Conversion d’éléments de métrage entre les formats vidéo

Vous pouvez utiliser After Effects pour convertir le format des vidéos. Lorsque vous effectuez cette opération, gardez à l’esprit les considérations suivantes :

  • Les changements de résolution peuvent engendrer une perte de netteté de l’image, notamment lors de la conversion d’un format de définition standard en format HD.

  • Les changements de la cadence d’images peuvent nécessiter l’utilisation de l’interpolation pour adoucir les images interpolées. Dans le cas d’éléments de métrage relativement longs, l’utilisation de l’interpolation d’images peut ralentir considérablement le rendu.

  1. Importez le métrage que vous souhaitez convertir en composition en utilisant le format prédéfini cible. Exemple : si vous convertissez un format NTSC au format PAL, ajoutez votre élément de métrage NTSC à une composition au format PAL prédéfini approprié.
  2. Sélectionnez le calque avec le métrage à convertir, puis choisissez Calque > Géométrie > Ajuster à la largeur de la composition (ou Ajuster à la hauteur de la composition).

    Remarque :

    pour réaliser une conversion entre deux formats présentant les mêmes proportions, le recours à l’une de ces deux commandes permet d’obtenir le même résultat ; si les proportions sont différentes (par exemple, conversion d’un format 4:3 en 16:9), l’ajustement à la largeur ou à la hauteur permettra de recadrer ou d’adapter l’image obtenue.

  3. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Si votre métrage ne comporte aucune transition entre les scènes, choisissez Calque > Interpolation > Déplacement des pixels. Vous obtiendrez ainsi les meilleurs résultats pour l’interpolation des images, mais les temps de rendu seront plus longs.

    • Si votre métrage comporte des transitions ou si vous êtes disposé à sacrifier la qualité au profit de temps de rendu plus courts, choisissez Calque > Interpolation > Fusion d’images.

  4. Sélectionnez Composition > Ajouter à la file d’attente de rendu.
  5. Dans le panneau File d’attente de rendu, en regard de Paramètres de rendu, sélectionnez le paramètre prédéfini dans le menu. Par exemple, si vous convertissez un métrage au format DV, sélectionnez l’option Paramètres DV dans le menu.
  6. Dans le panneau File d’attente de rendu, en regard de Module de sortie, sélectionnez le paramètre prédéfini du module de rendu dans le menu ou sélectionnez l’option Autre pour spécifier vos paramètres. Par exemple, si vous effectuez une conversion au format DV PAL, sélectionnez le paramètre prédéfini du modèle de sortie D1/DV-PAL avec le taux d’échantillonnage audio souhaité.
  7. Cliquez sur le nom du paramètre prédéfini du module de rendu que vous avez choisi à l’étape 6 afin de sélectionner d’autres options de format.
  8. Précisez le nom et l’emplacement du fichier de sortie à l’aide des commandes situées à droite de l’en-tête Destin. du panneau File d’attente de rendu (voir Définition des noms et des emplacements des fichiers pour le rendu).
  9. Cliquez sur le bouton Rendu pour procéder au rendu de votre film.

Conversion d’un métrage DV du format PAL au format NTSC à l’aide de la méthode de conversion

Comme vous pouvez utiliser After Effects pour convertir facilement un film (24 i/s) en vidéo (29,97 i/s) en choisissant la conversion 3:2, vous pouvez effectuer un transfert net PAL > NTSC en configurant la vidéo PAL 25 i/s pour simuler un film 24 i/s. Cela vous permet d’appliquer au métrage une conversion 3:2 lors de la conversion en 29,97 i/s. Cette technique fonctionne particulièrement bien pour les vidéos PAL progressives (non entrelacées).

  1. Créez une composition avec le paramètre prédéfini DV NTSC ou DV NTSC Grand écran.
  2. Importez votre métrage DV PAL dans la nouvelle composition.
  3. Sélectionnez le calque avec le métrage DV PAL, puis choisissez Calque > Géométrie > Ajuster à la largeur de la composition (ou Ajuster à la hauteur de la composition).
  4. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour conserver la synchronisation audio, tout en réduisant légèrement le ton, choisissez Calque > Temps > Extension temporelle, puis entrez 95,904 dans la zone Facteur d’extension.

    • Pour conserver le ton, sans la synchronisation audio, ou pour des séquences sans données audio, cliquez sur l’élément de métrage dans le panneau Projet avec le bouton droit de la souris (Windows) ou tout en maintenant la touche Contrôle enfoncée (Mac OS), choisissez Interpréter un métrage > Principal, sélectionnez ensuite Se conformer à la cadence, puis saisissez 23,976 dans la zone Se conformer à la cadence.

  5. Sélectionnez Composition > Ajouter à la file d’attente de rendu.
  6. Choisissez l’option Autre dans le menu Paramètres de rendu.
  7. Dans le panneau Paramètres de rendu, définissez l’option de rendu de trames (choisissez l’ordre des trames requis en fonction du type de sortie), sélectionnez une option dans le menu Conversion 3:2, puis cliquez sur le bouton OK.
  8. Choisissez le type de sortie dans le menu Module de sortie du panneau File d’attente de rendu (par exemple, Microsoft DV NTSC 32 kHz).
  9. Précisez le nom et l’emplacement du fichier de sortie à l’aide des commandes situées à droite de l’en-tête Destin. du panneau File d’attente de rendu (voir Définition des noms et des emplacements des fichiers pour le rendu).
  10. Cliquez sur le bouton Rendu pour procéder au rendu de votre film.

Réduction d’un film

Plusieurs méthodes permettent de produire un film de taille réduite pour votre composition, chacune imposant divers compromis entre vitesse et qualité :

Imbrication de la composition

Il s’agit de créer une composition de dimensions réduites, dans laquelle sera imbriquée la composition de taille supérieure (par exemple, si vous créez une composition de 640 x 480, placez-la dans une composition de 320 x 240). Utilisez la commande Ajuster à la composition pour ajuster la composition aux dimensions de celle de taille réduite : appuyez sur les touches Ctrl + Alt + F (Windows) ou Commande + Option + F (Mac OS). Condensez ensuite les transformations en choisissant la commande Calque > Options > Condenser. La composition obtenue en résolution intégrale et qualité optimale offrira une excellente qualité d’image (meilleure qu’en effectuant le rendu à une résolution inférieure).

Redimensionnement de la composition

Cette méthode permet d’obtenir des films de petite taille d’excellente qualité, mais elle est plus lente que la technique d’imbrication. Par exemple, si vous créez une composition de 640 x 480 et que vous la compilez en résolution intégrale, vous pouvez définir un facteur de redimensionnement de 50 % dans la boîte de dialogue Paramètres du module de sortie, pour créer un film de 320 x 240. En résolution intégrale, la qualité d’image est excellente si vous choisissez une qualité de redimensionnement Elevée.

Remarque :

n’utilisez pas cette méthode pour modifier les dimensions verticales d’un film lorsque le rendu de trame est activé. Le redimensionnement vertical modifie l’ordre des trames et déforme la trajectoire. Utilisez de préférence le recadrage ou l’imbrication pour redimensionner verticalement les films avec rendu des trames.

Recadrage de la composition

Cette méthode est idéale pour réduire la taille d’un film de quelques pixels ; il suffit pour cela d’utiliser les options de recadrage dans la boîte de dialogue Paramètres du module de sortie. N’oubliez pas que le recadrage supprime une portion du film et, de ce fait, les objets centrés dans la composition risquent de ne plus l’être dans le film si le recadrage n’est pas appliqué uniformément sur les côtés opposés.

Remarque :

Dans certains cas, After Effects procède à un recadrage automatique plutôt qu’à une mise à l’échelle lors de la création d’un film final dont les dimensions ne correspondent pas à celles de la composition. Par exemple, lors de la création d’un film 720 x 480 avec un format des pixels de 0,91 ou 1,21 à partir d’une composition 720 x 486, After Effects effectue un recadrage plutôt qu’une mise à l’échelle.

Recadrage sur zone ciblée

Pour effectuer le rendu d’une partie de l’image de composition seulement, définissez une zone ciblée dans le panneau Composition. Sélectionnez ensuite l’option Zone ciblée dans la boîte de dialogue Paramètres du module de sortie avant de lancer le rendu Reportez-vous à la section Zone ciblée.

Remarque :

la suppression d’un nombre impair de pixels sur le bord supérieur d’un film dont le rendu des trames est activé inverse l’ordre des trames. Si, par exemple, vous supprimez une rangée de pixels sur le bord supérieur d’un film dont l’ordre des trames est Trame supérieure en premier, l’ordre de rendu des trames devient Trame inférieure en premier. Rappelez-vous que si vous supprimez des pixels sur le bord supérieur d’un film, vous devez en ajouter sur le bord inférieur afin de conserver la taille originale. Si vous êtes disposé à perdre une ligne de balayage, cette méthode vous permet de compiler deux films à partir d’un même rendu, avec des ordres de trames différents.

Rendu en basse résolution

Il s’agit de la méthode la plus rapide pour créer des films de taille réduite. Par exemple, si vous créez une composition de 640 x 480, vous pouvez réduire sa résolution de moitié pour obtenir une composition de 320 x 240 avant de générer les films ou les images dans ces dimensions. L’image obtenue étant moins nette, il est préférable de réserver cette méthode aux maquettes et prévisualisations.

Remarque :

lorsque vous effectuez un rendu en basse résolution, choisissez la qualité Ebauche. Le choix de la qualité Optimale pour un rendu en basse résolution ne génère pas des images nettes (et le rendu est plus long qu’en qualité Ebauche).

Agrandissement d’un film

L’augmentation de la taille de la sortie générée par le rendu d’une composition réduit la qualité de l’image du film et n’est donc pas recommandée. Si vous devez agrandir un film, faites-le toujours sur une composition dont le rendu a été effectué en résolution intégrale et en qualité optimale afin de conserver une bonne qualité d’image. Utilisez pour cela l’une des méthodes suivantes :

Imbrication de la composition

Il s’agit de créer une composition plus grande, dans laquelle sera imbriquée la composition de taille inférieure. Par exemple, si vous créez une composition de 320 x 240, vous pouvez la placer dans une composition de 640 x 480. Redimensionnez ensuite la composition pour l’ajuster aux dimensions de la plus grande et condensez les transformations en choisissant la commande Calque > Options > Condenser. Une composition dont le rendu est effectué en résolution intégrale et en qualité optimale aura une meilleure qualité d’image qu’un film redimensionné ; toutefois, cette méthode est plus lente que si vous créiez une composition avant de la redimensionner.

Remarque :

pour créer une ébauche ayant des dimensions spécifiques, vous pouvez à la fois utiliser la fonction de redimensionnement et une résolution réduite de rendu.

Redimensionnement de la composition

Par exemple, si vous créez une composition de 320 x 240 et que vous la compilez en résolution intégrale, vous pouvez définir un facteur de redimensionnement de 200 % dans la boîte de dialogue Paramètres du module de sortie, afin de créer un film de 640 x 480. Lorsque la composition est compilée en résolution intégrale, la qualité d’image est généralement acceptable.

Remarque :

n’utilisez pas cette méthode pour modifier les dimensions verticales d’un film avec rendu de trame. Le redimensionnement vertical modifie l’ordre des trames et déforme la trajectoire. Utilisez de préférence le recadrage ou l’imbrication pour redimensionner verticalement les films avec rendu des trames.

Recadrage de la composition

Pour agrandir un film de quelques pixels, entrez des valeurs négatives dans les paramètres de recadrage de la boîte de dialogue Paramètres du module de sortie. Par exemple, pour agrandir le film de deux pixels, saisissez -2 dans la section Recadrage de la boîte de dialogue Paramètres du module de sortie. N’oubliez pas que le recadrage négatif ajoute une portion au film, ce qui signifie que les objets centrés dans la composition risquent de ne plus l’être dans le film recadré.

Remarque :

l’ajout d’un nombre impair de pixels sur le bord supérieur d’un film dont le rendu des trames est activé inverse l’ordre des trames. Si, par exemple, vous ajoutez une rangée de pixels sur le bord supérieur d’un film dont l’ordre des trames est Trame supérieure en premier, l’ordre de rendu des trames devient Trame inférieure en premier. Rappelez-vous que, si vous ajoutez des pixels sur le bord supérieur d’un film, vous devez en supprimer sur le bord inférieur afin de conserver la taille originale.

Remarque :

Adobe Photoshop propose un contrôle précis des méthodes de rééchantillonnage utilisées pour la mise à l’échelle des images. Pour un contrôle précis du rééchantillonnage, vous pouvez exporter les images vers Photoshop pour en modifier la taille, puis les réimporter dans After Effects.

Pour obtenir une liste de modules externes offrant un redimensionnement de qualité (y compris certains modules conçus pour créer des images haute définition à partir de sources en définition standard), rendez-vous sur le site Toolfarm.

Pour vous procurer un script permettant de mettre à l’échelle plusieurs compositions simultanément, rendez-vous sur le forum AE Enhancers.

Création d’une composition et rendu du métrage source en simultané

Vous pouvez simultanément créer une composition à partir d’un métrage source et préparer ce dernier pour le rendu, ce qui est particulièrement intéressant si vous voulez changer certaines caractéristiques du métrage source, comme la cadence ou la méthode de compression, et disposer du rendu de cette version dans le projet.

  1. Faites glisser un ou plusieurs éléments de métrage du panneau Projet vers le panneau File d’attente de rendu, ou sélectionnez les éléments de métrage dans le panneau Projet et effectuez ensuite l’une des opérations suivantes :
    • Sélectionnez Composition > Ajouter à la file d’attente de rendu.

    • Appuyez sur les touches Ctrl + Maj + / ou Ctrl + M (Windows) ou Commande + Maj + / ou Commande + M (Mac OS).

    Remarque :

    Si l’option Utiliser les touches de raccourci du système est activée dans les préférences générales (Mac OS), le raccourci est Ctrl+Cmd+M.

  2. Pour chaque élément de métrage, After Effects crée à la fois un élément dans la file d’attente de rendu et une composition dans le panneau Projet.
  3. Réglez les paramètres de rendu selon vos besoins, puis cliquez sur le bouton Rendu.

Introduction à la conversion 3:2

La conversion 3:2 est utilisée pour produire un film transféré sur bande vidéo ou pour simuler l’aspect cinéma dans les animations. Les métrages issus de films transférés sur bande vidéo et dont la conversion 3:2 a été supprimée lors de l’importation dans After Effects peuvent être restitués en vidéo après réintroduction de la conversion 3:2. Vous pouvez paramétrer l’introduction de la conversion 3:2 en choisissant parmi cinq phases différentes (voir Suppression d’une conversion 3:2 ou 24Pa d’une vidéo).

Remarque :

il est important de faire correspondre la phase d’un segment dont la conversion 3:2 a été désactivée, dans l’éventualité où il serait de nouveau modifié dans son métrage d’origine.

  1. Sélectionnez l’élément dans le panneau File d’attente de rendu, puis cliquez sur le texte souligné en regard de l’en-tête Paramètres de rendu.
  2. Choisissez l’ordre des trames dans Rendu de trame.
  3. Sélectionnez une phase dans Conversion 3:2.
  4. Sélectionnez les autres paramètres utiles, puis cliquez sur le bouton Rendu.

Chris et Trish Meyer sont également les auteurs d’un article consacré à la conversion 3:2, disponible sur le site Web Artbeats.

Test de l’ordre de rendu des trames

Lorsque vous effectuez le rendu d’une composition contenant des métrages séparés, définissez l’option de rendu de trame sur l’ordre des trames configuré sur votre matériel vidéo. Si vous choisissez des paramètres incorrects, le film final risque d’être flou, saccadé ou déformé. Un test simple permet de déterminer l’ordre de rendu requis par vos équipements vidéo.

Remarque :

l’ordre de rendu des trames peut être modifié si vous apportez un changement matériel ou logiciel à la configuration de votre système de production. Par exemple, si vous changez de logiciel de contrôle de périphériques ou de magnétoscope après avoir défini l’ordre de rendu des trames, cet ordre risque d’être inversé. Par conséquent, chaque fois que vous apportez des modifications à votre configuration, testez l’ordre de rendu des trames.

Le test requiert environ 15 minutes. Il consiste à créer deux versions d’un film à partir de la même composition (la première compilée dans l’ordre Trame supérieure en premier et la deuxième dans l’ordre Trame inférieure en premier), puis à les lire pour déterminer le choix correct.

  1. Créez une composition simple ayant une taille d’image et une cadence correctes. Choisissez NTSC ou PAL dans la boîte de dialogue Paramètres de composition et donnez-lui une durée d’au moins trois secondes.
  2. Créez un calque en forme de petit solide rectangulaire dans la composition. Attribuez-lui une couleur très contrastée par rapport à celle du fond de la composition. Vous pouvez le nommer (par exemple : « Trame supérieure en premier ») afin de rendre son identification plus facile par la suite.
  3. Appliquez un mouvement rapide au solide en utilisant des images clés pour sa propriété Position. Répartissez les images clés entre l’angle supérieur gauche et l’angle inférieur droit du panneau Composition sur une durée d’une seconde.
  4. Enregistrez le projet, puis faites glisser la composition dans le panneau File d’attente de rendu.
  5. Cliquez sur le nom de paramètre de rendu souligné, puis choisissez l’option Trame supérieure en premier dans le menu Rendu de trame.
  6. Cliquez sur le bouton OK, puis cliquez sur le bouton Rendu pour compiler le film.
  7. Dans le panneau Composition, modifiez la couleur du solide et donnez-lui un nom tel que « Trame inférieure en premier » afin de pouvoir l’identifier.
  8. Effectuez un nouveau rendu de la composition en choisissant Trame inférieure en premier dans le menu Rendu de trame de la boîte de dialogue Paramètres de rendu.
  9. Enregistrez les deux films sur le même équipement.
  10. Visionnez les deux films.

    L’un des films aura une apparence distordue, une trajectoire horizontale saccadée ou présentera des déformations de forme lors des déplacements verticaux, alors que l’autre sera de bonne qualité et présentera des contours nets. Utilisez l’ordre de rendu des trames pour obtenir un film d’une grande fluidité chaque fois que vous rendez un film avec cette configuration matérielle spécifique.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne