Remarque :

pour les versions de Photoshop antérieures à Photoshop CC, certaines fonctionnalités décrites dans le présent article peuvent être disponibles que si vous disposez de Photoshop Extended. Photoshop CC ne dispose d’aucune offre Extended séparée. Toutes les fonctions de Photoshop Extended font partie de Photoshop CC.

Flux de production des animations de montage

Pour animer le contenu des calques en mode montage, vous devez définir des images clés dans le panneau Montage à mesure que vous déplacez l’indicateur d’instant sur un autre moment/une autre image. Vous devez ensuite modifier l’emplacement, l’opacité ou le style du contenu du calque. Photoshop ajoute ou modifie automatiquement une série d’images entre deux images existantes, modifiant ainsi uniformément les propriétés de calque (position, opacité et styles) entre les nouvelles images, afin de créer une illusion de mouvement ou de transformation.

Pour réaliser un fondu sur calque, par exemple, réglez l’opacité du calque de l’image de départ sur 100 %, puis cliquez sur le chronomètre Opacité de ce calque. Déplacez ensuite l’indicateur d’instant sur le moment/l’image constituant l’image de fin, puis définissez l’opacité de ce même calque sur 0 %. Photoshop interpole automatiquement les images entre les images de début et de fin. L’opacité du calque est ainsi réduite uniformément dans toutes les nouvelles images.

En complément de sa fonction d’interpolation des images d’une animation, Photoshop vous permet de créer une animation image par image dessinée à la main sur un calque vidéo vide.

Remarque :

Pour créer une animation au format SWF, utilisez Adobe Flash, Adobe After Effects ou Adobe Illustrator.

Pour créer des animations reposant sur un montage, procédez conformément au flux de production général ci-dessous.

1. Créez un nouveau document.

Indiquez la taille et le contenu de l’arrière-plan. Assurez-vous que le format des pixels et les dimensions conviennent à la sortie de votre animation. Le mode colorimétrique RVB doit être sélectionné. Conservez la résolution de 72 pixels/pouce, la profondeur de 8 bits par couche et un format de pixels carré. Ne modifiez ces paramètres qu’en cas de nécessité absolue.

Assurez-vous que le panneau Montage est ouvert. Si nécessaire, cliquez sur la flèche pointant vers le bas au milieu du panneau, choisissez Créer un montage vidéo dans le menu, puis cliquez sur le bouton à gauche de la flèche. Si le panneau Montage est en mode animation d’images, cliquez sur l’icône Conversion en montage vidéo dans le coin inférieur gauche du panneau.

2. Spécifiez l’option Définir la cadence du montage dans le menu du panneau.

Définissez la durée de montage et la fréquence d’images. Voir Définition de la durée du montage et de la fréquence d’images.

3. Ajoutez un calque.

Les calques d’arrière-plan ne peuvent pas être animés. Si vous souhaitez animer le contenu, vous pouvez soit convertir le calque d’arrière-plan en calque normal, soit ajouter l’un des éléments suivants :

  • un nouveau calque pour ajouter du contenu ;

  • un nouveau calque vidéo pour ajouter du contenu vidéo ;

  • un nouveau calque vidéo vide pour dupliquer le contenu ou créer des animations dessinées à la main.

4. Ajoutez le contenu au calque.

5. (Facultatif) Ajoutez un masque de fusion.

Il est possible d’utiliser un masque de fusion pour révéler une partie du contenu du calque. Vous pouvez animer le masque de fusion pour révéler les différentes parties du contenu du calque dans le temps. Voir Ajout de masques de fusion.

6. Déplacez l’indicateur d’instant sur le moment ou l’image où vous souhaitez définir la première image clé.

7. Activez la création d’images clés pour une propriété de calque.

Cliquez sur le triangle en regard du nom du calque. Le triangle pointant désormais vers le bas, les propriétés du calque sont visibles. Cliquez ensuite sur le chronomètre pour définir la première image clé pour la propriété de calque à animer. Vous pouvez définir des images clés pour plusieurs propriétés de calque en même temps.

8. Déplacez l’indicateur d’instant, puis modifiez la propriété du calque.

Déplacez l’indicateur de l’instant sur le moment ou l’image où intervient la modification des propriétés du calque. Vous pouvez effectuer une ou plusieurs des opérations suivantes :

  • changer la position du calque pour déplacer son contenu ;

  • Modifiez l’opacité du calque pour réaliser un fondu en entrée ou en sortie.

  • changer la position d’un masque de fusion pour faire apparaître plusieurs portions du calque ;

  • activer et désactiver un masque de fusion.

Pour certains effets d’animation, tels que le changement de la couleur d’un objet ou le changement complet du contenu d’une image, des calques supplémentaires comportant le nouveau contenu sont nécessaires.

Remarque :

pour animer des formes, vous devez animer le masque vectoriel plutôt que le calque de la forme à l’aide du chronomètre variable des propriétés Position masq. vectoriel ou Activer masq. vectoriel.

9. Ajoutez d’autres calques avec contenu, puis modifiez leurs propriétés, si nécessaire.

10. Déplacez la bande de durée du calque ou raccordez-la pour indiquer l’instant auquel un calque apparaît dans une animation.

11. Prévisualisez l’animation.

Utilisez les commandes du panneau Montage pour visualiser l’animation à mesure que vous la créez. Affichez ensuite un aperçu de l’animation dans votre navigateur web. Vous pouvez également afficher un aperçu de l’animation dans la boîte de dialogue Enregistrer pour le web. Voir Aperçu des vidéos et des animations dans le montage.

12. Enregistrez l’animation.

Vous pouvez enregistrer l’animation sous la forme d’un fichier GIF animé à l’aide de la commande Enregistrer pour le web ou d’une séquence d’images ou vidéo à l’aide de la commande Rendu vidéo. Vous pouvez également l’enregistrer au format PSD, importable dans Adobe After Effects.

Utilisation d’images clés pour animer les propriétés du calque

Vous pouvez animer différentes propriétés de calque, telles que la position, l’opacité et le style. Vous pouvez effectuer plusieurs modifications indépendamment ou simultanément. Si vous souhaitez animer différents objets de manière indépendante, il est préférable de créer chaque objet sur un calque distinct.

Remarque :

Pour visionner une vidéo sur les propriétés des calques d’animation, reportez-vous à la section Utilisation des images clés de transformation.

Voici quelques exemples de méthodes d’animation des propriétés d’un calque :

  • Vous pouvez animer la position en ajoutant une image clé à la propriété Position, puis en déplaçant l’indicateur de l’instant et en faisant glisser le calque dans la fenêtre du document.

  • Vous pouvez animer l’opacité d’un calque en ajoutant une image clé à la propriété Opacité, puis en déplaçant l’indicateur de l’instant et en modifiant l’opacité du calque dans le panneau Calques.

  • Vous pouvez animer des propriétés 3D, telles que la position d’un objet et de la caméra (pour plus d’informations, voir Création d’animations 3D).

 

Pour animer une propriété en utilisant des images clés, vous devez définir au moins deux images clés pour cette propriété. Autrement, les modifications que vous apportez à la propriété du calque demeurent actives pendant la durée du calque.

Chaque propriété de calque est accompagnée d’une icône de chronomètre variable , sur laquelle vous devez cliquer pour commencer l’animation. Lorsque le chronomètre est actif pour une propriété spécifique, Photoshop définit automatiquement de nouvelles images clés dès que vous modifiez l’instant présent et la valeur de la propriété. Lorsque le chronomètre est inactif pour une propriété, cette dernière ne dispose pas d’images clés. Si vous saisissez une valeur pour une propriété de calque alors que le chronomètre est désactivé, cette valeur demeure active pendant la durée du calque. Si vous désélectionnez le chronomètre, vous supprimez définitivement toutes les images clés de cette propriété.

Sélection d’une méthode d’interpolation

L’interpolation (parfois appelée tweening) désigne le procédé qui consiste à intercaler des valeurs inconnues entre deux valeurs connues. Dans les domaines du film cinématographique et de la vidéo numérique, cette technique revient généralement à générer de nouvelles valeurs entre deux images clés. Par exemple, pour déplacer un élément graphique de 50 pixels vers la gauche dans 15 images, définissez la position de l’élément graphique dans la première et la quinzième images, puis marquez-les toutes les deux en tant qu’images clés. Photoshop interpole les images entre les deux images clés. L’interpolation entre les images clés peut être utilisée pour animer le mouvement, l’opacité, les styles et l’éclairage global.

Dans le panneau Montage, l’apparence d’une image clé dépend de la méthode d’interpolation choisie pour l’intervalle séparant les images clés.

Interpolation linéaire 

Change uniformément la propriété animée d’une image clé à une autre. (La seule exception est la propriété Position du masque de fusion, qui passe sans transition de l’état activé à l’état désactivé et inversement.)

Interpolation par paliers 

Conserve le paramètre actuel de la propriété. Cette méthode d’interpolation est utile pour les effets stroboscopiques ou lorsque vous voulez voir apparaître ou disparaître soudainement les calques.

Pour choisir la méthode d’interpolation d’une image clé, procédez comme suit :

  1. Dans le panneau Montage, sélectionnez une ou plusieurs images clés.

  2. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une image clé sélectionnée et choisissez Interpolation linéaire ou Interpolation par paliers dans le menu contextuel.

    • Ouvrez le menu du panneau , puis choisissez la commande Interpolation de l’image clé > Linéaire ou Interpolation de l’image clé > Par paliers.

Déplacement de l’indicateur de l’instant sur une image clé

Une fois l’image clé initiale définie pour une propriété, Photoshop affiche le navigateur d’images clés, que vous pouvez utiliser pour passer d’une image clé à l’autre ou pour définir ou supprimer des images clés. Lorsque le losange du navigateur d’images clés est actif (jaune), l’indicateur de l’instant est situé précisément sur une image clé de cette propriété de calque. Lorsque le losange du navigateur d’images clés est inactif (gris), l’indicateur de l’instant se trouve entre les images clés. Lorsque des flèches apparaissent de chaque côté du navigateur d’images clés, d’autres images clés de cette propriété apparaissent de chaque côté de l’indicateur de l’instant.

  • Dans le panneau Montage, cliquez sur une flèche du navigateur d’images clés. La flèche gauche déplace l’indicateur de l’instant sur l’image clé précédente. La flèche droite déplace l’indicateur de l’instant sur l’image clé suivante.

Sélection des images clés

  • Dans le panneau Montage, utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • Pour sélectionner une image clé, cliquez sur son icône.

    • Pour sélectionner plusieurs images clés, cliquez sur ces images clés tout en maintenant la touche Maj enfoncée ou faites glisser un rectangle de sélection autour des images clés.

    • Pour sélectionner toutes les images clés d’une propriété de calque, cliquez sur le nom de propriété de calque située en regard de l’icône du chronomètre.

Déplacement d’images clés

  1. Dans le panneau Montage, sélectionnez une ou plusieurs images clés.

  2. Faites glisser les icônes des images clés sélectionnées sur l’heure souhaitée. Si vous avez sélectionné plusieurs images clés, elles se déplacent collectivement en conservant le même espacement temporel.

Remarque :

Pour augmenter ou réduire l’espacement de plusieurs images clés, faites glisser la première ou la dernière image clé de la sélection tout en maintenant la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée. L’image clé située à l’extrémité opposée de la sélection reste immobile pendant le glissement, ralentissant ou accélérant ainsi l’animation.

Copie et collage d’images clés

Vous pouvez copier les images clés pour une propriété (la position, par exemple) dans la même propriété d’un calque quelconque. Lorsque vous collez les images clés, elles reflètent le décalage copié à partir de l’indicateur de l’instant.

Vous ne pouvez copier des images clés qu’à partir d’un seul calque à la fois. Lorsque vous copiez des images clés dans un autre calque, elles apparaissent dans la propriété correspondante du calque de destination. L’image clé la moins avancée dans le temps apparaît à l’instant présent ; les autres images s’affichent ensuite dans l’ordre. Les images clés restent sélectionnées après leur copie ; vous pouvez donc les déplacer immédiatement dans le montage.

Remarque :

vous pouvez copier des images clés vers plusieurs propriétés à la fois.

  1. Dans le panneau Montage, affichez la propriété de calque contenant les images clés que vous voulez copier.

  2. Sélectionnez une ou plusieurs images clés.
  3. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une image clé sélectionnée, puis choisissez la commande Copier les images clés.
  4. Dans le panneau Montage contenant le calque de destination, déplacez le repère d’instant courant à l’endroit où les images clés doivent s’afficher.

  5. Sélectionnez le calque cible.
  6. Ouvrez le menu du panneau , puis choisissez la commande Coller les images clés.

Supprimer les images clés

  • Dans le panneau Montage, sélectionnez une ou plusieurs images clés, puis utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • Cliquez à l’aide du bouton droit de la souris (Windows) ou cliquez tout en maintenant la touche Ctrl enfoncée (Mac OS) sur une image clé sélectionnée, puis, dans le menu contextuel, choisissez la commande Supprimer les images clés.

    • Dans le menu du panneau, choisissez la commande Supprimer les images clés.

Création d’animations dessinées à la main

Vous pouvez ajouter un calque vidéo vide à votre document pour créer des animations image par image dessinées à la main. L’ajout d’un calque vidéo vide au-dessus d’un calque vidéo et le réglage de l’opacité du calque vidéo vide rendent visible le contenu du calque vidéo inférieur. Cela vous permet ensuite d’animer par rotoscopie le contenu du calque vidéo en dessinant ou en peignant sur le calque vidéo vide. Voir aussi Retouche d’images dans les calques vidéo.

Remarque :

si vous animez plusieurs éléments indépendants, créez des contenus distincts sur différents calques vidéo vides.

  1. Créez un nouveau document.
  2. Ajoutez un calque vidéo vide.
  3. Peignez sur le calque ou ajoutez-y du contenu.
  4. (Facultatif) Dans le menu du panneau Montage, sélectionnez Activer les pelures d’oignon pour activer ce mode.

  5. Déplacez l’indicateur de l’instant sur l’image suivante.
  6. Peignez sur le calque ou ajoutez-y du contenu dans une position légèrement différente de celle du contenu de l’image précédente.

    Remarque :

    Vous pouvez ajouter une image vidéo vide, dupliquer une image ou supprimer une image du calque vidéo vide en choisissant Calque > Calques vidéo, puis en sélectionnant la commande appropriée.

    A mesure que vous dessinez de nouvelles images à la main, vous pouvez soit déplacer l’indicateur de l’instant, soit utiliser les commandes de lecture pour obtenir un aperçu de votre animation.

Insertion, suppression ou duplication d’images vidéo vides

Vous pouvez ajouter une image vidéo vide à un calque vidéo vide ou la supprimer. Vous pouvez également dupliquer des images (peintes) existantes dans des calques vidéo vides.

  1. Dans le panneau Montage, sélectionnez le calque vidéo vide, puis déplacez l’indicateur de l’instant jusqu’à l’image désirée.

  2. Choisissez Calque > Calques vidéo, puis sélectionnez l’une des options suivantes :

    Insérer une image vide

    Insère une image vidéo vide dans le calque vidéo vide sélectionné à l’instant présent.

    Supprimer l’image

    Supprime l’image vidéo du calque vidéo vide sélectionné à l’instant présent.

    Dupliquer l’image

    Ajoutez une copie de l’image vidéo à l’instant présent dans le calque vidéo sélectionné.

Définition des paramètres de pelures d’oignon

Le mode de pelure d’oignon affiche le contenu dessiné sur l’image actuelle ainsi que le contenu dessiné sur les images environnantes. Ces images supplémentaires adoptent l’opacité que vous spécifiez pour les distinguer de l’image actuelle. Le mode de pelures d’oignon est pratique pour dessiner des animations image par image grâce aux points de références dont vous disposez pour les positions des tracés et autres modifications.

Les paramètres de pelures d’oignon permettent de définir l’aspect des images précédentes et suivantes lorsque cette commande est activée. (Voir Présentation du panneau Montage.)

  1. Dans le du panneau Montage, choisissez la commande Paramètres de pelure d’oignon.

  2. Définissez les paramètres suivants :

    Nombre de pelures d’oignon

    Définit le nombre d’images précédentes et suivantes qui s’affichent. Renseignez les zones de texte Images avant et Images après.

    Espacement des images

    Définit le nombre d’images entre les images affichées. Par exemple, la valeur 1 affiche les images consécutives tandis que la valeur 2 affiche les tracés toutes les deux images.

    % d’opacité max.

    Définit le pourcentage d’opacité des images situées juste avant et après l’instant présent.

    % d’opacité min.

    Définit le pourcentage d’opacité des dernières images des ensembles avant et après des images constituant la pelure d’oignon.

    Mode de fusion

    Définit l’aspect des zones où les images se chevauchent.

    Pelure d’oignon de Photoshop
    Pelure d’oignon

    A. Image actuelle avec une image après B. Image actuelle avec une image avant et après C. Image actuelle avec une image avant 

Ouverture d’une animation multicalque

Vous pouvez ouvrir des animations enregistrées dans des versions antérieures de Photoshop en tant que fichiers Photoshop (PSD) multicalques. Les calques sont placés dans le panneau Montage dans leur ordre d’empilement, le calque inférieur devenant la première image.

  1. Choisissez la commande Fichier > Ouvrir, puis sélectionnez le fichier Photoshop à ouvrir.
  2. Dans le panneau Calques, sélectionnez les calques destinés à l’animation, puis choisissez la commande Créer des images d’après des calques dans le menu du panneau 

    Vous pouvez modifier l’animation, utiliser la commande Enregistrer pour le web pour enregistrer un fichier GIF animé ou utiliser la commande Rendu vidéo pour enregistrer l’animation sous la forme d’une séquence Quicktime.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne