Au moment d’obtenir la signature ou l’approbation de destinataires, une méthode d’authentification plus rigoureuse qu’une simple vérification de l’adresse électronique est exigée pour de nombreux accords. Dans Adobe Sign, plusieurs options permettent aux expéditeurs d’intégrer une authentification à deux facteurs au processus, afin de garantir plus sûrement que vos destinataires sont correctement certifiés.

Description de la fonction

La vérification d’identité d’un destinataire est un élément clé de l’obtention d’une signature légale.

Adobe Sign utilise l’adresse électronique comme premier facteur d’authentification par défaut. Ceci est conforme aux exigences liées à une signature électronique légale dans le cadre de la loi ESIGN. Cette méthode s’avère suffisante pour les besoins de nombreux clients.

Certains clients, toutefois, préfèrent ajouter un deuxième facteur d’authentification afin de s’assurer que le destinataire prévu est correctement identifié. À cette fin, Adobe Sign fournit plusieurs options parmi lesquelles choisir, selon le niveau de garantie recherché.

D’une façon générale, les méthodes d’authentification plus rigoureuses insèrent davantage de « frictions » au processus de signature. Il revient donc à l’administrateur de définir les options disponibles dictées par les politiques internes de sorte qu’elles soient raisonnables et appropriées.

Les méthodes d’authentification « de qualité supérieure » plus complexes incluent des frais supplémentaires par transaction.

Méthodes d’authentification des signataires

  • Adresse électronique : l’adresse électronique est le premier facteur d’authentification d’un destinataire par défaut.
    • Tous les niveaux de service ont recours à cette méthode comme méthode d’authentification par défaut.
  • Mot de passe : l’expéditeur fournit un mot de passe alphanumérique lors de la configuration de l’accord qui devra être saisi par le destinataire.
    • Disponible à tous les niveaux de service.
    • Mot de passe alphanumérique unique à chaque destinataire.
    • Les mots de passe ne sont pas exposés dans les enregistrements de l’accord et ne peuvent pas être récupérés une fois l’accord envoyé.
  • Réseaux sociaux : le signataire doit s’authentifier auprès de l’un des services tiers autorisés.
    • Disponible uniquement pour les comptes commerciaux et d’entreprise.
  • Authentification Adobe Sign : le signataire doit s’authentifier sur Adobe Sign.
    • Disponible uniquement pour les comptes d’entreprise.
    • Doit avoir été configurée en amont par votre gestionnaire de réussite.


Méthodes d’authentification des signataires « de qualité supérieure »

Les méthodes d’authentification de qualité supérieure peuvent engendrer des frais supplémentaires par destinataire. Contactez votre responsable des ventes ou votre gestionnaire de réussite pour plus de détails.

  • Fondée sur les connaissances : le signataire doit répondre à plusieurs questions choisies de manière aléatoire parmi des bases de données publiques.
    • Disponible uniquement pour les comptes commerciaux et d’entreprise.
    • 50 authentifications gratuites par an.
      • Coûts supplémentaires par destinataire s’ils sont plus de 50.
    • S’applique uniquement aux destinataires des États-Unis.
  • Téléphone (SMS) : un code de vérification est envoyé au numéro du téléphone du destinataire.
    • Disponible uniquement pour les comptes d’entreprise.
    • Le numéro de téléphone du destinataire doit être précisé au moment de la création de l’accord.
    • 50 authentifications gratuites par an.
      • Coûts supplémentaires par destinataire s’ils sont plus de 50.
  • Pièce d’identité officielle : le destinataire doit présenter une pièce d’identité officielle et un selfie.
    • Disponible uniquement pour les comptes d’entreprise.
    • Les coûts supplémentaires par destinataire doivent être définis avant que l’option ne puisse être visible dans l’IU d’administration.


Application

Du point de vue de l’expéditeur

L’expéditeur peut choisir une méthode d’authentification dans un menu déroulant situé à droite de l’adresse électronique du destinataire.

La liste des options disponibles est configurée par l’administrateur. Il est possible de définir une valeur par défaut (voir Configuration). 

Il est possible également de choisir des méthodes d’authentification différentes pour chaque destinataire. Ceci s’avère particulièrement utile si une méthode d’authentification plus rigoureuse (comme l’identification fondée sur les connaissances ou par pièce d’identité officielle) n’est pas nécessaire pour des contre-signataires à l’interne.

recipient_list_-uniqueauthentications

Pour choisir la méthode d’authentification, il suffit de cliquer et de choisir un processus, à deux exceptions près :

  • Pour l’authentification par mot de passe, l’expéditeur doit saisir le mot de passe (deux fois).
    • Les mots de passe sont alpha/numériques seulement. Aucun caractère spécial.
    • L’expéditeur doit communiquer le mot de passe au destinataire par le biais d’un canal externe.
    • Le mot de passe n’est pas stocké en texte clair dans l’application. S’il est perdu, il ne peut pas être récupéré ni réinitialisé. L’accord devra alors être annulé et renvoyé.
Password

 

  • L’authentification par téléphone implique qu’un numéro de téléphone du destinataire soit fourni.
phone_authentication

Signature par authentification de l’adresse électronique

La signature par l’intermédiaire d’un lien dans un courrier électronique est le processus par défaut pour toutes les transactions. Puisque l’accès à une messagerie est un processus authentifié, l’accès au courrier électronique constitue une méthode de validation d’un destinataire.

Si aucune authentification à deux facteurs n’a été définie, le fait de cliquer sur le lien dans le courrier électronique ouvre le contenu de l’accord et permet au destinataire d’accéder directement aux documents envoyés pour consultation.

email_authentication

Remarque :

Pour les accords sécurisés par un deuxième facteur d’authentification, la miniature du document est masquée.

protected_email

 

Le rapport d’audit consigne uniquement une signature électronique réussie.

email_authenticationauditreport

Signature par mot de passe

La signature d’un accord avec un mot de passe défini comme deuxième facteur d’authentification commence par un lien dans un courrier électronique.

Quand le destinataire clique sur ce lien, l’interface de mot de passe s’affiche.

password_authentication

Si le destinataire doit contacter l’expéditeur pour obtenir le mot de passe, un lien est fourni dans le courrier électronique (sous le nom de l’expéditeur).

Après cinq tentatives infructueuses de saisie du mot de passe par le destinataire, l’accord est annulé.

  • L’expéditeur est alors averti que l’accord a été annulé avec une note indiquant que le destinataire n’a pas réussi à saisir le mot de passe de signature correct.

Une fois le mot de passe entré, le destinataire peut accéder à l’ensemble du contenu.

 

Le rapport d’audit indique que le mot de passe a été correctement entré.

password_authenticationauditreport


Signature par authentification d’identité sociale (web)

L’authentification d’identité sociale (ou « web ») exige des signataires qu’ils se connectent sur un service web tiers.

  • Google, LinkedIn et Facebook sont les options par défaut, mais l’administrateur peut exiger que d’autres options soient activées.

Le signataire peut sélectionner n’importe laquelle des options de service disponibles :

social_authentication

Une fois le service choisi, une fenêtre d’ouverture de session pour ce service s’affiche.

Le destinataire s’authentifie à l’aide de ses informations d’identification pour ce service.

  • Ce processus dépend entièrement de l’autorité du service tiers. Aucune étape de ce processus d’authentification n’a lieu dans l’espace Adobe Sign et les informations d’identification ne sont pas enregistrées.

Une fois qu’un signataire s’est authentifié, le service signale à Adobe Sign que l’authentification a réussi ; cette réussite est alors consignée comme une vérification valide de l’identité.

linkedin_authentication

À ce moment, certaines données sont retransmises à Adobe Sign afin de mettre à jour le rapport d’audit. Par exemple, LinkedIn insère la valeur Nom du compte dans le champ de signature et ajoute dans le rapport d’audit un lien qui pointe vers le profil LinkedIn utilisé pour l’authentification.

social_audit_report


Signature par authentification Adobe Sign

L’authentification Adobe Sign exige que le signataire saisisse ses informations d’identification Adobe Sign pour pouvoir accéder à l’accord.

Ce processus est semblable à la méthode d’authentification de l’identité sociale susmentionnée. Toutefois, Adobe Sign est la seule option d’authentification proposée. 

  • Cette méthode s’avère très utile pour les processus d’authentification internes, lorsque vous savez que le destinataire a un compte Adobe Sign.
  • Si le destinataire ne possède pas de mot de passe Adobe Sign, il doit utiliser son adresse électronique (pour définir un mot de passe) avant de pouvoir accéder à l’accord.
adobe_sign_authentication

Par défaut, le panneau d’authentification insère l’adresse électronique du destinataire.

  • Vous pouvez contacter votre gestionnaire de réussite pour lui demander de modifier la valeur par défaut de manière à laisser le champ d’adresse électronique vide.
adobe_sign_authenticationgump

Le rapport d’audit indique clairement que l’identité du destinataire a été vérifiée avec l’authentification Adobe Sign.

adobe_authenticationauditreport


Authentification fondée sur les connaissances

Cette méthode d’authentification de haut niveau est utilisée principalement au sein des établissements financiers et dans d’autres scénarios qui nécessitent une vérification rigoureuse de l’authenticité du signataire.

Le signataire est invité à entrer des informations personnelles qui seront ensuite utilisées par l’application d’authentification fondée sur les connaissances pour formuler plusieurs questions significatives personnalisées en fonction de son passé (en utilisant les bases de données publiques). Pour accéder à l’accord, le destinataire doit répondre correctement à chaque question.

Le destinataire dispose d’un nombre limité de tentatives pour répondre correctement aux questions ; ensuite, l’accord est annulé et l’expéditeur en est averti.

Adobe fournit cette fonction par le biais d’un partenariat avec LexisNexis Risk Solutions (et sa solution InstantID Q&A).

En savoir plus sur la vérification d’identité de LexisNexis.

kba_authentication

 

L’authentification fondée sur les connaissances réussie est consignée dans le rapport d’audit, y compris le jeton d’authentification de Lexis Nexis.

kba_authenticatedauditreport


Authentification par téléphone

L’authentification par téléphone fournit au destinataire un code à cinq chiffres qu’il devra saisir pour pouvoir accéder à l’accord.

  • Le numéro de téléphone doit être entré au moment de la création de l’accord.
  • Si un destinataire délègue son autorité de signature, il sera invité à fournir un numéro de téléphone valide pour le nouveau destinataire. Un numéro de téléphone correct doit être fourni pour que l’authentification réussisse.
  • Le destinataire peut choisir entre un message textuel (pour les téléphones intelligents qui peuvent recevoir des messages textuels) ou un appel vocal (si le téléphone ne permet pas de recevoir des messages textuels).
    • Le code d’authentification est valide pendant dix minutes après avoir été envoyé.
          
  • Seuls les quatre derniers chiffres du numéro de téléphone sont visibles. Si le destinataire détermine que le numéro de téléphone n’est pas correct, il peut cliquer sur un lien de courrier électronique figurant sous son nom pour contacter un responsable.
phone_authenticationrequest

 

Quand le destinataire clique sur le bouton Envoyer le code, la page s’actualise pour lui permettre d’entrer le code d’accès.

  • Il dispose de cinq tentatives de saisie du code correct.
  • S’il échoue à cinq reprises, l’accord est annulé et l’expéditeur en est informé.
phone_auth_entercode

 

Le rapport d’audit indique clairement qu’un numéro de téléphone a été utilisé pour la vérification. 

  • Seuls les quatre derniers chiffres du numéro de téléphone sont visibles.
phone_auth_auditreport


Pièce d’identité officielle

Remarque :

L’authentification par pièce d’identité officielle est actuellement disponible en version limitée.

Contactez votre gestionnaire de réussite si vous souhaitez pouvoir accéder à cette nouvelle fonctionnalité.

L’authentification par pièce d’identité officielle utilise une image fournie par le destinataire d’une pièce d’identité officielle, ainsi qu’un selfie, afin d’établir un dossier de vérification rigoureux.

Les documents pris en charge sont les suivants :

  • Passeport
    • Passeport conforme aux exigences de l’OACI
  • Carte d’identité nationale ou permis de conduire
    • États-Unis d’Amérique
    • Grande-Bretagne
    • Canada
    • France
    • Irlande
    • Italie
    • Pays-Bas
    • Espagne

Quand le destinataire clique sur le lien qui lui a été envoyé, il est invité à fournir un numéro de téléphone intelligent. L’application de capture d’images peut ainsi comparer l’identité à celle figurant dans la base de données gouvernementale.

  • Le processus de vérification dure 15 minutes à partir du moment où le destinataire a cliqué sur le lien électronique.
  • Une fois le message textuel envoyé, une confirmation s’affiche sur un fond bleu pour indiquer que le message est envoyé et que le lien qu’il contient expirera dans cinq minutes.

Remarque :

Si le processus de signature a été amorcé sur un téléphone portable, il ne vous sera pas demandé de fournir un numéro de téléphone.

gov_id_notificationmessage

 

Un message textuel avec un lien est envoyé sur le téléphone intelligent.

Quand le destinataire clique sur le lien, il peut choisir de s’authentifier avec une carte d’identité (ou un permis de conduire) ou un passeport.

gov_id_first_steps-400

 

S’il utilise une carte d’identité (ou un permis de conduire), l’application l’invite à photographier :

  • Le recto de la carte
  • Le verso de la carte
  • Lui-même

S’il utilise un passeport, seule une photo du passeport est exigée.

gov_id_front_andback-400

 

Au cours du processus de recueil et de vérification du contenu du document, la page de notification d’origine présente un message stipulant que les données sont en train d’être vérifiées.

gov_id_verificationinprocess

 

L’authentification de la pièce d’identité officielle numérisée se fait en temps réel, avec la validation d’une douzaine d’éléments qui composent ce document, dont :

  • la structure du document,
  • les données biographiques,
  • le code-barres PDF417 (le cas échéant),
  • la zone de lecture optique (le cas échéant),
  • les éléments de sécurité,
  • la zone de la photographie,
  • et la signature.

Le selfie est ensuite comparé à la photo sur le document afin de fournir une correspondance en temps réel du destinataire et de la pièce d’identité.

Informations complémentaires sur le processus d’authentification…

Le processus d’identification des pièces d’identité officielles d’Adobe Sign, qui fonctionne grâce à des algorithmes avancés de machine learning, permet à des sociétés du monde entier d’authentifier l’identité de leurs utilisateurs numériques, pour pouvoir en approuver la signature n’importe où et à n’importe quel moment.

Couche 1 :

La première couche de technologie fournit une méthode sécurisée et sans accroc, afin de valider le document d’identité présenté lors d’une transaction numérique. Cela permet de s’assurer que le document est authentique et qu’il n’a subi aucune modification.

L’association de la meilleure technologie de capture de sa catégorie et d’un système homologué de vérification de documents d’identité permet de valider une identité numérique de manière fiable, en toute transparence pour l’utilisateur.

La vérification de pièces d’identité officielles est disponible pour toutes les langues utilisant l’alphabet latin et prend en charge des milliers de documents d’identité nationaux et internationaux, dont :

  • les passeports,
  • les cartes d’identité,
  • et les permis de conduire.

 

Pour des résultats fiables, le service fournit :

  • la capture guidée des documents : les utilisateurs reçoivent des instructions pour la prise d’une photo de qualité, afin d’optimiser le processus ;
  • la classification des documents : des algorithmes de « vision par ordinateur » reconnaissent et classifient des milliers de documents officiels, ce qui permet la fiabilité de l’extraction des données et de la validation des documents ;
  • l’extraction des données : cela va au-delà d’une simple reconnaissance des caractères. Ce service décompose le document et analyse le contenu de chaque zone le constituant ;
  • l’évaluation de l’authenticité des éléments : plusieurs techniques d’intelligence artificielle différentes valident des douzaines d’éléments constituant le document d’identité, dont :
    • la structure du document,
    • les données biographiques,
    • le code-barres PDF417 (le cas échéant),
    • la zone de lecture optique (le cas échéant),
    • les éléments de sécurité,
    • la zone de la photographie,
    • signature

 

Couche 2 :

Une seconde couche d’authentification compare la photo extraite du document d’identité au selfie pris par l’utilisateur, grâce à un système de comparaison biométrique du visage, et détermine si l’utilisateur qui a envoyé le document d’identité en est bien le propriétaire.

Techniques de lutte contre l’usurpation d’identité

  • Pour s’assurer que l’utilisateur peut prendre un selfie de qualité dans des conditions optimales, on analyse l’image vidéo.
  • La luminosité, la mise au point et l’alignement comptent parmi les conditions qui sont évaluées.

 

Une fois ces deux étapes terminées, le destinataire a accès à l’accord.

  • Le nom du destinataire tel qu’il est présenté sur la pièce d’identité est importé dans le champ de signature et ne peut pas être modifié.
gov_id_success

Le destinataire dispose de cinq tentatives pour s’authentifier à l’aide de sa pièce d’identité. S’ils échouent à cinq reprises, l’accord est annulé et l’expéditeur en est averti.

 

Le rapport d’audit indique clairement que l’identité du destinataire a été vérifiée à l’aide d’une pièce d’identité officielle.

gov_id_auth_auditreport


Options de configuration

L’ensemble des méthodes et des options peut être configuré au niveau du compte ou du groupe.

  • Vous pouvez configurer chaque groupe selon vos besoins.

Lorsqu’une méthode d’authentification est activée, cela fait d’elle une option disponible pour :


Options pour un accès général aux options d’authentification

Quelques mots au sujet de la configuration des destinataires internes

La page Paramètres d’envoi comprend deux sections avec des options semblables.

  • Le groupe d’options supérieur établit les règles d’accès « générales ».
  • Le groupe inférieur permet d’appliquer un autre ensemble de règles à vos « destinataires internes ».
    • Les destinataires internes sont les destinataires (adresses électroniques) figurant dans votre compte Adobe Sign.
      • Ceci n’inclut pas nécessairement toutes les personnes de votre société.
      • Du point de vue de l’application, les destinataires d’un autre compte Adobe Sign ne sont pas « internes », même s’ils se trouvent dans votre société et partagent un même domaine de messagerie.

La configuration d’une autre méthode d’authentification pour les destinataires internes (authentification Adobe Sign par exemple) présente quelques avantages :

  • Les sources de frustration pour les signataires sont moins nombreuses.
  • Un processus de signature moins complexe accélère la signature par les destinataires qui pourraient devoir contresigner plusieurs accords.
  • Les coûts liés à une authentification de qualité supérieure peuvent être évités.

 

Options d’accès générales

Il existe trois options d’accès générales :

  • Exiger des expéditeurs qu’ils spécifient l’une des méthodes d’authentification autorisées pour les destinataires : si cette option est activée, l’adresse électronique sera supprimée de la liste des méthodes d’authentification. L’une des méthodes d’authentification à deux facteurs doit être sélectionnée.
    • Vous devrez choisir une méthode d’authentification par défaut.
  • Par défaut, utiliser la méthode suivante : établit la méthode par défaut insérée quand un destinataire est ajouté à un accord.
  • Autoriser les expéditeurs à modifier la méthode d’authentification par défaut : si cette option est activée, l’expéditeur pourra choisir dans une liste déroulante n’importe quelle méthode autorisée.
    • Si elle est désactivée, seule la méthode d’authentification par défaut peut être employée.
Controls

 

Options liées aux destinataires internes

Il existe également trois options liées aux destinataires internes :

  • Autoriser différentes méthodes d’authentification d’identité pour les destinataires internes : si cette option est activée, les destinataires internes appliqueront différentes règles d’authentification.
  • Par défaut, utiliser la méthode suivante : établit la méthode par défaut pour authentifier les destinataires internes.
  • Autoriser les expéditeurs à modifier la méthode d’authentification par défaut : permet à l’expéditeur de modifier la méthode d’authentification par défaut pour n’importe quelle autre option activée par l’administrateur.

Options de mot de passe

Le mot de passe de signature de l’accord s’accompagne de trois options de contrôle qui peuvent être configurées par l’administrateur sur la page Paramètres de sécurité :

  • Limiter le nombre de tentatives : activée par défaut. Si cette option est désactivée, le nombre de tentatives de saisie du mot de passe par les destinataires est illimité.
    • Autoriser XX tentatives par le signataire de saisir le mot de passe de l'accord avant d'annuler cet accord : l’administrateur peut définir le nombre maximal de tentatives d’authentification. Une fois ce nombre de tentatives atteint, l’accord est automatiquement annulé et l’expéditeur en est informé.
  • Sécurité du mot de passe de signature des accords : définit la complexité du mot de passe qui doit être entré quand l’expéditeur crée l’accord.

Remarque :

Les options de configuration des paramètres de sécurité sont visibles uniquement si la méthode d’authentification est activée sur la page Paramètres d’envoi.

agreememnt_passwordsettings

Options de réseaux sociaux

Par défaut, seules trois options d’identité web sont disponibles :

  • Google
  • LinkedIn
  • Facebook

Les clients d’entreprise peuvent demander à leur gestionnaire de réussite d’activer une ou plusieurs des options ci-dessous :

  • Yahoo
  • Twitter
  • Microsoft LiveID

Options d’authentification Adobe Sign

Par défaut, la méthode d’authentification Adobe Sign insère l’adresse électronique du destinataire dans la fenêtre d’authentification.

Si nécessaire, votre gestionnaire de réussite peut désactiver cette saisie automatique afin que le champ d’adresse électronique reste vierge pour que le destinataire puisse le remplir lui-même.

Options d’authentification fondée sur les connaissances

L’authentification fondée sur les connaissances comporte trois options configurables qui se trouvent sur la page Paramètres de sécurité :

  • Limiter le nombre de tentatives : activée par défaut. Si cette option est désactivée, le nombre de tentatives d’authentification par les destinataires est illimité.
    • Autoriser XX tentatives par le signataire de validation de son identité avant d’annuler l’accord : l’administrateur peut définir le nombre maximal de tentatives d’authentification. Une fois ce nombre de tentatives atteint, l’accord est automatiquement annulé et l’expéditeur en est informé.
  • Niveau de difficulté de l’authentification fondée sur les connaissances : définit la complexité du processus de validation :
    • Par défaut : les signataires devront répondre correctement à 3 questions. S’ils répondent correctement à 2 questions uniquement, ils devront répondre correctement à 2 nouvelles questions.
    • Difficile : les signataires devront répondre correctement à 4 questions. S’ils répondent correctement à 3 questions uniquement, ils devront répondre correctement à 2 nouvelles questions.

Remarque :

Les options de configuration des paramètres de sécurité sont visibles uniquement si la méthode d’authentification est activée sur la page Paramètres d’envoi.

kba_authenticationsecuritysettings

Options de téléphone

L’authentification par téléphone permet à l’administrateur de configurer le nombre maximal de tentatives avant que l’accord ne soit annulé.

Ce paramètre peut être configuré sur la page Paramètres de sécurité.

Remarque :

Les options de configuration des paramètres de sécurité sont visibles uniquement si la méthode d’authentification est activée sur la page Paramètres d’envoi.

phone_authenticationsecuritysettings

Remarque :

L’authentification par téléphone permet à l’utilisateur de personnaliser le message du SMS et d’insérer le nom de la société figurant dans le profil de l’expéditeur, au lieu de « Adobe Sign ». Cliquez ici pour en savoir plus.

Options d’authentification par pièce d’identité officielle

Remarque :

L’authentification par pièce d’identité officielle est actuellement disponible en version limitée.

Contactez votre gestionnaire de réussite si vous souhaitez pouvoir accéder à cette nouvelle fonctionnalité.

Pour pouvoir accéder à l’authentification par pièce d’identité officielle, un contrat doit avoir été conclu pour un volume annuel spécifique de destinataires. Tant que cette option n’a pas été configurée en amont, elle n’est pas visible dans l’interface des administrateurs.

Par défaut, le nombre de tentatives de vérification de l’identité est limité à cinq. Ce nombre peut être revu à la hausse ou à la baisse sur demande à votre gestionnaire de réussite.


Activation et désactivation

Le processus de vérification de l’adresse électronique par défaut pour les accords standard ne peut pas être aisément désactivé dans l’interface utilisateur. 

Les widgets sont l’exception (voir ci-dessous).

Les clients d’entreprise peuvent étudier des méthodes créatives (telles que l’API) avec leur gestionnaire de réussite afin de contourner les méthodes d’authentification si un processus est déjà en place pour satisfaire à l’externe aux exigences d’authentification.

Les méthodes d’authentification à deux facteurs sont activées ou désactivées dans l’interface de l’administrateur : Paramètres de compte > Paramètres d’envoi.

nav_to_identify_authenticationmethod


Désactivation de la vérification de l’adresse électronique du widget

Les widgets sont utilisés dans une multitude de cas uniques d’utilisation. L’exigence d’une authentification stricte des destinataires n’est pas si souvent exigée.  

Pour les comptes pour lesquels il n’est pas nécessaire d’authentifier les signatures de widget, il est possible de désactiver la vérification de l’adresse électronique en sélectionnant : Paramètres de compte > Préférences de signature > Vérification de l’adresse électronique du widget.

Remarque :

Ce paramètre désactive uniquement la vérification d’adresse électronique de la signature.

  • Ce paramètre s’applique à tous les widgets dans le compte ou le groupe où il est défini.

L’obligation de saisir un mot de passe pour accéder au widget, si elle a été définie, reste en vigueur.

disable_widget_identity

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne