Cet article documente les considérations matérielles et logicielles relatives à l’utilisation d’OpenGL et du processeur graphique (GPU) avec After Effects.

Quel processeur graphique utiliser pour optimiser les performances ?

De nouveaux chipsets du processeur graphique (GPU) ne cessent d’être ajoutés, et l’équipe After Effects ne propose ni ne recommande de chipsets individuels du processeur graphique. Cependant, voici quelques conseils que vous pouvez suivre pour bénéficier du meilleur processeur pour votre workflow.

  • Les technologies GPU individuelles sont moins importantes que les performances globales du GPU. After Effects prend en charge OpenGL, OpenCL, CUDA et Metal à des degrés divers. Optez pour une carte très performante qui est adaptée à vos besoins individuels en matière de budget et de système.
  • Premiere Pro utilise le GPU de façon plus générale qu’After Effects à l’heure actuelle, et sa technologie est partagée avec After Effects. La liste des GPU recommandés pour Premiere Pro (voir la section Configuration requise pour Adobe Premiere Pro CC) est un bon point de départ.
  • Les autres applications de votre workflow peuvent avoir besoin d’un GPU avec une configuration plus puissante que celle utilisée par After Effects. Prenez-les toutes en considération.
  • Vérifiez si vous disposez de plusieurs GPU dans le même ordinateur.
  • Vérifiez si vous avez des GPU non pris en charge sur votre ordinateur Mac.

Fonctionnalités d’After Effects utilisant le GPU

Fonctionnalités disponibles en mode natif dans After Effects

Il existe une multitude de fonctionnalités After Effects qui utilisent le GPU pour accélérer le rendu. Pour afficher ces effets, sélectionnez Paramètres du projet > Rendu vidéo et effets. Pour obtenir une liste des fonctionnalités et effets accélérés par GPU, voir la section Effets accélérés par GPU.

Effets tiers

Certains effets tiers, comme Element 3D by Video Copilot, utilise le GPU indépendamment d’After Effects. Reportez-vous à la documentation de l’éditeur pour savoir quelle technologie et quels GPU sont pris en charge. Les effets tels que Magic Bullet Looks se connectent à la pipeline d’accélération GPU Mercury (ces effets sont également accélérés par GPU dans Premiere Pro).

Considérations sur le matériel pour OpenGL, le GPU et After Effects

Lorsque vous traitez des compositions 3D avec lancer de rayon, il est important de disposer du matériel informatique approprié pour pouvoir travailler sans problème. Pour travailler avec des compositions 3D avec lancer de rayon et bénéficier de l’accélération GPU, vous devez disposer d’une carte d’affichage vidéo NVIDIA intégrant la technologie CUDA.

Configuration requise pour les fonctionnalités OpenGL/GPU (3D avec lancer de rayon et Ebauche rapide)

Dans After Effects , les fonctionnalités GPU et OpenGL suivantes exigent que les fonctionnalités soient classées en fonction des capacités de votre GPU :

  • Rendu 3D avec lancer de rayon
  • Rendu sur le GPU
  • Mode de prévisualisation Ebauche rapide
  • Blitting plus rapide sur l’écran (OpenGL SwapBuffer)
  • Préférence Accélération matérielle pour les panneaux Composition, Calque et Métrage

OpenGL, GPU et After Effects

OpenGL est un ensemble de normes qui permet de traiter les graphiques 2D et 3D haute performance par le biais du processeur graphique (GPU) dans un large éventail d’applications. OpenGL fournit un rendu rapide pour les prévisualisations (mode Ebauche rapide).

After Effects peut tirer parti du processeur graphique (GPU) de votre carte graphique pour effectuer certaines tâches de traitement.

Dans After Effects, les fonctionnalités GPU font partie des catégories suivantes :

  • Rendu 3D avec lancer de rayon accéléré par GPU (CUDA sur des cartes graphiques spécifiques)
  • Mode Ébauche rapide et « Hardware BlitPipe » (OpenGL avec des exigences strictes)
  • Tampon d’échange OpenGL (OpenGL avec des exigences moins strictes)

Remarque :

En règle générale, After Effects n’a besoin d’aucune des fonctionnalités CUDA d’un ensemble spécifique de processeurs graphiques Nvidia. Seul le rendu 3D avec lancer de rayon accéléré par GPU en a besoin. Les autres fonctionnalités GPU peuvent être utilisées sur tout processeur graphique répondant à certaines exigences de base, dont les GPU AMD et Intel.

Définition des préférences d’OpenGL et du GPU

OpenGL prend en charge le dessin des éléments de l’interface, tels que les panneaux de calque, de métrage et de composition. Les autres fonctions de dessin comme les grilles, les repères, les règles et les cadres de sélection sont également exploités par OpenGL. Cette fonction est également connue sous le nom de Hardware BlitPipe.

Pour activer la prise en charge d’OpenGL afin de dessiner des éléments d’interface, cochez la case Accélération matérielle pour les panneaux Composition, Calque et Métrage dans Édition > Préférences > Affichage (Windows) ou After Effects > Préférences > Affichage (Mac OS).

Pour accéder aux informations sur l’état du GPU dans After Effects, procédez comme suit :

  1. Pour ouvrir la boîte de dialogue des informations GPU, sélectionnez Modifier> Préférences > Prévisualisations Aperçus (Windows) ou After Effects > Préférences > Aperçus Prévisualisations (Mac OS).

  2. Cliquez sur le bouton Informations GPU pour ouvrir la boîte de dialogue Informations GPU.

  3. Cette boîte de dialogue contient des informations sur les fonctionnalités d’OpenGL pour votre GPU. Ces informations vous aideront à déterminer les niveaux de prise en charge des fonctionnalités pour votre GPU.

Remarque :

Pour activer le mode Ebauche rapide, cliquez sur le bouton Prévisualisations rapides dans le panneau Composition, puis sélectionnez Ebauche rapide. Le mode Ebauche rapide entraîne de légères différences d’apparence dans le panneau Composition, mieux adaptées à une prévisualisation rapide. Le mode Ebauche rapide se révèle particulièrement utile pour configurer et prévisualiser une composition en vue d’un rendu 3D avec lancer de rayon.

Remarque :

Si votre processeur graphique n’est pas pris en charge ou si vous utilisez un pilote obsolète, le rendu des compositions 3D avec lancer de rayon est effectué sur l’unité centrale à l’aide de tous les cœurs physiques. Si vous utilisez une configuration prise en charge par GPU dans un environnement sans interface utilisateur (une ferme de rendu, par exemple), vous pouvez forcer l’exécution du rendu des compositions 3D avec lancer de rayon sur l’unité centrale en définissant l’option Lancer de rayon dans la boîte de dialogue Informations GPU. Les rendus effectués sur l’unité centrale correspondent à ceux effectués sur le processeur graphique.

Vidéo : Optimisation pour des performances élevées

Vidéo : Optimisation pour des performances élevées
Dans cette vidéo, Brian Maffitt de Total Training vous montre comment optimiser votre ordinateur pour utiliser des compositions 3D avec lancer de rayon.
Brian Maffitt and Total Training

Accélération GPU Mercury

L’accélération GPU Mercury permet à After Effects d’effectuer le rendu des effets pris en charge à l’aide du GPU, ce qui peut améliorer considérablement le délai de rendu.

Vous reconnaîtrez peut-être le nom Mercury sur Premiere Pro. After Effects fait appel à la même technologie que celle utilisée par le moteur Mercury Playback Engine de Premiere Pro pour le rendu. (Le moteur de lecture d’After Effects est différent de celui de Premiere Pro, donc After Effects utilise uniquement le composant du rendu de cette technologie.)

L’accélération GPU Mercury est un paramètre du projet. Pour l’activer, sélectionnez Fichier > Paramètres du projet, cliquez sur l’onglet Effets et rendu vidéo, puis définissez l’option Utiliser sur Accélération GPU Mercury. En fonction de votre ordinateur et de votre GPU, vous pouvez voir plusieurs de ces options. After Effects prend en charge les technologies GPU suivantes :

  • OpenCL (macOS et Windows)
  • CUDA (Windows uniquement, avec un GPU NVIDIA)
  • Metal (macOS uniquement, versions 10.12 et ultérieures)

Plus d’informations sur le GPU

Quelques points techniques qui méritent d’être soulignés au sujet de la liste ci-dessus :

  • Tous les effets VR tels que le Flou VR ne fonctionnent que sur le GPU. Contrairement aux autres effets, ils n’ont actuellement pas de solution de secours pour l’unité centrale. Nous recommandons un GPU avec une mémoire VRAM de grande capacité, 4 Go ou plus, pour utiliser ces effets. Leur avantage pour la VR par rapport aux autres effets est qu’ils sont homogènes et qu’ils regroupent les extrémités de l’image VR. De plus, certains d’entre eux sont utiles sur des métrages non-VR car ils sont totalement nouveaux pour After Effects, comme les Aberrations chromatiques VR.
  • Les transformations de calques et la qualité des calques nécessitent l’activation du flou de mouvement de calque car, par eux-mêmes, ils ne permettent pas un rendu beaucoup plus rapide sur le GPU. Mais le rendu du flou de mouvement sur le GPU nécessite que ce dernier soit conscient des transformations et de la qualité, donc ces calculs sont effectués sur le GPU lorsque le flou de mouvement le requiert. Il est à noter que dans un environnement de rendu mixte UC/GPU, le déplacement des images entre la mémoire de l’unité centrale et du GPU a un coût en termes de performances. Si le rendu d’un effet n’est pas plus rapide sur le GPU que sur l’UC, vous perdrez du temps de performance en copiant les images dans les deux sens.
  • L’option Accélération matérielle pour les panneaux Composition, Calque et Métrage dans Préférences > Prévisualisations est activée par défaut et utilise OpenGL pour préparer les images rendues pour l’affichage à l’écran pendant les prévisualisations/lectures. Une fois qu’After Effects réalise le rendu de l’image, il la prépare ensuite pour l’affichage, en tenant compte de la résolution de l’écran, de la mise à l’échelle, des incrustations comme les repères et les poignées de calque, ainsi que de la gestion des couleurs. Plus précisément, cliquez sur Affichage > Utiliser la gestion des couleurs d’affichage, lorsqu’un profil colorimétrique de l’espace de travail a été activé pour le projet. Lorsque l’option Accélération matérielle est désactivée, After Effects traite le tout sur l’UC, mais le GPU peut accélérer ce processus, notamment la gestion des couleurs. Pour ce faire, le GPU n’a pas besoin d’une configuration très puissante et toute carte vidéo moderne avec de faibles quantités de mémoire VRAM est suffisante.

Types de fonctionnalités et niveau requis de prise en charge du GPU

  • Pour OpenGL SwapBuffer : ce niveau exige un GPU qui exécute OpenGL 1.5 ou version ultérieure, avec Modèle d’ombrage 3.0 ou version ultérieure. La plupart des cartes ATI et NVIDIA, ainsi que le chipset Intel HD Graphics 3000 (disponible sur les MacBook Air, les Mac Mini, plusieurs machines Windows, etc.) et 4000 (disponible uniquement pour Windows à l’heure actuelle) sont pris en charge. Si votre GPU ne répond pas à ces exigences, un blitting logiciel, comme dans CS5.5, se produit. Dans After Effects, des améliorations ont été apportées au niveau du blitting logiciel.
  • Prévisualisations Ebauche rapide, Hardware BlitPipe et accélération GPU de l’effet Dessin animé : inclut les fonctionnalités Niveau 1. Ce niveau requiert OpenGL 2.0 ou version ultérieure (avec Modèle d’ombrage 4.0 ou version ultérieure, sous Windows) et 256 Mo, ou davantage, de mémoire de textures. La majorité des cartes ATI et NVIDIA commercialisées au cours de ces 5 dernières années, ainsi que les puces Intel HD Graphics 3000/4000, prennent en charge ce niveau. Si votre GPU ne répond pas à ces exigences, ces fonctions sont désactivées :
    • Mode Ebauche rapide
    • Préférences des panneaux Accélération matérielle pour les panneaux Composition, Calque et Métrage.
    • Option Utiliser OpenGL si disponible de l’effet Dessin animé (l’effet Dessin animé s’exécute alors sur l’unité centrale).
  • Ppour le rendu 3D avec lancer de rayon sur le GPU : inclut les fonctionnalités Niveau 1 et Niveau 2 (pour les systèmes auxquels sont connectés des moniteurs). Ce niveau nécessite un processeur graphique (GPU) NVIDIA pris en charge et de 512 Mo, ou davantage, de mémoire de textures. Pour obtenir une liste des GPU pris en charge, reportez-vous au site Web d'Adobe.

Installation des pilotes de processeur graphique

Avant d’utiliser les fonctions CUDA et After Effects , installez le pilote le plus récent pour votre processeur graphique NVIDIA  :

Vous pouvez mettre à jour le pilote CUDA via le panneau CUDA dans les Préférences système ou en accédant au site Web de NVIDIA.

Remarque :

Si votre processeur graphique n’est pas pris en charge ou si vous utilisez un pilote obsolète, le rendu des compositions 3D avec lancer de rayon est effectué sur l’unité centrale à l’aide de tous les cœurs physiques. Si vous utilisez une configuration prise en charge par GPU dans un environnement sans interface utilisateur (une ferme de rendu, par exemple), vous pouvez forcer l’exécution du rendu des compositions 3D avec lancer de rayon sur l’unité centrale en définissant l’option Lancer de rayon dans la boîte de dialogue Informations GPU (accessible à partir des préférences de prévisualisations). Les rendus effectués sur l’unité centrale correspondent à ceux effectués sur le processeur graphique.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne