Guide d'utilisation Annuler

Recommandations matérielles pour Premiere Pro et After Effects

  1. Guide de lʼutilisateur dʼAdobe Premiere Pro
  2. Versions Beta
    1. Présentation du programme Beta
    2. Accueil de la version Beta de Premiere Pro
  3. Prise en main
    1. Prise en main dʼAdobe Premiere Pro
    2. Nouveautés d’Adobe Premiere Pro
    3. Notes de mise à jour | Premiere Pro
    4. Raccourcis clavier dans Premiere Pro
    5. Accessibilité dans Premiere Pro
    6. Guide de workflow long et épisodique
  4. Configuration requise pour le matériel et le système d’exploitation
    1. Recommandations matérielles
    2. Configuration requise
    3. Configuration requise pour le GPU et le pilote GPU
    4. Rendu et codage/décodage matériel à accélération GPU
  5. Créer des projets
    1. Création d’un nouveau projet
    2. Ouvrir des projets
    3. Déplacer et supprimer des projets
    4. Utiliser plusieurs projets ouverts en parallèle
    5. Utilisation des raccourcis de projet
    6. Rétrocompatibilité des projets Adobe Premiere Pro
    7. Ouverture et montage de projets Premiere Rush dans Premiere Pro
    8. Bonnes pratiques : créez vos propres modèles de projets
  6. Espaces de travail et workflows
    1. Espaces de travail
    2. FAQ | Importation et exportation dans Premiere Pro
    3. Utilisation des panneaux
    4. Commandes tactiles et gestuelles Windows
    5. Utiliser Premiere Pro dans une configuration à deux moniteurs
  7. Acquisition et importation
    1. Acquisition
      1. Acquisition et numérisation de métrage
      2. Acquisition de vidéos HD, DV ou HDV
      3. Acquisition et réacquisition en série
      4. Configuration dʼun système pour lʼacquisition HD, DV ou HDV
    2. Importation
      1. Transférer des fichiers
      2. Importation dʼimages fixes
      3. Importation dʼéléments audio numériques
    3. Importation depuis Avid ou Final Cut
      1. Importation de fichiers de projet AAF depuis Avid Media Composer
      2. Importation de fichiers de projet XML à partir de Final Cut Pro 7 et Final Cut Pro X
    4. Formats de fichiers pris en charge
    5. Numérisation de contenu vidéo analogique
    6. Utilisation du code temporel
  8. Montage
    1. Séquences
      1. Création et modification de séquences
      2. Ajout dʼéléments à des séquences
      3. Réorganisation des éléments dans une séquence
      4. Recherche, sélection et regroupement dʼéléments dans une séquence
      5. Montage à partir de séquences chargées dans le Moniteur source
      6. Simplification des séquences
      7. Rendu et prévisualisation de séquences
      8. Utilisation des marques
      9. Correction de la source et ciblage des pistes
      10. Détection de montage de scène
    2. Vidéo
      1. Création et lecture dʼéléments
      2. Raccord des éléments
      3. Synchronisation de données audio et vidéo avec l’option Fusionner les éléments
      4. Rendu et remplacement des médias
      5. Annulation, historique et événements
      6. Images figées et arrêts sur image
      7. Utilisation des rapports L/H
    3. Audio
      1. Présentation d’une séquence audio dans Premiere Pro
      2. Mixage des pistes audio
      3. Réglage des niveaux de volume
      4. Monter, réparer et améliorer du contenu audio à l’aide du panneau Audio essentiel
      5. Ducking automatique du contenu audio
      6. Remixage du contenu audio
      7. Contrôle du volume et du panoramique des éléments à l’aide du panneau Mixage des éléments audio
      8. Balance et panoramique de l’audio
      9. Audio avancé : mixages secondaires, descendants et routage
      10. Effets et transitions audio
      11. Utilisation de transitions audio
      12. Application dʼeffets au contenu audio
      13. Mesure de l’audio à l’aide de l’effet Radar d’intensité sonore
      14. Enregistrement de mixages audio
      15. Modification de contenu audio dans le montage
      16. Correspondance des canaux audio dans Premiere Pro
      17. Utilisation de contenu audio Adobe Stock dans Premiere Pro
    4. Montage avancé
      1. Workflow de montage à caméras multiples
      2. Configurer et utiliser un casque de visualisation pour une vidéo immersive dans Adobe Premiere Pro
      3. Montage VR
    5. Bonnes pratiques
      1. Bonnes pratiques : accélérer le mixage audio
      2. Bonnes pratiques : un montage efficace
      3. Monter des workflows pour les longs métrages
  9. Effets et transitions vidéo
    1. Vue dʼensemble des effets et transitions vidéo
    2. Effets
      1. Types dʼeffets dans Adobe Premiere Pro
      2. Application et suppression dʼeffets
      3. Préconfigurations dʼeffets
      4. Recadrage automatique de vidéos pour différents canaux de médias sociaux
      5. Effets de correction des couleurs
      6. Modification de la durée et de la vitesse des éléments
      7. Calques de réglage
      8. Stabilisation du métrage
    3. Transitions
      1. Application de transitions dans Premiere Pro
      2. Modification et personnalisation des transitions
      3. Séquence de morphing
  10. Graphiques, titres et animation
    1. Graphiques et titres
      1. Vue d’ensemble du panneau Essential Graphics
      2. Création d’un titre
      3. Création d’une forme
      4. Alignement et répartition du texte et des formes
      5. Vérifier l’orthographe et Rechercher et remplacer
      6. Appliquer des dégradés au texte et aux formes
      7. Ajouter des fonctionnalités Responsive Design à vos images
      8. Utiliser des modèles d’animations graphiques pour les titres
      9. Remplacement des images ou des vidéos dans les modèles dʼanimations graphiques
      10. Utilisation de modèles dʼanimations graphiques axés sur les données
      11. Bonnes pratiques : des workflows graphiques plus rapides
      12. Utilisation des sous-titres
      13. Transcription
      14. Transcription dans Premiere Pro | FAQ
      15. Mise hors service du Titrage hérité dans Premiere Pro | FAQ
      16. Mise à niveau des titres hérités vers les objets graphiques sources
    2. Animation et association dʼimages-clés
      1. Ajout, navigation et définition dʼimages clés
      2. Animation des effets
      3. Utilisation de lʼeffet Trajectoire pour modifier et animer des éléments
      4. Optimisation de lʼautomatisation des images clés
      5. Déplacement et copie dʼimages clés
      6. Affichage et réglage des effets et des images clés
  11. Composition
    1. Composition, couches alpha et réglage de l’opacité des éléments
    2. Masquage et suivi
    3. Modes de fusion
  12. Correction colorimétrique et étalonnage des couleurs
    1. Vue dʼensemble : flux de travail couleur dans Premiere Pro
    2. Couleur automatique
    3. Utilisation créative des couleurs à l’aide des looks Lumetri
    4. Réglage de la couleur à lʼaide des courbes RVB et de saturation de teinte
    5. Correction et mise en correspondance des couleurs entre les plans
    6. Utilisation des contrôles TSL secondaires dans le panneau Couleur Lumetri
    7. Créer des vignettes
    8. Looks et LUT
    9. Domaines Lumetri
    10. Gestion des couleurs dʼaffichage
    11. HDR pour les diffuseurs
    12. Activation de la prise en charge de DirectX HDR
  13. Exportation de médias
    1. Exporter la vidéo
    2. Exporter le gestionnaire des paramètres prédéfinis
    3. Workflow et présentation de la fonction dʼexportation
    4. Exportation rapide
    5. Exportation pour le web et les périphériques mobiles
    6. Exportation dʼune image fixe
    7. Exportation de projets pour dʼautres applications
    8. Exportation de fichiers OMF pour Pro Tools
    9. Exportation au format Panasonic P2
    10. Réglages d’exportation
      1. Références des réglages d’exportation
      2. Réglages vidéo de base
      3. Paramètres de codage
    11. Bonnes pratiques : accélérer l’exportation
  14. Collaboration : Frame.io, productions et projets d’équipe
    1. Collaboration dans Premiere Pro
    2. Frame.io
      1. Installation et activation de Frame.io
      2. Utilisation de Frame.io avec Premiere Pro et After Effects
      3. Forum aux questions
    3. Productions
      1. Utilisation des productions
      2. Fonctionnement des éléments entre les projets dʼune même production
      3. Bonnes pratiques : utilisation des productions
    4. Projets d’équipe
      1. Nouveautés de Projets d’équipe
      2. Prise en main de Projets d’équipe
      3. Créer un projet d’équipe
      4. Ajouter et gérer des médias dans Projets d’équipe
      5. Travail en collaboration avec les Team Projects
      6. Partage et gestion des modifications avec les collaborateurs du Team Projects
      7. Archiver, restaurer ou supprimer des projets d’équipe
  15. Travailler avec dʼautres applications Adobe
    1. After Effects et Photoshop
    2. Dynamic Link
    3. Audition
    4. Prelude
  16. Organisation et gestion des ressources
    1. Utilisation du panneau Projet
    2. Organisation dʼéléments dans le panneau Projet
    3. Lecture des éléments
    4. Rechercher des ressources
    5. Bibliothèques Creative Cloud
    6. Synchronisation des paramètres dans Premiere Pro
    7. Consolidation, transcodage et archivage de vos projets
    8. Gestion des métadonnées
    9. Bonnes pratiques
      1. Bonnes pratiques : apprendre avec la production audiovisuelle
      2. Bonnes pratiques : travailler à partir de formats natifs
  17. Amélioration des performances et dépannage
    1. Réglage des préférences
    2. Réinitialiser les préférences
    3. Utiliser les doublures
      1. Vue dʼensemble de la doublure
      2. Workflow de lʼassimilation et de la doublure
    4. Vérifiez si votre système est compatible avec Premiere Pro.
    5. Premiere Pro pour puce Apple
    6. Supprimer le scintillement
    7. Entrelacement et ordre des champs
    8. Rendu dynamique
    9. Prise en charge de la surface de contrôle
    10. Bonnes pratiques : travailler à partir de formats natifs
    11. Base de connaissances
      1. Problèmes connus
      2. Problèmes résolus
      3. Résoudre les problèmes de blocage de Premiere Pro
      4. Vidéo verte et rose dans Premiere Pro ou Premiere Rush
      5. Comment dois-je procéder pour gérer le cache de média dans Premiere Pro ?
      6. Corriger les erreurs de rendu ou dʼexportation
      7. Résolution des problèmes liés à la lecture et aux performances dans Premiere Pro
  18. Surveillance des ressources et des médias hors ligne
    1. Contrôle d’éléments
      1. Utilisation du Moniteur source et du Moniteur du programme
      2. Utilisation du moniteur de référence
    2. Médias hors ligne
      1. Utilisation dʼéléments hors ligne
      2. Création dʼéléments pour le montage hors ligne
      3. Rétablissement de la liaison avec des médias hors ligne

Cette page vient en complément de la configuration système requise pour Premiere Pro et After Effects. Elle fournit des informations supplémentaires sur les composants système ainsi que des conseils sur l’optimisation des performances.

Pour plus d’informations sur After Effects et le rendu multi-images, voir Configuration de votre système ci-dessous.

Souhaitez-vous un résumé des informations clés ? Cliquez ici pour télécharger le PDF.

Choisir sa plateforme

Premiere Pro et After Effects fonctionnent aussi bien sur les ordinateurs Windows que sur Apple. Étant donné qu’il existe de nombreuses variables dans les workflows vidéo et graphiques animés, il y aura toujours des différences entre les configurations, mais elles peuvent toutes être correctement gérées avec un bon système et une compréhension de base des formats vidéo et du workflow de montage.

Remarque :

Premiere Pro prend en charge en mode natif les systèmes Apple M1 (y compris M1 Pro et M1 Max). After Effects pour Apple M1 est actuellement en version Beta publique.

Avantages de macOS

Matériel et logiciel bien intégrés avec des configurations existantes parmi lesquelles choisir. Généralement, pour la vidéo, vous avez besoin d’un système avec au moins 16 Go de mémoire, d’un stockage SSD, d’un processeur Apple M1 (ou supérieur) ou d’un processeur Intel rapide avec une carte graphique AMD. 

After Effects avec prise en charge native pour Apple M1 est actuellement en version Beta publique.

Avantages de Windows

Choix, évolutivité et fréquentes économies de coûts. Vous pouvez configurer le système en fonction de vos besoins et de votre budget ou choisir des configurations qui ont été testées avec Premiere Pro auprès de Dell, Lenovo, HP et de sociétés spécialisées dans les stations de travail vidéo telles que Puget Systems.

Windows peut être plus facile à mettre à niveau, ce qui peut signifier une plus longue durée de vie pour le système.

Ordinateur portable ou de bureau ?

Le montage vidéo est exigeant et nécessite un traitement puissant ainsi qu’un stockage rapide. Vous pouvez configurer ces exigences pour les systèmes mobiles et de bureau. Les ordinateurs de bureau offrent généralement un meilleur rapport qualité-prix, incluent plus d’options de configuration et sont souvent plus faciles à mettre à niveau.

Les ordinateurs portables ont l’avantage évident de la portabilité et peuvent être connectés à des écrans externes et augmentés avec un stockage externe et même des eGPU externes. Les ordinateurs portables peuvent être plus chers, par rapport à la puissance qu’ils offrent.

Ordinateurs de bureau Apple

Les Mac Pro, iMac Pro et M1 actuels, ainsi que les Mac Mini dotés d’au moins 16 Go de mémoire et de stockage SSD prennent en charge les workflows de montage vidéo.

Ordinateurs portables Apple

Les ordinateurs portables MacBook Pro actuels avec au moins 16 Go de mémoire et de stockage SSD prennent en charge le montage vidéo standard, y compris les contenus multimédia en HD et 4K.

Bureaux Windows

Créez ou choisissez des configurations avec un processeur multicœur rapide, des cartes graphiques AMD ou NVIDIA, un stockage SSD rapide et 32 Go ou plus de mémoire.

Ordinateurs portables Windows

Selon le modèle, les ordinateurs portables Windows offrent de nombreuses options pour configurer une station de montage vidéo qui répond à vos besoins.

Remarque :

Vous pouvez également choisir parmi les configurations de bureau qui ont été testées avec Premiere Pro auprès de Dell, Lenovo, HP et des sociétés spécialisées dans les stations de travail vidéo telles que Puget Systems.

De combien d’espace de stockage ai-je besoin ?

Les fichiers vidéo sont volumineux, vous aurez donc besoin de beaucoup d’espace. En plus d’un stockage embarqué rapide, nous vous recommandons d’utiliser au moins un périphérique de stockage externe rapide dans le cadre de votre workflow de montage (SSD ou NVMe avec une connexion Thunderbolt ou USB 3.1). Nous recommandons un périphérique de stockage supplémentaire de grande capacité pour l’archivage des projets vidéo terminés.

Taille du fichier et nombre de bits par pixel

Taille du fichier

De nos jours, les deux résolutions les plus courantes pour les contenus vidéo sont la HD et la 4K. Mesurée en pixels à l’écran (largeur x hauteur), la HD est généralement de 1920 x 1080 et les séquences 4K sont quatre fois plus grandes et atteignent 3840 x 2160.

HD 4k
Les fichiers HD sont plus petits, ce qui signifie qu’ils occupent moins d’espace sur le disque dur, sont plus faciles à monter et sont plus rapides à exporter. La plupart des contenus sur YouTube sont toujours en résolution HD.
Les fichiers 4K occupent plus d’espace de stockage et nécessitent plus de puissance de calcul pour la lecture et l’exportation. L’avantage de la 4K est que vous avez plus de détails dans vos images et plus de marge de manœuvre pour recadrer sans perdre en qualité.

Résolution (profondeur de bit)

La profondeur de bits fait référence à la quantité d’informations de couleur contenues dans un fichier.

Fichiers vidéo 8 bits Fichiers vidéo 10 bits
Les fichiers 8 bits sont plus largement utilisés et sont moins exigeants pour le montage vidéo.
Les fichiers 10 bits nécessitent plus de puissance de calcul pour la lecture. Vous ne remarquerez peut-être pas la différence à l’œil nu, mais pour un étalonnage des couleurs plus avancé, les fichiers 10 bits vous permettent de travailler avec beaucoup plus de détails de couleur.

Configuration de votre système

Les quatre variables clés dans la construction d’une station de travail vidéo sont le processeur (CPU), la mémoire, les graphiques (GPU) et le stockage. Un système haut de gamme bien équipé peut exécuter Premiere Pro et After Effects sans problème. Comprendre comment chaque application utilise les ressources système vous aidera à créer le système le mieux adapté à vos besoins.

Processeurs

After Effects et Premiere Pro bénéficient tous deux d’une vitesse d'horloge processeur de 3,2 GHz ou plus.

Avec le passage au rendu multi-images, After Effects peut tirer parti des processeurs multicœurs. À partir d’After Effects 22.0, les utilisateurs doivent constater des améliorations immédiates des performances pour les aperçus et les exportations. Sur les systèmes haut de gamme, After Effects avec rendu multi-images est jusqu’à 4 fois plus rapide. Nous recommandons vivement les processeurs Intel Core i7 ou Core i9 ou leurs équivalents AMD.

Premiere Pro : pour Premiere Pro, huit cœurs suffisent. Selon la tâche, le degré d’efficacité de Premiere Pro est compris entre 93 et 98 % avec huit cœurs.

  • Au moins un processeur Intel Core i7 ou Core i9, équivalent AMD, ou Apple M1. Les processeurs Intel Core i7 et Core i9 (et les derniers processeurs Xeon mobiles) proposent la technologie Quick Sync, qui accélère le décodage et la lecture des fichiers au format H.264 et HEVC.
  • Certains processeurs Intel Xeon pour ordinateurs de bureau ne proposent pas Quick Sync. Ceux-ci peuvent être mieux adaptés aux workflows haut de gamme avec des formats de caméra de cinéma (par exemple, RED, Sony Venice, ARRI) et des formats de diffusion (par exemple, XDCam HD).

After Effects : pour After Effects 22.0 et versions ultérieures, un processeur à 8 ou 12 cœurs est un bon point de départ. Pour les workflows exigeants, les 32 cœurs tirent pleinement parti du rendu multi-images.

La quantité de mémoire a également une incidence sur la façon dont After Effects peut utiliser les cœurs de processeur disponibles.

  • AMD Ryzen 7 (8 cœurs) ou Ryzen 9 (12 ou 16 cœurs) offrent d’excellentes performances et prennent en charge 64 Go de RAM et plus.
  • Pour des performances très haut de gamme AMD Threadripper (24 ou 32 cœurs) ou Intel Xeon (24 ou 32 cœurs) qui prennent en charge 256 Go de RAM et plus
  • Pour les utilisateurs d’After Effects qui exécutent également Premiere Pro, optez pour un Intel Core i7 ou Core i9 avec accélération matérielle Quick Sync pour les formats H.264 et HEVC. À utiliser avec au moins 32 Go de mémoire.
Remarque :

La prise en charge native de la puce Apple (M1, M1 Pro et M1 Max) se fait actuellement dans After Effects (Beta).

Mémoire

Premiere Pro : les systèmes Windows ou les stations de travail dédiées au montage vidéo Mac à processeur Intel doivent disposer de 32 Go de mémoire ou plus. Pour les systèmes Apple M1, nous vous recommandons 16 Go de mémoire partagée (actuellement le maximum disponible).

After Effects 22.0 ou version ultérieure : nous vous recommandons une capacité initiale de 64 Go de RAM. En règle générale, pour le rendu multi-images, incluez 4 Go de RAM pour chaque cœur de processeur, ajoutez 20 Go et arrondissez à la configuration de RAM standard la plus proche.

Images

Premiere Pro et After Effects sont conçus pour tirer parti du GPU.

Premiere Pro : nous vous recommandons un GPU avec au moins 4 Go de mémoire (VRAM). Plusieurs GPU, y compris les eGPU, accélèrent l’exportation et le rendu dans Premiere Pro.

After Effects 22.0 ou version ultérieure : nous vous recommandons un GPU avec au moins 8 Go de VRAM.

Les systèmes Apple M1 utilisent la mémoire partagée pour le traitement graphique. Pour le montage vidéo, nous vous recommandons les systèmes M1 pouvant disposer d’au moins 16 Go de mémoire unifiée.

L’obsolescence des pilotes graphiques constitue en effet l’une des causes les plus courantes des problèmes de performances des applications vidéo. Pour des performances optimales, assurez-vous de disposer des derniers pilotes pour votre GPU, y compris les GPU Intel intégrés. Pour plus d’informations, consultez la section Configuration requise pour le GPU et le pilote GPU pour Premiere Pro.

Stockage

Le stockage rapide est essentiel pour la production vidéo, ce qui signifie utiliser un stockage SSD ou NVMe rapide. À moins de disposer d’une matrice RAID rapide, la vitesse des disques rotatifs est généralement insuffisante pour les vidéos en HD et UHD.

  • Disques de mémoire flash SSD ou NVMe
  • Pour le stockage local, une configuration optimale utilise les trois disques suivants :
    • Disque système pour OS et applications
    • Disque pour le cache multimédia - fichiers d’accélérateur, y compris les fichiers de pointe (.pek) et audio conformes (.cfa). Premiere peut effectuer des milliers d’appels vers ces fichiers chaque seconde).
    • Lecteur multimédia p our les ressources vidéo et autres médias de projet

Vous pouvez utiliser des disques externes rapides pour les médias et le cache multimédia. Si seulement deux disques sont disponibles, vous pouvez stocker le cache multimédia et les médias sur le même disque.

Stockage partagé : avec une connexion rapide de 10 Gps ou plus, Premiere Pro et After Effects fonctionnent bien avec les systèmes NAS (Network Attached Storage), y compris les environnements mixtes avec macOS et Windows. Avec le stockage partagé, le cache multimédia doit toujours être stocké localement pour les utilisateurs individuels.

Mise à niveau de votre système

Il suffit généralement d’ajouter de la mémoire pour mettre à niveau votre système et améliorer les performances de Premiere Pro et d’After Effects.

Mettez à niveau le système Premiere Pro selon l’ordre de priorité suivant :

  1. Ajoutez plus de RAM - jusqu’à 128 Go si la carte mère le prend en charge (en particulier pour les contenus de longue durée) 
  2. Un GPU plus rapide ou des GPU supplémentaires pour une exportation et un rendu plus rapides avec Premiere Pro
  3. Pour le stockage : des disques SSD ou NVMe plus rapides (ou supplémentaires)
  4. Processeur avec une vitesse d’horloge plus rapide

Mettez à niveau votre système pour After Effects 22.0 ou version ultérieure dans cet ordre de priorité :

  1. Un processeur avec 32 cœurs optimisera les avantages du rendu multi-images.
  2. Ajoutez plus de RAM - 128 Go ou plus, selon le cas d’utilisation.
  3. Ajoutez des disques SSD ou NVMe plus rapides ou une connexion plus rapide pour le stockage partagé.
  4. GPU plus rapide avec plus de 8 Go de VRAM.

Forum aux questions

Le matériel graphique et le flux de production ont tous deux une incidence sur les délais d’exportation. L’ajout d’un second GPU de la même catégorie que le GPU principal ainsi que la création d’aperçus lors du montage peuvent considérablement accélérer les délais d’exportation.

En supposant que vous disposez d’un système performant, l’efficacité des flux de production à caméras multiples dépend davantage de la configuration de votre projet que de votre matériel. Les utilisateurs experts créent leurs propres modèles de projet pour normaliser leur configuration.

Un moniteur de référence calibré connecté via un matériel de transmission externe est fortement recommandé pour l’affichage précis de contenus entrelacés et de contenus pour lesquels les couleurs sont primordiales. La manipulation de contenu HDR nécessite un écran externe adapté.

C’est une question de préférence personnelle. Le montage étant au cœur de l’interface utilisateur de Premiere Pro, vous pouvez par exemple combiner un écran ultra-large de 37 pouces à un deuxième moniteur de référence pour une configuration optimale.

Une carte son multicanal est indispensable au traitement simultané de pistes audio multicanal. Sous Windows, la carte son doit être compatible avec le protocole ASIO.

Votre flux de production et les formats de fichiers que vous décidez d’utiliser peuvent avoir un impact significatif sur les performances globales. Notre guide des meilleures pratiques d’utilisation des formats natifs propose des recommandations permettant d’optimiser les performances de votre matériel.

Logo Adobe

Accéder à votre compte