After Effects comprend un large éventail d’effets de déformation, sous la forme de modules externes natifs et tiers, permettant de déformer (transformer) une image. Les effets Déformation offrent la possibilité de corriger ou de stabiliser les images avec une déformation d’obturation déroulante.

Effet Warping Bézier

Cet effet permet de définir la forme d’une image à l’aide d’une courbe de Bézier fermée le long du contour d’un calque. La courbe comprend quatre segments, Chaque segment comprend trois points (un sommet et deux tangentes).

Sur son site Web Video Copilot, Andrew Kramer propose un didacticiel vidéo expliquant l’utilisation de l’effet Warping Bézier.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Warping bézier (avant et après)
Image d’origine (en haut à gauche) et après application de l’effet Warping Bézier avec différentes valeurs (en bas à gauche et à droite)

La position des sommets et des tangentes détermine la taille et la forme d’un segment incurvé. Faites glisser ces points pour remodeler les courbes formant le contour de l’image et ainsi déformer cette dernière. Par exemple, vous pouvez utiliser l’effet Warping Bézier pour remodeler une image de telle sorte qu’elle épouse une autre image, comme lorsque vous collez une étiquette autour d’un bocal. L’effet Warping Bézier permet également de rectifier les éventuelles déformations optiques telles que l’effet « œil-de-poisson » (distorsion en barillet), susceptible de survenir en cas d’utilisation d’un objectif grand-angle. Cet effet vous donne la possibilité de remodeler l’image pour supprimer les déformations. Enfin, animez l’effet et sélectionnez une valeur d’élasticité élevée pour créer un effet de fluidité (par exemple, un dessert à base de gélatine ou un drapeau flottant dans le vent).

Effet Renflement

Cet effet permet de déformer une image autour d’un point déterminé pour faire apparaître un renflement orienté vers l’utilisateur ou en sens inverse, selon les options sélectionnées.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Renflement (avant et après)
Image d’origine (en haut à gauche) et après application de l’effet Renflement avec différentes valeurs (en bas à gauche et à droite)

Rayon horizontal et Rayon vertical

La largeur et la hauteur des zones déformées (en pixels). Vous pouvez également définir les valeurs de rayon en faisant glisser les poignées de sélection du calque.

Hauteur

Profondeur du renflement. Les valeurs positives rapprochent le renflement de l’utilisateur. Les valeurs négatives, au contraire, l’en éloignent.

Evasement

Inclinaison des faces du renflement. Un évasement de 0 produit un renflement abrupt et prononcé.

Lissage

Degré de lissage (fusion des couleurs) appliqué au contour du renflement. Le lissage est appliqué uniquement lorsque l’option de qualité optimale est sélectionnée pour le calque.

Exclure les contours

Empêche le renflement des contours du calque.

Effet Quatre coins

Cet effet permet de déformer une image en changeant la position de ses quatre coins. Il permet notamment d’étirer, de rétrécir, d’incliner ou de tordre une image. Il peut également être utilisé pour simuler une perspective ou un mouvement de rotation par rapport au contour d’un calque (par exemple, l’ouverture d’une porte). Vous pouvez par ailleurs employer cet effet pour associer un calque à une zone rectangulaire animée faisant l’objet d’un suivi de cible. Vous pouvez aussi déplacer les coins dans le panneau Composition, le panneau Montage ou le panneau Effets.

Cet effet fonctionne avec les modes 8 bpc, 16 bpc et 32 bpc.

Effet Quatre coins (avant et après)
Image d’origine (en haut à gauche), coin déplacé (en bas à gauche) et image finale (en bas à droite)

Le forum AE Enhancers décrit et pointe vers une animation prédéfinie de Donat van Bellinghen pour le redimensionnement d’un jeu de points de l’effet Quatre coins.

L’effet CC Power Pin (un des modules externes Cycore FX inclus avec After Effects) fournit quelques fonctionnalités supplémentaires. Pour plus de détails, rendez-vous sur le site Web Cycore.

Effet Dispersion

L’effet Dispersion permet de déformer un calque en déplaçant des pixels horizontalement et verticalement selon les valeurs chromatiques des pixels dans le calque de paramètres spécifié par le paramètre Calque de référence. Le type de déformation ainsi obtenu varie considérablement selon le calque de paramètres et les options que vous sélectionnez.

Cet effet fonctionne avec les modes 8 bpc, 16 bpc et 32 bpc.

Effet Dispersion (avant et après)
Image d’origine (en haut à gauche) dispersion (en bas à gauche) et image dispersée (en bas à droite)

La dispersion est déterminée par les valeurs chromatiques du calque de référence. Ces valeurs sont comprises entre 0 et 255. Chaque valeur est convertie en une échelle allant de -1 à 1. La dispersion est calculée en multipliant la valeur convertie par la dispersion maximale spécifiée. Une valeur chromatique de 0 produit une dispersion négative maximale (dispersion maximale de -1). Une valeur chromatique de 255 produit une dispersion positive maximale. Une valeur chromatique de 128 ne produit aucune dispersion.

L’effet utilise le calque de paramètres spécifié par l’option Calque de référence, sans tenir compte des effets ou masques. Si vous voulez utiliser le calque de paramètres avec ses effets, précomposez-le. Si le calque de paramètres n’est pas de la même taille que le calque auquel l’effet est appliqué, vous pouvez le centrer, l’agrandir ou le décomposer en mosaïque selon le paramètre défini dans l’option Disposition.

Sélectionnez Développer sortie pour permettre aux résultats de l’effet de s’étendre au-delà des contours d’origine du calque auquel il est appliqué. Sélectionnez l’option Reboucler pour copier les pixels déplacés en dehors des limites du calque d’origine vers le côté opposé du calque (les pixels poussés hors du côté droit figurent sur le côté gauche, etc.).

Ressources en ligne pour l’effet Dispersion

Sur son site Web, Rick Gerard propose des explications supplémentaires, ainsi qu’un exemple de projet utilisant l’effet Dispersion.

Dans un article PDF intitulé « Writing on the Wall » et publié sur le site Web Artbeats, Trish et Chris Meyer expliquent comment utiliser les modes de fusion, les styles de calque et l’effet Dispersion pour faire apparaître la fusion de texte comme un élément d’une surface.

Sur son site Web, Chris Zwar présente un exemple de projet qui utilise les effets Dispersion, Turbulences et Placage de texture, ainsi qu’une combinaison des effets Flou et Correction colorimétrique, pour créer une transition dans laquelle une image apparaît sous la forme d’une aquarelle délavée sur un morceau de papier rugueux.

Sur le site Web Slippery Rock NYC, Robert Powers propose un didacticiel vidéo qui explique comment créer et utiliser un cache de profondeur et comment l’utiliser comme calque de paramètres pour l’effet Dispersion. L’effet Lunettes 3D utilise ensuite le résultat afin de créer une image stéréoscopique.

Effet Fluidité

L’effet Fluidité permet d’étirer, de faire glisser, de faire pivoter, d’agrandir et de rétrécir certaines zones d’un calque. Plusieurs outils de l’effet Fluidité permettent de déformer la zone de tracé lorsque vous les faites glisser ou que vous maintenez le bouton de la souris enfoncé. La déformation se concentre au centre de la zone de tracé et l’effet s’intensifie lorsque vous maintenez le bouton de la souris enfoncé ou que vous faites glisser l’outil plusieurs fois sur une zone.

L’option Masque de zone figée vous permet de limiter la zone du calque à déformer. Utilisez l’option Mode de reconstruction pour atténuer ou annuler les déformations que vous avez créées.

L’effet Fluidité peut s’étendre au-delà des limites du calque cible. Cette extension est utile lorsque le calque cible est plus petit que la composition.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Fluidité (avant et après)
Image d’origine (en haut à gauche) et après application de l’effet Fluidité avec différentes valeurs (en bas à gauche et à droite)

Sur son site Web Video Copilot, Andrew Kramer propose un didacticiel vidéo dans lequel il explique comment utiliser l’effet Fluidité pour déformer (transformer) un visage humain en visage de démon.

Propriétés de masque

Masque de zone figée

Détermine la zone de l’image dans laquelle les paramètres d’opacité et de contour progressifs modifient la déformation. Les zones situées en dehors du masque sont déformées ; celles situées à l’intérieur sont déformées selon les paramètres d’opacité et de contour progressif du masque.

Opacité de masque

Détermine la manière dont la déformation affecte la zone au sein du masque. Si l’opacité est définie sur 100 %, la déformation n’affecte pas la zone au sein du masque. Si elle est définie sur 50 %, la zone au sein du masque est affectée. Si vous définissez une opacité de 100 %, assurez-vous d’appliquer un contour progressif pour éviter l’aspect irrégulier des contours du masque.

Contour progressif du masque

Largeur de contour progressif utilisée pour fusionner les pixels de la zone masquée avec ceux de la zone non masquée.

Outils

Déformation

Pousse les pixels vers l’avant lorsque vous faites glisser l’outil.

Turbulence

Brouille légèrement les pixels. Ce paramètre permet ainsi de créer du feu, des nuages, des vagues et d’autres effets similaires.

Tourbillon horaire

Fait pivoter les pixels dans le sens des aiguilles d’une montre lorsque vous maintenez le bouton de la souris enfoncé ou faites glisser l’outil.

Tourbillon antihoraire

Fait pivoter les pixels dans le sens inverse des aiguilles d’une montre lorsque vous maintenez le bouton de la souris enfoncé ou faites glisser l’outil.

Contraction

Rapproche les pixels du centre de la zone de tracé lorsque vous maintenez le bouton de la souris enfoncé ou faites glisser l’outil.

Dilatation

Eloigne les pixels du centre de la zone de tracé lorsque vous maintenez le bouton de la souris enfoncé ou faites glisser l’outil.

Glissement des pixels

Déplace les pixels perpendiculairement à la direction du tracé.

Réflexion

Copie les pixels dans la zone de tracé.

Dupliquer

Copie les déformations créées autour d’un emplacement source et les colle à l’emplacement actuel du pointeur de la souris. Définissez l’emplacement source en cliquant sur le point source tout en maintenant la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée.

Reconstruction

Annule les déformations ou les applique de manière différente.

Déformation d’une image à l’aide de l’effet Fluidité

  1. Sélectionnez le calque, puis choisissez Effet > Déformation > Fluidité.
  2. Dans le panneau Calque, créez un masque pour figer certaines zones de l’image, puis définissez les propriétés de masque.
  3. Dans le panneau Options d’effet, procédez comme suit :
    • Choisissez le masque que vous avez créé dans le menu Masque de zone figée.

    • Définissez l’épaisseur et la pression du pinceau. Une pression faible vous permet d’effectuer les modifications plus lentement et de vous arrêter exactement lorsque vous le voulez.

    • Définissez une variation de turbulence pour définir l’intensité de l’effet de l’outil Turbulence.

    • Sélectionnez Afficher le filet sous Options d’affichage.

    • Définissez, si besoin est, un décalage du filet de distorsion.

    • Faites glisser le curseur Pourcentage de distorsion pour définir le degré de déformation.

  4. Utilisez les outils pour déformer l’aperçu de l’image.
  5. Utilisez l’outil Reconstruction pour inverser entièrement ou partiellement les déformations ou pour modifier l’image de façon différente.

Annulation des déformations avec l’effet Fluidité

Utilisez l’outil Reconstruction et ses modes pour annuler les déformations ou les appliquer de façon différente.

  1. Sélectionnez l’outil Reconstruction, puis choisissez un mode dans le menu contextuel Mode de reconstruction :

    Original

    Rétablit les zones non figées à l’état précédant la déformation.

    Dispersion

    Reconstruit les zones non figées pour reproduire la dispersion au point de départ de la reconstruction. Vous pouvez utiliser l’option Dispersion pour déplacer tout ou partie de l’image d’aperçu vers un autre emplacement.

    Modulation

    Reconstruit des zones non figées pour reproduire la dispersion, la rotation et l’échelle globale du point de départ.

    Transformation affine

    Reconstruit les zones non figées pour reproduire toutes les déformations locales existantes au point de départ, y compris la dispersion, la rotation, la mise à l’échelle horizontale et verticale et l’inclinaison.

  2. Faites glisser la zone à rétablir. Le rétablissement s’effectue plus rapidement au centre du tracé.

Effet Loupe

L’effet Loupe agrandit l’image entière ou une partie de l’image. Cet effet agit comme une loupe sur une zone de l’image. Vous pouvez aussi l’utiliser pour mettre à l’échelle l’image entière selon un facteur supérieur à 100 % tout en conservant la même résolution.

Cet effet fonctionne en mode 8 bits par couche (bpc).

Effet Loupe
Image d’origine (en haut à gauche) et après application de l’effet Loupe avec différentes valeurs (en bas à gauche et à droite)

Forme

Forme de la zone agrandie.

Centrer

Centre de la zone agrandie.

Zoom

Pourcentage de mise à l’échelle de la zone agrandie.

Interdépendance

Manière dont le paramètre Zoom modifie la taille et les contours de la zone agrandie. Si l’option Interdépendance n’est pas réglée sur Aucune, l’option Redimensionner le calque est désactivée.

Aucun

La taille et le contour progressif de la zone agrandie ne dépendent pas du paramètre Zoom.

Taille-zoom

Le rayon de la zone agrandie est égal à la valeur Zoom (un pourcentage) multipliée par la valeur Taille.

Taille/contour progressif-zoom

Le rayon de la zone agrandie est égal à la valeur Zoom (un pourcentage) multipliée par la valeur Taille. L’épaisseur de lissage du contour est égale à la valeur Zoom multipliée par la valeur Contour progressif.

Taille

Taille en pixels de la zone agrandie.

Contour progressif

Valeur du contour progressif, en pixels.

Opacité

Opacité de la zone agrandie, en pourcentage de l’opacité du calque d’origine.

Échelle

Type de mise à l’échelle utilisé pour agrandir l’image :

Standard

Cette méthode conserve la netteté de l’image mais produit des contours pixellisés avec les valeurs élevées.

Lissage

Utilise des algorithmes de courbes splines. Si vous agrandissez l’image au-delà de 100 %, cette option réduit la pixellisation des contours et conserve la qualité de l’image. Cette option donne de bons résultats avec des valeurs de zoom élevées.

Dispersion

Crée un flou ou insère du bruit dans l’image lors de son agrandissement.

Mode de fusion

Mode de fusion utilisé pour combiner la zone agrandie et le calque d’origine. Le paramètre Aucun affiche des pixels transparents autour de la zone agrandie.

Redimensionner le calque

Si l’option Redimensionner le calque est sélectionnée, la zone agrandie peut s’étendre au-delà des limites du calque d’origine.

Effet Warping avec maillage

Cet effet permet d’insérer une grille de facettes de Bézier sur un calque que vous pouvez remanier pour déformer certaines zones d’une image. Chaque coin d’une facette comprend un sommet et deux à quatre tangentes (points articulant l’inflexion du segment de droite qui forme le contour de cette facette). Le nombre de tangentes dépend de la position du sommet (dans un coin, sur un côté ou dans la grille). Déplacez les sommets et les tangentes pour remodeler la forme du segment incurvé. Plus la grille est dense, plus les réglages de la zone de l’image à l’intérieur de la facette sont précis.

L’effet Warping avec maillage est généralement utilisé pour transformer une paire d’images afin de créer une transition de l’une vers l’autre.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Warping avec maillage
Image d’origine (en haut à gauche) avec maillage de distorsion (en bas à gauche) et après application de l’effet Warping avec maillage (en bas à droite)

Remarque :

Pour sélectionner plusieurs sommets, maintenez la touche Maj enfoncée, puis cliquez sur les sommets.

Lignes, Colonnes

Vous pouvez définir jusqu’à 31 facettes verticalement (Lignes) ou horizontalement (Colonnes). Pour une déformation à grande échelle, utilisez un nombre de facettes peu élevé. Pour un contrôle plus précis, utilisez davantage de facettes. Faites glisser les sommets et les tangentes pour remodeler la grille. L’image est calquée sur la forme de la grille, selon le paramètre d’élasticité sélectionné et la limite créée par la facette adjacente.

Qualité

Définit le degré d’adéquation de l’image avec la forme définie par la courbe. Plus la valeur est élevée, plus l’image se fond avec la forme et plus le temps de rendu est long.

Maillage de distorsion

Cliquez sur le chronomètre pour animer la déformation dans le temps.

Remarque :

Chaque facette délimite une zone de déformation. Par exemple, lorsque vous étirez une facette, la zone de l’image à l’intérieur de la facette s’étend aussi, ce qui comprime la zone de l’image contenue dans la facette adjacente. Les limites de la facette adjacente protègent l’image qu’elle contient et empêchent sa compression totale. En d’autres termes, il est impossible de pousser une image hors de sa facette.

Effet Miroir

Cet effet réfléchit une image de part et d’autre d’une ligne.

Centre

Position de la ligne sur laquelle se produit la réflexion.

Angle

Angle de la ligne sur laquelle se produit la réflexion. Un angle de 0° reflète le côté gauche sur le côté droit. Un angle de 90° reflète la partie supérieure sur la partie inférieure.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Décalage

Cet effet permet de déplacer une image dans un calque. Les données visuelles supprimées d’un côté de l’image sont visibles de l’autre côté. Une utilisation de l’effet Décalage consiste à créer un arrière-plan en boucle à partir d’un calque. Lorsque vous sélectionnez la qualité optimale, le décalage est effectué avec une grande précision (de l’ordre du sous-pixel).

Sur le forum AE Enhancers, Lloyd Alvarez propose une expression simple que vous pouvez appliquer à la propriété Décaler vers pour simuler un projecteur de film mal synchronisé.

Décaler vers

Nouvelle position du point central de l’image d’origine.

Part de l’original

Transparence de l’effet. Le résultat de cet effet se fond avec l’image d’origine, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins l’effet affecte le calque. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, aucun résultat n’est visible sur le calque. Si vous définissez cette valeur sur 0 %, l’image d’origine n’apparaît pas.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Compensation optique

Cet effet permet de compenser la déformation de l’objectif. En effet, la combinaison d’éléments avec des déformations d’objectif hétérogènes peut produire des anomalies dans une animation. Par exemple, les objets faisant l’objet d’un suivi dans une scène déformée sont mal équilibrés avec la scène elle-même puisque les objets linéaires ne suivent pas la déformation de la scène.

Cet effet fonctionne avec les modes 8 bpc, 16 bpc et 32 bpc.

Angle d’ouverture (FOV)

Le champ angulaire (FOV, Field of View) du métrage déformé. Ce dernier dépend de la taille du calque source et de l’orientation de l’angle lui-même. La déformation dépend de l’angle d’ouverture choisi. Aucune règle générale ne définit la valeur d’angle d’ouverture (FOV) applicable aux différents objectifs. L’agrandissement réduit l’angle d’ouverture, tandis que la réduction l’augmente. Par conséquent, si le métrage comprend des valeurs de zoom différentes, vous devez animer la valeur d’angle d’ouverture.

Inverser la déformation de la lentille

Annule la déformation de la lentille. Par exemple, pour supprimer la déformation d’un objectif grand angle, définissez le paramètre Angle d’ouverture sur 40,0 et sélectionnez Inverser la déformation de la lentille. La sélection de cette option active l’option Redimensionner.

Orient. auto angle ouverture

Axe sur lequel repose la valeur Angle d’ouverture, ce qui est utile lorsque vous mettez en adéquation des éléments générés par ordinateur avec l’angle de rendu.

Centre

Définit un point de vue central différent, ce qui est utile lorsque vous utilisez des objectifs personnalisés non centrés. Cependant, dans la plupart des cas, cette option ne doit pas être modifiée.

Pixels optimaux

Conserve autant d’informations de pixels que possible au cours de la déformation. Lorsque cette propriété est sélectionnée, vous ne pouvez pas inverser les valeurs de l’angle d’ouverture.

Redimensionner

Redimensionne le calque lorsque la déformation appliquée étend le calque au-delà de ses limites. Pour utiliser cette option, commencez par sélectionner Inverser la déformation de la lentille, puis choisissez une option. Non empêche le redimensionnement du calque. Max 2X redimensionne le calque en multipliant jusqu’à deux fois la largeur et la hauteur d’origine. Max 4X redimensionne le calque en multipliant jusqu’à quatre fois la largeur et la hauteur d’origine. Non limité redimensionne le calque conformément à son extension. Ce paramètre nécessite une quantité de mémoire plus importante.

Ajout et ajustement d’une déformation de la lentille avec l’effet Compensation optique

La mise en adéquation de valeurs d’angle d’ouverture requiert des calques de taille égale. Cependant, si vous sélectionnez Redimensionner, vous pouvez appliquer de nouveau l’effet Compensation optique et annuler la déformation en utilisant la même valeur (inversée). Vous pouvez ensuite appliquer un autre effet entre les deux instances de l’effet Compensation optique.

Si vous redimensionnez un calque à l’aide de l’effet Compensation optique, puis le précomposez dans une composition plus grande, vous devez d’abord agrandir le calque précomposé si vous souhaitez annuler la déformation à l’aide de la même valeur. Celui-ci doit en effet pouvoir contenir le calque étendu.

  1. Sélectionnez le calque déformé, puis choisissez Effet > Déformation > Compensation optique.
  2. Dans le panneau Options d’effet, réglez l’angle d’ouverture jusqu’à ce qu’un contour ou un trait déformé apparaisse droit. Prenez bien note de la valeur de l’angle d’ouverture choisie.
  3. Sélectionnez ensuite le calque contenant les objets graphiques à déformer et appliquez-lui l’effet Compensation optique avec la valeur d’angle d’ouverture utilisée à l’étape 2.
  4. Sélectionnez Inverser la déformation de la lentille.
  5. Supprimez l’effet Compensation optique du calque du métrage.

Effet Coordonnées polaires

Cet effet permet de déformer un calque en transposant chaque pixel du système de coordonnées (x,y) du calque vers sa position équivalente du système de coordonnées polaires (ou inversement). Vous obtenez des déformations inhabituelles et surprenantes qui peuvent varier considérablement en fonction de l’image et des options que vous sélectionnez. Les points du système de coordonnées standard sont définis en mesurant la distance horizontale (axe des x) et verticale (axe des y) par rapport à l’origine. Chaque point est noté de la manière suivante : (x,y). Le système de coordonnées polaires définit des points en mesurant la longueur d’un rayon par rapport à l’origine (r) et l’angle par rapport à l’axe x (). Chaque point est noté de la manière suivante : (r,).

Cet effet fonctionne avec les modes 8 bpc, 16 bpc et 32 bpc.

Effet Coordonnées polaires
Image d’origine (en haut à gauche) et après application de l’effet Coordonnées polaires avec différentes valeurs (en bas à gauche et à droite)

Sur son blog ProLost, Stu Maschwitz propose un exemple de projet qui utilise les effets Bruit fractal et Colorama pour créer le halo du soleil, puis l’effet Coordonnées polaires pour former un cercle enveloppant la ligne de bruit.

Interpolation

Définit le degré de déformation. A 0 %, aucune distorsion ne se produit.

Type de conversion

Processus de conversion à utiliser.

Rect. -> polaire

Déplace les pixels en utilisant les coordonnées (x,y) de chaque pixel comme des coordonnées (r, ). Par exemple, des coordonnées (x,y) de (2,3) deviennent des coordonnées polaires avec un rayon de 2 et un angle de 3 degrés. Les lignes horizontales se transforment en cercles, et les lignes verticales en lignes radiales.

Polaire -> rect.

Déplace les pixels en utilisant les coordonnées (r,) de chaque pixel comme coordonnées (x,y). Par exemple, des coordonnées polaires de rayon 10 et d’angle de 45° deviennent des coordonnées (x,y) de (10,45).

Effet Remodeler

Cet effet permet de convertir une forme en une autre sur le même calque, en faisant glisser dans le même temps l’image sous-jacente. Le système déforme l’image en fonction de la forme de la nouvelle zone. Vous créez ou importez jusqu’à trois masques pour définir la zone à déformer : le masque de départ, le masque d’arrivée et le masque de bordure (facultatif).

Sur le site Web Creative COW, Chris Zwar propose un didacticiel qui présente l’utilisation de l’effet Remodeler pour transformer un visage en un autre par interpolation. Ce didacticiel offre de nombreux conseils utiles pour l’utilisation et la modification des points de correspondance.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Remodeler
Image d’origine constituée de trois masques (en haut à gauche) et après application de l’effet Remodeler avec différentes valeurs (en bas à gauche et à droite)

Par défaut, After Effects affecte une fonction (de départ, d’arrivée ou de bordure) aux masques selon l’ordre de création ou d’importation. Vous pouvez également définir d’autres masques. Utilisez un tracé fermé pour chaque masque. Les trois masques doivent se trouver sur le calque auquel vous appliquez l’effet Remodeler. Vous pouvez toutefois copier des masques d’un autre calque.

Masque de départ

Masque contenant la zone d’image à remodeler. Par défaut, le second masque créé fait office de masque de départ dans After Effects. Dans les panneaux Composition et Calque, ce masque est identifié par un contour rouge.

Masque d’arrivée

Masque déterminant la forme de l’image finale. Par défaut, After Effects utilise le troisième masque créé comme masque d’arrivée. Dans les panneaux Composition et Calque, ce masque est identifié par un contour jaune.

Masque de bordure

Définit la partie de l’image à remodeler. L’effet ne s’applique pas aux éléments extérieurs à la bordure. Par défaut, After Effects utilise le premier masque créé comme masque de bordure. Dans les panneaux Composition et Calque, ce masque est identifié par un contour bleu.

Pourcent

Degré de remodelage. Cette valeur peut être utilisée pour créer des déformations partielles s’intensifiant de manière progressive.

Elasticité

Définit le degré d’adéquation de l’image avec la forme définie par la courbe. Rigide agit comme du caoutchouc froid pour un minimum de déformation. Extrafluide agit comme du caoutchouc chaud pour un maximum de déformation. Les autres paramètres produisent des degrés de déformation intermédiaires. Les paramètres d’élasticité les plus fluides nécessitent un temps de rendu accru. Si l’image finale ne suit pas la courbe attendue, tenez compte des consignes suivantes :

  • En général, choisissez le paramètre de rigidité maximale ne créant pas d’image polygonale. Utilisez un paramètre d’élasticité élevé si l’image finale présente un aspect polygonal mais des courbes lisses.

  • Utilisez le paramètre Rigide, Moins rigide ou Inférieure à la normale si les masques de départ et d’arrivée ont une forme identique et sont faiblement incurvés (peu de segments incurvés changeant radicalement de direction).

  • Utilisez le paramètre Normale, Absolument normale ou Supérieure à la moyenne si les masques de départ et d’arrivée sont dissemblables et moyennement incurvés.

  • Utilisez le paramètre Souple, Liquide ou Extrafluide si les masques sont dissemblables et extrêmement incurvés.

Paires de correspondances

Affiche le nombre de points du masque de départ associés ou mappés aux points du masque d’arrivée. Ces points figurent dans le panneau Composition et régissent l’interpolation de la déformation dans l’espace. Pour définir la déformation avec précision, vous pouvez ajouter, supprimer, ou déplacer les points sur l’un ou l’autre des masques.

Vous pouvez déplacer les points de correspondance avec l’outil Sélection, et ajouter ou supprimer des points de correspondance avec les outils Ajouter un sommet ou Supprimer un sommet, que vous activez en maintenant la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée. Vous ne pouvez manipuler les points de correspondance que lorsque l’instance d’effet est sélectionnée dans le panneau d’options d’effet.

Un masque peut contenir un nombre illimité de points de correspondance. Cependant, plus le nombre de points de correspondance est élevé, plus l’opération de rendu de l’effet est longue. Si la déformation a un aspect tordu, essayez d’ajouter davantage de points de correspondance à certains points distinctifs des masques. Des arcs de cercle trop différents entre des points de correspondance peuvent présenter un aspect tordu.

Méthode d’interpolation

Définit la manière dont After Effects détermine la déformation de chaque vidéo ou image d’animation entre deux images clés ou en l’absence d’image clé.

Discret

Ne nécessite aucune image clé, car la déformation est calculée à chaque image. Ce paramètre est le plus précis, mais il ralentit le rendu.

Linéaire

(Par défaut) Le paramètre Linéaire nécessite au minimum deux images clés et effectue une interpolation en ligne droite entre les images clés. Ce paramètre produit des modifications régulières entre les images clés et des modifications nettes au niveau des images clés.

Lisse

Nécessite au minimum trois images clés et arrondit la déformation selon des courbes cubiques, produisant ainsi des animations gracieuses.

Utilisation de l’effet Remodeler

  1. Ouvrez le calque dans le panneau Calque.
  2. Créez ou importez les masques de départ, d’arrivée et de bordure dans le calque.

    Remarque :

    Attribuez un nom à chacun pour les reconnaître facilement dans le menu Masque correspondant du panneau Options d’effet.

  3. Dans le panneau Montage, choisissez l’option Aucun dans le menu Mode pour chacun des masques.
  4. Positionnez le masque de bordure de façon à définir la zone qui n’est pas affectée par l’effet. Les zones à l’intérieur du masque de bordure sont déformées ; les autres ne le sont pas. Gardez le masque de bordure le plus loin possible des masques de départ et d’arrivée pour éviter tout repliement.

  5. Mettez à l’échelle, puis positionnez le masque de départ sur l’image.
  6. Mettez à l’échelle, puis positionnez le masque d’arrivée pour déterminer la forme finale. Les déformations fonctionnent mieux lorsque les masques de départ et d’arrivée se trouvent à peu près au même emplacement.
  7. Activez le panneau Composition ou le panneau Montage, sélectionnez le calque, puis choisissez Effet > Déformation > Remodeler.
  8. Dans les différents menus de masque, choisissez les masques de départ, d’arrivée et de bordure.
  9. Réglez l’option Pourcent, puis choisissez une option d’élasticité.
  10. Dans le panneau Composition, ajoutez, supprimez ou déplacez les points de correspondance des masques pour définir la déformation :
    • Pour ajouter un point, cliquez sur le masque tout en maintenant la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée.

    • Pour supprimer un point, cliquez sur le point tout en maintenant la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée.

    • Pour déplacer un point, faites-le glisser vers son nouvel emplacement.

    • Pour modifier l’interpolation d’un couple de points, cliquez sur un point tout en maintenant la touche Maj enfoncée. La méthode d’interpolation Lisse fonctionne mieux avec des masques ronds, tandis que l’interpolation linéaire est plus efficace avec des masques angulaires. Vous pouvez combiner l’interpolation lisse et linéaire dans une même composition.

  11. Choisissez une méthode d’interpolation, puis prévisualisez la déformation. Si les méthodes Linéaire et Lisse produisent des résultats insatisfaisants, ajoutez davantage d’images clés. Si la méthode Discret produit des résultats insatisfaisants, choisissez une méthode différente.

Effet Ondulation

Cet effet permet d’introduire une impression d’ondulation dans un calque déterminé, le mouvement s’effectuant en cercles concentriques par rapport à un point central. Cet effet est semblable à celui que vous obtenez en jetant une pierre dans une mare. Vous pouvez le configurer pour que les ondulations convergent vers le centre.

A l’aide de l’option Vitesse, vous pouvez animer les ondulations à une vitesse constante. Les images clés ne sont pas nécessaires. Vous pouvez également animer les ondulations avec une vitesse variable en créant des images clés pour l’option Phase.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Rayon

Définit la distance parcourue par les ondulations à partir du centre. Cette valeur est un pourcentage de la taille de l’image. Si le centre de l’ondulation est le centre du calque, et que le rayon a une valeur de 100, les ondulations se déplacent vers le contour de l’image. La valeur 0 ne produit aucun effet. Comme des ondulations à la surface de l’eau, les ondulations du calque deviennent plus petites à mesure qu’elles s’éloignent du centre.

Remarque :

Pour créer une ondulation d’une seule onde, définissez le rayon sur 100, la largeur de l’onde sur une valeur comprise entre 90 et 100 et la hauteur de l’onde selon votre goût.

Centre

Définit le centre de l’effet.

Type de conversion

Définit la méthode de création des ondulations. Le mode Asymétrique produit des ondulations plus réalistes et plus marquées, selon un mouvement latéral, tandis que le mode Symétrique produit une animation plus subtile, du centre vers l’extérieur.

Vitesse

Définit la vitesse à laquelle les ondulations s’éloignent du centre. Lorsque vous définissez une vitesse, les ondulations sont automatiquement animées à une vitesse constante (sans images clés) pendant une durée déterminée. Une valeur négative déplace les ondulations vers le centre. La valeur 0 ne produit aucun mouvement. Pour faire varier la vitesse au fil du temps, définissez cette option sur 0, puis créez une image clé pour l’option Phase du calque.

Période

Définit la distance, en pixels, entre les sommets de la vague. Les valeurs élevées produisent des formes allongées et ondulées, tandis que les valeurs faibles créent de multiples petites ondulations.

Amplitude

Définit la hauteur de la vague. Les valeurs élevées déforment énormément.

Phase

Définit le point de la vague marquant le début d’un cycle d’ondulation. La valeur par défaut, 0°, fait commencer la vague au milieu de sa pente descendante ; 90° fait commencer la vague au point le plus bas de son creux ; 180° fait commencer la vague au milieu de sa pente ascendante, et ainsi de suite.

Effet Maculage

Cet effet permet de déplacer une zone définie d’une image en étirant (en maculant) la zone qui l’entoure. Il convient d’utiliser des masques pour définir la zone à déformer.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Pour utiliser l’effet Maculage, commencez par créer ou importer deux masques : un masque de départ et un masque d’arrivée. Vous pouvez créer des masques sur un calque dans After Effects ou utiliser des masques créés dans Adobe Illustrator. Pour utiliser un masque Illustrator, copiez le masque, puis collez-le dans un calque dans After Effects. L’effet Maculage fonctionne uniquement avec des masques fermés. Si un masque est constitué d’un tracé ouvert, After Effects le ferme lorsque vous le sélectionnez. Les deux masques doivent se trouver sur le même calque que le métrage auquel vous appliquez l’effet Maculage. Vous pouvez toutefois copier des masques d’un autre calque.

Lorsque vous déplacez le masque de départ sur l’image, la partie de l’image située à l’intérieur du masque de bordure est étirée pour suivre le contour du masque de départ. Le masque de bordure tente d’empêcher l’étirement de l’image située à l’extérieur. La position originale (définie dans le panneau Calque) et la position de décalage du masque de départ sont affichées dans le panneau Composition. Une silhouette rouge clair indique la première position du masque source. Une silhouette foncée indique sa nouvelle position.

Vous pouvez animer la position, la taille et la rotation du masque de départ lors de son déplacement vers sa position de décalage. Vous pouvez également animer la position d’origine du masque de départ dans le panneau Calque.

Le traitement peut prendre plusieurs minutes lorsque vous sélectionnez certains paramètres. Le temps de calcul augmente à mesure que le masque de départ se rapproche du masque de bordure. Le traitement est interrompu lorsque vous cliquez sur une option.

Masque de départ

Définit un masque comme masque de départ. Par défaut, After Effects sélectionne comme masque de départ le second masque que vous créez ou importez pour le calque.

Remarque :

Définissez un masque de bordure et un masque de départ pour créer une déformation.  

Masque de bordure

Définit un masque comme masque de bordure. Par défaut, After Effects sélectionne comme masque de bordure le premier masque que vous créez ou importez.

Décalage du masque

Définit la position d’arrivée du masque de départ. Le décalage est une position définie par les coordonnées x et y, qui apparaissent à droite du bouton de décalage. Pour définir un emplacement de décalage, cliquez sur le bouton de décalage, puis cliquez sur l’image à l’emplacement souhaité. Pour définir la position de décalage à l’aide de valeurs numériques, saisissez une nouvelle valeur pour chaque axe. Si vous n’avez pas besoin de la précision fournie par la propriété Décalage du masque, vous pouvez tout simplement faire glisser la valeur de décalage du masque de départ dans le panneau Composition.

Remarque :

des ondulations indésirables peuvent survenir si le masque de départ est proche du masque de bordure au cours de l’animation.

Rotation du masque

Fait pivoter le masque de départ autour de son centre, entre 0 et 360 degrés.

Echelle du masque

Agrandit ou réduit le masque de départ (à sa position de décalage) par rapport à sa position d’origine.

Pourcent

Définit le pourcentage de maculage appliqué. Par exemple, avec un facteur de 50 %, l’effet applique la moitié du maculage défini par déplacement, mise à l’échelle et rotation du masque de départ. Cette valeur n’a aucune incidence sur les positions d’origine et de décalage du masque de départ ; elle agit uniquement sur le pourcentage de l’effet produit.

Elasticité

Définit le degré d’adéquation de l’image avec la forme définie par la courbe. L’option Rigide produit la déformation minimale, et l’option Extrafluide la déformation maximale. En général, utilisez le paramètre de rigidité maximale ne créant pas d’image polygonale.

Méthode d’interpolation

Définit une méthode d’interpolation entre les images clés. Le paramètre Linéaire nécessite au minimum deux images clés et effectue une interpolation en ligne droite entre les images clés. Cette option produit des animations dont les déformations changent aux images clés. Lisse nécessite au minimum trois images clés et arrondit la déformation selon des courbes cubiques, produisant ainsi des animations gracieuses. Si vous souhaitez obtenir une animation plus précise entre les images clés, ajoutez davantage d’images clés. Par exemple, une déformation représentant une rotation de 90 degrés entre deux images clés donne une impression de repli de l’image. Pour rendre cette déformation plus fluide, ajoutez une image clé tous les 10°.

Utilisation de l’effet Maculage

  1. Ouvrez le calque dans le panneau Calque.
  2. Créez ou collez les masques à utiliser comme masques de bordure et de départ.
  3. Positionnez le masque de bordure de façon à délimiter la zone à ne pas traiter.
  4. Mettez à l’échelle, puis positionnez le masque de départ sur la zone à déplacer.
  5. Activez le panneau Composition, puis choisissez Effet > Déformation > Maculage.
  6. Entrez un pourcentage pour définir le degré de maculage à appliquer.
  7. Dans le panneau Composition, déplacez le masque de départ vers sa position d’arrivée par glissement ou en spécifiant une valeur de décalage du masque.
  8. Utilisez l’option Rotation du masque pour faire pivoter le masque de départ, et utilisez l’option Echelle du masque pour le mettre à l’échelle.
  9. Réglez le curseur Pourcent à votre convenance, puis choisissez un paramètre d’élasticité.

Effet Sphérisation

Cet effet permet de déformer un calque en donnant une forme sphérique à une portion de l’image. Le paramètre de qualité du calque influe sur l’effet Sphérisation. La qualité Optimale permet d’obtenir une précision au sous-pixel près, tandis que la qualité Ebauche échantillonne au pixel le plus proche.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Géométrie

Cet effet applique au calque des transformations géométriques bidimensionnelles. Il vient compléter les propriétés de transformation disponibles pour chaque calque dans le panneau Montage. Les propriétés Point d’ancrage, Position, Rotation, Echelle et Opacité ont les mêmes fonctions que les propriétés de transformation des calques du panneau Montage.

Vous pouvez spécifier l’angle d’obturateur de flou de mouvement pour ce calque indépendamment de l’angle obturateur de la composition. (Pour ce faire, l’option Flou de mouvement doit être activée pour le calque et pour la composition.)

Remarque :

cet effet agit sur le calque d’entrée. Par conséquent, pour qu’un calque pivote autour du coin supérieur gauche, vous devez l’ouvrir dans le panneau Calque correspondant, sélectionner l’option Transformer, puis déplacer le point d’ancrage et la position vers le coin supérieur gauche.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Oblique

Inclinaison.

Axe oblique

Axe selon lequel l’inclinaison se produit.

Effet Turbulences

Cet effet insère des turbulences sur une image d’après le bruit fractal. Vous pouvez notamment l’utiliser pour reproduire l’aspect de l’eau qui coule, de miroirs dans une salle de jeux et de drapeaux flottants.

Cet effet fonctionne avec les modes 8 bpc, 16 bpc et 32 bpc.

Balayage

Type de turbulence utilisé. Les paramètres Turbulent +lisse, Renflement +lisse et Torsion +lisse ont les mêmes fonctions que les paramètres Turbulent, Renflement et Torsion, à cette exception près que les options +lisse produisent des déformations plus lisses et que leur temps de rendu est plus long. Le paramètre Balayage vertical déforme l’image verticalement, tandis que le paramètre Balayage horizontal déforme l’image horizontalement. Enfin, le paramètre Balayage croisé déforme l’image verticalement et horizontalement.

Quantité

Les valeurs élevées accentuent la déformation.

Taille

Les valeurs élevées étendent les zones de déformation.

Décalage (Turbulence)

Définit la partie de la forme fractale utilisée pour créer la distorsion.

Complexité

Définit le niveau de détail dans la turbulence. Les valeurs faibles produisent des distorsions plus lisses.

Evolution

L’activation de cette option modifie progressivement la turbulence dans le temps.

Remarque :

bien que la valeur Evolution soit définie en nombre d’unités appelées révolutions, il faut bien comprendre que ces révolutions sont progressives. L’état de l’évolution poursuit sa progression indéfiniment avec chaque nouvelle valeur. Utilisez l’option Evolution du cycle pour rétablir l’état d’origine du paramètre Evolution à chaque révolution.

Options d’évolution

Ces options permettent de créer un rendu de l’effet sur un cycle court, puis de le boucler sur la durée du calque. Utilisez-les pour obtenir un prérendu en boucle de vos éléments de turbulence et accélérer ainsi le temps de rendu.

Evolution du cycle

Crée une boucle qui ramène l’état de l’évolution à son point de départ.

Cycle

Le nombre de révolutions du paramètre Evolution que le bruit fractal parcourt avant de se répéter. Le laps de temps entre les images clés Evolution détermine la durée des cycles d’évolution.

Remarque :

L’option Cycle affecte uniquement l’état de la fractale, et non la géométrie ou d’autres paramètres, afin que vous puissiez obtenir des résultats différents avec des valeurs Taille ou Décalage différentes.

Générateur aléatoire

Spécifie une valeur à partir de laquelle le bruit fractal sera généré. L’animation de cette propriété produit le clignotement d’un ensemble de formes fractales vers un autre (dans le même type fractal), ce qui, en général, n’est pas le résultat souhaité. Pour obtenir une transition progressive du bruit fractal, animez la propriété Evolution.

Remarque :

Vous pouvez créer des animations de turbulence en réutilisant les cycles d’évolution créés précédemment et en changeant seulement la valeur Générateur aléatoire. En spécifiant une nouvelle valeur Générateur aléatoire, vous modifiez le motif de bruit sans perturber l’animation de la propriété Evolution.

Exclure

Spécifie quels contours stabiliser pour que les pixels le long de ces contours ne soient pas déplacés.

Redimensionner le calque

Active l’image déformée pour l’étendre au-delà des limites d’origine du calque.

Création d’une boucle simple à l’aide de l’effet Turbulences

  1. Définissez deux images clés pour l’option Evolution en vous limitant à des révolutions complètes.
  2. Réglez la période autorisée entre les images clés, ainsi que le nombre de révolutions du paramètre Evolution jusqu’à ce que vous soyez satisfait de l’aspect obtenu.
  3. Sélectionnez Evolution du cycle.
  4. Définissez une valeur de cycle divisible par le nombre de révolutions défini pour le paramètre Evolution.
  5. Dans le panneau Montage, déplacez le repère d’instant courant à l’endroit où le cycle se termine. Par exemple, si la valeur Cycle est égale à 2, repérez l’image où la valeur d’évolution est réglée sur 2 révolutions.
  6. Le déplacement du repère d’instant courant garantit une boucle simple sans aucune image dupliquée.
  7. Appuyez sur la touche de crochet droit (]) pour déplacer le point de sortie sur l’instant courant.
  8. Effectuez un prérendu du calque, puis importez-le dans le projet.
  9. Définissez une lecture en boucle pour ce métrage prérendu (voir Lecture en boucle d’un métrage).

    Remarque :

    si vous définissez des images clés pour toute autre option, vous devez rétablir leur paramétrage par défaut au point de départ de la répétition du cycle dans le panneau Montage. A défaut, ces propriétés ne seront pas animées en boucle.

Effet Tourbillon

L’effet Tourbillon permet de déformer une image en effectuant une rotation du calque autour de son centre. L’image est déformée de manière plus nette au centre que sur les contours, en créant un effet tourbillonnant lorsque les paramètres sont définis sur des valeurs très élevées ou très faibles. Cet effet ayant un fort pouvoir déformant, After Effects emploie des techniques de lissage spéciales garantissant une qualité d’image optimale, ce qui explique la longueur du rendu.

Cet effet fonctionne avec les modes 8 bpc, 16 bpc et 32 bpc.

Angle

Amplitude du tourbillon de l’image. Les valeurs positives produisent un tourbillon horaire, et inversement. Pour un résultat de tourbillon, animez l’angle.

Rayon

Définit l’extension du tourbillon par rapport au centre. Cette valeur est un pourcentage de la largeur ou de la hauteur du calque (la plus élevée des deux). Une valeur égale à 50, par exemple, produit un tourbillon s’étendant au-delà du contour du calque.

Effet Déformation

Cet effet permet de déformer des calques. Les styles de déformation sont très semblables à ceux proposés par Adobe Illustrator et à l’effet Déformer le texte d’Adobe Photoshop.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Effet Déformation
Application de l’effet Déformation à un calque

Effet Stabilisation de déformation

Stabilisation de déformation est une nouvelle option permettant de stabiliser un métrage. Pour plus d’informations, voir Stabilisation du mouvement avec l’effet Stabilisation de déformation (CS5.5 et versions ultérieures).

Effet Onde progressive

Cet effet simule une vague traversant une image, Vous pouvez créer diverses ondes, notamment des ondes carrées, circulaires ou sinusoïdales. L’effet Onde progressive est automatiquement animé à vitesse constante pendant la durée spécifiée (sans images clés ou expressions). Pour varier les vitesses, définissez des images clés ou des expressions.

Cet effet fonctionne en mode 8 bpc et 16 bpc.

Forme

Forme de l’onde.

Amplitude

Distance, en pixels, entre les sommets de l’onde.

Période

Taille de l’onde en pixels.

Direction

Le sens de balayage des ondes sur l’image. Par exemple, une valeur de 225 degrés les déplace en diagonale, de la partie supérieure droite vers la partie inférieure gauche.

Vitesse

Vitesse (en cycles par seconde) de déplacement des ondes. Une valeur négative inverse le sens des ondulations, et une valeur égale à 0 ne produit aucun mouvement. Pour faire varier la vitesse dans le temps, réglez cette option sur 0, puis créez des images clés ou des expressions pour la propriété Phase.

Exclure

Spécifie quels contours stabiliser pour que les pixels le long de ces contours ne soient pas déplacés.

Phase

Point de l’onde marquant le début d’un cycle d’ondulation. Par exemple, 0° fait commencer l’onde au milieu de sa pente et 90° la fait commencer au point le plus bas de son creux.

Lissage

Définit le degré de lissage ou d’atténuation des contours à appliquer à l’image. Dans de nombreux cas, des valeurs faibles de lissage suffisent à produire des résultats satisfaisants, les valeurs élevées ayant pour effet d’augmenter considérablement le temps de rendu. Le lissage est appliqué uniquement lorsque l’option de qualité optimale est sélectionnée pour le calque.

Effets tiers

Les effets tiers de cette catégorie inclus dans After Effects sont les suivants :

  • Effet CC Bend It

  • Effet CC Bender

  • Effet CC Blobbylize

  • Effet CC Flo Motion

  • Effet CC Griddler

  • Effet CC Lens

  • Effet CC Page Turn

  • Effet CC Power Pin

  • Effet CC Ripple Pulse

  • Effet CC Slant

  • Effet CC Smear

  • Effet CC Split

  • Effet CC Split 2

  • Effet CC Tiler

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne