Cet article décrit comment installer et configurer Adobe Update Server Setup Tool (AUSST), un utilitaire vous permettant de configurer votre propre serveur de mise à jour pour gérer le déploiement des produits et mises à jour de produits Adobe dans votre entreprise. AUSST héberge également des applications qui peuvent être déployées sans leur version de base et installées à l’aide de l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud.

Cet utilitaire procède au téléchargement des applications et mises à jour pour Windows et Mac OS. Les applications et mises à jour synchronisées via AUSST peuvent être installées à l’aide de l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud. Bien que les mises à jour soient synchronisées via AUSST, elles peuvent être installées à l’aide de l’utilitaire Remote Update Manager (RUM). 

Remarque :

AUSST est destiné à l’administrateur informatique chargé de la configuration et de la maintenance du serveur de mise à jour interne de l’entreprise.

Présentation

L’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud peut être utilisée pour installer des produits synchronisés via AUSST. Pour installer des mises à jour, vous pouvez choisir l’une des méthodes suivantes :

  • Remote Update Manager
  • Commande Aide > Mettre à jour dans les applications 
  • Application pour postes de travail Adobe Creative Cloud 
  • Outil Adobe Updater

Pour plus d’informations sur les différentes méthodes de déploiement de produits et de mises à jour, consultez la section Options de déploiement.

Vue d’ensemble du serveur de mise à jour

Remarque :

Si vous avez supprimé les mises à jour lors du déploiement d’un pack, les mises à jour accessibles via le menu Aide (Aide > Mettre à jour) sont désactivées. Vous pouvez toutefois installer des mises à jour au travers de RUM ou déployer un pack mis à jour créé via Creative Cloud Packager.

Nouveautés d’AUSST 4.1

  • Prise en charge de la synchronisation des mises à jour d’Acrobat et de Reader (Windows et MAC)
  • Les applications synchronisées via AUSST peuvent désormais être installées à l’aide de l’application pour postes de travail Creative Cloud. Pour obtenir la liste des applications pouvant être installées via l’application pour postes de travail Creative Cloud, consultez la section Applications pouvant être déployées sans leur version de base.

Options de déploiement

Dans le cas des dernières versions de certains produits, ainsi que leurs mises à jour, les applications sont également synchronisées via AUSST. Pour obtenir la liste des applications hébergées sur AUSST, consultez la section Applications pouvant être déployées sans leur version de base.

Vous pouvez utiliser Remote Update Manager (RUM) ou l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud afin d’installer des produits et mises à jour de produit. Le tableau suivant indique la prise en charge des applications et mises à jour par AUSST, RUM, et l’application pour postes de travail Creative Cloud : 

Type de produit/mise à jour de produit Synchronisation via AUSST Installation via l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud Installation via RUM
Derniers produits pour lesquels les applications sont hébergées sur AUSST (liste) Oui Oui Non
Mises à niveau de produits Oui Oui Oui
Mises à jour d’Acrobat Oui Non Oui

Les applications et mises à jour synchronisées via AUSST peuvent être installées à l’aide de l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud. Bien que les mises à jour soient synchronisées via AUSST, elles peuvent être installées à l’aide de l’utilitaire Remote Update Manager (RUM). 

Remarque :

Les mises à jour pour la version CS5 ou ultérieure sont synchronisées via AUSST.

Applications et mises à jour installées via l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud
Applications et mises à jour installées via l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud

Utilisation d’AUSST pour la configuration de votre propre serveur de mise à jour

Dans un environnement d’entreprise, vous préférerez peut-être héberger votre propre serveur de mise à jour (AUSST) pour télécharger et stocker les produits et mises à jour depuis Adobe Update Server.

Adobe Update Server Setup Tool (AUSST) vous aide à configurer votre propre serveur de mise à jour et à télécharger sur ce dernier des produits et mises à jour depuis Adobe Update Server. Une fois que vous avez configuré votre propre serveur de mise à jour, vous pouvez rediriger les ordinateurs clients sur lesquels des applications Adobe sont installées vers AUSST, plutôt que vers Adobe Update Server. Dans ce cas, les ordinateurs clients recherchent si des produits et des mises à jour sont disponibles sur votre serveur puis, si vous leur en donnez l’instruction, les téléchargent.

Utilisation d’AUSST

Remarque :

L’utilitaire AUSST est conçu pour vous aider à héberger un serveur de mise à jour interne afin que les ordinateurs clients recherchent les produits et mises à jour sur ce dernier plutôt que sur le serveur Adobe. AUSST n’est actuellement pas prévu pour prendre en charge le déploiement à distance de produits et de mises à jour sur les ordinateurs de votre réseau.

Configuration requise

Pour le serveur hébergeant AUSST, nous recommandons la configuration suivante :

Espace sur le disque
  • Exigences minimales d’espace initial - 250 Go

Système d’exploitation

  • Windows : Microsoft Windows 7 ou version ultérieure
            -OU-
  • Mac : OS X Mavericks (version 10.9) ou version ultérieure

Configuration d’un serveur de mise à jour : principales caractéristiques

Voici les étapes principales de la configuration de votre serveur de mise à jour interne à l’aide d’AUSST. Vous devez disposer d’un serveur http déjà opérationnel qui sera utilisé en tant que serveur de mise à jour.

Remarque :

AUSST est accessible à partir du dossier utilities au sein du répertoire d’installation d’Adobe® Creative Cloud™ Packager. Vous pouvez également télécharger AUSST depuis le volet Déploiement du portail Admin Console.

  1. Assurez-vous qu’un serveur web est disponible.
  2. Procédez à une installation initiale unique à l’aide d‘AUSST :
    À cette occasion, AUSST :
    • effectue la configuration initiale ;
    • configure une arborescence de répertoires semblable à celle du serveur Adobe Update Server ;
    • copie les applications et mises à jour depuis le serveur Adobe Update Server sur le serveur web. Les applications et mises à jour Windows et Mac OS sont synchronisées.
  3. Synchronisez régulièrement les applications et mises à jour les plus récentes depuis le serveur Adobe Update Server vers le serveur web. Effectuez cette étape relativement fréquemment pour que votre serveur interne héberge les applications et mises à jour les plus récentes.

Ces différentes étapes sont décrites dans les sections suivantes. Le diagramme suivant illustre la procédure à suivre et fournit des liens vers les sections du présent document où sont expliquées les étapes correspondantes.

Remarque :

Les chemins fournis pour toutes les options de ligne de commande doivent être des chemins absolus. AUSST ne prend pas en charge les chemins relatifs.

Configuration d’un serveur de mise à jour

Emplacement d’Adobe Update Server Setup Tool

AUSST se présente sous la forme d’un fichier AdobeUpdateServerSetupTool.exe sous Windows et d’un fichier exécutable UNIX appelé AdobeUpdateServerSetupTool sous Mac OS. Vous pouvez également télécharger AUSST depuis le tableau de bord de déploiement.

Si vous utilisez Creative Cloud Packager pour déployer vos produits Adobe, AUSST vous est fourni dans le cadre de l’installation de Creative Cloud Packager. Voici les emplacements :

Sous Windows 32 bits <lecteur système>:\Program Files\Common Files\Adobe\OOBE\PDApp\CCP\utilities\AUSST
Sous Windows 64 bits <lecteur système>:\Program Files (x86)\Common Files\Adobe\OOBE\PDApp\CCP\utilities\AUSST
Sous Mac OS /Library/Application Support/Adobe/OOBE/PDApp /CCP/utilities/AUSST

AUSST est un outil de ligne de commande ; il ne nécessite aucune étape d’installation distincte. AUSST peut être localisé n’importe où sur l’ordinateur.

Préparation d’un serveur web pour une utilisation comme serveur de mise à jour

Vous pouvez installer votre serveur de mise à jour interne sur n’importe quel serveur HTTP (comme Apache ou IIS) capable d’héberger et de traiter le contenu statique des fichiers. Un serveur http déjà opérationnel est un prérequis pour configurer AUSST.

Pour utiliser un port spécifique, configurez le numéro de port lors de l’installation des ordinateurs clients. Il vous suffit pour cela de fournir le numéro de port dans le fichier de configuration client (fichier overrides).

Si vous utilisez un serveur Internet Information Services (IIS) comme serveur web, reportez-vous à la section suivante pour configurer le serveur IIS pour une utilisation comme serveur de mise à jour.

Configuration initiale unique

Pour configurer votre serveur de mise à jour interne pour la première fois, utilisez Adobe Update Server Setup Tool pour créer une arborescence de répertoires au niveau du dossier racine que vous avez créé. Si des fichiers ou des dossiers se trouvent à cet emplacement, l’outil les supprime. Il crée ensuite une arborescence de dossiers qui correspond à celle du serveur Adobe Update Server, puis effectue la synchronisation initiale au cours de laquelle toutes les applications et mises à jour disponibles sont téléchargées depuis le serveur Adobe Update Server sur votre serveur interne.

Voici les étapes à suivre pour exécuter l’utilitaire en vue de la configuration initiale :

  1. Exécutez l’utilitaire via un shell ou terminal de commande et spécifiez l’emplacement du dossier racine de mise à jour. Par exemple :

Remarque :

Assurez-vous que le signe égal (=) n’est ni précédé ni suivi d’une espace.

Synchronisation Fresh AdobeUpdateServerSetupTool.exe
--root="/serverroot/updates/Adobe/" --fresh
[--proxyusername=nom_utilisateur_proxy --proxypassword=mot_de_passe_proxy] [--silent]
Synchronisation incrémentielle AdobeUpdateServerSetupTool.exe
--root="/serverroot/updates/Adobe/" --incremental
[--proxyusername=nom_utilisateur_proxy --proxypassword=mot_de_passe_proxy] 
Génération
d’un fichier XML de configuration client
AdobeUpdateServerSetupTool.exe
--root="/serverroot/updates/Adobe/" 
--genclientconf="/serverroot/config/AdobeUpdaterClient" 
--url="http://serverabc.example.com:1234/Adobe/"      
  • Le paramètre [--proxyusername=<nom_utilisateur_proxy> --proxypassword=<mot_de_passe_proxy>] est facultatif. Il précise le nom d’utilisateur et le mot de passe du proxy si un serveur proxy est requis pour se connecter au réseau.
  • Le paramètre --fresh retire les éventuels fichiers figurant à l’emplacement racine, puis télécharge les applications et mises à jour disponibles sur le serveur Adobe Update Server.
  • Le paramètre --silent supprime l’avertissement qui est affiché par défaut si le dossier racine spécifié existe déjà.
  • Le paramètre--acrobatonly synchronise uniquement les mises à jour d’Acrobat et de Reader.

Le dossier racine correspond à l’emplacement du système de fichiers de votre serveur de mise à jour interne où sont stockées les applications et les mises à jour que vous téléchargez depuis le serveur Adobe Update Server. Cet emplacement doit correspondre à une URL HTTP valide.

Remarque :

Veillez à ce que le dossier racine demeure accessible depuis l’emplacement racine du serveur pour que le contenu des mises à jour puisse être servi par le serveur web.

Par exemple :

  • Le dossier racine de mise à jour de votre serveur web se trouve à l’emplacement du système de fichiers /serverroot/updates/
  • L‘URL du serveur web est http://serverabc.example.com:80
  • Dans votre serveur web, vous configurez le serveur de mise à jour interne sur
    http://serverabc.example.com:80/Adobe/CS

Dans ce cas (que nous prendrons comme exemple tout au long de ce document), l’emplacement du dossier racine est :
--root="/serverroot/updates/Adobe/CS"


Dans le cadre de cet exemple, la commande d’exécution des applications et mises à jour sera :
AdobeUpdateServerSetupTool --root="/serverroot/updates/Adobe/CS" --fresh

AUSST crée une arborescence de répertoires pour les applications et mises à jour dans le dossier racine, puis copie les applications et mises à jour depuis le serveur Adobe Update Server vers votre serveur de mise à jour interne.

Remarque :

Les applications et mises à jour Windows et Mac OS sont téléchargées. Actuellement, il est impossible de télécharger uniquement les mises à jour d’une seule plate-forme.

Dès que vous avez terminé la configuration initiale, votre serveur de mise à jour interne peut mettre les ordinateurs clients à jour.

Les erreurs, les avertissements et les informations de résolution des incidents sont consignés dans les fichiers journaux.

Les fichiers journaux suivants sont situés dans le dossier %temp% sous Windows et dans le dossier ~/Library/Logs sous Mac OS :

  • AdobeUpdateServerSetupTool.log
  • AdobeAcrobatUpdateServerSetupTool.log

Le fichier DLM.log se trouve aux emplacements suivants :

  • Windows : 
    • %Temp%\CreativeCloud\ACC\AdobeDownload
    • %Temp%\AdobeDownload\
  • Mac : 
    • ~/Library/Logs/CreativeCloud/ACC/AdobeDownload
    • ~/Library/Logs/AdobeDownload/

Vérification de la configuration

Pour confirmer que la configuration initiale a été effectuée correctement, vérifiez les éléments suivants :

  1. Assurez-vous que le serveur web fonctionne correctement : vérifiez que la page d’accueil du serveur web est accessible depuis un ordinateur client.
  2. Vérifiez que les produits et mises à jour Adobe sont disponibles à l’emplacement racine. Si ce n’est pas le cas, vérifiez que l’emplacement racine dispose des autorisations d’écriture appropriées.
  3. Vérifiez que vous pouvez voir/télécharger les produits et mises à jour depuis les ordinateurs clients via un navigateur.
  4. Vérifiez que les fichiers updaterfeed.xml présents sur le serveur de mise à jour sont accessibles via un navigateur depuis les ordinateurs clients.

Les fichiers updaterfeed.xml se trouvent à l’emplacement suivant, déterminé par les paramètres du fichier overrides :
http://[domaine]:[port]/[URL]/updaterfeed.xml


Imaginons par exemple que le fichier overrides comporte les entrées suivantes :

<Overrides>
	<Application appID="webfeed20">
        <Domain>http://10.41.35.164</Domain>
        <URL>/ausst/webfeed/oobe/aam20/win/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="updates20">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/updates/oobe/aam20/win/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="FFCProducts">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/ACC/services/ffc/products/ffc.xml</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="FFCIcons">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/ACC/services/ffc/icons/productIcon</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="FFCValidation">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/ACC/services/ffc/validation/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="FFCPackages">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/ACC/services/ffc/packages/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
</Overrides>

Dans ce cas, l’emplacement du fichier updaterfeed.xml est le suivant :
http://serverabc.example.com: 1234/Adobe/CS/webfeed/oobe/aam20/win/updaterfeed.xml

Sous Mac OS, l’emplacement sera :
http://serverabc.example.com:1234/Adobe/CS/webfeed/oobe/aam20/mac/updaterfeed.xml

Remarque :

Lorsque vous consultez le fichier updaterfeed.xml dans un navigateur, vous n’avez pas accès à son contenu. Ce n’est pas un problème. Vous devez uniquement vous assurer que le fichier est accessible via le chemin http://. Vous pouvez consulter le contenu du fichier updaterfeed.xml en cliquant avec le bouton droit et en affichant la source.

Configuration des ordinateurs clients

Les applications et mises à jour sont, par défaut, récupérées depuis le serveur Adobe Update Server. Pour héberger et configurer votre propre serveur de mise à jour afin de récupérer les applications et mises à jour depuis le serveur AUSST, déployez le fichier overrides.

Pour ce faire, vous devez créer un fichier de configuration XML (AdobeUpdater.overrides) et le déployer sur les ordinateurs des utilisateurs. Vous pouvez générer automatiquement les fichiers overrides avec l’utilitaire AUSST, comme expliqué dans la section suivante. Le fichier de configuration contient le domaine, l’URL et les informations de port de votre serveur de mise à jour interne ; l’URL diffère en fonction de la plate-forme (Windows ou Mac OS). Ce qui suit correspond au format du fichier AdobeUpdater.Overrides, en reprenant les informations du serveur de notre exemple (voir la section Exécution de configuration initiale unique pour en savoir plus sur cet exemple) :

Remarque :

Si vous avez effectué une migration depuis une autre version d’AUSST, vous devez mettre à jour les fichiers de configuration XML sur les ordinateurs clients.

Génération des fichiers de configuration client

Vous pouvez générer les fichiers de configuration client automatiquement en utilisant AUSST. Vous ne pouvez les créer qu’après avoir configuré votre serveur et l’avoir synchronisé avec le serveur Adobe Update Server.

Pour générer les fichiers de configuration, entrez la commande suivante dans un shell ou un terminal de commande (en utilisant les informations relatives à votre serveur) :

AdobeUpdateServerSetupTool--genclientconf="/serverroot/config/AdobeUpdaterClient"
--root="/serverroot/updates/Adobe/CS"
--url="http://serverabc.example.com:1234/Adobe/CS"

 

 

 

Cette commande permet de créer deux fichiers de configuration client (un pour la plate-forme Windows et l’autre pour la plate-forme Mac OS) et de les écrire dans les dossiers spécifiques à chaque plate-forme sous le chemin spécifié dans 

--genclientconf.

Dans cet exemple, les nouveaux fichiers sont les suivants :
/serverroot/config/AdobeUpdaterClient/win/AdobeUpdater.Overrides
/serverroot/config/AdobeUpdaterClient/mac/AdobeUpdater.Overrides

Déploiement des fichiers de configuration client

Pour déployer le fichier de configuration client de l’outil de mise à jour d’Adobe Application Manager sur chaque ordinateur client, vous devez écrire la version du fichier correspondant à la plate-forme appropriée à l’emplacement suivant, spécifique à la plate-forme :

Sous Windows XP :

\Documents and Settings\All Users\Application Data\Adobe\AAMUpdater\1.0\AdobeUpdater.Overrides

Sous Windows 7/Vista :

\ProgramData\Adobe\AAMUpdater\1.0\AdobeUpdater.Overrides

\Program Files (x86)\Common Files\Adobe\UpdaterResources

Sous Mac OS X :

/Library/Application Support/Adobe/AAMUpdater/1.0/AdobeUpdater.Overrides

Remarque :

Si seul Acrobat ou Reader est installé sur l’ordinateur de l’utilisateur et qu’aucun autre produit Creative Cloud ou l’application pour postes de travail Creative Cloud ne s’y trouve pas, la structure de dossiers ci-dessus ne sera pas disponible. Dans ce cas, vous devrez créer les dossiers manuellement avec des droits d’administration.

 

Remarque :

Il est conseillé de ne pas déployer ces fichiers de configuration sur un ordinateur administrateur sur lequel vous exécutez Creative Cloud Packager. Vous risqueriez en effet de rencontrer des problèmes lors de la création des packs.

Synchronisation avec le serveur Adobe Update Server

Une fois la configuration initiale réalisée, vous devrez régulièrement synchroniser votre serveur de mise à jour interne avec le serveur Adobe Update Server afin de toujours disposer des dernières applications et mises à jour. Pour cela, exécutez la commande suivante :


AdobeUpdateServerSetupTool --root="/serverroot/updates/Adobe/CS" {--incremental | --fresh | --acrobatonly}

Synchronisation incrémentielle

Bien que le paramètre --incremental valide toutes les applications et mises à jour téléchargées, il télécharge uniquement les applications et mises à jour pour lesquelles il existe une version plus récente. 

Si de nouvelles applications et mises à jour ont été publiées sur le serveur Adobe Update Server depuis la dernière synchronisation, indiquez le paramètre --incremental afin de récupérer uniquement les nouvelles applications et mises à jour sur le serveur local. Si aucune nouvelle application ou mise à jour n’est disponible, la commande n’a aucun effet.

En situation normale, c’est l’option que vous devez utiliser. Toutefois, si pour une raison ou une autre, les dernières applications et mises à jour ne semblent pas être prises en compte sur les ordinateurs clients, vous pouvez effectuer une synchronisation Fresh comme expliqué ci-après.

Synchronisation Fresh

Le paramètre --fresh télécharge toutes les applications et mises à jour disponibles sur le serveur Adobe Update Server.

Dans le cas où des applications et mises à jour figurent sur l’ordinateur, toutes sont d’abord supprimées. Ensuite, toutes les applications et mises à jour disponibles sur le serveur Adobe Update Server sont téléchargées sur l’ordinateur.

Dans les deux cas, votre serveur de mise à jour interne est à jour et peut, à son tour, mettre à jour les ordinateurs clients.

Synchronisation de fichiers Acrobat uniquement

Le paramètre --acrobatonly télécharge uniquement l’application ou les mises à jour Acrobat et Reader disponibles sur le serveur Adobe Update Server.

Configuration d‘un serveur IIS\Apache pour une utilisation avec AUSST

Cette section décrit comment configurer un serveur HTTP sous Mac et un serveur Internet Information Services (IIS) sous Windows pour une utilisation avec AUSST.

Configuration d‘un serveur HTTP

Vous pouvez utiliser n’importe quel serveur HTTP. Pour cet exemple, nous utiliserons XAMPP pour OS X.

  1. Téléchargez et installez un serveur HTTP. 

  2. Copiez les fichiers AUSST.

    • Si vous n‘avez pas encore téléchargé les fichiers AUSST, exécutez la commande pour les copier dans un dossier au sein du dossier du serveur HTTP (appelé ici htdocs). Pour plus d’informations, consultez la section Utiliser l’option de synchronisation Fresh lorsque plusieurs applications/mises à jour figurent sur les ordinateurs clients.
    • Si vous avez déjà téléchargé les fichiers AUSST, copiez-les dans un dossier au sein du dossier du serveur HTTP (ici : <xamppserver>\htdocs\<créez un dossier appelé AUSSTFiles>). Modifiez les autorisations du nouveau dossier que vous avez créé au cours de cette étape (appelé ici AUSSTFiles) et sélectionnez « Appliquer aux éléments inclus ».
  3.  Lancez le serveur HTTP (ici Xamppserver).  

  4. Démarrez le serveur web HTTP. Par exemple, dans le serveur xampp, accédez à l‘onglet Gestion des serveurs et démarrez le serveur web Apache.

    Gérer les serveurs
  5. Générez les fichiers overrides. Pour connaître la procédure à suivre afin de générer les fichiers overrides, consultez la section Génération des fichiers de configuration client

Configuration de IIS 8.5

  1. Configurez IIS 8.5 sur n‘importe quelle plate-forme (Windows Server 2012 R2, par exemple) et ajoutez manuellement deux fonctionnalités supplémentaires, Extensions ISAPI et Filtres ISAPI, lors de la configuration de IIS 8.5.

    Pour obtenir la procédure de configuration de IIS 8.5, consultez la section http://www.iis.net/learn/install/installing-iis-85/installing-iis-85-on-windows-server-2012-r2

    Configuration de IIS&nbsp;8.5
  2. Exécutez AUSST et synchronisez les applications et mises à jour disponibles sur le serveur Adobe Update Server à la racine de site web par défaut.

  3. Dans Server Manager, sélectionnez Outils > IIS Manager.

  4. Dans IIS Manager, sélectionnez le serveur affiché dans le volet gauche. 

  5. Cliquez sur le gestionnaire de mappage du site web souhaité, comme indiqué ici :

    Remarque :

    Les modifications de configuration sont appliquées à toutes les données se rapportant à ce site web (par défaut dans cet exemple). Ainsi, vous devez créer un site web distinct pour les données se rapportant au programme de mise à jour et appliquer ces modifications relatives à la configuration au site web créé, de façon à ce que les autres sites ne soient pas affectés.

    Cliquez sur le gestionnaire de mappage du site web souhaité.
  6. Sélectionnez l’option Add Module Mapping comme indiqué ici :

    Sélectionnez l’option Add Module Mapping.
  7. Utilisez l’option Add Module Mapping pour les extensions xml, crl, zip, dmg, sig, json et arm. Un exemple de boîte de dialogue pour .xml est représenté ici.

    Remarque :

    Le mappage des extensions crl, zip, dmg, sig, json et arm peut être réalisé de la même façon qu’indiqué ici pour l’extension .xml.

    Options Add Module Mapping
  8. Une fois que chaque extension est ajoutée, le système affiche la fenêtre contextuelle Add Module Mapping. Cliquez sur Yes (Oui).

    La fenêtre Add Module Mapping apparaît, cliquez sur Yes (Oui).
  9. Dans la section Application Pools, modifiez le mode App Pool Manager Pipeline en choisissant Classic, comme indiqué ici :

    Section Application Pools
  10.  Ajoutez les gestionnaires http pour les extensions xml, crl, zip, dmg, sig, json et arm dans le fichier web.config, comme indiqué ici :

    httpHandles
  11. Copiez le fichier web.config joint aux deux emplacements suivants :

    • <initpub\wwwroot>\[dossier racine de l’outil AUSST]\ACC\services\ffc\icons\
    • <initpub\wwwroot>\ [dossier racine de l’outil AUSST]\ACC\services\ ffc\validation\

     

    Telechargement

  12. Sélectionnez l’emplacement :

    <initpub\wwwroot>\ [dossier racine de l’outil AUSST]\ACC\services\ ffc\validation\

  13. Double-cliquez sur les types MIME.

    Screenshot_3
  14. Cliquez sur Ajouter pour ajouter un type MIME comme illustré ci-dessous, puis cliquez sur OK.

    Screenshot_4

    Pour Acrobat et Adobe Reader, vous devrez ajouter le type MIME application/octet-stream pour les extensions .msp, .pkg et .arm, comme décrit ci-dessus.

  15. Redémarrez le site web et exécutez AUSST.

Exécution de la commande AUSST sans aucun paramètre spécifique

Vous pouvez exécuter AUSST à partir de la ligne de commande en indiquant uniquement le paramètre --root. Dans ce cas, un menu s’affiche à l’écran, à partir duquel vous pouvez effectuer votre sélection :


AdobeUpdateServerSetupTool.exe --root=<emplacement racine>

  1. Synchronisation Fresh.
  2. Synchronisation incrémentielle.
  3. Génération d’un fichier XML de configuration client.
  4. Quitter.

Votre choix :

Vous pouvez sélectionner l’une de ces options afin de poursuivre. Les détails relatifs à ces différentes options figurent plus haut dans cet article.

Codes d’erreur

Voici les codes d’erreur pouvant être renvoyés en cas d’échec du serveur de mise à jour :

Code d’erreur Message d’erreur
2 Une erreur interne s’est produite
3 Impossible d’accéder au chemin spécifié
4 Échec du réseau
5 Le serveur ne répond pas
6 Échec de l’authentification du proxy
7 Disque de sortie plein
8 Accès en écriture refusé
9 Fichier introuvable sur le serveur

Résolution des problèmes

Voici quelques étapes de dépannage à suivre en cas de problème de déploiement des applications et mises à jour à l’aide d’Adobe Update Server Setup Tool.

S’assurer que le serveur web est configuré correctement

Si le serveur web utilisé pour la distribution des applications et mises à jour n’est pas configuré correctement, le téléchargement de ces dernières peut avoir lieu à partir du serveur Adobe Update Server (Adobe Update Server Setup Tool effectue ce téléchargement automatiquement), mais elles ne sont pas distribuées sur les clients.

Configuration du serveur web

 

Vous pouvez vous assurer simplement que le serveur web fonctionne correctement en vérifiant que les fichiers updaterfeed.xml du serveur de mise à jour sont accessibles à partir des navigateurs des ordinateurs clients. Il s’agit essentiellement de veiller à ce que le serveur web fonctionne, indépendamment d’Adobe Update Server Setup Tool.
Les fichiers updaterfeed.xml se trouvent à l’emplacement suivant, déterminé par les paramètres du fichier overrides :
http://://updaterfeed.xml

Imaginons, par exemple, que le fichier overrides comporte les entrées suivantes :

<Overrides>
	<Application appID="webfeed">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/webfeed/oobe/aam20/win/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="updates">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/updates/oobe/aam20/win/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="webfeed20">
        <Domain>http://serverabc.example.com</Domain>
        <URL>/ausst/webfeed/oobe/aam20/win/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
    <Application appID="updates20">
        <Domain>http://serverabc.example.com </Domain>
        <URL>/ausst/updates/oobe/aam20/win/</URL>
        <Port>8089</Port>
    </Application>
</Overrides>

Dans ce cas, l’emplacement des fichiers updaterfeed.xml est le suivant :

http://serverabc.example.com:1234/Adobe/CS/webfeed/oobe/aam20/win/updaterfeed.xml

Vérifier la connectivité réseau

Vérifiez l’absence de tout problème de connectivité réseau et assurez-vous que le serveur interne peut se connecter au serveur Adobe Update Server. Assurez-vous, par exemple, que vous pouvez accéder à la page d’accueil par défaut du serveur interne.

S’assurer qu’aucune espace indésirable ne figure dans les commandes

Lorsque vous exécutez la commande AdobeUpdateServerSetupTool, vérifiez qu’aucune espace n’a été insérée aux emplacements suivants :

  • Entre les paramètres et le signe égal (=)
  • Entre le signe égal (=) et les arguments
    Par exemple, la commande suivante présente une espace superflue entre le paramètre --root et le signe =
Unwantedspace
  • N’importe où dans un chemin

Par exemple, la commande suivante comporte une espace superflue entre le guillemet (") et la barre oblique (/)

UnwantedspaceAnywhere

Spécifier des URL complètes avec le protocole et le numéro de port

Les URL du serveur doivent comporter le protocole (par exemple http://). Si le numéro de port est différent de la valeur par défaut de 80, ce dernier doit également être spécifié.

Par exemple, la section suivante du fichier AdobeUpdater.Overrides est incorrecte car elle ne spécifie pas le protocole http:// :

specifyURL

 

<URL>/Adobe/CS/webfeed/oobe/aam20/win/</URL>
<Port>1234</Port>

Notez que dans cet exemple, le numéro de port (1234) a été spécifié, ce qui est obligatoire si ce dernier ne correspond pas à la valeur par défaut de 80.

S’assurer que l’emplacement de stockage des applications et mises à jour bénéficie d’un accès en écriture

Veillez à ce que l’emplacement où les applications et mises à jour doivent être stockées sur le serveur dispose des autorisations d’écriture appropriées. Si ce n’est pas le cas, les applications et mises à jour peuvent ne pas être synchronisées/téléchargées sur le serveur interne. La procédure de configuration du serveur n’est pas terminée tant que toutes les applications et mises à jour n’ont pas été synchronisées/téléchargées sur le serveur interne.

S’assurer que les fichiers de configuration client sont générés correctement sur le serveur interne

Les fichiers de configuration client sont générés à un emplacement déterminé par le paramètre -genclientconf de la commande AdobeUpdateServerSetupTool comme expliqué dans la section Génération des fichiers de configuration client de ce document. Deux fichiers sont générés, un pour chaque client selon sa plate-forme, Windows ou Mac OS. Vérifiez que les fichiers sont disponibles à leurs emplacements respectifs sur le serveur interne.

S’assurer que les fichiers de configuration client sont déployés correctement sur les ordinateurs clients

Une fois les fichiers de configuration client générés sur le serveur interne, ils sont déployés sur chaque ordinateur client. Les fichiers sont différents pour les plates-formes Windows et Mac OS.

L’emplacement du fichier sur chaque ordinateur client est spécifique à la plate-forme. Assurez-vous que les fichiers de configuration sont déployés sur les ordinateurs clients aux emplacements comme expliqué dans la section Déploiement de fichiers de configuration client de ce document.

S’assurer que les chemins spécifiés sont des chemins absolus

Vérifiez que les chemins fournis pour toutes les options de ligne de commande sont des chemins absolus. AUSST ne prend pas en charge les chemins relatifs.

Utiliser l’option de synchronisation Fresh lorsque plusieurs applications et mises à jour figurent sur les ordinateurs clients

Dans certains cas exceptionnels, plusieurs applications/mises à jour du même pack peuvent être stockées sur le serveur interne lorsque l’option de synchronisation incrémentielle des mises à jour est définie. Ces mises à jour sont alors déployées sur les ordinateurs clients, et les utilisateurs peuvent constater la présence de plusieurs copies des packs sur leurs ordinateurs. Si tel est le cas, effectuez la synchronisation de mise à jour Fresh (une seule fois) en exécutant la commande suivante :
AdobeUpdateServerSetupTool --root="<dossier de mise à jour>" --fresh

Cela permet de s’assurer que l’unique copie valide des packs est téléchargée sur votre serveur interne, d’où ils sont déployés sur les ordinateurs clients.

Utiliser l’option de synchronisation Fresh en cas d’échec des autres étapes de résolution des incidents

Si vous utilisez l’option de synchronisation incrémentielle et que vous rencontrez toujours des erreurs après avoir essayé de réaliser toutes les autres étapes, effectuez une synchronisation de mise à jour Fresh (une seule fois) en exécutant la commande suivante :
AdobeUpdateServerSetupTool --root="/<dossier de mise à jour>" --fresh

Cela permet de s’assurer que toutes les mises à jour d’Adobe Update Server sont téléchargées sur votre serveur interne.

Procéder à une nouvelle installation en dernier recours

En cas d’échec de toutes les autres étapes de résolution des incidents et en dernier recours, procédez à une nouvelle installation en exécutant la commande suivante :
AdobeUpdateServerSetupTool --root="/<dossier de mise à jour>" --fresh

Remarque :

Lors d’une nouvelle installation, le dossier de mise à jour et tous ses sous-dossiers situés sur votre serveur interne sont supprimés, puis recréés à l’aide des mises à jour du serveur Adobe Update Server. Si vous aviez créé des fichiers ou dossiers supplémentaires dans le dossier de mise à jour, ils seront supprimés. Il est donc recommandé de sauvegarder ces fichiers ou dossiers avant de procéder à la nouvelle installation.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne