Remarque :

L’interface utilisateur a été simplifiée sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Par conséquent, il se peut que vous ne trouviez pas certaines options décrites dans cet article sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Pour plus d’informations, consultez cet article.

Présentation des applications Web

Une application Web est un site web dont le contenu des pages est partiellement ou entièrement indéterminé. Le contenu final d’une page est déterminé uniquement lorsque l’utilisateur requiert une page depuis le serveur Web. Le contenu final d’une page variant d’une requête à une autre en fonction des actions de l’utilisateur, ce type de page est appelé page dynamique.

Les applications Web sont construites de manière à répondre à différents types de défis et de problèmes. Cette section décrit les utilisations courantes des applications Web et présente un exemple simple.

Utilisations courantes des applications Web

Les applications Web peuvent être utilisées de diverses façons par les visiteurs d’un site et les développeurs, notamment pour :

  • Permettre aux utilisateurs de trouver rapidement et facilement des informations sur un site web riche en contenu.

    Ce type d’applications Web permet aux visiteurs du site de rechercher, d’organiser et de parcourir le contenu à leur convenance. Parmi quelques exemples, les intranets d’entreprise, Microsoft MSDN (www.msdn.microsoft.com), et Amazon.com (www.amazon.com).

  • Collecter, enregistrer et analyser des données fournies par les visiteurs du site.

    Auparavant, les données saisies dans des formulaires HTML étaient envoyées sous forme de courriels aux employés ou sous forme d’applications CGI pour le traitement. Une application Web peut enregistrer les données d’un formulaire directement dans une base de données, ainsi qu’extraire les données et créer des rapports Web pour l’analyse. Les exemples incluent des pages de banque en ligne et de contrôle des stocks, ainsi que des sondages et des formulaires de commentaires.

  • Mettre à jour des sites web dont le contenu change souvent.

    Une application Web évite au créateur d’avoir à mettre fréquemment à jour le code HTML du site. Les fournisseurs de contenu, tels que les rédacteurs en chef, alimentent l’application Web et celle-ci met automatiquement le site à jour, Entres autres exemples, le cas de the Economist (www.economist.com) et CNN (www.cnn.com).

Exemple d’application Web

Julie est une professionnelle de la création Web Elle utilise Dreamweaver depuis de nombreuses années et est chargée de la maintenance des sites intranet et Internet d’une entreprise de taille moyenne comptant 1 000 employés. Christophe, du service des ressources humaines, lui soumet un jour un problème. Ce service gère un programme de mise en forme qui attribue des points aux employés pour chaque kilomètre parcouru en marchant, en courant ou à vélo. Tous les mois, chaque employé doit communiquer à Christophe le nombre total de kilomètres parcourus, par courriel. A la fin du mois, Christophe rassemble tous les courriels et récompense chaque employé avec des prix en espèces, en fonction de leur total de points.

Le problème est que ce programme de mise en forme a suscité de plus en plus d’enthousiasme. Le nombre de participants est si important que Christophe est submergé de courriels à chaque fin de mois. Il demande donc à Julie si une solution Web serait envisageable.

Julie suggère une application Web basée sur un réseau intranet exécutant les tâches suivantes :

  • permettre aux employés de saisir leur kilométrage sur une page web au moyen d’un simple formulaire HTML ;

  • stocker le kilométrage des employés dans une base de données ;

  • calculer les points de mise en forme en fonction du kilométrage ;

  • permettre aux employés de suivre leurs progrès au fil des mois ;

  • permettre à Christophe d’accéder au total des points en un seul clic à chaque fin de mois.

    Julie met rapidement en place l’application avant le déjeuner à l’aide de Dreamweaver, qui dispose d’outils nécessaires à la création rapide et facile de ce type d’applications.

Fonctionnement d’une application Web

Une application Web est un ensemble de pages statiques et dynamiques. Une page statique n’est pas modifiée lorsqu’un visiteur la consulte : Le serveur Web transmet la page au navigateur qui la sollicite sans la modifier. A l’inverse, une page web dynamique est modifiée par le serveur avant d’être transmise au navigateur qui la sollicite. C’est pourquoi cette page est dite dynamique.

Vous pouvez par exemple créer une page pour afficher les résultats du programme de mise en forme et faire en sorte que certaines informations (telles le nom et les résultats de l’employé) soient déterminées lorsqu’une page est sollicitée par un employé donné.

Les sections suivantes décrivent en plus de détails le fonctionnement des applications web.

Traitement des pages web statiques

Un site web statique comprend un jeu de pages et fichiers HTML associés hébergés sur un ordinateur exécutant un serveur Web.

Un serveur Web est un logiciel qui fournit des pages web en réponse à des requêtes de navigateurs Web. Une requête de page est générée lorsqu’un utilisateur clique sur un lien d’une page web, choisit un signet dans le navigateur ou saisit une URL dans le champ Adresse du navigateur.

Le contenu final d’une page web statique est déterminé par le créateur de la page et n’est pas modifié lorsqu’un utilisateur la demande. Exemple :

<html> 
    <head> 
        <title>Trio Motors Information Page</title> 
    </head> 
    <body> 
        <h1>About Trio Motors</h1> 
        <p>Trio Motors is a leading automobile manufacturer.</p> 
    </body> 
</html>

Chaque ligne du code HTML de la page est rédigée par le créateur avant que la page ne soit placée sur le serveur. Ce code HTML n’étant pas modifié une fois la page sur le serveur, cette page est dite statique.

Remarque :

Au sens strict du terme, une page dite « statique » peut ne pas être statique du tout. Une image survolée ou une animation Flash (un fichier SWF), par exemple, peuvent animer une page statique. Cependant, ce guide qualifie une page de statique si elle est adressée au navigateur sans modifications.

Lorsqu’un serveur Web reçoit une requête de page statique, il lit la requête, localise la page et la transmet au navigateur qui l’a sollicitée, comme le montre l’exemple suivant :

Traitement des pages web statiques
Traitement des pages web statiques

A. Le navigateur Web demande une page statique. B. Le serveur Web recherche la page. C. Le serveur Web envoie la page au navigateur requérant. 

Dans le cas des applications Web, certaines lignes de code ne sont pas déterminées au moment où l’utilisateur sollicite la page. Ces lignes doivent être déterminées via un mécanisme avant que la page ne soit transmise au navigateur. Ce mécanisme est présenté dans la section suivante.

Traitement des pages dynamiques

Lorsqu’un serveur Web reçoit une requête de page web statique, il transmet directement cette page au navigateur qui la demande. Le serveur Web réagit différemment lorsqu’il reçoit une requête de page dynamique : Il transmet la page à un logiciel spécial chargé de terminer la page. Ce logiciel spécial est appelé un serveur d’application.

Le serveur d’application lit le code de la page, termine cette page en fonction des instructions figurant dans le code, puis en retire le code. Il en résulte une page statique que le serveur d’application renvoie au serveur Web, lequel transmet alors cette page au navigateur demandeur. Le navigateur reçoit uniquement du code HTML pur lorsque la page lui est transmise. Voici un aperçu du processus :

Traitement des pages dynamiques
Traitement des pages dynamiques

A. Le navigateur Web demande une page dynamique. B. Le serveur Web recherche la page et la transmet au serveur d’application. C. Le serveur d’application analyse la page à la recherche d’instructions et la termine. D. Le serveur d’application transmet la page terminée au serveur Web. E. Le serveur Web envoie la page achevée au navigateur requérant 

Accès à une base de données

Un serveur d’application vous permet de travailler avec des ressources côté serveur telles que les bases de données. Une page dynamique peut, par exemple, ordonner au serveur d’application d’extraire des données de la base de données et de les insérer dans le code HTML de la page. Pour plus de détails, consultez la page www.adobe.com/go/learn_dw_dbguide_fr.

L’utilisation d’une base de données pour stocker un contenu vous permet de séparer l’aspect conceptuel d’un site Web du contenu à afficher aux utilisateurs du site. Plutôt que de créer des fichiers HTML distincts pour chacune des pages, il vous suffit de créer une page (ou un modèle) pour les différents types d’informations que vous souhaitez présenter. Vous pouvez ensuite télécharger du contenu dans une base de données pour qu’ensuite le site web puisse extraire ce contenu en réponse à une demande d’un utilisateur. Vous pouvez également mettre à jour des informations dans une source unique, puis répercuter cette modification à travers le site web sans avoir à modifier chaque page manuellement. Vous pouvez utiliser Dreamweaver pour créer des formulaires Web permettant d’insérer, de mettre à jour ou de supprimer des données dans une base de données.

L’instruction d’extraction des données de la base est nommée requête de base de données. Une requête est composée de critères de recherche rédigés dans un langage de base de données appelé SQL (Structured Query Language). La requête SQL est rédigée dans les scripts ou les balises de la page côté serveur.

Un serveur d’application ne peut pas communiquer directement avec une base de données car le format propriétaire de cette dernière rend les données indéchiffrables, de la même manière qu’un document Microsoft Word ouvert dans le Bloc-notes ou BBEdit peut être indéchiffrable. Le serveur d’application peut communiquer avec la base de données uniquement via un pilote de base de données, logiciel faisant office d’interprète entre le serveur d’application et la base de données.

Une fois que le pilote a établi la communication, la requête est exécutée par rapport à la base de données et un jeu d’enregistrements est créé. Un jeu d’enregistrements est un ensemble de données extraites d’une ou de plusieurs tables de base de données. Le jeu d’enregistrements est renvoyé au serveur d’application, lequel utilise les données pour terminer la page.

Voici un exemple simple de requête de base de données rédigée en SQL :

SELECT lastname, firstname, fitpoints 
FROM employees

Cette instruction crée un jeu d’enregistrements à trois colonnes et le remplit de lignes comportant le nom, le prénom et les points de mise en forme de tous les employés de la base de données. Pour plus de détails, consultez la page www.adobe.com/go/learn_dw_sqlprimer_fr.

L’exemple suivant illustre le processus d’interrogation de la base de données via des requêtes et de la transmission des données au navigateur :

Accès à une base de données
Accès à une base de données

A. Le navigateur Web demande une page dynamique. B. Le serveur Web recherche la page et la transmet au serveur d’application. C. Le serveur d’application analyse la page à la recherche d’instructions. D. Le serveur d’application envoie une requête au pilote de la base de données. E. Le pilote exécute la requête au niveau de la base de données. F. Le jeu d’enregistrements est renvoyé au pilote. G. Le pilote transmet le jeu d’enregistrements au serveur d’application. H. Le serveur d’application insère les données dans la page, puis transmet la page au serveur Web. I. Le serveur Web envoie la page achevée au navigateur requérant. 

Vous pouvez utiliser pratiquement toutes les bases de données avec votre application Web, à condition que les pilotes de base de données appropriés soient installés sur le serveur.

Si vous prévoyez de créer de petites applications peu onéreuses, vous pouvez utiliser une base de données basée sur fichier, créée par exemple sous Microsoft Access. Si vous prévoyez de créer des applications stratégiques robustes, vous pouvez utiliser une base de données serveur, créée par exemple avec Microsoft SQL Server, Oracle 9i ou MySQL.

Si votre base de données réside sur un système autre que votre serveur Web, assurez-vous qu’il existe une connexion rapide entre les deux systèmes pour un fonctionnement efficace et rapide de votre application Web.

Création de pages dynamiques

La création d’une page dynamique consiste à écrire d’abord le code HTML, puis à ajouter les scripts ou les balises côté serveur au code HTML pour rendre la page dynamique. Lorsque vous visualisez le code obtenu, le langage apparaît incorporé dans le code HTML de la page. Par conséquent, ces langages sont appelés langages de programmation HTML intégrés. L’exemple élémentaire ci-dessous utilise le langage CFML (ColdFusion Markup Language) :

Remarque : La prise en charge de CFML a été supprimée de Dreamweaver CC et des versions ultérieures.

<html> 
    <head> 
        <title>Trio Motors Information Page</title> 
    </head> 
    <body> 
        <h1>About Trio Motors</h1> 
        <p>Trio Motors is a leading automobile manufacturer.</p> 
        <!--- embedded instructions start here ---> 
        <cfset department="Sales"> 
        <cfoutput> 
        <p>Be sure to visit our #department# page.</p> 
        </cfoutput> 
        <!--- embedded instructions end here ---> 
    </body> 
</html>

Les instructions incorporées dans cette page exécutent les actions suivantes :

  1. Création d’une variable appelée department et affectation de la chaîne "Service commercial" à cette variable.

  2. Insertion de la valeur de la variable, "Service commercial", dans le code HTML.

Le serveur d’application renvoie la page suivante au serveur Web :

<html> 
    <head> 
        <title>Trio Motors Information Page</title> 
    </head> 
    <body> 
        <h1>About Trio Motors</h1> 
        <p>Trio Motors is a leading automobile manufacturer.</p> 
        <p>Be sure to visit our Sales page.</p> 
    </body> 
</html>

Le serveur Web transmet la page au navigateur requérant, lequel l’affiche de la manière suivante :

À propos de Trio Motors

Trio Motors est leader dans le domaine de la construction automobile.

Nous vous invitons à visiter la page de notre Service commercial.

Choisissez un langage de script ou de balise en fonction de la technologie de votre serveur. Voici quelques-uns des langages les plus employés pour les technologies de serveur prises en charge par Dreamweaver :

Technologie de serveur

Langage

ColdFusion

CFML (ColdFusion Markup Language)

Pages ASP (Active Server Pages)

VBScript

JavaScript

PHP

PHP

Dreamweaver peut créer les scripts ou les balises côté serveur nécessaires au bon fonctionnement de vos pages. Vous pouvez également les rédiger manuellement dans l’environnement de codage de Dreamweaver.

Terminologie du développement d’applications Web

Cette section regroupe la définition des termes relatifs aux applications Web fréquemment utilisés.

Un serveur d’application

est un logiciel qui aide un serveur Web à traiter des pages web contenant des scripts ou des balises côté serveur. Lorsqu’une page de ce type est requise par le serveur, le serveur Web transmet cette page au serveur d’application afin qu’il la traite avant de l’envoyer au navigateur. Pour plus d’informations, consultez la section Fonctionnement d’une application Web.

Les serveurs d’applications les plus courants sont ColdFusion et PHP.

Une base de données

est un ensemble de données stockées sous forme de tables. Chaque ligne d’une table correspond à un enregistrement et chaque colonne correspond à un champ de l’enregistrement, tel qu’illustré dans l’exemple ci-dessous.

Un enregistrement de base de données
Une base de données

Un pilote de base de données

est un logiciel qui agit comme un interprète entre une application Web et une base de données. Les données d’une base de données sont stockées dans un format propriétaire. Un pilote de base de données permet à l’application Web de lire et de manipuler des données qui, sans cela, seraient indéchiffrables.

Un système de gestion de bases de données

(SGBD ou système de base de données) est un logiciel utilisé pour créer et manipuler des bases de données. Les systèmes de base de données les plus courants sont Microsoft Access, Oracle 9i et MySQL.

Une requête de base de données

désigne l’opération permettant d’extraire un jeu d’enregistrements d’une base de données. Une requête est constituée de critères de recherche exprimés en langage de base de données appelé SQL. La requête peut, par exemple, spécifier que seules certaines colonnes ou certains enregistrements doivent être inclus dans le jeu d’enregistrements.

Une page dynamique

est une page web qui est personnalisée par un serveur d’application avant d’être transmise à un navigateur.

Un jeu d’enregistrements

est un ensemble de données extraites d’une ou plusieurs tables de base de données, comme l’illustre l’exemple suivant :

Un jeu d’enregistrements
Un jeu d’enregistrements

Une base de données relationnelle

est une base de données contenant plusieurs tables qui partagent des données. La base de données suivante est relationnelle car deux tables partagent la colonne DepartmentID.

Bases de données relationnelles
Bases de données relationnelles

Une technologie de serveur

est une technologie utilisée par un serveur d’application pour modifier des pages dynamiques lors de l’exécution.

L’environnement de développement de Dreamweaver prend en charge les technologies de serveur suivantes :

  • Adobe® ColdFusion®

  • Pages ASP (Active Server Pages) de Microsoft

  • PHP: Hypertext Preprocessor (PHP)

    Vous pouvez également utiliser l’environnement de codage de Dreamweaver pour développer des pages destinées à toute autre technologie de serveur non répertoriée ci-dessus.

Une page statique

est une page web qui n’est pas modifiée par un serveur d’application avant d’être transmise à un navigateur. Pour plus d’informations, consultez la section Traitement des pages web statiques.

Une application Web

est un site web dont le contenu des pages est partiellement ou entièrement indéterminé. Le contenu final de ces pages est déterminé uniquement lorsque l’utilisateur requiert une page depuis le serveur Web. Le contenu final d’une page variant d’une requête à une autre en fonction des actions de l’utilisateur, ce type de page est appelé page dynamique.

Un serveur Web

est un logiciel qui renvoie des pages web en réponse aux requêtes de navigateurs Web. Une requête de page est générée lorsqu’un utilisateur clique sur un lien d’une page web dans le navigateur, choisit un signet dans le navigateur ou saisit une URL dans le champ Adresse du navigateur.

Les serveurs Web les plus courants sont IIS (Microsoft Internet Information Server) et Apache HTTP Server.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne