Un système de gestion des couleurs harmonise les différences de couleur entre les périphériques. Ainsi, vous pouvez prévoir en toute confiance les couleurs finales produites par votre système. La précision de l’affichage des couleurs permet de prendre des décisions judicieuses concernant les couleurs tout au long du flux de production, de la capture numérique à la sortie finale. La gestion des couleurs permet également de produire des sorties reposant sur les normes d’impression ISO, SWOP et Japan Color.

Pourquoi les couleurs ne concordent-elles pas toujours ?

Aucun module d’édition n’est capable de reproduire la totalité des couleurs perceptibles à l’œil humain. Chaque périphérique utilise son propre espace colorimétrique, qui produit un ensemble (ou une gamme) de couleurs spécifique.

Un modèle colorimétrique détermine la relation entre les valeurs, tandis que l’espace colorimétrique définit les couleurs absolues désignées par ces valeurs. Certains modèles colorimétriques (CIE L*a*b, par exemple) se caractérisent par un espace colorimétrique fixe, car ils sont directement liés à la manière dont l’être humain perçoit les couleurs. Ces modèles sont dits indépendants du périphérique. Les autres modèles colorimétriques (RVB, TSI, TSL, CMJN, etc.) peuvent porter sur plusieurs espaces colorimétriques. Etant donné que ces modèles varient selon l’espace colorimétrique ou le périphérique qui leur est associé, ils sont dits dépendants du périphérique.

Du fait de la variation de ces espaces colorimétriques, il est possible que l’aspect des couleurs diffère en cas de transfert de documents d’un périphérique à un autre. Les variations chromatiques peuvent avoir des origines diverses : différences dans les sources d’images, méthode de définition des couleurs utilisée par les applications logicielles, supports d’impression (le papier journal reproduit une gamme plus réduite que le papier pour magazines et revues), ainsi que d’autres variations naturelles, telles que les différences de fabrication des moniteurs ou leur ancienneté.

Gamme de couleurs de divers périphériques et documents

A. Espace colorimétrique Lab B. Documents (espace de travail) C. Périphériques 

Définition d’un système de gestion des couleurs

Les problèmes de correspondance des couleurs sont liés à l’utilisation d’espaces colorimétriques différents par plusieurs périphériques et logiciels. Pour y remédier, vous pouvez utiliser un système qui interprète et convertit fidèlement les couleurs d’un périphérique à un autre. Un système de gestion des couleurs (SGC) compare l’espace colorimétrique de création d’une couleur avec son espace colorimétrique de reproduction et procède aux réglages nécessaires pour représenter cette couleur le plus uniformément possible sur plusieurs périphériques.

Un système de gestion des couleurs convertit les couleurs grâce à des profils colorimétriques. Un profil désigne une description mathématique de l’espace colorimétrique d’un périphérique. Par exemple, un profil de scanner indique à un système de gestion des couleurs comment le scanner « perçoit » les couleurs. Le système de gestion des couleurs d’Adobe fait appel aux profils ICC, format multiplate-forme normalisé, défini par l’International Color Consortium (ICC).

Aucune méthode de conversion chromatique ne pouvant convenir à tous les types d’images, un système de gestion des couleurs propose divers modes de rendu (ou méthodes de conversion) afin de permettre d’appliquer le mode approprié à un élément graphique particulier. Ainsi, une méthode de conversion chromatique reproduisant les relations exactes entre les couleurs d’une photo de safari peut toutefois dénaturer les couleurs d’un logo comportant des teintes en aplat.  

Remarque :

ne confondez pas la gestion des couleurs avec la correction des couleurs. Un système de gestion des couleurs ne corrige pas une image enregistrée avec des problèmes de tons ou d’équilibre des couleurs. Il fournit un environnement permettant d’évaluer en toute fiabilité les images dans l’optique de la sortie finale.

Avez-vous besoin d’un système de gestion des couleurs ?

Sans système de gestion des couleurs, vos spécifications chromatiques dépendent du périphérique de sortie. La gestion des couleurs n’est pas nécessaire lorsque le processus de production est rigoureusement orienté vers un seul support. Par exemple, vous pouvez préférer, de même que votre prestataire de service d’impression, retoucher des images CMJN et spécifier les valeurs chromatiques appropriées à un environnement d’impression spécifique bien établi.
L’importance de la gestion des couleurs augmente avec l’accroissement du nombre de variables dans le processus de production. La gestion des couleurs est recommandée si vous prévoyez de réutiliser des images en couleurs sur des supports d’impression ou en ligne et d’utiliser divers types de périphériques pour un seul support (différentes presses d’imprimerie, par exemple) ou si vous gérez plusieurs postes de travail.

Vous pourrez bénéficier de tous les avantages d’un système de gestion des couleurs si vous devez réaliser l’une des tâches suivantes :

  • Obtenir une sortie couleur prévisible et homogène sur plusieurs périphériques à l’aide de la séparation de couleurs, de votre imprimante de bureau et de votre moniteur. La gestion des couleurs est particulièrement utile pour procéder à des réglages chromatiques sur des périphériques dont la gamme est peu étendue, comme une presse à imprimer en quadrichromie.
  • Vérifier minutieusement (prévisualiser) l’épreuve d’un document en couleurs sur le moniteur par simulation d’un périphérique de sortie spécifique (les limites d’affichage du moniteur, ainsi que d’autres facteurs comme les conditions d’éclairage, ont une influence sur les épreuves-écran).
  • Evaluer avec précision et incorporer de façon homogène des images couleur provenant de diverses sources utilisant également la gestion des couleurs, et même, dans certains cas, de sources ne l’utilisant pas.
  • Envoyer des documents en couleurs vers différents périphériques et supports de sortie sans avoir à ajuster manuellement les couleurs des documents ou des images d’origine. Cette méthode est idéale lorsque vous créez des images destinées à l’impression et à l’affichage en ligne.
  • Imprimer correctement des couleurs sur un périphérique de sortie inconnu ; par exemple, vous pouvez stocker un document en ligne afin de reproduire de façon homogène les impressions couleur à la demande dans le monde entier.

Création d’un environnement de visualisation pour la gestion des couleurs

L’environnement de travail détermine la perception visuelle des couleurs sur un moniteur et sur une impression. Pour obtenir des résultats optimaux, exploitez la couleur et la lumière de votre lieu de travail comme suit :

  • Consultez vos documents dans un endroit où le niveau d’éclairage et la température de la couleur sont constants. Par exemple, l’évolution des caractéristiques chromatiques de la lumière du soleil au cours de la journée se répercute sur l’affichage des couleurs à l’écran. Il est donc préférable d’abaisser les stores ou de travailler dans une pièce sans fenêtres. Pour éliminer la dominante bleu-vert d’un éclairage fluorescent, vous pouvez installer un éclairage D50 (5 000 °Kelvin). Vous pouvez également visualiser des documents imprimés à l’aide d’une table lumineuse D50.
  • Consultez vos documents dans une pièce dont la couleur des murs et du plafond est neutre. La couleur d’une salle peut agir sur la perception des couleurs affichées et imprimées. Le gris neutre est la couleur idéale d’une salle de lecture. En outre, la couleur de vos vêtements qui se reflète dans le moniteur peut avoir une incidence sur l’aspect des couleurs à l’écran.
  • Supprimez les motifs d’arrière-plan colorés du bureau de votre ordinateur. Les motifs clairs et chargés autour d’un document faussent la perception de la couleur. Configurez votre bureau de sorte qu’il n’affiche que des gris neutres.
  • Examinez vos épreuves dans les mêmes conditions que le public. Par exemple, feuilletez les pages d’un catalogue d’articles ménagers sous les lumières incandescentes de votre domicile ou un catalogue de mobilier de bureau sous l’éclairage fluorescent de votre bureau. Néanmoins, décidez toujours de vos dernières retouches chromatiques sous l’éclairage spécifié par le règlement en matière de bons à tirer en vigueur dans votre pays.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne