Apprenez à appliquer un code temporel à une vidéo avec Premiere Pro en sélectionnant le format d’affichage et les différentes méthodes d’affichage du code temporel.

La plupart des caméscopes et les platines vidéo haut de gamme enregistrent un code temporel qui marque certaines images en utilisant des adresses uniques. Ce code temporel est important lorsque vous souhaitez acquérir des images identifiées ou acquises précédemment, comme dans les tâches suivantes :

  • Vous souhaitez enregistrer des éléments avant leur acquisition.

  • Vous avez l’intention de capturer des éléments en série (acquisition automatisée).

  • Vous souhaitez effectuer une nouvelle acquisition des éléments, car les fichiers originaux ont été altérés ou supprimés.

  • Vous comptez exporter des séquences vers un autre système en utilisant le format EDL.

  • Vous utilisez un système sur lequel vous montez rapidement des acquisitions basse résolution, puis recapturez les éléments en pleine résolution avec une qualité optimale pour la version finale.

  • Vous avez l’intention de synchroniser de la vidéo capturée avec des données audio enregistrées séparément.

Contrairement aux nombres des compteurs des magnétoscopes, le code temporel est enregistré sur la bande vidéo en tant que partie intégrante du signal vidéo. Si un métrage ne possède pas de code temporel, vous pouvez l’ajouter en le copiant avec une caméra ou platine qui écrit le code temporel. Vous pouvez alors enregistrer ou capturer la vidéo à partir de ce matériel.

Afin d’obtenir de meilleurs résultats, le code temporel doit être exécuté tout le long de la bande ; il ne doit pas repartir de zéro en plein milieu de la bande. Lors du montage, si vous enregistrez une acquisition au niveau d’un point, comme 00:00:01:09, mais que ce point apparaît deux ou trois fois sur la bande en raison de la remise à zéro du code temporel, Adobe Premiere Pro ne peut pas déterminer avec certitude le point d’entrée 00:00:01:09 qui doit correspondre au début de l’acquisition. Le risque d’acquérir des éléments incorrects à partir de bandes dont le code temporel est discontinu est élevé.

Pour s’assurer que le code temporel est continu, filmez en continu ou pistez la bande avant de commencer la prise de vue.

Remarque :

De plus, veillez à enregistrer au moins 5 secondes de vidéo supplémentaires pour toutes les prises. Si vous visualisez un élément dans la caméra, n’oubliez pas de rembobiner la bande avec une marge de 5 secondes avant de reprendre l’enregistrement. Le caméscope lit le code temporel à partir de l’image sur laquelle vous vous êtes arrêté et commence à enregistrer le code temporel au niveau du numéro d’image suivant lorsque vous commencez la prise de vue suivante. Veillez à ne pas laisser de blanc entre la dernière image de la précédente prise et la première image de la prise suivante pour éviter que le caméscope ne remette à zéro le code temporel.

Choix du format d’affichage du code temporel

Par défaut, Adobe Premiere Pro affiche le code temporel pour tout élément initialement écrit sur le support source. Si une bande contient une image avec le code temporel 00:00:10:00, le code affiché pour cette même image après acquisition est 00:00:10:00. Le code temporel source simplifie généralement l’enregistrement. Ce code temporel source est affiché pour un élément, quelle que soit la base de temps des séquences dans lesquelles il est utilisé. Lorsque la base de temps de l’élément est différente de celle de la séquence, le code temporel source peut faciliter l’enregistrement de métrage. Par exemple, un élément capturé en mode 24p présente une base de temps et un code temporel de 30 i/s. Adobe Premiere Pro affiche le code temporel d’origine de 30 i/s pour cet élément, même s’il est utilisé dans une séquence avec une base de temps de 23,976. Vous pouvez toutefois modifier cette valeur par défaut afin d’afficher plutôt le code temporel de chaque élément à partir de 00:00:00:00.

Vous pouvez, en outre, définir la manière dont Adobe Premiere Pro affiche le nombre d’images lorsqu’un affichage Images ou Pieds + images est sélectionné pour un panneau. Vous pouvez faire en sorte que le nombre d’images de chaque élément débute à 0 ou 1, ou qu’il soit converti à partir du code temporel source. Si une image située dans un élément à 30 i/s présente un code temporel source de 00:00:10:00, l’option Conversion de code temporel lui attribuera le numéro d’image 300. Premiere Pro convertit 10 secondes à la fréquence d’images de 30 i/s en 300 images.

  1. Sélectionnez Edition > Préférences > Média (Windows) ou Premiere Pro > Préférences > Média (Mac OS).
  2. Choisissez l’une des options suivantes dans le menu Code temporel :

    Utiliser la source média

    Affiche le code temporel enregistré dans la source.

    Démarrer à 00:00:00:00

    Commence le code temporel affiché pour chaque élément à 00:00:00:00.

  3. Dans le menu Nombre d’images, sélectionnez l’une des options suivantes :

    Démarrer à 0

    Numérote séquentiellement les images en commençant à 0.

    Démarrer à 1

    Numérote séquentiellement les images en commençant à 1.

    Conversion de code temporel

    Génère des équivalences pour les numéros d’image du code temporel source.

  4. Cliquez sur OK.

Modification du mode d’affichage du code temporel

Vous pouvez modifier le format d’affichage du code temporel dans tout panneau où ce code apparaît sous la forme d’un texte réactif.

  1. (Facultatif) Pour afficher le code temporel en unités audio (Échantillons audio ou Millisecondes), cliquez sur le bouton de menu  du panneau de votre choix, puis sélectionnez Afficher les unités de temps audio.
  2. Tout en maintenant la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée, cliquez sur un affichage de code temporel en texte réactif pour basculer entre les différents formats disponibles. Les deux derniers formats sont disponibles uniquement si vous sélectionnez Afficher les unités de temps audio dans le menu du panneau.
    • Code temporel d’image compensée
    • Code temporel d’image non compensée
    • Pieds + images 16 mm
    • Pieds + images 35mm
    • Images
    • Echantillons audio
    • Millisecondes

Le format d’affichage du code temporel utilisé pour le Moniteur du programme (y compris l’instance dans le Moniteur de raccord) correspond toujours à celui du panneau Montage, et inversement. Toute modification affecte donc le format d’affichage des deux panneaux.

Pistage d’une bande ou remplacement du code temporel

Pour garantir la continuité du code temporel, enregistrez celui-ci sur la bande avant de l’utiliser. Cette procédure est appelée le pistage de la bande. Il n’est pas nécessaire de recourir au pistage si vous suivez les pratiques de tournage recommandées, mais cela peut vous éviter d’interrompre le code temporel par inadvertance ou de mal synchroniser une bande dans votre caméra.

Pistage d’une bande avec code temporel

  1. Insérez une bande vierge dans la caméra. Elle ne doit pas comporter de code temporel.
  2. Si vous utilisez une caméra, attachez le protège-objectif et désactivez l’entrée audio.
  3. Assurez-vous que tous les paramètres de la caméra (en particulier le taux d’échantillonnage audio) sont identiques à ceux utilisés lors de la prise de vue. Utilisez donc les mêmes réglages à chaque prise de vues sur cette bande.

  4. Commencez l’enregistrement. Laissez tourner le caméscope ou la platine jusqu’à ce que la totalité de la bande soit enregistrée.
  5. Avant d’enregistrer de la vidéo sur une bande pistée, veillez à laisser un blanc de 30 secondes au début. Assurez-vous que le caméscope lit le code temporel ainsi pisté avant de commencer la prise de vues. Le blanc de 30 secondes du début s’avère également utile lors de l’acquisition en série.

    Remarque :

    Vérifiez les réglages de votre caméra à chaque changement de bande, et plus particulièrement lors de la réutilisation d’une bande. Même si vous souhaitez utiliser des paramètres différents pour vos différentes bandes, il est préférable de conserver les mêmes paramètres du début à la fin de chaque bande. Ceux-ci doivent correspondre aux réglages utilisés lors du premier pistage de chaque bande.

Remplacement du code temporel DV

Si votre métrage source est au format DV et que son code temporel n’est pas continu, vous pouvez remplacer son code temporel en créant une copie DV de la bande. Le matériel numérique qui effectue la copie enregistre un nouveau code temporel continu, ce qui vous permet d’enregistrer et de capturer ensuite de la vidéo (et le nouveau code temporel) à partir de la copie.

Remarque :

cette technique ne fonctionne pas si vous enregistrez en format DVCAM ou si vous utilisez une platine Panasonic AG-DV2500.

  1. Chargez la bande DV enregistrée dans une platine ou un caméscope DV en vue de la lire, puis rembobinez-la entièrement.
  2. Chargez une nouvelle bande dans un second caméscope ou sur une platine pour enregistrer une copie.

  3. Si le matériel d’enregistrement propose une option d’enregistrement vidéo de la bande originale avec ses codes temporels, désactivez cette option. Pour plus d’informations sur cette option, consultez les consignes d’utilisation du matériel.
  4. S’il s’agit d’un appareil d’enregistrement numérique, connectez-le au dispositif source DV à l’aide d’un câble numérique, de type IEEE 1394 ou SDI, par exemple. Cela permet de créer une copie de qualité supérieure.

  5. Connectez le matériel d’enregistrement à un téléviseur.
  6. Mettez les deux appareils en mode VTR.
  7. Assurez-vous que le matériel d’enregistrement est configuré sur le port numérique.
  8. Lancez l’enregistrement de la nouvelle bande, puis la lecture de la bande originale. Laissez tourner les caméscopes ou les platines jusqu’à ce que toute la bande originale soit copiée.

    Remarque :

    la détection de scène reconnaît les points de début et de fin de chaque prise en repérant les sauts dans les codes temporels. Dans la mesure où copier une bande de cette façon a pour effet de créer un seul élément avec un code temporel continu, vous ne pouvez pas utiliser la fonction Détection de scène lors de l’acquisition de la copie dans Adobe Premiere Pro.

Acquisition du code temporel

Lorsque vous utilisez le pilotage de matériel, les codes temporels sont capturés avec les éléments. Avec les appareils analogiques pilotables, l’acquisition du code temporel dépend de la précision de la platine. Si cette dernière ne parvient pas à lire le code temporel correctement, prenez soin d’étalonner le système ou saisissez le code temporel manuellement par comparaison des images.

Remarque :

le compteur de bande n’affiche les codes temporels que sur les appareils capables de les reconnaître, sauf s’ils ont été incrustés, c’est-à-dire superposés aux images dans une copie de la bande. La plupart des magnétoscopes ne sont pas capables de lire ou d’écrire les codes temporels.

Saisie manuelle du code temporel d’un élément

Vous pouvez rétablir le code temporel enregistré par Adobe Premiere Pro. Supposons, par exemple, que vous ayez acquis un métrage à partir d’une copie DV d’une bande Hi8 initialement enregistrée avec un code RCTC (Rewritable Consumer Time Code). La copie DV et les fichiers vidéo obtenus à partir de cette copie porteront le code temporel DV et non le code RCTC original. Pour faciliter le référencement des journaux des prises de vue créés pour la bande Hi8 originale, vous pouvez être amené à rétablir les codes RCTC originaux.

  1. Sélectionnez l’élément dans le panneau Projet.
  2. Sélectionnez Elément > > Modifier > Code temporel, définissez les options nécessaires, puis cliquez sur OK.

Saisie du code temporel

Lors de l’acquisition et du montage de données vidéo, la saisie des valeurs de code temporel est une opération fréquente. A titre d’exemple, vous devez saisir ces valeurs lors de la définition des points d’entrée et de sortie des éléments, ou encore pour parcourir le panneau Montage. Adobe Premiere Pro vous permet d’entrer le code temporel de plusieurs façons.

Dans Adobe Premiere Pro, la durée entre les points d’entrée et de sortie comprend les images indiquées par le code temporel. Si vous saisissez, par exemple, le même code temporel pour les points d’entrée et de sortie d’un élément, sa durée correspond à une image. Lors de la saisie du code temporel, vous pouvez remplacer les deux points par des points ou entrer les valeurs sans ponctuation. Adobe Premiere Pro interprète les nombres saisis sous la forme d’heures, de minutes, de secondes et d’images.

  • Pour définir un code temporel donné, sélectionnez le code, saisissez-en un nouveau, puis appuyez sur Entrée/Retour.
  • Pour ajuster le code temporel actif par glisser-déplacer, faites-le glisser horizontalement. Ainsi, pour définir un code temporel vers le passé, faites glisser le pointeur vers la gauche.
  • Pour ajuster le code temporel actif à l’aide d’une valeur relative, saisissez le signe + (plus) ou – (moins) suivi du nombre d’images à ajouter ou à retrancher. Ainsi, pour supprimer cinq images du code temporel actif, sélectionnez le code dans son intégralité, saisissez -5, puis appuyez sur la touche Entrée/Retour.
  • Pour ajouter du temps, saisissezle signe plus (+)

Utilisation de substituts abrégés lors de la saisie du code temporel

Lors de la saisie du code temporel, vous pouvez utiliser des substituts abrégés suivis d’un point (..). Par exemple, la valeur 4.. de code temporel saute à la position 00:04:00:00. Adobe Premiere Pro interprète les nombres saisis sous la forme d’heures, de minutes, de secondes et d’images.

Exemples de substituts abrégés :

  • 1. déplace l’IIP à la position 00:00:01:00
  • 2.. déplace l’IIP à la position 00:01:00:00
  • .1 déplace l’IIP à la position 00:00:00:01
  • .24 déplace l’IIP à la position 00:00:01:00 pour une séquence de 23,976 ips
  • .1234 déplace l’IIP à la position 00:00:51:10 pour une séquence de 23,976 ips

Affichage du code temporel en tant que burn-in

Vous pouvez afficher le code temporel d’un élément dans la prévisualisation vidéo de l’élément en lui appliquant l’effet Code temporel. Vous pouvez afficher le code temporel dans la prévisualisation vidéo de n’importe quelle partie d’une séquence, en appliquant l’effet Code temporel à un élément vidéo transparent, Ensuite, raccordez l’élément vidéo transparent pour la période d’affichage du code temporel souhaitée. On désigne généralement le code temporel à l’écran sous le nom de code temporel incrusté (burn-in). Il est souvent utilisé dans les montages et les épreuves bruts afin de donner des points de référence précis des images aux monteurs et à leurs collaborateurs.

Affichage du code temporel d’un élément en tant que burn-in

  1. Dans le panneau Effets, cliquez sur le triangle en regard du chutier Effets vidéo pour l’ouvrir. Cliquez ensuite sur le triangle en regard du chutier vidéo pour l’ouvrir.
  2. Faites glisser l’effet Code temporel et déposez-le dans un élément d’une séquence.
  3. Cliquez sur le panneau Options d’effet pour l’activer.
  4. Cliquez sur le triangle en regard du Code temporel pour exposer les options de cet effet.
  5. Réglez les options comme il convient.

Affichage du code temporel d’une séquence en tant que burn-in

  1. Dans la partie inférieure du panneau Projet, cliquez sur l’icône Nouvel élément . Sélectionnez Vidéo transparente.

    Remarque :

    vous pouvez utiliser un calque de réglage au lieu de la vidéo transparente pour véhiculer l’effet du code temporel.

  2. Faites glisser l’élément vidéo transparent vers une piste vide de la séquence qui soit plus élevée que toutes les autres pistes vidéo.
  3. Dans le panneau Effets, cliquez sur le triangle en regard du chutier Effets vidéo pour l’ouvrir. Cliquez ensuite sur le triangle en regard du chutier vidéo pour l’ouvrir.
  4. Faites glisser l’effet Code temporel et déposez-le dans l’élément vidéo transparent.
  5. Cliquez sur le panneau Options d’effet pour l’activer.
  6. Cliquez sur le triangle en regard du Code temporel pour exposer les options de cet effet.
  7. Réglez les options comme il convient.

Affichage du code temporel source dans le Moniteur du programme

Vous pouvez afficher le code temporel source pour les éléments d’une séquence dans le panneau d’aperçu du Moniteur du programme pendant le montage :

  • Si vous raccordez un élément, le code temporel source de l’élément s’affiche.

  • Si vous effectuez un montage par déplacement dessus, les nouveaux points d’entrée et de sortie du média source des éléments adjacents s’affichent.

  • Si vous effectuez un montage par déplacement dessous, les nouveaux points d’entrée et de sortie du média source de l’élément s’affichent.

  1. Choisissez Incrustation du code temporel au montage dans le menu du panneau Moniteur du programme. Une coche indique que la commande est sélectionnée.

Affichage du code temporel dans le panneau du code temporel

Vous pouvez afficher le code temporel dans le panneau Code temporel. Pour afficher le panneau Code temporel, sélectionnez Fenêtre > Code temporel.

Vous pouvez définir les options d’affichage suivantes dans le panneau Code temporel.

Options d’affichage du code temporel
Options d’affichage du code temporel

Options d’affichage de la séquence :

  • Principal : il s’agit du code temporel principal.
  • Absolu : un code temporel absolu commence toujours à zéro (en ignorant l’heure de début de la séquence) et augmente d’une image à la fois.
  • Durée : durée totale du montage.
  • Entrée/Sortie : indique la plage d’entrée/sortie.
  • Restant : indique le temps restant entre l’indicateur d’instant présent (IIP) et la fin de la séquence.
  • Nom de l’élément supérieur : indique le nom de l’élément supérieur sous l’indicateur d’instant présent.

Options d’affichage Pistes sources :

Les pistes sources contiennent le nombre spécifié de pistes audio et vidéo sur un montage. Vous pouvez sélectionner n’importe quelle piste pour visualiser les codes temporels sources de la piste sélectionnée.

Options d’affichage Format :

Vous pouvez utiliser les options Format pour modifier le format de base de temps par défaut, ou visualiser le code temporel en Images ou en Pieds.

Options d’affichage disponibles pour Format
Options d’affichage disponibles pour Format

Remarque :

Si le panneau Code temporel est défini sur le mode Taille réelle, lorsqu’un format différent est sélectionné, Premiere Pro affiche une balise et change la couleur du libellé (de blanc en orange).

Dans le mode Compact, Premiere Pro modifie uniquement la couleur du libellé ; il n’y a aucune balise.

Autres options d’affichage :

  • Ajouter une ligne et Supprimer la ligne : ajoute ou supprime une ligne de code temporel.
  • Compact et Taille réelle : fait passer l’interface utilisateur du panneau Code temporel du mode Compact au mode Taille réelle.
  • Enregistrer les préconfigurations : enregistre différentes dispositions de code temporel et attribue un raccourci aux préconfigurations.
  • Gérer les préconfigurations : permet d’attribuer différents raccourcis aux préconfigurations ou de supprimer ces dernières.

Pour augmenter la taille du panneau Code temporel, faites glisser le coin inférieur droit de la fenêtre vers l’extérieur.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne