Lors de l’enregistrement ou de l’exportation d’une illustration, Illustrator écrit les données de l’illustration dans un fichier. La structure des données dépend du format de fichier sélectionné.

Il existe cinq formats de fichier de base (AI, PDF, EPS, FXG et SVG) pour l’enregistrement d’illustrations. Ces formats sont appelés formats natifs, car ils peuvent préserver toutes les données d’Illustrator, y compris plusieurs plans de travail. (Pour les formats PDF et SVG, vous devez sélectionner les options Conserver les fonctions d’édition d’Illustrator pour préserver toutes les données d’Illustrator.) Les formats EPS et FXG permettent l’enregistrement de plans de travail individuels dans des fichiers distincts. Le format SVG permet l’enregistrement du plan de travail actif uniquement ; toutefois, le contenu de tous les plans de travail est affiché.

Vous pouvez également exporter une illustration dans divers formats de fichiers pour l’utiliser en dehors d’Illustrator. Ces formats sont appelés formats non natifs, car toutes les données ne sont pas récupérées lorsque vous rouvrez un fichier dans Illustrator. C’est pourquoi il est conseillé d’enregistrer les illustrations au format AI tant qu’elles ne sont pas terminées, puis de les exporter au format souhaité.

Remarque :

vous pouvez recevoir un message d’erreur lors de l’enregistrement d’une illustration incluant des fichiers EPS liés, si ces fichiers ont été enregistrés dans un format binaire (par exemple, dans le format EPS par défaut de Photoshop). Dans ce cas, réenregistrez les fichiers EPS au format ASCII, incorporez les fichiers liés à l’illustration Illustrator ou enregistrez l’illustration au format AI ou PDF, et non au format EPS.

Pour plus d’informations sur l’enregistrement pour le web, voir la vidéo Enregistrement d’une illustration pour le web

Enregistrement au format Illustrator

Si votre document contient plusieurs plans de travail et que vous voulez effectuer l’enregistrement dans une version antérieure d’Illustrator, vous pouvez enregistrer chacun des plans de travail dans un fichier distinct ou combiner le contenu de tous les plans de travail dans un seul fichier.

  1. Choisissez la commande Fichier > Enregistrer sous ou Fichier > Enregistrer une copie.

  2. Attribuez un nom au fichier et définissez un emplacement.

  3. Choisissez le format de fichier Illustrator (*.AI), puis cliquez sur le bouton d’enregistrement.

  4. Dans la boîte de dialogue Options Illustrator, définissez les options de votre choix, puis cliquez sur le bouton OK.

    Version

    Indique la version d’Illustrator avec laquelle vous souhaitez que votre fichier soit compatible. Les formats hérités ne prennent pas en charge toutes les fonctions proposées par la version actuelle d’Illustrator. Ainsi, lorsque vous sélectionnez une version autre que la version actuelle, certaines options d’enregistrement ne sont pas disponibles et différents types de données seront modifiés. Pour savoir comment les données seront modifiées, lisez les avertissements figurant au bas de la boîte de dialogue.

    Jeu partiel des polices lorsque le pourcentage des caractères utilisés est inférieur à

    Spécifie quand incorporer la police complète (et non simplement les caractères utilisés dans le document) en fonction du nombre de caractères de cette police utilisés dans le document. Par exemple, si une police contient 1 000 caractères alors que le document n’en utilise que 10, vous pouvez décider que l’incorporation de la police complète ne justifie pas l’espace supplémentaire requis.

    Créer un fichier compatible PDF

    Enregistre une représentation PDF du document dans le fichier Illustrator. Sélectionnez cette option pour que le fichier Illustrator soit compatible avec d’autres applications Adobe.

    Inclure les fichiers liés

    Incorpore les fichiers liés à l’illustration.

    Incorporer le profil ICC

    Crée un document auquel est appliquée la gestion des couleurs.

    Compression

    Compresse les données PDF dans le fichier Illustrator. La compression accroît le temps d’enregistrement du document. Si le temps d’enregistrement est trop long (entre 8 et 15 minutes), décochez cette case.

    Enregistrer chaque plan de travail dans un fichier séparé

    Enregistre chaque plan de travail dans un fichier séparé. Un fichier principal séparé incluant tous les plans de travail est également créé. Tout le contenu relatif à un plan de travail est inclus dans le fichier de ce plan de travail. S’il est nécessaire de décaler une illustration pour qu’elle tienne sur un seul plan de travail, un avertissement s’affiche. Si vous ne sélectionnez pas cette option, les plans de travail sont combinés en un seul document et convertis en repères d’objet et (dans Illustrator CS3) en zones de recadrage. Le plan de travail utilisé pour le fichier enregistré est fonction de la taille du profil de démarrage du document par défaut.

    Options de transparence

    Détermine le traitement appliqué aux objets transparents lorsque vous choisissez une version d’Illustrator antérieure à 9.0. Sélectionnez l’option Conserver les tracés pour supprimer les effets de transparence et rétablir les illustrations transparentes à 100 % d’opacité et au mode de fusion Normal. Sélectionnez l’option Conserver l’aspect et les surimpressions pour préserver les surimpressions sans interaction avec des objets transparents. Les surimpressions présentant une interaction avec des objets transparents sont aplaties.

    Remarque : si votre illustration comporte des zones de chevauchement complexes et que vous avez besoin d’une sortie haute résolution, cliquez sur le bouton Annuler et spécifiez des paramètres de pixellisation avant de continuer.

Enregistrement au format EPS

La quasi-totalité des applications de mise en page, de traitement de texte et de graphisme acceptent les fichiers PostScript encapsulé (EPS) importés. Le format EPS préserve bon nombre des éléments graphiques que vous pouvez créer avec Adobe Illustrator, ce qui signifie que les fichiers EPS peuvent être rouverts et modifiés comme des fichiers Illustrator. Fondés sur le langage PostScript, les fichiers EPS peuvent contenir des images vectorielles et bitmap. Si votre illustration contient plusieurs plans de travail, ceux-ci sont conservés si vous l’enregistrez au format EPS.

  1. Si votre illustration comporte des éléments de transparence (notamment des surimpressions) et que vous avez besoin d’une sortie haute résolution, choisissez la commande Fenêtre > Aperçu de l’aplatissement pour afficher un aperçu des effets d’aplatissement.

  2. Choisissez la commande Fichier > Enregistrer sous ou Fichier > Enregistrer une copie.

  3. Attribuez un nom au fichier et définissez un emplacement.

  4. Choisissez le format de fichier Illustrator EPS (*.EPS), puis cliquez sur le bouton d’enregistrement.

  5. Si vous souhaitez créer un fichier séparé pour chaque plan de travail, cliquez sur Utiliser les plans de travail et sélectionnez Tous ou spécifiez une plage. Les fichiers séparés sont enregistrés avec un fichier EPS principal contenant tous les plans de travail. Si vous désélectionnez cette option, vous obtenez un seul fichier EPS incluant tous les plans de travail en l’état.

  6. Dans la boîte de dialogue Options EPS, définissez les options de votre choix, puis cliquez sur le bouton OK.

    Version

    Indique la version d’Illustrator avec laquelle vous souhaitez que votre fichier soit compatible. Les formats hérités ne prennent pas en charge toutes les fonctions proposées par la version actuelle d’Illustrator. Ainsi, lorsque vous sélectionnez une version autre que la version actuelle, certaines options d’enregistrement ne sont pas disponibles et différents types de données seront modifiés. Pour savoir comment les données seront modifiées, lisez les avertissements figurant au bas de la boîte de dialogue.

    Format

    Détermine les caractéristiques de l’image d’aperçu enregistrée dans le fichier. L’image d’aperçu apparaît dans les applications ne pouvant pas afficher directement les illustrations EPS. Si vous ne souhaitez pas créer une image d’aperçu, choisissez l’option Sans dans le menu Format. Sinon, sélectionnez un format noir et blanc ou couleur.

    Si vous sélectionnez le format TIFF (couleur 8 bits), sélectionnez une option d’arrière-plan pour l’image d’aperçu :

    Transparent

    Génère un arrière-plan transparent.

    Opaque

    Génère un arrière-plan plein. (Sélectionnez l’option Opaque si le document EPS doit être utilisé dans une application Microsoft Office.)

    Options de transparence

    Détermine le traitement appliqué aux objets transparents et aux surimpressions. Les options disponibles varient en fonction du format sélectionné dans le menu situé en haut de la boîte de dialogue.

    Si vous choisissez un format CS, indiquez comment enregistrer les couleurs qui se chevauchent et sont définies pour surimpression, puis sélectionnez un paramètre prédéfini (ou jeu d’options) pour l’aplatissement des transparences. Sélectionnez l’option Personnalisé pour personnaliser les paramètres d’aplatissement

    Si vous choisissez un format hérité antérieur à 8.0, sélectionnez l’option Conserver les tracés pour supprimer les effets de transparence et réinitialiser les illustrations transparentes à 100 % d’opacité et au mode de fusion Normal. Sélectionnez l’option Conserver l’aspect et les surimpressions pour préserver les surimpressions sans interaction avec des objets transparents. Les surimpressions présentant une interaction avec des objets transparents sont aplaties.

    Incorporer les polices (pour d’autres applications)

    Incorpore toutes les polices contenant les droits d’accès appropriés du fournisseur. L’incorporation des polices garantit l’affichage et l’impression de la police d’origine lorsque le fichier est importé dans une autre application comme Adobe InDesign. Cependant, si le fichier est ouvert dans Illustrator sur un ordinateur ne prenant pas la police en charge, cette dernière est simulée ou substituée afin d’éviter toute utilisation illégale de la police incorporée.

    Remarque : l’option Incorporer les polices augmente la taille du fichier enregistré.

    Inclure les fichiers liés

    Incorpore les fichiers liés à l’illustration.

    Inclure les vignettes du document

    Crée un aperçu miniature de l’illustration. Cette vignette apparaît dans les boîtes de dialogue Illustrator Ouvrir et Importer.

    PostScript CMJN dans les fichiers RVB

    Permet l’impression des documents RVB à partir d’applications ne prenant pas en charge l’impression RVB. Cette option garantit la restitution fidèle des couleurs RVB à l’ouverture du fichier EPS sous Illustrator.

    Impression des dégradés et filets de dégradé compatibles

    Permet aux imprimantes et périphériques PostScript plus anciens d’imprimer des dégradés et des filets de dégradé en convertissant ces objets au format JPEG. Cette option risque de ralentir l’impression sur les autres imprimantes.

    Adobe PostScript®

    Détermine le niveau PostScript utilisé pour enregistrer l’illustration. L’option PostScript Langage Niveau 2 représente les images couleurs, ainsi que les images bitmap et vectorielles en niveaux de gris. Cette option prend en charge les modèles de couleur RVB, CMJN, ainsi que ceux mis au point par la CIE pour les images bitmap et vectorielles. L’option PostScript Langage Niveau 3 offre des fonctionnalités supplémentaires par rapport à l’option PostScript Langage Niveau 2, et notamment la possibilité d’imprimer des objets de filet sur une imprimante PostScript® 3™. Etant donné que les imprimantes PostScript Langage Niveau 2 convertissent les filets de dégradé en images bitmap, il est conseillé d’imprimer les illustrations comportant des filets de dégradé sur une imprimante PostScript 3.

Enregistrement d’une illustration au format SVG

Le format SVG est un format vectoriel qui produit des images Web interactives de haute qualité. Il existe deux versions de formats SVG : SVG et SVG compressé (SVGZ). Le format SVGZ peut réduire la taille des fichiers de 50 à 80 %. Cependant, vous ne pouvez pas modifier les fichiers SVGZ à l’aide d’un éditeur de texte.

Lorsque vous enregistrez une illustration au format SVG, les objets de filet sont pixellisés. De plus, les images qui ne contiennent pas de couche alpha sont converties au format JPEG. Les images contenant une couche alpha sont converties au format PNG. Si votre document contient plusieurs plans de travail et que vous l’enregistrez au format SVG, le plan de travail actif est conservé. Il est impossible d’enregistrer des plans de travail individuels dans des fichiers SVG séparés.

  1. Si l’illustration contient des effets SVG, sélectionnez chaque élément auquel un tel effet a été appliqué, puis déplacez l’effet au bas du panneau Aspect (juste au-dessus de l’entrée Opacité). Si d’autres effets suivent un effet SVG, le résultat SVG consistera en un objet pixellisé. En outre, si votre illustration contient plusieurs plans de travail, sélectionnez celui que vous souhaitez exporter.

  2. Choisissez la commande Fichier > Enregistrer sous ou Fichier > Enregistrer une copie.

  3. Attribuez un nom au fichier et définissez un emplacement.

  4. Choisissez le format de fichier SVG (*.SVG) ou Compressé en SVG (*.SVGZ), puis cliquez sur le bouton d’enregistrement.

  5. Dans la boîte de dialogue Options SVG, définissez les options de votre choix, puis cliquez sur le bouton OK.

    Profils SVG

    Indique la définition DTD du format SVG basé sur XML du fichier exporté.

    SVG 1.0 et SVG 1.1

    Adaptée aux fichiers SVG qui seront affichés sur un ordinateur de bureau. SVG 1.1 est la version complète de la spécification SVG, dont SVG Tiny 1.1, SVG Tiny 1.1 Plus et SVG Basic 1.1 sont des sous-ensembles.

    SVG Basic 1.1

    Adaptée aux fichiers SVG qui seront affichés sur des périphériques de puissance moyenne comme les périphériques portables. Rappelez-vous que tous les périphériques portables ne prennent pas en charge le profil SVG Basic. Si vous sélectionnez cette option, vous n’êtes donc pas certain de pouvoir afficher votre fichier SVG sur tous les périphériques portables. SVG Basic ne prend pas en charge l’écrêtage non rectangulaire ni certains effets de filtre SVG.

    SVG Tiny 1.1 et SVG Tiny 1.1+

    Adaptée aux fichiers SVG qui seront affichés sur de petits périphériques comme les téléphones portables. Rappelez-vous que les téléphones portables ne prennent pas tous en charge les profils SVG Tiny et SVG Tiny Plus. Si vous sélectionnez l’une de ces options, vous n’êtes donc pas certain de pouvoir afficher le fichier SVG sur tous les périphériques portables.

    SVG Tiny 1.2

    Adaptée aux fichiers SVG qui seront affichés sur divers périphériques comme les assistants personnels, les téléphones portables, les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau.

    SVG Tiny ne prend pas en charge les dégradés, la transparence, l’écrêtage, les masques, les symboles, les motifs, le texte souligné, le texte barré, le texte vertical ni les effets de filtre SVG. SVG Tiny Plus permet d’afficher les dégradés et la transparence, mais ne prend pas en charge l’écrêtage, les masques, les symboles et les effets de filtre SVG.

    Conseil : pour plus de détails sur les profils SVG, reportez-vous à la spécification SVG affichée sur le site web du World Wide Web Consortium (W3C) (www.w3.org).

    Type de police

    Spécifie la manière dont les polices sont exportées :

    Adobe CEF

    Utilise des indications de dessin de police pour optimiser le rendu des petites polices. Ce type de police est pris en charge par l’afficheur SVG Adobe, mais pas nécessairement par d’autres afficheurs SVG.

    SVG

    N’utilise pas d’indications de dessin de police. Ce type de police est pris en charge par tous les afficheurs SVG.

    Vectoriser

    Convertit le texte en tracés vectorisés. Utilisez cette option pour conserver l’aspect visuel du texte dans tous les afficheurs SVG.

    Jeu partiel de police

    Détermine les glyphes (caractères d’une police donnée) incorporés au fichier SVG exporté. Choisissez l’option Sans dans le menu Jeu partiel si vous pouvez utiliser les polices installées sur les systèmes utilisateur final. Choisissez l’option Glyphes utilisés seulement pour inclure uniquement les glyphes de texte existant dans l’illustration active. Les autres options (Anglais standard, Anglais standard et glyphes utilisés, Romain standard, Romain standard et glyphes utilisés, Tous les glyphes) sont utiles lorsque le contenu textuel du fichier SVG est dynamique (par exemple, texte généré par le serveur ou texte interactif).

    Emplacement de l’image

    Détermine si les images pixellisées sont incorporées directement dans le fichier ou liées aux images JPEG ou PNG exportées à partir du fichier Illustrator d’origine. L’incorporation des images augmente la taille des fichiers, mais garantit la disponibilité constante des images pixellisées.

    Conserver les fonctions d’édition d’Illustrator

    Préserve les données spécifiques à Illustrator en incorporant un fichier AI dans le fichier SVG (ce qui augmente la taille du fichier). Sélectionnez cette option si vous envisagez de rouvrir et de modifier le fichier SVG dans Illustrator. Notez que, si vous modifiez manuellement les données SVG, ces modifications ne sont pas prises en compte lorsque vous rouvrez le fichier. En effet, Illustrator lit la partie AI du fichier et non la partie SVG.

    Propriétés CSS

    Détermine la manière dont les attributs de style sont enregistrés dans le code SVG. La méthode par défaut, Attributs de présentation, applique les propriétés au point le plus élevé de la hiérarchie, ce qui offre une souplesse maximale pour les modifications et transformations spécifiques. La méthode Attributs de style crée les fichiers les plus lisibles, mais peut augmenter la taille du fichier. Choisissez cette méthode si le code SVG doit servir dans des transformations utilisant par exemple le code de transformation XSLT (Extensible Stylesheet Language Transformation). La méthode Attributs de style (références d’entités) permet d’accélérer le rendu et d’obtenir un fichier SVG de taille réduite. La méthode Eléments de style est utilisée lors du partage de fichiers avec des documents HTML. En sélectionnant cette option, vous pouvez modifier le fichier SVG pour déplacer un élément de style vers un fichier CSS extérieur également référencé par le fichier HTML. Cependant, l’option Eléments de style ralentit la vitesse de rendu.

    Positions décimales

    Spécifie la précision des données vectorielles du fichier SVG. Vous pouvez définir une valeur située entre 1 et 7 décimales. Plus les valeurs sont élevées, plus le fichier est volumineux et la qualité d’image élevée.

    Codage

    Détermine le mode de codage des caractères dans le fichier SVG. Le codage UTF (Unicode Transformation Format) est pris en charge par tous les processeurs XML. (UTF-8 est un format 8 bits, tandis que UTF-16 est un format 16 bits.) Les codages ISO 8859-1 et UTF-16 ne conservent pas les métadonnées des fichiers.

    Optimiser pour l’afficheur SVG Adobe

    Conserve le niveau maximal de données Illustrator tout en permettant l’édition manuelle du fichier SVG. Sélectionnez cette option pour bénéficier de fonctions de rendu plus rapides telles que les effets de filtre SVG.

    Inclure les données d’Adobe Graphics Server

    Inclut toutes les informations requises pour la substitution des variables dans le fichier SVG.

    Inclure les données de tranche

    Inclut les données de tranche et les paramètres d’optimisation.

    Inclure les informations XMP

    Inclut les métadonnées XMP dans le fichier SVG. Choisissez la commande Fichier > Informations ou utilisez le navigateur Bridge pour saisir des métadonnées.

    Produire moins d’éléments <tspan>

    Permet à Illustrator d’ignorer les paramètres d’autocrénage lors de l’exportation, ce qui génère un fichier contenant moins d’éléments <tspan>. Cochez cette case pour créer un fichier SVG plus facile à modifier et plus compact. Décochez cette case si l’aspect du texte autocréné doit être préservé.

    Utiliser l’élément <textPath> pour le texte curviligne

    Exporte le texte placé sur le tracé sous forme d’élément <textPath>. Notez toutefois que l’apparence du texte peut différer entre l’afficheur SVG et Illustrator, car ce mode d’exportation ne permet pas toujours de conserver une similarité visuelle. Le texte qui déborde, notamment, sera visible dans l’afficheur SVG.

    Afficher le code SVG

    Affiche le code du fichier SVG dans une fenêtre de navigateur.

    Aperçu Web

    Affiche le fichier SVG dans une fenêtre de navigateur.

    Adobe Device Central

    Ouvre le fichier dans Adobe Device Central afin qu’il soit prévisualisé sur un téléphone portable ou un périphérique particulier.

Enregistrement d’une illustration pour Microsoft Office

La commande Enregistrer pour Microsoft Office vous permet de créer un fichier PNG compatible avec les applications Microsoft Office.

  1. Choisissez la commande Fichier > Enregistrer pour Microsoft Office.

  2. Dans la boîte de dialogue Enregistrer pour Microsoft Office, indiquez l’emplacement et le nom du fichier, puis cliquez sur le bouton Enregistrer.

    Remarque :

    Pour personnaliser les paramètres PNG tels que la résolution, la transparence et la couleur d’arrière-plan, utilisez la commande Exporter au lieu de la commande Enregistrer pour Microsoft Office. Vous pouvez également enregistrer une illustration au format PNG à l’aide de la commande Enregistrer pour le Web et les périphériques.

Conversion d’images vectorielles en images bitmap

A propos de la pixellisation

La pixellisation est le processus de conversion d’une image vectorielle en image bitmap. Lors de la pixellisation, Illustrator convertit les tracés de l’image en pixels. Les options de pixellisation définies déterminent la taille et autres caractéristiques des pixels résultants.

Vous pouvez pixelliser des objets vectoriels à l’aide de la commande Objet > Pixellisation ou de l’effet Pixellisation. Vous pouvez également pixelliser un document complet en l’exportant dans un format bitmap, tel que JPEG, GIF ou TIFF.

Pixellisation d’un objet vectoriel

  1. Sélectionnez un ou plusieurs objets.

  2. Utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • Pour pixelliser les objets de façon permanente, choisissez la commande Objet > Pixellisation.

    • Pour créer un effet de pixellisation sans modifier la structure sous-jacente de l’objet, choisissez la commande Effet > Pixellisation (partie supérieure du menu).

  3. Définissez les options de pixellisation, puis cliquez sur le bouton OK.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne