Remarque :

L’interface utilisateur a été simplifiée sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Par conséquent, il se peut que vous ne trouviez pas certaines options décrites dans cet article sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Pour plus d’informations, voir cet article.

À propos des objets de commande ASP

Un objet de commande ASP est un objet de serveur qui effectue une opération donnée dans une base de données. Il peut contenir toute instruction SQL valide, y compris une instruction qui renvoie un jeu d’enregistrements, ou qui insère, met à jour ou supprime des enregistrements dans une base de données. Un objet de commande peut modifier la structure d’une base de données si l’instruction SQL ajoute ou supprime une colonne dans la table. Il peut également servir à exécuter une procédure stockée dans une base de données.

Un objet de commande est dit réutilisable car le serveur peut exécuter plusieurs fois la commande à l’aide d’une seule version compilée de l’objet. Pour qu’une commande soit réutilisable, définissez la propriété Préparé de l’objet de commande sur true, comme dans l’instruction VBScript suivante :

mycommand.Prepared = true

Si vous savez que la commande sera exécutée un grand nombre de fois, il est conseillé d’utiliser une seule version compilée de l’objet pour améliorer l’efficacité des opérations effectuées dans la base de données.

Remarque :

les commandes préparées ne sont pas prises en charge par tous les fournisseurs de base de données. Si votre base de données ne les prend pas en charge, elle risque de renvoyer une erreur lorsque vous définissez cette propriété sur true. Elle pourrait même ignorer la requête de préparation de la commande et définir la propriété Préparé sur false.

Sur une page ASP, un objet de commande est créé par l’intermédiaire de scripts. Cependant, Dreamweaver vous permet de créer des objets de commande sans avoir à écrire une seule ligne de code ASP.

Modification d’une base de données à l’aide des commandes ASP

A l’aide de Dreamweaver, vous pouvez créer des objets de commande ASP qui insèrent, mettent à jour et suppriment des enregistrements dans une base de données. Il vous suffit d’indiquer à l’objet de commande l’instruction ou la procédure stockée SQL qui effectue l’opération dans la base de données.

  1. Sous Dreamweaver, ouvrez la page ASP qui doit exécuter la commande.
  2. Dans le panneau Comportements de serveur (Fenêtre > Comportements de serveur), cliquez sur le bouton Plus (+), puis choisissez Commande.
  3. Saisissez le nom de la commande, choisissez une connexion à une base de données contenant les enregistrements à modifier, puis sélectionnez l’opération de modification que la commande doit effectuer (Insérer, Mettre à jour ou Supprimer).

    Dreamweaver rédige le début de l’instruction SQL en fonction du type d’opération sélectionné. Par exemple, voici la boîte de dialogue qui s’affiche lorsque vous sélectionnez le type Insérer :

    Saisissez une Commande ASP
    Saisissez une Commande ASP

  4. Complétez l’instruction SQL.

    Pour plus d’informations sur la rédaction d’instructions SQL modifiant des bases de données, consultez un manuel Transact-SQL.

  5. Définissez les variables SQL dans la zone Variables. Fournissez le nom et la valeur d’exécution. La définition du type et de la taille de chaque variable empêche les attaques par injection.

    L’exemple ci-dessous illustre une instruction Insert qui contient trois variables SQL. Les valeurs de ces variables sont fournies par des paramètres d’URL transmis à la page, dont la définition s’affiche dans la colonne Valeur d’exécution de la zone Variables.

    Instruction d’insertion contenant trois variables SQL
    Instruction d’insertion contenant trois variables SQL

    Pour obtenir la valeur de taille, utilisez le volet Bases de données de Dreamweaver. Dans le volet Bases de données, trouvez votre base de données et développez-la. Trouvez ensuite la table que vous utilisez et développez-la. La table contient les tailles de vos champs. Par exemple, elle peut indiquer ADDRESS (WChar 50). Dans cet exemple, la taille vaut 50. Vous pouvez également trouver la taille dans votre application de base de données.

    Remarque :

    les types de données Numérique, Booléen et date/heure emploient toujours la taille -1.

    Pour déterminer la valeur Type, reportez-vous au tableau suivant :

    Type dans la base de données

    Type sous Dreamweaver

    Taille

    Numérique (MS Access, MS SQL Server, MySQL)

    Double

    -1

    Booléen, Oui/Non (MS Access, MS SQL Server, MySQL)

    Double

    -1

    Date/Heure (MS Access, MS SQL Server, MySQL)

    DBTimeStamp

    -1

    Tous les autres types de champ de texte, y compris les types de données texte MySQL char, varchar et longtext

    LongVarChar

    reportez-vous à la table de base de données

    Texte (MS Access) ou nvarchar, nchar (MS SQL Server)

    VarWChar

    reportez-vous à la table de base de données

    Mémo (MS Access), ntext (MS SQL Server), ou champs acceptant de grandes quantités de texte

    LongVarWChar

    1073741823

    Pour plus d’informations sur le type et la taille des variables SQL, consultez le site web d’Adobe à l’adresse www.adobe.com/go/4e6b330a_fr.

  6. Fermez la boîte de dialogue.

    Dreamweaver insère dans votre page un code ASP qui, lorsqu’il s’exécute sur le serveur, crée une commande qui insère, met à jour ou supprime des enregistrements dans la base de données.

    Par défaut, la propriété Préparé de l’objet de commande est définie sur true, ce qui permet au serveur d’application de réutiliser une seule version compilée de l’objet chaque fois que la commande est exécutée. Pour modifier ce paramètre, basculez en mode Code et définissez la propriété Préparé sur false.

  7. Créez une page avec un formulaire HTML, de manière à permettre aux utilisateurs d’entrer des données sur les enregistrements. Dans le formulaire HTML, ajoutez trois champs de texte (txtVille, txtAdresse et txtTéléphone) et un bouton Envoyer. Le formulaire utilise la méthode GET et envoie les valeurs des champs de texte à la page contenant votre commande.

À propos des procédures stockées

Bien qu’il soit possible d’utiliser des comportements de serveur pour créer des pages qui modifient des bases de données, vous pouvez également créer ces pages en utilisant des objets de manipulation de base de données, tels que des procédures stockées ou des objets de commande ASP.

Une procédure stockée est un élément de base de données réutilisable qui effectue des opérations dans une base de données. Elle contient du code SQL qui permet notamment d’insérer, de mettre à jour ou de supprimer des enregistrements. Elle peut également modifier la structure de la base de données. Une procédure stockée peut ainsi servir à ajouter une colonne ou encore à supprimer une table.

Elle peut également appeler une autre procédure stockée, accepter des paramètres d’entrée et renvoyer à la procédure d’appel plusieurs valeurs sous la forme de paramètres de sortie.

Une procédure stockée est dite réutilisable car vous pouvez effectuer une opération dans la base de données plusieurs fois à l’aide d’une seule version compilée de la procédure. Si vous savez qu’une tâche de base de données sera exécutée un grand nombre de fois ou qu’elle sera exécutée par différentes applications, il est conseillé d’utiliser une procédure stockée pour améliorer l’efficacité des opérations effectuées dans la base de données.

Remarque :

les bases de données MySQL et Microsoft Access ne prennent pas en charge les procédures stockées.

Ajout d’une procédure stockée (ColdFusion) (CS6)

Vous pouvez modifier une base de données à l’aide d’une procédure stockée. Une procédure stockée est un élément de base de données réutilisable qui effectue des opérations dans une base de données.

Avant de modifier une base de données à l’aide d’une procédure stockée, assurez-vous que cette dernière contient un code SQL qui modifie la base de données d’une manière ou d’une autre. Pour créer et stocker une procédure stockée dans une base de données, consultez la documentation de la base de données et un bon manuel Transact-SQL.

  1. Sous Dreamweaver, ouvrez la page qui doit exécuter la procédure stockée.
  2. Dans le panneau Liaisons (Fenêtre > Liaisons), cliquez sur le bouton Plus (+), puis choisissez Procédure stockée.
  3. Dans le menu déroulant Source de données, sélectionnez une connexion à une base de données contenant la procédure stockée.
  4. Saisissez le nom d’utilisateur et le mot de passe pour la source de données ColdFusion.
  5. Sélectionnez une procédure stockée dans le menu déroulant Procédure.

    Dreamweaver remplit automatiquement tous les paramètres.

  6. Sélectionnez un paramètre, puis cliquez sur Modifier si vous voulez y apporter des modifications.

    La boîte de dialogue Modifier la variable de la procédure stockée s’affiche. Le nom de la variable à modifier s’affiche dans la zone Nom.

    Remarque :

    vous devez indiquer des valeurs test pour tout paramètre d’entrée d’une procédure stockée.

  7. Apportez les modifications de votre choix :
    • Sélectionnez une direction dans le menu déroulant. Une procédure stockée peut comporter des valeurs d’entrée, des valeurs de sortie ou les deux.

    • Sélectionnez un type SQL dans le menu déroulant. Entrez une variable de renvoi, une valeur d’exécution et une valeur test.

  8. Si la procédure stockée accepte un paramètre, cliquez sur le bouton Plus (+) pour ajouter un paramètre de page.

    Remarque :

    vous devez indiquer les paramètres de page correspondant à chaque valeur de retour de paramètre d’une procédure stockée. Il est inutile d’ajouter les paramètres de page s’il n’y a pas de valeur de retour correspondante.

    Cliquez de nouveau sur le bouton Plus (+) pour ajouter un autre paramètre de page, si nécessaire.

  9. Sélectionnez un paramètre de page, puis cliquez sur le bouton Moins (-) pour supprimer le paramètre si besoin ou sur Modifier pour y apporter des modifications.
  10. Activez l’option Renvoie le jeu d’enregistrements nommé, puis tapez le nom du jeu d’enregistrements. Si la procédure stockée renvoie un jeu d’enregistrements, cliquez sur le bouton Tester pour l’afficher.

    Dreamweaver exécute la procédure stockée et affiche le jeu d’enregistrements, le cas échéant.

    Remarque :

    si la procédure stockée renvoie un jeu d’enregistrements et accepte des paramètres, vous devez indiquer une valeur dans la colonne Valeur par défaut de la zone Variables pour tester la procédure stockée.

    Remarque :

    Vous pouvez utiliser différentes valeurs test pour générer divers jeux d’enregistrements. Pour modifier une valeur test, cliquez sur le bouton Modifier correspondant au paramètre, puis modifiez la valeur test ou cliquez sur le bouton Modifier correspondant au paramètre de page, puis modifiez la valeur par défaut.

  11. Activez l’option Renvoie le code d’état nommé, puis saisissez le nom du code d’état si la procédure stockée renvoie une valeur de retour de code d’état. Cliquez sur OK.

    Lorsque vous fermez la boîte de dialogue, Dreamweaver insère dans votre page un code ColdFusion qui, lorsqu’il s’exécute sur le serveur, appelle une procédure stockée dans la base de données. La procédure stockée effectue alors une opération dans la base de données, telle que l’insertion d’un enregistrement.

    Si la procédure stockée accepte des paramètres, vous pouvez créer une page qui recueille les valeurs de paramètre et les envoie à la page en même temps que la procédure stockée. Ainsi, il est possible de créer une page qui recueille des valeurs de paramètre auprès des utilisateurs à l’aide de paramètres d’URL ou d’un formulaire HTML.

Exécution d’une procédure stockée (ASP) (CS6)

Dans le cas de pages ASP, l’exécution d’une procédure stockée requiert l’ajout d’un objet de commande. Pour plus d’informations sur les objets de commande, voir À propos des objets de commande ASP.

  1. Sous Dreamweaver, ouvrez la page qui doit exécuter la procédure stockée.
  2. Dans le panneau Liaisons (Fenêtre > Liaisons), cliquez sur le bouton Plus (+), puis choisissez Commande (Procédure stockée).

    La boîte de dialogue Commande s’affiche.

  3. Saisissez le nom de la commande, sélectionnez une connexion à une base de données contenant la procédure stockée, puis choisissez Procédure stockée dans le menu déroulant Type.
  4. Pour sélectionner votre procédure stockée, développez la branche Procédures stockées dans la zone Eléments de base de données, choisissez la procédure stockée dans la liste, puis cliquez sur le bouton Procédure.
  5. Entrez tous les paramètres requis dans le tableau Variables.

    Il est inutile d’indiquer des paramètres pour les variables RETURN_VALUE.

  6. Cliquez sur OK.

    Une fois la boîte de dialogue fermée, un code ASP est inséré dans votre page. Lorsqu’il s’exécute sur le serveur, ce code crée un objet de commande qui exécute une procédure stockée dans la base de données. La procédure stockée effectue alors une opération dans la base de données, telle que l’insertion d’un enregistrement.

    Par défaut, la propriété Préparé de l’objet de commande est définie sur true, ce qui permet au serveur d’application de réutiliser une version compilée de l’objet chaque fois que la procédure stockée est exécutée. Si vous savez que la commande sera exécutée un grand nombre de fois, il est conseillé d’utiliser une seule version compilée de l’objet pour améliorer l’efficacité des opérations effectuées dans la base de données. Cependant, si la commande n’est exécutée qu’une ou deux fois, ceci risque de ralentir votre application Web car le système doit s’interrompre pour compiler la commande. Pour modifier ce paramètre, basculez en mode Code et définissez la propriété Préparé sur false.

    Remarque :

    les commandes préparées ne sont pas prises en charge par tous les fournisseurs de base de données. Si votre base de données ne les prend pas en charge, vous risquez de recevoir un message d’erreur lors de l’exécution de la page. Basculez en mode Code et définissez la propriété Préparé sur false.

    Si la procédure stockée accepte des paramètres, vous pouvez créer une page qui recueille les valeurs de paramètre et les envoie à la page en même temps que la procédure stockée. Ainsi, il est possible de créer une page qui recueille des valeurs de paramètre auprès des utilisateurs à l’aide de paramètres d’URL ou d’un formulaire HTML.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne