Remarque :

Adobe After Effects offre un large éventail d’outils de composition. Vous pouvez facilement importer dans Adobe Premiere Pro des composites créés avec After Effects.

Pour créer un composite à partir de plusieurs images, rendez transparentes une ou plusieurs parties des images, afin que les autres images se voient au travers. Pour ce faire, utilisez les fonctionnalités d’Adobe Premiere Pro, notamment les caches et les effets.

Utilisez l’effet d’opacité pour rendre uniformément transparent ou semi-transparent l’intégralité d’un élément. Vous pouvez définir l’opacité d’un élément donné dans le panneau Options d’effet ou Montage, mais aussi augmenter ou réduire graduellement l’intensité d’un élément en animant l’opacité.

Remarque :

Si vous souhaitez simplement créer un fondu vers le noir, appliquez à l’élément une transition telle que Fondu au noir plutôt que d’animer les images clés d’opacité manuellement.

Lorsqu’une partie d’un élément est transparente, les informations de transparence sont stockées dans sa couche alpha.

Il est également possible de combiner des images sans modifier la transparence des éléments. Vous pouvez par exemple appliquer des modes de fusion ou certains effets de la catégorie Couches pour fusionner en un composite les données graphiques de plusieurs éléments.

Les éléments des pistes supérieures couvrent les éléments des pistes inférieures, à moins que les couches alpha n’indiquent une transparence. Afin de créer un composite des éléments de toutes les pistes visibles, Adobe Premiere Pro combine les éléments en partant des pistes inférieures vers les pistes supérieures. Les zones dans lesquelles toutes les pistes sont vides ou transparentes apparaissent en noir.

L’ordre de rendu affecte l’interaction entre l’opacité et les effets visuels. La liste Effets vidéo est rendue en premier, suivie des effets géométriques tels que Trajectoire, et enfin les réglages de couche alpha sont appliqués. Pour chaque groupe d’effets, ceux-ci sont rendus du haut vers le bas de la liste. L’option Opacité faisant partie de la liste Effets fixes, elle est rendue après la liste Effets vidéo. Si vous voulez que l’opacité soit rendue avant ou après certains effets, ou si vous voulez contrôler des options d’opacité supplémentaires, appliquez l’effet vidéo de réglage alpha.

Dans la boîte de dialogue Métrage, vous pouvez choisir la façon d’interpréter la couche alpha dans un fichier. Sélectionnez l’option Inverser pour permuter les zones d’opacité avec les zones de transparence ou sélectionnez Ignorer pour ne pas du tout utiliser les informations de couche alpha.

Remarque :

Si vous avez des difficultés à identifier les parties transparentes d’un élément, choisissez Alpha dans le menu de la vue Programme dans le Moniteur du programme. Un autre moyen de distinguer les zones de transparence consiste à ajouter un cache de couleur unie vive sur une piste, sous l’image où vous effectuez l’incrustation.

Couches alpha et caches

Les informations de couleur sont comprises dans trois couches : rouge, vert et bleu. En outre, une image peut comprendre une quatrième couche invisible, appelée couche alpha, qui comprend des informations de transparence.

Une couche alpha permet de stocker les images et leurs informations de transparence dans un seul fichier sans perturber les couches de couleur.

Lorsque vous voyez une couche alpha dans le panneau de composition d’After Effects ou le panneau Moniteur d’Adobe Premiere Pro, le blanc indique une opacité complète, le noir une transparence complète et les nuances de gris une transparence partielle.

Un cache est un calque (ou l’une de ses couches) qui définit les zones transparentes de ce calque ou d’un autre calque. Le blanc définit les zones opaques et le noir définit les zones transparentes. Une couche alpha est souvent utilisée comme cache. Cependant, vous pouvez utiliser un cache autre que la couche alpha lorsqu’une couche ou un calque définit la zone de transparence souhaitée mieux que la couche alpha ou lorsque l’image source ne comprend pas de couche alpha.

De nombreux formats de fichier peuvent inclure une couche alpha, notamment Adobe Photoshop, ElectricImage, TGA, TIFF, EPS, PDF et Adobe Illustrator. AVI et QuickTime (enregistrés avec une résolution Millions de couleurs+), peuvent également comporter des couches alpha, suivant les codecs utilisés pour générer ces types de fichiers.

Pour en savoir plus sur l’exportation de vidéo avec une couche alpha (transparence), consultez cet article.

Couches directes et prémultipliées

Les couches alpha stockent les informations de transparence dans les fichiers de manière directe ou prémultipliée. Bien que les couches alpha soient identiques, les couches de couleur diffèrent.

Avec des couches directes (ou sans cache), les informations de transparence sont uniquement stockées dans la couche alpha et non dans l’une des couches de couleur visibles. Avec des couches directes, les effets de transparence n’apparaissent que lorsque l’image s’affiche dans une application compatible avec les couches directes.

Avec des couches prémultipliées (ou avec cache), les informations de transparence sont stockées dans la couche alpha de même que dans les couches RVB visibles, qui sont multipliées avec une couleur d’arrière-plan. Les couleurs des zones semi-transparentes, telles que les contours progressifs, s’orientent vers la couleur d’arrière-plan en fonction de leur degré de transparence.

Certains logiciels permettent d’indiquer la couleur d’arrière-plan avec laquelle les couches sont prémultipliées. Si ce n’est pas le cas, la couleur d’arrière-plan est généralement le noir ou le blanc.

Les couches directes conservent des informations de couleur plus précises que les couches prémultipliées. Les couches prémultipliées sont compatibles avec un plus grand nombre de programmes, tels qu’Apple QuickTime Player. Souvent, le choix de l’utilisation des images avec couches directes ou prémultipliées a été fait avant que vous ne receviez les éléments à modifier et à composer. Adobe Premiere Pro et Adobe After Effects reconnaissent les couches directes et les couches prémultipliées, mais lorsqu’un fichier contient plusieurs couches alpha, seule la première est reconnue. Adobe Flash ne reconnaît que les couches alpha prémultipliées.

Incrustation

L’incrustation consiste à définir la transparence par une valeur donnée de couleur (à l’aide d’une incrustation couleur ou chrominance) ou de luminance (à l’aide d’une incrustation luminance) dans une image. Lorsque vous incrustez une valeur, tous les pixels ayant la même valeur colorimétrique ou la même valeur de luminance deviennent transparents.

L’incrustation facilite le remplacement d’un arrière-plan de couleur ou de luminance homogène par une autre image, technique particulièrement utile lorsque vous utilisez des objets trop complexes pour les masquer aisément. La technique d’isolation d’un arrière-plan de couleur homogène est souvent appelée filtrage bleu ou filtrage vert, bien que vous ne deviez utiliser ni le bleu ni le vert. Vous pouvez utiliser n’importe quelle couleur unie d’arrière-plan.

L’incrustation par différence de couleur définit la transparence par rapport à une image d’arrière-plan de ligne de base donnée. Au lieu d’isoler un écran à une couleur, vous pouvez isoler un arrière-plan arbitraire.

Dans Adobe Premiere Pro, l’incrustation est exécutée au moyen des effets d’incrustation. Pour plus d’informations, voir la section Effets d’incrustation.

Fusion d’éléments avec un effet Cache de transparence

Vous pouvez fusionner les images à l’aide d’un effet Cache de transparence. Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’effet Cache de transparence, voir la section Effets Cache de transparence à huit, quatre et seize points.

Fusion des clips avec un cache à l’aide de l’effet Incrustation Cache de piste

Vous pouvez fusionner les éléments avec un cache (en général, une image en noir et blanc ou une image du module de titrage) à l’aide de l’effet Incrustation Cache de piste. Pour plus d’informations, voir l’article Effet Incrustation Cache de piste.

Cette vidéo vous montre comment créer un effet cache de piste.

Définition d’une opacité d’élément dans le panneau Montage

  1. Vous pouvez développer l’affichage d’une piste en cliquant sur le triangle en regard de son nom afin de développer ses options.
  2. Le cas échéant, cliquez sur le bouton Afficher les images-clés  ou sur le bouton Masquer les images-clés  et sélectionnez Afficher les pointeurs d’opacité dans le menu. Un étirement horizontal de contrôle de l’opacité apparaît dans tous les éléments de la piste.

    Remarque :

    si la piste ne contient aucune image clé, l’étirement s’affiche sous la forme d’une ligne horizontale qui traverse la piste.

  3. Dans le panneau Montage, effectuez l’une des opérations suivantes :
    • Cliquez sur l’outil Sélection, puis déplacez l’étirement de contrôle de l’opacité vers le haut ou vers le bas.

    • Sélectionnez l’outil Plume, puis déplacez l’étirement de contrôle de l’opacité vers le haut ou vers le bas.

    La valeur d’opacité et l’instant présent apparaissent sous la forme d’une info-bulle lorsque vous faites glisser.

  4. (Facultatif) Pour animer l’effet d’opacité, définissez d’abord des images clés. Sélectionnez l’outil Plume. Maintenez la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée et cliquez avec l’outil Plume sur la bande d’étirement de la commande d’opacité, à l’endroit précis où vous souhaitez placer une image clé. Faites ensuite glisser chaque image clé vers le haut ou le bas pour en définir la valeur. Par exemple, pour appliquer un fondu en entrée à un élément, créez une image clé au début de l’élément et une autre quelques secondes plus tard. Faites glisser la première vers le bas de l’élément à une opacité de 0. Faites ensuite glisser la deuxième vers le haut à 100 %.

    Pour plus d’informations sur le réglage de l’opacité dans l’onglet Options d’effet du panneau Source, reportez-vous à la section Opacité à la page : Effets fixes.

    Remarque :

    Vous pouvez utiliser l’outil Sélection ou Plume pour déplacer des images clés ou des poignées d’opacité. Pour régler la fluidité de l’animation, changez l’interpolation linéaire de l’image clé en interpolation Bézier.

Conseils de composition

Gardez les recommandations suivantes à l’esprit lorsque vous créez un composite d’éléments et de pistes :

  • Si vous voulez appliquer la même valeur de transparence à l’intégralité d’un élément, réglez simplement l’opacité de l’élément dans le panneau Options d’effet.

  • Il est souvent préférable d’importer un fichier source qui contienne déjà une couche alpha définissant les zones devant être transparentes. Les informations de transparence étant stockées dans le fichier, Adobe Premiere Pro conserve et affiche l’élément avec sa transparence dans toutes les séquences où le fichier est utilisé comme élément.

  • Si le fichier source d’un élément ne comporte pas de couche alpha, vous devez alors appliquer la transparence manuellement aux différentes instances de l’élément. Vous pouvez appliquer de la transparence à un élément vidéo d’une séquence en réglant l’opacité de l’élément ou en appliquant des effets.

  • Des applications telles qu’Adobe After Effects, Adobe Photoshop et Adobe Illustrator peuvent enregistrer des éléments avec leurs couches alpha initiales ou ajouter des couches alpha, lorsque le fichier est enregistré dans un format prenant ces couches en charge.

Pour en savoir plus sur la composition dans Premiere Pro, visionnez cette vidéo de Learn by Video et Video2Brain par Jan Ozer.

Eran Stern propose un didacticiel d’une demi-heure sur la composition dans Adobe Premiere Pro à l’aide des effets UltraKey et Incrustation Cache de piste.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne