Les effets d’extension temporelle, de remappage temporel et de déformation temporelle se révèlent particulièrement utiles pour obtenir des résultats de type ralenti, accéléré, arrêt sur image ou d’autres modifications temporelles.

Pour plus d’informations sur l’effet Déformation temporelle, reportez-vous à la section Effet Déformation temporelle.

Sur son site Web Video Copilot, Andrew Kramer explique dans un didacticiel vidéo les effets d’extension temporelle, de remappage temporel et d’interpolation.

Extension temporelle d’un calque

L’extension temporelle désigne l’accélération ou le ralentissement d’un calque complet selon un facteur identique. Lorsque vous appliquez une extension temporelle à un calque dans le temps, le son et les images d’origine du métrage (ainsi que toutes les images clés lui appartenant) sont redistribués sur la nouvelle durée du calque. Utilisez cette commande uniquement si vous souhaitez que le calque ainsi que toutes ses images clés soient affectés par la nouvelle durée.

Extension temporelle d’un calque
L’extension temporelle d’un calque redistribue les images clés sur la nouvelle durée.

Si vous étendez un calque dans le temps afin d’obtenir une cadence d’images très différente de la cadence d’origine, la qualité du mouvement à l’intérieur du calque peut s’en trouver appauvrie. Pour obtenir des meilleurs optimaux lors du remappage temporel d’un calque, utilisez l’effet Déformation temporelle.

Extension temporelle d’un calque dans le temps à partir d’un moment précis

  1. Sélectionnez un calque dans le panneau Montage ou Composition.
  2. Choisissez Calque > Temps > Extension temporelle.
  3. Saisissez une nouvelle durée pour le calque ou spécifiez un facteur d’extension.
  4. Cliquez sur l’une des options Ne pas dépasser afin de spécifier le moment à partir duquel le calque sera étendu, puis cliquez sur OK.

    Point d’entrée

    Maintient le point de départ du calque à sa valeur actuelle et étend le calque en déplaçant son point de sortie.

    Image actuelle

    Maintient le calque à la position du repère d’instant courant (l’image affichée dans le panneau Composition) et étend le calque en déplaçant les points d’entrée et de sortie.

    Point de sortie

    Maintient le point de fin du calque à sa valeur actuelle et étend le calque en déplaçant son point d’entrée.

Extension temporelle d’un calque dans le temps vers un instant précis

  1. Dans le panneau Montage, déplacez le repère d’instant courant à l’endroit où vous souhaitez que le calque débute ou s’arrête.
  2. Affichez les colonnes Entrée et Sortie dans le panneau Montage en sélectionnant Colonnes > Entrée et Colonnes > Sortie dans le menu du panneau Montage.
  3. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour étendre le point d’entrée sur l’instant courant, appuyez sur la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) tout en cliquant sur le point d’entrée du calque dans la colonne Entrée.

    • Pour étendre le point de sortie sur l’instant courant, appuyez sur la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) tout en cliquant sur le point de sortie du calque dans la colonne Sortie.

Extension temporelle d’un calque sans ses images clés

Lorsque vous étendez un calque, les positions de ses images clés sont, par défaut, également étendues. Vous pouvez empêcher ce comportement par une opération de couper-coller d’images clés.

  1. Prenez bien note de l’instant auquel la première image clé apparaît. (L’insertion d’un repère de composition constitue un bon moyen de marquage du temps.)
  2. Dans le panneau Montage, cliquez sur le nom d’une ou de plusieurs propriétés contenant les images clés dont vous souhaitez conserver la position dans le temps.
  3. Choisissez Edition > Couper.
  4. Déplacez ou étendez le calque vers ses points d’entrée et de sortie.
  5. Déplacez le repère d’instant courant sur l’instant auquel la première image clé apparaissait avant l’opération Couper.
  6. Choisissez Edition > Coller.

Inversion de la direction de lecture d’un calque

Lorsque vous inversez la direction de lecture d’un calque, l’ordre de toutes les images clés de toutes les propriétés sur le calque sélectionné est également inversé. Le calque lui-même maintient ses points d’entrée et de sortie d’origine par rapport à la composition.

Remarque :

pour obtenir de meilleurs résultats, précomposez le calque, puis inversez le calque dans la composition. Pour plus d’informations sur ce processus, reportez-vous à la section A propos de la précomposition et de l’imbrication.

  1. Dans le panneau Montage, sélectionnez le calque que vous souhaitez inverser.
  2. Choisissez Calque > Temps > Inverser le calque ou appuyez sur la touche Ctrl + Alt + R (Windows) ou Commande + Option + R (Mac OS).

Inversion des images clés sans inverser le sens de lecture du calque

Vous pouvez sélectionner et inverser des images clés pour plusieurs calques ou plusieurs propriétés à la fois. Cependant, chaque ensemble d’images clés pour une propriété est inversé uniquement pendant sa durée originale et non celle de toute autre propriété sélectionnée. Comme les repères du panneau Montage ne sont pas inversés, vous serez peut-être amené à les déplacer après avoir inversé les images clés.

  1. Dans le panneau Montage, sélectionnez une plage d’images clés que vous souhaitez inverser.
  2. Sélectionnez Animation > Assistant d’image clé > Inverser les images clés.

Remappage temporel

Vue d’ensemble du remappage temporel

Vous pouvez étendre, compresser, lire vers l’arrière ou figer une partie de la durée d’un calque à l’aide d’un processus appelé remappage temporel. Par exemple, si vous utilisez un métrage représentant une personne en train de marcher, vous pouvez lire le métrage de la personne vers l’avant, puis lire quelques images vers l’arrière pour faire reculer la personne, puis lire à nouveau vers l’avant pour que la personne reprenne sa marche. Le remappage temporel est idéal pour les scènes combinant ralenti, accéléré et marche arrière.

L’effet Déformation temporelle, qui présente des caractéristiques voisines, est plus précis sur certains aspects de l’interpolation d’images mais aussi plus limité par sa nature même d’effet.

Remappage temporel
Les images d’un métrage n’ayant subi aucun remappage temporel sont lues à une vitesse constante et dans un seul sens.

Remappage temporel
Le remappage temporel déforme le temps pour une plage d’images dans un calque.

Lorsque vous appliquez le remappage temporel à un calque contenant des données audio et vidéo, l’audio et la vidéo restent synchronisées. Vous pouvez remapper des fichiers audio pour augmenter ou réduire progressivement le ton, lire vers l’arrière la bande audio ou produire un son étoffé ou éraillé. Les calques d’images fixes ne peuvent pas être remappés.

Vous pouvez procéder à un remappage temporel dans le panneau Calque ou l’éditeur de graphiques. Le remappage de vidéo dans un panneau affiche les résultats dans les deux panneaux. Chaque panneau fournit une vue différente de la durée du calque :

  • Le panneau Calque fournit une référence visuelle des images que vous modifiez, ainsi que leur numéro. Le panneau affiche le repère d’instant courant et un repère de remappage temporel que vous déplacez pour sélectionner l’image que vous souhaitez lire à l’instant courant.

Panneau Calque pour le remappage temporel
Panneau Calque pour le remappage temporel

  • L’éditeur de graphiques fournit une vue précise de vos modifications dans le temps en les indiquant par des images clés et en affichant un graphique similaire à celui affiché pour les autres propriétés de calque.

Graphique du remappage temporel
Graphique du remappage temporel

Lors du remappage temporel dans l’éditeur de graphiques, utilisez les valeurs représentées dans le graphique Remappage temporel pour déterminer et contrôler l’image du film qui est lue à un instant donné. A chaque image clé du remappage temporel est associée une valeur temporelle correspondant à une image spécifique dans le calque ; cette valeur est représentée verticalement sur le graphique de valeurs Remappage temporel. Lorsque vous activez le remappage temporel pour un calque, After Effects ajoute une image clé de remappage temporel aux points de début et de fin du calque. Ces images clés initiales de remappage temporel possèdent des valeurs de temps verticales égales à leur position horizontale dans le montage.

Vous pouvez obtenir des résultats de mouvement complexes en définissant des images clés de remappage temporel supplémentaires. Chaque fois que vous ajoutez une image clé de remappage temporel, vous créez un nouveau point dont vous pouvez modifier la vitesse ou le sens de lecture. Lorsque vous déplacez l’image clé vers le haut ou le bas dans le graphique de valeurs, vous modifiez l’image de la vidéo devant être lue à l’instant courant. After Effects interpole ensuite les images intermédiaires et lit le métrage vers l’avant ou l’arrière à partir de ce point, jusqu’à l’image clé suivante de remappage temporel. Dans le graphique de valeurs, de gauche à droite, un angle orienté vers le haut indique une lecture vers l’avant et un angle orienté vers le bas indique une lecture arrière. La valeur de l’angle orienté vers le haut ou vers le bas correspond à la vitesse de lecture.

De même, la valeur affichée en regard du nom de la propriété Remappage temporel indique l’image qui est lue à l’instant courant. Lorsque vous déplacez un repère du graphique de valeurs vers le haut ou vers le bas, cette valeur est modifiée en conséquence et une image clé de remappage temporel est définie si nécessaire. Pour ajuster cette valeur, cliquez dessus et saisissez une nouvelle valeur, ou faites glisser la souris sur la valeur.

La durée originale du métrage source peut ne plus être correcte lors d’un remappage temporel, dans la mesure où certaines parties du calque se sont plus lues à la vitesse originale. Si nécessaire, définissez la nouvelle durée du calque avant d’effectuer un remappage temporel.

Comme pour d’autres propriétés de calque, vous pouvez afficher les valeurs du graphique Remappage temporel sous forme de graphique de valeurs ou de vitesse.

Si vous effectuez un remappage temporel et que la cadence d’images obtenue est très différente de la cadence initiale, la qualité du mouvement à l’intérieur du calque peut s’en trouver appauvrie. Appliquez l’interpolation d’images pour améliorer le remappage temporel du ralenti ou de l’accéléré.

Remarque :

utilisez les informations affichées dans le panneau Info pour vous guider pendant le remappage temporel. Le ratio exprimé en secondes/sec indique la vitesse de lecture actuelle (nombre de secondes du calque d’origine en cours de lecture pour chaque seconde suivant le remappage temporel).

Remappage temporel d’un calque

Vous pouvez effectuer un remappage temporel de tout ou partie d’un calque pour obtenir divers résultats, tels qu’un arrêt sur image ou un ralenti (voir Remappage temporel).

Gel de l’image active pendant la durée du calque

  1. Sélectionnez le calque dans un panneau Composition ou Montage.
  2. Placez le repère d’instant courant sur l’image à geler.
  3. Sélectionnez Calque > Temps > Geler l’image.

Le remappage temporel est activé et After Effects place une image clé Maintenir à la position du repère d’instant présent pour figer l’image. si vous aviez précédemment activé le remappage temporel sur le calque, toutes les images clés créées sont supprimées dès l’application de la commande Geler l’image.

Arrêt sur la première image sans modifier la vitesse

  1. Dans le panneau Composition ou Montage, sélectionnez le calque à remapper.
  2. Sélectionnez Calque > Temps > Activer le remappage temporel.

    Cette commande ajoute deux images clés de remappage temporel par défaut, une au début du calque et l’autre à la fin.

  3. Déplacez le repère d’instant courant à l’endroit où vous souhaitez que le film commence.
  4. Cliquez sur le nom de la propriété Remappage temporel pour sélectionner les images clés de début et de fin.
  5. Faites glisser la première image clé sur le repère d’instant courant, ce qui déplace les images clés de début et de fin. Si vous utilisez l’éditeur de graphiques, faites glisser le cadre de sélection (non l’image clé ou une poignée) pour que les deux images clés se déplacent.

Figement d’une image au milieu de la durée d’un calque

  1. Dans le panneau Composition ou Montage, sélectionnez le calque à remapper.
  2. Sélectionnez Calque > Temps > Activer le remappage temporel.

    Cette commande ajoute deux images clés de remappage temporel par défaut, une au début du calque et l’autre à la fin.

  3. Placez le repère d’instant courant sur l’image clé que vous souhaitez figer, puis définissez une image clé de remappage temporel en cliquant sur le losange de la propriété Remappage temporel, dans le navigateur d’images clés.
  4. Sélectionnez les deux dernières images clés de remappage temporel (la deuxième et la troisième images clés), puis glissez-les vers la droite.
  5. Appuyez sur la touche F2 pour désélectionner les images clés, puis cliquez sur la deuxième image clé (celle du milieu) pour la sélectionner.
  6. Appuyez sur les touches Ctrl + C (Windows) ou Commande + C (Mac OS) pour copier l’image clé.
  7. Appuyez sur les touches Ctrl + V (Windows) ou Commande + V (Mac OS) pour coller l’image clé à l’instant courant. Le repère d’instant courant devrait se trouver à la même position qu’à l’étape 3.
  8. (Facultatif) Pour étendre le calque de sorte que sa durée s’adapte au temps ajouté par l’opération d’arrêt sur image, appuyez sur la touche K pour déplacer le repère d’instant courant vers la dernière image clé de remappage temporel, et appuyez sur les touches Ctrl + ] (Windows) ou Option + ] (Mac OS).

La partie du calque se trouvant entre la première et la deuxième image clé est lue à une cadence normale (la même que celle du calque n’ayant subi aucun remappage temporel). Il en va de même pour la partie du calque se trouvant entre la troisième et la quatrième image clé. La deuxième et la troisième image clé sont identiques. Une seule image figée est donc lue entre ces deux images clés.

Remappage temporel dans l’éditeur de graphiques

Remarque :

Pour basculer entre le mode Editeur de graphiques et le mode d’affichage des bandes de durée des calques, appuyez sur les touches Maj + F3.

  1. Dans le panneau Composition ou Montage, sélectionnez le calque que vous souhaitez remapper.
  2. Sélectionnez Calque > Temps > Activer le remappage temporel.
  3. Dans le panneau Montage, cliquez sur le nom de la propriété Remappage temporel pour la sélectionner.
  4. Déplacez le repère d’instant présent sur l’instant correspondant à l’insertion d’une image clé et cliquez ensuite sur le bouton dans le navigateur d’images clés pour ajouter une image clé.
  5. Dans l’éditeur de graphiques, faites glisser le repère d’image clé vers le haut ou vers le bas, tout en observant la valeur Remappage temporel. Pour aligner le repère sur d’autres images clés, faites-le glisser tout en maintenant la touche Maj enfoncée.
    Quand vous faites glisser l’image clé, le calque ralentit
    Quand vous faites glisser l’image clé, le calque ralentit.

    • Pour ralentir le calque, faites glisser l’image clé vers le bas. (Si le calque est lu vers l’arrière, faites glisser le repère vers le haut.)

    • Pour accélérer le calque, faites glisser l’image clé vers le haut. (Si le calque est lu vers l’arrière, faites glisser le repère vers le bas.)

    • Pour lire des images vers l’arrière, faites glisser l’image clé vers le bas, sur une valeur en dessous de la valeur de l’image clé précédente.

    • Pour lire des images vers l’avant, faites glisser l’image clé vers le haut, sur une valeur supérieure à celle de l’image clé précédente.

    • Pour figer l’image clé précédente, faites glisser le repère d’image clé sur une valeur égale à celle de l’image clé précédente afin que la ligne du graphique soit plate. Une autre méthode consiste à sélectionner l’image clé et à choisir Animation > Maintien des images clés, puis à ajouter une autre image clé à l’endroit où vous souhaitez que le mouvement recommence.

Remarque :

Avant de déplacer une image clé de remappage temporel, il est préférable de sélectionner au préalable toutes les images clés de remappage temporel consécutives dans le calque. Cette sélection préserve le minutage du reste du calque lorsque vous effectuerez un remappage temporel pour l’image clé active.

Remappage temporel dans un panneau Calque

  1. Ouvrez le panneau Calque du calque auquel vous souhaitez appliquer un remappage temporel.
  2. Sélectionnez Calque > Temps > Activer le remappage temporel. Une seconde règle temporelle apparaît dans le panneau Calque au-dessus de la règle par défaut et de la barre de navigation.
  3. Sur la règle inférieure, déplacez le repère d’instant courant sur la première image où vous souhaitez voir le changement se produire.
  4. Sur la règle supérieure, le repère de remappage temporel indique l’image actuellement mappée à l’instant indiqué sur la règle inférieure. Pour afficher une image différente à l’instant indiqué sur la règle inférieure, déplacez le repère de remappage temporel en conséquence.
    Faites glisser le repère de remappage temporel pour remplacer l’image au niveau du repère d’instant courant
    Faites glisser le repère de remappage temporel pour remplacer l’image au niveau du repère d’instant courant.

  5. Sur la règle inférieure, déplacez le repère d’instant courant sur la dernière image où vous souhaitez voir le changement se produire.
  6. Sur la règle supérieure, déplacez le repère de remappage temporel sur l’image que vous souhaitez afficher à l’instant indiqué sur la règle inférieure.
    • Pour déplacer la partie précédente d’un calque vers l’avant, définissez le repère de remappage temporel à un instant postérieur au repère d’instant courant.

    • Pour déplacer la partie précédente d’un calque vers l’arrière, définissez le repère de remappage temporel à un instant antérieur au repère d’instant courant.

    • Pour figer une image, définissez le repère de remappage temporel sur l’image que vous souhaitez figer. Ensuite, déplacez le repère d’instant courant (règle inférieure) sur le dernier point où l’arrêt sur image doit cesser et déplacez le repère de remappage temporel de nouveau sur l’image à figer.

Remappage temporel du ton audio

Le graphique de vitesse de la propriété Remappage temporel est directement lié au ton d’un fichier audio. En effectuant de subtils changements dans le graphique de vitesse, vous pouvez créer toute une gamme d’effets intéressants. Pour éviter d’obtenir un son trop perçant, il est préférable de maintenir la valeur de vitesse en dessous de 200 %. Lorsque la vitesse est trop élevée, utilisez les options Niveaux, situées au-dessous de la propriété Audio, pour contrôler le volume.

Des bruits secs peuvent apparaître au début et à la fin d’un calque audio (ou audio et vidéo) après la définition de nouveaux points d’entrée et de sortie dans le graphique Remappage temporel. Utilisez les options de niveaux pour supprimer ces bruits.

Modification du ton d’un calque audio

  1. Dans le panneau Composition ou Montage, sélectionnez le calque que vous souhaitez remapper.
  2. Sélectionnez Calque > Temps > Activer le remappage temporel.
  3. Cliquez sur le bouton Editeur de graphiques dans le panneau Montage pour afficher l’éditeur de graphiques, si nécessaire.
  4. Cliquez sur le bouton des options de graphique au bas de l’éditeur de graphiques et choisissez Modifier le graphique de vitesse.
  5. Déplacez le repère d’instant courant à l’endroit où vous souhaitez que le changement commence, puis cliquez sur le bouton Ajouter une image clé.
  6. Sur le graphique de vitesse au-dessous de l’image clé, faites glisser un repère tout en observant la valeur de vitesse.
    • Pour réduire le ton, faites glisser le repère du graphique de vitesse vers le bas.

    • Pour accroître le ton, faites glisser le repère du graphique de vitesse vers le haut.

Suppression des bruits secs dus aux nouveaux points d’entrée et de sortie

  1. Si nécessaire, sélectionnez Panneau > Audio.

  2. Dans le panneau Montage, sélectionnez le calque audio (ou audio et vidéo) auquel vous avez appliqué un remappage temporel.
  3. Développez les propriétés du calque pour afficher la propriété Audio, puis la propriété Niveaux audio.
  4. Déplacez le repère d’instant courant sur le nouveau point d’entrée et sélectionnez Animation > Ajouter une image clé de niveaux audio.
  5. Dans le panneau Audio, remplacez la valeur de décibels par 0,0.
  6. Appuyez sur la touche Pg. préc de votre clavier pour déplacer le repère d’instant courant sur l’image précédente.
  7. Dans le panneau Audio, remplacez le niveau de décibels par -96,0.
  8. Déplacez le repère d’instant courant sur le nouveau point de sortie et définissez le niveau de décibels sur 0.
  9. Appuyez sur la touche Pg. suiv pour déplacer le repère d’instant courant sur l’image suivante.
  10. Dans le panneau Audio, remplacez le niveau de décibels par -96,0.

    Remarque :

    Vous pouvez modifier la valeur Réglage minimum dans la boîte de dialogue Options audio disponible depuis le menu du panneau Audio.

Ressources recommandées pour le remappage temporel

Aharon Rabinowitz propose, sur le site Web Creative COW, un didacticiel décrivant comment utiliser le remappage temporel pour synchroniser les mouvements des lèvres. Ce même concept élémentaire peut être appliqué à de nombreux types d’animations.

Sur le site Web Slippery Rock NYC, Robert Powers propose un didacticiel vidéo qui explique comment utiliser le remappage temporel pour animer un personnage tout un synchronisant les mouvements des lèvres avec l’audio (synchronisation labiale).

Charles Bordenave propose, sur le site Web After Effects Scripts, un script qui module automatiquement le remappage temporel sur un calque en fonction de l’amplitude audio.

Sam Morris propose, sur son site Web, un didacticiel de présentation du remappage temporel.

Sur son site Web Video Copilot, Andrew Kramer explique dans un didacticiel vidéo les effets d’extension temporelle, de remappage temporel et d’interpolation.

Interpolation

Lorsque vous appliquez une extension temporelle ou un remappage temporel à un métrage de manière à obtenir une cadence moindre ou inférieure à celle de sa composition, le mouvement peut apparaître saccadé. Cela s’explique par le fait que le calque comporte alors moins d’images par seconde que la composition. Ce même aspect saccadé peut apparaître lors d’une extension temporelle ou d’un remappage temporel d’un calque avec une cadence d’images plus rapide que celle de sa composition. Pour générer des mouvements plus fluides lors du ralentissement ou de l’accélération d’un calque, utilisez l’interpolation. Veillez à appliquer l’interpolation uniquement après le réétalonnage de la vidéo d’un calque (la cadence de lecture de ses images diffère alors de celle de la vidéo source).

After Effects propose deux types d’interpolation : Fusion d’images et Déplacement des pixels. Le rendu de l’interpolation Fusion d’images est le plus rapide, mais l’interpolation Déplacement des pixels donne de bien meilleurs résultats, particulièrement pour les métrages qui ont été sensiblement ralentis.

L’option de qualité sélectionnée affecte également l’interpolation d’images. Si vous sélectionnez la qualité Optimale, l’interpolation d’images produit un mouvement plus régulier. Le temps nécessaire pour le rendu est néanmoins plus long que celui requis lors de la sélection de la qualité Ebauche.

Remarque :

pour effectuer le rendu d’un calque interpolé en mode Ebauche, After Effects utilise toujours l’interpolation Fusion d’images pour augmenter la vitesse du rendu.

Il est également possible d’activer l’interpolation d’images pour toutes les compositions lorsque vous effectuez le rendu d’un film.

Utilisez l’option Interpolation pour améliorer la qualité d’un mouvement ayant subi une modification temporelle dans un calque qui contient un métrage en direct (une vidéo, par exemple). Il est possible d’appliquer une interpolation d’images à une séquence d’images fixes, mais pas à une image fixe individuelle. Pour animer un calque, par exemple lors du déplacement d’un calque de texte à l’écran, utilisez l’option Flou de mouvement.

Remarque :

vous ne pouvez pas appliquer d’interpolation à un calque de précomposition (calque utilisant une composition imbriquée comme élément de métrage source). Vous pouvez, en revanche, l’appliquer à des calques situés à l’intérieur de la composition imbriquée, si ceux-ci sont basés sur un élément de métrage animé, comme des séquences d’images ou vidéo.

  1. Sélectionnez le calque dans le panneau Montage.
  2. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Sélectionnez Calque > Interpolation > Fusion d’images.

    • Sélectionnez Calque > Interpolation > Déplacement des pixels.

Une coche en regard de la commande Interpolation appropriée (Fusion d’images ou Déplacement des pixels) indique que l’option est activée pour le calque sélectionné. Par ailleurs, le bouton Interpolation s’affiche dans la colonne des options du calque dans le panneau Montage. Pour supprimer l’interpolation d’images, cliquez sur le bouton Interpolation ou choisissez à nouveau la commande Interpolation appropriée.

Indépendamment de l’état des options du calque, si l’interpolation d’images est désactivée pour la composition, elle l’est également pour tous les calques de la composition. Pour définir l’interpolation de la composition, sélectionnez l’option d’activation de l’interpolation dans le menu du panneau Montage ou cliquez sur le bouton correspondant à cette option en haut du panneau Montage.

Remarque :

Le flou de mouvement peut compliquer la recherche d’objets discrets dans chaque image pour le type d’interpolation Déplacement des pixels, ce qui diminue la fiabilité du calcul des vecteurs de mouvement. Pour obtenir de meilleurs résultats lors de l’utilisation du type d’interpolation Déplacement des pixels pour créer un ralenti, utilisez un métrage comportant moins de flou de mouvement.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne