture du fichier contenant l’image sur le web. Choisissez Progressive pour que les images JPEG s’affichent graduellement avec de plus en plus de détails à mesure qu’elles sont téléchargées. Les fichiers créés avec cette option sont légèrement plus volumineux et utilisent davantage de RAM à l’affichage. Choisissez Ligne de base pour que le fichier JPEG s’affiche une fois téléchargé seulement ; une marque de réservation apparaît à la place de l’image avant son affichage.

Options d’exportation du contenu Digital Editions

La section Contenu de la boîte de dialogue Options d’exportation Digital Editions comprend les options suivantes :

Format pour le contenu EPUB

Précisez si vous voulez utiliser le format XHTML ou DTBook.

Inclure les entrées de table des matières InDesign

Sélectionnez cette option si vous désirez générer une table des matières sur le côté gauche de l’eBook. Dans le menu Style de table des matières, choisissez l’option appropriée pour l’eBook. Vous pouvez également choisir la commande Page > Styles de tables des matières pour créer un style spécial pour l’eBook.

Supprimer les entrées automatiques des documents

Sélectionnez cette option si vous voulez éviter que les noms des documents n’apparaissent dans la table des matières de l’eBook. Cette option est particulièrement utile si vous créez un eBook à partir d’un livre.

Utiliser les entrées de premier niveau comme sauts de chapitre

Sélectionnez cette option pour scinder l’ebook en plusieurs fichiers, chacun débutant par une entrée de table des matières de premier niveau. Si un fichier de contenu pèse plus de 260 Ko, un nouveau chapitre commence au début d’un paragraphe figurant entre des entrées de premier niveau afin d’éviter la limite de 300 Ko.

Générer des CSS

Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) regroupent des règles de mise en forme qui définissent l’apparence du contenu dans une page web. Lorsque vous utilisez des CSS pour mettre en forme une page, vous séparez le contenu de sa présentation.

Inclure les définitions de style

Lors de l’exportation au format EPUB, vous pouvez créer une liste de styles CSS modifiables.

Conserver les remplacements locaux

Lorsque cette option est sélectionnée, la mise en forme locale (style italique ou gras, par exemple) est incluse.

Inclure les polices incorporables

Inclut dans l’eBook toutes les polices qui peuvent être incorporées. Les polices contiennent en effet des bits d’incorporation qui déterminent s’il est possible ou non de les incorporer.

Noms de style uniquement

Cette option permet d’inclure uniquement les noms de style non définis dans la feuille de style EPUB.

Utiliser le fichier CSS existant

Spécifiez l’URL de la feuille de style CSS existante, qui est généralement une URL relative, telle que « /styles/style.css ». InDesign ne vérifie ni l’existence ni la validité de la feuille de style CSS. Il est donc recommandé de confirmer la définition de la feuille de style CSS.

Exportation de contenu vers Buzzword

Buzzword est un éditeur de texte en ligne qui permet aux utilisateurs de créer et de stocker des fichiers texte sur un serveur web. Lorsque vous exportez un article vers Buzzword, vous créez un fichier texte sur le serveur Buzzword.

  1. Sélectionnez le texte ou placez le point d’insertion dans un bloc de texte inclus dans l’article à exporter.

  2. Utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • Dans InDesign, choisissez Fichier > Exporter pour > Buzzword.

    • Dans InCopy, choisissez Fichier > Exporter pour Buzzword.

  3. Si vous n’êtes pas déjà connecté à CS Live, cliquez sur Inscription, indiquez votre adresse électronique et votre mot de passe, puis cliquez de nouveau sur Inscription.

  4. Dans la boîte de dialogue d’exportation d’article pour Buzzword, indiquez le nom du document Buzzword à créer, puis cliquez sur OK.

Le document Buzzword s’ouvre sur Acrobat.com. Vous pouvez ensuite déplacer le document dans un autre espace de travail et le partager avec d’autres personnes.

Utilisation de la bibliothèque de nuances web

InDesign inclut une bibliothèque de nuances appelée web, qui contient les couleurs utilisées par la plupart des navigateurs pour afficher du texte et des images dans des pages web. Les 216 couleurs de la bibliothèque, généralement appelées couleurs web sécurisées, sont reproduites à l’identique quel que soit l’environnement, car elles font partie de la palette de couleurs utilisée par les navigateurs sous Windows et Mac OS. Les couleurs web sécurisées d’InDesign sont les mêmes que celles de la palette web d’Adobe Photoshop et d’Adobe Illustrator.

Toutes les couleurs de la bibliothèque sont désignées par leurs valeurs RVB. Le langage HTML utilise leur code hexadécimal pour les reproduire ; ce code est stocké dans la bibliothèque de nuances.

  1. Dans le menu du panneau Nuancier, choisissez Nouvelle couleur.
  2. Dans la zone Mode, choisissez web.
  3. Sélectionnez une couleur, puis cliquez sur OK.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne