Les imprimantes PostScript utilisent un fichier PPD (PostScript Printer Description) pour adapter le pilote aux spécificités de votre imprimante PostScript. Un fichier PPD contient des informations sur le périphérique de sortie, notamment les polices installées sur l’imprimante, la taille et l’orientation des supports disponibles, les possibilités optimales en matière de linéature de trame, d’angles de trame, de résolution et de sortie couleur. Il est important de configurer le fichier PPD correct avant d’imprimer. La sélection du fichier PPD correspondant à l’imprimante PostScript ou à la photocomposeuse utilisée indique les paramètres disponibles pour le périphérique de sortie dans la boîte de dialogue Imprimer.

A propos des fichiers PPD

Un fichier PPD (PostScript Printer Description) permet de personnaliser le pilote spécialement pour votre imprimante PostScript. Il contient des informations sur le périphérique de sortie, notamment les polices installées sur l’imprimante, la taille et l’orientation des supports disponibles, les possibilités optimales en matière de linéature de trame, d’angles de trame, de résolution et de sortie couleur. Il est important de configurer le fichier PPD correct avant d’imprimer. La sélection du fichier PPD correspondant à l’imprimante PostScript ou à la photocomposeuse utilisée indique les paramètres disponibles pour le périphérique de sortie dans la boîte de dialogue Imprimer. Vous pouvez en choisir un autre selon vos besoins. Les applications utilisent les informations du fichier PPD pour déterminer les informations PostScript à envoyer à l’imprimante lors de l’impression d’un document.

Pour obtenir les meilleurs résultats d’impression, Adobe vous conseille d’obtenir la dernière version du fichier PPD pour votre périphérique de sortie auprès du fabricant. De nombreux prestataires de services d’impression et imprimeurs disposent des fichiers PPD pour les photocomposeuses dont ils se servent. Veillez à stocker les fichiers PPD à l’emplacement spécifié par le système d’exploitation. Pour plus de détails, consultez la documentation de votre système.

Modification du fichier PPD

Lorsque vous lancez une impression dans une imprimante PostScript, un fichier PostScript ou un fichier PDF, Illustrator utilise automatiquement le PPD (PostScript Printer Description) par défaut de ce périphérique. Vous pouvez en choisir un autre selon vos besoins.

  1. Choisissez la commande Fichier > Imprimer.
  2. Dans le menu PPD, sélectionnez l’une des options suivantes :
    • Un fichier PPD spécifique correspondant au périphérique de sortie actif.

    • Autre. Cette option vous permet de sélectionner un fichier PPD personnalisé, fourni par exemple par votre atelier de flashage pour une utilisation avec l’imprimante spécifiée. Le nom du fichier PPD correspond au nom et au modèle de l’imprimante ou de la photocomposeuse et peut inclure une extension de fichier .ppd (selon la configuration de votre système). Accédez au fichier PPD souhaité, sélectionnez-le, puis cliquez sur le bouton Ouvrir.

      Remarque : certaines fonctions PPD courantes des photocomposeuses ne sont pas accessibles à partir de la boîte de dialogue d’impression Illustrator. Pour définir ces fonctions spécifiques à l’imprimante, cliquez sur Format (Windows) ou Imprimante (Mac OS) dans la boîte de dialogue Imprimer.

Ajout d’un fichier PPD

Pour obtenir les meilleurs résultats d’impression, Adobe vous conseille d’obtenir la dernière version du fichier PPD pour votre périphérique de sortie auprès du fabricant. De nombreux prestataires de services d’impression et imprimeurs disposent des fichiers PPD pour les photocomposeuses dont ils se servent. Veillez à stocker les fichiers PPD à l’emplacement spécifié par le système d’exploitation. Pour plus de détails, consultez la documentation de votre système.

  1. Sous Windows et Mac OS, la sélection d’un fichier PPD est similaire à l’ajout d’une imprimante. Les étapes permettant de sélectionner un fichier PPD sont différentes pour chaque plate-forme. Pour plus de détails, reportez-vous à la documentation de votre système d’exploitation.

Impression de tracés longs et complexes

Si vous tentez d’imprimer des fichiers Adobe Illustrator contenant des tracés trop longs ou trop complexes, ces fichiers risquent de ne pas s’imprimer ou vous recevrez des messages d’erreur de dépassement de capacité émis par l’imprimante. Pour simplifier les tracés longs et complexes, vous pouvez les morceler en plusieurs tracés distincts. Vous pouvez également modifier le nombre de segments utilisés pour reproduire les courbes et ajuster la résolution de l’imprimante.

Modification du nombre de segments utilisés pour imprimer des objets vectoriels

Les courbes d’une illustration sont définies par l’interpréteur PostScript comme de petits segments de droite. Plus les segments sont petits, plus la courbe est précise. Toutefois, plus le nombre de segments augmente, plus la courbe est complexe. Suivant l’imprimante et la quantité de mémoire dont elle dispose, une courbe peut se révéler trop complexe pour qu’un interpréteur PostScript puisse la pixelliser. Dans ce cas, il peut en résulter une erreur de dépassement de capacité PostScript, et la courbe ne s’imprime pas.

  1. Choisissez la commande Fichier > Imprimer.
  2. Dans le menu déroulant Imprimante, sélectionnez une imprimante PostScript, Fichier Adobe PostScript® ou Adobe PDF.
  3. Sélectionnez l’option Graphiques sur le côté gauche de la boîte de dialogue Imprimer.
  4. Désélectionnez l’option Automatique et faites glisser le curseur Aplatissement pour définir la précision des courbes.

    Un paramétrage faible (tendant vers Qualité) génère des segments de droite plus nombreux et plus petits, créant ainsi une courbe plus précise. Un paramétrage élevé (tendant vers Vitesse) génère des segments plus longs et moins nombreux, créant ainsi une courbe moins précise, mais améliorant les performances.

Morcellement des tracés pour l’impression

Illustrator traite chaque segment résultant du morcellement comme un objet distinct. Par conséquent, pour modifier un tracé morcelé, vous devez intervenir séparément sur chacun des objets ou joindre d’abord ces derniers.

Il est préférable d’enregistrer une copie du document d’origine avant de morceler les tracés. Vous conservez ainsi une copie du fichier d’origine non morcelé que vous pouvez réutiliser, si nécessaire.

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour morceler un contour, utilisez l’outil Ciseaux .

    • Pour morceler un tracé transparent, choisissez la commande Objet > Tracé transparent > Annuler pour supprimer le tracé transparent. Divisez ensuite le tracé en plusieurs morceaux à l’aide de l’outil Ciseaux et redéfinissez les morceaux comme des tracés transparents.

    • Pour morceler un masque, choisissez la commande Objet > Masque d’écrêtage > Annuler pour supprimer le masque. Divisez ensuite le tracé en plusieurs morceaux à l’aide de l’outil Ciseaux et redéfinissez les morceaux comme des masques.

      Conseil : pour reconstituer un tracé après l’avoir morcelé, sélectionnez tous les tracés morcelés qui constituaient l’objet d’origine et cliquez sur le bouton Ajout à la forme du panneau Pathfinder. Le tracé est reconstitué et des points d’ancrage sont placés aux points de jonction des segments.

Contrôle de la méthode de téléchargement des polices vers l’imprimante

Les polices résidant dans l’imprimante sont stockées dans la mémoire de l’imprimante ou sur le disque dur relié à cette dernière. Les polices Type 1 et TrueType peuvent être stockées sur l’imprimante ou sur votre ordinateur ; les polices bitmap le sont uniquement sur votre ordinateur. Illustrator télécharge les polices selon les besoins, pourvu qu’elles soient installées sur le disque dur de votre ordinateur.

  1. Choisissez la commande Fichier > Imprimer.
  2. Dans le menu déroulant Imprimante, sélectionnez une imprimante PostScript, Fichier Adobe PostScript® ou Adobe PDF.
  3. Sélectionnez l’option Graphiques sur le côté gauche de la boîte de dialogue Imprimer, puis sélectionnez une option dans le menu déroulant Téléchargement :

    Sans

    Inclut une référence à la police dans le fichier PostScript indiquant au processeur RIP ou à un post-processeur l’emplacement auquel la police doit être incluse. Cette option est appropriée si les polices résident dans l’imprimante. Le nom des polices TrueType dépend du nom PostScript de la police. Cependant, toutes les applications ne sont pas capables d’interpréter ces noms. Pour vous assurer que les polices TrueType sont correctement interprétées, utilisez l’une des autres options de téléchargement de polices.

    Jeu partiel

    Télécharge uniquement les caractères (glyphes) utilisés dans le document. Les glyphes sont téléchargés une fois par page. Cette option engendre en général des fichiers PostScript plus rapides et plus petits lorsqu’elle est utilisée avec des documents d’une seule page ou avec des documents courts contenant peu de texte.

    Terminé

    Télécharge toutes les polices nécessaires au document dès le début du travail d’impression. Cette option génère en principe des fichiers PostScript plus rapides et plus petits lorsqu’elle est utilisée avec des documents de plusieurs pages.

    Remarque : certains fabricants de polices limitent l’incorporation des fichiers de police. Des restrictions s’appliquent à la copie des logiciels de polices. Vous devez respecter les lois sur les droits d’auteur et les termes de votre contrat de licence. Pour les logiciels de polices sous licence Adobe, votre contrat de licence stipule que vous pouvez fournir une copie des polices utilisées pour un fichier donné à un imprimeur professionnel ou un autre prestataire de services, et que le prestataire de services peut les utiliser pour traiter votre fichier, pourvu qu’il vous ait informé de son droit d’utiliser ce logiciel. Pour les autres logiciels de polices, vous devez obtenir l’autorisation du fournisseur.

Modification du niveau PostScript pour l’impression

Lorsque vous lancez une impression dans un fichier PostScript ou un fichier PDF, Illustrator sélectionne automatiquement le niveau PostScript de votre périphérique de sortie. Si vous souhaitez modifier le niveau Postscript ou le format de données des fichiers Postscript, procédez comme suit :

  1. Choisissez la commande Fichier > Imprimer.
  2. Dans le menu déroulant Imprimante, sélectionnez l’option Fichier Adobe PostScript® ou Adobe PDF.
  3. Sélectionnez l’option Graphiques sur le côté gauche de la boîte de dialogue Imprimer.
  4. Dans le menu déroulant PostScript, sélectionnez le niveau de compatibilité avec les interpréteurs des périphériques de sortie PostScript.

    Le Niveau 2 améliore la vitesse d’impression et la qualité de sortie des graphiques imprimés sur un périphérique de sortie PostScript Niveau 2 ou plus. Le Niveau 3 offre les meilleures vitesse et qualité de sortie sur un périphérique PostScript 3.

  5. (Facultatif) Si vous choisissez l’option Fichier Adobe PostScript® comme imprimante, choisissez une option dans le menu déroulant Format des données pour indiquer le format auquel Illustrator doit exporter les données d’image de l’ordinateur vers l’imprimante.

    L’option Binaires exporte les données d’image sous forme de code binaire, plus compact que le code ASCII mais non compatible avec tous les systèmes. L’option ASCII exporte les données d’image en texte ASCII, compatible avec des réseaux et imprimantes parallèles plus anciens, et constitue généralement le meilleur choix pour les graphiques utilisés sur plusieurs plates-formes. Il s’agit souvent du meilleur choix pour les documents utilisés uniquement sur des systèmes Mac OS.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne